Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 30/11/2010 13h40 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   83 

Qu’en pensez-vous?

Pour ma part je pense que c’est une opportunité et j’ai reconstitué une ligne de société générale et un peu augmentation ma ligne Axa ce matin. L’ensemble représente à présent 10% de mon portefeuille actions directe (j’avais déjà 6% d’Axa depuis des mois). Il est intéressant de noter que la chute est très sélective sur les bancaires.

Hors ligne

 

#2 30/11/2010 16h01 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Administrateur
Réputation :   1307 

En complément, nous avions cette file sur Axa, à laquelle vous aviez déjà participé :
Axa : 1er groupe d’assurance européen

Jester,

Vous privilégiez les financières : holdings d’investissement, foncières cotées, bancaires/assureurs…

Toutes des sociétés qui utilisent le levier de la dette et qui sont sensibles à toute "crise" financière.

Vues les temps qui courent et semblent se préparer, il faudrait que les bancaires/assureurs baissent plus que ça pour que j’envisage d’y rentrer (et donc de supporter ce risque). Mais effectivement dans ce cas, je choisirais un assureur, type Axa.

Je trouve votre approche vraiment "risquée", je suis surpris que 2008-2009 ne vous ait pas "vacciné" ?

Hors ligne

 

#3 30/11/2010 18h45 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   83 

Il aurait fallu que je fusse perdant pour que cela m’impacte. Un CAC en dessous de 4000 m’incite à chercher du levier. J’y suis allé trop tôt et certes mon portefeuille a souffert en 2008, la stratégie a néanmoins été très payante puisque j’ai retrouvé le niveau d’avant crise (en ôtant l’effet des investissement successifs de ces dernières années sinon je suis bien au dessus).

De même que j’ai réduit le levier lors de la montée vers les 4000 (légèrement hein, en passant d’un levier global de 2.00 à 1.50 je pense via Bouygues, Sanofi, FDL et les réduction de levier chez les société d’investissement), je compte bien l’augmenter dans la chute. Wendel et Altamir, mes deux gros LBO ne semblent pas spécialement impactés. De même que OFI dont j’ai une ligne aussi importante mais via un BSA (extrêment risqué car largement sous la monaie).

J’imagine bien qu’il y a des stratégie plus payantes, mais je ne sais pas les maitriser et celle-ci me plaît bien je dois dire. Notez que Moneta Micro Caps a mes deux premières lignes (Wendel et Altamir) en seconde et 3e ligne.

Ce que je comprend moins c’est Scor, la société ne chute pas le moins du monde. Elle a pourtant pas mal d’obligations d’état.

Hors ligne

 

#4 30/11/2010 21h51 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   20 

Bonsoir,

Je n’ai jamais la moindre bancaire dans mon portefeuille : trop cycliques. Je préfère faire des allers/retours dessus.

Cela dit voici ma vision des choses, en pure ATiste :

Pour constituer un portefeuille boursier, je ne prends que les titres en tendance haussière (actions et en ce moment je sélectionne des trackers internationaux).

Toutes les valeurs bancaires sont dans le rouges depuis fin 2009 !! autrement dit depuis fin 2009, un portefeuille qui n’est pas basé sur les rendements des dividendes, et qui est donc uniquement basé sur la tendance à la hausse d’un titre, ne doit pas contenir la moindre bancaire.

BNP : mensuel
http://idata.over-blog.com/4/13/13/57/BNPmensuel.gif

BNP : hebdo
http://idata.over-blog.com/4/13/13/57/BNPhebdo.gif
_______________

AXA mensuel
http://idata.over-blog.com/4/13/13/57/AXAmensuel.gif

AXA hebdo
http://idata.over-blog.com/4/13/13/57/AXAhebdo.gif
_______________

GLE mensuel
http://idata.over-blog.com/4/13/13/57/GLEmensuel.gif

GLE hebdo
http://idata.over-blog.com/4/13/13/57/GLEhebdo.gif


Trader - analyste technique, et je le vis bien. Formation Trading - Gestion portefeuille - Mon portefeuille boursier

Hors ligne

 

#5 01/12/2010 00h49 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   151 

Je partage l’avis de Philippe : le prix des bancaires n’est pas encore suffisamment tombé pour qu’il y ait une marge de sécurité vraiment intéressante.

Les banques ont un effet de levier interne très important, ce qui rend l’investissement particulièrement risqué dans la période actuelle.

Les fonds propres peuvent être détruits une seconde fois, très rapidement.

Il faut encore patienter.

Je pense que les assureurs peuvent également souffrir beaucoup plus qu’en 2008/2009 dans le contexte actuel, car ils sont largement investis en obligations d’Etats européens, dont les taux remontent fortement (les PIGS d’abord, les autres ensuite), entrainant des moins-values importantes dans les portefeuilles.

Pour ma part, j’ai vendu pas mal de lignes depuis la rentrée. J’ai réduit de près de 40% mon exposition aux actions entre septembre et fin octobre, car je pense que le marché peut descendre encore fortement (Peut-être sous les 3000 pts).

J’ai également tenu compte d’une probable hausse des taux des emprunts de l’Etat français (LFP Protectaux).

Comme dit Fiorentino, la "bataille d’Espagne ne fait que commencer".

Dernière modification par stephane (01/12/2010 00h51)

Hors ligne

 

#6 02/12/2010 23h08 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   83 

Quel est votre critère pour qu’une banque soit "achetable"?

Hors ligne

 

#7 03/12/2010 08h43 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   151 

Le problème provient du fait que les banques utilisent des leviers très importants.

La galaxie BNP, par exemple possède trente fois plus d’actifs sous gestion que de fonds propres.

Donc une dépréciation de ses actifs de 3% suffirait à annihiler la totalité de ses fonds propres et entraîne la ruine des actionnaires.

Alors, faut-il prendre ce risque dans le contexte actuel ?

Hors ligne

 

#8 03/12/2010 09h00 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   83 

Où avez-vous trouver cette info? Il y a eu les subprime et l’actif net des banques n’a pas explosé.

Avoir des actifs sous gestion ne signifie pas en être responsable.

Hors ligne

 

#9 03/12/2010 09h20 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   116 

JesterInvest a écrit :

Où avez-vous trouver cette info? Il y a eu les subprime et l’actif net des banques n’a pas explosé.

Avoir des actifs sous gestion ne signifie pas en être responsable.

D’accord avec JesterInvest, les actifs sous gestion n’entament en rien les fonds propres des Banques. Les fonds propres servent à solvabiliser les ets bancaires vis à vis de leur dépôts classiques (cte courants, livrets, PEL, compte à terme etc….) et des crédits accordés. En effet aujourd’hui les dépôts des clients ne suffisent plus pour faire du crédit. Toutes les banques empruntent sur les marchés pour continuer à prêter. Les prêts aux banques leur sont accordés entre autre en fonction des capitaux propres. De plus differents organismes de controle francais ou européens veillent à ce que ce niveau de Fonds propres soit compatibles avec l’activité de la banque.

Le problème des banques qui ont fait faillite, est que en plus de leur activité classiques de dépôts et crédits, elles ont jouées avec le feu et avec leur fonds. Et elles ont perdu…..

Les actifs sous gestion, s’il y a moins-value latente, sont impactés aux clients et non aux banques.

Hors ligne

 

#10 03/12/2010 10h22 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Administrateur
Réputation :   1307 

J’ai un peu de mal entre les actifs et les prêts…

http://www.jdf.com/basemedias/2010/04/30/109.0.4076147706.gif
Que veux dire ce type de reporting ?

Que les banques françaises détiennent XX Md€ en obligations d’Etat PIGS ? Par quelles biais ? Les assurances-vies des clients ? Où dans leur "actifs" ?

Pour la dette irlandaise, le trio de têtes sont les banques allemandes, anglaises et encore une fois française.

Si ça n’avait pas d’importance, pourquoi le gouvernement français a fait du lobbying pour sauver la Grèce et vice-versa pour l’Allemagne et l’Irlande ?

Au-delà de ça : quelle est le potentiel de croissance des banques ? A-t-on plus de chance d’avoir une régulation restrictive dans le futur, que permissive comme elle l’a été par le passé ? De combien serait impacté leur rentabilité si on demandait une augmentation de leurs fonds propres (Bâle III) ?

Warren Buffet nous dit avant d’acheter une action : "Imaginez que vous soyez sur une ile déserte pendant les 10 prochaines années, avec l’impossibilité d’être informé et de vendre, achèteriez-vous cette action ?"

Peut-on dire ça des bancaires aujourd’hui ?

Hors ligne

 

#11 03/12/2010 10h47 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   83 

J’ai vu des chiffres un peu contradictoire où l’exposition à la grèce était de 6%, espagne 3%, irlande et protugal 1% pour les banques françaises, je ne sais pas s’il s’agit sur le sous total des dettes souveraine ou au total total (ce dont je doutes).

Hors ligne

 

#12 03/12/2010 12h14 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   116 

InvestisseurHeureux a écrit :

Si ça n’avait pas d’importance, pourquoi le gouvernement français a fait du lobbying pour sauver la Grèce et vice-versa pour l’Allemagne et l’Irlande ?

Je pense qu’il s’agit plus d’un problème politique, qu’autre chose. Ne pas sauver la Grèce ou l’Irlande, pouvait induire le risque très fort de voir eclater l’€ et le principe même de la Communauté européenne. Ce qu’apparement nos gouvernants ne souhaitent pas…

Hors ligne

 

#13 03/12/2010 12h21 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   116 

InvestisseurHeureux a écrit :

Au-delà de ça : quelle est le potentiel de croissance des banques ? A-t-on plus de chance d’avoir une régulation restrictive dans le futur, que permissive comme elle l’a été par le passé ? De combien serait impacté leur rentabilité si on demandait une augmentation de leurs fonds propres (Bâle III) ?

Personnellement je n’ai que peu de valeur bancaire. La seule exception BANCO SANTANDER, pour 3 raisons :

* forte exposition sur l’amerique du sud et centrale (croissance importante attendue)
* bilan solide
* dividende interessant et trimestriel

Je pense que l’avenir des grandes banques est dans leur presence ou non sur les marchés "emergents". Le marché domestique traditionnel (Europe ou USA) est saturé, et la guerre fait rage, d’où un PNB (produit net bancaire) en baisse

Le constat est d’ailleurs aussi valable sur d’autres secteurs economiques (telecom etc…), d’où mon attention toute particulière à la repartition du CA dans le monde.

Dernière modification par Rodolphe (03/12/2010 12h22)

Hors ligne

 

#14 03/12/2010 12h27 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   83 

L’exposition aux émergents a drivé en parti mon choix sur Société Générale avec son exposition à l’europe de l’est et au magreb.

Axa cherche à se développer fortement en Asie.

Scor est déjà bien worldwide.

Il y a juste BNP que j’ai acheté pour diversifier mais ce n’est pas une position que je pourrais garder 10 ans sans la suivre.

Hors ligne

 

#15 15/12/2010 12h35 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Administrateur
Réputation :   1307 

D’après les CDS, c’est BNP Paribas la plus sûre, par rapport au Crédit Agricole, Natixis ou Société générale :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_cds_bank.gif
Source : Les Graphiques du Jour : l’Europe de la Dette sous toutes ses coutures…   – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances
Source orignale : Reuters - Euro zone debt crisis in graphics

Hors ligne

 

#16 15/12/2010 14h21 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   83 

En italie et en espagne les banques sont moins risquées que les états?

Hors ligne

 

#17 15/12/2010 17h17 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   66 

En Espagne, les grandes banques (Santander, BBVA, Caixa, Banesto…) sont bien moins risquées que l’Etat (Santander est d’ailleurs je crois l’une des banques européennes qui s’en sort le mieux).

Le problème de risque bancaire systémique en Espagne vient des caisses régionales qui sont les Cajas en particulier Caja Castilla La Mancha, Cajasur, Sabadell, Caixa Laietana, Caixa Tarragona, Caja Ávila, Caja Segovia et Caja Círculo (hormis la Caixa qui est la catalane et l’une des plus sûres). Elles ont entamé un mouvement de fusion pour se renforcer.

Au passage, je trouve incroyable le "chantage" fait par Moody’s (et par les agences de notation en général) alors que leur légitimité est tout de même sérieusement écornée depuis la crise des CDS et ils se font maintenant des parangons de vertu…

Dernière modification par Ratpack (15/12/2010 17h44)

Hors ligne

 

#18 16/12/2010 23h52 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   

JesterInvest a écrit :

Qu’en pensez-vous?

Pour ma part je pense que c’est une opportunité et j’ai reconstitué une ligne de société générale et un peu augmentation ma ligne Axa ce matin. L’ensemble représente à présent 10% de mon portefeuille actions directe (j’avais déjà 6% d’Axa depuis des mois). Il est intéressant de noter que la chute est très sélective sur les bancaires.

Si vous etes acheteur, essayez de recuperer les titres via vente de put avec une echeance a 3 mois et un strike a 5-10% en dessous du prix du marche.

Pour ma part, je sous pondere toujours les bancaires. Trop volatile.

Hors ligne

 

#19 26/01/2011 02h17 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   66 

En ce moment, la recapitalisation des "cajas" espagnoles fait grand débat ici puisque nombre d’entre elles n’atteignaient pas les 8% de core capital à la clôture des comptes en 2010 (dont l’une plus grande Caja Madrid qui est à 6,9% et nécessite 3,5 milliards).

Il est à noter que le gouvernement a anticipé l’entrée en vigueur de Bâle III, en demandant aux banques d’atteindre 8% sur leur bilan 2011 afin de redonner confiance aux investisseurs dans le système bancaire.

http://www.elpais.com/elpaismedia/ultimahora/media/201101/25/economia/20110125elpepueco_1_Ges_SWF.png

Le gouvernement a décidé de ne pas laisser ce problème et a annoncé que les cajas ont jusqu’en septembre pour se recapitaliser, à défaut elles seront purement et simplement nationalisées.

El Gobierno abre la puerta a la nacionalización de las cajas con más problemas | Edición impresa | EL PAÍS

Par ailleurs, l’Etat se porte plutôt bien avec un déficit de l’administration centrale (Etat) prévu à 5,9% pour 2010 et qui a en réalité été inférieur (5,07% soit 8 milliards de mieux que prévu) grâce à des rentrées de TVA plus importantes que les prévisions. Il reste à croiser ces chiffres avec ceux des mairies, régions et de la sécurité sociale qui ne sont pas encore disponibles pour obtenir le déficit total (9,2% prévus).

El recorte del déficit del Estado salva el objetivo del conjunto de las Administraciones | Economía | EL PAÍS

Je vous tiendrai au courant au fur et à mesure des avancées smile

Hors ligne

 

#20 16/02/2011 17h12 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   83 

Petit follow up, il semblerais aue ce fusse bien une opportunite +35% sur Societe Generale, +20% sur BNP sur 3 mois. +26% sur Axa en 10 mois.

Depuis le debut d’anne les societe d’investissement sont au mieux en ligne avec le CAC et mes autres actions derriere.

Hors ligne

 

#21 16/02/2011 17h28 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   

Une occasion pour sortir justement avec une bonne plus value ou les financières ont encore de beaux jours devant eux pour 2011 à votre avis ?

Hors ligne

 

#22 16/02/2011 17h55 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   83 

Je dirais plus sortir quoique ce ne soit pas encore trop chaud, mais je ne sais pas ou et je n’ai pas trop le temps de truover des opportunites.

Je pense qu’il y a mieux ailleurs, mais je ne sais pas ou.

Hors ligne

 

#23 16/02/2011 18h31 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   66 

Pour ma part, je vais rester sur Axa, le rendement est plutôt bon (plus de 5%) pour le cours auquel je l’ai eu et je considère que son prix d’équilibre est entre 17 et 20€.

Par contre, je ne pense pas acheter de banques pures (l’annonce de l’objectif de retour sur fonds propres de 15% de la SG cumulé à l’application de Bâle 3 me semble soit délirante au niveau des risques pris soit inatteignable).

Hors ligne

 

#24 18/05/2011 18h18 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   66 

Pour continuer le suivi sur les caisses d’épargne espagnoles, après avoir amorcé les fusions, 45 caisses se sont regroupées en 18 groupes, les restructurations commencent.

En premier lieu, les fermetures d’agences pour dans des zones où elles font doublons, mais surtout les ventes d’actifs :

Spanish cajas ready to raid the piggy bank

Avec ici, une estimations de leurs actifs et participations cessibles dans des entreprises : http://www.efinancialnews.com/share/media/images/2011/05/4068583154.jpg

Hors ligne

 

#25 11/09/2011 13h37 → Chute des bancaires, opportunité ou risque ?

Membre
Réputation :   69 

Hello,

A ceux qui ont des bancaires en portefeuille, quelle a été votre stratégie ces derniers mois?
De mon côté, je surveille Axa que j’acheterai si elle revient sous les 7€.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech