Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 22/11/2012 09h26 → Compagnies de chemin de fer US : CSX et Norfolk Southern (csx, norfolk southern)

Administrateur
Réputation :   1307 

Rendus populaires avec le rachat de Burlington Northern Santa Fe par Berkshire Hathaway en 2010, les compagnies de chemin de fer US se sont envolées.

CSX et Norfolk Southern reviennent à des niveaux de cours plus raisonnables alors qu’opérationnellement elles pâtissent de baisse de volume sur le charbon du fait du gaz de schiste.

J’ai néanmoins du mal à apprécier ce secteur où le capex est très élevé (c’est assez rare les industries où vous devez maintenir en état à la fois l’infrastructure pour le transport et le moyen de transport lui-même).

Du coup les ratios EV/EBITDA paraissent raisonnables : CSX est à 5,91 pour 2012 et Norfolk à 5,97 mais avec des DA qui représentent 30% de l’EBIT, ça l’est un peu moins. Les PER sont autour de 9 toutefois.

On peut considérer le secteur un peu comme des utilities. Avec pas mal de dette et un ROIC rarement supérieur au Coût Moyen Pondéré du Capital.

Ici CSX :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_csx-cours.gif

Et NSC :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_nsc-cours.gif

Mes quelques essais avec xlsValorisation montrent que les compagnies sont encore sur-évaluées. MorningStar pense le contraire toutefois et note 5 étoiles les deux sociétés.

Mots-clés : csx, norfolk southern

Hors ligne

 

#2 22/11/2012 15h58 → Compagnies de chemin de fer US : CSX et Norfolk Southern (csx, norfolk southern)

Membre
Réputation :   194 

Voici un article paru aujourd’hui sur Seeking Alpha.

La baisse des revenus et unités de charbon transportées est assez marquée; et surtout c’est la plus importante. Il y a donc à se demander si c’est une tendance de fond lié au gaz et pétrole de schiste ou non.
L’auteur met en avant l’efficacité énergétique du transport par rail par rapport à la route, pour justifier d’un intérêt croissant du rail pour le transport de marchandises. Ça ne tient qu’au coût énergétique, sans intégrer les coûts salariaux, amortissements, etc.
En France, est-ce pareil aux USA (?):
La route possède un avantage significatif sur le rail : le coût de l’infrastructure est majoritairement supporté par la collectivité.
La comparaison entre rail et route serait donc plus intéressante en termes de coût de revient. Si on est puriste, on peut séparer ou intégrer les infrastructures.

De plus, la thèse pourrait être contredit avec la montée en puissance du gaz et pétroles de schistes à des prix compétitifs. Mais sur ce point, seul l’avenir nous le dira.

Par contre, je ne suis pas foncièrement d’accord avec le calcul de valorisation proposé par l’auteur.
Il utilise une valorisation des FCF, basé sur FCF / Coût de la dette.
Sur le numérateur (FCF), ça me semble intelligent puisque les investissements de maintien de l’activité sont certainement colossaux.
Pour le dénominateur, si Norfolk avait un bilan très leveragé, pourquoi pas (et encore, ça ne tiendrait pas forcément compte de la structure de risque). Je trouve plus juste de réhausser ce taux, pour mieux refléter la structure du bilan de Norfolk. Au gros doigt mouillé, un coût moyen pondéré du capital de 8 à 10% me semble plus juste. On tombe sur 15 Mds$ de valorisation.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "compagnies de chemin de fer us : csx et norfolk southern"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech