Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 07/08/2016 17h14 → Mr Money Mustache : un rentier aux USA... (mister money mustache)

Membre
Réputation :   29 

Plus simplement, je dirai que tout dépend de notre relation avec l’argent.

La plupart des gens achètent/consomment pour avoir un sentiment de fierté, de réussite (apparemment dans cette société, c’est le message qui est véhiculé).

La question à se poser est : Ok, acheter une belle voiture, ça procure un sentiment de réussite, de fierté, ok pas de problème avec ça. Mais qu’est ce que ça apporte ? Juste ce sentiment de bien être, un sentiment de contentement ou de complétude si vous préférez. Maintenant la question est : avons-nous réellement besoin d’acheter un bien matériel pour accéder à ce sentiment de complétude ?

Certaines personnes retrouvent ce sentiment lorsqu’ils ressentent de l’amour (on va préciser : "inconditionnel" ou de la gratitude, ils aident alors des personnes, des amis. Non pas pour avoir le sentiment que c’est moral ou bien, mais parce qu’ils en ont besoin. Ils le font avant tout pour eux.
D’autres en découvrant de magnifique paysage de la nature, ou des architectures "vibrent" de ce sentiment de contentement.

J’ai donc envie de dire, tout dépend de ce qui nous fait vibrer. On peut se poser la question : si j’avais qu’un an ou 2 à vivre, qu’est ce que j’aimerai faire à tout prix ? Je crois que Steve Jobs en parle dans sa conférence à Stanford en 2005. Est-il nécessaire d’attendre un cancer ou une maladie grave pour se rendre compte qu’on ne vit une vie qui ne nous correspond pas ? Et que sous prétexte, on a parcouru 5, 10, 15 ou 20 ans dans cette direction, on n’est pas capable de changer de cap.
C’est comme une route, on roule pendant 3 heures sans panneau, puis boom on découvre un signe comme quoi on est pas dans la bonne direction. Est-il plus intéressant de poursuivre cette direction ("Bah ouais, ça fait quand même 3h que je suis sur l’autoroute, je "peux" pas faire retour arrière) ou alors on prend une autre direction ("Bon bin je me suis planté, mais c’est pas grave, je rectifie le tir en changeant de direction même si ce chemin de terre n’a pas l’air très pratique et confortable).
Dans cette exemple, on peut remplacer les heures par des années ou décennies, l’autoroute par une carrière professionnelle par exemple, le chemin de terre : une reconversion, et le signe par une maladie/cancer/perte d’un proche.

Alors oui, quand on sait réellement ce qu’on désire, on doit réfléchir sur les moyens nécessaire pour y parvenir. Et souvent, quand on se rend compte du palier à franchir, on se rend compte qu’on va devoir sortir de sa zone de confort (dans le sens : zone qu’on a l’habitude de gérer [on peut avoir un quotidien difficile mais qu’on a l’habitude de gérer]), ça a tendance à réveiller la paresse et ainsi notre peur. Et du coup, on ne fait rien et on se persuade que tout va bien.

De plus, il y a eu des découvertes comme quoi physiologiquement notre santé (système immunitaire ou endocrinien) dépendait de notre état d’esprit. Je citerai une citation du Dr Bach : "La maladie se déclare quand nos actions dans la vie physique ne sont pas en adéquation avec nos aspirations profondes". Au même titre que des études très connus (de Masuru Emoto) qui témoignaient la "puissance" des pensées sur l’eau (sachant qu’on est composé à 70% d’eau). Ou encore des travaux en physique quantique qui démontrent que la matière et l’énergie sont comme 2 états d’un même élément (un peu comme pourrait l’être l’eau sous état de vapeur ou de glaçon).

Donc en ce qui me concerne, je comprends les matérialistes, puisque je l’ai été la très grande majorité de ma vie. Et je comprends en même temps la démarche de Mr MoneyMoustache.
Ce n’est pas l’argent qui le rend heureux ou fait son bonheur, ni même le côté matériel. Mais pour vivre il a besoin d’être indépendant financièrement.
Ca me fait penser à : "Avant de vouloir recevoir, il faut savoir donner", c’est même dit dans Rich dad, Poor dad de Kiyosaki. Je pense sincèrement que cette expression est plus subtile qu’elle n’y parait et que mon interprétation a beaucoup évolué entre temps.

J’espère ne pas avoir été trop HS.

Edit : Si des gens sont intéressés par mon tout petit discours , je vous recommande très fortement de regarder les vidéos de cette chaine Youtube : https://www.youtube.com/user/Tistryapro … amp;sort=p
Ayant une vision LT (comme beaucoup ici !), je me suis intéressé à l’alimentation. Et de fil en aiguille, j’ai découvert énormément de chose au niveau des états de conscience, de la nutrition, du bien être etc. Sans doute même 100 fois plus que j’espérais découvrir en étudiant l’alimentation. Cette chaine youtube m’a énormément apporté et je serais très heureux que d’autres personnes puissent en bénéficier de la même manière qu’elle a pu m’apporter.

Après, il faut aussi préciser que tout dépend de chacun. C’est comme Rich dad, Poor dad qui m’a beaucoup apporté à mes débuts, mais je suis sûr que si quelqu’un d’autre le lit, il n’est pas garantis que ça lui apporte autant que j’en ai bénéficié.
On a tous des petites étincelles au fond de nous, il ne manque juste des petits (ou grand) coups de pouce pour transformer ces petites étincelles en feu ardent.

Dernière modification par Zera (07/08/2016 17h41)

Hors ligne

 

#27 07/08/2016 17h23 → Mr Money Mustache : un rentier aux USA... (mister money mustache)

Administrateur
Réputation :   1307 

Amusant que cela génère autant de "polémiques", puisque nous avons déjà évoqué le minimaliste sur nos forums, ou même, il n’y a pas besoin d’aller jusqu’aux USA et Mr Mustache (que je trouve bien médiatique pour un "véritable" frugaliste, mais passons…) pour trouver des personnes avec un certain revenus/patrimoine et une vie relativement frugale.

Au hasard sur nos forums, Shagrath, Derival (me semble-t-il ?) ou, sans avoir les revenus de Mr Mustache, simplement ma compagne et moi-même.

Hors ligne

 

#28 07/08/2016 17h31 → Mr Money Mustache : un rentier aux USA... (mister money mustache)

Membre
Réputation :   225 

Vous n’avez pas abandonné l’abonnement à la salle de muscu et les voyages. Mr Mustache si semble t’il.
Paris-Alicante en vélo, ça fait une trotte! ;-)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#29 07/08/2016 17h54 → Mr Money Mustache : un rentier aux USA... (mister money mustache)

Membre
Réputation :   266 

Zera a écrit :

Au même titre que des études très connus (de Masuru Emoto) qui témoignaient la "puissance" des pensées sur l’eau (sachant qu’on est composé à 70% d’eau). Ou encore des travaux en physique quantique qui démontrent que la matière et l’énergie sont comme 2 états d’un même élément (un peu comme pourrait l’être l’eau sous état de vapeur ou de glaçon).

Désolé du hors-sujet, mais il faut quand même que je fasse remarquer que ça c’est du pipeau complet.

Dernière modification par Geronimo (07/08/2016 17h56)

Hors ligne

 

#30 07/08/2016 18h17 → Mr Money Mustache : un rentier aux USA... (mister money mustache)

Membre
Réputation :   29 

Geronimo a écrit :

Zera a écrit :

Au même titre que des études très connus (de Masuru Emoto) qui témoignaient la "puissance" des pensées sur l’eau (sachant qu’on est composé à 70% d’eau). Ou encore des travaux en physique quantique qui démontrent que la matière et l’énergie sont comme 2 états d’un même élément (un peu comme pourrait l’être l’eau sous état de vapeur ou de glaçon).

Désolé du hors-sujet, mais il faut quand même que je fasse remarquer que ça c’est du pipeau complet.

Je comprends votre remarque et je vous remercie pour votre intervention.
J’avais le même point de vue il y a encore quelques années. (je parle pas spécialement des 2 cas cités mais je vais rebondir sur l’occasion) mais le point de vue plus matérialiste.
Je dirais juste qu’à l’inverse de Saint Thomas : "Je ne crois que ce que je vois", je dirai que l’expression "Je ne vois que ce je crois" est encore plus intéressante.

Que ce soit en médecine, ou dans la vie courante, on a souvent tendance à penser : "Ce que j’ignore n’existe pas". L’exemple est HS mais c’est comme pour les rayons X ou ultraviolet, invisible à l’œil nu et pourtant ils existent bien.

Après le but n’est pas de croire à tout bout de champ, au contraire et j’insiste sur ce fait car toute notre vie on nous a fait croire des tas et des tas de choses.
Mais à l’inverse de quelques sujets/domaines, je n’ai pas eu l’occasion d’expérimenter ou de challenger ces thèses sur l’eau ou sur la physique quantique. Donc oui, je vous l’accorde j’ai fais le perroquet savant en répétant ce que j’ai lu et vu. Mais par contre, d’un point de vue physiologique, j’ai suffisamment expérimenté pour m’être fait ma propre opinion et ainsi me permettre d’étayer ces expériences en conséquence.

IH : complètement HS. Restons sur la discussion svp.

Hors ligne

 

#31 07/08/2016 21h34 → Mr Money Mustache : un rentier aux USA... (mister money mustache)

Membre
Réputation :   

Merci Zera pour votre premier post pédagogue, mais je rejoint Geronimo, et votre exemple avec RX et UV est erronée car on peut prouver qu’ils existent avec des expériences répétables contrairement aux théories fumeuses que vous promouvez.

Sinon, la force de MMM c’est la simplicité poussée à l’extrême.

L’article suivant est intéressant à lire:
The Shockingly Simple Math Behind Early Retirement
On y trouve ceci:

Premier colonne : taux d’épargne
Deuxième colonne : nombre d’années avant l’indépendance financière (=> devenir rentier)
5%    66 ans
10%    51 ans
15%    43 ans
20%    37 ans
25%    32 ans
30%    28 ans
35%    25 ans
40%    22 ans
45%    19 ans
50%    17 ans
55%    14.5 ans
60%    12.5 ans
65%    10.5 ans
70%    8.5 ans
75%    7 ans
80%    5.5 ans
85%    4 ans
90%    moins de 3 ans
95%    moins de 2 ans
100%    Zero

Cela peut faire réfléchir.
Et d’ailleurs c’est bien de m’avoir rafraichi la mémoire.

Dernière modification par BNH (07/08/2016 21h35)


Buy N' Holder

Hors ligne

 

#32 07/08/2016 21h58 → Mr Money Mustache : un rentier aux USA... (mister money mustache)

Membre
Réputation :   12 

En dehors du fait que ce tableau ne prend pas du tout en compte le rendement de l’épargne… Imaginez-vous à 20 an épargnant 95% de vos revenus pendant deux ans : avec un rendement de 0% (après inflation), vous n’aurez que 38 années d’indépendance financière devant vous. (si vos dépenses restent stables) Vous pourriez donc vivre sans problèmes d’argent jusqu’à 60 ans.

Zera, une de vos remarques me force à réagir, une que l’on entend très souvent dans les conversations de comptoir :

Zera a écrit :

On peut se poser la question : si j’avais qu’un an ou 2 à vivre, qu’est ce que j’aimerai faire à tout prix ?

- si vous saviez combien de temps il vous restait à vivre, vous ne seriez pas en train de vous poser la question en ces termes.
- vous réduisez grandement le champs de réponses possibles à la question "qu’est-ce que je veux ?" et risquez de vous mettre en porte-à-faux avec vos véritables envies.

Dernière modification par wulfram (07/08/2016 21h59)

Hors ligne

 

#33 07/08/2016 22h35 → Mr Money Mustache : un rentier aux USA... (mister money mustache)

Membre
Réputation :   34 

wulfram a écrit :

En dehors du fait que ce tableau ne prend pas du tout en compte le rendement de l’épargne… Imaginez-vous à 20 an épargnant 95% de vos revenus pendant deux ans : avec un rendement de 0% (après inflation), vous n’aurez que 38 années d’indépendance financière devant vous. (si vos dépenses restent stables) Vous pourriez donc vivre sans problèmes d’argent jusqu’à 60 ans.

Si vous suivez le lien et parcourez l’article, juste avant le tableau il est indiqué:
Assumptions:
You can earn 5% investment returns after inflation during your saving years
You’ll live off of the  “4% safe withdrawal rate” after retirement, with some flexibility in your spending during recessions.
You want your ‘Stash to last forever, you’ll only be touching the gains, since this income may be sustaining you for seventy years or so. Just think of this assumption as a nice generous Safety Margin.

Hors ligne

 

#34 07/08/2016 22h46 → Mr Money Mustache : un rentier aux USA... (mister money mustache)

Membre
Réputation :   29 

BNH a écrit :

Merci Zera pour votre premier post pédagogue, mais je rejoint Geronimo, et votre exemple avec RX et UV est erronée car on peut prouver qu’ils existent avec des expériences répétables contrairement aux théories fumeuses que vous promouvez.

Avec plaisir.
J’ai voulu faire un exemple parlant, quitte à vulgariser la chose.
J’aurai pu choisir d’autres exemples, mais ils ne seraient encore moins appropriés ici.

De toute façon, comme on le dit très bien :
Pour un sceptique, aucune preuve n’est suffisant.
Pour un croyant, aucune preuve n’est nécessaire.

wulfram a écrit :

- si vous saviez combien de temps il vous restait à vivre, vous ne seriez pas en train de vous poser la question en ces termes.

J’ai peut être mal formulé. Je pensais au discours de Jobs, je crois qu’il disait qu’il se disait chaque jour : "si c’était ma dernière journée à vivre, est-ce que j’aimerais faire ce que je vais faire tout aujourd’hui ?" Et que la réponse était non sur plusieurs journées, il aurait besoin de changement.

wulfram a écrit :

- vous réduisez grandement le champs de réponses possibles à la question "qu’est-ce que je veux ?" et risquez de vous mettre en porte-à-faux avec vos véritables envies.

Auriez-vous un exemple pour illustrer car j’ai du mal à saisir.

Je vous invite à me répondre par MP afin de ne pas polluer d’avantage le topic.

Au même titre, si des personnes ont des remarques, je répondrais avec plaisir en MP.

- - -

Fin du HS

- - -

Pour en revenir à MMM, je n’ai pas encore lu l’ensemble de ses articles donc je ne suis pas le mieux disposé pour échanger sur le sujet. Mais en tout cas, beaucoup de simplicité (pas trop de jus de cerveau) et j’oserai dire "de bon sens". Il s’est définis un objectif avec sa femme, ils s’y sont tenu et en sont très heureux. Un bel exemple je dirai.

Dernière modification par Zera (07/08/2016 22h49)

Hors ligne

 

#35 04/09/2016 17h58 → Mr Money Mustache : un rentier aux USA... (mister money mustache)

Membre
Réputation :   

Merci d’avoir partagé le lien de ce blog! J’ai parcouru quelques articles et personnellement je le trouve hyper intéressant, sans doute parce qu’il se rapproche de mes idées big_smile

La fiscalité est hyper agressive et la gestion de son patrimoine relativement chronophage et parfois anxiogène … aussi il est finalement "génial" de retourner la situation et de devenir rentier / autonome / riche comme on veut en limitant ses dépenses. C’est finalement la dessus que l’on a le plus d’impact.

Et surtout (car c’est le plus intéressant dans sa démarche) il gagne en qualité de vie.

Alors c’est vrai que s’il a des revenus publicitaires importants on peut voir ca comme de la triche ou de la radinerie mais c’est paradoxalement encore plus à son honneur de poursuivre comme il le fait et de partager avec nous ses réflexions. En ce qui me concerne j’ai envie de m’acheter une belle voiture depuis quelques mois (je lorgne sur la nouvelle Audi TT!) alors que la mienne marche parfaitement bien et qu’elle est frugale (208) … j’ai sans doute été influencé par mon entourage professionnel mais avec le recul je ne le ferai pas (même si je le peux).

Les études "psycho" montrent que ce genre d’achat n’a d’effet bénéfique sur l’humeur que durant 3 mois. Et il me semble avoir vu dans une étude qu’au dela de 4900 euros / mois nous ne sommes pas plus heureux! Source : L’argent fait le bonheur… jusqu’à 4900 euros par mois

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech