Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 29/11/2012 21h57 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   195 

Location en Meublés, Locations temporaires,

Nous sommes des expatriés
lorsque nous venons a Paris, nous louons en general un apt meublé.
C’est plus privé et plus agréable que l’hotel car il est possible de faire la cuisine etc…

Je poste ceci pour info.
je pense que certain d’entre vous, sont touchés par cette mesure …

j’ai enlevé le nom de l’agence pour ne pas leur faire de publicité *
voila le couriel que je viens de recevoir a l’instant.
j’ai reçu ce courrier de l’agence que j’utilise regulierement.
*Une agence de location sur Paris

mon agence de location en meubles sur Paris a écrit :

Cher locataire, cher propriétaire,

Comme vous le savez peut être, la location meublée temporaire est aujourd’hui en péril à Paris  ainsi que dans toutes les villes de plus de 200 000 habitants en France.

La Mairie de Paris a décidé d’interdire toute location inférieure à un an (9 mois pour les étudiants), privant ainsi les locataires d’un mode de logement adapté à leurs besoins.
Aujourd’hui, la location meublée permet de répondre aux situations d’urgence des locataires (divorces, problèmes familiaux, attente d’un logement définitif), de se loger dans le cadre de leurs études ou d’un séjour professionnel ou touristique.

Avec cette décision, la location meublée temporaire va devenir clandestine.

Pour les locataires, cette nouvelle est catastrophique. Elle les oblige à résider exclusivement à l’hôtel.

Il en est de même pour les propriétaires. La Mairie de Paris réclame un changement d’usage du bien, quasiment impossible à obtenir. Le tarif est exorbitant (80 000 € en moyenne pour un studio de 20 m²) et le rend prohibitif.
De plus, le changement d’usage demandé ne permet plus aux propriétaires d’occuper leur bien comme ils le souhaitent, car l’appartement, une fois transformé, n’est plus une habitation mais un commerce.

Paris Attitude fait partie de l’association, France Meublés - Paris Meublés, qui réunit les principales agences de location meublée en France. Nous nous mobilisons depuis Janvier 2012 pour défendre les droits des locataires et des propriétaires.

C’est notamment grâce à votre action que nous réussirons à faire changer d’avis la Mairie de Paris. Signez notre pétition, et transmettez-là au plus grand nombre. Les noms des signataires ne seront en aucun cas communiqués. NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Signer la pétition ICI

Bien cordialement

Thomas Elisian

Directeur Associé ParisXXXXXXX
Président France Meublés - Paris Meublés
28 rue Feydeau - 75002 Paris

www.parisXXXXXX.com
www.facebook.com/ParisMeubles

Dear Tenant or Owner,

As you may know, temporary furnished rental accommodation is currently under threat in Paris, as well as in all cities in France with more than 200,000 inhabitants.

Paris City Council has …/…

Decidement 2012 ssera l’annee des changements.
m

Dernière modification par Miguel (30/11/2012 05h08)

Mots-clés : location temporaire


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#2 30/11/2012 00h05 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   82 

Personnellement, je trouve cela honteux comme démarche, qui plus est en venant en faire la publicité avec un anonymat du dit groupement mais une jolie URL pour la pétition.

Cette mesure, législative, votée par les députés représentant et défenseurs du peuple, appliquée par les conseillers municipaux, en l’occurrence de la ville de Paris, tout cela en faveur de l’accès au logement des vrais parisiens qui ont souvent peu d’argent, ou quand bien même gagnent bien leur vie mais ne peuvent accéder au logement vu la pénurie, est une juste mesure. Elle préserve l’intérêt sociétal à l’intérêt économique dénué de morale.

Juste pour information, pour les divorcés, problèmes familiaux et les attentes de logement, on ne prend pas un meublé pour résidence secondaire, mais un meublé avec un bail de un an à usage d’habitation principale, qu’il est toujours possible de résilier avec un préavis d’un mois. Arrêtons de croire aux mensonges éhontés que l’on essaie de nous faire avaler et qui tente de justifier de telles inégalités.

Ce genre d’annonce ou de pétition n’est qu’une forme de propagande lobbyiste revendiquée par des seuls intérêts économiques dont il ne faut pas accepter la vision totalement orientée du problème.

Dernière modification par BorderLine (30/11/2012 00h11)

Hors ligne

 

#3 30/11/2012 00h10 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Modérateur
Réputation :   1080 

La Mairie de Paris n’a en rien "décidé d’interdire toute location inférieure à un an (9 mois pour les étudiants), privant ainsi les locataires d’un mode de logement adapté à leurs besoins". Elle a juste décidé de poursuivre des personnes dont elle estime qu’ils ne respectent pas la loi.

Rien n’empêche ceux qui veulent faire de la location meublée de courte durée de le faire en respectant la loi, c’est à dire en faisant le nécessaire pour que la destination des biens utilisés soit conforme avec l’usage qu’ils en font. Certains préfèrent essayer de faire évoluer la loi, ou son interprétation par les juges, à leur profit (ou une fois qu’ils ont été condamnés)….

Ce sujet  aussi été discuté sur Location saisonnière : votre expérience de la location saisonnière ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#4 30/11/2012 00h12 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   243 

Bonjour Miguel

Restera que l’hotel…du coup …vlan! les tarifs hotels vont augmenter…

Incroyable…ca n’a pas de sens d’entraver comme ca la liberte des proprietaires!!!

Je lisais justement une autre nouvelle ce matin: Mme Duflot va requisitionner les immeubles - ou aparts?
apartenant a des personnes morales…des cies je suppose - pour le moment- pour les sans abris…

Quand est il de la liberte reliee a la propriete privee??

Hors ligne

 

#5 30/11/2012 00h20 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   82 

La réquisition est un autre débat.

Si vous avez lu les journaux, les premiéres listes qui sont en train d’être effectuées par les préfectures ne concernent que les administrations et les entreprises. Aucun particulier.

Et quand on voit la possibilité qu’à le propriétaire à se dégager de la réquisition (travaux envisagés dans les 15 ou 24 mois j’ai plus le nombre en tête etc etc), autant dire qu’il y aura beaucoup de moyens d’y échapper. C’est vraiment un faux sujet.

Hors ligne

 

#6 30/11/2012 00h45 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   243 

Borderline

Quand on vit au loin…on lit sur Yahoo par ex ce gros titre au sujet de la requisition ce matin

En tant qu’expat depuis tres longtemps on ne connait pas ces details par ex de possibilites de se degager de la requisition, on ne connait pas ou plus le "systeme"…

Merci pour vos precisions mais vous admettrez que ca choque un gros titre pareil!!!

Dernière modification par sissi (30/11/2012 00h42)

Hors ligne

 

#7 30/11/2012 02h30 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   195 

BorderLine a écrit :

Personnellement, je trouve cela honteux comme démarche, qui plus est en venant en faire la publicité avec un anonymat du dit groupement mais une jolie URL pour la pétition.
Ce genre d’annonce ou de pétition n’est qu’une forme de propagande lobbyiste revendiquée par des seuls intérêts économiques dont il ne faut pas accepter la vision totalement orientée du problème.

Borderline,

je ne comprends pas votre message.
Ai je fait une faute de mentionner ce message de l’agence immobiliere que nous utisons pour nous loger a chaque fois que nous venons en France.
Dois je effacer ce message?
Cette agence loue des appartements qui appartiennent a des particuliers.

m.


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#8 30/11/2012 03h54 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Modérateur
Réputation :   1080 

Miguel,   

Aucun problème pour moi à laisser votre message (si possible sans doublon), mais il serait bon de ne pas le présenter comme une vérité avérée.

Relisez mon commentaire (#3), et vous devriez réaliser que le message de "France Meublés - Paris Meublés" commence par un gros mensonge en écrivant que "la ville de Paris a décidé d’interdire" sous-entendant qu’elle a décidé d’un changement des règles du jeu…. alors qu’elle s’efforce juste (de manière plus systématique depuis 2010) de faire respecter une loi qui existe depuis pas mal de temps déjà, que la quasi totalité des professionnels du domaine [*] connaissaient fort bien, et enfreignait ou incitez des propriétaires à enfreindre, en toute connaissance de cause. C’est une chose de se présenter en victime, d’accuser la ville de Paris d’empêcher quelque chose, c’est autre chose de présenter la situation de manière objective.

Autre petit mensonge : affirmer que "Pour les locataires, cette nouvelle est catastrophique. Elle les oblige à résider exclusivement à l’hôtel." alors qu’il existe bien d’autres modes d’hébergements que l’hôtel et les meublés de courte durée (voir par ex. Résidences / Apparts Hôtels Paris - Office de tourisme Paris).

En conséquence, on peut qualifier le message de "France Meublés - Paris Meublés" de largement trompeur, et pour le moins présenté de manière à induire le lecteur en erreur, encore plus le lecteur peu averti de la situation réelle, comme un locataire occasionnel.
Ce serait autre chose de militer pour faire évoluer cette loi, ou son interprétation, mais alors il faudrait aussi prendre en compte les arguments des opposants (je ne serait pas ravi si dans mon immeuble 20% des appartements devenaient des meublés de courte durée, avec les nuisances qui vont avec, comme c’est arrivé à certains) (je ne serais pas ravi non plus si, comme exploitant de résidence de tourisme, respectant la loi et ayant supporté les charges financières associées, je voyais arrivé une concurrence qui ne respecterait pas les mêmes règles).

[*] Les ouvrages sur la location meublée que je connais la cite tous, certains datant de plus de 10 ans….


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#9 30/11/2012 04h57 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   195 

GoodbyLenine a écrit :

Miguel,   

Aucun problème pour moi à laisser votre message (si possible sans doublon), mais il serait bon de ne pas le présenter comme une vérité avérée.

Merci de votre reponse GBL,

Personnellement,
je ne fais que citer le message que jai recu. Et vivant en dehors de l’hexagone, je ne recois pas autant d’informations que vous autres qui habitez en France

Maintenant que vous expliquez  que ces gens ne respectent pas la loi, l’exploitent en la modifiant quelque peu a leur profit, et se situent hors la loi, dans un flou artistique total, je comprends et j’apprecie mieux la reaction virulente de Borderline a la publication de ce message.

J’ai utilise les services de cette agence et j’ai toujours ete satisfait. Tres professionels, t apraissant tout a fait dans la legalite.
Je ne savais pas que ces entreprises de location ne respectent pas la loi.
Votre remarque, ci dessous est tout a fait convaincante. Je vois maintenant la choses sous un angle totalement different.

CMertci por avoir rappele  que ce sujet a aussi été discuté sur Location saisonnière : votre expérience de la location saisonnière ?

GoodbyLenine a écrit :

(je ne serait pas ravi si dans mon immeuble 20% des appartements devenaient des meublés de courte durée, avec les nuisances qui vont avec, comme c’est arrivé à certains) (je ne serais pas ravi non plus si, comme exploitant de résidence de tourisme, respectant la loi et ayant supporté les charges financières associées, je voyais arrivé une concurrence qui ne respecterait pas les mêmes règles).

Du coup j’enleve le lien de la petition.

Dernière modification par Miguel (30/11/2012 05h27)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#10 30/11/2012 11h06 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   

Votre agence "P…. …….. " dispose de près de 5000 appartements référencés dans son catalogue.

En fait, elle propose de centraliser moyennant perception d’une commission sur les réservations une liste d’appartements meublés sans se soucier si les bailleurs respectent ou non la législation.

Bien souvent ces mêmes bailleurs ne savent même pas qu’ils sont hors la loi.

Mais j’ose quand même espérer que sur les 5000 certains respectent les règles.

D’autant que l’office de tourisme de la  ville de Paris propose une rubrique spécifique pour les agences de location meublées adhérentes avec lien sur leurs sites (dont la votre) alors que la plupart des biens présentés à la location ne respectent pas la législation actuelle.

Hors ligne

 

#11 30/11/2012 16h19 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   

@GoodbyeLenine: je suis allé sur le site Résidences / Apparts Hôtels Paris - Office de tourisme Paris pour voir les appartements qu’ils proposent.

Et franchement, je suis également sceptique quant à la légalité de ces appartements: est-ce qu’ils ont été changés en un usage commercial, nul ne sait … sad

Hors ligne

 

#12 30/11/2012 16h40 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   

Il me semble que GBL a donné le lien qui aboutit à la liste des résidences hôtelières ou appart’hôtel.

Hors ligne

 

#13 30/11/2012 16h46 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   

jimm94 a écrit :

Il me semble que GBL a donné le lien qui aboutit à la liste des résidences hôtelières ou appart’hôtel.

Effectivement, je me suis trompé d’url.
Je parlais de ces appartements meublés: Appartements meublés Paris - Office de tourisme Paris

Hors ligne

 

#14 30/11/2012 16h53 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   224 

sissi a écrit :

Quand est il de la liberte reliee a la propriete privee??

Avec un ministère du redressement productif, une taxation confiscatoire des plus riches à 75%, des taxes "sociales" qui n’arrêtent pas d’augmenter, une nationalisation annoncée….

bientôt un plan quinquennal, le goulag pour ceux qui oseront boursicotter etc etc etc..


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#15 30/11/2012 18h30 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   82 

Ca changera dans 4 ans.

Un ti coup de social tous les 20 ans, et aprés on revient aux bases wink

Hors ligne

 

#16 30/11/2012 18h58 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   

Et qu’est ce que Madame Duflot pourrait nous réserver en 2013 ?
ça pourrait faire mal sad

Hors ligne

 

#17 30/11/2012 20h56 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   44 

BorderLine a écrit :

Personnellement, je trouve cela honteux comme démarche, qui plus est en venant en faire la publicité avec un anonymat du dit groupement mais une jolie URL pour la pétition.

Cette mesure, législative, votée par les députés représentant et défenseurs du peuple, appliquée par les conseillers municipaux, en l’occurrence de la ville de Paris, tout cela en faveur de l’accès au logement des vrais parisiens qui ont souvent peu d’argent, ou quand bien même gagnent bien leur vie mais ne peuvent accéder au logement vu la pénurie, est une juste mesure. Elle préserve l’intérêt sociétal à l’intérêt économique dénué de morale.

Juste pour information, pour les divorcés, problèmes familiaux et les attentes de logement, on ne prend pas un meublé pour résidence secondaire, mais un meublé avec un bail de un an à usage d’habitation principale, qu’il est toujours possible de résilier avec un préavis d’un mois. Arrêtons de croire aux mensonges éhontés que l’on essaie de nous faire avaler et qui tente de justifier de telles inégalités.

Ce genre d’annonce ou de pétition n’est qu’une forme de propagande lobbyiste revendiquée par des seuls intérêts économiques dont il ne faut pas accepter la vision totalement orientée du problème.

pour ma gouverne, est-ce de l’humour ou pensez-vous réellement ce que vous avez écrit ?

Hors ligne

 

#18 30/11/2012 20h59 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   44 

tout à fait d’accord avec votre dernier paragraphe… mais ça s’arrête là.

Pour le reste, je suis assez interloqué de trouver une telle envolée sur les "pauvres parisiens" (dont je fais partie) protégés par  "les représentant et défenseurs du peuple".

à la lecture du reste de la file, votre commentaire semble effectivement sérieux, donc permettez-moi un commentaire. J’ai tout d’abord cru à un trait d’humour et ne suis d’ailleurs toujours pas convaincu que ce n’en est pas un…

Car en termes d’arguments n’importe quoi, les sommets sont atteints.. ! Avez-vous souvent vu, notamment sur l’immobilier, des tentatives de régulation des forces offres/demandes qui ont produit de manière pérenne les effets escomptés ? Peut-être faut-il rappeler l’envolée des loyers cette année par rapport à l’inflation, explicable au moins en partie par ce que nous prépare le gouvernement ? Ou la schizophrénie du politique soutenant d’un côté à bout de bras le secteur de l’immo neuf dans des coins sans demande, à coup d’avantages fiscaux censés régler un problème de logement essentiellement centré sur la capitale (donc lié au manque de foncier, insensible aux incitations), et de l’autre protégeant le locataire au point d’empêcher une fluidité du marché locatif qui ne ferait pas de mal ? Avez-vous déjà été dans d’autres capitales, pourtant tout aussi dynamiques que la nôtre, où il est très facile de trouver du jour au lendemain un logement, même pour quelques mois, apportant un avantage important à y localiser temporairement ses activités ? Lorsque tous les gens en mission ne pourront plus venir à Paris du fait de la difficulté de s’y loger facilement quelques mois sans avoir besoin de constituer un dossier complet, on aura encore gagné une nouvelle bataille dans ce pays face aux méchants marchés.

Tout ce que je veux dire par là, c’est que la loi doit certes être respectée, mais ça n’empêche pas d’en questionner le fondement.

Hors ligne

 

#19 30/11/2012 22h37 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   82 

La loi est ainsi faites, qu’en France, le locataire est protégé par rapport à la puissance supposé des bailleurs. Cela ne date pas d’il y a 10 ans, mais d’il y a plus de 60 ans.

Avant de faire vivre les business man étrangers, il y a avant tout les français. Et tous les français ne gagnent pas des milliers d’euros.

Je ne dis pas que la régulation est nécessaire. Mais protéger le locataire ne me semble pas ahurissant. En revanche, je suis évidemment pour une diminution des temps d’expulsion. On peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Malheureusement cela n’est pas possible, double peine pour le bailleur donc. Et la droite a été au pouvoir ces 10 dernières années, et c’est elle qui a mis en place parmi les modifications les plus dures qui soit avec la loi DALO -2007- ,  la loi portant engagement national pour l’environnement -2010-,  j’en passe et des meilleurs, tous les 1 à 2 ans on a une modification de la loi de 89 depuis ces 15 dernières années. Ce n’est clairement pas différent pour la gauche ou la droite.

Par ailleurs, si vous ne vous sentez pas pauvre parisiens (qui n’a rien de péjoratif ici), c’est peut-être tout simplement que vous ne l’êtes pas. Mais parce-qu’on gagne un smic on aurait pas le droit de vivre à Paris, tout simplement car la ville regorge de meublés saisonnier pour les étrangers? Donc les petits métiers indispensables à la vie parisienne, on veut bien qu’ils aient un toit, mais qu’en banlieue?

Pour le reste j’ai vécu 3 ans à Shanghai. Le marché est plus fluide c’est sûr, surtout pour les gens fortunés. Mais j’ai aussi vu des gens vivrent dans des immeubles sans chauffage, et à même du béton.

Dernière modification par BorderLine (30/11/2012 22h47)

Hors ligne

 

#20 01/12/2012 00h35 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   44 

Je ne remets évidemment pas en cause l’objectif, seulement la méthode. L’immobilier est un des secteurs où l’effet négatif sur l’offre des mesures d’encadrement est largement admis et vérifié dans de nombreux cas que l’on peut même voir à notre petit niveau. Paris souffre d’un déficit foncier, vous pourrez toujours empêcher les propriétaires de disposer comme ils l’entendent de leurs biens, interdire les locations meublées temporaires, interdire aux riches de louer sur Paris, obliger la location à des pauvres parisiens de souche (suis Breton, j’aurais toujours le droit de louer à Paris ?), vous ne réglerez absolument pas le problème fondamental qu’on ne peut pas à foison rajouter du mètre carré de logement à Paris (tiens d’ailleurs ce n’est pas justement encore un code qui interdit de rajouter du mètre carré en hauteur - choix de préserver l’intégrité visuelle de la capitale, au détriment du nombre de logements ?), alors que Paris reste un point de convergence.

Hors ligne

 

#21 01/12/2012 01h19 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Modérateur
Réputation :   1080 

@Lector,   

Encore une fois, on n’empêche nullement des propriétaires de disposer comme ils l’entendent de leurs biens. On leur demande juste de respecter la loi pour le faire. C’est à ce niveau que la "pétition" de l’association est largement mensongère.

Je me suis laissé dire que les lois permettent en général de préserver les intérêts de la majorité des personnes.

En l’occurrence, les lois ne permettent pas de changer la destination d’un logement sans aucune formalité (Il y a changement de destination si un local ou une construction passe de l’une à l’autre des 9 catégories suivantes : habitation, hébergement hôtelier, bureaux, commerce, artisanat, industrie, exploitation agricole ou forestière, entrepôt et service public ou d’intérêt collectif.), et la ville de Paris demande à ce qu’en cas de transformation d’une surface d’habitation en surface de commerce (c’est la dedans que sont les meublées de courte durée), il y ait par ailleurs création d’une surface d’habitation équivalente, donc il faut soit le faire soi-même soit racheter un "droit" équivalent à une personne ayant transformé un local en "habitation", et il semble que peu de monde ait envie de créer des "habitations" dans Paris ou de transformer par exemple des bureaux en habitations. La ville de Paris s’efforce juste de faire respecter cette loi.

Selon une étude (http://www.apur.org/sites/default/files … APU551.pdf) de l’atelier parisien d’urbanisme (Apur), ces logements (meublés de courte durée) représenteraient début 2012 presque 20 % de l’offre locative dans certains quartiers comme le IIIe ou le IVe arrondissement de Paris. A quoi pourrait ressembler Paris si dans quelques temps les meublés de courte durée représentaient 50% ou plus de l’offre locative dans certains quartiers ?

Cette même étude indique d’ailleurs que des lois similaires (et récentes, peut-être en réaction à www.airbnb.com et ses homologues) restreignent/réglementent la location d’appartements de moins de 30 jours dans l’état de New York (depuis mai 2011) et de moins de 3 mois à Barcelone (depuis novembre 2010).

Dernière modification par GoodbyLenine (01/12/2012 01h22)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#22 01/12/2012 02h48 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   35 

Ces lois ne sont que très peu appliquées car difficilement contrôlables (ce d’autant plus qu’il faut démontrer que ces locations sont régulières et pas juste ponctuelles). Leur principal effet est de repousser ces locations dans la clandestinité (et donc potentiellement des pertes de recettes pour les impôts)

Augmenter l’offre touristique n’est pas que négatif : les touristes dépensent beaucoup et font tourner l’un des principal secteur d’activité du pays, c’est tout aussi intéressant que d’exporter des avions.

Hors ligne

 

#23 02/12/2012 05h20 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   19 

Bonjour,

Je prends le sujet en cours. J’ai moi-meme reçu cette pétition et je l’ai signée.

Je ne pense pas qu’un particulier qui loue son appt 1 mois par an pendant qu’il est en vacances soit le fondement du probléme du logement à Paris.
L’augmentation du nombre de logements transformés à l’année en résidence meublée courte durée, en est surement un, mais cela reste marginal face aux vrais problémes structurels:

Pour recadrer le débat sur le vrai probléme des parisiens "travailleurs pauvres" qui sont obligés d’habiter en banlieue plutot qu’à paris, il n’y a aucune solution!
1. bcp trop de gens veulent habiter paris (les prix explosent)
2. régle d’urbanisme qui empeche de construire des méga-immeuble de 70 étages en plein centre
3.les (riches) étrangers qui achétent des résidences secondaires et qui les occupent pas ou trés peu.

Quelles solutions?
Dans les vraiment efficaces , il y a :
-interdire l’activité de bureau et de commerce  à Paris sous 10 ans en dehors des rez de chaussée.
-interdiction des résidences secondaires à Paris
-réquisitionner ou préempter les logements vides ou vacants depuis au moins 2 ans au profit d’organismes sociaux
-détruire un quartier pour y construire des tours géantes

Résultat, les gens habiteront paris (si possible loin des tours géantes) et iront travailler en banlieue

Si vous voyez d’autres solutions pour que les gens puisse  habiter paris, je vous écoute………

Hors ligne

 

#24 02/12/2012 07h33 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   313 

Bistouky a écrit :

1. bcp trop de gens veulent habiter paris (les prix explosent)
2. régle d’urbanisme qui empeche de construire des méga-immeuble de 70 étages en plein centre
3.les (riches) étrangers qui achétent des résidences secondaires et qui les occupent pas ou trés peu.

Quelles solutions?
Dans les vraiment efficaces , il y a :
-interdire l’activité de bureau et de commerce  à Paris sous 10 ans en dehors des rez de chaussée.
-interdiction des résidences secondaires à Paris
-réquisitionner ou préempter les logements vides ou vacants depuis au moins 2 ans au profit d’organismes sociaux
-détruire un quartier pour y construire des tours géantes

1 -La population augmente et la densité à Paris explose.
2 - Splendide perspective architectural digne de la tour Montparnasse
3 - Les étrangers qui achètent sur Paris sont aussi un apport en devise et ce n’est pas parce que vous allez récupérer un appartement de 100 m2 que vous allez solutionner tous les problèmes de logements car qui pourra l’acheter , y vivre.

Je suis étonné des pistes que vous donnez :
Il me semble difficile d’interdire les activités de bureaux en dehors des RDC , les RDC sont traditionnellement des commerces et ne sont pas adaptés à des activités de bureaux , vous allez supprimer des activités dans les étages pour permettre aux parisiens de se loger et ils iront travailler en périphérie ensuite.

Un simple transfert de courrier d’une adresse principale à Paris vers une résidence en province permet de passer outre cette idée , non réalisable à mon sens.

En entend beaucoup parler de réquisitions actuellement , je serais curieux de voir dans quel arrondissement ces réquisitions d’institutionnelles ( banques , assurance , étonnant le parc immobilier dont ils disposent …)   vont avoir lieu , pas certain qu’elles aient lieu dans le 16 ième pour en faire des logements sociaux.

Quand à votre dernière idée , elle est totalement farfelue en terme d’efficacité et de temps de réalisation nécessaire pour des expulsions et des relogements de personnes surtout pour construire des tours dont on sait bien l’impact sociétales sur les personnes dans ces grands ensembles sans parler de l’aspect visuel

A mon avis
Certaines zones de Paris , du coté de Bercy conservent des friches qu’ils seraient bien d’exploiter pour construire par l’état des ensembles de taille raisonnable , ne reproduisons pas les erreurs du passé avec des futurs ghettos.
Certains quartiers de Paris ( 18 , 19 , 20 ) nécessiterait des reconstructions ciblés d’immeubles dont l’état et les conditions de vie sont inadmissibles et relève plus de Zola que de la France de 2012.
Un vaste programme initié par l’état et réalisé par l’état dont certains logements pourraient être vendu à des particuliers et les autres conservés en gestion locative par l’état pour se rembourser.

Mais le gouvernement préfère laisser au privé la gestion locative et l’investissement immobilier en le subventionnant par une nouvelle défiscalisation dont seul le nom change comme les ministres qui passent .

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#25 02/12/2012 09h14 → Location meublée temporaire interdite sur Paris ? (location temporaire)

Membre
Réputation :   19 

J’admet que mes idées étaient un peu "provocatrice" , c’était surtout pour souligner la tempete dans un verre d’eau de la mise en application de la loi sur la location meublée saisonniére.
"On" voudrait nous faire croire que ça va solutionner une partie des problémes des logements sur Paris……..

Je reprends le titre de france info  du 22 mai 2012
"La location d’appartements meublés pour les touristes est un marché en plein expansion dans la capitale. Autant d’appartements qui ne peuvent pas être loués par les Parisiens et font donc grimper les prix. Il y en aurait 20.000, selon la ville de Paris, qui a décidé de saisir la justice. "

Je ne pense franchement pas que les prix vont baisser suite à application de la loi. Je pense que les médias comme les diffuseurs de pétition ne sont pas objectifs dans leurs propos.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech