Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 24/06/2016 11h16 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Administrateur
Réputation :   1309 

Une curiosité.

British Land, Land Securities, Derwent London ont ouvert autour de -35% (heureusement que l’immobilier c’est du tangible…) et sont maintenant autour de -15%.

Par contre, Intu Properties a ouvert autour de -10% et est toujours autour de -10%.

Très flagrant sur ce graphique :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_intu-land-20160624.gif

Pourquoi Intu Properties a été traitée différemment par les acteurs de marché en début de séance, aucune idée !

Hors ligne

 

#52 24/06/2016 11h34 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   147 

C’est peut être en fonction des détenteurs des actions ? Par exemple un détenteur établi en zone EURO va vendre pour contrer la baisse du GBP.

Dernière modification par ZeBonder (24/06/2016 12h26)

Hors ligne

 

#53 24/06/2016 12h22 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   35 

A mon avis ça doit être une question technique, car les autres titres se sont très rapidement stabilisés après leur mauvaise ouverture.

Hors ligne

 

#54 24/06/2016 16h11 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   

C’est vrai que la différence de baisse entre les foncières britanniques est flagrante ! Et British Land qui a baissé à l’ouverture de 760 à 500 pence, j’en viens à regretter de ne pas avoir fait d’ordre à court limité à des valeurs très basses la veille… Je me demande par ailleurs si le Brexit ne sera pas l’étincelle qui engendrera une baisse de l’immobilier Britannique, et plus spécifiquement à Londres, où le prix au m² a atteint des sommets. En tout cas, les foncières britanniques sont définitivement une affaire à suivre !

Dernière modification par Raph75 (24/06/2016 16h12)

Hors ligne

 

#55 26/06/2016 20h55 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   11 

Peu être qu’Intu Properties a moins baissé, car certains en ont acheté la veille aprés avoir vu sur le web les avis de la presse . Et parié sur la montée du cours après le vote UK .

Ainsi faudrait-il profiter de la baisse de - 15% en moyenne , ou attendre que les cours baissent encore ?

Un avis, est que la tendance vu l’événement UK est baissière, mais moins 15 % c’est déjà pas mal .

Hors ligne

 

#56 26/06/2016 21h10 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   246 

Betcour a écrit :

A mon avis ça doit être une question technique, car les autres titres se sont très rapidement stabilisés après leur mauvaise ouverture.

Taylor Wimpey a baisse de 29% ! Et le consensus était : acheter.
Un jour comme vendredi … il n’y a pas de "logique" …
Taylor Wimpey Plc is a residential developer with also has a operations in Spain.It is engaged in land acquisition, home and community design, urban regeneration and the development of supporting infrastructure.The company operates through two segments: Housing United Kingdom and Housing Spain.
TW. Stock Quote | Taylor Wimpey plc Stock Price (LON:TW.) | London Stock Exchange: TW. | 4-Traders

Ou alors… la combinaison immo UK + Espagne ou on lui des élections "menaçantes" aussi ?

Dernière modification par sissi (26/06/2016 21h16)

Hors ligne

 

#57 26/06/2016 23h16 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   96 

Les banques Espagnoles sont très exposées au RU et comme tout cela est systémique…

Hors ligne

 

#58 29/06/2016 18h22 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   80 

Systémique ou pas, les foncières c’est du tangible : même si le ciel doit tomber sur la tête des anglais qui ont osé dire M… à Juncker, Largarde et Moscovici, même si le £ doit s’enfoncer encore un peu, il m’étonnerait que l’immobilier londonien s’écroule comme en Espagne.

La question qui se pose maintenant est : les foncières britanniques peuvent-elles tomber encore plus bas ? J’ai tendance à penser que la baisse devient quelque peu exagérée et que les cours vont se redresser peu à peu.

Il est intéressant de regarder par exemple le cours de l’ADR British land cotée en € à Francfort, car ce cours intègre aussi la chute du £ :

BRITISH LAND SP ADR Cours Action BLDA, Cotation Bourse Frankfurt - Boursorama

BRITISH LAND ADR/1 LS-,25: FRA:BLDA quotes & news - Google Finance

On découvre ainsi que British Land a chuté depuis le 1er janvier de plus de 30% en € ; pour une foncière de cette qualité c’est énorme.

Hors ligne

 

#59 29/06/2016 18h54 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   194 

Suite à la publication des mouvements du portefeuille d’IH, je viens de regarder Intu Properties et Land Securities. J’ai bien quelques livres sterling à placer, et effectivement l’immobilier, c’est du tangible. Mais je n’ai pas eu à regarder bien longtemps pour réaliser que même avec la baisse récente, ça reste cher, voir très cher comparé à ce qu’ils gagnent.

Et ce qui saute aux yeux lorsqu’on a un peu l’habitude des REITs US, c’est la différence de norme comptable: Aux US, ils ne peuvent pas augmenter la valeur des biens dans le bilan. Il doivent la diminuer en cas de baisse de valorisation, mais la constatation d’une hausse de valeur ne se fait qu’à la vente. Alors que là, il y a de sacrés chiffres de "revalorisation" à la hausse de l’immobilier détenu qui viennent gonfler les bénéfices. Quand je regarde en % du prix de l’action, combien est gagné par les loyers encaissés, c’est pas génial. Ca ne reste que mon avis, mais je reste à l’écart de ces foncières, et je suppose qu’on a encore une très large marge à la baisse, surtout avec les éventuelles incertitudes suite au référendum qui justifieraient une décote supplémentaire.

Donc, tout dépend de ses références: Par rapport à l’historique des prix et rendements immobiliers UK jusque là, ça peut être pas mal, mais par rapport à de l’équivalent de l’autre coté de l’Atlantique ou dans l’absolu, je trouve ça bien (trop) cher.

Hors ligne

 

#60 30/06/2016 20h06 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Administrateur
Réputation :   1309 

Mevo a écrit :

Et ce qui saute aux yeux lorsqu’on a un peu l’habitude des REITs US, c’est la différence de norme comptable: Aux US, ils ne peuvent pas augmenter la valeur des biens dans le bilan. Il doivent la diminuer en cas de baisse de valorisation, mais la constatation d’une hausse de valeur ne se fait qu’à la vente. Alors que là, il y a de sacrés chiffres de "revalorisation" à la hausse de l’immobilier détenu qui viennent gonfler les bénéfices. Quand je regarde en % du prix de l’action, combien est gagné par les loyers encaissés, c’est pas génial. Ca ne reste que mon avis, mais je reste à l’écart de ces foncières, et je suppose qu’on a encore une très large marge à la baisse, surtout avec les éventuelles incertitudes suite au référendum qui justifieraient une décote supplémentaire.

Pour ma part, je regrette que les foncières américaines ne publient pas leur ANR comme les foncières européennes et britanniques. Je trouve que l’approche de valorisation par l’ANR complète celle du multiple de FFO.

Maintenant, clairement, l’ANR des foncières britanniques a été largement gonflé par des réévaluations de la valeur des actifs, couplé à l’effet de levier de la dette.

Dans la newsletter #197, je donne l’exemple de Derwent London :

Newsletter #197 a écrit :

Typiquement, en un an, nous voyons que l’actif patrimonial net de Derwent London ou British Land a augmenté d’environ 20% (et +27% en 2014/2015 pour Land Securities) ; et Derwent London a même doublé son ANR depuis décembre 2010 (1474 GBp vs 3535 GBp).

-

Mevo a écrit :

Quand je regarde en % du prix de l’action, combien est gagné par les loyers encaissés, c’est pas génial.

C’est que la rentabilité de l’immobilier prime aux UKs, spécialement Londres, est très faible.

Mevo a écrit :

Par rapport à l’historique des prix et rendements immobiliers UK jusque là, ça peut être pas mal, mais par rapport à de l’équivalent de l’autre coté de l’Atlantique ou dans l’absolu, je trouve ça bien (trop) cher.

C’est HS de la file, mais les meilleures foncières US atteignent de sacrés niveaux de valorisation… Pour Realty Income on doit être à 140% de la NAV (bon, avec leur habitude d’émettre des actions, cela s’auto-réalise de toute façon…)…

Globalement, tout ce que j’avais écrit dans la newsletter #197 est encore valable : les décotes sont plus importantes, mais le risque d’un possible glissement des prix de l’immobilier commercial londonien également.

Une bonne occasion pour diversifier de mon point de vue, mais sûrement pas un all-in.

Hors ligne

 

#61 30/06/2016 20h30 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   194 

Juste une précision rapide: Je me suis intéressé aujourd’hui au traitement comptable des actifs immobiliers, et il semble qu’en Europe (France compris), les foncières aient le choix: Elles peuvent soit valoriser leurs biens immobilier au coût d’achat moins amortissements (style US), soit à la fair value, c’est au choix (mais pour tous ses biens dans son ensemble)

Un papier de KPMG en Français explique ça assez bien si ça intéresse quelqu’un. Extraits:

KPMG a écrit :

La société doit ensuite choisir comme méthode comptable de valorisation des immeubles de placement soit le modèle de la juste valeur, soit le modèle du coût amorti. Elle doit appliquer cette méthode de façon homogène à tous ses immeubles de placement. [..] La méthode de la juste valeur a été retenue par environ 65% des sociétés de l’échantillon

Le tout début est assez technique et pas forcément intéressant pour un investisseur, mais à partir de la page 11, ils expliquent les conséquences de chacun des 2 choix, il y a un tableau avec les principales foncières Européennes pour savoir laquelle utilise quelle méthode et un tas d’autres informations intéressantes (même si ça reste assez technique, si on a pas de notions de comptabilité, ça doit être assez obscur comme explications). Les pages 11 et 12 sont à mon avis à lire par tout intéressé par les foncières Européennes.

@IH: Je commence doucement à connaître votre philosophie, et tout ce que vous avez écrit est assez cohérent, je le savais avant que vous ne l’écriviez wink

Hors ligne

 

#62 05/07/2016 22h03 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   23 

Bonsoir,
Ca commence à secouer du coté du secteur immobilier britannique:

Depuis 48 heures, des craquements inquiétants se sont fait entendre du côté des fonds immobiliers britanniques. Trois d’entre eux, assaillis par les demandes de rachat par les investisseurs à la suite du vote pro-Brexit, ont décidé de geler leurs actifs afin de calmer le jeu.

Après Standard Life, lundi, Aviva Investment puis M&G Investments (groupe Prudential) ont bloqué mardi les transactions pour les investisseurs dans leurs fonds immobiliers. Les porteurs de parts de ces fonds craignent que de nombreuses entreprises, notamment financières, quittent Londres en raison du Brexit, ce qui fera chuter les prix de l’immobilier de bureau dans la capitale britannique.

Cependant, les réserves en cash des fonds immobiliers ont vite fondu face à l’afflux de demandes de rachat, d’autant que leurs actifs immobiliers, peu liquides par définition, ne peuvent être vendus rapidement pour dégager des liquidités.

British land : -25% sur 1 mois  -2% ce jour
Barratt Developments: -39% sur 1 mois -5% ce jour
Taylor Wimpey: -36% sur 1 mois et 6% ce jour
Persimmon: -37% sur 1 mois et -2% ce jour

Une fois de plus, nous allons peut être assister à  un marché qui va entrer dans un mécanisme de baisse auto réalisatrice.

Je suis adepte de l’investissement couteau qui tombe. Dans le cas présent je vais attendre sagement que le couteau tombe encore un peu.


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#63 06/07/2016 00h50 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   30 

D’un autre côté, c’était tellement attendu…. que le brexit n’est peut-être même pas l’élément déclencheur. Mais cela sera certainement un élément amplificateur.

Il faut regarder cela dans 2 ans, une fois que tout cela se sera un peu clarifié.


100% des gagnants ont tenté leur chance mais tous ceux qui ont tenté leur chance ne sont pas gagnants.

Hors ligne

 

#64 06/07/2016 09h37 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Administrateur
Réputation :   1309 

corsaire00 a écrit :

Bonsoir,
Ca commence à secouer du coté du secteur immobilier britannique:

Depuis 48 heures, des craquements inquiétants se sont fait entendre du côté des fonds immobiliers britanniques. Trois d’entre eux, assaillis par les demandes de rachat par les investisseurs à la suite du vote pro-Brexit, ont décidé de geler leurs actifs afin de calmer le jeu.

C’est classique des fonds ouverts. Il y aurait exactement la même chose en France avec les SCPIs qui ne sont pas à capital fixe.

Les foncières cotées ne sont pas soumises à ces absurdités puisque ce sont des fonds fermés.

Le risque, c’est que pour répondre aux demandes de retrait des "investisseurs", ces fonds doivent vendre en masse des actifs, provoquant un déséquilibre temporaire entre l’offre et la demande et effectivement, une baisse autoréalisatrice.

Si c’était le cas, une fois de plus c’est la stupidité de l’ingénierie financière (comment des fonds ouverts peuvent détenir de l’immobilier ?) qui provoquera le déséquilibre.

-

Une interview post-referendum du CEO de Intu Properties :

Biznews a écrit :

Intu Properties, which has a R200bn portfolio that includes 9 of the UK’s Top 20 shopping centres, has been an unjustified victim of London’s post-Brexit market slump. Especially in South African Rands where a combination of the UK property stock sell-off and a weaker Pound saw the FTSE 100 and JSE Top 40 stock lose 17% in the past week. Biznews.com‘s Alec Hogg paid a visit to the Intu offices in London to quiz long-time CEO David Fischel on the actual impact on the business of the UK’s historic exit from the European Union. What emerges is an opportunity for long-term investors to look past the noise. Intu is in rude health and its focus in non-London regional centres means it is likely to be unaffected or, indeed supported, in the wake of Brexit. Shares in the company founded in 1980 by Donald Gordon, the founder of Liberty Life, are listed on both the London and Johannesburg stock exchanges, with around 30% of the company still owned by South Africans.

Pour lire l’interview : Brexit-induced bargain - Intu Properties shares appeal after unwarranted smack - BizNews.com

Hors ligne

 

#65 13/07/2016 09h49 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   -3 

Je me suis pris une petite louchette de foncière UK soldée… Hammerson PLC principalement. Pour avoir vu la qualité aussi bien géographique que architecturale de ses centres commerciaux. Je pense au Bullring qui est étonnant ou au nouveau centre ; le Dundrum Town Centre inauguré en Ireland. Comme Hammerson n’est pas focalisé sur Londres, je pense qu’ils ont des possibilités immenses.

C’est un pari osé puisque c’est parié sur Theresa May… Mais je vois bien Theresa faire de belles choses pour le Royaume-Uni… Et la place financière parisienne se faire distancer…

Dernière modification par azorgues (13/07/2016 09h56)

Hors ligne

 

#66 19/07/2016 00h16 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   11 

Pour Intu Properties  , le site :  markets.ft.com
Intu Properties PLC, INTU:LSE financials - FT.com

Donne un DIVIDEND PER SHARE  Payout ratio (TTM)    35.40%

Un avis sur ce chiffre ?

Surtout que le site donne un dividende annuel , alors que Morningstar dit un semestriel .

Dernière modification par Serrure (19/07/2016 00h17)

Hors ligne

 

#67 19/07/2016 10h21 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Administrateur
Réputation :   1309 

C’est une foncière, le payout ratio ne signifie pas grand chose, car le RN ne veut pas dire grand chose (les revalorisations de la valeur des immeubles sont inclues dans le RN).

Cf. Investir dans les foncières cotées

En réalité le dividende est de £179.4 M et les underlying earnings de £187 M, donc le taux de distribution est très élevé, ce qui est normal pour une foncière européenne avec le statut REIT.

Hors ligne

 

#68 18/09/2016 21h00 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Existe t-il un site permettant de faire un comparatif entre les REIT UK sur les critères suivants:
- FFO
- AFFO
- Price / FFO
- Price / AFFO
- Occupancy Rates
- Cap Rate
- Debt to equity
- NAV per share

Je souhaite investir dans l’une des 5 Reits suivantes :

Hammerson,  British Land, Land securities, Intu Properties et Derwent London.
Quel est votre critère majeur pour selectionner votre REIT (décote sur la NAV) ?
Bien que celle-ci peut être réévaluer à la baisse (Dream Office et l’Alberta) ?

Merci par avance,

Hors ligne

 

#69 18/09/2016 21h25 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   74 

Le probleme de l’alberta est que l’offre de bureaux est supérieur à la demande et que les locataires (petrolier) traverse une mauvaise passe et regarde comment reduire les charges et donc les bureaux. Clairement l’impact va etre fort sur cette partie

Ce n’est pas forcement le cas de la grande bretagne mais le prix de l’immobilier londonien dans le grand luxe chute dans certains endroits de 10-20%
Est ce passager ? Est ce une periode où on repousse les investissements ?
Le risque de reevaluation à la baisse est donc pas negligeable

Dernière modification par francoisolivier (18/09/2016 21h27)

Hors ligne

 

#70 16/10/2016 10h00 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Le marché immobilier britannique implique un double risque sur la valeur des immeubles et sur le cours de la livre qui, depuis le brexit, a déjà bien corrigé.

J’envisage rentrer dans l’immobilier britannique via le tracker IE00B1TXLS18 
iShares UK Property UCITS ETF basé en Irlande mais pas avant les élections US.

Pour plus de détails:

https://www.ishares.com/uk/individual/e … individual

Il s’agit d’un placement diversifié à dividende trimestriel basé en Irlande, donc pas de retenue fiscale à la source.

Hors ligne

 

#71 16/10/2016 10h10 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   225 

Vous avez évalué le risque (valeur du marché Immo et livre), pourquoi donc voulez-vous y mettre les pieds?

En cas de hard Brexit, l’immobilier et la livre vont continuer à baisser. Et comme on ne saura pas si ce sera un hard Brexit avant 6 mois encore, pourquoi vouloir investir maintenant?

Je pense que hard Brexit / soft Brexit aura plus d’impact que l’élection US même si c’est Trump qui passe (supposé plus favorable au Brexit). Dans tous les cas les US seront je pense neutre dans cette histoire, le Royaume-Uni est déjà leur allié historique et ils contrôlent toujours l’OTAN, les 2 scénarios sont pour eux acceptables.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#72 23/11/2016 15h09 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je viens de percevoir mon premier dividende de Intu Properties via Binck.
Incompréhension de ma part, j’ai subit un prélèvement à la source de 20%.

Je croyais que les dividendes du Royaume-Uni ne subissaient plus de prélèvement à la source.
C’est certainement le statut de Reit. Néanmoins le taux de 20% me parrait élevé.
D’autant plus que le crédit d’impôt est à ma connaissance de 11,2% pour l’Angleterre.

Est-ce normal ?

Hors ligne

 

#73 23/11/2016 15h38 → British Land et autres foncières/REIT britanniques : Land Securities, Intu Properties... (british land, foncières, intu properties, land securities)

Membre
Réputation :   20 

Votre réponse est sur la première page de cette discussion

Je cite IH "Attention sur les REIT britanniques, il y a 20% de prélèvement à la source UK, donc dans un PEA, en l’absence de crédit d’impôt pour compenser le dividende est quand même bien amputé."


https://www.yomoni.fr?parrain=JEROME11Code Parrainage YOMONI ➨➨JEROME11

Hors ligne

 

Discussions similaires à "british land et autres foncières/reit britanniques : land securities, intu properties…"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech