Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 10/08/2012 00h07 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Bonsoir,
vous trouverez ci-joint les actions que je détiens en portefeuille et leur pondération:

PEA: 67%

ADLP: 4,8%
Essilor; 8,8%
Total: 6,0%
GEA: 7,2%
LVMH: 6,7%
Maisons France Confort: 5,4%
Thermador Groupe: 3,0%
Financière de l’Odet: 13,5%
Catering International Services : 8,8%
Plantations Terres Rouges: 2,8%

Portefeuille titres: 33,0%
Berkshire Hathaway B: 12,0%
Nestlé: 6,0%
Philipps 66 (un grand merci encore à Sergio 8000 pour son excellente analyse qui m’a complètement convaincu!): 5,3%
Visa: 9,7%

Cheers
Jeremy

Mots-clés : portefeuille actions

Hors ligne

 

#2 10/08/2012 02h13 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   113 

PTER en portefeuille ! Très Original ! Pourquoi un tel choix ?


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#3 10/08/2012 23h13 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Bonsoir Espenlind,

pour PTER, c’est un positionnement différent dans la galaxie Bolloré que Financière de l’Odet. Avec PTER on est effectivement en dessous de Bolloré dans la structure de la galaxie bolloré.
Pour la structure de l’organigramme de la galaxie Bolloré, on a un beau graphique à la page 23 du document de référence 2011 de Bolloré qui nous montre tout ça. C’est un petit compliqué avec la galaxie Bolloré mais c’est ce qui en fait son charme !
Je la détiens en portefeuille car son principal actif est Compagnie du Cambodge (elle en détient 63,7%) qui est en fait l’entité qui contrôle les actifs africains de Bolloré. Le groupe Bolloré a, à mon sens, un excellent positionnement en Afrique dans le transport et la logistique.  En outre, à travers PTER on détient – à travers Financière Moncey- Financière du Loch (qui détenait les actions Aegis).
En investissant dans la galaxie Bolloré, en fait on investit aussi dans V.Bolloré et sa capacité à trouver de bonnes affaires et à débloquer de la valeur.  Attention, PTER a une liquidité faible.
J’espère avoir répondu à votre question.

Cheers

Jeremy

Hors ligne

 

#4 11/08/2012 02h00 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   113 

C’est vrai que la liquidité n’est pas son point fort. Je me pencherai sur le dossier ce week-end, c’est toujours intéressant de savoir comment travaillent nos entreprises côtées, ne serait-ce que pour la culture personnelle.

L’aspect business centré sur l’Afrique est également très intéressant dans un objectif de diversification. A regarder !


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#5 11/08/2012 22h50 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Pour investir sur les entreprises centrées sur l’Afrique on a également CFAO mais je ne l’ai pas encore étudié et le cours a (malheureusement!) trop progressé!
Je vais essayer de réduire à 12 lignes dans un premier temps mon portefeuille afin d’aller vers davantage de concentration (mais cela ne sera pas forcément les lignes qui ont une pondération inférieure ou égale à 3%!). Les lignes avec une pondération de 3% ou moins sont du au fait qu’à un moment donné, les prix offerts étaient intéressants mais que je ne pouvais pas mobiliser davantage de liquidités. C’est toute la difficulté que d’avoir suffisamment de cash ou de "munitions" disponible de manière régulière comme le dit Warren!
Jeremy

Hors ligne

 

#6 12/08/2012 08h37 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   

Bonjour

J’au lu votre blog.
Je serais interessé de savoir les raisons pour lesquelles vous aimez et surponderez un peu LVMH …
tout comme Essilor, il ne s’agit pas d’un investisssement "value" non?

Je reprends ci-dessous ce que j’avais écrit dans le File dédié à la valeur

"Toutefois, comme souvent on trouve toujours quelques éléments négatifs sur une valeur et les raisons qui me font me retenir pour du LT sur ce titre sont:

-la dépendance à LV marque que, de surcroît, et à titre purement subjectif, je trouve particulièrement quelconque voir "laide". En clair, en ce qui concerne la mode maroquinerie, plus gros contributeur au ROC du groupe, j’ai du mal à comprendre la fascination des anciens pauvres pour ces objets.. Puisqu’ils sont bien aussi intelligents que nous, nul doute qu’ils grandiront vite et leur attitude frénétique pourrait changer..De façon générale, la propre de la mode est de se démoder..

-la politique d’attribution de stock options qui conduit B.A à s’octroyer la grande majorité des options…..à lui même…Je trouve cela assez moyen.

-la succession à venir…j’ai l’impression que les enfants de BA ne sont pas des flèches…Vous me direz que la succession chez PPR se passe bien…"

Qu’en pensez vous?
Comme vous aimez les holding, j’aurais pensé que vous vous positionniez sur CDI…

cordialement
Jean

Hors ligne

 

#7 13/08/2012 00h10 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Bonsoir Jean,
merci pour votre message.
En fait, Essilor et LVMH sont sur pondérés pour deux raisons:
- à une époque pas si lointaine, le prix proposé par Mr Marché était très intéressant (mais je ne vous cache pas que je n’ai pas acheté au prix le plus bas!).
- cette surpondération est aussi due à une plus grande disponibilité de liquidité. à cette époque là.
- à l’époque je maîtrisai davantage LVMH que C.Dior mais j’ai eu de la chance LVMH a mieux performé depuis.
LVMH dépend effectivment fortement de LV qui fait face à cette problématique de la grande diffusion des produits en proposant des produits à la demande et sur commande (segment hyper luxe). La puissance de la marque reste impressionnante.  Warren Buffett n’aime pas les stock options et moi non-plus mais le prix offert à l’époque était suffisamment intéressant pour contrebalancer cette problématique. Quand à la succession de BA, on encore le temps de voir venir. PPR, même si l’entreprise un très bon recentrage sur le luxe et le street wear, reste moins un pure player luxe…pour le moment!
Pour LVMH, il faudra voir comment ce réglera la participation dans Hermès et la plus value latente  importante qui est y est relative.
Je ne recommande pas pour le moment à titre personnel, l’achat de LVMH et d’Essilor au prix actuel.
J’espère que j’ai répondu à vos questions.
Cheers
Jeremy

Hors ligne

 

#8 23/02/2013 02h28 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour,

Voici une mise à jour de mon portefeuille d’actions.

La pondération est faite à partir de mon pru.

PEA (55,3%)

Boiron : 3,9%

Catering International Services : 7,5%

Essilor : 5,8%

Financière de l’Odet : 11,4%

GEA : 6,1%

LVMH : 5,7%

Maison France Confort : 4,6%

Plantations Terres Rouges : 2,5%

Thermador Groupe : 2,6%

Total : 5,2%



Compte titres (44,7%)

AIG: 10,8%

AIG Warrant: 1,1%

Bank of America: 6,4%

Berkshire Hathaway B: 10,1%

Be rich 1: 1,7%

Be rich 2 : 1,5%

Philipps 66: 4,6%

Visa: 8,3%



Les pondérations ont évolué du fait d’apports de liquidités pour renforcer ou acquérir des lignes.

Les actions intitulées Be rich sont masquées par respect à l’égard du travail de Sergio 8000 (dont je remercie encore pour AIG,BAC et Philipps 66 !!!! Where do you get all these ideas !!!!!).

Mouvements dans le portefeuille

PEA

J’ai vendu ADLP pour acquérir Boiron qui bénéficiait à de nombreux catalyseurs intéressants.

Pour ADLP, j’ai un peu plus de mal à comprendre leur volonté d’aller vers le marketing à destination des réseaux sociaux (même si cela réserve de belles perspectives de croissance !), ils se développent dans un domaine où leur expertise et moindre et où je ne vois pas d’avantage concurrentiel (je sais c’est très subjectif de ma part !). Par ailleurs, je me suis rendu compte que j’avais l’action pour les mauvaises raisons : le rendement. Cela ne veut pas dire que je ne cherche pas du rendement mais cela ne doit pas être ma seule motivation lors de l’acquisition d’une entreprise dont je vais être copropriétaire.

Portefeuille titres

J’ai renforcé mes lignes AIG et BAC au cours des derniers mois (la cession de la ligne Nestlé y a contribué !). Ces deux entreprises nous sont (de mon point de vue !) toujours offertes à des cours intéressants et c’est pour cette raison que j’ai renforcé progressivement mes positions. J’ai également acquis des actions Be rich 1et 2 (many thanks again Sergio!).

Les lignes représentant une pondération inférieures à 4 % ont été constituées car à l’époque je n’avais pas assez de munitions pour augmenter davantage ma ligne.

Un biais sur lequel je dois encore travaillé est celui du collectionneur: j’ai trop de lignes à mon goût et je vais chercher à concentrer davantage mon portefeuille. Je dois également travailler sur une plus grande discipline dans la vente d’actions une fois que le prix est proche de la valeur intrinsèque.
Work in progress comme on dit!

Cheers

Jeremy

Hors ligne

 

#9 12/06/2013 10h16 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   54 

Intéressant mais pourquoi indiquer une pondération avec le PRU?

Hors ligne

 

#10 13/06/2013 15h25 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour Marcopolo,
merci beaucoup pour votre commentaire.
J’ai utilisé une pondération par le PRU afin de mettre en avant l’allocation de capital. Ainsi, dans le temps on pourra observer les arbitrages que j’aurai effectué.
Je suis encore en phase d’investissement et donc mon portefeuille n’est pas encore stabilisé.
Enfin, en mettant une pondération avec le prix actuel, on aurait une image moins réaliste de mon allocation de capital. Certaines lignes auraient un poids prépondérant du fait de l’augmentation de leur prix mais qui est également lié à une détention plus ancienne (l’effet compouding de très bons capitaines de navires sachant très bien allouer le capital!).
Je continue mes investigations sur le marché français mais pour l’instant les opportunités se font plus rares.
Mes derniers renforcements ont eu lieu grâce aux excellentes analyses de Serge (que je remercie encore!). Je ferai un reporting plus complet dès que j’aurai retrouvé davantage de temps.
J’espère avoir répondu à votre question.
Cheers
Jeremy

Dernière modification par Jeyfox (13/06/2013 18h43)

Hors ligne

 

#11 16/07/2013 18h27 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   87 

Bonjour Jeremy,

Trouvant votre portefeuille très intéressant, envisagez-vous un update de celui-ci (smile)
Depuis février, vous êtes vous renforcé sur certaines valeurs ? (THEP, CIS, LVMH, AIG, MFC..) ou bien avez-vous renforcé vos positions "Be Rich" ou initié de nouvelles lignes ?


Parrainage : Boursorama

Hors ligne

 

#12 17/07/2013 23h50 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Bonsoir BBCD,
merci beaucoup pour votre commentaire très sympathique!
Voici une mise à jour du portefeuille à mi-juillet:

PEA (48,3%)

Boiron : 3,3%
Catering International Services : 6,2%
Essilor : 4,8%
Financière de l’Odet : 9,5%
GEA : 5,1%
LVMH : 4,8%
Maison France Confort : 3,8%
Be rich 7 : 4,4%
Total : 4,3%
Bolloré: 2%

Comptes-titres (51,7%)

AIG: 9%
AIG Warrant: 0,9%
Bank of America: 5,3%
Berkshire Hathaway B: 8,4%%
Be rich 1: 1,4%
Be rich 2 : 1,2%
Be rich 3: 2,4%
Be rich 4: 3,8%
Be rich 5: 4,3%
Be rich 6: 4,2%
Philipps 66: 3,8%
Visa: 6,9%

Les pondérations se font toujours au PRU. L’évolution du PRU par rapport au précédent reporting s’explique par de nouveaux apports et la constitution de nouvelles lignes.
Les dividendes perçus ont été totalement réinvesti. Pour celles du PEA, ils ont été réinvestis en totalité dans la ligne BRC 7.

Les mouvements

Remplacement de la ligne Plantations Terres Rouges (PTER) par l’action Bolloré du fait de l’OPE (pour rappel: 7 actions Bolloré pour 1 action PTER. C’est avec grand plaisir que je reste un copropriétaire de la galaxie Bolloré.
Cession de ma ligne Thermador groupe pour acquérir la ligne BRC 7 (qui bénéficie d’une excellente allocation de capital). La cession de THEP (qui est une très belle entreprise!) s’explique par 1/ qu’une meilleure opportunité s’est présentée et 2/ ma ligne était trop petite. Pour ce dernier point, j’ai appliqué le raisonnement: soit je renforce soit je cède.
Les achats ont concernés les actions BRC 3,4,5,6 et 7.

Nombre de lignes

Mon objectif est de les réduire et de continuer à renforcer les lignes que j’ai déjà en portefeuille à condition que le prix/marge de sécurité reste satisfaisante.
J’ai 21 lignes (je compte l’action AIG et le warrant AIG comme une ligne).
Les lignes représentant une pondération inférieure à 2% vont faire l’objet d’une attention toute particulière de ma part (il s’agit de très belles entreprises mais je me dois d’appliquer le même raisonnement que j’ai eu pour THEP et le principe de Charlie M: le meilleure action/investissement est peut-être déjà dans mon portefeuille!).

Pour les actions françaises, je n’ai pas effectué de renforcement que j’avais déjà en portefeuille. Je suis très confortable avec les positions que j’ai sur ces lignes (MFC, LVMH, CIS).
Pour les actions présents au compte titres, seul de nouvelles lignes ont été initiées. Je ne suis pas renforcé sur les actions déjà présentes aux comptes titres historiquement n’ont pas fait l’objet de renforcement car le prix limite que je m’étais fixé pour renforcer.
Comme le dit Warren plus ou moins dans ces termes: I am ready to pull the trigger as soon as I see something I like!

Hope it was useful BBCQ et merci encore pour vos encouragements.
Cheers
Jeremy

Dernière modification par Jeyfox (18/07/2013 00h33)

Hors ligne

 

#13 18/07/2013 10h56 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   87 

On voit l’influence de l’équipe BRC dans vos choix ! sans doute de belles pépites trouvées avec Serge !

(vraiment curieux de connaître dans le PEA la BRC 7 qui semble la seule ligne BRC admissible en PEA - suspens, attendons de connaître son nom dans un futur plus ou moins proche !)

Dommage pour Thermador car elle n’est qu’au début de son histoire / dev. international qui reste un important catalyseur pour l’appréciation de la valeur. Quitte à céder une ligne, j’aurais sans doute cédé GEA, plutôt que THEP, car je suis de moins en moins sur de ses perspectives (même si il y a eu une montée de fonds au capital sur les derniers mois).

Merci Jeremy pour votre update.

Dernière modification par BearBullCarpeDiem (18/07/2013 12h58)


Parrainage : Boursorama

Hors ligne

 

#14 18/07/2013 11h09 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   113 

Je me permets une question complémentaire : comment fait-on pour accéder aux analyses BeRichCorp ? Y a-t-il un abonnement ? Je ne trouve rien de ce type sur le site … sad


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#15 18/07/2013 16h21 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour BBCD,
merci encore pour vos encouragements!

Pour GEA, il est vrai que le dernier carnet de commandes a été décevant, que la communication de l’entreprise est faible (mais cela fait aussi son attrait : peu d’analystes la suive) et que l’allocation de capital n’est pas optimale.
Je reste copropriétaire car la position cash nous donne un matelas de sécurité (D’ici la fin d’année, cela devrait continuer à progresser. Je pense qu’ils accumulent car dans le passé, il ont dû faire face à deux années difficiles.), l’activité est capex light (ce qui sera utile lors d’une période chahutée). Un nouvel investisseur institutionnel peut avec son énergie essayer de faire évoluer les choses (cela restera quand même difficile car avec les droits de vote double après une certaine période de détention, l’actionnaire majoritaire devient très largement majoritaire). La dernier AG a suscité plus d’activisme, espérons que cela ne soit qu’un début ! De mémoire, Moneta avait une position GEA il y a  un ou deux ans puis est progressivement sortie. Je reste vigilant !

Pour THEP, c’est clairement une belle entreprise avec un beau moat et un très bon management (qui ont progressivement monté dans la hiérarchie de l’entreprise : directeur commerciale d’une entité avant d’en devenir le directeur général), seul le prix pour le moment fait que je n’ai pas assez de marge de sécurité. Mais je ne m’interdirait pas d’y revenir en cas de recul important. A mon avis, le dividende sera maintenu cette année même si le résultat recul du fait d’un contexte difficile mais surtout d’un effet de comparaison défavorable. Une autre manière de se dire que THEP revient à des cours d’achat est si on obtient un rendement de 7 ou 8% (je suis très radin !). Ils ont pour modèle Air Liquide dans le traitement des actionnaires ce qui est une bonne chose (vision à long terme) mais aussi qui n’est pas parfait (il n’est pas impossible qu’il y ait de nouvelles attributions gratuites d’actions).

Pour BRC 7, je continue de construire ma ligne.
Cheers
Jeremy

Hors ligne

 

#16 23/10/2013 10h46 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour, voici une mise à jour du portefeuille

je présenterai  désormais mes pondérations en prenant comme référence la valorisation et non plus le PRU pour tenir compte du fait que 1/c’est la pratique et 2/j’ai cédé des lignes dont les montants ont été réinvestis car ma phase d’apport est terminée.

Désormais, si une nouvelle entreprise intéressante apparaît, je devrais céder une ligne existante ou utiliser la liquidité disponible.

Petite note : la pondération est faussée par le fait qu’un "big swing" n’a pas trop mal marché. Il s’agit d’une de mes plus  anciennes lignes et d’une forte conviction. La valorisation de cette ligne «écrase » celle des autres lignes. En effet, même si les autres performent correctement, il leur faudra beaucoup de temps pour venir « déranger » la valorisation de l’ensemble du portefeuille.

Pondération

PEA (59,1%)

Boiron : 3,5%
Bolloré : 2,8%
Compagnie du Cambodge : 2%
Essilor : 6,7%
Financière de l’Odet : 20,9%
LVMH : 4,9%
Robertet : 2,2%
Total : 3,4%
BRC 7 : 6,1%
BRC 8 : 2,9%
BRC 9 : 2,8%

CTO (38,9%)

AIG : 6,6%
AIG warrant : 0,8%
Bank of America : 3,8%
Philipps 66: 3,1%
Visa: 6,4%
Berkshire Hathaway B: 7,7%
Forestière équatoriale : 0,5%
BRC 1 : 1,1%
BRC 2 : 1,1%
BRC 3 : 1,8%
BRC 4 : 1,2%
BRC 5 : 2%
BRC 6 :2,9%

Liquidités (2%)

Les mouvements


Acquisitions


Robertet, la thèse d’investissement est présente ici Robertet.

Compagnie du Cambodge et Forestière équatoriale : la thématique d’investissement est :
-avec VB on a un excellent capitaine de navire, une simplification à l’avenir de sa structure, une introduction en bourse de Blue Solutions [url=http://http://www.devenir-rentier.fr/t5009[/url]et d’autres catalyseurs…
Attention ! Pour Compagnie du Cambodge et Forestière Equatoriale, on est sur des titres où la liquidité est très faible. Il peut y avoir de très fortes variations de prix (mais c’est à nous d’en profiter !).

La constitution d’une ligne d’une ligne BRC 8 qui bénéficie d’une très bonne allocation de capital.

La constitution d’une ligne BRC 9, pour cette dernière il m’a fallu pas mal de temps (je suis un peu lent par moment !) pour reconnaître qu’il y avait un avantage concurrentiel à un très bon prix.


Renforcements


Un renforcement de la ligne BRC 7 qui bénéficie d’une excellente allocation de capital et qui représente une forte conviction.

Cessions
Deux cessions ont pour point commun que les deux entreprises ont des allocations de capital mauvaises voir très mauvaises : GEA  et Maisons France Confort (MFC).

Pour GEA, l’entreprise reste très peu chère (discussion ici [url=http://www.devenir-rentier.fr/t1264[/url]mais l’allocation de capital n’est vraiment pas bonne et je ne vois pas de catalyseurs pouvant débloquer de la valeur. La montée au capital de M.Beaulé est intéressante mais malgré ses 15% d’actions et 11% de droits de vote, je ne vois pas trop ce qu’il peut faire face à un actionnariat familial majoritaire qui a des droits de vote double (qui de mémoire s’obtienne au bout de 3 ans de détention). Ainsi, Mr Beaulé doit conserver sa position au moins 3 ans pour voir ses droits de vote passer à 30%.

Pour MFC, mon erreur est d’avoir payé trop cher cette entreprise qui est une cash machine mais dont l’allocation de capital est juste au-dessus de très mauvaise. Le prix reste correct. La discussion est ici: [url=http://www.devenir-rentier.fr/t1537[/url]Une cession est plus liée au fait que l’entreprise s’est rapprochée (à mon avis) de sa valeur intrinsèque sans avoir su la céder à un meilleur prix : Catering International Services. La marge nette progresse ce qui est une bonne chose mais la croissance du CA va ralentir, l’entreprise a déjà une très jolie taille.
Mais elles ont toutes pour point commun d’avoir été cédées car de meilleures opportunités se sont présentées.

Autres points :
De très belles opportunités ont été manquées de ma part dans des industries dites difficiles, je n’ai vraiment pas été bon sur ces coups-là et pour la peine je m’interdis de boire du thé pendant une semaine et surtout je retourne approfondir mes analyses et cherche à comprendre mes erreurs!

Cheers

Jeremy

Dernière modification par Jeyfox (23/10/2013 10h50)

Hors ligne

 

#17 23/10/2013 12h19 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   54 

Dommage que tant de sociétés soient cachées!  J’avoue me poser la question pour mon portefeuille PEA de l’an prochain.  Le poster dévalorise un peu le travail (dans mon cas la recherche, le travail sur l’algorithme, la base de données).  Par contre, poster un grand nombre de sociétés cachées retire une grosse partie de stimulation de discussion.  Peut-être un partage progressif (une fois que le plein est fait surtout pour les small caps) est le moins mauvais des maux pour un forum.

Je crois que l’investissement sur des industries difficiles n’est pas un pb dans un cadre fiscal relativement clément type PEA.  Il s’agit souvent de sociétés achetées vraiment pas cher que l’on pense revendre à plus ou moins longue échéance (idéalement pas trop longtemps pour un bon TRI).

Dans le cadre de mon portefeuille PEA basé sur un screener, la plupart des business ne sont pas vraiment tentants, il y a de l’exploration/production pétrolière dans les émergents, des métiers à tissers, de l’immo et du travail temporaire en France, etc

Ce portefeuille fait très fort en 2013 et, bien plus important, les backtest depuis 2001 sont supérieurs à 30% (avant frais et prélèvements sur dividendes étrangers) de TRI annuels.  Par contre, cela impose des arbitrages annuels donc un cadre PEA (ou être belge par exemple).

Hors ligne

 

#18 23/10/2013 14h47 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour Marcopolo,
tout d’abord merci pour votre commentaire!
Vous être dur avec moi! smile
Plusieurs nouvelles entreprises, dont les noms ne sont pas cachés, ont fait leurs entrées en portefeuille: Robertet, Compagnie du Cambodge et Forestière Equatoriale. Pour ces deux dernières, c’est d’ailleurs une approche où je continue à faire "un big swing" sur une idée pour laquelle j’ai une très forte conviction. En France, c’est une de mes idées préférées (j’espère ne pas avoir tort!).
Quant à Gévelot, malgré mon analyse j’ai pris la mauvaise décision de ne pas investir.
Boiron a également contribué au partage d’informations.
80,1% de la valorisation du portefeuille est divulguée. Je respecte la loi de Pareto! smile
Je comprends votre demande mais je ne peux pas! Sorry! smile

Pour les industries difficiles, le blocage que j’ai (mais qui s’estompe!) est que j’aime avoir un petit avantage compétitif. Désormais, même si l’entreprise n’est pas éligible au PEA, je n’hésiterai pas à y investir si le prix est bon.

Comme toujours, "price is everything" et clairement il y a des entreprises qui ne sont vraiment pas chères.

Merci encore pour votre commentaire! Always a pleasure!

Cheers

Jeremy

Hors ligne

 

#19 23/10/2013 15h31 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   74 

Jeyfox a écrit :

Financière de l’Odet : 20,9%
Jeremy

Bonjour Jeremy,

Vous êtes courageux de prendre 20,9% de votre portefeuille sur cette ligne.

1/ Comment justifier vous le prix actuel ?

2/ Pensez vous garder ce titre jusqu’au bout de l’histoire (retrait et ou ope) ou vous êtes vous fixé un prix maximum pour vendre ce titre ?

3/ Comme vous le savez, je suis un peu méchant, mais quand ça va mal les rats quittent le navire et entre 2007 et 2009, le titre a été divisé par 2. Par contre, quand ça va bien, ces actions du groupe Bolloré à faible liquidité peuvent se diriger vers un "corner".
Donc, quel est pour vous,  votre degré de risque, de votre capital investi chez Bolloré ?

Merci d’avance

CPaulus

Hors ligne

 

#20 23/10/2013 16h10 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   54 

Bonjour Jeremy,

You are welcome!

Hors ligne

 

#21 23/10/2013 18h32 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Bonjour CPaulus,

Merci pour vos questions qui sont toujours challenging ! smile

1/ Pour la valorisation actuelle, voici des éléments qui peuvent contribuer à son explication :
-    la cotation séparée de Blue Solutions : c’est la seule entité du groupe qui perd de l’argent et qui est très capex intensive (construire deux usines pour développer la production d’un marché potentiellement important mais dont on est loin d’être assuré que cela soit si important que ça).
-    la capacité à débloquer de la valeur (Aegis dans le passé) désormais c’est Vivendi qui devrait être source de revenus supplémentaires. Certes avec Mediobanca, ce ne marche pas encore comme prévu mais ce n’est pas nécessairement son plus gros swing.
-    une capacité à toujours trouver une approche différente atypique mais efficace : le paiement en actions plutôt qu’en cash de la vente de D8.
-    une bonne allocation de capital sur les sociétés en portefeuille (OPRA sur Havas),
-    Ce n’est pas une nouvelle très joyeuses mais c’est la réalité : décès du comtes de Ribes qui avait l’usufruit de nombreuses actions dont Bolloré avait la nu propriété, il a désormais la propriété pleine et entière des actions,
-    l’activité portuaire en Afrique est un moat qui va profiter de la croissance de l’Afrique,
-    la volonté de transmettre son entreprise à ses enfants en 2022 pour les 100 ans du groupe et ses 70 ans. Cette transmission implique une simplification de la structure du « pouillis breton »,
-    un très bon traitement lors du rachat des minoritaires du groupe Bolloré,
-    … (et je garde quelques arguments sous le coude !)

2/ J’ai un prix en tête qui correspond à un prix d’OPR. La marge de sécurité est toujours largement présente même si je peux me tromper !

3/ Vous n’êtes pas méchant du tout CPaulus ! Il n’y a rien de mieux que les questions qui fâchent ! Sur la faible liquidité, je n’hésiterai pas à investir lourdement si le cours est divisé par 2 à condition que le dirigeant soit le même, l’activité reste la même… Si Mr Marché me donne une seconde chance pour obtenir moins cher une part d’entreprise que j’apprécie beaucoup alors je suis preneur.

Pour mon capital investi, si je prends mon pru c’est 14 % (ce montant a diminué du fait d’apport successifs et de réinvestissements des entreprises cédées). Je peux juste dire que cela serait une sensation extrêmement désagréable et « painful » pour moi si le groupe Bolloré avait une valorisation de 0.

Merci encore pour vos questions !

@Marcopolo
Many thanks again !

Cheers

Jeremy

Hors ligne

 

#22 09/02/2015 11h39 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   

Bonjour Jeyfox,

J’aime beaucoup parcourir vos interventions sur le forum, elles sont toujours constructives et enrichissantes. Sans compte qu’elles sont évidemment pleines de bons sens.

Je suis curieux par nature, et si cela ne vous embêtait pas trop, vous serait-il possible de partager votre portefeuille d’actions en ce début d’année 2015 ?

Quelles perspectives pour 2015 ? Vous êtes vous fixés de nouveaux objectifs ?

En tout cas, je vous remercie par avance de m’avoir lu !


Investisseur Novice - Parrain Serein pour Bourse Direct et Boursorama

Hors ligne

 

#23 10/02/2015 10h28 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Hello Gtaman81,
Merci beaucoup pour votre message et vos questions !
Malheureusement je ne peux pas partager mon portefeuille qui comportent tant des idées PEA que des valeurs étrangères. Certaines idées ont requis beaucoup de travail, restent confidentielles et ne sont diffusées qu’au sein du club de l’IF.
Cependant, vous pouvez deviner certaines lignes du fait de mes interventions récurrentes sur devenir rentier et je crois même que nous avons une action en commun ! Ainsi, les entreprises où je suis actionnaire (mais cela ne signifie pas que c’est une recommandation ! Je suis très loin d’avoir raison tout le temps !) et où j’ai indiqué être actionnaire sur IH :
-Galaxie Bolloré,
-Boiron,
-Orchestra,
-Visa,

J’ai été actionnaire dans le passé de (vous trouverez des files dédiées sur devenir rentier) :
-GEA,
-Thermador,
-MFC,
-Catering International Services,
-U10.

J’ai regardé (vous trouverez également des files dédiées sur devenir rentier) :
-d’ietieren,
-Robertet,
-Mc Graw Hill Financial,
-Mastercard…

Pour l’ensemble de ses entreprises vous trouverez des discussions sur devenir rentier où j’ai apporté des contributions, n’hésitez pas à y participer !

Pour les perspectives 2015, je ne fais pas de pronostics car 1/ c’est impossible, 2/ I am here for the long run (comme un copropriétaire !) et 3/le plus important est de se concentrer sur la marge de sécurité et d’une bonne compréhension du dossier.

Pour le nouveaux objectifs, je vais chercher à concentrer davantage mon portefeuille. J’ai tendance à être un collectionneur. Sans oublier mon objectif majeur : toujours boire autant de thé !

Si la modération estime ce message déplacé, qu’il n’hésite pas à faire le nécessaire.

Hope that it is useful pour vous Gtaman 81 ! Merci encore pour votre message!

Cheers

Jeremy

Hors ligne

 

#24 24/06/2016 22h06 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Hello,
il s’agit plutôt de réflexions liées à mon portefeuille. La modération peut déplacer sans problème.

En relisant tranquillement plusieurs rapports annuels (des entreprises dont je suis copropriétaire), je me suis rendu compte que j’apprends toujours à mieux les comprendre et à mieux comprendre "the big picture".

J’ai un biais (mauvaise chose peut-être) vis à vis du PEA qui offre un avantage fiscal non négligeable. Cet élément fiscal aide un peu au rendement.

Je me suis également rendu compte que je n’avais pas mis un ROI (retour sur investissement) attendu sur mes différents investissements. Certes, il y a pas mal de subjectivité (mettre une échéance, mettre une valeur intrinsèque estimée) mais je trouve que cela aide à guider la décision d’investissement lorsque plusieurs opportunités existent (ou que trop d’affect entre en jeux ou qu’il y a une volonté "féroce" d’être copropriétaire d’une entreprise donnée).

J’avoue aussi accorder beaucoup (peut-être trop!) d’importance au dirigeant et à son équipe mais au final c’est quand même eux qui gère et donc alloue le capital. Mais c’est mon style d’investissement.

L’allocation de capital est un point extrêmement important pour moi.

Je manque toujours de confiance dans mes thèses d’investissement mais j’espère estomper ce point progressivement!

Cheers

Jeremy

Hors ligne

 

#25 03/07/2016 23h36 → Portefeuille d'actions de Jeyfox (portefeuille actions)

Membre
Réputation :   167 

Hello,
d’autres réflexions:

Mon style évolue vers des thèses d’investissement simples (sans les simplifier à l’extrême).

Je me surprends à ne pas suivre suffisamment bien certaines entreprises en portefeuille : deux explications possibles : pondération peu importante ou plus simplement une compréhension insuffisante de ma part de l’entreprise (modèle de développement…).

Je me surprends également à constituer mes lignes soit en une seule fois soit de manière saccadée (multiplication d’achats). Il semble que cela soit lié à mon niveau de confiance ou plus simplement à mon humeur du jour (prêt à ne pas tergiverser ou d’autres fois manque de courage de ma part).

Je me suis également mis une liste de prix maximum d’achat d’une part d’une entreprise.  J’espère que cela me permettra d’objectiver encore plus mes décisions.

Faire des apports pour renforcer une ligne ou rajouter une ligne c’est bien mais cela a eu pour résultat de reporter les décisions qui fâchent à savoir vendre des entreprises que je comprends de manière insatisfaisante. Je me suis imposé de ne plus faire d’apports tant que je n’aurai trancher de le vif du sujet (est ce que je comprends de manière suffisante la thèse, est ce que je l’ai assez étudié, est ce que cela correspond à mon style).

En ayant pris de la hauteur (moins de bruits, davantage d’importance et de temps accordé à la lecture de rapport annuels..), je me sens plus serein, prêt à davantage prendre mon temps et au final être plus à l’aise avec mes choix.

Par moment, je me suis forcé à renforcer des lignes pour me donner le sentiment d’avoir un portefeuille qui me ressemble plus mais la contrepartie fut parfois d’un peu surpayer ses achats (biais de confirmation ou pour le dire d’une autre façon: le rétroviseur est plus facile…).

Je me suis également rendu compte que j’ai mal suivi les pondérations de mes investissements. Ainsi, j’ai désormais une pondération fondée sur le PRU (que je ne faisais pas) pour me rappeler où j’ai mes plus fortes convictions mais aussi une pondération fondée sur la valorisation pour le suivi (que je faisais déjà).

Cheers

Jeremy

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech