Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 05/11/2013 09h40 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   74 

Bonjour jerome,

Je vois que tu achetes des ia-vip ?
Qu’est ce que cela veut dire ? Des actions proposées par serge ?

Hors ligne

 

#52 05/11/2013 19h45 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Oui, j’ai souscrit un contrat de conseil avec IA-VIP. Serge me propose des investissements et en contre-partie il y a une rémunération à la performance. Quand j’ecris "IA-VIP" il s’agit donc d’actions de societes conseillees par Serge/IA-VIP.
JL


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#53 30/11/2013 11h49 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Reporting de novembre 2013

Je poursuis ma stratégie de réduction de lignes (concentration de portefeuille). Pour cela je vends les titres auxquels je crois le moins ou qui me semblent avoir le moins de potentiel. J’ai vendu aussi une valeur pour laquelle j’avais un attachement sentimental, Titon Holdings, http://valeurbourse.com/2013/09/titon-holdings/, il me semble qu’elle est arrivée à son prix. J’ai toutefois initié deux nouvelles lignes : une daubasse net-net qui pourrait être en retournement, et Giorgio Fedon un petit retailer pas cher. Par ailleurs je continue a accumuler sur mes autres lignes.

Achats
- Giorgio Fedon & Figli SpA.5,50-5,90 €.
- warrants AIG, BAC A, BAC B.
- une IA-VIP dans le retail, une daubasse britannique dans la distribution.

Ventes
Arrivés à leur valeur :
- Titon Holdings. 49,32 p. PV = +104% en 12 mois.
Allègements et prises de benef :
- Docks des Pétroles d’Ambès. 124,90 €. PV =  +75 % en 15 mois. Difficile de valoriser ce titre.
- Eramet. 72,92 €. Allegement. PV +5 % en 5 mois. Je considère cet achat comme une erreur : trop peu de marge de sécurité.
- Toyota Caetano Portugal. Petit allègement à 0,87 €. PV = +20% en 2 mois. J’avais fait une erreur de calcul, ce n’est pas une net-net ! (mais l’affaire reste intéressante).
- Idenix Pharmaceuticals Inc. 4,31 $. PV = +38% en 4 jours. Sur Idenix la stratégie gourous commence à être une stratégie d’aller-retours :-)
- une daubasse dans l’énergie dans les pays émergents. PV = +45% en 14 mois.
- une daubasse française dans l’électronique.
Défauts de valorisation :
- Alkane resources et Astron Ltd. MV = -10% sur 2 mois. Cet achat était une erreur : je ne sais pas valoriser une minière.
- la daubasse Oceana Gold. J’ai acheté une autre daubasse aurifère à la place il y a quelques mois. MV = - 29 % en 9 mois
- deux daubasses holdings en pays emergents, le potentiel n’est pas extraordinaire. 0% en 3 mois.

Performances
Le PEA est fortement impacté par la baisse de Cofidur et de Plaza Centers.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3360_perf131130.jpg

Dernière modification par JeromeLeivrek (30/11/2013 14h31)


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#54 30/11/2013 13h37 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   211 

Bonjour Jérôme,

je suis attentivement tes péripéties sur ce forum ou sur ton blog.
Je me permets de rebondir sur 2 éléments que tu as écris

JeromeLeivrek a écrit :

- Docks des Pétroles d’Ambès. 124,90 €. PV =  +75 % en 15 mois. Difficile de valoriser ce titre.

Diantre mais comment fais-tu alors ? Pour un investisseur deep value, avoir beaucoup d’incertitude sur la valorisation me semble bizarre ?
Perso, si je n’y arrive pas, je passe…

JeromeLeivrek a écrit :

deux daubasses holdings en pays emergents, le potentiel n’est pas extraordinaire.

Pourquoi en acheter alors ? Tu peux aussi garder du cash, ce n’est pas très grave, personne ne t’en voudra…wink

Hors ligne

 

#55 30/11/2013 14h22 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Salut Spiny moi aussi je suis tes interventions :-)

Merci pour ces questions qui m’obligent à me questionner !

Je n’ai débuté en bourse qu’il y a moins de 2 ans, donc la stratégie évolue, s’affine ou s’enrichit. Une stratégie qui me paraissait bonne hier peut me sembler moins bonne aujourd’hui. D’autre part l’explication que je  donne dans ces bilans mensuels est un peu trop lapidaire pour être parfaitement exacte.

Je vais essayer d’expliquer plus en détail la vente sur ces deux valeurs.

Docks d’Ambès.  J’ai acheté sur une thèse simple (simpliste ?) : le cours était à 74 € pour une de VANT de 292 €. En ce sens il me semblait que j’avais pas mal de sécurité et c’était à peu près ma seule thèse. 15 mois plus tard le cours est monté à 125 € et la VANT a 322 €. La marge s’est réduite mais reste conséquente. J’aurais donc pu garder mais pendant cette année j’ai appris que :
- les actifs d’une VANT ne se valent pas tous,
- la VANT ne constitue pas toujours une protection efficace contre la baisse ou la faillite,
- cette société peut avoir des dépenses d’investissements importantes que je n’ai pas analysées,
- que je me sens plus en sécurité sur les sociétés que j’ai analysées le plus en détail et que ce n’est pas le cas de celle-ci.
Bref ce n’est pas tant la société qui a évolué mais moi (et le cours un peu aussi). Je ne dis pas que j’ai eu raison de vendre mais à ce cours là je ne me sentais plus relax par rapport à l’analyse trop rapide que j’en avais faite. Enfin dernière raison j’avais mieux à acheter.

Deux daubasses holdings en pays émergents.  "Le potentiel n’est pas extraordinaire" "Pourquoi en acheter alors ?" Bonne question ! Un peu comme ma précédente réponse, ma philosophie a évolué depuis l’achat. Je considère maintenant que la diversification à outrance, qui conduit parfois à amoindrir la marge de sécurité, n’a pas d’intérêt.

A+

JL


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#56 30/11/2013 14h38 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   211 

L’essentiel étant bien que tu saches ce que tu fais !

Hors ligne

 

#57 30/11/2013 16h49 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Incroyable (ou pas d’ailleurs car nous chassons dans les mêmes territoires wink… je suis en pleine étude de Giorgio Fedon & Figli (trouvé via le screener Uncle Stock et plus je creuse, plus ça me plaît).


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#58 30/11/2013 17h07 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Salut,

voila mes notes sur Fedon, ce n’est pas rédigé mais des notes prises au fil de l’eau en attendant une rédaction.

* Société italienne de 10 M€ de capitalisation cotée à Paris. Familiale depuis 1919.
Etuis de lunettes sous marque propre mais surtout pour d’autres marques ; diversifié depuis peu dans la maroquinerie de luxe. Depuis 2010 le redressement est achevé.
* La société a selon les mots du PdG achevé son redressement en 2010, ce que confirment les chiffres : le bénéfice par action est passé de -1 à +1€, la book value est passée de 6 à 8,6 €, la création de valeur pour l’actionnaire dépasse les 1€/an depuis 4 ans. La situation de liquidité et d’endettement est maintenant solide : le ratio de liquidité est largement supérieur à 1, l’EBITDA est à peine plus d’une fois la dette long terme. Non seulement la société n’a pas de peine à rembourser les intérêts (l’EBIT couvre deux fois les charges financières) mais elle rembourse peu à peu le capital de la dette. A noter que 40% de la dette long terme se réfère à des "indemnités de fin de contrat" dont nous ne savons pas s’ils correspondent à une dépense certaine ou non.  Le cours de 6 € est inférieur à la VANT de 8,1 € mais ce n’est pas tellement cela qui nous a intéressé. Ce qui nous a interpellé c’est le prix que nous avons payé pour la rentabilité de l’entreprise. On ne paye en effet qu’entre 2 à 4,5 fois ce que gagne l’entreprise chaque année (P/E=4,5 EV/EBITDA=2,3, EV/EBIT=3,1, EV/FCF=4,1). Autrement dit notre investissement rapporte entre 20 % et 50 % par an. C’est un peu moins que pour Cofidur mais il y a en plus ici un potentiel de croissance. Qu’a fait le titre alors que le redressement se terminait ? en un an il est tombé de 8 à 4 euros (!) prix auquel il a vivoté jusqu’au printemps 2013. Depuis il semble que quelqu’un l’ait remarqué et il a atteint maintenant presque 6 € mais cela reste toujours intéressant. Le management vise la croissance, mais même sans cela le potentiel est au moins un doublement du cours.
* Les rapports semestriels et annuels sont en français !
Frais de R&D capitalisés mais amortis l’année suivante.
* Avec le dernier rapport :
- N=1,9 M actions
- cours d’analyse = 5,50 €
- VMLV = 1 €
- VANN = 1,16 €
- VANT = 8,11 €
- Price/FCF =  2,25
- PER 2012 = 4,5
- BNPA 2012-2008 = 1,25  0,77  0,63  -1,49  -1,71 €
- BNPA S1-2013 = 0,58 €
- FCF = 2€/action depuis 3,5 ans
- Dividende = 5,4% (0,30 €)
- Solvabilité = 35 % mais en fait peu de dette long terme et cette solvabilité correspond a un ratio de liquidité = 1,45.
En effet :
- Actifs non courants =  15 M€
- Actifs courants =  30 M€
- Passifs courants = 21 M€
- Passifs non courants = 8,5 M€
dont
- Stocks =  12,5 M€
- Creances clients = 11,5 M€
- Cash et equivalents = 3,2 M€
A partir de quoi je calcule :
- Ratio de liquidité = 1,45.
- Quick Ratio = 0,9.
Introduit en bourse en France en 1998.
Coté au compartiment C le titre cote en continu et bénéficie d’un contrat de liquidité (http://giorgio-fedon-et-figli.societes-cotees.fr/).
Le PdG est payé 480000€/an.
Le titre cotait 10 € en 2008-2009 alors que la situation était bien plus mauvaise ! Mais il faut dire qu’il venait de 20 € (et une introduction à 33 € en 1998).

JL

Dernière modification par JeromeLeivrek (01/12/2013 11h22)


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#59 30/11/2013 17h10 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   103 

Bonjour PoliticalAnimal,
vous auriez pu gagner pas mal de temps en regardant notre watchlist smile. Malheureusement pour nous, nous avions d’autres dossiers à étudier avant celui-ci, alors que le cours tutoyait les 4€…
Je suis impatient de connaître votre avis sur ce titre.

Hors ligne

 

#60 01/12/2013 03h56 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   213 

Juste sur les ratios, c’est beau, tous sont au vert en ce qui me concerne, maintenant, il faut voir si le business tient la route derriere (on est dans le luxe apparemment, ca a l’air pas mal). Ils misent sur l’Asie pour leur developpement (ca se tient, meme s’ils arrivent apres la bataille), je vais essayer de trouver leur magasin sur Shanghai, qui en cours d’ouverture, d’apres leurs news.

Leurs couts du personnel et le salaire du dirigeant m’inquietent un peu quand meme. Une boite qui perd du CA et qui augmente ses frais de personnel de 5%, ca n’est jamais terrible, il va falloir que ca decolle derriere.

Dernière modification par Wawawoum (01/12/2013 04h22)

Hors ligne

 

#61 01/12/2013 11h25 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Exactement ; que vaut le business ? que valent les dirigeants ?


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#62 02/12/2013 08h49 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   34 

J’ai regardé Fedon et je vais essayer de me faire l’avocat du diable afin d’enrichir la discussion:

- Les chiffres de cette année sont "faussés" par la plus value de quasiment 1m sur la vente d’un immeuble. Il s’agit évidemment d’un one-time mais qui apparaît dans "autres revenus", tout en haut du compte du résultat, et qui donc, augment de façon artificielle l’EBIT, EBITDA à hauteur de environ 0.5/action. Je pense qu’il aurait été plus honnête de la part du management de ne pas l’inclure dans les revenus, mais plutôt de l’inclure dans les "extra items" par exemple;

- La rémunération du PDG est 480K pour 2012, et 285K pour S1 2013, ce qui représente une jolie augmentation. De plus, au S1 2013, il y a deux administrateurs de plus, dont un porte le même nom que le PDG. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, mais à surveiller tout de même;

- Comme signalé auparavant, le CA baisse, et les charges de personnel augmentent fortement. Les marges sont déjà faibles (surtout si l’on déduit la vente exceptionnelle de l’immeuble), et nous sommes quand même dans le cadre d’un FCF et résultat net en baisse. Ceci est de plus à corréler avec le fait que les amortisations sont supérieures aux investissements, ce qui est un signe que l’entreprise n’investit pas assez pour de la croissance, mais améliore sur le court terme les résultats;

- L’activité maroquinerie que Fedon essaye de développer pour créer de la croissance continue de perdre de l’argent (certes de moins en moins). Investir sur cette entreprise est à mon sens également un pari sur la réussite de l’activité maroquinerie pour contre-carrer le déclin de l’activité étui de lunettes.

En considérant les revenus exceptionnels de la vente d’un immeuble, la baisse du CA combinée à la hausse des charges de personnel, j’ai du mal à partager l’optimisme du management. Ceci dit, la valorisation me parait raisonnable et me donne envie de creuser plus. Merci pour cette trouvaille !

Hors ligne

 

#63 02/12/2013 23h04 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Merci ToutVaBien pour cette contre-expertise précise.

- J’ai effectivement oublié de parler du résultat exceptionnel de la vente immobilière.
- Un des deux nouveaux administrateurs est actionnaire a 4,5%. Ce siège leur rapporte 2k€/semestre, ça reste raisonnable.
- Je ne vois pas que les CA baissent. Sur les années 2007-2012 il sont 60,7 55,6 45 54,5 57 61 M€. Idem pour le résultat et le FCF, pour moi c’est plutôt croissant.
- en plus d’un "pari sur la réussite de l’activité maroquinerie" j’ajouterai qu’une réussite de l’implantation en Chine pourrait aussi booster les résultats.

JL


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#64 01/01/2014 22h43 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Reporting de décembre 2013

Le travail de concentration du portefeuille continue. J’ai vendu plusieurs lignes dont la valeur était proche de la VANT et dont les résultats ne s’amélioraient pas extraordinairement.

Achats
- AIG warrants.
- Toyota Caetano 0,74 €.
- 2 IA-VIP dans le retail. Emission d’un put sur une des deux. 1 IA-VIP dans la pharma.
- 2 daubasses : 1 fonds immo d’Europe de l’Est, 1 techno canadienne.

Ventes
- Lacroix SA 17,60 €. PV = +60% en 16 mois.
- Explosifs et produits chimiques. 234 €. PV = + 30% en 18 mois.
- EON communication corp. 1,54 $. PV = +100 % en $ mais +84 % en euros en 9 mois.
- rachat d’options put émises d’une daubasse aurifere. +5,6% en 5 mois.
- rachat d’options put émises d’une IA-VIP. +7,3% en 1,3 mois.
- Une daubasse française dans l’automobile.  PV = +50% en 11 mois.
- Une daubasse française, dans la boisson. Plus très loin de la VANT et PER = 17. PV = +47% en 1 an exactement.
- Une daubasse UK dans le photovoltaïque. PV = +206 % en 20 mois, dividendes et frais compris.

Performances
-0,59% sur le mois. Détails à venir dans le reporting annuel.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#65 04/01/2014 14h29 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Retour sur un 5-bagger.

Hier j’ai vendu Systran avec une PV de 385% en 9 mois. Acheté à un PRU de 1,00 € il y a une annonce d’OPA à 5 €. Quelles leçons en tirer ?

Voilà tout d’abord les notes que j’avais écrites pour moi à l’époque.

Systran

Je n’avais pas encore fait l’analyse mais vu que le cours vient de se prendre une claque, je m’y colle. Systran, société française de 40 ans, est le leader mondial des logiciels de traduction automatique avec une présence significative sur les marchés européens et américains. Google et Microsoft sont les deux concurrents qui font peser la plus grande menace sur RAN. Dans une moindre mesure il y aussi les logiciels Open Source.
La société a un litige juridique avec la Commission européenne. RAN reproche à celle-ci d’avoir porté atteinte en 2003 à ses droits de propriété intellectuelle et d’avoir potentiellement divulgué son savoir-faire. Devant ce risque, une provision pour dépréciation d’immobilisations incorporelles a été passée en 2008 pour 1,35 €/action : cela explique l’énorme perte de cette année-là. Suite à une condamnation, la Commission a dû payer 12m€ (1,46 €/action) mais elle a introduit un pourvoi. Compte-tenu du pourvoi formé le 25 février 2011, Systran a comptabilisé une provision pour risque pour le même montant. La bataille juridique se poursuit : en novembre 2012 la Cour s’est déclarée incompétente, l’action a chuté. Il y a donc 1,46 €/action de liquidité qui pourrait arriver un jour sur les comptes de RAN. Le groupe ne verse pas de dividendes. Avec le bilan au 31 décembre 2011 nous obtenons :
- NAV = 2,1 €
- VANT = 1,24 €
- VANN = 1,12 €
- cash moins dettes = 1,06 €
- Cours actuel = 1,0 (avril 2013)
- Solvabilité = 47 % 
(mais quasiment tout est liquide donc cela correspond plutôt à un ratio de liquidité = 2)
- PER 2011 = 11
- PER 2012 = 10
Ces dernières années ont été du même genre :
BNPAdilué 2012-2007 :  0,1 0,09 0,01 0,03 -0,75 0,11. Sauf pour 2008 dont nous avons parlé. Si on exclue cette année-là, en moyenne sur les 5 ans nous obtenons donc :
- BNPA moyen = 0,07 €
- PER moyen = 14
Conclusion. Une net-net bénéficiaire, et même une triple-net, c’est rare. Inconvénient, le secteur est fortement concurrentiel et la sécurité sur la VANT est faible. Si l’on suivait Graham nous serions preneur aux 2/3 de la VANN soit a 0,75 €. Mais nous savons que si RAN gagne son litige la VANN et la VANT feront plus que doubler (et c’est d’ailleurs le seul catalyseur que nous voyons).  Aussi, nous serons preneurs vers 1€, avec un objectif de cours de 1,24+0,1+1,46=2,8 (+180%).

Que peut-on en dire maintenant ?

- tout d’abord qu’il n’est pas question d’extraire un enseignement général d’un cas particulier,
- d’autant que ce n’est pas parce que le cours a monté qu’on a eu raison d’acheter,
- ceci en étant dit, avec le recul il me semble qu’acheter 1 € une société bénéficiaire qui possède 1,1 € de cash nette de dettes était un bon choix : il y a une vraie sécurité, d’ailleurs de telles affaires sont rares,
- il y avait un catalyseur identifié,
Cette ligne représentait moins de 1 % de mon portefeuille : pourquoi ne pas en avoir acheté plus ? Pour deux raisons :
- personne dans mon entourage n’en achetait, cela me semblait bizarre, donc j’en ai pris peu ; je n’ai pas renforcé à 0,8 €,
- la crainte des mastodontes : il me semblait que si Google entrait dans la danse de la traduction automatique il ne ferait qu’une bouchée de Systran.

Qu’en dites-vous ?

JL


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#66 04/01/2014 15h01 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   74 

Bonjour Jérôme,

1/ Concernant les opérations sur le marché français en 2013 (OPA, OPR,..) , les cibles ont été les petites et moyennes valeurs, ce n’est pas nouveau, et c’est la même chose pour les opérations en cours
(Devoteam, Lafuma, Meetic, Sam, Unamis)

2/ Il est toujours préférable de se faire racheter par une société étrangère qui est prête à payer plus que le prix correct pour acquérir sa cible.

3/ Si la société cible à un savoir faire international, c’est un plus.

En conclusion, continuez à vivre votre propre vie boursière.

NB: on peut toujours raconter de belles histoires après coup, mais il ne faut pas oublier le facteur risque, et le facteur chance qu’il faut savoir attirer.

A+

CPaulus

Hors ligne

 

#67 04/01/2014 15h43 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   103 

JeromeLeivrek a écrit :

Qu’en dites-vous ?

Bonjour JL, et bravo pour cette superbe affaire.

J’en dis que je me souviens très bien en avoir discuté avec toi, et que, étant dans le secteur informatique, je voyais mal comment Systran allait pouvoir survivre face à Google ou Microsoft. D’autant plus que les produits de Systran ne me semblaient pas de bonne qualité.
Manifestement, le marché pensait exactement cela aussi, et considérait la société comme finie.

Le fait de t’être accroché à ton process en luttant contre deux biais psychologiques (connaissance et effet moutonnier) t’a fait gagner. Pour moi, c’est cela qu’il faut retenir de cette aventure. C’est en faisant différemment des autres qu’on fait mieux que les autres.

Merci pour le partage.

Hors ligne

 

#68 04/01/2014 20h52 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   211 

JeromeLeivrek a écrit :

Qu’en dites-vous ?

J’en ai dit que je vois beaucoup de faits intelligents :
- être contrarian
- se baser sur des faits tangibles et sur une analyse du bilan
- acheter une triple net
- avoir un bilan limitant le downside et avoir une grosse cerise (règlement du procès) gratuitement

…et que, si l’occasion se représente demain, n’hésite pas une seule seconde !

Le point noir étant "personne dans mon entourage n’en achetait, cela me semblait bizarre, donc j’en ai pris peu ; je n’ai pas renforcé à 0,8 €"…cela aurait du te mettre la puce à l’oreille ! wink

En tout cas bravo

Hors ligne

 

#69 04/01/2014 23h48 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   

Pour vous dire, J’ai ouvert un PEA chez Binck il y a maintenant 1 mois donc ayant 1000€ de frais de courtage offert je m’amuse également a faire des petits paris à moins à 10/20/50/100€ pour le fun sur des petites sociétés pour utiliser mon offre de bienvenue.

Comme toi :

26-11-2013    2013-04 EUR    Achat de titres : 40 Systran SA   1,60 EUR
03-01-2014    2014-01 EUR    Vente de titres : 40 Systran SA   4,85 EUR

Pv: 200% à peu près.

13-12-2013    2013-13 EUR    Achat de titres : 1 Group Gorge SA   14,75 EUR
31-12-2013    2013-16 EUR    Vente de titres : 1 Group Gorge SA   21,50 EUR

26-11-2013    2013-04 EUR    Achat de titres : 13 Groupe Vial SA   0,80 EUR
Aujourd’hui : Groupe Vial SA :                                                          0,99 EUR

etc…

Après au sujet de Systran, j’ai lu ton analyse et pour être franc.. Je débute en Bourse et avec mes notions d’analyse financière quelques peu maigrichonnes, je n’ai pas encore tout saisi. J’avais acheté Systran car j’avais regardé ces quelques rapides ratios et regardé, vite fait bien fait, ces comptes de résultats.

Veuillez m’excuser, je ne vous apporte aucune "contribution analytique" dans ce post mais je voulais juste partager ceci.

------------------------------------

En survolant vos messages, j’ai vu que vous aviez en votre possession à la genèse de ce portefeuille CDA SA ( Compagnie des Alpes) l’avez vous toujours ? Car j’en possède quelques une et je suis à +10%.. et avec le contrat qu’il ont décroché en Russie .. Je sais pas je le sens bien..

Cordialement.

Dernière modification par Brunellepe (04/01/2014 23h48)


"A man always has two reasons for doing anything: a good reason and the real reason." J. P. Morgan - - - Parrainage : Binck & Assurancevie.com

Hors ligne

 

#70 05/01/2014 01h43 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Merci pour vos réponses.

@ valeurbourse et spiny : effectivement, accrochons-nous aux bilans !

@ brunellepe : j’ai vendu Cie des Alpes, du coup je n’ai pas suivi le contrat en Russie. J’ai vendu car c’était un achat de mes débuts que je ne jugeais plus très bon. Je pense que ça doit être difficile pour une telle boite de se mettre a gagner beaucoup plus d’argent, leurs marges de manoeuvre sont probablement limitées. Il y a mieux à faire.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#71 05/01/2014 10h37 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   74 

Bonjour Jérôme,

Il y a des dizaines de sociétés opéables sur le marché français qui peuvent ou ne pas se réaliser.

Par exemple, il y a trop de sociétés informatiques, donc un regroupement est nécessaire. Certaines ont fait l’objet d’offres en 2013. Le problème c’est de trouver lesquelles. Par exemple, c’était plus facile pour Osiatis avec Butler au capital que pour d’autres.

Comme je l’ai indiqué, une société étrangère payera beaucoup mieux qu’une société française, pour une OPA en France. C’est vrai pour Systran, mais également pour les autres Meetic,..
C’est la même chose si les Schneider ou Sanofi veulent acheter des sociétés américaines, elles payeront très chers par rapport au bilan de la cible.

Ces offres tiennent compte du bilan, mais l’acheteur achète pour beaucoup d’autres raisons, et le prix n’est pas nécessairement corrélé au bilan. Par exemple vous achetez une cible pour pénétrez rapidement un marché, ou parce qu’elle a un savoir faire international que vous pourrez valoriser beaucoup plus et qui vous est nécessaire, etc

Comme je le disais, après coup, comme Spiny on peut toujours justifier, mais payer 37 me une société qui a un chiffre d’affaires de 10 me qui n’a progressé que légèrement avec un RN de 745 ke en 2012, il faut de la chance, surtout vu la concurrence.

En conclusion, bravo à vous, et continuez de chercher.

A+

CPaulus

Hors ligne

 

#72 05/01/2014 10h54 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Oui oui vous avez raison j’ai eu de la chance !
J’ai dû mal m’exprimer, je suis tout à fait d’accord avec vous que le bilan ne détermine pas forcément la valeur de l’entreprise pour un acheteur, mais de mon point de vue il peut donner une valeur minimale, p.ex. comme ici quand le cash est supérieur aux dettes.
Je ne cherchais pas à justifier le prix de vente mais le prix d’achat. Comme je l’écrivais dans l’analyse, mon objectif de cours était loin de 5 euros.
Dis autrement je me disais qu’à 1 euros ce n’était pas cher mais je n’ai aucune idée de pourquoi ça vaudrait 5 € !
JL


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#73 05/01/2014 13h41 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   

JeromeLeivrek a écrit :

Qu’en dites-vous ?

JL

Félicitations!

Malheureusement à titre personnel j’ai manqué un peu de chance sur le coup.
J’ai conservé Systran pendant 1 an et demi.
J’avais acheté à l’époque au PRU de 1,1 € en visant une issue positive au procès contre l’Union Européenne.

L’action étant peu liquide j’ai profité de la hausse du cours vers 1,60€ avec de forts volumes pour revendre l’ensemble de ma position(environ 20 000 titres) mi novembre 2013…

Dernière modification par tigrou (05/01/2014 13h44)

Hors ligne

 

#74 09/01/2014 23h18 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   188 

Puisque nous sommes sur le site "devenir rentier" on peut faire ça aussi comme figure, les bénefs du portif divisés par le nombre de mois. Quand la courbe croisera la valeur de mon salaire j’ouvrirai une bouteille smile

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3360_benefs140104.jpg


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#75 10/01/2014 00h26 → Portefeuille d'actions de JeromeLeivrek (daubasses, graham, mégots de cigares, net-net)

Membre
Réputation :   103 

Intéressant, mais quid des apports ou des retraits ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech