Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#951 16/08/2015 21h32 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   57 

Pas de paperasses inutiles ? dans mon métier de directeur, 80% de mon temps, c’est de la paperasse sans lien direct avec les métiers que j’encadre et sur ces 80%, au moins la moitié ne servent pas à grand chose sinon à ouvrir un parapluie (un parasol) en cas de problème (alors qu’avant, sans tout ça, ça marchait très bien aussi (judificiarisation de notre societé). Et je ne parle pas des organismes de tutelle qui avouent qu’ils ne lisent les documents que si il y a besoin mais que la plupart du temps, ce qu’ils demandent reste dans des dossiers. Du coup, quand ils font une enquête, ils redemandent les chiffres car c’est plus rapide pour eux que d’aller fouiller dans chaque dossier.

Quant au droit du travail, la masse de papier pour embaucher quelqu’un est quand même impressionnante :
- fiche d’entretien d’embauche
- fiche administrative
- fiche de poste
- contrat de travail (plusieurs pages)
- fiche de mutuelle obligatoire
- les documents obligatoires (CNI, permis de conduire, assurance, carte vitale, diplomes etc.)
- fiche de remise du règlement intérieur
- fiche de remise du livret d’accueil salarié
- fiche de remise du document explicatif de prévoyance et de retraite
et ensuite, déclaration sur net-entreprise de l’embauche donc fiche de DPAE

Et enfin, le ou la salarié(e) peut commencer à travailler… ah non…
- Fiche de demande de visite médicale à la médecine du travail
- Fiche de visite médicale (pour le temps passé et les km) au salarié
- Fiche de compte-rendu de visite médicale du médecin du travail

Et la salariée ne vient que pour 3 semaines de remplacement ?
Et bien à la fin, on lui fait son BIAF, son solde de tout compte, son document pole emploi etc. etc.

Et si elle vient remplacer deux salariés différents, donc deux motifs, et bien on fait double contrat, et on recommence…
Non franchement, au bout d’un moment, cela devient juste n’importe quoi.
Et ce n’est n’est qu’un exemple parmi taaaaaaaant d’autres…


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#952 17/08/2015 13h24 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   1084 

Voici un bel exemple de caricature : Quelle part de cette paperasse provient d’obligations externes à votre entreprise, et quelle part provient de votre organisation ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#953 17/08/2015 13h31 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   57 

Toutes (sauf deux) viennent de l’externe : droit du travail, convention collective,etc.  sauf la fiche d’entretien d’embauche et la fiche de remise du livret d’accueil salarié, qui viennent d’une certification NF.
Je me suis arrêté justement aux obligations légales. Donc pour le côté caricature, j’ai peur qu’il faille repasser…

Edit: on pourrait faire valoir que la fiche de poste n’est pas obligatoire légalement. Toutefois, son absence en cas de prudhomme est… fortement préjudiciable et donc devient obligatoire dès lors que l’on ne veut pas risquer de payer de fortes sommes trop rapidement. Cela est vrai dans nos métiers en tout cas.

Dernière modification par Geoges (17/08/2015 13h38)


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#954 17/08/2015 14h10 → Situation économique de la France et avenir de la France

Administrateur
Réputation :   1307 

GoodbyLenine a écrit :

GBL,

Depuis le début du forum, vous tempérez les réactions sûrement excessives liées à un ras-le-bol de la situation en France (trop d’impôts, trop de réglementations, trop d’administration, mentalité "collectivisée").

Et j’ai une certaine administration pour votre "optimisme" !

La France est indiscutablement un beau et "grand" pays, mais ce que nous craignons est un lent déclassement économique et géopolitique, du fait d’une inertie trop importante dans la mise en place des réformes économiques nécessaires au pays (santé, retraite, simplification, etc.).

Mais surtout, nous semblons avoir l’art et la manière de nous tirer nous-mêmes une balle dans le pied par une réglementation beaucoup trop contraignante (même au niveau de l’UE, cf. Bâle III).

Pour mon site eCommerce, nous avons depuis 6 mois la DGCCRF sur le dos, c’est juste kafkaïen. Nous n’avons pas le droit de vendre certains produits, mais on ne nous donne pas la liste des produits autorisés (confidentielle !). La réglementation française est également souvent plus restrictive que celle de l’UE (qui est déjà tentaculaire et enfle comme la grenouille dans la fable), donc un produit vendu en Allemagne peut être interdit en France.

Du coup, par rapport à nos concurrents européens dans le même secteur, on fait la course avec des boulets au pied (fiscalité, réglementation) et n’avons aucune chance.

Au final, la France c’est des multinationales fantastiques et des tonnes de TPE qui n’ont quasi aucune chance de devenir des ETI.

C’est une réalité. Je veux bien voir le verre à moitié plein, mais je vous assure qu’il faut de l’énergie pour continuer.

Hors ligne

 

#955 17/08/2015 14h18 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   56 

GoodbyLenine a écrit :

Voici un bel exemple de caricature : Quelle part de cette paperasse provient d’obligations externes à votre entreprise, et quelle part provient de votre organisation ?

on idéalise les situations dans les autres pays mais la "paperasse" en France est quand même croissante et souvent ingérable.

Avant de "plier bagage" et me mettre en situation de "rentier" j’ai exercé une activité qui dépendait d’autorisations (ministère, CNIL, etc…). Ne serait ce que cette dernière affiche haut et fort des délais de réponse de 2 mois alors qu’en réalité il leur faut 6 à 15 mois pour donner leur aval avec aucune possibilité d’anticipation du timing de la réponse et donc de programmation de l’activité. Ce qui est économiquement ingérable.

En plus on peut à peine leur en vouloir tellement ils sont peu nombreux.

Comme tout un chacun j’apprécie la protection de mes données personnelles mais la manière de fonctionner n’est pas optimale ni même gérable. Pour les joindre au téléphone, il n’y avait que 2 créneaux de 2 heures par semaine… pas facile pour un "service public"….

Dernière modification par Crown (17/08/2015 14h21)

Hors ligne

 

#956 17/08/2015 14h23 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   48 

IH a écrit :

Au final, la France c’est des multinationales fantastiques et des tonnes de TPE qui n’ont quasi aucune chance de devenir des ETI.

Entièrement d’accord. Si vous n’êtes pas déjà une PME sous traitante d’une de nos multinationales, il est très compliqué d’avoir une activité prospère à son compte. Je ne parle pas des artisans, libéraux, commerçants qui sont étranglés avant même d’avoir encaissé le premier euro. Et les fameux sous traitants sont bien souvent étranglés par les donneurs d’ordre de l’étage du dessus.

Message édité par l’équipe de modération (Aujourd’hui 13h40) :
- ajout de balises Quote

Hors ligne

 

#957 17/08/2015 15h44 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   30 

InvestisseurHeureux a écrit :

Pour mon site eCommerce, nous avons depuis 6 mois la DGCCRF sur le dos, c’est juste kafkaïen. Nous n’avons pas le droit de vendre certains produits, mais on ne nous donne pas la liste des produits autorisés (confidentielle !). La réglementation française est également souvent plus restrictive que celle de l’UE (qui est déjà tentaculaire et enfle comme la grenouille dans la fable), donc un produit vendu en Allemagne peut être interdit en France.

Du coup, par rapport à nos concurrents européens dans le même secteur, on fait la course avec des boulets au pied (fiscalité, réglementation) et n’avons aucune chance.

C’est marrant, j’ai eu la réflexion inverse dans mon travail, il y a pas longtemps. La France est bien plus souple sur mon segment que d’autres pays. J’ai plein d’exemple où c’est plus difficile de vendre à l’étranger qu’en France. Comme quoi, tout arrive.
L’UE définit des choses globales mais les états ont encore leur libre arbitre pour certaines choses.

Quant à la DGCCRF, je suis parfois bien content qu’il ne divulgue pas à tous les sites internet les noms des produits autorisés. Donc ce qui vous dessert en arrange d’autres. Ce n’est pas un organisme de renseignement mais un organisme de contrôle et de sanction (et ils ne sont pas des plus souples en plus).

J’évolue dans un milieu réglementé qui nécessite de la paperasse. Et oui, c’est parfois lourd de devoir faire des choses et parfois même on ne comprend pas la finalité. Simplifié, c’est bien mais je rejoins GBL. On simplifie comment ? les Lois ne sont jamais assez précises et possède donc 50 cas particulier qui ne sont pas abordés.

Dernière modification par Kabal (17/08/2015 15h45)

Hors ligne

 

#958 17/08/2015 16h51 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   1084 

Geoges a écrit :

Toutes (sauf deux) viennent de l’externe

Je serais curieux de connaître les textes de loi qui rendent nécessaire :
  - fiche d’entretien d’embauche (peut-être votre plan qualité…)
  - fiche administrative
  - permis de conduire (sauf pour les jobs de conduite), assurance, carte vitale, diplômes
  - fiche de remise du document explicatif de prévoyance et de retraite

et ceux qui empêchent de commencer à faire travailler un nouvel embauché sans disposer au préalable de :
  - Fiche de demande de visite médicale à la médecine du travail
  - Fiche de visite médicale (pour le temps passé et les km) au salarié
  - Fiche de compte-rendu de visite médicale du médecin du travail
(ces documents arrivent bien plus tard…)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#959 17/08/2015 17h54 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   16 

A propos du " lent " déclassement économique et géopolitique évoqué par IH…la France qui était en 8ème position en 2009 ( devant la Suisse ) du classement IDH ( Indice développement humain ) est en 20ème position en 2014….derrière Israël…
Liste des pays par IDH ? Wikipédia

Une lenteur toute relative… à méditer.

Hors ligne

 

#960 17/08/2015 20h01 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   1084 

chris76 a écrit :

A propos du " lent " déclassement économique et géopolitique évoqué par IH…la France qui était en 8ème position en 2009 ( devant la Suisse ) du classement IDH ( Indice développement humain ) est en 20ème position en 2014….derrière Israël…
Liste des pays par IDH ? Wikipédia

Une lenteur toute relative… à méditer.

Ceci est à relativiser :
  - si on s’attache à la place, la France était en 20ème place en 2011, 2012, et 2013.
  - entre 2006 et 2013, la France passe d’un indice de 0.958 (formule de 2005) quand les 1er-20-30è étaient à 0.970-0.950-0.919, à un indice de  à 0.884 (formule de 2011, la formule de calcul de l’IDH a changé) quand les 1er-20-30è sont entre 0.944-0.884-0.852 (et le 3ème à 0.917)

Pour mémoire, l’IDH est  (source) une certaine moyenne de 3 indices qui mesurent respectivement la santé/longévité (= espérance de durée de vie à la naissance), le savoir/niveau d’éducation (= durée moyenne de scolarisation d’un adulte de plus de 25 ans), et le niveau de vie (= revenu brut par habitant en parité de pouvoir d’achat), dont chacun jugera de la pertinence (à mon avis très limitée) au niveau du 3ème chiffre significatif.
Pour ma part, j’en retient que la France reste dans le peloton des pays développés, et que ce peloton s’agrandit.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#961 17/08/2015 21h37 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   34 

@Stibbons, exact TVA ET TIPP
le petit soucis, est que quand c’est vous la minorité qui paie la majorité de l’impôt, ça fait un peu mal quand même. En fait surtout quand il augmente sans cesse (ou que certains avantages se réduisent ce qui revient au même à la fin) et qu’on n’a pas de visibilité à moyen terme

@GoodbyLenine
votre message me permet de clarifier ma pensée
en fait, je pense que le principal blocage de la France est l’idéologie
avoir des idées, c’est bien, c’est essentiel
mais les confronter aux faits, c’est… plus efficace

les chiffres c’est quand vous commencez à donner quasi 50% de vos loyers à l’Etat
c’est quand vous êtes dans un pays qui fait partie du top 10 des plus taxés au monde
c’est quand vous êtes dans un pays qui fait partie du top 3 en nombre d’exilés fiscaux
c’est quand vous êtes dans un pays qui supprime les classes bilingues, les classes européennes, qui affiche un taux de réussite au bac digne d’une élection africaine… qui veut supprimer les classes prépa (pourtant très égalitaires car avec un fort pourcentage de boursiers)

et cela donne : fiscalité monstrueuse et nivellement par le bas et non par le haut

c’est simplement en posant un diagnostic objectif que l’on peut mettre en avant les difficultés qui bloquent. cela permet de les identifier, de les régler et de "passer au niveau supérieur"

la particularité des champions est qu’ils se remettent constamment en cause

donnez moi des chiffres qui permettent de dire que la fiscalité française est juste et équitablement répartie, que la france promeut l’excellence… et je me rangerai à votre avis


Eldorado immobilier : Stratégie et marketing de la location saisonnière

Hors ligne

 

#962 18/08/2015 00h09 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   1084 

Je suis d’accord avec vous sur "se confronter aux faits, c’est… plus efficace", mais ce n’est pas ce que je retrouve dans la suite de votre message…

Avez vous des sources qui permettraient de confirmer "pays qui fait partie du top 3 en nombre d’exilés fiscaux" ?  (ou est-ce une affirmation "idéologique" ?)

Pour votre "pays qui supprime les classes bilingues, les classes européennes", je connais mal le sujet, mais constate qu’il existe des avis divergents, et des arguments de part et d’autre qui semblent sensés. J’ai constaté à de maintes reprise que pas mal d’Allemands maitrisaient fort bien la langue française (comme la culture d’ailleurs) … et je ne crois pas qu’ils aient chez eux des classes bilingues similaires à celles qui devraient disparaitre à la rentrée 2016. Peut-être n’y a-t-il pas qu’une seule manière d’arriver au même objectif… 

Avez-vous des chiffres (vous demandez des "faits") sur les % de réussite au bac (ou à son équivalent) dans différents pays ? Que peut-on en conclure ? (hormis que comme les bacheliers actuels font plus de fautes d’orthographes, ou sont moins performant sur les problèmes de robinets, le niveau du diplôme baisserait ?)

Quand à votre dernier "supprimer les classes prépa (pourtant très égalitaires car avec un fort pourcentage de boursiers)" : avez-vous des chiffres sur le nombres de boursiers qui les fréquentent (et idem pour les quelques écoles du top) et leur évolution depuis 10-20-40 ans ? [*] Il me semble que la France est souvent plutôt considérée comme productrice d’une "élite" très homogène (d’aucun diraient même endogène), tous dans le même moule, justement à cause de ce système, alors que d’autres pays ont de multiples parcours pour y arriver, ce qui leur permet d’avoir des dirigeants bien plus variés (ce qui n’est pas sans conséquence). Là aussi, peut-être n’y a-t-il pas qu’une seule manière d’arriver au même objectif…

[*] Sur ce site figurent quelques chiffres sur les catégories sociales des parents d’élèves de CPGE, et une liste de critiques faites aux CPGE avec des arguments pour et contre. Il y a aussi ce rapport au Sénat sur le même thème (qui indique que de toutes les filières, c’est dans le CPGE qu’il y a la plus grande proportion d’étudiants venant de milieu favorisés, et la plus faible proportion de boursiers).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#963 18/08/2015 08h57 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   51 

Mais personne ne veut toucher aux classes prépa ni aux grandes écoles, c’est un sujet qui revient de temps en temps mais personne ne songe un instant à supprimer ce qui marche le mieux en terme d’étude supérieures. Le problème est plutôt que l’on refuse encore de mettre la sélection à l’entrée de l’université.
A noter que les syndicats étudiants réclament un alignement entre les dépenses de l’état pour les élèves de prépa et d’université, là il y a débat (l’état dépense 3 fois plus pour un élève en prépa que pour un étudiant en université, ce que je comprend parfaitement en terme de retour sur investissement espéré).

Quant au sujet sur les classes bilingues, comme sur ce soit disant "nivellement par le bas", on reconnaîtra là un argument contre la dernière réforme scolaire, un coup de colère contre le moyen qu’avaient les parents pour éviter certains établissements dits mal famés. On connaît tous le succès des classes bilingues après l’école. Il y a tellement d’adultes qui parlent parfaitement l’allemand grâce à ces cursus… Bien-sûr que c’est faux, les classes bilingues sont uniquement pour éviter la carte scolaire.

Hors ligne

 

#964 18/08/2015 09h31 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   57 

Je serais curieux de connaître les textes de loi qui rendent nécessaire :
  - fiche d’entretien d’embauche (peut-être votre plan qualité…)
  - fiche administrative
  - permis de conduire (sauf pour les jobs de conduite), assurance, carte vitale, diplômes
  - fiche de remise du document explicatif de prévoyance et de retraite

et ceux qui empêchent de commencer à faire travailler un nouvel embauché sans disposer au préalable de :
  - Fiche de demande de visite médicale à la médecine du travail
  - Fiche de visite médicale (pour le temps passé et les km) au salarié
  - Fiche de compte-rendu de visite médicale du médecin du travail
(ces documents arrivent bien plus tard…)

Fiche administrative : impossible à mon sens de faire une DPAE si vous n’avez pas les renseignements nécessaires quelque part…
Fiche de remise du document explicatif de prévoyance et de retraite : obligatoire avec les contrats collectifs de prévoyance. L’employeur doit pouvoir prouver qu’il a fourni les explications nécessaires au salarié.
Permis de conduire : bah justement, ils conduisent
Assurance : ils conduisent leur véhicule personnel dans le cadre professionnel
Carte vitale : c’est à l’employeur de s’assurer de l’exactitude des renseignements pris
Diplômes : juste évident !!!

Pour la visite médicale, dans le cadre des SMR, la visite médicale d’embauche doit avoir lieu avant l’embauche, c’est la loi. Pour les autres, c’est pendant la période d’essai au plus tard de toutes façons. Un CDD de 3 semaines, on a 3 jours de période d’essai. Une inaptitude ou aptitude partielle peut être très compliquée à gérer. Et les services de médecine de travail étant ce qu’ils sont, on a de la chance quand on peut les avoir dans les temps…
Et si la médecine de travail n’a pas fait le rendez-vous dans les temps, bien que l’employeur ait fait le nécessaire, le salarié à la droit aux prudhommes à des dommages et interêts pour la salariée car il appartient à l’employeur de se débrouiller pour que ce soit fait à temps. C’est con, mais c’est comme ça et c’est encore arrivé à un collègue récemment.

GBL : j’ignore si dans votre branche d’activité, la vie est simple. Mais pour être passé côté employeur, dans mon domaine, c’est juste… n’importe quoi. Le salarié a beaucoup plus de droits que de devoirs et l’employeur NE PEUT PAS respecter toutes les lois du droit du travail tant elles sont nombreuses, aberrantes parfois voir même contradictoires. Sans compter quand elles sont floues ou impossibles à tenir.

Et je ne parlerai pas du chantage à l’arrêt maladie que font de plus en plus les salariés, mais ceci est une autre histoire…

Dernière modification par Geoges (18/08/2015 09h35)


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#965 18/08/2015 10h39 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   13 

Tiens, un petit exemple marrant de norme un peu absurde…

L’appartement que j’ai acheté comme RP fait partie du "quota handicapé" de l’immeuble, visiblement c’est obligatoire sur les nouveaux immeubles, il a donc un WC avec beaucoup d’espace à coté pour une éventuelle chaise roulante et un chambre plus grande que les autres et sans placards pour qu’une chaise roulante puisse y circuler facilement, jusque la tout va bien, c’est pour ça que je l’ai choisi entre autres raisons.

En effet, le WC, en bougeant un peu les parois et en installant une douche, devient une deuxième salle d’eau quand à la chambre elle fait un bon bureau/salle de jeu.

Du coup je contracte le promoteur pour faire les aménagements et il me répond que c’est pas possible : il peut me poser les arrivées et évacuations d’eau pour la douche mais pas me l’installer car l’appartement doit rester adapté aux handicapés jusqu’à la remise des clefs.

Mais pourquoi ? je veux dire, l’idée d’un quota d’appartements adaptés aux handicapés est plutôt positive et devrait leur donner la possibilité d’acheter sans avoir à faire de gros travaux qui augmentent le prix de leur logement, c’est bien, mais une fois le bien vendu à un valide, quelle justification tordue peut t’ont trouver pour justifier le fait que la personne ayant acheté un appartement ne puisse pas en disposer à sa guise et l’aménager comme il le désire ?

Après, c’est pas bien grave, j’ai fais poser la douche après la remise des clefs, tout était prêt, mais c’est quand même plus cher et plus lourd a gérer que si j’avais pu le faire faire par le promoteur, je m’en serait bien passé d’avoir à le gérer en parallèle de l’installation de la cuisine et du déménagement.

Dernière modification par SwissInParis (18/08/2015 10h42)

Hors ligne

 

#966 18/08/2015 11h00 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   

La raison est certainement qu’avec une douche, le propriétaire pourrait retirer du marché de la location un bien adapté aux handicapés.

Dernière modification par Nann (18/08/2015 11h01)

Hors ligne

 

#967 18/08/2015 11h03 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   157 

SwissInParis a écrit :

mais une fois le bien vendu à un valide, quelle justification tordue peut t’ont trouver pour justifier le fait que la personne ayant acheté un appartement ne puisse pas en disposer à sa guise et l’aménager comme il le désire ?

Vous achetiez neuf, non ?
Si le promoteur fait des modifications avant la livraison du bien, alors le quota légal n’est pas rempli, tout simplement.

La question plus discutable serait plutôt: ce quota est-il pertinent si un propriétaire valide peut détruire un logement adapté aux handicapés sans contrainte ?
Mais on peut comprendre que la propriété privée l’emporte dans cette question.

A noter: j’espère que ce quota suppose une priorité à l’acquisition donnée aux handicapés, sinon ça n’a pas de sens.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#968 18/08/2015 11h05 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   51 

Heureusement qu’on ne m’a jamais demander de photocopie de mon permis de conduire dans le cadre de mon travail…

Attention à différencier ce qui est obligatoire car décrit dans la loi, dans la convention collective, ce qui relève du process de l’entreprise, etc.

Pour ce qui concerne les immeubles au normes handicapés, TOUS les appartements dans les parcelles de plus de N lots (10 ou 15 lots je ne m’en rappelle plus) doivent être aux normes (toilettes immenses, prises électriques à hauteur d’homme, etc). Même ceux situé au premier étage sans ascenseurs! (véridiques, et visités lors de ma recherche d’appartement)! C’est un exemple d’application stupide des normes qui partent d’un bon principe. Mais effectivement, celà détruit de la valeur dans les appartements qui, de toute façon, ne peuvent pas accueillir des handicapés en fauteuil (même s’il existe la possibilité, même minime, que la copropriété installe une cage d’ascenseur dans le futur).
C’est ce qui m’a totalement rebuté pour l’acquisition d’un appartement, ça et le prix exorbitant des constructions neuves. J’attend que raison revienne, que les normes redeviennent adaptés au monde réelle (au final ce sont des décisions politiques).

Faith a écrit :

A noter: j’espère que ce quota suppose une priorité à l’acquisition donnée aux handicapés, sinon ça n’a pas de sens.

Mais biensûr que non, il n’y a pas de priorité du tout, sachant que rien n’oblige un propriétaire de louer à un handicapé…

Dernière modification par Stibbons (18/08/2015 11h08)

Hors ligne

 

#969 18/08/2015 11h36 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   13 

Stibbons a écrit :

… TOUS les appartements dans les parcelles de plus de N lots (10 ou 15 lots je ne m’en rappelle plus) doivent être aux normes (toilettes immenses, prises électriques à hauteur d’homme, etc). Même ceux situé au premier étage sans ascenseurs!…

C’est encore plus absurde si tous les appartements doivent être adaptés, dans ce cas on peut même pas parler de "protéger un quota" vu que tous les appartements sont sensés être adaptés…

Mais bon, vu qu’il y’a des appartements dans l’immeuble qui n’ont qu’une douche, j’ai du mal à voir comment ils pourraient être adaptés à quelqu’un en chaise roulante… il y’a peut être une exception pour les petites surfaces.

De nouveau, j’achète neuf pour une résidence principale, une fois la vente signée c’est absurde que l’on m’empêche d’aménager le bien comme je veux… enfin, à l’intérieur, je comprend qu’a l’extérieur il puisse y’avoir des normes esthétiques (et encore, quand on voit ce qui se fait…) mais à l’intérieur je vois pas quel handicapé je gène avec ma douche chez moi… surtout qu’au final je l’ai posée quand même, ça a juste été un contretemps mineur.

Sur le principe, je trouve bien qu’il y’aille une norme comme ça car ça évite d’infliger un surcout pour les handicapés désireux d’acheter mais cette norme devrait s’arrêter à la conception de l’immeuble, ou alors aller jusqu’au bout et effectivement avoir des appartements adaptés et non modifiables même après la remise des clefs.

Ce que je trouve absurde c’est cette espèce de demi-mesurette genre ’on affiche notre préoccupation pour les handicapés mais en pratique, en terme de résultat final, ça ne changera absolument rien ce qui montre bien qu’on en a rien a faire’

Un peu comme la fameuse loi sur l’accès aux bâtiments publiques par les handicapés dont l’application est repoussée chaque année d’un an car "c’est trop cher, il y’a pas les budgets pour le moment".

Edit : en fait, à la réflexion, il doit y’avoir moyen d’installer une espèce de chaise dans une douche donc c’est pas forcement un obstacle… j’y avais pas pensé, après je connais mieux les problématiques des aveugles pour en avoir fréquenté que celles des handicapés moteurs.

@Geoges : il est probable que Stibbons aille un poste qui ne demande pas de conduire et donc qu’on lui aille pas demandé son permis, enfin c’est comme ça que je le comprend.

Dernière modification par SwissInParis (18/08/2015 11h56)

Hors ligne

 

#970 18/08/2015 11h41 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   57 

Stibbons : On vous autorisait à conduire un véhicule sans avoir vérifié que vous en aviez le droit ?! C’est à l’employeur de vérifier cela. En cas d’accident de trajet grave en voiture, à la demande de l’employeur, alors que le salarié n’avait pas le permis et que l’employeur ne s’en était pas assuré, la faute inexcusable de l’employeur va être évidemment appliquée mais de façons particulièrement lourde par les tribunaux.

Après, que dans l’ensemble, de très nombreuses entreprises n’appliquent pas toutes les règles, c’est juste… normal, il y en a trop et c’est bien là le souci.
J’arrête là cette discussion pour ma part, puisque c’est "l’entreprise qui se complique la vie" et non les diverses législations… il est probable qu’il faille être côté employeur pour comprendre.

Dernière modification par Geoges (18/08/2015 11h46)


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#971 18/08/2015 11h59 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   36 

GoodbyLenine a écrit :

Certes, il est désagréable de devoir payer des taxes, mais je n’ai pas le sentiment d’être en face de "taxes monstrueuses".

Le sentiment décrié est d’une autre nature. A savoir, que ce que les contributions parfois impactantes pour chacun d’entre nous, qui sont le fruit d’un effort, d’une peine, d’un travail, d’un investissement personnel, cet effort-là il n’y en a que peu de retour. Nous sommes soumis à de plus en plus de prélèvements (c’est un fait indéniable) pour en voir de moins en moins les effets. C’est une constante, j’ai pu lire il y a quelques temps, une étude qui démontrait (je vais faire court) que pour 100 euros donnés, la puissance publique réinvestissait 60 dans le collectif (au choix, les infrastructures, l’éducation, l’hospitalier etc), et que ce ratio ne faisait que décroître au fil des années.  Les facteurs en sont multiples, mais cette situation est mal vécue par beaucoup, y compris moi.

Dernière modification par christian (18/08/2015 12h02)

Hors ligne

 

#972 18/08/2015 12h02 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   30 

Geoges, c’est surtout que vous confondez tout ou que vous ne comprenez pas pourquoi vous le faites. Il y a la loi m’oblige à fournir un document. Elle ne vous oblige pas à demander à votre salarié ces diplômes ou son permis. En revanche, vous avez intérêt à le faire pour vous protéger de votre salarié en cas de problème mais c’est bien une initiative personnelle dans le but, non d’être conforme à la loi, mais d’être protégé si je suis attaqué. C’est bien deux choses différentes.
Vous ne pouvez pas vous plaindre de la lourdeur de la paperasse quand la moitié sont là pour vous protégez vous. Vous pouvez tout à fait accepter de prendre de la peine de prison et amende et de ne pas demander ces papiers.
Personnellement, je bénis la paperasse qui me protège dans le monde actuel. Ce n’est certes pas un bouclier infaillible, loin de là, mais cela limite les risques.

Hors ligne

 

#973 18/08/2015 12h32 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   57 

Quand la loi vous punit si vous n’avez pas fait quelque chose, c’est qu’elle vous oblige à le faire si vous ne voulez pas être puni. Cela revient strictement au même au final.

Quant aux documents à fournir, ils sont obligatoires à fournir de par la convention collective de branche. Et non pour me protéger.

"Exemple :  Article 13 : documents à remettre par l’employeur : l’employeur remet à chaque nouvel embauché un exemple du règlement intérieur, ainsi qu’un document explicatif du régime de prévoyance et du régime de complémentaire santé"

Message édité par l’équipe de modération (Aujourd’hui 13h11) :
- ajout de balises Quote


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#974 18/08/2015 13h14 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   51 

Évidement si l’employé doit conduire dans le cadre de son travail le permis est obligatoire. Il est normal de demandé un justificatif! Trouvez plutôt des exemples de loi précises qui demandent des papiers inutiles.

J’en ai un d’exemple: le fisc peut demander a une entreprise une photocopie du diplôme d’ingénieur d’il y a 10 ans a chaque employé. Ça c’est stupide. En quoi ça changerait quoi que ce soit que j’ai un diplôme d’ingénieur ou un self made man dans mon domaine?

Dernière modification par Stibbons (18/08/2015 15h04)

Hors ligne

 

#975 18/08/2015 14h47 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   1084 

Ces échanges illustrent une tendance à vouloir se protéger de plus en plus de tous les risques, même si ça génère parfois des nuisances significatives (par exemple sous forme de paperasses, ou de procédures, ou le paiement d’assurances couteuses).

C’est à chacun de choisir le bon équilibre pragmatique entre risques et précautions à son niveau personnel, et de participer aux choix que fait la société dans son ensemble (sous forme de lois et d’obligations, à priori orientées dans l’intérêt général, donc souvent allant à l’encontre de certains intérêts particuliers), sans oublier qu’il y aura toujours des risques à assumer.

Ca n’est pas vraiment spécifique à la France (à la "situation économique et à l’avenir de la France", pour reprendre le titre de cette discussion), si ce n’est dans les choix (forcément discutables, et potentiellement différents de ceux faits ailleurs, aux USA, en Allemagne, en Chine, etc.) du point d’équilibre et de l’intérêt général.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech