Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 18/10/2012 17h49 → Waste Management : utility US de traitements de déchets (waste management)

Membre
Réputation :   97 

Bonjour,

Je m’intéresse aussi à Waste Management.
Je vous propose donc de suivre mon raisonnement rapide qui m’a conduit à mettre WM dans ma watchlist (mais pas encore en portefeuille).

Ma « philosophie » d’investissement est de trouver des sociétés générant dans la durée un dividende croissant, et de les acheter à un prix avec une marge de sécurité raisonnable. Je vise un dividend yield entre 3 et 9 (au dela difficilement soutenable).
Je me focalise plutôt sur les large caps (plus de data disponibles, excellente liquidité), pour des valeurs en €, US et £.
Approche Buy and Hold (sauf erreur de jugement de ma part ou changement de la société).
VM apparaissant ds qq blogs US orienté dividend investing, je me propose de regarder de plus près cette valeur.

VM est une « Utility » US, large cap, avec un dividend yield >3% (4,4% aujourd’hui), donc dans mon univers d’investissement.

Dividende ?
Croissance du dividende régulière depuis plus de 10 ans (c’est même une dividend aristocrat).
Les ratio de distribution sont maitrisés, FCF comme Earnings (resp < 56% et 66%), donc à priori les dividendes peuvent continuer à être versé toutes choses étant égales par ailleurs.
Rachat d’action « net » régulier également, contribuant à la rémunération de l’actionnaire.

« Société stable et rentable ? »
Marge opérationnelle de 16%, dans la moyenne haute des utilities comparables.
Société bénéficiaire depuis au moins 10 ans.
FCF per share en augmentation régulière depuis 10 ans.
CA stable sur 10 ans, faibles variations.
ROE = 15, ce qui est excellent par rapport à son marché.

VM me semble donc une société stable et rentable, générant de la valeur pour l’actionnaire.

Endettement
(ce qui m’apparait tjrs comme un point délicat pour les utilities) :
Quick ratio de 0,7 (idéalement >1), dette LT/FCF= 8,6 (idéalement <5,dettes LT pouvant etre rembourséees par le FCF en moins de 5 ans,  mais ds la fourchette basse pr les utilities).
Interest Coverage Ratio de 7,2 : les profits opérationnels couvrent plus de 7 fois les intérêts, ce qui est supérieur à la limite basse fixée (au minimum 3).
Notation BBB+, donc presque limite basse des « investment grade » donné par les agences de notation. Cela fait partie de mes critères (d’élimination) car je pense que les analystes d’obligation regardent l’endettement de très prés, mieux que je ne saurai le faire!

Bref, c’est juste, mais pour un Utility, ces données ne m’apparaissent pas comme catastrophique.

Conclusion à ce stade: cela vaut le coup de valoriser cette société.

Etape suivante : Valorisation, pour laquelle j’utilise donc XLS Valorisation ( of course !).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2937_waste_management.png

Valorisation entre 33$ et 35$ ( MorningStar donne une fair value à 35$), avec un seuil d’achat vers les 31$.

L’action quote 32,85$, donc pas assez de marge de sécurité pour que je rentre. Son plus plus bas sur les 12 derniers mois est à 30,5$ je pense que je pourrais ouvrir une ligne (et mener auparavant une analyse plus approfondie) si elle revient sur ces niveaux.

Mots-clés : waste management


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#2 18/10/2012 18h04 → Waste Management : utility US de traitements de déchets (waste management)

Administrateur
Réputation :   1307 

Kohai a écrit :

Valorisation entre 33$ et 35$ ( MorningStar donne une fair value à 35$), avec un seuil d’achat vers les 31$.

Quatre valorisations qui convergent, c’est bien !

Mais comme vous l’indiquez, le cours est trop proche des estimations pour que ce soit une opportunité d’achat.

Pouvez-vous préciser vos comparables et pourquoi vous avez ajusté le PER des comparables ?

Hors ligne

 

#3 18/10/2012 18h21 → Waste Management : utility US de traitements de déchets (waste management)

Membre
Réputation :   97 

Les comparables utilisés:
Republic Services, Waste Connection, Casella Waste Management et Veolia.

Pour les PER, je n’ai pris que la moyenne des PER des 3 premiers, j’ai "supprimé" les PER négatifs de Véolia et Casella.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2937_per_wm.png

Prendre en compte des PER négatifs m’a paru fausser les résultats, mais peut être ai-je eu tort?

De plus, comparer Véolia avec WM n’est pas forcement exactement une bonne idée ( mais Véolia est dans la liste des comparables, avec une EV du mm ordre également sur Infinancials)

L’impact est le suivant: en rétablissant le calcul automatique, on a une valorisation à 33,76$, et un conseil d’achat à 30,38$, on reste donc dans les mêmes zones…


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#4 19/10/2012 09h07 → Waste Management : utility US de traitements de déchets (waste management)

Administrateur
Réputation :   1307 

Kohai a écrit :

Prendre en compte des PER négatifs m’a paru fausser les résultats, mais peut être ai-je eu tort ?

Vous avez bien fait ! Un PER négatif n’a pas de sens.

Merci pour le partage, vous avez bien compris la démarche.

Il reste à lire le rapport annuel ou les dernières présentations pour voir s’il n’y a pas d’actifs (crédit d’impôts différés, petites participations non consolidées) ou de passifs "cachés" (fonds de pension sous-capitalisé, leasings, impôts différés, intérêts minoritaires).

Hors ligne

 

#5 21/03/2013 11h17 → Waste Management : utility US de traitements de déchets (waste management)

Membre
Réputation :   97 

Suite aux dernières publications des chiffres pour 2012, j’ai repris l’analyse de Waste.
Trés décevant…

Profitabilité en baisse:
Le ratio FCF/Revenu perd presque 3% de 8.56 à 5.75%.
Le ROE est maintenant inférieur à 15% ( 13.1%) , et la marge opérationnelle aussi (passe de 15.2 à 13.6).

Croissance en berne
Lle revenu a baissé, même si la croissance moyenne sur 5 ans demeure encore positive.
Les croissances moyennes sur 5 ans et YoY des résultats operationnels (operating income) et du cash flow from operation sont négatives.
Société en décroissance.

Financial Health
Sur le front de la dette, pas d’amélioration en 2012, bien au contraire.
L’interest coverage ratio reste supérieur à 3, mais continue sa descente (sur les 5 dernières années: 4.91    4.43    4.47    4.22    3.79).
le ratio de dettes LT/FCF explose à 17 (17 ans de FCF pour rembourser les dettes LT…).

Dividendes et rachats d’actions
Points positifs: Le nombre d’actions en circulation a diminué et le dividende continue de monter, probablement pour ne pas perdre sa place de "dividend aristocrat".
Mais au prix d’un taux de distribution trop élevé: 84% du FCF et 81% du résultat.

Donc une société de moins en moins rentable, en décroissance, endettée et distribuant trop de dividendes… Ces chiffres représentent bien sur une vision "ds le retroviseur", mais néanmoins je ne me sens pas "en sécurité" pour investir dans cette société au vu de ces chiffres.

Waste était la seule utilities que je continuais à suivre. Je me suis débarrassé des actions Véolia qui me restaient, je retire Waste de ma watch list .
Décidement, les utilities ne me semble pas le secteur le plus favorable en ce moment…


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#6 21/03/2013 12h22 → Waste Management : utility US de traitements de déchets (waste management)

Membre
Réputation :   554 

Je suis globalement d’accord avec tout ce que vous dîtes Kohai. Avoir des utilities pour avoir des utilities n’est pas forcément un objectif de vie : vous avez bien raison de les virer si elles ne vous plaisent pas :-).

Petite remarque : Prendre de FCF pour rembourser la dette est un peu dur, car il y a une composante taxes dans le FCF. Comme on paie les dettes avant les taxes et qu’on est taxé sur ce qui reste, il semble plus réaliste de prendre la couverture par EBITDA-CAPEX (EBIT à défaut si la politique d’ammortissement reflète bien le CAPEX) que par FCF (petite remarque subsidiaire : beaucoup d’analystes prennent la couverture par EBITDA sans CAPEX, mais je trouve cela suicidaire car on ne couvre pas du tout le risque de liquidité en faisant ainsi. Historiquement, cela a d’ailleurs coûté pas mal d’argent à des sociétés de gestion qui achetaient des junk bonds couverts par l’EBITDA, mais pas par EBITDA - CAPEX). Tout cela étant dit, on est bien d’accord que la société est assez fortement endettée !

Pour ma part, j’aimais bien RSG dans les 25$, mais à 32,5 $, je suis beaucoup moins chaud. Je pense que le potentiel de croissance à long terme est intéressant, mais je n’aime pas parier sur cela à des prix non négligeables. Mais après, RSG n’était clairement pas l’opportunité du siècle, même à 25$…

Dernière modification par sergio8000 (21/03/2013 12h23)

Hors ligne

 

#7 21/03/2013 14h20 → Waste Management : utility US de traitements de déchets (waste management)

Membre
Réputation :   97 

Sergio8000 a écrit :

Avoir des utilities pour avoir des utilities n’est pas forcément un objectif de vie

Oui, je vous confirme que mon objectif de vie n’est pas d’avoir des utilities  :-) !

Mais pour la diversification prônée dans le livre de IH, j’avais pris ce secteur comme un "must have" à l’époque, un peu "à l’aveugle" et attiré par le dividend yield. D’ou Véolia, E.ON, et autre GDF-Suez dans mon portefeuille datant d’il y a 2 ans (On paye pour apprendre… ).
J’ai depuis un peu plus affiné mon approche, même si il me reste beaucoup à apprendre!

Et à ce propos, merci pour votre remarque FCF vs EBITDA-CAPEX.

Ce ratio FCF/Dette LT est un de mes 4 critères d’évaluation rapide de la dette.
Pour les dettes je regarde aussi EBIT/Interest (le coverage des intérêts sur l’année n), j’ai donc déjà un critère qui intègre les earnings (ratio d’ailleurs pas trop mauvais pr Waste comparé à d’autres utilities), pour une partie "court terme".

Je cherchais un critère qui fasse intervenir directement le cash flow.
J’avais vu le ratio CFFO/total debt (dans mon autoformation sur Investopedia (www.investopedia.com/university/ratios/debt/ratio6.asp).
Mais le pb c’est qu’on ne prend pas en compte les CAPEX (ce qui est effectivement absolument nécessaire comme vous l’avez dit !), j’ai donc opté pour le FCF.

Et plutôt que d’intégrer les dettes CT, je prends les dettes long terme (vs toutes les dettes) avec l’idée que x fois le FCF de l’année n (donc aprés le paiement des taxes) servirait à payer les dettes  des années suivantes. Avec une limite que je pose à priori de 5 ans de FCF de l’année n pour couvrir les dettes LT (mais qui peut etre assoupli en fonction des secteurs. 17 ans pr Waste est de toute façon trop long!)

C’est peut être (surement!) un peu baroque et très imparfait car le FCF intègre les taxes, mais ce n’est qu’un des 15 critéres d’analyse rapide…

Mais votre remarque m’incite à encore réfléchir et tester pr voir si je remplace le FCF par EBITDA-CAPEX.

Et me pencher sur Republic Services, ne serait-ce que pour avoir fait l’exercice sur le challenger de Waste!


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech