Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 21/10/2012 19h09 → Marvell Technology : un beau business pas cher ! (einhorn, marvell, tech, value)

Membre
Réputation :   38 

Salut à tous, je vais vous présenter ma nouvelle grande idée: Marvelle technology.
Cette société a 3 activités principales: le stockage, le networking, et les composants pour mobile.
Le parcours boursier récent de cette société fait assez froid dans le dos: sa valorisation est passée de plus de 12 bn de capitalisation à à peine plus de 4bn aujourd’hui. Cette chute a enmenné la société sur des niveaux de valorisation ridicules face à ses pairs alors que l’entreprise n’a rien à leur envier du côté de sa capacité béneficiaire. Voyez par vous même:

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/606_marv.jpg

A ces niveaux, l’entreprise est une opportunité value vraiment interressante. En effet, la société ayant près de 4$ nette de dette financière en cash, on paye actuellement 3,5$ pour aquérir le biz alors que l’entreprise fait 1,3$ de profit en Non-Gaap ….

Mais pourquoi le marché offre-t-il cette société pour si peu ? Quelques pistes:
-La société a un nombre concentré de clients. A chaque déboire d’un d’eux, la prosperité de l’entreprise est par conséquent remis en question (exemples en date, les difficultés de RIM).
-Le marché des disques durs, 10% des ventes, est en chute libre avec l’arrivée des tablettes.
-L’entreprise a décu le marché avec ses dernières publications trimestrielles et suggère que l’entreprise n’est pas bien positionné sur ses marchés.

Malgré ces craintes, le positionnement de la société est je pense bon.
Elle contrôle 60% du marché du HDD, on peut donc penser que l’entreprise possède un jolie moat sur ce segment.
La société s’est dores et déjà placé sur les SSD  pour pallier la chute du HDD.
Dans le mobile, ses produits low-costs et sa présence en Asie (80% des ventess) sont en parfaits pour produire des smartphones pas chers en chine, ….
Dans le networking, la croissance économique de la zone Asie-Pacifique devrait soutenir la croissance.
Dans le power management, la concurrence est forte mais la tendance haussière est exceptionnelle (ex: marché des batteries).
La présence dans le jeu video (Kinect notamment) est également une source de croissance interessante.

Le How-Know de la société vaut sans doute quelque chose (1bb de R&D/an), je serais tenté d’ajuster la book value à la hausse de 3bb, soit 23$ !

La société rachète massivement ses actions, ce qui va permettre à la société d’accroître ses résultats par action: 250M sur le trimestre et 20% de la société ces 4 dernières années. Pour témoigner encore un peu plus de sa volonté d’enrichir les actionnaires, l’entreprise a décidé de verser un dividende (0,06$).

Somme des parties:
Je vais donner raison au marché (c’est assez drôle dans la réalisation), dans le but d’obtenir une baseline.

On peut penser que le marché des disques durs va baisser de 20% par an sur les 5 premières années.
Marvell, malgré son probable moat, va suivre ce marché. Cela nous donne 10M$ de profits, soit une entité valant 100M$ en appliquant un PER de 10.

Sur le reste de la division, on peut penser qu’en raison de son positionnement tardif sur les SSD, la décroissance sera de 5%. On obtient 150M$ de profits soit une valorisation de 1,5bn.

Sur le mobile, considérons que l’entreprise soit mal positionnée, ses ventes vont baisser de 5% an. On obtient un profit de 150M$, soit une valorisation de 1,5bb.

Sur le networking, mêmes réserves: baisse de la croissance asiatique et mauvais positionnement. Conséquence: une baisse de 5% des ventes, soit 135M$ de profit et une valorisation de 1,35bb.

Sur le power management, on peut dire que MRVL va sousperformer le marché et réaliser 0 croissance. On aura 20M$ de profits et une valorisation de 200M$.

Si on fait la somme des parties, on obtient une valorisation plancher de 4,7 bb$, pour un profit plancher total de 465M$ ou 0,75$/action. Et cela ne tient pas compte des liquidités excedentaires (on sait jamais, 2,5bb de cash, ca peut s’envoler …)! Pour un ordre d’idée, la société a déjà réalisé 0,47$/titre sur les deux premiers mois de l’année.

En terme de valorisation, je pense que si la société vaut entre 9,5$/titre (baseline+cash) et 23$ (book value ajustée).
Et si je me trompe et que la société n’a pas de savoir-faire, je peux toujours me dire que je paye
0,9x la book value pour un biz réalisant un ROTC de 15% (au pire 16,5%/an).

Cerise sur le gâteau, Einhorn, un des meilleurs investisseurs de notre temps (track record de 21,6%/an) détient des actions et a récemment augmenté sa participation.

Pile je gagne de l’argent, face je gagne beaucoup d’argent …

Mots-clés : einhorn, marvell, tech, value

Hors ligne

 

#2 21/10/2012 23h09 → Marvell Technology : un beau business pas cher ! (einhorn, marvell, tech, value)

Membre
Réputation :   31 

Bonjour Magic,

Tout d’abord merci pour votre partage, ca n’est pas la première fois.

Suite à votre lecture je suis allé voir la dernière publication afin d’avoir un aperçu "de la bête".

On descend quand même très très vite  au niveau du cash dégagé par l’activité (et du cash dégagé tout court d’ailleurs). Passer de (150 à 250) millions $ à (70 à 90) millions $ en profit opérationnel ces 3 derniers trimestres, c’est quand même impressionnant, pareil pour le résultat net. Et encore, on remarque que ces derniers trimestres c’est le cash dégagé par les investissements placés (net cash provided by investing activities) qui sauve la barque, autrement le cash dégagé par l’activité (net cash provided by operating activites) ne suffit plus à couvrir les besoins en financement de l’activité (net cash (used in) provided by financing activites). Ca se ressent fortement sur le free-cash flow qui, s’il reste positif et toujours intéressant, ne tiendra pas bien longtemps à ce train la. Il reste 2,1 bn$ en cash actuellement. D’un autre coté, les coûts eux ne bougent pas.

La question que je me pose est: qu’est ce qui vous fait penser que la tendance qu’on peut voir sur les derniers trimestres est en train de s’inverser ou ne serait ce que de se stabiliser?

Je n’ai pas fait de valorisation car c’est pour le moment un domaine sur lequel je dois trouver comment faire, mais quand bien même votre valorisation vous semblerait présenter une marge de manoeuvre intéressante, qu’en est il si le business continue à décroître de la sorte?

(Je pose volontairement les vilaines questions, je connais trop mal l’activité pour avoir la moindre idée de si ca peut se relever ou si ca va couler, je cherche simplement à instaurer le débat)

PS: la chute de -4,71% ce vendredi c’est lié au résultat ou ???

Dernière modification par Xan (21/10/2012 23h43)

Hors ligne

 

#3 22/10/2012 18h06 → Marvell Technology : un beau business pas cher ! (einhorn, marvell, tech, value)

Membre
Réputation :   38 

C’est vrai que les derniers trimestres ont été plutôt moyens. Toutefois, si on regarde de plus près, on se rend compte que les concurrents de Marvell ont aussi publiés des résultats en demi-teintes, on peut penser que le marché des semi-conducteurs (très cyclique) est plutôt vers le milieu de cycle. A cela s’ajoute les inondations en Thaïlande qui ont perturbé "l’écosystème" des composants électroniques. Et si on regarde plus spécifiquement Marvell, les revenues du S1 sont presque identiques, la baisse des marges s’expliquent par une hausse du poste "cost of goods" (il faudrait creuser pourquoi ?) mais aussi une hausse importante de la R&D (30M$) et des coûts en général mais je pense qu’avec un bon plan d’économie, on peut facilement y remédier.

Dernière modification par Magic (22/10/2012 18h07)

Hors ligne

 

#4 22/10/2012 18h36 → Marvell Technology : un beau business pas cher ! (einhorn, marvell, tech, value)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour,

L’idée me semble intéressante à creuser. Plusieurs points me semblent obscurs à ce jour.

Notamment : Connaissez-vous les plans du management et l’orientation stratégique de l’entreprise ?

Ma réserve principale : Ce n’est pas forcément un business où on peut couper les coûts "comme ça". Les coûts fixes sont élevés et la capacité à les supporter est particulièrement importante dans cette industrie. Je ne crois pas aux coupes miracles dans la R&D notamment.
De plus, vous ne pouvez pas répercuter le COGS facilement sur les consommateurs car il y a énormément de fabricants low-cost dans cette industrie. Le COGS a probablement augmenté à cause d’une offre plus réduite de composants après les innondations : l’acquisition des stocks est donc temporairement plus chère. La consolidation de l’industrie peut faire que ces COGS augmentent de manière permanente (même si ce n’est pas sûr, car je ne suis pas devin, mais je vois pas mal d’acquisitions dans tout ce qui touche le stockage et ne peut m’empêcher de l’envisager).

Concernant le savoir-faire, dans les techs en général, cela ne vaut qqch que si c’est vendable. Pour moi, il existe plusieurs compagnies pour lesquelles cela ne vaut pas grand chose (au hasard Alcatel).

Pas facile pour le moment de prendre une décision informée pour moi. Je vais regarder d’un peu plus près toutefois, vous avez éveillé ma curiosité.

Hors ligne

 

#5 23/10/2012 12h59 → Marvell Technology : un beau business pas cher ! (einhorn, marvell, tech, value)

Membre
Réputation :   38 

sergio8000 a écrit :

Bonjour,

L’idée me semble intéressante à creuser. Plusieurs points me semblent obscurs à ce jour.

Notamment : Connaissez-vous les plans du management et l’orientation stratégique de l’entreprise ?

C’est un des gros points faibles du dossier, après avoir lu les 6 derniers rapports annuels, je n’ai pas trouvé la trace d’une feuille de route claire. Toutefois, un des fondateurs est toujours aux manettes et détient plus de 6% des actions, on peut penser qu’il a bien une idée de ce qu’il veut faire de son entreprise. De plus, l’entreprise ne gaspille pas son cash dans des acquisitions intitules comme beaucoup de techno et ça me suffit pour dormir tranquille, même en absence de stratégie clairement exposée au marché.

Pour le COGS, je suis d’accord avec votre vision mais je ne pense pas que Marvell va tant en souffrir. En tant que leader du HDD, l’entreprise va bénéficier d’économies d’échelles et moins morflé que ses concurrents sur ce segment. Et si Marvell venait à être affecté comme l’ensemble de ses concurrents, je vois mal pourquoi la société devrait s’échanger plus bas que LSI, ….

Hors ligne

 

#6 23/10/2012 14h26 → Marvell Technology : un beau business pas cher ! (einhorn, marvell, tech, value)

Membre
Réputation :   554 

Pourquoi une société doit s’échanger plus bas qu’une autre ? Franchement, j’ai très envie de répondre pourquoi pas !! Par contre, si vous voulez couvrir une position longue sur Marvell, shorter LSI est peut être sensé, mais rien n’empêche a priori les deux sociétés de mourrir ou d’être grossièrement surévaluées.

Je me méfie toujours des comparaisons relatives.

Je n’ai pas encore fini de regarder le dossier de mon côté : si je peux apporter qqch à la réflexion je posterai.

Hors ligne

 

#7 23/10/2012 14h42 → Marvell Technology : un beau business pas cher ! (einhorn, marvell, tech, value)

Membre
Réputation :   14 

Je suis salarié d’une sté française (CAC40) et mes collègues voient régulièrement les techniciens de Marvell tout comme ceux de Cisco, Qualcom ou de Broadcom. Marvell est un acteur incontournable dans le domaine du réseau wireless et va "certainement" signer de beaux contrats dans ce domaine vu son savoir faire. L’un des grands enjeux aujourd’hui est de transmettre de la vidéo HD sans fil, les technos actuelles (CPL/wifi) sont encore trop limite pour ce type de flux vidéo et Marvell est bien placé dans ce domaine de compétence.
L’avis de mes collègues : confiant dans l’avenir court terme/moyen terme de cette société sans non plus parier trop sur un succès supplantant les concurrents. Cela reste de la technologie de pointe et le labo d’un concurrent peut vite sortir un chipset ou une techno fiable, performante et révolutionnaire. Mais dans ce domaine, un reverse engineering permet de vite contre attaquer et de faire de nouvelles offres….

Hors ligne

 

#8 26/10/2012 22h19 → Marvell Technology : un beau business pas cher ! (einhorn, marvell, tech, value)

Membre
Réputation :   38 

Merci Nicolas, j’étais plutôt bullish sur les segments SSD/Power Management mais si selon vous et vos collègues (qui ont l’air bien informé) les perspectives sont aussi bonnes dans le wireless, c’est tout bénef !
Finalement, je crois que je vais quand même passer mon chemin car les résultats ne sont pas suffisamment prévisibles, même si la valorisation actuelle prend déjà en compte une baisse importante des profits. De plus, j’ai toujours un peu de mal à investir dans les technos (hormis quand l’activité s’apparente à du service) car on en vient souvent à se demander si la société sera encore là dans 10 ans (et je suis souvent bien incapable d’y répondre).

Hors ligne

 

#9 27/12/2012 07h48 → Marvell Technology : un beau business pas cher ! (einhorn, marvell, tech, value)

Membre
Réputation :   35 

1 Mds USD d’amende, et ca peut encore tripler…
Pour une boite qui pese 4 Mds USD en bourse, ca fait lourd.

Marvell to Seek to Void $1.17 Billion Patent Verdict - Bloomberg Business

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech