Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 04/12/2012 15h55 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   17 

Bistouky a écrit :

Bonjour à tous,

J’ai tout lu avec plaisir.

Je suis rentier et épicurien. J’aime profiter des bonnes choses et j’ai en plus désormais un gout pour les voyages……………..

C’est assez paradoxal ce que vous dîtes quand on sait qu’Épicure était lui-même un rentier particulièrement frugal smile

Je ne suis pas d’accord ave Michaël. Jacob d’ERE n’a pas remis en cause ses idées en reprenant un boulot. Son but était de devenir indépendant financièrement, et cela passait, pour lui, par une remise en cause de la consommation à outrance. Ce qui n’interdit pas de conserver ou reprendre un boulot… Tout cela est clairement expliqué dans son excellent livre. Et puis, Jacob, c’est un peu l’exemple extrême. Mr. Money Mustache explore aussi la voie de la frugalité, mais il habite dans une maison, prend des douches chaudes, ne prône pas la course à pied comme moyen de transport ultime et utilise probablement des casseroles pour cuisiner smile

Après c’est un autre courant de pensée dans la grande famille des (aspirants) rentiers. Je comprend que ça n’attire pas tout le monde, mais c’est une voie qui me semble sous-représentée sur ce forum où l’on parle surtout de la meilleure façon de gérer ses millions (potentiels ou réels), et très peu de la façon dont on pourrait s’en passer.

Hors ligne

 

#27 04/12/2012 17h23 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   224 

Etre épicurien qui signifie aujourd’hui "profiter de la vie" n’a effectivement rien à voir avec Epicure qui se contentait du minimum.

Pour MR. Money Mustache, il est un cran plus souple que Jacob et se déplace beaucoup à vélo. (acheté sur le bon coin local j’imagine)


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#28 04/12/2012 18h53 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   16 

k9 a écrit :

Je ne suis pas d’accord ave Michaël. Jacob d’ERE n’a pas remis en cause ses idées en reprenant un boulot. Son but était de devenir indépendant financièrement, et cela passait, pour lui, par une remise en cause de la consommation à outrance.

Je n’ai pas dit qu’il remettait en cause ses idées simplement qu’il reprenait un style de vie plus traditionnel (vivre dans une maison, avoir un poste salarié) ce qui est une toute autre vie de celle qu’il avait avant (vivre dans une caravane loin de la ville, avoir 100 % de son temps libre).

Hors ligne

 

#29 04/12/2012 19h27 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   60 

k9 a écrit :

Après c’est un autre courant de pensée dans la grande famille des (aspirants) rentiers. Je comprend que ça n’attire pas tout le monde, mais c’est une voie qui me semble sous-représentée sur ce forum où l’on parle surtout de la meilleure façon de gérer ses millions (potentiels ou réels), et très peu de la façon dont on pourrait s’en passer.

Etes-vous sûr de ce que vous dites??

Je trouve justement que les gens de ce forum sont très pragmatiques et sages globalement (cf l’approche d’IH, déjà), et le courant "rentier frugal" me paraît au contraire très bien représenté. Ce qui est un gage de raison, et contribue à la crédibilité de ce forum. Où donc voyez-vous des gens qui parlent de "gérer leurs millions", ici?! Moi je vois plutôt des gens courageux et méritants, qui épargnent, luttent et ne ménagent pas leur effort.

Après, si vous vous avez des pistes pour pouvoir vivre correctement avec moins sans pour autant être alter intégriste (dépenses optimisables en rapport gain/coût, vie dans un pays à bas coût, stratégies originales…), je crois que tout le monde est preneur.

Dernière modification par placementapapa31 (04/12/2012 19h41)

Hors ligne

 

#30 04/12/2012 19h44 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   266 

Je n’ai pas dit qu’il remettait en cause ses idées simplement qu’il reprenait un style de vie plus traditionnel (vivre dans une maison, avoir un poste salarié) ce qui est une toute autre vie de celle qu’il avait avant (vivre dans une caravane loin de la ville, avoir 100 % de son temps libre).

Ce qui important et intéressant dans la méthode de Jacob (ERE), c’est avant sa réflexion sur la société de consommation, le rôle du salaire, des revenus, et des dépenses, et le "bien-être" (faute de terme plus approprié).

Si vous lisez sur le forum ERE, vous verrez qu’un paquet de gens ont réussi à devenir financièrement indépendant en quelques années à peine en appliquant ses conseils, ça n’est pas pour cela qu’ils se sont retirés de la société. Par contre, ils abordent beaucoup de problèmes très différemment de la "personne moyenne".

Dernière modification par Geronimo (04/12/2012 19h50)

Hors ligne

 

#31 04/12/2012 20h01 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   60 

Geronimo a écrit :

ils abordent beaucoup de problèmes très différemment de la "personne moyenne".

Pourriez-vous nous en dire un peu plus? (quelques exemples)

Hors ligne

 

#32 04/12/2012 22h52 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   224 

Un sujet, voir une partie du forum sur ce sujet précis serait très utile, car c’est la clé pour devenir rentier à mon sens.

On est formaté pour dépenser tout ce qu’on gagne, alors qu’avec un salaire de cadre moyen (2500 - 3500€) il est très facile d’en économiser une grande partie et de devenir rentier en moins de 10 ans. (alors qu’on gaspille dans tous les sens et qu’on économise 50€/mois)

Le sujet est vaste et très enrichissant (dans tous les sens du terme) MR Money Mustache et ERE en parlent très bien. J’aime particulièrement les analyses de cas de MMM.

exemple (réel) : mes poils de moustache ont pris un centimètre aujourd’hui, je viens de passer de chez Orange à Free, je payais 55€, je vais vais payer 16€, donc je gagne 4680€ sur 10 ans. Ah quand même!


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#33 04/12/2012 23h51 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   17 

placementapapa31 a écrit :

k9 a écrit :

Après c’est un autre courant de pensée dans la grande famille des (aspirants) rentiers. Je comprend que ça n’attire pas tout le monde, mais c’est une voie qui me semble sous-représentée sur ce forum où l’on parle surtout de la meilleure façon de gérer ses millions (potentiels ou réels), et très peu de la façon dont on pourrait s’en passer.

Etes-vous sûr de ce que vous dites??

Je trouve justement que les gens de ce forum sont très pragmatiques et sages globalement (cf l’approche d’IH, déjà), et le courant "rentier frugal" me paraît au contraire très bien représenté. Ce qui est un gage de raison, et contribue à la crédibilité de ce forum. Où donc voyez-vous des gens qui parlent de "gérer leurs millions", ici?! Moi je vois plutôt des gens courageux et méritants, qui épargnent, luttent et ne ménagent pas leur effort.

Je provoque et j’en rajoute un peu évidemment wink

Disons que, globalement, la plupart des intervenants de ce forum (moi compris) ont des revenus qui dépassent les 2500-3000 € nets, pour prendre la fourchette basse. C’est évidemment beaucoup plus facile dans ce cas, mais je suis persuadé que des gens ayant des revenus plus moyens peuvent, sans forcément devenir des rentiers purs, devenir moins dépendants de leur travail. Économiser 30% de ses revenus, les investir, et au bout de 10-15 ans pouvoir travailler à temps partiel, ou bien prendre purement et simplement une retraite anticipée 10 ans plus tôt que prévu, c’est à la portée de la plupart des gens. Mais le plus urgent pour eux, c’est de diminuer leurs dépenses…

Et pour revenir à votre dernière phrase, on peut gérer ses millions et être courageux, méritant et ne pas ménager ses efforts, ça me semble même indispensable smile

Hors ligne

 

#34 05/12/2012 06h15 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   19 

Bonjour,

Je donne mon avis sur ce que viens de lire. Je n’ai pas fait de grosses dépenses inutiles ces derniéres années comme certains de mes amis gagnant très bien leur vie.

Quelques exemples: changer de voitures (neuves) tout les 2 ans, acheter la technologie dès la sortie (phase de lancement)

Je suis raisonnable tout en me faisant plaisir:
- i phone 3 quand tout le monde a le 4, et le 4 quand tout le monde aura le 5
-voiture essence ct ok toutes options de 8 ans pour une bouchée de pain en 2éme voiture
etc….

Sans aller jusqu’à la décroissance, j’ai mis mes objectifs sur ma vie familiale et mon temps libre plutot que de continuer à bosser pour acheter/accumuler  des objets inutiles.

C’est bizzarement une version presque spirituel vs matériel. C’est surtout "ma vie" plutot que "toujours plus de bonheur par la consommation"

Hors ligne

 

#35 05/12/2012 07h25 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   16 

Geronimo a écrit :

Ce qui important et intéressant dans la méthode de Jacob (ERE), c’est avant sa réflexion sur la société de consommation, le rôle du salaire, des revenus, et des dépenses, et le "bien-être" (faute de terme plus approprié).

Si vous lisez sur le forum ERE, vous verrez qu’un paquet de gens ont réussi à devenir financièrement indépendant en quelques années à peine en appliquant ses conseils, ça n’est pas pour cela qu’ils se sont retirés de la société. Par contre, ils abordent beaucoup de problèmes très différemment de la "personne moyenne".

Oui et c’est une analyse que je partage dans mon approche également que ce soit pour de "bêtes" raisons financières mais aussi pour un aspect développement personnel. Je connais plutôt bien la philosophie ERE (je suis même allé interviewé son auteur qui est très sympa : Interview de Jacob Lund Fisker, Early Retirement Extreme).

Après encore une fois tout est question de positionnement du curseur "frugal". Pour ERE c’est vivre sur 25 % de ses revenus ce que l’on peut faire en vivant chichement avec des revenus moyens/corrects ou qui est plus acceptable avec de très gros revenus. Pour d’autres ici ce sera 50 % etc…

Hors ligne

 

#36 05/12/2012 10h09 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   224 

Merci pour le lien, je ne connaissais pas cette interview! +1!


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#37 05/12/2012 13h56 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   174 

k9 a écrit :

Disons que, globalement, la plupart des intervenants de ce forum (moi compris) ont des revenus qui dépassent les 2500-3000 € nets, pour prendre la fourchette basse. C’est évidemment beaucoup plus facile dans ce cas, mais je suis persuadé que des gens ayant des revenus plus moyens peuvent, sans forcément devenir des rentiers purs, devenir moins dépendants de leur travail. Économiser 30% de ses revenus, les investir, et au bout de 10-15 ans pouvoir travailler à temps partiel, ou bien prendre purement et simplement une retraite anticipée 10 ans plus tôt que prévu, c’est à la portée de la plupart des gens. Mais le plus urgent pour eux, c’est de diminuer leurs dépenses…

D’un autre côté le système économique actuel fonctionne parce que des gens dépense plus qu’ils ne gagnent, si tout le monde devient frugal, le système économique actuel ne survivra pas ( enfin d’un autre côté rien n’est fait pour vivre éternellement).


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#38 05/12/2012 15h05 → De l'importance d'être frugal... (frugalité, taux d'épargne)

Membre
Réputation :   17 

Je pense que l’économie s’adapterait. Au lieu d’avoir Apple comme capitalisation mondiale n°1, on aurait peut-être Procter et Gamble ; les produits de consommation courante auraient un poids bien plus important que les produits technologiques. On aurait un système économique moins volatile surtout, les années de rendements à deux chiffres se feraient très rares, de même que les années de krach. C’est une hypothèse, mais à mon avis l’économie de marché est beaucoup plus résiliente qu’on ne le croit.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech