Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#276 30/09/2014 00h27 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Modérateur
Réputation :   168 

kiwijuice a écrit :

Le HD en France a été stoppé grâce à une baisse des marges brutes de 5points.
C’est assez énorme, vu que celle-ci est maintenant de 15-16%.

Donc non, le HD ne s’est pas arrêté par mode vers 12%, ce sont les coupes sauvages de prix de Carouf qui ont fait le boulot.

Je ne pense pas avoir dit que le HD s’est arrêté juste par mode, le HD a poussé jusque près de 14% en France et a été ralentit par 4 phénomènes:

- Développement de produit discount au sein des HM/SM, on voit aujourd’hui Carrefour arrêtez cette "sous-marque" qui plus est était souvent de moins bonne qualité que les produits HD.
- Développement par chaque grande enseigne nationale d’une version Hard Discount dans leur portefeuille d’enseignes (même Leclerc a voulu s’y mettre), on voit aujourd’hui l’avenir de Dia et consorts.
- Renforcement des moyens promotionnels largement subventionnés par les marques nationales au travers des fameuses NIP ou cash back qu’on connait au travers des cartes fidélité et des -50% ou plus qui ne veulent plus rien dire de la valeur d’un produit. Ceci à déclencher une guerre des prix et une déflation des produits alimentaires avec des pertes de marge des distributeurs dont aujourd’hui, ils ne savent pas se dépêtrer. Un Serge Papin de Système U en vient à crier à la reconstitution des marges arrières sans possibilité de les intégrer au prix afin de pouvoir sortir la tête de l’eau
- Lassitude des français car souvent les achats se faisaient en 2 temps à la fois au HD et à la fois au HM/SM car une partie des français utilisent le HD pour des produits non impliquant et laisse les produits "sérieux" pour les grandes marques présentes en HM/SM.

Donc le HD à trouver sa clientèle (non exclusive) autour de 12% sachant que ça s’érode un petit peu.

Il y aurait même maintenant un 5ème point qui est le drive qui prend également sa place dans le paysage en s’octroyant près de 2-3% de part de marché.

Mais pour revenir à la Grande Bretagne, principal marché de Tesco, ils doivent manger leur pain noir et sans doute passer par ces étapes pour établir un nouveau modèle global, le législateur passera sans doute par-là à un moment donné. Je trouve que la sanction est tout de même dur pour Tesco Vs les points de PDM perdus, -50% sur la valeur qui ne sont pas moins 50% sur la PDM.

rcb0513 a écrit :

Lidl a depuis été suivi par Ed/Dia il y a un moment déjà et de manière plus récente par Aldi.

En fait Lidl a été un suiveur car les autres HD (ceux des distributeurs classiques) faisaient déjà des marques (plus qu’eux en tout cas), voir même les faisaient venir d’Allemagne, mais ils ont été les 1ers à faire leur "coming out" pour sortir du placard du HD et dire haut et fort au conso "hey oh, j’ai des bons produits, je ne suis pas un hard discount"

Aldi qui s’y refusait farouchement a dû bon gré mal gré s’y mettre également, ce bon vieux Karl Albrecht doit se retourner dans sa tombe !


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#277 30/09/2014 10h30 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   51 

Le principal frein au HD en France a été la régulation effectuée via les CDAC qui a considérablement freiné l’ouverture des HD. Cela a donc laissé le temps aux groupes FR de réagir sans se faire trop tailler des croupières et ensuite de pouvoir contre attaquer et casser l’offensive des groupes de HD.
Je ne connais pas la politique en GB en matiere d’immobilier commercial mais je ne suis pas certain qu’ils soient aussi malthusien que nous le sommes en FR.

Hors ligne

 

#278 30/09/2014 11h28 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Modérateur
Réputation :   168 

Alexis92 a écrit :

Le principal frein au HD en France a été la régulation effectuée via les CDAC qui a considérablement freiné l’ouverture des HD

Désolé mais c’est plutôt l’inverse, le HD s’est engouffré dans la brèche laissée par la LME puisque l’autorisation auprès de la CDAC (ex CDEC de la loi Sapin) n’est que pour les commerces de détail de plus de 1000m² et c’est une des raisons de la petite taille des magasins HD (au delà de l’assortiment et frais réduit). Il y a bien eu avant 2008 une présentation de dossier dès 300m² de surface de vente à la CDEC, mais comme "par hasard" beaucoup de HD faisait 299m² et ont agrandi par la suite à moins de 1000m².

Ces dispositifs n’empêchent en rien l’implantation qui continue puisque plus des 3/4 des dossiers étaient et sont acceptés !

En revanche la réalité est que des magasins HD ferment aujourd’hui leurs portes et ça quoi qu’on en dise, c’est le consommateur qui l’a décidé à un moment donné (cf même état d’esprit Coluche Vs TV) et dire que certains prévoyaient 25% de PDM !

De nombreux articles ont été publiés ici et et ici.

Bref je ne vais pas pollué plus cette file avec le marché français puisqu’il s’agit celle de Tesco !


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#279 30/09/2014 11h46 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   51 

Je ne pense pas que ce soit une pollution puisque le problème (ou l’un des problèmes de tesco) est la concurrence vive qu’il subit des HD et la question est de savoir si ce qui c’est passé en FR a vocation à se reproduire au UK.

Comme vous l’avez dit les HD en FR ont du cibler de plus petit format ce qui les a empêché d’avoir un effet volume / économie d’échelle.

Juste pour nuancer votre propos sur le fait que les 3/4 des dossiers sont acceptés c’est simplement qu’avant de faire passer un dossier en CDAC il y’a une concertation avec les élus locaux qui indiquent si ils vont voter pour ou contre et que le dossier n’est pas présenté normalement si on sait qu’il
va etre rejetté.

Hors ligne

 

#280 30/09/2014 14h17 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Modérateur
Réputation :   168 

Alexis92 a écrit :

avant de faire passer un dossier en CDAC il y’a une concertation avec les élus locaux qui indiquent si ils vont voter pour ou contre et que le dossier n’est pas présenté normalement si on sait qu’il va etre rejetté.

Vous êtes en train de nous parler de collusion donc smile , car discuter d’un dossier qui est censé passer par un process légal au sein d’une commission étatique, c’est bien cela.

Bon je ne remets pas en cause vos propos, loin de là (j’y crois et cela ne m’étonne pas en soit !) mais ça donne encore moins de légitimité à ces commissions avec arrangements préalables…
Donc les 1/3 de refusés ne sont peut-être pas au courant de cette possibilité !


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#281 01/10/2014 11h40 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Modérateur
Réputation :   168 

Un enquête va sûrement permettre d’y voir clair et de laver plus blanc que blanc pour par la suite faire une relance correcte.

Peut-être une façon de désamorcer la publication qui devait se faire aujourd’hui et donc décalée au 23 octobre

U.K. regulator investigates Tesco


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#282 01/10/2014 11h50 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   51 

etes vous sûr de croire encore au modele de distribution Tesco? Il semblerait que le modele soit à bout de soufle, les gens se dirigeant soit vers le low cost (liddle) soit vers les distributions à valeur ajoutée (style chronodrive, livraison à domicile, ou de quartier). Bref, les centres commerciaux tel qu’on les connait depuis les années 60 semblent arriver à leur maturité et donc très peu de potentiel de croissance…

Hors ligne

 

#283 01/10/2014 13h38 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   30 

Je reviens d’Angleterre ce weekend et j’ai croisé un camion Tesco en train de faire de la livraison à domicile…


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#284 01/10/2014 14h12 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Modérateur
Réputation :   168 

Attention ne vous trompez pas de combat, certes il y a des niches qui se développent à droite à gauche mais le modèle de distribution dans des pays industriels comme les nôtres ne vont pas changer du jour au lendemain.

Le HD a montré ses limites en France (et en Allemagne aussi) en passant de près de 15% de part de marché à 11.9% à présent en ayant perdu plus de 200 magasins au passage (solde net des ouvertures/fermetures). Attendons de voir quel sera la part de gâteau au UK du HD, étant aujourd’hui autour de 8.5%, le plus gros est déjà derrière eux sans doute.

Pour ce qui est du e-commerce (livraison à domicile et drive), cela reste une niche à chaque fois (le drive culmine à 3.8% de PDM mais la pénétration dans les foyers est en recul).
Mais il faut savoir que le drive est bien plus développé au UK (4.9% de PDM) qu’en France, de même que les moyens de livraison à domicile.

La livraison à domicile a vite marqué ses limites y compris en France, le cas Télémarket est un bel exemple en la matière.

Certes il y a des nouveaux modes de distribution, mais le mainstream se passe en magasin. Qui plus est, on ne peut taxer Tesco de ne pas les suivre car sur ce point, Tesco teste énormément de choses (ex: Commande dans le Métro de Séoul, click & collect en station de bus, borne de commande en magasin pour du non-alimentaire type électroménager etc…)

Qui plus est dans les 2 derniers modèles, ce sont les enseignes traditionnelles qui les développent, ils ne font qu’offrir un nouveau canal de distribution à ceux présents dans leurs portefeuilles.
Le bon arbitrage par la suite, si ces canaux de distribution progressent, sera la pertinence d’un tel parc immobilier ou bien du nombre de magasins +/- rentables.


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#285 02/10/2014 16h50 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   

BUFFET: Investing In Tesco Was A ’Huge Mistake’

Comme dit le dicton, un investissement de long-terme, c’est un investissement de court-terme qui a mal tourné

On dirait que pour TESCO on soit parti pour du long terme

Hors ligne

 

#286 02/10/2014 17h16 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Modérateur
Réputation :   168 

J’aime l’image flatteuse choisie pour l’article !

Une déclaration à marquer tout de même d’une pierre blanche. L’histoire ne nous dit pas quelle PV/MV il a pris en vendant la grande majorité en mars… Opération neutre a priori, ça fait cher l’immobilisation !


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#287 03/10/2014 12h49 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   -1 

a -43% sur cette action j’hésite vraiment a sortir , TESCO est en train de me pourrir mon portefeuille.
Mais je garde en tête le fameux de graphe de notre hôte et je ne voudrai surtout pas sortir sur un point bas …

Dilemme !

Dernière modification par kienast (03/10/2014 12h50)

Hors ligne

 

#288 03/10/2014 13h38 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   90 

à Kienast,

Pensez vous que Tesco, Carrefour, Wall-mart puisse en quelques mois perdre 50 % de sa valeur
(hors événement significatif)


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#289 03/10/2014 13h44 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   -1 

Non certainement pas , la question que je me pose plutôt est :

"Tesco va t’il survivre a la guerre de concurrence qui est en train de se jouer sur ce marche?"

Hors ligne

 

#290 03/10/2014 14h00 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Administrateur
Réputation :   1307 

Ce serait vraiment idiot de vendre Tesco maintenant.

Sauf énorme scandale comptable, la valorisation actuelle de Tesco est ridicule et la baisse du dividende donne de la flexibilité au groupe pour se repositionner face à la concurrence.

Hors ligne

 

#291 03/10/2014 14h03 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   51 

kienast a écrit :

a -43% sur cette action j’hésite vraiment a sortir , TESCO est en train de me pourrir mon portefeuille.
Mais je garde en tête le fameux de graphe de notre hôte et je ne voudrai surtout pas sortir sur un point bas …

Dilemme !

Magnifique !

C’est beau comme la file CYS ! Plus sérieusement je ne vois pas pourquoi vendre maintenant. Ceux qui ont investi sur tesco ont effectué un pari à LT ou ils se sont trompés d’invesstissement AMHA.

Hors ligne

 

#292 03/10/2014 14h49 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Modérateur
Réputation :   168 

@Kienast

Pensez-vous vraiment que Tesco aura disparu sous 5 à 10 ans ? Pensez-vous qu’il peut être racheter ou fusionner ?

Je ne pense pas qu’un leader mondial et local puisse disparaître de cette façon, mis à part le cas Kodak qui avait fait complètement fausse route.
Bien que n’étant pas complètement corrélé et calqué sur le cours de bourse, la part de marché n’a pas été divisé par 2 pour autant.

Il y a une mise au piquet de la part du marché. Lors des prochaines publications cela donnera une direction ferme (dans un sens ou dans un autre…).

Si pour vous sentir plus à l’aise avec la situation au sein de votre portefeuille (ça fait un ligne en rouge certes, mais ça ne dévalorise pas pour autant vos autres lignes) et bien vendez la moitié de votre position et prenez la MV. Si ça plante vous vous direz que vous avez limité la casse, si ça remonte, vous serez bien heureux d’avoir garder une demi-position !

C’est le moment pour tester le concept de "garder la tête froide" ! smile


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#293 03/10/2014 15h29 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   512 

kienast a écrit :

a -43% sur cette action j’hésite vraiment a sortir , TESCO est en train de me pourrir mon portefeuille.
Mais je garde en tête le fameux de graphe de notre hôte et je ne voudrai surtout pas sortir sur un point bas …

Dilemme !

Vous souvenez-vous de la mise en garde que j’avais un jour postée sur la file de votre portefeuille?

Attention, le "fameux graphe de notre hôte" s’applique fort bien à un indice boursier standard, mais pas à une compagnie. Si d’aventure vous en doutiez, permettez-moi de vous le rappeler: tout ce qui baisse ne remonte pas un jour par enchantement!

Une compagnie qui détruit l’actif net de ses actionnaires voit son cours chuter jusqu’à l’issue finale: la banqueroute ou, plus vraisemblablement pour un nom comme Tesco, le refinancement - soit par l’émission d’actions (vous êtes alors dilués; le prix de l’action chute), soit par de la dette (vous êtes alors dépossédés du produit de l’activité, qui sera récupéré par les créanciers)

Je vous invite à moins regarder l’évolution du cours de l’action (il ne vous apprendra rien sur la réalité du business, juste sur la perception que vos pairs ont du business), et à davantage vous concentrer sur les fondamentaux. Quels sont-ils, que valent-ils, ou vont-ils?

D’ailleurs, les comprenez-vous? Savez-vous valoriser l’activité? Quels éléments vous permettent de projeter de satisfaisantes perspectives pour cette dernière? Que pèsent ces derniers face aux risques?

Si vous ne comprenez pas à quel développements votre capital est exposé, mieux vaut laisser tomber le stock-picking et investir dans un index sans frais. L’ironie est que vous ferez mieux que 95% des stock-pickers.

Dans l’immédiat, et même si je ne connais strictement rien à Tesco, je pense que IH a raison.

Good luck.

Dernière modification par thomz (03/10/2014 15h42)

Hors ligne

 

#294 03/10/2014 15h39 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   

J’attends avec impatience que mon ordre d’achat à 160 gbx soit déclenché.

Quitte à chuter de manière exagérée, autant aller jusqu’au bout de la logique et d’atteindre les plus bas du début du siècle sur un niveau support intéressant.

Vendre avec une forte perte ne me parait pas non plus pertinent maintenant. Il fallait le faire avant et suivre son plan de trading, en espérant qu’il y en a un car sinon, il est très difficile de gérer sa psychologie.

Hors ligne

 

#295 03/10/2014 17h13 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   

kienast a écrit :

a -43% sur cette action j’hésite vraiment a sortir , TESCO est en train de me pourrir mon portefeuille.
Mais je garde en tête le fameux de graphe de notre hôte et je ne voudrai surtout pas sortir sur un point bas …

Dilemme !

je comprend votre hésitation je suis dans le cas que vous sauf que moi il s’agit de WM Morrison qui pourrit mon portif avec -20% cette guerre entre retailers UK joue avec nos nerfs , vraiment difficile de faire un choix !!!!

Hors ligne

 

#296 03/10/2014 17h24 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   71 

kienast a écrit :

a -43% sur cette action j’hésite vraiment a sortir , TESCO est en train de me pourrir mon portefeuille.
Mais je garde en tête le fameux de graphe de notre hôte et je ne voudrai surtout pas sortir sur un point bas …

Dilemme !

Vous avez juste 2 questions à vous poser :
1 - Pour quelle(s) raison(s) j’ai investi sur Tesco ?
2 - Est-ce que ces raisons sont encore présentes ?

Si vous arrivez à une réponse structuré pour 1, vous aurez votre réponse pour 2 et ainsi vous saurez quoi faire smile

Dernière modification par slayner (03/10/2014 17h25)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#297 03/10/2014 22h25 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Administrateur
Réputation :   1307 

Voilà.

Nous avons acheté Tesco pour jouer la recovery sur le hard discount et avec en collatéral l’immobilier.

En tenant compte de l’absence de recovery mais simplement une stabilisation de l’activité, Tesco était bon marché.

Les 3 avertissements sur les bénéfices successifs ont montré cependant que la situation continuait à se dégrader, hors de contrôle du management, et que Tesco continuait à perdre des parts de marché aux UK malgré ses efforts sur les prix (légers - on est pas encore au 3% de marge opé) et ses investissements pour remodeler ses magasins.

En particulier, le dernier avertissement sur résultats est lié à une erreur comptable dont on ne mesure pas aujourd’hui l’ampleur (et que personne n’avait anticipé, par essence).

L’incertitude étant à ce stade très élevé, il est probable que les fonds vendent le titre, spécialement les fonds de revenu (avec la baisse du solde du dividende quasi-certaine), pour ne plus avoir Tesco dans leur reporting et avoir à se justifier auprès de leurs clients dessus.

S’il n’y a finalement pas de scandale comptable, il n’y aucune raison que Tesco ne revienne pas au moins à 250p, en attendant l’évolution des parts de marché.

S’il y a scandale comptable, sur le 3e distributeur mondial et une institution aux UK, c’est une autre histoire…

Cependant le collatéral de l’immobilier est tjs là.

Hors ligne

 

#298 03/10/2014 23h27 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   54 

Morrison promet de matcher les prix avec Aldi et Lidl.
La guerre des prix commence.

Amf: short SRBY, mais j’aurai du l’être de Tesco en fait, SRBY me semble plus solide.

Dernière modification par kiwijuice (03/10/2014 23h28)

Hors ligne

 

#299 06/10/2014 13h59 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   12 

TESCO : Tesco nomme deux nouveaux administrateurs indépendants
06/10/14 à 13:12 - Reuters 0 Commentaire(s)

LONDRES, 6 octobre (Reuters) - Tesco, fragilisé et critiqué après le scandale comptable révélé le mois dernier, a annoncé lundi l’entrée à son conseil d’administration de deux nouveaux administrateurs indépendants.

Richard Cousins, directeur général du groupe de restauration et de services aux entreprises Compass, et Mikael Ohlsson, ancien dirigeant du géant suédois du meuble Ikea, rejoindront le conseil dès le 1er novembre.

Leur nomination intervient deux semaines après l’annonce par Tesco d’une surévaluation de 250 millions de livres (200 millions) de son bénéfice, qui a conduit à la suspension de quatre cadres dirigeants, à l’ouverture d’un audit confié à des cabinets extérieurs et surtout à une chute de quatre milliards de livres de la capitalisation boursière du groupe.

"Mikael et Richard ont été informés des mesures prises par la nouvelle équipe de direction pour restaurer la confiance et Tesco et concentrer toutes les ressources de l’entreprise sur la création de valeur pour nos clients, et ils les soutiennent", a dit Richard Broadbent, le président de Tesco.

La nomination de deux administrateurs indépendants supplémentaires a été bien accueillie par les analystes.

"Les administrateurs indépendants font rarement rentrer de l’argent dans les caisses mais dans le cas présent, nous saluons cette double nomination et nous espérons qu’elle marque le retour à une gouvernance plus efficace chez Tesco", a déclaré Clive Black, de Shore Capital.

A la Bourse de Londres, l’action Tesco gagnait 1,77% vers 11h05 GMT alors que l’indice FTSE-100 progressait de 0,46%. Le titre a perdu 47% depuis le début de l’année.

Le directeur général du groupe, Dave Lewis, venu d’Unilever et entré en fonctions le 1er septembre, doit faire le point sur l’enquête en cours sur la comptabilité à l’occasion de la publication des résultats semestriels prévue le 23 octobre. (James Davey,; Marc Angrand pour le service français)

Hors ligne

 

#300 06/10/2014 15h01 → Tesco : 1er distributeur et épicier britannique (tesco)

Membre
Réputation :   100 

slayner a écrit :

kienast a écrit :

a -43% sur cette action j’hésite vraiment a sortir , TESCO est en train de me pourrir mon portefeuille.
Mais je garde en tête le fameux de graphe de notre hôte et je ne voudrai surtout pas sortir sur un point bas …

Dilemme !

Vous avez juste 2 questions à vous poser :
1 - Pour quelle(s) raison(s) j’ai investi sur Tesco ?
2 - Est-ce que ces raisons sont encore présentes ?

Si vous arrivez à une réponse structuré pour 1, vous aurez votre réponse pour 2 et ainsi vous saurez quoi faire smile

Pour ma part, quoique j’avais anticipe (a) une baisse du dividende, (b) une rotation actionariale et une (c) baisse du cours et donc devoir jouer patiemment une recovery sur plusieurs annees, force est de reconnaitre 2 elements majeurs de surprise:
- l’ampleur de (a), je pensais le dividende reduit de moitie, pas de 75%
- l’erreur comptable au S1 2014 (et sans doute sur les periodes anterieures egalement)

J’attends les resultats de l’audit sur l’erreur comptable et la publication des resultats S1 pour prendre une decision. Le status quo sera impossible: doubler la mise ou vendre. La FCA va flanquer une amende, c’est quasi acquis a mes yeux, ces braves gens "facturent" leurs deplacements en general.

Discl: Long TSCO, PRU 2.75, mais petite pos, cela aide a patienter "a l’aveugle" en attendant l’audit de Deloitte…

Serial Trader

Dernière modification par SerialTrader (06/10/2014 15h06)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech