Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 23/08/2012 15h24 → Vaalco Energy : pétrole en Afrique (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour,

J’invite les spécialistes des valeurs pétrolière ou ceux qui ont un intérêt pour le sujet à faire une analyse de Vaalco Energy. Je vous avoue que je n’arrive pas à terminer cette analyse de manière convaincante. Peut être certains d’entre vous auront une meilleure idée du potentiel de Vaalco que moi. Je vous soumets donc l’idée.

Ce qui m’a intrigué dans Vaalco Energy (EGY) :
- Plus du quart de la market cap est du cash sans dette
- On achète le reste du business qui tourne déjà et qui est profitable à un EV/EBITDA de 2, ou encore un PE ex-cash de 10 environ. Cela semble à peu près la juste valeur, peut être même un peu sous-évalué pour un business qui a un excellent ROA et ROE et des réserves a priori suffisantes pour les prochaines années (du moins à mon avis, qui n’est pas celui d’un professionnel du secteur).
- On a plusieurs calls options gratuites sur leurs projets d’exploration en Angola, et ailleurs.

Les call options sont les suivantes :

- En ANGOLA, Vaalco a 40% de participation dans Block 5 (JV avec la compagnie nationale). La taille est 1,4 millions d’acres. Ils ont prévu de forer deux gisements potentiels, Loengo and Kindele. En plus, il semblerait qu’il y ait des gisements d’hydrocarbure dans la partie Nord de Block 5 découvert par d’autres opérateurs, et dont on pourrait retrouver une partie dans la proriété de Vaalco.

- Au Gabon, Vaalco a 28% dans Etame, dont la taille est de 760 000 acres. La compagnie exploite déjà le gisement et il alimente ses profits. Il est possible qu’il y ait des possibilités supplémentaires dans la partie sud-ouest d’Etame. Ils vont d’ailleurs forer avec Total au cours de cette année pour voir.

- Aux US, Vaalco a 70% de participation dans 5200 acres à Sheridan County, 65% dans les 22,000 acres de Roosevelt County et 364 acres dans Granite Wash.

Mon "souci" :

Je n’ai pas la moindre idée du potentiel de ces gisements et ne sait pas évaluer l’ampleur de la call option gratuite.

Si quelqu’un a des idées, je suis curieux et toute ouïe.

Mots-clés : afrique, pétrole

Hors ligne

 

#2 23/08/2012 18h11 → Vaalco Energy : pétrole en Afrique (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   54 

C’est une société que j’avais remarqué il y a quelques mois dans un screener.  Elle n’est effectivement pas chère même cela reste une action d’une société de petite taille, dans un secteur relativement risqué, et dont l’essentiel de la production est en Afrique.

Il y a des éléments d’analyse sur www.seekingalpha.com.

Aussi pour évaluer une pétrolière, il est possible de comparer le prix d’un baril (2P reserves) par rapport à l’EV.

Comme idée conncexe, Dragon Oil est un peu plus grosse et encore moins diversifiée géographiquement (quasiment tout sur le Turkmenistan) mais a une plus grosse croissance de la production, une valo plus faible, et est éligible PEA.

Hors ligne

 

#3 23/08/2012 18h35 → Vaalco Energy : pétrole en Afrique (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   554 

Si je comprends bien, vous dîtes que Dragon Oil est peut être moins chère par rapport à la production existante. Mais y a-t-il des call-options de croissance ?
Pour être très clair : Une société pétrolière type E&P ne m’intéresse pas en tant que tel pour son existant, sauf à 5 fois les profits avec de très bonnes réserves prouvées.

En fait, même s’il y a des call options comme chez EGY, je ne saurai pas évaluer correctement une capacité de production réaliste par rapport aux sites et à leur qualité. Des personnes ayant une expérience du domaine devraient pouvoir estimer un portentiel et on devrait pouvoir mettre une capacité de production sur tout cela. J’ai cru comprendre que l’Angola est une zone intéressante : mon problème est que je ne sais vraiment pas ce que le mot intéressant peut signifier en termes de capacités de production potentielle par rapport à l’existant… Tout ce que je comprends, c’est que les zones concernées sont assez grandes, ce qui est bien peu.

Hors ligne

 

#4 23/08/2012 18h48 → Vaalco Energy : pétrole en Afrique (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   54 

Dragon Oil pense augmenter sa production (sur le Turkmenistan) de 10%+ environ sur les 3 prochaines années.  Vu leur historique de croissance et la taille des réserves par rapport à la production existante, cela ne devrait pas poser de pb majeur.
Ils regardent aussi différentes options (Afghanistan, Tunisie, etc) mais bon cela reste très limite pour l’instant par rapport au Turkmenistan donc je n’en tiens pas compte dans ma valo.

Hors ligne

 

#5 23/08/2012 18h59 → Vaalco Energy : pétrole en Afrique (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   143 

sergio8000 a écrit :

Bonjour,

Les call options sont les suivantes :

- En ANGOLA, Vaalco a 40% de participation dans Block 5 (JV avec la compagnie nationale). La taille est 1,4 millions d’acres. Ils ont prévu de forer deux gisements potentiels, Loengo and Kindele. En plus, il semblerait qu’il y ait des gisements d’hydrocarbure dans la partie Nord de Block 5 découvert par d’autres opérateurs, et dont on pourrait retrouver une partie dans la proriété de Vaalco.

- Au Gabon, Vaalco a 28% dans Etame, dont la taille est de 760 000 acres. La compagnie exploite déjà le gisement et il alimente ses profits. Il est possible qu’il y ait des possibilités supplémentaires dans la partie sud-ouest d’Etame. Ils vont d’ailleurs forer avec Total au cours de cette année pour voir.

- Aux US, Vaalco a 70% de participation dans 5200 acres à Sheridan County, 65% dans les 22,000 acres de Roosevelt County et 364 acres dans Granite Wash.

Mon "souci" :

Je n’ai pas la moindre idée du potentiel de ces gisements et ne sait pas évaluer l’ampleur de la call option gratuite.

Si quelqu’un a des idées, je suis curieux et toute ouïe.

Mes souvenirs de cours sont un peu vague, mais je vais faire un peu au feeling.

Je vous conseille très fortement de voir quelles sont les conditions de ces contrats. La palette peut être très large et surprenante. De la concession, à celui de partage, etc…
Je suppose qu’on pourrait retrouver un peu les mêmes conditions par pays et époque. Donc trouver des annonces dans la presse avec quelques ordres de grandeurs (Total a plusieurs blocs en Angola + Total Gabon au Gabon…).

Un petit texte sur l’historique des contrats dans le pétrole (7 pages !) : l’évolution n’est pas en faveur des entreprises bien sur !
http://halshs.archives-ouvertes.fr/docs … iaison.pdf

Un exemple (vrai ?) de contrat :
http://www.droit-afrique.com/images/tex … 201994.pdf

Le plus risqués sont ceux des US, en terme de % (participation importante).

Hors ligne

 

#6 24/08/2012 11h17 → Vaalco Energy : pétrole en Afrique (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   104 

Autre pétrolière intéressante: Gran Tierra Energy, Inc. (GTE) Canadienne active dans l’acquisition, l’exploration, le développement et la production.
Actif en Amérique Latine essentiellement en Colombie, mais aussi au Brésil en Argentine et au Pérou.

Au 2e TR sa production a été perturbée par des actes de sabotage sur le pipeline Transandino par des  rebelles, ce qui a entraîné des pertes de jours de production et à renchéri les coût car ils ont dû trouver des moyen alternatif pour évacuer leur production, maintenant c’est problèmes sont résolu.

Les réserves prouvée ont  augmentée de 33% dans le champ pétrolifère Colombien de Costayaco, en outre, on a découvert de nouvelles réserves dans le Ramiriqui et éventuellement aussi dans le Moqueta.
Des forages sont prévus à la mi 2013 en Argentine, au Brésil et au Pérou.

GTE à une de trésorerie décente, pas de dettes et des flux de trésorerie attractifs
Actuellement côte très bas 4.8$, proche de sa valeur DCF 4.38$.

Quelques chiffres:
Piotroski F-Score: 8
EV / EBITDA: 3.26
EV / Revenue: 2.263
Price / Book Value: 1.131
Formule Magique, Earning Yield: 36%
Formule Magique, Return on Capital: 34%

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech