Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/09/2012 14h49 → Delfingen Industry : une équipementier automobile avec des valeurs (delfingen;small cap;valeurs;analyse)

Membre
Réputation :   57 

Delfingen Industry est un équipementier automobile de second niveau, de taille modeste (CA 2011 de 112M€), spécialisé dans les systèmes de protection, les transferts de fluide et l’assemblage.

Ce sont les valeurs de l’entreprise, clairement affichées, qui avaient retenu mon attention dans un premier temps, bien plus que des performances mitigées (la crise de 2008 a été assez longue à digérer, comparé à un équipementier comme Gevelot qui s’était adapté remarquablement vite).

Les Hommes et les Femmes, par leurs compétences et leur engagement, contribuent aux bonnes performances de Delfingen Industry. Le premier atout de l’entreprise est bien son capital humain.

Ce titre végétait au fin fond de ma watchlist, jusqu’à ce que je lise le rapport financier 1er semestre 2012

CA en hausse de 9%, marge opérationnelle qui explose de 4.0% à 8.8%, résultat net de 2.9M€, cash flows opérationnels qui suivent avec pour conséquence un endettement en baisse et des fonds propres en hausse.

Dans un marché automobile très déprimé en Europe, ça surprend positivement. Delfingen est en fait un groupe très internationalisé, qui dispose de sites un peu partout dans le monde. La baisse de l’Euro lui a aussi été favorable.

Le cours actuel de 6.60€ est très loin de la fourchette des 12€-20€ des années 2002-2007, alors que de tels résultats étaient inconnus à l’époque. Comparez la capitalisation de 13.5 M€ au résultat de 2.9 M€ sur un semestre (P/E < 3).

Le capital est détenu par la famille fondatrice Streit à 73%, le fonds de modernisation des équipementiers automobiles à 12%, autodétenu à 1.5% (un bon point, le rachat d’actions) et, cerise sur le gâteau, Stock Picking France. Kesako ? Eh bien il s’agit d’un fonds d’investissement remarquable par son approche et par son track record de 11.8% sur 21 ans ! Le ticket d’entrée est hélas à 250.000€, mais c’est une autre histoire…

Disclosure : long sur DELF

Mots-clés : delfingen;small cap;valeurs;analyse

Hors ligne

 

#2 14/09/2012 15h10 → Delfingen Industry : une équipementier automobile avec des valeurs (delfingen;small cap;valeurs;analyse)

Membre
Réputation :   57 

Ma thèse d’investissement est la suivante :
1) Le cours est resté très déprimé suite à la crise de 2008.
2) Les excellents résultats du S1 2012 sont un fort catalyseur potentiel.
3) Le Marché réagit assez lentement car :
- la valeur n’est pas suivie par les analystes,
- le flottant est très faible et intéresse peu de monde.
4) La société est sainement gérée par la famille fondatrice, la présence de Stock Picking France étant un élément rassurant.
5) La présence sur plusieurs continents limite les risques.
6) Les valeurs de l’entreprise sont un gage de force pour l’avenir.

Ce dernier point est une croyance personnelle forte (l’entreprise que j’ai co-fondée est basée sur des valeurs très proches), qui est étayée par les performances économiques et boursières d’entreprises apparaissant dans le classement Great Place to Work.

Voilà, n’hésitez pas à challenger cette analyse !

Je n’ai pas estimé une valeur intrinsèque précise, ne sachant trop comment m’y prendre pour un tel cas, étant convaincu de la sous valorisation manifeste, et voulant agir rapidement avant que le Marché ne se réveille. Devrais-je être plus patient ?

Hors ligne

 

#3 10/10/2012 09h32 → Delfingen Industry : une équipementier automobile avec des valeurs (delfingen;small cap;valeurs;analyse)

Membre
Réputation :   57 

Hausse de plus de 10% depuis mon entrée. Je viens même de renforcer pour tenter de profiter du momentum.

Par curiosité, je suis le carnet d’ordres au jour le jour, pour essayer de voir les forces en présence. Il y a manifestement au moins un gros (c’est très relatif sur ce titre) acheteur et un gros vendeur, des blocs d’actions assez homogènes se retrouvant chaque jour de chaque côté du spread. La pression acheteuse est plus forte, mais je crois y voir la volonté d’y aller très progressivement pour ne pas faire s’envoler le cours. Ça grimpe un peu tous les jours.

Ma conviction s’en trouve renforcée. J’estime qu’il y a une forte décote par rapport à la valeur de la société, que les très bons résultats du S1 sont le catalyseur, et que la faible capitalisation et la très faible liquidité font que la réaction du marché est loin d’être instantanée.

L’avenir nous le dira.

Hors ligne

 

#4 10/10/2012 10h36 → Delfingen Industry : une équipementier automobile avec des valeurs (delfingen;small cap;valeurs;analyse)

Membre
Réputation :   421 

J’avais regardé Delf il y a un an et j’avais trouvé que sa valorisation ne compensait pas l’illiquidité, le flottant trés faible et la micro capitalisation.

Dans le secteur j’ai finalement opté pour Valeo.
Quand Delf était tombée a 5 j’avais hésité, mais déjà investi dans Michelin et Valeo j’ai décidé de ne pas trop me disperser.

Bonne chance sur Delf, attention quand même 10% sur cette valeur c’est le spread entre l’achat et la vente…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#5 10/10/2012 11h16 → Delfingen Industry : une équipementier automobile avec des valeurs (delfingen;small cap;valeurs;analyse)

Membre
Réputation :   57 

Oui, le spread est en moyenne de 10%. La hausse de 10% dont je parle correspond au milieu du spread et non à un saut d’un côté à l’autre du spread. Il faut reconnaître que la lecture du cours est assez différente d’un titre fortement liquide, d’où mon attention au carnet d’ordres quotidien.

Hors ligne

 

#6 10/10/2012 17h53 → Delfingen Industry : une équipementier automobile avec des valeurs (delfingen;small cap;valeurs;analyse)

Membre
Réputation :   57 

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, voilà Delfingen couverte par un analyste :
Etude EuroLand Corporate

Hors ligne

 

#7 09/01/2013 18h13 → Delfingen Industry : une équipementier automobile avec des valeurs (delfingen;small cap;valeurs;analyse)

Membre
Réputation :   57 

La hausse continue sur Delfingen (+23% sur mon PRU), lentement mais sûrement.

Observation : en jetant un coup d’oeil chaque jour au carnet d’ordres, j’ai remarqué qu’il y avait presque systématiquement un ordre d’achat conséquent (c’est très relatif), et que le montant de cet ordre est incrémenté régulièrement de 0.10€.

Analyse : tout se passe comme si quelqu’un ramassait les titres, tout en essayant ne pas pousser le cours trop vite à la hausse. Il est manifestement seul à le faire, car la hausse est très lente.

Décision : bien que je sois tenté de ramasser juste devant l’acheteur pour lui revendre plus cher un peu plus tard, je choisis de ne rien faire, ma position étant construite (3% de mon patrimoine), mon analyse pouvant être fausse, et l’acheteur pouvant être proche de la satiété.

Sit tight !

Dernière modification par Sinclair (09/01/2013 18h13)

Hors ligne

 

#8 25/03/2013 11h06 → Delfingen Industry : une équipementier automobile avec des valeurs (delfingen;small cap;valeurs;analyse)

Membre
Réputation :   57 

Résultats annuels 2012
Le CA passe de 112 M€ à 122 M€.
Le résultat opérationnel passe de 4.5 M€ à 9.1 M€.
Le résultat net n’est curieusement que de 3.9 M€, les éléments exceptionnels n’apparaissent pas sur le communiqué.

Pour un équipementier auto français, c’est assez remarquable, et c’est surtout dû à une internationalisation réussie, la croissance étant portée par l’Amérique de Nord et l’Asie.

Le cours grimpe ce matin à 10.90€ (+15%), ce qui nous fait une capitalisation de seulement 22.2 M€.

Je conserve. Le momentum est favorable.
(il faudrait que je me fixe un objectif, j’hésite à jouer LT jusqu’à la reprise européenne)

Hors ligne

 

#9 13/09/2016 17h53 → Delfingen Industry : une équipementier automobile avec des valeurs (delfingen;small cap;valeurs;analyse)

Membre
Réputation :   29 

Delfingen étant l’une de mes positions phares sur mon PEA, je vais en faire un petit suivi sur la file dédié :
Publications du S1 :

CA en hausse d’un petit 2%
La hausse sur l’activité automobile est d’environ 5%, soit supérieure au marché. C’est le marché hors automobile, qui représente un peu plus de 10% du CA qui est en forte baisse et grève la performance. Je ne tient pas compte de cela, j’ai investi dans Delfingen pour son activité dans le secteur automobile. Je reste persuadé que Del va surperformer le marché pendant encor quelques années.

Résultat opérationnel courant en hausse de 27%
Grosse progression de la marge opérationnelle, grâce notamment à une maitrise des coûts et à des prix des matières premières avantageux. Attention toutefois à la hausse des couts du personnel.
De plus, des charges non récurrentes, impactent le RO à hauteur de 1M€ (dépréciations de goodwill sur l’activité de spécialité, charges de restructurations et frais engagés pour une acquisition qui n’a pas aboutie).
En conclusion, la marge de Flux d’actionnaire explose sur ce S1, démontrant une efficience opérationnelle en net progrès :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7039_2016-09-13.png

RN en baisse à 2.8M€ versus 3.5 M€ au S1 2015
Le RN, je n’en tient pas réellement compte, étant donné que je retraite nombre d’élément non courant et/ou non récurent. Toutefois, la baisse du RN s’explique par
-Une nette hausse du taux d’imposition à 45,9% (vive la France), dû à des charges non déductibles et des rattrapages d’impôts.

Le BFR se dégrade légèrement mais est bien maitrisé, il représente 23% de la tréso et 9 jours de CA
L’endettement financier et fiscal brut augmente de 3.3M€ mais passe de 8 années de Flux d’actionnaires en 2015 à 7 années, grâce à l’augmentation de ce dernier.

Avec tout ces éléments retraités, on a un rendement d’actionnaire futur de 16.17%.

Personnellement, j’ai arbitré un peu de PSB Industrie pour du Delfingen, qui devient ma position numéro 1 sur le PEA.

Dernière modification par Bargeo (13/09/2016 17h54)

Hors ligne

 

#10 14/09/2016 16h59 → Delfingen Industry : une équipementier automobile avec des valeurs (delfingen;small cap;valeurs;analyse)

Membre
Réputation :   26 

Publié aujourd’hui sur le site capitol (qui diffuse gratuitement les conseils du site boursier.com).

Boursier.com a écrit :

Delfingen Industry : une belle mécanique

Rattrapage. Le secteur des équipements automobiles a profité d’une nette revalorisation en Bourse ces dernières années. Ce mouvement de fond, qui s’est diffusé verticalement, depuis les mastodontes Valeo et Michelin jusqu’aux plus petites capitalisations de ce compartiment de la cote parisienne, est intervenu dans un contexte de forte reprise des commandes des constructeurs auto. Grâce aux volumes, à l’innovation et aux gains de productivité, les marges se sont aussi nettement améliorées. Mais cette belle mécanique semble connaître quelques ratés depuis la fin 2015, période qui a vu l’apparition d’inquiétudes sur les débouchés en Chine et la confirmation du coup de mou dans quelques marchés émergents clés (Russie, Brésil…). Dans cet environnement moins porteur, Delfingen Industry parvient malgré tout à tirer son épingle du jeu grâce à sa dynamique propre et au retard accumulé en termes de valorisation. Le spécialiste franc-comtois des solutions de protection des réseaux embarqués et des tubes pour le transfert de fluides s’adjuge ainsi une vingtaine de pourcents depuis le 1er janvier sur le marché parisien. Une performance qui contraste avec la consolidation des indices auto sur la période.

Valorisation. Dans notre précédent conseil sur Delfingen, nous mettions en exergue la décote du titre par rapport aux comparables. Malgré la réduction de cet écart de valorisation, le dossier semble conserver de beaux atouts pour poursuivre sa séquence haussière. Sur un plan strictement fondamental, les dernières publications démontrent des tendances intrinsèques solides, indépendamment des effets de change erratiques. Le premier semestre 2016 s’est ainsi soldé par une croissance organique de 5,4% pour le pôle automobile, soit deux fois mieux que la progression du marché automobile mondial sur la période. Concernant la rentabilité, Delfingen a porté sa marge opérationnelle courante à 8,5%, en amélioration de 180 points de base. Si la baisse du prix des matières premières n’est pas neutre dans le renforcement de la profitabilité, le groupe tire aussi parti d’un mix produits plus favorable et du travail sur ses coûts. Autant d’éléments qui devraient se retrouver dans les prochains points financiers de Delfingen. A moins de 7,5 fois le bénéfice net escompté l’an prochain, le dossier semble en garder sous le pied, ce qui incite à maintenir la ligne au chaud. On visera plus haut.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech