Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 22/12/2011 10h10 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   512 

Je pense aussi.

Vous êtes certain de la fiabilité de votre analyse? Avez-vous pu la confronter avec d’autres?

Je vois que Nordea a morfle comme toutes les autres banques européennes. Si le marche réagit ainsi, j’imagine qu’il a une raison valable?

Hors ligne

 

#52 26/12/2011 04h32 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   24 

Je n’ai pas etudie d’autres analyses financieres sur Nordea. Nordea est une entreprise en bonne sante, avec une excellente gestion du risque et surtout au sein d’une region qui m’interesse pour des raisons macro-economiques et de diversification devise.
Dans ce cas la region prime sur le secteur. Evidemment globalement je regarde a equilibrer mon portefeuille d’actions suivant mes criteres et en ayant un approche tres long-terme: machine a creer des dividendes perennes plutot que speculation sur la valeur de l’action a court ou moyen-terme.
Je n’ai donc pas la meme approche ni les memes objectifs que vous Thomz, mais je partage certaines de vos cibles: Total, ArcelorMittal,…. ;-)

Hors ligne

 

#53 16/04/2012 17h29 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Administrateur
Réputation :   1309 

Plus bas ever pour Credit Agricole :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_credit-agricole.gif

Une pensée pour les salariés qui en ont dans leur PEE…

Hors ligne

 

#54 16/04/2012 18h11 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   57 

Placer son épargne sur la société dans laquelle on travaille, c’est s’exposer à perdre son emploi et son épargne en cas de faillite (très mauvaise gestion du risque).

Hors ligne

 

#55 16/04/2012 19h49 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   143 

Une pensée surtout pour tout les actionnaires.

Il y a eu un dispositif d’aides ou de garanties mis en place avec les CRCAM, avec une rémunération forte. Je n’ai pas de craintes pour la viabilité du groupe, mais je pense que les dividendes vont être mesquins (on rémunère les créanciers avant les actionnaires).

Pour rappel, ce sont les CRCAM qui possèdent l’entité côtée ACA, pas le contraire. Les CRCAM se portent plutôt bien et leurs cours sont aussi bas (mais pas autant qu’ACA).

Hors ligne

 

#56 16/04/2012 19h56 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   85 

Mon Pee est gavé d’ACA. Ça fait très mal…
Ça remontera, mais je vais devoir m’armer de patience.
Ces fonds sont destinés à l’acquisition de ma résidence principale dans 8 ans (fin d’un emprunt immobilier). J’espere que je trouverai une sortie honorable pendant ce laps de temps.


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#57 17/04/2012 03h03 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   24 

Je pense que CA n’est pas la bonne cible en France.

J’ai commence une ligne de BNP Paribas pour un PRU d’environ 29 Euros.

Un peu comme IH je plante d’abord un drapeau en investissant environ 1/3 du montant alloue pour la cible. Puis je renforce progressivement pour faire descendre mon PRU (si c’est possible sinon je fais pas).

Concernant BNP Paribas la probabilite est tres importante que la valeur de l’action augmente considerablement sur la duree.
En outre et dans ma strategie cela est tres important elle distribue un dividende perenne. 4% en 2012 c’est pas mal!

Je surveille aussi Axa. Sous les 10 Euros j’achete.

Hors ligne

 

#58 17/04/2012 12h37 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   120 

Super pognon a écrit :

Pour rappel, ce sont les CRCAM qui possèdent l’entité côtée ACA, pas le contraire

C’est même un peu plus subtil que ça et la structure est assez particulière : Les CRCAM détiennent 56% de ACA via la SAS Rue de la Boétie et ACA détient elle-même 25% environ de chacune des CRCAM (sauf la Corse)

Hors ligne

 

#59 17/04/2012 19h18 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   143 

Vous tombez dans le piège de votre subtilité.

Les CRCAM ont des actions avec droits de vote sur SAS Rue de la Boétie. Et cette dernière a 56% d’ACA (droits de vote + contrôle).

Cependant, bien que détenant 25% du capital des CRCAM, ACA ne détient que des parts sans droits de vote ! Ce sont les particuliers qui ont les parts sociales qui ont le droit de vote au sein de ces structures.

J’aurais du être plus précis dans mes propos, les CRCAM contrôlent ACA via SAS rue de la Boétie et pas l’opposé.

Hors ligne

 

#60 17/04/2012 20h30 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   120 

Effectivement si on parle de contrôle plutôt que de la notion effectivement ambigue de "possession".

Merci en tout cas car je pense qu’il était nécessaire de faire la précision. Le schéma du CA avec les CRCAM et leurs parts sans droits de vote (celles que détient ACA comme celles que nous achetons nous mêmes sur le marché) est quand même assez particulier, et il y a effectivement vite moyen de s’embrouiller dans ses subtilités… wink

Dernière modification par julien (17/04/2012 22h34)

Hors ligne

 

#61 17/04/2012 22h14 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   143 

Hors ligne

 

#62 18/04/2012 09h54 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   194 

Vous semblez connaître le schéma de fonctionnement des CRCAM.
Ce matin, CNF chute de près de 8%.
Je n’ai trouvé que le descriptif du rachat de titres propres comme explication, paru hier juste avant la clôture de bourse.
Serait-ce parce que les potentiels 10% de titres qui peuvent être acquis pourraient être utilisés dans le cadre de la rémunération des employés ?

Dans le lien, 6 points sont donnés comme possible utilisation du rachat de ces titres :

CNF a écrit :

1. De consentir des options d’achat de certificats coopératifs d’investissement au profit des membres du personnel salarié (ou de certains d’entre eux) et/ou mandataires sociaux exerçant des fonctions de dirigeant (ou de certains d’entre eux) de la Caisse Régionale et des sociétés ou groupements qui lui sont liés ou lui seront liés dans les conditions définies par les dispositions de l’article L.225-180 du Code de commerce ;
2. D’attribuer des certificats coopératifs d’investissement de la Caisse Régionale aux salariés visés à l’alinéa ci-avant, au titre de leur participation aux fruits de l’expansion de l’entreprise ou d’un plan d’épargne d’entreprise ;
3. De conserver les certificats coopératifs d’investissement de la Caisse Régionale qui auront été achetés en vue de leur remise ultérieure à l’échange ou en paiement dans le cadre d’éventuelles opérations de croissance externe ;
4. D’assurer la couverture de valeurs mobilières donnant accès au capital social de la Caisse Régionale;
5. D’assurer l’animation du marché des certificats coopératifs d’investissement par un prestataire de services d’investissement dans le cadre d’un contrat de liquidité conforme à la charte de déontologie de l’AFEI ;
6. De procéder à l’annulation des certificats coopératifs d’investissement acquis.

Je ne comprends pas le 4ème point. Est-ce pour un effet d’annonce : CNF se portera acquéreur de titres, quoi qu’il arrive, à la baisse comme à la hausse (jusqu’à 50 €) ?

Hors ligne

 

#63 18/04/2012 10h57 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   35 

C’est juste le détachement du dividende.
La variation en %age n’a apparemment pas ete ajustee.

Hors ligne

 

#64 18/04/2012 19h26 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   143 

Sylvain a écrit :

Vous semblez connaître le schéma de fonctionnement des CRCAM.
Ce matin, CNF chute de près de 8%.
Je n’ai trouvé que le descriptif du rachat de titres propres comme explication, paru hier juste avant la clôture de bourse.
Serait-ce parce que les potentiels 10% de titres qui peuvent être acquis pourraient être utilisés dans le cadre de la rémunération des employés ?

Dans le lien, 6 points sont donnés comme possible utilisation du rachat de ces titres :

CNF a écrit :

1. De consentir des options d’achat de certificats coopératifs d’investissement au profit des membres du personnel salarié (ou de certains d’entre eux) et/ou mandataires sociaux exerçant des fonctions de dirigeant (ou de certains d’entre eux) de la Caisse Régionale et des sociétés ou groupements qui lui sont liés ou lui seront liés dans les conditions définies par les dispositions de l’article L.225-180 du Code de commerce ;
2. D’attribuer des certificats coopératifs d’investissement de la Caisse Régionale aux salariés visés à l’alinéa ci-avant, au titre de leur participation aux fruits de l’expansion de l’entreprise ou d’un plan d’épargne d’entreprise ;
3. De conserver les certificats coopératifs d’investissement de la Caisse Régionale qui auront été achetés en vue de leur remise ultérieure à l’échange ou en paiement dans le cadre d’éventuelles opérations de croissance externe ;
4. D’assurer la couverture de valeurs mobilières donnant accès au capital social de la Caisse Régionale;
5. D’assurer l’animation du marché des certificats coopératifs d’investissement par un prestataire de services d’investissement dans le cadre d’un contrat de liquidité conforme à la charte de déontologie de l’AFEI ;
6. De procéder à l’annulation des certificats coopératifs d’investissement acquis.

Je ne comprends pas le 4ème point. Est-ce pour un effet d’annonce : CNF se portera acquéreur de titres, quoi qu’il arrive, à la baisse comme à la hausse (jusqu’à 50 €) ?

Pour faire simple, le capital est CRCAM est partagé entre deux types de titres : les parts sociales et les CCI/CCA.

Les parts sociales donnent droit au vote et à un dividende plafonné par le TMO. En général, le prix des parts ne varie pas. Les CCA sont détenu par ACA et n’ont pas de droits de vote. Ces CCA donnent droits à un dividende qui n’est pas plafonné et qui est au moins égal à celui des parts sociales. Les CCI sont le pendant des CCI, mais ils sont côtés en bourse pour la majorité. Ils ne sont pas en principe détenus par ACA, mais par des institutionnels ou des particuliers.

La particularité des CCI des CRCAM est d’avoir une forte décote sur l’actif net, quelque soit le mode de calcul.
Après, les experts se battent pour savoir exactement la méthode de calcul à retenir, mais c’est une autre histoire.

Hors ligne

 

#65 24/06/2016 14h04 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   83 

Je ressort ce vieux sujet car finalement on y reviens.

Sur la chute des bancaires actuellement suite au Brexit, j’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi les banques Françaises (disons la Société Générale) tombent autant que les banques UK (disons Barclays) avec des -20%. La Société Générale me semble peut exposé à l’UK à part sa présence dans la City mais plus pour traiter les flux mondiaux que spécifiquement ceux UK. Pas de banque de détail en UK ni d’encours significatif (du moins je n’ai pas trouvé).

Mais là encore soit, mais on a aussi HSBC qui perd 3% à Londres et 7% à Paris. Son QG est à Londres, elle a une activité en UK (25% de son encours de prêts). Cela me semble étonnant.

La seule explication que je vois est que les investisseurs anticipent que le Brexit touchera l’Europe en entier et de manière uniforme. C’est bien possible si l’explosion de l’Europe se met en oeuvre, mais cela ne me semble pas aussi évident que le Brexit qui lui est à présent acquis.

Hors ligne

 

#66 24/06/2016 14h27 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   80 

N’oubliez pas l’effet de change. HSBA (HSBC londres) ne perds certes que 3.15%, mais il faut compter aussi les 5.8% de la livre. Au final c’est pire qu’à Paris.

Hors ligne

 

#67 24/06/2016 14h57 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   147 

Il a vu juste, sa banque fait juste -21% sad

Brexit : pour Oudéa, les banques françaises «parmi les moins impactées»

SOCIETE GENERALE Cours Action GLE, Cotation Bourse Euronext Paris - Boursorama

Hors ligne

 

#68 24/06/2016 16h33 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   19 

De ce que j’ai compris, le Brexit alimente une inquiétude sur un accroissement du QE de la BCE et donc la baisse des taux ce qui est mauvais pour les banques de la zone euro.

Hors ligne

 

#69 24/06/2016 16h36 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   52 

Oui je pense qu’il y a opportunité sur les banques comme lors de la crise avec la Grèce. Sauf qu’il n’y a pas de mauvaise dette ici mais une peur reflétée dans les cours de voir l’euro exploser.
Je n’y crois pas du tout à moins que tout le continent ait décidé de se suicider politiquement et économiquement. Il ne faut présager de rien certes, mais la probabilité m’apparaît extrêmement minime.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#70 27/06/2016 16h27 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   

UBSG à 12.60 CHF. Pour rappel, lorsque la confédération suisse a sauvée la banque, elle cotait à 8-10 CHF début 2009. Depuis elle a dû sérieusement améliorer son bilan (nouvelles normes pour les too big to fail).

J’hésite à me renforcer à ce prix-là ! Sans compter le rendement de 6.29%…

Et pourquoi pas prendre une option d’achat à échéance longue (2018-2019) ?

Hors ligne

 

#71 27/06/2016 17h00 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Administrateur
Réputation :   1309 

Attention, les banques sont les grandes perdantes de l’environnement de taux actuel.

Si le particulier est content d’emprunter pour sa résidence principale à 1%, c’est aussi ce que rapporte le prêt à la banque…

Il y a vraiment un changement de paradigme.

Hors ligne

 

#72 27/06/2016 17h01 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   

Est ce que quelqu’un connaitrait un etf bancaire avec effet de levier pour jouer la reprise ?
pas tout de suite bien sur mais quand ca arrivera je pense que le rebond sera puissant…


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#73 27/06/2016 17h18 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   36 

Très dangereux… Moi j’attendrais car les cours sont sans doute loin de leurs plus bas.
Ce krach ne fait que commencer.

Hors ligne

 

#74 27/06/2016 17h20 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   74 

Tout à fait les banques de details sont confrontés à une baisse des revenus sur la partie credit et en meme temps un cout fixe élevé (agences et personnels trop nombreux par rapport au besoin des clients, banque en ligne), hausse des couts (fraudes cb, reglementaire, … )
Elles ont dans un premier temps reduit le personnel en agence (automate), baissés la qualité de service ( les conseillers sont de plus en plus des vendeurs) augmentés le prix de leur prestation.
Mais le client n’est pas pret à des fortes hausses tarifaires tous les ans

Dernière modification par francoisolivier (27/06/2016 17h21)

Hors ligne

 

#75 27/06/2016 17h35 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   195 

InvestisseurHeureux a écrit :

Si le particulier est comptant d’emprunter pour sa résidence principal à 1%, c’est aussi ce que rapporte le prêt à la banque.

Le particulier serait sans doute CONTENT de pouvoir payer COMPTANT, mais comme il ne le peut pas, il lui faut emprunter. Ouais, c’est pas super utile comme message, à part éventuellement améliorer la déjà très bonne orthographe et grammaire de notre hôte wink

IH : j’ai corrigé… Ça piquait sévèrement les yeux ! :-)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech