Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/11/2010 13h34 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   10 

Bonjour,

m’intéressant aux stratégies de type "lazy portfolio", je suis tombé lors de mes recherches sur la stratégie neutre au marché.

Cette stratégie n’a rien à voir avec l’allocation d’actif. C’est une stratégie "actions" permettant d’éviter tout risque de marché.
L’histoire montre que le risque de marché (panique due à un crach par ex) représente environ 75% du risque pris par un investisseur en bourse.
En gros, toutes les actions s’effondrent au même moment (Cf faillite de Lehman Brothers)

La technique consiste à avoir en permanence en portefeuille autant d’actions à l’achat que d’actions à la vente.
comment gagne-t-on me direz vous ?

et bien c’est simple :
imaginez une course hippique.
Il y a 10 chevaux. En pariant sur l’un vous avez 10% de chance de l’emporter. Un peu plus si vous pariez sur celui qui a la meilleure côte.
Maintenant, imaginez que le PMU vous autorise le pari suivant : je parie que le cheval qui a la meilleure côte arrivera devant le cheval qui a la moins bonne côte ! Ce pari a beaucoup de chance d’être réussi.
Et bien c’est ce que vous faites si dans un secteur précis, vous êtes acheteur de l’action qui a la meilleure côte (A) et vendeur de l’action qui a la plus petite côte (B).

1er cas : A monte et B baisse -> Jackpot (cas rare)
2e cas : A baisse et B monte -> bad luck (cas très rare si vous savez choisir les actions)
3e cas : A et B monte -> vous êtes gagnant si A monte plus que B (cas logique si vous avez bien choisi les actions)
4e cas : A et B baisse car crack sur le marché -> vous êtes gagnant si B baisse plus que A (cas logique si vous avez bien choisi les actions)

avec cette stratégie, tout comme lazy portfolio, vous dormez tranquille et y passez peu de temps.

Toute la difficulté, c’est de choisir les dites sociétés. Et c’est là que le bât blesse pour moi. Et ce qui rend la stratégie difficilement applicable pour qqun comme moi.

voici néanmoins qqs moyens de classer les entreprises d’un même secteur entre elles :
1- acheter l’entreprise entrante dans un indice et vendez l’entreprise sortante
2- acheter celle qui a le meilleur PER et vendez l’entreprise qui a le moins bon
3- acheter les actions qui sont achetées par les dirigeants (voir AMF) et vendez celles qui sont vendues (voir AMF)
4- --- ?

quelqu’un ici a-t-il déjà utilisé ce type de stratégie qui permet de ne pas stresser en cas de crack ?

notez que vous pouvez aussi couvrir votre portefeuille après une grosse hausse en vendant l’indice si vous pensez que vous actions baisseront moins que l’indice …

Dernière modification par gimli (27/11/2010 16h09)

Mots-clés : market neutral


Apprenez à fabriquer vos propres meubles … même si vous avez 2 mains gauches !

Hors ligne

 

#2 27/11/2010 15h50 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   231 

Je connais bien. J’ai déjà pratiqué en tant que pro et j’en ai fait mon mémoire de fin d’année à la fac il y a près de 10 ans.

Je pourrais écrire un bouquin dessus tellement il y a à dire (d’ailleurs, je le ferai sûrement un jour), alors je vais tenter de me limiter à quelques points.

1. Il faut shorter des titres, donc emprunter. Les titres les plus risqués sont les plus difficiles/les plus chers à emprunter. Un particulier se fait dévorer au niveau des frais.

2. Pour 100 000 EUR de Casino à l’achat, je vends combien de Carrefour ? Le même montant ou le même montant ajusté du beta ?
Si c’est le même montant, la différence de volatilité des titres fera l’essentiel du mouvement, et pas leur qualité intrinsèque.
Si c’est ajusté du beta => la variance de la stratégie est davantage liée à la prévision du beta qu’aà la réelle performance des titres.

3. C’est purement une stratégie de "edge", qui exploite un avantage sur le stock picking, et uniquement là dessus. Est-ce qu’on se sent assez fort ?

4. On ne bénéficie pas des primes de risque. Quand j’achète des actions en tant que "classe d’actif", je sais qu’elles ont tendance à monter sur le long terme à cause des primes de risque : comme c’est risqué, les gens rechignent à les acheter, donc ca décote par rapport à la vraie valeur, ce qui explique que l’inverse du PER soit supérieur aux rendements obligataires. Là, cet effet est annulé puisqu’on en vend un montant équivalent. On n’est pas rémunéré pour le risque pris.

5. Quand on fait ca, on a tendance à être long des challengers (qui ont un PER plus faible, qui sont plus petites, un meilleur rendement, etc.) et short des leaders (qui se traitent plus cher, dividendes plus faibles, perspectives de croissance plus faible, etc.). Ca marche quand le marché est assez calme, mais en période de crise forte, les leaders bénéficient de la fuite vers la qualité et on se fait éclater.

6. On n’encaisse pas de dividende. J’aime les revenus, ca rapporte tout de suite et régulièrement. Pour 1000 EUR que j’investis, je reçois actuellement 50 EUR de dividende. Si je fais cette stratégie, je recevrai 5% sur la jambe longue et je paierai mettons 4% sur la jambe short. Total : 10 EUR de dividende pour 2000 EUR d’exposition au marché. Le gros du gain sera à faire en trading/sélection de titres.

7. Impossibilité de faire du long terme. Gérer me fait chier. J’aime prendre des positions et oublier le marché comme un gros capitaliste à l’ancienne qui reçoit les dividendes de ses participations industrielles.
Là, c’est de la finance de financier, faut tout le temps rebalancer pour être correctement couvert.

Au final, j’ai choisi de m’exposer au marché directement afin de récupérer les primes de risque plutôt que de faire de l’arbitrage entre titres car j’estime le rapport rendement/risque/temps/emmerdes défavorable.

Merci d’avoir ouvert la discussion en tout cas.

Dernière modification par Nikki (27/11/2010 15h52)

Hors ligne

 

#3 27/11/2010 17h02 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   83 

En effet quand les actions en générales sont peu chère c’est peu utile je trouve.

Par contre je me suis demandé si l’on ne pouvait pas utiliser des option ou autre pour éviter le risque systémique. Peu m’importe que mes actions perdent 20%, par contre je suis assez prêt à payer 2% de l’actif pour une option de vente du CAC à 3500 point dans un an, ou 1% pour 3000 points.

Pour le neutral j’en avais en 2007, a postériori c’était moins bon que du monétaire (mais sur le PEA). J’ai toujours du moneta long short en faible proportion, c’est pas transcendant.

Hors ligne

 

#4 28/11/2010 08h56 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Administrateur
Réputation :   1307 

Nikki a écrit :

Je connais bien. J’ai déjà pratiqué en tant que pro et j’en ai fait mon mémoire de fin d’année à la fac il y a près de 10 ans.

As-tu tjs ce mémoire Nikki ? S’il est compréhensible pour un mortel je veux bien le lire pour ma culture générale. :-)

Hors ligne

 

#5 28/11/2010 12h58 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   10 

pareil ! interessé par cette lecture …

10 ans … moi aussi j’écrivais un mémoire  à l’époque mais sur un tout autre sujet …
nous devons avoir à peu près le même âge


Apprenez à fabriquer vos propres meubles … même si vous avez 2 mains gauches !

Hors ligne

 

#6 01/12/2010 12h07 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   20 

Salut gimli,

L’arbitrage que tu proposes, je le fais en faisant du "pair trading". Bien sûr, c’est de l’analyse technique pure, donc ça n’est pas du goût de la plupart.

Soit dit en passant : j’ai un ami (approche purement fondamentale et financière) qui étudie les ratio put et call, et en déduit si l’on est en phase d’euphorie à la hausse ou à la baisse. En période de hausse, il achète des actions, en période de baisse, il se couvre sur les indices.

Pour la neutralité : je prends des actions dans le même secteur afin qu’elles soient naturellement corrélées, ou alors une action corrélée à un autre instrument (EADS/EURUSD par ex). Il est possible de faire mieux et de pousser le modèle beaucoup plus loin avec des analyses des corrélations et de la mesure des écarts types, l’étude des cycles, etc.

En ce qui concerne les frais : en passant par une banque, vous vous faîtes tous tondre… pour les actions je ne passe que par des courtiers (au comptant ou en CFD) par exemple IG Market, WHSelfInvest et Saxo Banque. Long ou Short, le frais est le même : en moyenne 0.1% l’aller et 0.1% le retour. Et vous pouvez TOUT shorter.

Ex arbitrage entre Bouygues et Lafarge : sur la première capture on voir le modèle de tendance appliqué à la paire LG/EN : on a un signal en novembre 2009 et un second en septembre 2010 : on vend LG et on achète EN. Résultat positif smile

http://idata.over-blog.com/4/13/13/57/arbitrage.gif

http://idata.over-blog.com/4/13/13/57/EN.gif

http://idata.over-blog.com/4/13/13/57/LG.gif


Trader - analyste technique, et je le vis bien. Formation Trading - Gestion portefeuille - Mon portefeuille boursier

Hors ligne

 

#7 22/12/2010 22h52 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   

[
En ce qui concerne les frais : en passant par une banque, vous vous faîtes tous tondre… pour les actions je ne passe que par des courtiers (au comptant ou en CFD) par exemple IG Market, WHSelfInvest et Saxo Banque. Long ou Short, le frais est le même : en moyenne 0.1% l’aller et 0.1% le retour. Et vous pouvez TOUT shooter.

Profitez en bien, ca ne va peut être pas durer. J’ai peur que ce marche ne reste plus 100% de gré a gré bien longtemps. Nous mangeons sans doute notre pain blanc.

Bon en meme temps, pouvoir shorter des financiers via CFD, ca n’a pas de sens par rapport aux réglementations sur le SRD et sur le MONEP.

Hors ligne

 

#8 06/05/2011 10h06 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Administrateur
Réputation :   1307 

Fonds Carmignac Market Neutral :

Performance inférieure à l’eonia avec une volatilité plus forte :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_performance.gif

Je sais que j’ai tendance à être assez "méprisant" envers les fonds (alors que finalement, ça n’est pas mon argent, donc en fait je devrais m’en moquer), mais là une fois de +, ça me fait rigoler. On emploi des mots compliqués : market neutral, long short, performance absolue, tout ça pour quoi ?

Entre 2007 et 2010, on a un max drawdown d’environ ~8% !!!

Hors ligne

 

#9 06/05/2011 10h46 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   231 

Chez Champlain, guère mieux malgré les photos de pandas et de trèfle à quatre feuilles :

Objectifs

    * Préserver au maximum le capital investi
    * Obtenir un rendement annuel supérieur à celui du marché monétaire (EONIA +2.00%) par une gestion active sur les marchés actions

Ca donne :
http://www.financieredechamplain.fr/images/graphes/cs.gif

Objectifs
"Trouver l’équilibre entre prudence et performance" pour 2.40% par an :

    * Préserver au maximum le capital investi
    * Réaliser une performance annuelle supérieure à 7%, quelque soit la conjoncture

Ca donne :
http://www.financieredechamplain.fr/images/graphes/co.gif

Dernière modification par Nikki (06/05/2011 10h49)

Hors ligne

 

#10 06/05/2011 11h14 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Administrateur
Réputation :   1307 

Ha oui quand même… 27% de Max DrawDown pour Champlain Sérénité, entre 2007 et 2008.

Champlain a écrit :

Avantage: Ce donds dit “Absolute Return” permet d’isoler la sur-performance de notre sélection de valeurs par rapport aux indices.

"Isoler la sur-performance de notre sélection…" Ça ne s’invente pas !

Enfin quand on voit des trucs comme ça, on peut comprendre que les "gens" soient vissés sur leurs fonds Euros en AV et l’acquisition de leur RP…

Hors ligne

 

#11 06/05/2011 11h30 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   231 

Les prospectus de la grande majorité des fonds nous renseignent également sur la présence de commissions de mouvement.

Les commissions de mouvement sont un système pervers : en plus des frais de gestion, le gérant prélève un "sur-courtage" reversé à la société de gestion à chaque fois qu’une transaction est réalisée dans le fonds.
Au final, les OPCVM subissent souvent des frais de courtage plus élevés qu’un particulier chez un broker en ligne.

Hors ligne

 

#12 06/05/2011 14h37 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Administrateur
Réputation :   1307 

Oui ces commissions de mouvement ne sont pas à l’honneur des maisons de gestion.

Tous comme les commissions de sur-performance (mais pas de sous-performance…) ou la comparaison avec l’indice nu.

Hors ligne

 

#13 27/01/2014 19h09 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   11 

La situation de marché (cac et dow chers, small caps attractives fin 2013) m’a conduit à mettre en place une stratégie de type long short, pour se protéger des secousses en recourant à un turbo put infini mars sur une action du cac jugée particulièrement survalorisée.
Sur 3 semaines, cela fonctionne bien, smalls en hausse et action en put qui sous-performe le cac.
Cette stratégie reposant sur du stock picking et étant dangereuse sur la branche courte, je garde pour moi le nom de la branche courte (ce n’est pas alstom sad ), chacun doit choisir sur la base de ses propres convictions, fortes.
La journée de vendredi m’a conduit à réduire l’exposition sur les smalls, car elle a donné le sentiment que le marché n’avait pas de soutien, et dans ce type de situation, la terre peut se retirer sous les pieds des investisseurs small.
Si le topic intéresse, bien qu’il diffère de l’approche généralement "long" du forum,  je peux détailler l’approche et les hypothèses macro.

Hors ligne

 

#14 27/01/2014 20h09 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   57 

Cela peut intéresser beaucoup de monde, ne serait-ce que pour l’exercice intellectuel.


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#15 27/01/2014 20h09 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   83 

Je serais intéressé de connaître votre structure de stratégie en détail. Quel est le coût de financement de votre protection? Quelle est le risque qu’elle se montre inefficace (désactivation juste avant la chute)? Quel est l’impact fiscal?

Hors ligne

 

#16 29/01/2014 15h34 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   11 

Je réponds sur quelques points:
- le coût: le turbo a un levier de 6, ce qui conduit à l’investissement d’1/7 du portefeuille. Je considère, pour calculer le coût, que j’isole ma perte réalisée en cas d’absence d’évolution du sous-jacent, la perte en cas de hausse relevant du risque et étant en principe neutralisée. Au cas particulier, le turbo ayant une valeur temps quasi nulle à trois mois, le coût est celui de la fourchette, en l’occurence 1 centime. Pour des raisons de prudence, d’efficacité et de réduction du coût, il faut retenir des turbos dans la fourchette 0.8- 1.2 de préférence, soit un coût de 1%, soit 0.16 % pour le portefeuille, pour 3 mois.
- l’absence de valeur temps est l’élément clé, on ne pouvait pas conduire ce type de stratégie avec des warrants.
- le risque de désactivation est faible, dès lors qu’on retient un turbo dans cette fourchette.

Fondamentalement, c’est du stock picking, en choisissant des actions qui doivent monter plus que le marché et une action qui doit baisser plus (ou monter moins).

Hors ligne

 

#17 29/01/2014 15h40 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   11 

Pour être plus clair, c’est le "monter moins" qui est important avant tout. L’analyse et la conviction sur la branche courte font la performance.
Fiscalement, c’est asymétrique, le turbo étant en CTO et les titres en PEA.

Hors ligne

 

#18 29/01/2014 20h31 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   83 

Merci pour votre réponse. J’ai essayer d’étudier la question de mon coté. Je ne sais pas si c’était dans votre réponse (mais dans tout les cas ça m’y fait penser), mais je comprend que vous faites un roll-over tous les 3 mois, ce qui semble une bonne idée pour garder le levier à peu prêt constant sans trop de frais. Pour le coût de l’emprunt j’imagine qu’il est faible dans l’environnement actuel. Partons sur 4% par ans, 5% avec frais frais d’achat vente.

Fiscalement justement non, en cas de hausse, la plus values du turbo ne peut être épongée par la chute des titres PEA. Si vous payez 50% de taxes sur plus values sur le turbo, il ne faut plus se couvrir à 100% pour être neutre, mais à 200%.

Il faut donc le jumeler avec la partie à couvrir. Mais même dans ce cas, ce sera sans doutes des actions long terme, donc le temps qu’il y ait la crise, possible que même avec un -50% il n’y ai pas de moins value. Il faudrait jumeler avec des valeurs qui distribuent un maximum de dividende. (PS : en fait non sinon on paye la fiscalité sur les dividendes …)

Hormis la fiscalité en effet ça semble assez optimal.

Dernière modification par JesterInvest (29/01/2014 20h31)

Hors ligne

 

#19 30/01/2014 18h10 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   11 

Pour la fiscalité, c’est bien ce que je voulais dire en précisant que la fiscalité était asymétrique. Nous sommes d’accord. Toutefois, si j’achète une action, c’est en pensant qu’à terme elle progressera ou distribuera, donc qu’il y aura une plus-value dans le pea, en dépit de la fluctuation temporaire qui est l’objet de la couverture.
En tout état de cause, j’ai un CTO important pour servir de deuxième poche de liquidité (après les livrets défiscalisés) en cas de besoin important, le compte courant étant ajusté au plus court et pour permettre d’investir dans des produits inéligibles en PEA (obligations perpétuelles, turbos…), le solde étant en actions.

Il n’y a pas d’emprunt: acheter en empruntant un produit avec un levier, c’est suicidaire. Le turbo est une partie du portefeuille global, qui vise la baisse du sous-jacent.

Au lieu de chercher l’action la plus décotée, on cherche la plus surcotée smile

Hors ligne

 

#20 30/01/2014 19h54 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   83 

Ok, j’avais pas interprété le mot asymétrique. Ma faute, c’est clair à présent.

Je reste à voir qu’un turbo c’est une position brute - emprunt = le turbo. Packagé par la banque certes qui y prend aussi sa commission.

Il faut encore que j’étudie la question mais en je pense pouvoir en tirer quelque chose.

Hors ligne

 

#21 01/02/2014 09h47 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Banni
Réputation :   58 

n.

Dernière modification par raskolnikobimbo (10/02/2014 05h46)

Hors ligne

 

#22 14/03/2014 16h19 → Stratégie neutre au marché : comment fonctionne le market neutral ? (market neutral)

Membre
Réputation :   11 

Débouclage de la branche courte. Quelle conclusion?
Deux remarques préliminaires:
- L’évolution d’une action du CAC est totalement déterminée par l’évolution du cac et, en intraday, on peut superposer  les graphes. Hors nouvelle vraiment importante sur le titre, et même la publication des résultats peut ne pas influer, la performance relative ne résulte pas des qualités intrinsèques d’une action, mais des nouvelles affectant une action ou le plus souvent un secteur (télécoms, bancaires…). Les flux indiciels sont donc archidominants, devant les ventes (stocks options) ou achats des insiders, les investisseurs en directs étant très marginaux. Il y a pourtant des institutionnels qui détiennent encore des lignes en direct, mais pas de mouvements perceptibles.
- Les analystes ne lisent pas les rapports de gestion ou alors ils ne publient pas ce qu’ils lisent. Sur le fond, ils semblent se fixer sur les prévisions annoncées par la direction dans les encarts des journaux, plutôt que de regarder dans les chiffres la capacité de la direction à atteindre les objectifs qu’elle s’était fixée.
Le Cac recèle donc des anomalies en terme de valorisation, mais la correction ne va pas de soi compte tenu de la double cécité des analystes et de la gestion indicielle (j’aime bien cette idée smile ).

Sur l’opération elle-même, la branche courte a dégagé une pv de 10 % et la branche longue a cru de près de 20%, je devrais donc être satisfait. Mais je trouve la corrélation insuffisante, on demeure proche d’une opération spéculative et au regard des moyens engagés, 1/7ème du portefeuille pour couvrir, bien que le coût théorique soit limité à 1% (0,16% du portefeuille), je ne reconduirai ce type d’opération que dans des périodes de grandes incertitudes sur l’évolution des marchés et en couplant une analyse intrinsèque du titre avec une analyse de l’évolution relative attendue des différents secteurs.
Dans l’immédiat, le CAC me semble haussier du fait des flux de capitaux entrants.

Dernière modification par bet (14/03/2014 16h22)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech