Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 18/11/2010 12h53 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Administrateur
Réputation :   1307 

Les forêts c’est un peu comme l’or, sur les forums de discussions nous trouvons des "convertis" qui ne jurent que par cela.

C’est un actif qui suit l’inflation et c’est aussi pour ça qu’il est présent dans le portefeuille de plusieurs fonds de pension.

Il est tangible, et mentalement c’est agréable de se dire que quelque soit la crise économique, les arbres continuent à pousser et travailler pour vous…

Sauf que les arbres ne sont vendus que s’ils offrent du débouché (production du papier, maisons…), donc il y a quand même une dépendance aux cycles économiques.

Pour les forêts nous allons avoir la même chose que pour l’immobilier :

- Soit on achète en direct ou par le biais de parts de groupements forestiers (nous dirons que ce sont les SCPI, mais pour les forêts)
- Soit on achète des actions cotées qui possèdent des forêts (elles ont d’ailleurs souvent le statut de foncière cotée et doivent redistribuer leur bénéfices).

Pour l’investissement en direct, je ne maitrise pas. :-) La forêt peut rapporter de l’argent soit par la vente de ses arbres, soit en la louant à des chasseurs (si c’est une forêt avec du gibier). Le 2e cas est le + rentable semble-t-il. L’avantage de l’investissement en direct est que la forêt entre avec un abbatement dans le calcul de l’ISF (sans doute qu’un gouvernant devait posséder pas mal de forêts pour expliquer cette faveur fiscale ;-) . Avantage qui perdrait de son attrait s’il y avait suppression de l’ISF en 2011.

Pour l’investissement en actions, il y a 4 actions américaines qui ont le statut de foncières cotées : Plum Creek Timber, Potlach, Rayonier, Weyerhaeuser.

Voici déjà un graphique (échelle log & échelle linéaire) pour vous mettre l’eau à la bouche :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_timberland_property_1.gif

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_timberland_property_2.gif

Sources des chiffres :
NCREIF | National Council of Real Estate investment Fiduciaries
NCREIF | National Council of Real Estate investment Fiduciaries

Nous voyons que depuis 1987, il fallait mieux posséder des forêts que de l’immobilier (au sens large) aux Etats-Unis.

L’étude Timberland as a Portfolio Diversifier qui analyse des données de 1960-2002 montre aussi que les forêts constitue une classe d’actifs à part, décorrélés des autres et performants.

Qu’en est-il des foncières cotées qui possèdent des forêts ?

Et bien ce n’est pas terrible. :-(

Plum Creek Timber (bleu) vs S&P500 (rouge)

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_plc.gif

Nous remarquons que Plum Creek Timber semble résister à la crise de 2008 et semble tenir alors que le S&P500 s’effondre, mais finalement fini par s’effondrer aussi.

Potlach (bleu) vs S&P500 (rouge)

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_potlach.gif

Rayonier (bleu) vs S&P500 (rouge)

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_rayoner.gif

L’explication de l’écart par rapport à l’indice des forêts plus haut est que ces sociétés ne gèrent pas seulement des forêts, mais sont plus ou moins intégrés dans la production de papier ou autres. Ce ne sont donc pas des "pures players".

D’autre part ces compagnies, comme les foncières cotées habituelles font largement appel à la dette et sont donc soumises au secousses des systèmes financiers.

L’indice iShares S&P Global Timber & Forestry Idx (WOOD) est encore pire, car l’essentiel de ses constituants sont surtout impliqués dans la production du papier, plutôt que la possession pure et dure de forêt :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_wood.gif

Bref, ce ne sera donc pas le St-Graal attendu, même si l’idée d’une diversification à un actif tangible et biologique était intéressante.

Mots-clés : forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser

Hors ligne

 

#2 18/11/2010 13h23 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Membre
Réputation :   143 

J’ai fait un post sur l’investissement en groupement forestier dans le topic défiscalisation. Il y a des documents intéressants à lire chez la société forestière de la CDC.

C’est un investissement sur le long terme, les performances sont lissées… Il suit l’évolution du foncier, et il y a une composante vente du bois/revenus de chasse.

Hors ligne

 

#3 18/11/2010 14h18 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Administrateur
Réputation :   1307 

Oui je m’en souviens, le topic est là, je vais le relire de ce pas.
Défiscalisation : quels produits de défiscalisation avez-vous testé ?

Hors ligne

 

#4 18/11/2010 17h27 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Membre
Réputation :   66 

Pour l’exonération de l’ISF, je crois savoir que les Dassault sont parmi les plus grand propriétaires de forêts en France. Ceci explique peut-être cela !

Hors ligne

 

#5 19/03/2011 22h24 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Membre
Réputation :   48 

Je me permet de revenir un instant sur ce sujet car l’idée d’investissement dans les forêts est séduisante pour toutes les raisons déjà évoquées. Malheureusement comme déjà démontré tous les produits financiers sur ce thème ne sont que des hybrides de produits financiers qui s’éloignent de la gestion pure player du bois et leur font perdre tout intérêt.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/216_forest.png

How to invest in timber

De tous ces produits financiers, seule Pope Resources est une pure player pouvant offrir une décorrélation mais elle a tous les inconvénients de volatilité d’une micro cap, une enveloppe fiscale Mlp un peu particulière et son prix a presque doublé ces six derniers mois.

Finalement, en France, la meilleure façon d’investir en forestiere pure player est soit d’ acquérir une forêt en direct, soit des parts de groupements forestiers comme décrit dans un article publié sur le blog de super pognon.

Dernière modification par swantonbomb (19/03/2011 22h28)

Hors ligne

 

#6 15/12/2015 18h59 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Membre
Réputation :   80 

Bonjour

Je déterre ce fil (ou plutôt ce tronc !) pour signaler la fusion de 2 acteurs majeurs de la forêt nord-américaine : Weyerhaeuser et Plum Creek ont annoncé le mois dernier leur mariage pour créer le numéro un mondial de la forêt cotée.

Weyerhaeuser :: WEYERHAEUSER & PLUM CREEK TO MERGE

Le nouveau groupe sera presque un "pure player" puisqu’il a annoncé la cession à venir de son activité "fibre cellulosique" de façon à se concentrer sur son coeur de métier : l’exploitation forestière et la production de matériaux en bois essentiellement pour la construction.

Nous sommes là en présence d’actifs tangibles à l’abri des aléas immobiliers et le rendement offert (4%) n’est pas à négliger, surtout si on le compare aux groupements forestiers français.

J’ai quand même quelques interrogations :

- le patrimoine forestier me semble trop concentré dans le seul ensemble USA-Canada ;
- pour connaître un peu les Rocheuses, il me semble que l’on y trouve essentiellement des résineux, sans doute les bois les plus ordinaires ;
- quid du risque d’incendie ? est-il correctement assuré ? Dans ces coins là ça brûle vite et les pompiers sont moins bien équipés qu’en Europe.
- sensibilité au marché de la construction : beaucoup de maisons américaines sont en bois surtout dans l’immobilier de bas de gamme ; de ce fait, le titre Weyerhaeuser n’est pas complètement à l’abri des fluctuations sur le marché de la construction. L’action vaut en ce moment 30$, bien loin des niveaux atteints avant la crise des subprimes lorsque l’on construisait à tout va des maisons en bois pour les classes populaires. Le cours actuel est celui constaté début 1987, ce qui est quand même un peu moins que moyen comme évolution, même si les dividendes ont été juteux comme la résine des séquoias.

Weyerhaeuser Co: NYSE:WY quotes & news - Google Finance

Vos avis ?

Hors ligne

 

#7 16/12/2015 14h57 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Membre
Réputation :   34 

Beaucoup moins gros, vous avez aussi FOREST FINANCE
Forest Finance France lance actuellement une opération de financement sur wiseed.fr
Investissement terminé pour FOREST FINANCE FRANCE sur www.wiseed.com

Ils proposent des investissements dans les forets et le cacao.
Au Panama et en France.
Dans ce cas, vous n’achetez pas des parts de Forêts, mais des parts de la société qui vend des forêts.

en dehors des membres , la société wiseed est personnellement  rentrée à hauteur de 200000  € dans forest finance france.

Je n’ai pas étudié le dossier plus que ça et n’ai pas investit.


parrain pour Binck, Fortunéo -code 12487990- , ING, ebuyclub, magalerie marchande, linxea, Afer, … etc  ;-)

Hors ligne

 

#8 16/12/2015 18h44 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Membre
Réputation :   80 

Bonsoir,

Vous n’avez pas investi et je vous déconseille, ainsi qu’à tout autre membre du forum, de le faire : Forest Finance n’est pas une entreprise cotée mais une startup créée en 2012. A qui céderiez-vous vos parts s’il vous venait à l’idée de les vendre ? A quel prix ?

Tout ce charabia mêlant écologie, éthique et rentabilité me laisse circonspect ; ainsi, il serait donc possible de faire une bonne action assortie d’une "rentabilité de 4 à 7%"….

La lecture du CV des dirigeants fondateurs me fait doucement sourire : il est mis en avant le fait qu’ils ont choisi d’habiter eux-mêmes en zones boisées…la belle affaire que voilà !

La seule chose dont je suis certain, c’est que les entrées de fonds leur permettront, au moins pendant un temps, de se nourrir autrement que de champignons et de baies sauvages.

Hors ligne

 

#9 16/12/2015 18h49 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Membre
Réputation :   27 

stokes a écrit :

Bonjour

Je déterre ce fil (ou plutôt ce tronc !) pour signaler la fusion de 2 acteurs majeurs de la forêt nord-américaine : Weyerhaeuser et Plum Creek ont annoncé le mois dernier leur mariage pour créer le numéro un mondial de la forêt cotée.

Weyerhaeuser :: WEYERHAEUSER & PLUM CREEK TO MERGE

Le nouveau groupe sera presque un "pure player" puisqu’il a annoncé la cession à venir de son activité "fibre cellulosique" de façon à se concentrer sur son coeur de métier : l’exploitation forestière et la production de matériaux en bois essentiellement pour la construction.

Nous sommes là en présence d’actifs tangibles à l’abri des aléas immobiliers et le rendement offert (4%) n’est pas à négliger, surtout si on le compare aux groupements forestiers français.

J’ai quand même quelques interrogations :

- le patrimoine forestier me semble trop concentré dans le seul ensemble USA-Canada ;
- pour connaître un peu les Rocheuses, il me semble que l’on y trouve essentiellement des résineux, sans doute les bois les plus ordinaires ;
- quid du risque d’incendie ? est-il correctement assuré ? Dans ces coins là ça brûle vite et les pompiers sont moins bien équipés qu’en Europe.
- sensibilité au marché de la construction : beaucoup de maisons américaines sont en bois surtout dans l’immobilier de bas de gamme ; de ce fait, le titre Weyerhaeuser n’est pas complètement à l’abri des fluctuations sur le marché de la construction. L’action vaut en ce moment 30$, bien loin des niveaux atteints avant la crise des subprimes lorsque l’on construisait à tout va des maisons en bois pour les classes populaires. Le cours actuel est celui constaté début 1987, ce qui est quand même un peu moins que moyen comme évolution, même si les dividendes ont été juteux comme la résine des séquoias.

Weyerhaeuser Co: NYSE:WY quotes & news - Google Finance

Vos avis ?

Mon avis ? smile Pourquoi pas quelques % de son PTF si celui-ci est assez gros, histoire de diversifié encore un peu plus celui-ci smile ( Si je devais investir là dessus, ça serait entre 3 et 5% de mon PTF)


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras

Hors ligne

 

#10 16/12/2015 19h38 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Membre
Réputation :   34 

stokes a écrit :

Bonsoir,

Vous n’avez pas investi et je vous déconseille, ainsi qu’à tout autre membre du forum, de le faire : Forest Finance n’est pas une entreprise cotée mais une startup créée en 2012. A qui céderiez-vous vos parts s’il vous venait à l’idée de les vendre ? A quel prix ?………………

La seule chose dont je suis certain, c’est que les entrées de fonds leur permettront, au moins pendant un temps, de se nourrir autrement que de champignons et de baies sauvages.

En fait, forest finance existe depuis de nombreuses années en Allemagne, mais pas en France.

Le soutien de wiseed est pour moi un critère de sérieux tout de même.  Je ne serais donc pas aussi catégorique que vous.
D’après leur document, le système permet (pour l’entreprise)  Une marge brute stabilisée
autour de 70% et Forest Finance France perçoit 10% du montant des fonds souscrits .

Je n’aurai surement pas souscrit à leurs produits de placements mais souscrire à la société qui les commercialise c’est autre chose. 

Quand au fait qu’on ne puisse vendre les parts facilement actuellement, c’est toujours le principe des sociétés non côtées.


parrain pour Binck, Fortunéo -code 12487990- , ING, ebuyclub, magalerie marchande, linxea, Afer, … etc  ;-)

Hors ligne

 

#11 17/12/2015 09h49 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Membre
Réputation :   37 

tikitoi a écrit :

Le soutien de wiseed est pour moi un critère de sérieux tout de même.

Bonjour,

Pourquoi ? Wiseed est une startup aussi.

Pour information, c’est publique sur leur page: Nb de startups financées

Je compte à ce jour:
- 63 startups financés (je ne compte pas les financements en cours de clôture)
- 7 sorties négatives (soit 11.11 %)
- 1 sortie positive (soit 1.59%)

et un peu plus de 87% du portefeuille qui ne fait aucun ROI pour le moment.

Désolé, mais je suis dubitatif vu que pour le moment il y a 7 échecs et 1 réussite sur 8 sorties…

Setanta

Hors ligne

 

#12 17/12/2015 12h22 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Membre
Réputation :   

A part le support (foret), ca parait incongru de mettre sur le même plan l’union de deux grosses entités avec un historique (n1 mondial) , une grande capitalisation et une start-up et son business plan.

La première me parait être une valeur de diversification sectorielle , la seconde ni plus ni moins qu’un produit financier exotique bien plus risqué .

Hors ligne

 

#13 17/12/2015 17h37 → Investir dans les forêts avec les foncières cotées... (forêt, plum creek timber, timber, weyerhaeuser)

Membre
Réputation :   80 

Incongru et aussi anachronique : Weyerhaeuser est âgée de 115 ans contre seulement 3 ans pour Forest Finance.

Voir ici le portrait du fondateur Friedrich Weyerhaeuser, en quelque sorte le Warren Buffet de la forêt :

Friedrich Weyerhäuser - Wikipedia, the free encyclopedia

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech