Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 09/12/2012 19h14 → Exil fiscal : à partir de quel patrimoine ? (exil, expatriation, fiscalité, imposition)

Membre
Réputation :   28 

Bonjour tout le monde,

Je regarde BFM Business actuellement et ce que disent les avocats fiscalistes est assez étonnant et va à l’encontre de ce que pensent beaucoup de personnes.

Lorsque Marc Fiorentino leur demande à partir de quel patrimoine en cash, toutes choses égales par ailleurs ( c’est-à-dire relations avec amis/familles identiques à l’étranger vs France, cadre de vie…), il est intéressant de partir à l’étranger d’un point de vue fiscal, les 2 avocats fiscalistes ont répondu "plus de 10M€ en cash".

Ils ne se sont pas trop étendus sur les raisons. En gros pour la Suisse, c’est mort. Le forfait fiscal ne vaut que pour les très riches et puis la vie est chère.
Pour la Belgique, pas d’ISF mais revenus fortement taxés (je suis pas convaincu sur le coup que d’un point de vue purement fiscal, la Belgique ne soit pas intéressante en dessous de ces 10M€).

ça limite fortement les candidats quand même.

Mots-clés : exil, expatriation, fiscalité, imposition

Hors ligne

 

#2 09/12/2012 19h25 → Exil fiscal : à partir de quel patrimoine ? (exil, expatriation, fiscalité, imposition)

Membre
Réputation :   31 

En cours l’année dernière, mon prof de fiscalité internationale nous avait dit qu’en dessous de 8M€ ça n’avait pas d’intérêt de partir en Suisse justement à cause du forfait fiscal.

Pour la Belgique, ça dépend de la situation, pour un travailleur ça n’a aucun intérêt, pour un entrepreneur qui cédera prochainement et sera ensuite à la retraite, ça vaut le coup.

Hors ligne

 

#3 09/12/2012 20h16 → Exil fiscal : à partir de quel patrimoine ? (exil, expatriation, fiscalité, imposition)

Membre
Réputation :   69 

posons la question à Depardieu, il s’installe à Néchin !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#4 10/12/2012 12h07 → Exil fiscal : à partir de quel patrimoine ? (exil, expatriation, fiscalité, imposition)

Membre
Réputation :   17 

Xan a écrit :

En cours l’année dernière, mon prof de fiscalité internationale nous avait dit qu’en dessous de 8M€ ça n’avait pas d’intérêt de partir en Suisse justement à cause du forfait fiscal.

Votre prof a raison , c est également l avis des avocats fiscalistes en Suisse -
Des référendums cantonaux l abolissent les uns après les autres sur leur territoire cantonal
En  effet , motif déjà souligné par plusieurs intervenants les Résidents Suisses  acceptent  de moins en moins ce privilège , puisqu eux mêmes paient des impôts sur leur revenu  relativement  élevés , ainsi que sur la fortune dont l exonération se limite à CHF 50 000 ou 100.000 -

Le nouvel  accord fiscal Franco-Suisse signé par les Gouvernements  ,
mais pas encore par les parlements : prévision d application 01.01.2014 ,) - imposera  entre autres
que les successions immobilières soient imposées en France , y compris pour les bénéficiaires de forfaits fiscaux -

Reste la qualité de vie , mais le coût en est exorbitant -
Pour rappel  du sujet traité par ailleurs ,  un revenu de 3 smig mensuel à GENEVE , vous donnera l équivalent du pouvoir d achat d un working-poor ,

Hors ligne

 

#5 10/12/2012 12h20 → Exil fiscal : à partir de quel patrimoine ? (exil, expatriation, fiscalité, imposition)

Membre
Réputation :   147 

En fait ça dépend de la situation de chaque personne, par exemple la Belgique est intéressante pour les rentiers ou une personne qui cède son entreprise.
Si vous avez 10 millions d’euros cash en Belgique, que vous les mettez sur un compte épargne, vous n’aurez qu’à payer les 25% de taxe sur les intérêts ainsi générés, il n’y a ni ISF, ni impôt sur le revenu à payer pour ce type de revenus …

Par contre un grand patron gagnant un salaire de 1 million d’euros par an n’a pas intérêt à s’installer en Belgique à moins qu’il ne touche une grande partie de son salaire en dividendes, stock options…

Hors ligne

 

#6 15/12/2012 14h49 → Exil fiscal : à partir de quel patrimoine ? (exil, expatriation, fiscalité, imposition)

Membre
Réputation :   16 

Pour les candidats à l’exil fiscal en Belgique :

http://lnky.fr/OXf3

:-)

Hors ligne

 

#7 24/09/2013 09h59 → Exil fiscal : à partir de quel patrimoine ? (exil, expatriation, fiscalité, imposition)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Je me demandais quel pays est intéressant pour des sommes inférieurs à 10M€. Quand est-il de l’Angleterre et Maroc.

[edit modérateur : spam supprimé… ce n’est pas très honnête d’éditer ses messages quelques mois après pour ajouter des spams !]

Dernière modification par isa58632 (04/03/2014 17h53)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech