Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 01/09/2012 19h21 → Interprétation des décotes/surcotes sur ANR des foncières cotées ? (décote/surcote; foncières cotées)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Etudiant d’école supérieure de commerce, je réalise actuellement un mémoire dédié aux foncières cotées (françaises) et plus précisément sur la corrélation entre celles-ci et l’immobilier physique. Je m’intéresse donc de prêt aux phénomènes de décote/surcote.

Ma question porte sur l’interprétation des décotes/surcotes. J’aurais aimé savoir selon vous quelles informations nous pouvions retirer des écarts entre capitalisation boursières et ANR (de liquidation) sur le marché immobilier.

Par marché immobilier, j’entends par là le marché de l’immobilier physique qui peut être comparé au marché de l’immobilier coté, i.e. principalement composé de bureaux et de commerces.

Voici les différentes interprétations que j’ai trouvées au cours de mes recherches. Pour certaines, je ne les comprends malheureusement pas. C’est la raison de mon intervention sur ce site.

o    Décote = attractivité du marché des foncières car titres sous-évalués, peu cher ?
>> Le titre échangé est moins cher que la valeur patrimoniale nette détenue par la foncière. Il devient alors intéressant de l’acheter.

o    Décote = anticipation à la baisse des prix de l’immobilier physique ?
>> C’est selon moi la première interprétation que j’ai trouvée, démontrable historiquement (confère l’article "L’immobilier coté : pourquoi la surcote?" de Pierre Schoeffler, revue Reflexion Immobilière - IEIF, n°42 Juillet 2006.).

o    Décote = anticipation d’évolution des taux d’intérêt ?
>> Si vous comprenez cette affirmation, merci de l’expliquer.

o    Décote = anticipation de l’état du marché du crédit ?
>> Si vous comprenez cette affirmation, merci de l’expliquer.

o    Décote = anticipation par le marché d’une augmentation de capital ?
>> Si vous comprenez cette affirmation, merci de l’expliquer.

o    Décote = la rentabilité des actifs est insuffisante pour le marché ?
>> Si vous comprenez cette affirmation, merci de l’expliquer.

Je ne cherche pas une réponse mais uniquement les hypothèses rationnelles qui peuvent être formulées quant à l’interprétation des décotes/surcotes.

D’autre part, en quoi l’imposition sur les plus-values de cession était à l’origine des décotes des foncières avant l’arrivée du régime SIIC ?

Pour faciliter le débat, voici un historique des décotes/surcotes depuis 2000 (source: IEIF):

Année  Décote(-)/surcote(+)
2000    -25%
2001    -26%
2002    -17%
2003    -14%
2004    8%
2005    15%
2006    29%
2007    -18%
2008    -43%
2009    -6%
2010    -6%
2011    -20%
2012    -25%

Je vous remercie par avance pour tous les éléments de réponses que vous apporterez.

Cordialement,

l’immotudiant

Mots-clés : décote/surcote; foncières cotées

Hors ligne

 

#2 01/09/2012 22h36 → Interprétation des décotes/surcotes sur ANR des foncières cotées ? (décote/surcote; foncières cotées)

Modérateur
Réputation :   1083 

Bonjour !

Vous avez lu Retour sur le prix des foncières cotées ?

(et les autres discussions de Forum Foncières Cotées, 3 pages de listes de discussions)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech