Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#526 08/11/2013 07h59 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   41 

Les Echos a écrit :

Mauvaise nouvelle pour le gouvernement. L’agence de notation S&P annonce ce vendredi abaisser d’un cran la note de la France. celle-ci est désormais « AA » contre « AA+ » auparavant. Pour autant, cette note est assortie d’une perspective »stable ».

L’agence de notation annonce qu’elle tiendra ce vendredi à 15h00 (heure de Paris) une conférence de presse pour expliquer sa décision.

« Cet abaissement traduit notre opinion selon laquelle il est peu probable que l’approche actuelle du gouvernement en matière de réformes budgétaire et structurelle dans les domaines de la fiscalité, du secteur des biens et services et du marché du travail améliore de manière substantielle les perspectives de croissance de la France à moyen terme » argumente l’agence de notation.

Pireer Moscovici, ministre de l’économie, a immédiatement réagit en regrettant cette décision. Et a tenté, dans la foulée de minimiser cette décision en relevant que « cette notation demeure parmi les plus élevées ». De fait, la nouvelle note attribuée à la France est la troisième meilleure possible dans la classification de S&P. Et la perspective « stable » implique que l’agence n’envisage pas de la modifier de nouveau à court ou moyen terme.

Pour autant, le ministre « déplore les jugements critiques et inexacts portés par l’agence de notation Standard and Poor’s ». Et « réaffirme la détermination entière du gouvernement à poursuivre le chemin engagé dans le sens de la réduction des déficits publics, du rétablissement de la compétitivité et du soutien à la croissance et l’emploi ».

La marge de manoeuvre budgétaire s’est réduite
De fait, l’argumentaire de S&P est dès plus sévère à l’encontre de la situation française. « Nous pensons que la marge de manœuvre budgétaire de la France s’est réduite, alors que nous la considérions auparavant comme élevée au regard des pays comparables. Notamment, il nous semble que les pouvoirs publics disposent désormais d’une marge de manœuvre réduite pour augmenter les recettes » justifie l’agence de notation.

De même explique-t-elle, « Nous considérons que les mesures de politique économique mises en œuvre depuis la confirmation des notes de la France le 23 novembre 2012 n’ont pas réduit de manière significative le risque que le taux de chômage reste au-dessus de 10% jusqu’en 2016. Nous pensons que le niveau actuel du chômage amoindrit le soutien populaire en faveur de nouvelles réformes structurelles et sectorielles et affecte les perspectives de croissance à plus long terme ».

Enfin, « la perspective « stable » indique que, selon nous, les facteurs de risques pesant sur la qualité de crédit de la France s’équilibrent et que la possibilité d’un relèvement ou d’un abaissement de sa notation au cours des deux années à venir est inférieure à une sur trois » conclue l’agence de notation.

Pour S&P, cela devient presque une habitude puisqu’elle avait été la première grande agence internationale à priver la France de la meilleure note possible (le « AAA ») en janvier 2012. Elle avait été suivie par la suite par ses concurrentes Moody’s et Fitch Ratings. Une fois de plus, elle est la première à abaisser de nouveau sa note.

Hors ligne

 

#527 08/11/2013 10h56 → Situation économique de la France et avenir de la France

Administrateur
Réputation :   1307 

Hors ligne

 

#528 08/11/2013 17h45 → Situation économique de la France et avenir de la France

Administrateur
Réputation :   1307 

Ouille :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_oat-france.gif

On est maintenant à 2,39 sur l’OAT France contre 1,69 sur le bund Allemand, soit un spread de 0,7 contre un historique à 0,5.

Hors ligne

 

#529 08/11/2013 18h14 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   554 

Il est curieux de constater qu’en janvier 2012, quand S&P a dégradé pour la première fois la note de la France, le rendement de l’OAT 10 ans était de 3,0% alors qu’on est à 2,4% aujourd’hui!!

On croirait presque que le marché obligataire pense le contraire de S&P. En France, l’avantage est que le secteur privé n’est pas aussi surendetté que dans d’autres pays… Mais les dépenses de l’Etat compensent la relative discipline du secteur privé. En tout cas, il semblerait que S&P est étonnement contrariante dans ses décisions par rapport au marché !

(Pour ma part, je n’ai pas d’avis sur la question, si ce n’est que tôt ou tard, le problème de l’endettement devra bien être réglé d’une manière ou d’une autre !)

Hors ligne

 

#530 08/11/2013 18h23 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   50 

InvestisseurHeureux a écrit :

On est maintenant à 2,39 sur l’OAT France contre 1,69 sur le bund Allemand, soit un spread de 0,7 contre un historique à 0,5.

D’après Nicolas Doze ce matin sur BFM Business, cette hausse soudaine du 10 ans est purement technique et liée au roulement de la dette (changements de maturité …).

Hors ligne

 

#531 08/11/2013 19h08 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   1081 

sergio8000 a écrit :

Il est curieux de constater qu’en janvier 2012, quand S&P a dégradé pour la première fois la note de la France, le rendement de l’OAT 10 ans était de 3,0% alors qu’on est à 2,4% aujourd’hui!!

Les anticipations d’inflation à 10 ans ont peut-être changé entre temps (une plus faible inflation anticipée => taux plus bas, à risque équivalent).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#532 08/11/2013 22h47 → Situation économique de la France et avenir de la France

Banni
Réputation :   27 

Un aperçu à ce soir des taux (intéressant de voir où en sont nos amis du continent américains):

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2312_taux_rating_08112013.png


Il ne s'agit pas de changer le pansement, mais de penser le changement.

Hors ligne

 

#533 09/11/2013 17h06 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   60 

Intéressant en effet de mettre en parallèle les ti 10 ans France et US.

Cependant, et la question a déjà souvent été effleurée ici mais pas approfondie, quelle est la signification réelle d’un 10 ans français à 2,31 (contre 2,75 US) si la demande des titres est le fait d’investisseurs institutionnels? (contre la fameuse fable "les marchés financiers font la loi")

Sur la "reprise" française, un article succinct mais intéressant à méditer, à mon avis du moins :

Economie : actualité; économique et financière - La Tribune

On parle décidément beaucoup trop peu de la faiblesse de l’investissement (comme le souligne notamment Michel Aglietta, l’investissement ne mobilise guère les foules par chez nous).

Investissements : la France joue actuellement en deuxième division

France : l?investissement industriel restera dans le rouge en 2014

Quant à l’innovation, on attendra de voir les résultats :

Ce qu’il faut retenir du nouveau plan pour l’Innovation

LA TRIBUNE a écrit :

Toujours dans le domaine du financement, le gouvernement souhaite mener une action ciblée pour faire venir les grands fonds d’investissement étrangers en France

Tiens, pourquoi donc manque-t-on de grands fonds d’investissement en France? smile

Dernière modification par placementapapa31 (09/11/2013 19h36)

Hors ligne

 

#534 09/11/2013 17h26 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   39 

Sur les taux de l’OAT plus faibles que ceux des dettes US de maturité équivalentes et la force relative de l’euro par rapport au dollar, je vous signale une remarque intéressante sur Charles Gave : selon lui c’est du a la contraction des bilans des banques européennes et en particulier francaises dans le contexte des nouvelles regles prudentielles Bale III. Elles financaient jusqu’a aujourd’hui une bonne partie du commerce international (actifs en USD), et pour réduire leur bilan elles vendent des USD et achetent a la place de la dette des Etats européens (coussin en capital requis 0, et évidemment pression a la baisse sur les taux des OAT).

source Video de Charles Gave dans « les experts » | Institut Des Libertés vers 9:40

Si c’est la bonne explication, et il me semble que le phénomene avait déja été mentionné en 2008-2009, c’est transitoire et gare a la fin du mouvement.

Hors ligne

 

#535 10/11/2013 18h30 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   60 

Transitoire? Hum, en tant qu’épargnant, j’aimerais bien sûr que vous ayez raison. On a du mal cependant à croire que les taux obligataires puisse s’élever hors de tout contrôle, en raison de l’extrême danger que représenterait justement cette hausse des taux (dettes publiques dans les bilans des banques, dépendance des budgets des états vis-à-vis des intérêts à payer compte-tenu du fait que les dettes publiques vont se stabiliser à des niveaux élevés).

Hors ligne

 

#536 10/11/2013 19h49 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   512 

Extraits de Choses Vues (1847-1848), de Victor Hugo:

Choses Vues, extrait a écrit :

Notre gouvernement est un fantôme sans coeur, avec une main de coton pour tenir l’épée de la nation et une main de fer pour comprimer la liberté du peuple.

Choses Vues, extrait a écrit :

La France ne connaît ni la véritable liberté ni le véritable pouvoir. Ce que nous avons eu depuis quarante ans, c’est de la licence doublée de despotisme. Le propre de la licence est de s’user et de se déchier vite. Alors la doublure paraît.

Choses Vues, extrait a écrit :

Le roi actuel a une grande quantité de petites qualités. Force sous et pas un louis d’or.

Choses Vues, extrait a écrit :

On me demande pourquoi je refuse le ministère: parce que je ne veux pas être ministre! Un vrai ministre doit dominer et gouverner. Or, dans le moment actuel, le roi prend le gouvernement, la presse prend la domination; il en résulte qu’avec la presse telle qu’elle est et le roi que nous avons, les ministres ne sont que des commis piloriés.

Choses Vues, extrait a écrit :

Egalité, traduction en langue politique du mot envie. Voici la situation de la société depuis la révolution et la liberté de la presse: une grande lumière mise à la disposition d’une grande envie.

Choses Vues, extrait a écrit :

L’Etat chancelle, le pays est ébranlé, la vieille grandeur séculaire de la France s’écroule; les lois, les moeurs, les idées, les intérêts, les esprits, les volontés, les autorités, les consciences, tout vacille et penche à la fois. Vous êtes inquiets, troublés, effrayés. Vous allez à tâtons. Vous sentez que vous êtes dans la nuit. Vous ne voyez rien devant vous et vous ne savez même pas, hélas, de quelle nature est cette nuit. Vous vous demandez, avec un doute plein de terreur, si c’est vous qui êtes sans yeux ou si c’est le monde qui est sans soleil.

En bref: sous ce même soleil, rien de nouveau. Les siècles passent et les hommes restent.

Memento audere semper, memento quia pulvis es.

Hors ligne

 

#537 11/11/2013 09h21 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   174 

thomz a écrit :

En bref: sous ce même soleil, rien de nouveau. Les siècles passent et les hommes restent.

Depuis que ces belles lignes ont été écrites par ce bisontin de naissance ( un peu de chauvinisme), une révolution, un coup d’état, une guerre perdue, une république rétablie dans le sang et deux guerres mondiales… il y a quand même des choses qui doivent moins bien passées que d’autres.


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#538 11/11/2013 11h16 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   512 

Comme vous êtes honnête et n’êtes pas borgne, n’oubliez pas: la sécularisation, l’industrialisation, la libéralisation, la fin des famines et des épidémies, l’alphabétisation de masse et la démocratisation de l’enseignement supérieur, les extraordinaires progrès de la médecine, la richesse par habitant multipliée par trente, les grands chantiers du nucléaire, du transport, de l’aérospatiale et d’autres, la reconnaisance de ses droits fondamentaux à chaque citoyen - même indigent, etc.

Mais ces observations sont hors-propos. Essentiellement, ce que les lignes de Hugo nous rappellent à chaque page de son chef-d’oeuvre, c’est que ni la nullité du personnel politique, ni les séduisantes sirènes du déclinisme, ni l’outrance de la classe privilégiée et encore moins l’apparente apathie du peuple face à l’adversité ne sont d’une grande nouveauté.

Parviendrons-nous ainsi à consoler tous ceux qui s’estiment mal-nés?

Hors ligne

 

#539 11/11/2013 11h59 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   

pvbe a écrit :

GoodbyLenine a écrit :

- le graphique 6a peut aussi être discuté. Si dans un pays, il y a un intérêt à se déclarer chômeur, et que dans un autre cet intérêt est moindre voire nul, ne soyons pas surpris que le premier enregistre plus de chômeurs déclarés. Il ne doit pas être très facile de corriger ceci pour obtenir des taux de chômage comparables entre eux.

Bien évidement la définition d’un  chômeur  est partout la même sans quoi une comparaison n’aurais pas de sens. cfr EuroStat ou l’OCDE.

Les pays Occidentaux ont des appareils statistiques fiable et suffisamment développé, sauf la Grèce et les ex-pays de l’Est.

O. Delamarche dit souvent dans ses interventions que les chiffres du chômage US et de la croissance chinoise sont trafiqués à souhait, ne sont pas fiables…
Peut-on avoir confiance dans les chiffres macro-économique?

Hors ligne

 

#540 11/11/2013 12h34 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   36 

thomz a écrit :

l’alphabétisation de masse

en êtes vous si sûr ? http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/0104.gif

Hors ligne

 

#541 11/11/2013 14h30 → Situation économique de la France et avenir de la France

Administrateur
Réputation :   1307 

bat a écrit :

O. Delamarche dit souvent dans ses interventions que les chiffres du chômage US et de la croissance chinoise sont trafiqués à souhait, ne sont pas fiables…
Peut-on avoir confiance dans les chiffres macro-économique?

Disons que le taux de chômage ne comptent que les inscrits aux chômage, exactement comme en France.

Parmi les inactifs, vous avez les inactifs volontaires (étudiant, retraités, femme/homme au foyer) et involontaires (chômeurs fin de droit qui sortent des statistiques).

Hors ligne

 

#542 11/11/2013 18h06 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   174 

thomz a écrit :

Comme vous êtes honnête et n’êtes pas borgne, n’oubliez pas: la sécularisation, l’industrialisation, la libéralisation, la fin des famines et des épidémies, l’alphabétisation de masse et la démocratisation de l’enseignement supérieur, les extraordinaires progrès de la médecine, la richesse par habitant multipliée par trente, les grands chantiers du nucléaire, du transport, de l’aérospatiale et d’autres, la reconnaissance de ses droits fondamentaux à chaque citoyen - même indigent, etc.

Oui, ça c’est ce qui passe plus facilement…wink


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#543 11/11/2013 18h26 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   61 

christian a écrit :

thomz a écrit :

l’alphabétisation de masse

en êtes vous si sûr ? http://smileys.sur-la-toile.com/reposit … t/0104.gif

Christian, vous semblez faire référence à l’alphabêbêtisation :-)

Hors ligne

 

#544 11/11/2013 18h42 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   36 

… l’alphabet restant incontournable pour écrire et penser en langage SMS http://www.accro-smiley.com/smiley/idiot/idiot-044.gif

Hors ligne

 

#545 11/11/2013 19h07 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   56 

Etant prof (et pas de français!) je suis stupéfait du niveau de français des étudiants (qui ont tous le bac pourtant).
A de rares exceptions, c’est une faute par phrase, parfois plus;
plus inquiétant: leur faible vocabulaire!! leur dico personnel est resté bloqué à 2 000 mots pour la plupart.
Encore plus grave: leur faible niveau de culture générale, ceci expliquant sans doute cela.

Comme nous avons des étudiants internationaux, certains après seulement 3 ans de français, ont un niveau supérieur aux autochtones!!! (ils ne comprennent pas le mot autochtone en principe).

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#546 11/11/2013 19h17 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   

Soyez rassuré, quand nous "jeunes" voyons l’écriture parfois catastrophique de nos propres chefs en entreprise, on se dit que ça ne change pas grand chose ^^.

Hors ligne

 

#547 11/11/2013 19h37 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   96 

mafo a écrit :

Etant prof (et pas de français!) je suis stupéfait du niveau de français des étudiants (qui ont tous le bac pourtant).
A de rares exceptions, c’est une faute par phrase, parfois plus;
plus inquiétant: leur faible vocabulaire!! leur dico personnel est resté bloqué à 2 000 mots pour la plupart.
Encore plus grave: leur faible niveau de culture générale, ceci expliquant sans doute cela.

Comme nous avons des étudiants internationaux, certains après seulement 3 ans de français, ont un niveau supérieur aux autochtones!!! (ils ne comprennent pas le mot autochtone en principe).

Mafo

Vous êtes encore surpris ?

Hors ligne

 

#548 12/11/2013 07h57 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   17 

mafo a écrit :

Comme nous avons des étudiants internationaux, certains après seulement 3 ans de français, ont un niveau supérieur aux autochtones!!! (ils ne comprennent pas le mot autochtone en principe).

Mafo

Comparaison n’est pas raison.
Les étudiants qui viennent en France sont surement plus ouverts aux langues que l’étudiant français moyen "casanier".
Vos collègues à San Francisco voient peut être la même chose (des étudiants Français, Chinois qui surveillent plus leurs écrits que les jeunes étasuniens).

Dernière modification par yihk (13/11/2013 16h03)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#549 12/11/2013 13h51 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   60 

J’ai la même idée que vous, Yihk : je crois qu’il y a un biais, dû au fait que les étudiants expatriés sont plus ouverts aux langues, plus motivés et plus ambitieux peut-être (ils veulent saisir les opportunités là où elles sont). Ils ne me semblent donc pas représentatifs.

(je précise que cela ne résout en rien le problème de l’avenir des étudiants "non-ouverts")

Concernant les taux longs et l’action de la BCE, je pense que ceci est à suivre :

http://www.ft.com/cms/s/0/6f0206f8-4a1f … z2kL9YrQrb

(ce n’est peut-être pas la meilleur topic pour cet article, mais comme la France me semble totalement concernée, je le mets ici)

Dernière modification par placementapapa31 (12/11/2013 13h53)

Hors ligne

 

#550 13/11/2013 11h00 → Situation économique de la France et avenir de la France

Administrateur
Réputation :   1307 

Puisque la carrière politique d’Hollande est foutue, qu’il tente le tout pour le tout et fasse des réformes, bor### !

Et pas une réforme scolaire qui ne sert à rien ou le mariage gay dont tout le monde se fou.

Non remplacement des fonctionnaires en retraite, allègement des charges sociales et baisse de l’IS, TVA à 21%, suppression de toutes les niches fiscales, fin des régimes spéciaux des députés et sénateurs…

Allez, allez, allez, bouges-toi Hollande bon sang, le pays coule !

CIB Natixis a écrit :

Attention à trois facteurs graves pour l’économie française

Nous nous inquiétons des effets sur l’économie française de ce que :
− la croissance potentielle est plus faible que celle qui est usuellement utilisée ;
− l’output gap est moins négatif (le PIB potentiel plus faible) que celui qui est usuellement mesuré ;
− l’inflation est plus faible que celle qui est anticipée.

Ceci implique en particulier :
− que le déficit public structurel est plus élevé que celui qui est mesuré et va être plus difficile à corriger ; il serait en 2013 de 3,4% du PIB ;
− que le chômage structurel est plus élevé que le niveau usuellement retenu, donc que le potentiel de réduction du chômage par la reprise cyclique est faible ; le chômage structurel serait en 2013 de 8,6% ;
− que les taux d’intérêt à long terme sont déjà anormalement élevés par rapport à la croissance.

Source : http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=73662

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech