Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#126 27/03/2012 10h12 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   211 

Désolé mon cher IH,

mais ce n’est pas le même livre, Security Analysis n’a pas été traduit….(promis je vais bientôt m’y c coller !  wink )

La version anglaise de L’interprétation des états financiers : The Interpretation of Financial Statements

Hors ligne

 

#127 27/03/2012 10h17 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Administrateur
Réputation :   1309 

Au temps pour moi !

Je comprends pourquoi je n’avais pas trouvé l’ouvrage folichon !!!

Hors ligne

 

#128 27/03/2012 10h38 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Banni
Réputation :   

Hors ligne

 

#129 27/03/2012 11h59 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   60 

foxbat a écrit :

zola: L’argent

Je suis justement en train de le relire : une merveille! (on peut le conseiller à tous ici, comme un livre sur l’investissement)

Hors ligne

 

#130 28/03/2012 13h15 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   

Le Bon Choix d un livre :

                                            LES INTERVENTIONS DE THOMZ (2)
                                         

Je tiens à m excuser auprès de THOMZ : parce que d après les retours que je reçois directement il y a eu méprise au sujet de mes propos qui ont pu paraître ironiques ,  à son égard ,ce que je déplore

Lorsque je faisais allusion à  "souvent des Références multiculturelles "

Je voulais mettre en exergue, non seulement les interventions qui sont de son fait , mes également les références que THOMZ  fait lui même à propos d autres ouvrages de références  - ce qui est
d un intérêt certain
                      …………….
"Je ne suis pas l Agent de l Auteur des Interventions , QUE JE NE CONNAITRAIS JAMAIS :"

En effet d après sa présentation THOMZ habite au VIET NAM : C est un peu loin pour aller ferrailler

Bien amicalement,

LebonChoix d un livre , mais un mauvais choix dans  l appréciation …..

Hors ligne

 

#131 30/03/2012 23h11 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   57 

Difficile d’en retenir seulement trois.

Brève histoire de l’euphorie financière de J.K. Galbraith

Cette répétition de catastrophes financières à travers les siècles s’explique par l’incapacité des hommes à tirer les leçons du passé ; attirés par la spéculation, qu’ils voient comme une chance de s’enrichir rapidement, ils se donneront des excuses pour ignorer le danger ou se croiront assez intelligents et avertis pour se retirer avant que tout ne s’effondre. La réalité est que peu d’acteurs sortent indemnes du jeu de la spéculation. Les scénarios, les époques, les circonstances sont très divers mais toujours comparables, ainsi que les instruments utilisés, notamment le système du "levier", qui permet avec une mise de fonds modeste, de drainer par emprunt de très grosses sommes d’argent.

Indispensable. La première règle pour s’enrichir, c’est de ne pas finir ruiné, et pour cela rien de telle qu’une bonne bulle financière comme il en arrive très régulièrement sur à peu près n’importe quel actif, l’épisode des oignons de tulipes étant tout simplement sidérant.
Détail amusant (révélateur ?), le livre n’est plus disponible en français.

Les Placements de l’épargne à long terme de Jean-François de Laulanié
Des chiffres, encore des chiffres et rien que des chiffres sur ce qu’ont rapporté les différents types de placement depuis 130 ans, en France et aux Etats-Unis. Loin de la bouillie intellectuelle quotidienne, la vérité nue.

Psychologie de l’investisseur et des marchés financiers de Mickaël Mangot

Son intérêt pour le praticien des marchés comme pour l’investisseur individuel est double : Comprendre et, le cas échéant, corriger ses processus de prise de décision par la mise en évidence de biais cognitifs, interférences émotionnelles et influences sociales dans les choix opérés. Mettre en place des stratégies pour tirer profit des biais comportementaux des autres intervenants et améliorer ainsi sa performance.

Votre principal ennemi pour devenir riche, c’est vous même. Apprenez à vous connaître, sinon vous serez condamné à répéter les mêmes erreurs ad nauseam.

Un seul conseil : lisez, lisez et lisez encore !

Hors ligne

 

#132 14/04/2012 19h42 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   120 

Mon Top 3 :

1. L’investisseur intelligent
2. Investir dans la valeur
3. The milllionnaire Next Door

Sur les 2 premiers beaucoup a déjà été dit, donc je n’y reviens pas… Pourquoi le 3ème ? Parce qu’on n’est pas dans la théorie et les concepts mais dans le factuel avec des stats sur le comportement des millionnaires américain et la façon dont ils ont acquis leur patrimoine. Le factuel satisfait mon esprit cartésien ,et certaines statistiques où je reconnais mes attitudes ou où j’apprends par exemple que la majorité d’entre eux privilégie l’indépendance financière à un haut statut social me dit que ma personnalité d’INTJ est tout à fait adaptée à mon but…Bref l’intérêt est qu’il est basé sur la réalité et qu’il donne un bon coup de boost quand on a besoin de se remotiver dans notre quête vers l’indépendance financière…
Malheureusement pas traduit en français à ce jour.

Dernière modification par julien (14/04/2012 19h48)

En ligne

 

#133 23/05/2012 22h52 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   60 

J’ai trouvé cette liste d’étude de Bernstein.

Qu’est-ce que vous en pensez?

Those of you who are seeking investing enlightenment are not going to find much of it on the Web. I suggest you log off, power down your computer, and read some books. Take your time. The months you spend perusing this list will be well spent. I’d recommend reading at least the first four books listed before even thinking of getting your hands dirty with real investing.

A Random Walk Down Wall Street, by Burton Malkiel, is an excellent investment primer. It explains the basics of stocks, bonds, and mutual funds, and will reinforce the efficient market concept.

Common Sense on Mutual Funds. Replaces Bogle on Mutual Funds, by who else, John Bogle. It provides as much detail as you could ever want about this important investment vehicle. Mr. Bogle is the founder and retired chairman of The Vanguard Group, and has been an important voice in the industry for decades. Beautifully written, opinionated, and highly recommended. (The book also demonstrates the democritization which has swept the investment industry in recent years. Until a decade ago the sort of sophisticated mutual fund analysis described in his book was the brief of just a handful of professionals with access to expensive proprietary databases and mainframe computers. Almost all of Bogle’s work was done with a subscription to Morningstar and a statistically competent assistant, and could have been performed by any small investor with similar software and ability.)

Global Investing, by Roger Ibbotson and Gary Brinson. This is a beautifully written volume on the history of investible assets. An informed investor cannot know enough about market history, and this is the best single source in this area. Want to know: what the returns for US stocks have been in each of the past 200 years? The price of gold for the past 500 years? Interest rates and inflation for the past 800 years? It’s all here. As implied by the title, the authors also provide an excellent perspective on the place of foreign assets in a diversified portfolio, and provide some worthwhile insights on portfolio theory and the efficiency of the marketplace.

What Has Worked in Investing is a free pamphlet from Tweedy, Browne. A low-key sales pitch for their funds, it is also the best compilation I’ve seen of the data supporting the value method.

The New Finance, the Case Against Efficient Markets, by Robert Haugen. If you’re intrigued by the Tweedy pamphlet and wonder why value investing still works after all these years, this is your book. The prose is breezy, even quirky—Ben Graham meets Hunter Thompson on bad acid.

Value Averaging, by Michael Edleson. An extremely useful how-to guide on deploying a lump sum of money among multiple assets. Finally back in print as a Wiley Classic Edition.

The Intelligent Investor, by Ben Graham. A popularized and more readable version of his earlier classic, Security Analysis, written with David Dodd. Although it has great relevance to the markets in general and should be read by any serious investor, it is particularly pertinent to those who feel compelled to buy individual stocks. Many of today’s most successful money managers obtained their original financial inspiration from these two books. It is always fun to look at excesses in the marketplace and ask, "What would Ben say about this?" This 2003 edition benefits from annotation by one of finance’s most brilliant observers, Jason Zweig. (By the way, if you get bitten by the Graham bug and decide to do Security Analysis, make sure you read the original 1934 edition, recently reprinted by McGraw-Hill.)

Devil Take the Hindmost, by Edward Chancellor. You simply can’t learn enough about market history, and Chancellor’s story of boom and bust in the capital markets, beginning in the 17th century, is pure mind candy. Supersedes Mackay’s Extraordinary Popular Delusions and the Madness of Crowds.

The Millionaire Next Door, by Thomas Stanley and William Danko. If you can’t save, it doesn’t matter if your name is Warren Buffett. If you think the road to happiness runs past a Beemer and a McMansion, this book will scare you straight.

Asset Allocation, by Roger Gibson, covers much of the same ground as my own books with more emphasis on the qualities of individual assets. For hard-core enthusiasts only; oriented towards the financial advisor.

Hors ligne

 

#134 01/06/2012 03h01 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Modérateur
Réputation :   1083 

J’ai récemment lu le livre Révolutions de http://fr.wikipedia.org/wiki/Matthieu_Pigasse, et je l’ai trouvé assez intéressant.

Parmi les thèses et idées qu’il développe, on en retrouve un certain nombre qui ont aussi été développées sur ce forum, ou lors de la récente campagne présidentielle (une majorité de ses thèses sont pas mal en ligne avec celles de FH).

Je reviendrais juste sur quelques-unes d’entre elles :

--> les dernières décennies ont beaucoup (trop) privilégiée la rente, les détenteurs de capital, les vieux, l’immobilisme, la crainte du changement, voire la peur de tenter (cf le principe de précaution par ex), et le contrôle de l’inflation, surtout dans les pays déjà développés (et à présent un peu encalaminés, sans croissance et avec beaucoup de dettes) en particulier en Europe, alors que le pays qui émergent (vite) privilégient le travail, la jeunesse, le changement, voire l’audace. Les pays déjà développés ne conserveront pas leur avance en continuant ainsi, et vont devoir changer….

--> le fédéralisme en Allemagne prévoit que les Länder qui encaissent plus d’impôt par habitant rétrocèdent une grande partie de ce surplus de ressource aux Länder qui en encaissent moins. C’est ce qui a permis une certain rattrapage des Länder de l’ex RDA. On pourrait s’inspirer de mécanismes similaire au sein de la Communauté Européenne ou de la zone €uro, sous réserve au préalable d’une certaine harmonisation des barèmes fiscaux (sinon, trop facile à celui qui impose  à des taux très bas de bénéficier des ressources de ses voisins) et des disciplines budgétaires..   

--> une sortie de la Grèce de la zone €uro serait très couteuse pour les Grecs, mais encore plus pour les autres pays de la zone €, et principalement pour l’Allemagne. Il illustre ceci avec les conséquences qu’avaient eu la sortie du SME de quelques pays (Italie, Espagne, UK) en 1992, que l’Allemagne aurait mis plus d’une dizaine d’années à digérer.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#135 01/06/2012 17h23 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   60 

GoodbyLenine a écrit :

sous réserve au préalable d’une certaine harmonisation des barèmes fiscaux (sinon, trop facile à celui qui impose  à des taux très bas de bénéficier des ressources de ses voisins) et des disciplines budgétaires..

Le préalable est raisonnable. Mais j’ai bien peur que nous ne soyons pas près de le voir. Les peuples et (surtout?) les gouvernements nationaux sont-ils prêts à renoncer à l’autonomie budgétaire, base de l’autonomie tout court? (et pour l’harmonisation fiscale, elle est selon moi une base incontournable, mais cela signifie harmoniser vers le haut ET vers le bas selon les pays, et là, je rigole d’avance de la réaction de la France…)

Concernant l’inflation, je crois qu’il faut la voir comme un arbitrage, avec un gain ET un coût. Dans certains contextes économiques, le coût peut en excéder le gain. Qu’aurait donc bien à gagner l’Europe aujourd’hui par l’inflation?

Sur le lien transfert fiscal-rattrapage, il me semble à moi aussi évident : rattrapage nécessite compétitivité, qui nécessite investissement, qui nécessite ressources financières. Mais… étant donné qu’il ne s’agit pas de financer par les transferts fiscaux la consommation MAIS l’investissement donc (puisqu’il s’agit de rattrapage), ça signifie qu’il faudrait "flécher les ressources". Et là, c’est là aussi qu’on va rigoler pour mettre ça en place…

Dernière modification par placementapapa31 (01/06/2012 17h52)

Hors ligne

 

#136 21/06/2012 03h09 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Modérateur
Réputation :   1083 

J’ai récemment lu le livre Ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut presque jamais les croire de Pascal Canfin (député européen, EELV, à l’origine de l’ONG Finance Watch) qui est d’ailleurs devenu récemment ministre délégué. 

On y retrouve une discussion de la plupart des messages que les banques essaient de nous faire gober en ce moment, avec un éclairage averti, l’auteur étant bien informé (partie prenante) des négociations avec le lobby bancaire (et les gouvernements nationaux) au sein du parlement européen.

J’ai appris pas mal de choses à la lecture de ce livre (qui de plus n’est pas cher : 5€, pour 124 pages assez denses : c’est un petit format, mais avec des petits caractères aussi, et il doit y avoir autant de "signes" que dans un gros bouquin de 300 pages vendu 30 €). Chaque chapitre évoque une affirmation des banques, et explique en quoi elle est trompeuse ou fausse. Quelques chapitres :
    -  ’’la crise financière, c’est pas nous’’
    -  ’’les banques françaises n’ont rien couté aux contribuables’’
    -  ’’les banques françaises ne spéculent pas sur les dettes des états’’
    -  ’’les banques françaises sont plus solides’’
    -  ’’si vous régulez trop, on partira s’installer ailleurs’’
    -  ’’les marchés financiers et leurs innovations facilitent le financement de l’économie’’
    -  ’’l’Europe ne peux pas mettre toute seule en place une taxe sur les transactions financières’’

J’ai bien apprécié les explications sur le ’’trading haute fréquence’’ qui m’a confirmé dans mon opinion, tout en m’en apprenant encore un peu. Celui qui évoque comment les bonus des traders ont été limités en Europe est aussi instructif (on y apprend que UK avait accepté bien avant la France, qui fut bonne dernière à accepter la proposition du parlement européen, quelques minutes avant l’envoi d’un communiqué de presse qui aurait expliqué quel pays refusait son soutien). J’ai à présent compris pourquoi une taxe sur les transactions financières ne risque pas vraiment de délocaliser la plupart des activités financières de la City vers l’Asie ou les USA. etc. etc.

Je le recommande à tous ceux qui veulent mieux décrypter les messages du lobby bancaire, et mieux comprendre pourquoi certaines réformes du monde de la finance, qu’on croit parfois impossibles à mettre en oeuvre, pourraient finalement se réaliser dans pas si longtemps.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#137 24/06/2012 09h06 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Administrateur
Réputation :   1309 

GoodbyLenine a écrit :

J’ai récemment lu le livre Ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut presque jamais les croire de Pascal Canfin (député européen, EELV, à l’origine de l’ONG Finance Watch) qui est d’ailleurs devenu récemment ministre délégué.

Je l’ai acheté et lu hier. :-)

Ses arguments sur les CDS et les histoires de fuseaux horaires empêchant la délocalisation étaient convaincants.

Il manque dans ses propositions de rendre responsable sur leur biens propres les dirigeants des banques d’investissements, comme dans des sociétés de commandites. Je vais lui écrire. :-)

J’ai terminé aussi La crise de 1929 Anatomie d’une catastrophe financière.

Cela m’a fait le même effet que Histoire mondiale de la spéculation financière ou Mémoires d’un spéculateur.

Cela a beau daté de 90 ans, fondamentalement, rien n’a changé.

Je connaissais le krach de 29 mais était complètement passé à coté de la bulle et folie boursière qu’il y avait eu avant le krach : avec des introductions sur-souscrites de coquilles vides où les particuliers se faisaient "pigeonnés", des holdings leveragées qui investissaient dans des holdings leveragées qui investissaient dans des holdings leveragées, des achats en bourse à crédit, des médias hyper complaisant à l’égard de la bulle, des pressions sur les banques centrales pour qu’elles soutiennent les cours, débat sur les ventes à découvert…

On retrouve exactement les mêmes ingrédients moraux à chaque fois : de la cupidité du grand public et des insiders, de la naïveté et paresse de la part du grand public (aucun travail de due diligence, as usual), des insiders/banquiers qui s’en mettent plein les poches et qui mentent. Les réponses des banquiers à la commission sénatoriale post-krach sont à l’identique des déclarations des banquiers au post-krach de 2008-2009. C’est vraiment flagrant !

Le livre indique aussi que s’il y a eu quelques suicides, la vague de suicide post-krach est un mythe. La hausse des suicides a eu lieu en 1932 avec la crise économique liée à la déflation qui a suivi.

Je mettrais quelques captures du livre demain, je vous mets au défi de savoir que cela s’est passé en 1929 !

Comme le disait BFJ dans son interview, la bourse est vraiment aussi une science humaine.

Hors ligne

 

#138 24/06/2012 11h28 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   231 

A propos du "rien n’a changé", lorsque j’ai lu Security Analysis (Graham&Dodd) pour la première fois il y a une dizaine d’années, en pleine crise post-bulle 2000, ça m’a fait un choc tellement certains chapitres (début du bouquin et fin du bouquin) étaient d’actualité alors qu’ils parlaient de la période 1905-1920 !

Hors ligne

 

#139 24/06/2012 13h01 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   554 

J’ai lu avec intérêt les posts de ce sujet. Merci aux différents intervenants.

J’ai personnellement apprécié You can be a stock market genius de Greenblatt, qui a le mérite d’offrir une vraie méthode qui marche pour obtenir de très bons rendements en bourse. C’est pour moi de loin le bouquin le plus pragmatique pour quelqu’un qui connaît déjà l’investissement dans la valeur.

En termes de contenu complet, Security Analysis de Graham dûment complété par Investir dans la valeur de Greenwald contient toutes les idées nécessaires à un analyste financier. L’investisseur Intelligent permet de s’affranchir de la lecture de Security Analysis pour un investisseur qui ne souhaite pas devenir professionnel : c’est l’essentiel de Security Analysis principalement. Lire les deux ne fait pas de mal bien sûr, car les détails sont parfois importants.

Les bouquins de Lynch sont très interessants et faciles à lire.

Hors ligne

 

#140 29/06/2012 15h02 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   69 

JB0660 a écrit :

En relisant le topic, j’ai également vu que Investir dans la valeur a été cité plusieurs fois.
Est-ce qu’il apporte quelque chose par rapport à l’Investisseur Intelligent de B. Graham?

Je m’auto-cite puisque je viens de finir Investir dans la valeur de Greenwald.

C’est un excellent livre qui complète très bien l’Investisseur Intelligent (que je relis régulièrement).
A noter que ce genre de livre nécessite une lecture active, avec un crayon et une feuille de papier à coté.

Je pense que plusieurs lectures sont nécessaires pour bien assimiler le livre.
Bref, je recommande.

Hors ligne

 

#141 29/06/2012 15h21 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   

Hors ligne

 

#142 03/07/2012 12h35 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   16 

GoodbyLenine a écrit :

J’ai récemment lu le livre Révolutions de http://fr.wikipedia.org/wiki/Matthieu_Pigasse, et je l’ai trouvé assez intéressant.

Je l ai aussi aprecie, et compare avec celui de Philippe Maniere : le pays ou la vie est plus dure. Leurs contenus se superposent en grande partie (declin), et se completent (la faute aux rentes eco, a l etat providence, …) : M. Pigasse est plutot social democrate et P. Maniere est plutot liberal. Les deux auteurs debataient la : http://www.youtube.com/watch?v=PU8oc5AhbCo

Dernière modification par kikinou (03/07/2012 15h55)

Hors ligne

 

#143 15/07/2012 14h31 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Administrateur
Réputation :   1309 

Extrait de la newsletter 26 :

--

Newsletter 26 a écrit :

Le petit livre pour réussir en bourse : La formule choc pour trouver les meilleurs investissements

Un titre bien banal pour ce livre qui est une pépite.

Souvenez-vous, dans la newsletter #13, j’avais abordé un sujet crucial dans l’investissement Growth At Reasonnable Price : les avantages concurrentiels.

Je tenais mes connaissances des lectures de Warren Buffett et de très nombreux articles de MorningStar (mon imprimante ne chôme pas…), qui ont eu le génie de formaliser les choses dans un cadre conceptuel inspiré par les cinq forces concurrentiels de Michael Porter.

Ces avantages concurrentiels sont :
- De faibles coûts de production [souvent liés à des économies d’échelles] (ex : Wal-Mart)
- Des coûts de changement élevés (ex : Oracle)
- L’effet réseau (ex : Ebay)
- Les actifs intangibles, marques, licences et brevets (ex : Coca Cola)

Ce cadre permet de comprendre pourquoi la perte de l’hégémonie de Nokia était "prévisible" : la société n’avait en fait pas d’avantage concurrentiel significatif. Apple, par contre, est en train de construire un écosystème autour de ses produits avec deux avantages : un effet réseau liés aux applications pour ses iPhones (plus ils vendent d’iPhone, plus cela attire des développeurs sur la plateforme Apple, qui crééent plus d’applications, qui attirent plus d’utilisateurs) et un coût de changement si les utilisateurs passent à la concurrence (ils perdront toutes les applications qu’ils avaient achetées pour leur iPhone).

Quelle ne fut pas ma surprise de voir que Pat Dorsey, à l’époque Directeur de la recherche Actions chez MorningStar avait écrit un livre entier sur le sujet et traduit en français !

Avec ce livre, vous saurez donc tous sur les avantages concurrentiels et vous verrez vraiment les actions comme des "business" et non des tickets de loterie ("j’achète SG car elle va remonter")…

Un livre "pépite", original, inovant, indispensable à tout investisseur "GARP".

--

Newsletter 26 a écrit :

Faut-il manger les animaux ?

J’ai lu plusieurs livres sur le végétarisme, mais ils souffraient d’un certain prosélytisme et se focalisaient sur les conditions d’élevages et d’abattages.

Le livre de Jonathan Safran Foer aborde factuellement (35 pages de notes d’auteur et biographies, je n’ai simplement jamais vu cela) et avec un style percutant l’ensemble des sujets :

- Aspects sociaux : le barbecue avec les enfants le dimanche, les diners entre amis…
- Aspects écologiques : la problématique de la nourriture des animaux d’élevage (et oui, il faut bien que eux-aussi mangent !) et des déchets (quantité phénoménale d’excréments), y compris les poissons d’élevages ; quid si les chinoix mangent autant de viandes que les occidentaux ?
- Aspects moraux : les conditions d’élevage et d’abbatage, avec la souffrance animale
- Aspects "santé" : quel est l’impact sur la santé de manger des viandes/poissons/charcuteries bourrés aux antibiotiques ?
- Aspects économiques : le consommateur qui veut payer moins cher, ceux qui s’enrichissent et ceux qui subissent (les éleveurs)
- Aspects philosophiques : au final, puisque cela n’est pas physiologiquement nécessaire (on peut remplacer par du soja ou des légumineuses), pourquoi mange-t-on [encore] de la viande ?

Noté d’un écrasant 5/5 sur Amazon, ce livre est une pure claque.

Sur le forum, nous avions eu une discussion sur la simplicité volontaire et mon ami Michael (webmaster du site EspritRiche) me disait que, de toute façon, c’était la seule voie possible, le bonheur pérenne dans la société de consommation n’existant pas.

Et bien, Michael, lis ce livre et tu verras que le végétarisme est aussi la seule voie alimentaire possible : l’analyse approfondie et factuelle des choses montre que la seule justification n’est plus que sociale.

--

Celui-ci, on l’avait déjà évoqué dans cette file :

Newsletter 26 a écrit :

La Grève : Atlas Shrugged

A 18 ans, je suis tombé à la bibliothèque de Belfort sur un exemplaire rare d’une traduction partielle de 1958 du livre Atlas Shrugged. Je l’ai lu, il m’a transcendé et l’ai même réemprunté l’année d’après. Plus tard, je l’ai trouvé chez un anticaire pour le relire une 3e fois (le livre fait 700 pages…).

Ce n’est qu’ensuite que j’ai appris être tombé sur des exemplaires très rares d’un des livres pourtant les plus lus aux Etats-Unis, même mis à disposition des employés dans certaines sociétés (ex : Saxo Banque et BT&T).

Une nouvelle traduction du livre est disponible depuis l’année dernière : il a donc fallu attendre cinquante ans pour une traduction française complète et bien réalisée de ce chef d’oeuvre d’Ayn Rand.

Ce roman philosophique est un hymne à l’individualisme responsable, méritocratique et entrepreneuriat, qui nécessairement (selon Ayn Rand) conduit au bien commun.

Une thématique peu en vogue en France, où prolifèrent collectivistes hypocrites et méprisables de tout poil, qui sous couvert de l’intérêt général, oeuvrent pour maintenir leur seul intérêt egoïste, immérité et situation de rente (une rente peut être financière mais aussi sociale, par exemple les députés qui refusent de faire la transparence sur leurs 7000 EUR mensuel de budget "notes de frais").

Il y a deux ans, Nikki a présenté sur le forum, le test de personnalité Myers Briggs. Il s’est avéré que beaucoup de membres du forum - votre serviteur y compris - était INTJ (Introverti, Intuitif, Logique, Juge rationnel) et avait vécu des moments de solitudes ou un sentiment de marginalité.

Vous devinez la suite ?

Quel était le profil Myers Briggs d’Ayn Rand ?

INTJ, évidemment !

La boucle était bouclée : j’ai compris pourquoi son livre m’avait tant inspiré et avait été mon compagnon quand j’étais étudiant "solitaire".

Atlas Shrugged est culte, il faut l’avoir lu. C’est la "bible" de tout INTJ.

Deux critiques : le lien transgénérationnel n’est pas abordée (Ayn Rand n’a d’ailleurs pas eu d’enfant) et la sexualité est discutable (les "héros" d’Ayn Rand pratiquent l’adultère - tout comme Ayn Rand était l’amante de Nathaniel Branden).

Hors ligne

 

#144 15/07/2012 17h03 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   189 

Étant donné que mes livres préférés, sur le sujet, ont déjà été cités; à commencer par Investir dans la Valeur, je glisserai une lecture utile lorsqu’on investit en Bourse :

Psychologie des foules

Bien entendu certains passages ainsi que le style ont vieilli et Gustave Lebon a une réputation sulfureuse pas immérité sur d’autres sujets MAIS sur cette thématique de comprendre les foules et les mouvements de masse il a expliqué en profondeur et mis à jour beaucoup de mécanismes avant tout le monde. Et comprendre ces mécanisme en détail est très utile à l’investisseur.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#145 15/07/2012 22h38 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   34 

InvestisseurHeureux a écrit :

Extrait de la newsletter 26 :

Newsletter 26 a écrit :

Faut-il manger les animaux ?

J’ajouterai simplement qu’une version poche existe, moins couteuse donc de ce livre très intéressant.

Faut-il manger les animaux ?

Hors ligne

 

#146 16/07/2012 00h20 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   60 

PoliticalAnimal a écrit :

Étant donné que mes livres préférés, sur le sujet, ont déjà été cités; à commencer par Investir dans la Valeur, je glisserai une lecture utile lorsqu’on investit en Bourse :

Psychologie des foules

Bien entendu certains passages ainsi que le style ont vieilli et Gustave Lebon a une réputation sulfureuse pas immérité sur d’autres sujets MAIS sur cette thématique de comprendre les foules et les mouvements de masse il a expliqué en profondeur et mis à jour beaucoup de mécanismes avant tout le monde. Et comprendre ces mécanisme en détail est très utile à l’investisseur.

Vous avez raison, ce livre n’est pas à négliger. J’avoue que je n’avais pas pensé à un usage plus direct en matière d’investissement, mais c’est au fond très logique que cela s’applique.

Pourriez-vous nous indiquer rapidement quelques apports de Le Bon en matière financière, selon-vous?

Dernière modification par placementapapa31 (16/07/2012 00h22)

Hors ligne

 

#147 16/07/2012 21h39 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   189 

placementpapa31 a écrit :

Pourriez-vous nous indiquer rapidement quelques apports de Le Bon en matière financière, selon-vous?

Par exemple, l’explication l’état de foules est très proche de l’état de marchés (une sorte d’agrégats qui n’est pas une addition)

Donc, évanouissement de la personnalité consciente, prédominance de la personnalité inconsciente, orientation par voie de suggestion et de contagion des sentiments et des idées dans un même sens, tendance à transformer immédiatement en actes les idées suggérées, tels sont les principaux caractères de l’individu en foule. Il n’est plus lui-même, il est devenu un automate que sa volonté ne guide plus.

mais surtout ce genre d’éléments :

Aussi, par le fait seul qu’il fait partie d’une foule organisée, l’homme descend de plusieurs degrés sur l’échelle de la civilisation. Isolé, c’était peut-être un individu cultivé, en foule c’est un barbare, c’est-à-dire un instinctif. Il a la spontanéité, la violence, la férocité
(=les krachs), et aussi les enthousiasmes et les héroïsmes des êtres primitifs. (=les bulles) smile

Le livre est court et mérite lecture avec une focale financière. Bien évidemment, d’autres éléments/chapitres ne s’appliquent pas.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#148 16/07/2012 22h18 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   60 

Très intéressant. Je dois dire que je partage totalement votre analyse.

Alors j’en profite : que pensez-vous de cet ouvrage?

Malaise dans la culture

Hors ligne

 

#149 18/07/2012 11h51 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   90 

Alors pour ma part:

L’art de la Guerre de Sun Tzu
Traité de stratégie militaire écrit au 5ème siècle av JC
Ce livre est travaillé bien évidemment dans toute bonne école d’approche militaire
Mais selon moi, apporte un éclairage interressant à toute démarche d’entrepreneur

The Goal
Un roman sur la théorie des contraintes, orienté management et industrie
Bref le fonctionnement d’une entreprise simplifié et décrypté
Applicable à beaucoup de domaines, avec un peu de reflexion

Mode humour,
Le Code général des impots
Pas du tout le préféré, mais avec une fiscalité si fluctuante mieux vaut prévenir que guérir


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#150 18/07/2012 22h30 → Vos livres préférés (finance, développement personnel...) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   189 

placementpapa31 a écrit :

Très intéressant. Je dois dire que je partage totalement votre analyse.

Alors j’en profite : que pensez-vous de cet ouvrage?

Malaise dans la culture

Merci.
Malaise dans la culture est un excellent ouvrage écrit pour le XXe siècle mais qui s’applique remarquablement au XXIe (parfois en "négatif" au sens photographique : l’hédonisme égotique du XXIe siècle trouve une très belle explication).

Un nombre certain d’ouvrages de Freud sont pompeux et bavards mais dans ses ouvrages courts il perd la majorité de ses défauts et révèle mieux l’essence de ses idées.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech