Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#426 20/04/2013 19h53 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   1081 

Pour ma part, j’ai lu avec intérêt la page 14 du document cité par placementapapa31 (http://www.performance-publique.budget. … e_2013.pdf) et ça semble indiquer que les dépenses de fonctionnement et le paiement des fonctionnaires sont largement sous contrôle (et en gros stable depuis 30 ans), contrairement à certaines idées reçues. Ca ne dispense pas bien entendu de s’efforcer de les diminuer  et de les rationaliser autant que possible..

Je suis perplexe quand je lis "Et avec le poids actuel de l’état en France, qui vient juste de dépasser les 57% pu PIB, je vois mal comment ce poids pourrait diminuer d’ici 2020, ce qui fait à peine 7 ans." et que je constate ce qu’un pays comme l’Allemagne a pu faire en 7 ans (passant du statut de "Malade" de l’Europe à celui de "Modèle", d’ailleurs pas forcément à raison et sans impact sur ses proches voisins). On se fait parfois plaisir (ou peur) avec du "France bashing"…


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#427 22/04/2013 15h05 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   60 

Certes, tout est possible en 7 ans en théorie. Mais vous avez donc bon espoir que la France fasse en 7 ans le chemin qu’a fait l’Allemagne?

(remarquez, peut-être cela s’est-il déjà vu : "tournant de la rigueur" en 1983 ? - mais peut-on comparer les deux situations?)

Dernière modification par placementapapa31 (22/04/2013 16h58)

Hors ligne

 

#428 25/04/2013 11h02 → Situation économique de la France et avenir de la France

Administrateur
Réputation :   1307 

CIB Natixis a écrit :

La preuve de la gravité de la crise en France : même les taux d’intérêt extrêmement bas ne font pas repartir les prix d’actifs et la demande

Dans les pays où les taux d’intérêt sont très bas (États-Unis, Allemagne par exemple), on voit un redressement des prix des actifs, un redressement de la demande intérieure, de l’immobilier, les premiers signes annonçant le redressement du crédit.

Dans les pays où les taux d’intérêt sont anormalement élevés à cause de la crise (Espagne et Italie par exemple) on voit l’inverse : recul du prix des actifs, de la demande intérieure, du crédit, donc de l’activité.

Mais le cas de la France est très particulier : malgré le niveau extraordinairement bas des taux d’intérêt (sur les dettes publiques et privées), on ne voit, à la différence de ce qu’on observe en Allemagne et aux États-Unis, aucune évolution favorable liée à ce niveau très bas des taux d’intérêt : la demande intérieure et l’investissement des entreprises se replient, les prix des actifs ne remontent pas, le crédit recule.

Cette faiblesse de l’économie française malgré le niveau très bas des taux d’intérêt révèle ses problèmes structurels : du côté des ménages, recul du poids des emplois qualifiés, hausse du chômage structurel ; du côté des entreprises, baisse continuelle de la profitabilité, faiblesse du niveau de gamme.

Source : http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=69691

Hors ligne

 

#429 26/04/2013 17h57 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   174 

Cib Natixis oublie un point important qui est l’absence de confiance actuelle en France et sans confiance  aucune économie ne peut redémarrer.

Et malheureusement, je ne vois pas nos élites inverser la courbe de la confiance dans les prochains mois.( alors le reste…)


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#430 26/04/2013 18h16 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   13 

Je ne comprends même pas comment on peut comparer l’immobilier en France avec l’immobilier en Allemagne où au USA.

En Allemagne, la démographie, la « non-centralisation » et la faible volonté collective à accession à la propriété font que les prix n’ont pas beaucoup évolués ces dix dernières années.

Aux USA, après un énorme crash immobilier, il semble naturel que les prix remontent

Il compare des choses qui n’ont aucun rapport. En tout cas en ce qui concerne l’immobilier…

Hors ligne

 

#431 04/05/2013 14h42 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   60 

Quelles conséquences du report à 2015 de l’objectif de déficit budgétaire de 3% du PIB (donc ramené à 60 mds environ en valeur absolue) ?

Déficit public : Bruxelles accorde un sursis de deux ans à la France

Dernière modification par placementapapa31 (04/05/2013 15h15)

Hors ligne

 

#432 05/05/2013 19h45 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   60 

Je viens d’écouter cette émission sur France Culture, et j’avoue que je ne sais qu’en penser, aussi si certains ont le temps et l’envie de l’écouter j’aimerais bien avoir d’autres avis :

Comment va la France? - Information - France Culture

Une phrase notamment m’a laissé perplexe : "Les politiques monétaires à l’Allemande se sont avérées complètement inadaptées à la France et ont conduit à la profonde désindustrialisation actuelle".

A quel moment en France a-t-on mis en oeuvre de telles politiques "à l’Allemande"?

Hors ligne

 

#433 06/05/2013 10h17 → Situation économique de la France et avenir de la France

Administrateur
Réputation :   1307 

Si vous écoutez Emmanuel Todd, vous n’avez pas fini. :-)

Hors ligne

 

#434 06/05/2013 20h20 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   14 

Un avis intéressant sur la France et sa politique de l’un des rares vrai patron en France (ni un héritier, ni un copain de politique)

Xavier Niel : entre coups de c?ur pour la France et coups de gueule contre ses ’élites’ | ITespresso.fr

Lunch with the FT: Xavier Niel

Hors ligne

 

#435 07/05/2013 19h44 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   60 

InvestisseurHeureux a écrit :

Si vous écoutez Emmanuel Todd, vous n’avez pas fini. :-)

Vous pensez que ses recherches ne sont pas solides?

Pour ma part, ça peut sembler bizarre, mais je le connais peu. Je sais simplement que c’est quelqu’un qui déclenche beaucoup de polémiques.

Et je ne sais qu’en penser :

- d’un côté certaines de ses analyses sur l’hétérogénéité régionale de la France me semblent intéressantes

- d’un autre côté, je sens (peut-être à tort d’ailleurs) une idéologie sous-jacente qui ramène au 19ème et à la lutte des classes, ou au mieux aux années 1950

Hors ligne

 

#436 07/05/2013 22h27 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   17 

Todd est, je crois, un démographe.
C’est donc quelqu’un qui s’appuie sur des données assez fiables et durables, contrairement à beaucoup d’économistes.

Exemple de l’utilité de l’information démographique

En 1990, 26% des Français ont moins de 20 ans contre 20% des Allemands (eurostat)
26/20= 1.3
donc quand des collectivités en Allemagne dépensent 100 en éducation en France, on  dépense   gaspille 130 …

En France  l’éducation représente 7% du pib (source un rapport du sénat*), pour la même (mauvaise?**) action en Allemagne ce n’est que 5.4% …

* heu sourcer le sénat pour parler de la jeunesse est-ce bien sérieux …

**mauvaise concerne la France, pas l’Allemagne, c’t’évident -)

Dernière modification par yihk (07/05/2013 22h56)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#437 07/05/2013 23h30 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   94 

GoodbyLenine a écrit :

ça semble indiquer que les dépenses de fonctionnement et le paiement des fonctionnaires sont largement sous contrôle (et en gros stable depuis 30 ans), contrairement à certaines idées reçues.

Oui mais depuis trente ans, beaucoup de missions de l’Etat ont été transférées aux collectivités comme les TOS de l’éducation nationale et les DDE. Les fait que le nombre de fonctionnaires d’Etat soit grosso modo constant est une mauvaise nouvelle : des recrutements ont été opérés sur de nouvelles missions (lesquelles et pour faire quoi ?)
Je pense que nous avons clairement raté un virage à cette occasion.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#438 08/05/2013 00h54 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   1081 

@Jean-Marc : Il me semble que les chiffres de ce rapport concernent le total des dépenses publiques, donc celles de l’Etat et celle des Collectivités (car l’Etat tout seul ne dépense pas 56% du PIB !).

Votre conclusion ne me semble donc pas pertinente. (On a sans doute loupé au moins un virage, mais pas à ce niveau semble-t-il).

Si on veut comparer avec le budget de l’Allemagne, il faut analyser le pourquoi de chaque différence importante, et évaluer si cette différence est normale ou à corriger. J’ai déjà lu d’autres rapports faisant une telle comparaison (google devrait en trouver pas mal), et de mémoire, les principales différences sont :   
    - budget de la défense nationale (sur laquelle la France dépense un peu plus de 1% de PIB de plus)
    - budget pour la jeunesse (éducation, crèches, etc.) (cf démographie, et politique familiale plus favorable en France)
    - assurance maladie (pour laquelle en Allemagne une partie qui est considérée comme "privée", donc le montant des dépenses publiques est plus faible, même si les dépenses effectives par habitant sont assez comparables)

De toute évidence, et même si c’est moins "populaire", les économies sont surtout à chercher au niveau des "prestations sociales" qui ont pas mal augmentées, et pas du côté du salaire des fonctionnaires et des dépenses de fonctionnement (qui semblent maitrisées, et n’augmentent pas).

PS : En fait, plutôt que la page 14 de http://www.performance-publique.budget. … e_2013.pdf , je je voulais évoquer la page 12 (graphique "La dépense publique dans le PIB depuis 1960") et la page 15 (tableau "Structure de la dépense publique en % du PIB").

Dernière modification par GoodbyLenine (08/05/2013 01h13)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#439 08/05/2013 22h39 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   94 

ActuWiki a écrit :

Or, contrairement à la légende gouvernementale, toutes les fonctions publiques ont progressé : la fonction publique territoriale a augmenté de 71,2% depuis 1980, la fonction publique hospitalière de 53,4% et la fonction publique d’Etat de… 14,3%. Pas de répit donc pour l’augmentation du nombre de fonctionnaires.

J’insiste : les transferts de compétence de l’Etat vers les collectivités ont induit une forte augmentation des effectifs de ces dernières sans que la fonction publique d’Etat ne voie ses rangs se clairsemer.

Source : Economie : Toute l’actualité sur ActuWiki

Le problème n’est pas (trop) la croissance de la fonction publique territoriale car elle correspond à des missions nouvelles (pour elle); j’ajoute que les collectivités sont astreintes à réaliser des budgets équilibrés, éventuellement en complétant les ressources par des emprunts contractés auprès de banques privées qui examinent le risque et, éventuellement, ne prêtent pas.

Dernière modification par Jean-Marc (08/05/2013 22h47)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#440 09/05/2013 07h56 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   57 

Il faut dire que les collectivités territoriales reprennent aussi beaucoup de missions autrefois dévolues soit aux communes (et non aux communautés de communes par exemple) mais aussi aux associations locales. J’ai, hélas, de très nombreux exemples autour de moi où les communautés de communes vont jusqu’à faire mourir volontairement des associations afin de reprendre les "compétences", leur permettant ainsi de rajouter une ligne sur la carte de visite et de grossir en budget et personnel… même si cela coûte alors beaucoup plus cher qu’une association pour un service rendu de moins bonne qualité (dans les cas que je connais).

Bref, de ce que j’en vois, et du petit bout de la lorgnette, les com com sont en train de devenir des mammouth avec pas mal de fonctions coûteuses, à l’utilité plus que discutable dans de nombreux cas…


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#441 09/05/2013 21h32 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   60 

yihk a écrit :

Todd est, je crois, un démographe.
C’est donc quelqu’un qui s’appuie sur des données assez fiables et durables, contrairement à beaucoup d’économistes.

Comment se fait-il qu’il fasse autant polémique?

Jean-Marc a écrit :

fonction publique territoriale … réaliser des budgets équilibrés … emprunts contractés auprès de banques privées qui … éventuellement, ne prêtent pas.

Vraiment? Il y a des cas de refus?

Dernière modification par placementapapa31 (09/05/2013 21h38)

Hors ligne

 

#442 09/05/2013 22h25 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   94 

placementapapa31 a écrit :

Jean-Marc a écrit :

fonction publique territoriale … réaliser des budgets équilibrés … emprunts contractés auprès de banques privées qui … éventuellement, ne prêtent pas.

Vraiment? Il y a des cas de refus?

Oui. Depuis la crise de la dette, les banques examinent la nature des projets d’investissement et se positionnent au cas par cas. Avant, la signature de la collectivité suffisait, quel qu’était le projet.

Même les lignes de trésorerie se négocient difficilement.

Dernière modification par Jean-Marc (09/05/2013 22h28)


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#443 10/05/2013 22h21 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   60 

J’ai vraiment du mal à le croire! (on ne peut se passer du canal des collectivités territoriales, puisqu’on veut maintenir des territoires).

Jean-Marc a écrit :

les banques examinent la nature des projets d’investissement

Comment peut-on apprécier la rentabilité de tels "investissements"?

Hors ligne

 

#444 11/05/2013 09h28 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   

les élites européennes sont des libres échangistes forcenés , ils ont enlevé les protections douanières  et nous ont mis nos entreprises en concurrence avec des salariés très peu payés et sans protection sociale en faisant croire a nos entrepreneurs qu’avec du génie ils gagneraient des marchés…. et que de toute façon  nous garderions toujours la recherche …

le génie n’a pas suffit et la recherche aussi se délocalise aussi…..

les grosses boites ont délocalisé et délocalisent et les petites meurent 

l’euro fort comme le mark a accéléré le processus

il ne restera bientôt plus que les boites non délocalisables ( restauration et bâtiment ) ,des fonctionnaires  et des retraités ….. une économie de pays du sud de l’Europe.

maintenant le japon , les us et hier la corée du sud cassent leur monnaie pour relancer leur économie et alléger leur dette par l’inflation.

le chômage et la crise vont donc probablement  encore s’accélérer en France.

je suis très pessimiste pour l’avenir surtout qu’avec même 25/30 % de chômage les populations ne bougent pas.

Hors ligne

 

#445 15/05/2013 12h23 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   166 

A propos des élites françaises, un article intéressant du FT :

The French elite: where it went wrong

Hors ligne

 

#446 15/05/2013 14h54 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   23 

je suis bien d’accord que l’ena qui fabrique des clones avec le meme manque de courage et d’idee depuis 30 ans fait plus partie des problemes que des solutions.

les gens formes a l’ena peuvent sans doute faire de bons fonctionnaires, inspecteurs des impots ou autres, mais sont incapables de gerer un pays et le pire c’est qu’on les recase souvent dans des entreprises privees ce qui fait egalement des degats enormes.

Hors ligne

 

#447 15/05/2013 15h56 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   60 

crosby a écrit :

A propos des élites françaises, un article intéressant du FT :

The French elite: where it went wrong

ft.com a écrit :

in 1946, Thorez picked up one of the general’s pet projects: the creation of a school, the Ecole Nationale d’Administration, to train the new republic’s top bureaucrats. This caste, Thorez must have thought, was the “vanguard of the proletariat” that Lenin had always talked about.

Peut-on vraiment penser que cette influence se ressent encore aujourd’hui?

Hors ligne

 

#448 15/05/2013 20h43 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   1081 

crosby a écrit :

A propos des élites françaises, un article intéressant du FT :

The French elite: where it went wrong

Cet article est assez intéressant, principalement d’ailleurs pour les remarques qu’il a suscité sur le site, mais quand même caricatural sur pas mal d’aspects.

Il aurait été instructif aussi que le FT rajoute une description des "élites" de quelques autres pays. Ca aurait sans doute permis d’ajouter quelques autres "clichés" (en Allemagne, mieux vaut être "Herr Doctor", et aux UK ou aux USA, le fait de sortir du bon "moule" est aussi un avantage non négligeable…) ou de les relativiser, et même de se rendre compte qu’il y a certaines similitudes…


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#449 16/05/2013 10h32 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   10 

crosby a écrit :

A propos des élites françaises, un article intéressant du FT :

The French elite: where it went wrong

Cet article m’a également fait réfléchir, même s’il est un peu monomaniaque.
Une phrase au moins mérite un débat, la dernière : "an even worse outcome looms: the election in 2017 of the first truly anti-elitist president, the far right’s Marine Le Pen."
…une conséquence encore pire menace : l’élection en 2017 du premier président réellement anti-élite, Marine Le Pen.

Comme exercice de prospective-du-scénario-du-pire-du-pire, je suppute que l’avenir économique du pays ne serait pas franchement positif (pour nous limiter à l’économie)…

Hors ligne

 

#450 17/06/2013 10h15 → Situation économique de la France et avenir de la France

Administrateur
Réputation :   1307 

CIB Natixis a écrit :

Le problème central de la France : le faible nombre d’entreprises capables d’alimenter la croissance

Les perspectives pour la croissance à long terme sont déprimantes en France, et on ne voit aucun signe d’amélioration en ce qui concerne la productivité, le progrès technique, le niveau de gamme de la production, l’effort d’innovation.

Pourtant, la France a mis en place plusieurs politiques économiques visant à inciter les entreprises à innover davantage, à se moderniser, à investir. Ces politiques doivent évidemment être poursuivies et amplifiées, mais on observe avec tristesse qu’elles n’ont pour l’instant aucun effet positif visible au plan macroéconomique. L’explication que nous mettons en avant ici est la suivante : le nombre d’entreprises capable de profiter de ces politiques économiques favorables à l’innovation, cap ables de croître, d’exporter, de créer de nouveaux produits et des emplois est trop faible.

Les politiques économiques n’ont donc d’effets que sur une faible proportion des entreprises, et au total elles n’affectent pas de manière visible l’équilibre macroéconomique, dominé par les entreprises « inertes », conservatrices et peu innovantes.

Source : http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=70583

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech