Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 08/11/2010 11h21 → Plombier freelance ou informaticien freelance pour devenir rentier ?

Administrateur
Réputation :   1309 

Ne connaissant pas de plombier, les chiffres que je vais donner sont peut-être irréalistes et dans ce cas je présente mes excuses par avance à tous les plombiers et aux lecteurs.

De mon point de vue, sauf situation particulière (PEE hyper avantageux, expatriés, poste de direction), il est très difficile de s’enrichir comme salarié.

Est-ce que le fait d’avoir fait des études est payant ou non quand on est à son compte ?

--

Je regardais une pub pour une entreprise de plomberie/serrurerie près de chez moi.

40 TTC l’heure de main d’oeuvre et 45 € TTC le déplacement. Si on considère que chaque déplacement aller et retour prend environ 30 minutes * 2, on va dire que le plombier tourne à 40 € TTC l’heure soit 32 € HT / heure. Multiplié par 8 on arrive à 256 € HT / jour.

Un freelance informatique BAC+5 ingénieur développeur est facturé client final 450-500 € HT / jour. L’intermédiaire prend 20% donc reste en moyenne 400 € HT / jour pour le consultant informatique, pour 8 heures de travail effectif quotidien (je ne compte pas le midi, même si c’est du temps "perdu", alors que le plombier lui pourra manger un sandwitch et bosser le midi).

--

Plombier indépendant (niveau BAC) : 256 € HT / jour * 220 jours par an = 56 320 € - 30% de charge sociales = 39,4 k€

Informaticien indépendant (BAC+5) : 400 € HT / jour * 220 jours par an = 88 000 € - 30% de charge sociales = 61,6 k€

Je considère les frais comme négligeables pour simplifier. Le plombier aura plus de dépenses mais en contrepartie il gagne de l’argent sur les produits qu’il refacture au client (robinet, etc).

Imaginons les, célibataire sans enfant.

Le plombier va payer 6335 € d’IR, l’informaticien 13 k€ d’IR.

Le plombier va donc toucher 33 k€ net de chez net (2750 € mensuel net de chez net), l’informaticien 48,6 k€ net de chez net (4000 € mensuel net de chez net), soit 47% de +.

Notre informaticien freelance gagne en fait : 48,6 k€ / 220 = 220 € / jour net de chez net ou encore 27,6 € de l’heure net de chez net ! Ça relativise les 400 € HT / jour de départ…

--

C’est très simplifié il faudrait un plombier pour confirmer. Si j’ai raison :

1) On constate qu’un cadre salarié BAC+5 (autour de 2500 brut d’IR mensuel donc avec 4000 € d’IR annuel on est plus autour de 2100 € net de chez net mensuel) gagne moins qu’un plombier indépendant

2) L’écart entre le plombier et l’informaticien indépendant n’est pas énorme (à mon sens). 50% de + pour 5 années d’études en plus.

3) Le plombier peut bosser au black et pas l’informaticien. Si on ajoute 20% de black en plus, les 33 k€ net de chez net deviennent 39,6 k€ et l’écart avec le freelance informatique n’est + que de 20%.

--

Une optimisation possible pour le plombier est se mettre en micro-entreprise avec franchise de TVA. Ça suppose de faire seulement 32 k€ de CA déclaré (et donc énormément de black).

Hors ligne

 

#2 08/11/2010 12h41 → Plombier freelance ou informaticien freelance pour devenir rentier ?

Membre
Réputation :   

c’est amusant de constater combien la profession de plombier cristallise autant d’interrogation

je dis ça car combien de fois j’ai pu voir des professions libérales comparer leur triste sort à celui des plombiers

une recherche sur le net donne grossièrement ça : Le salaire minimum d’un plombier débutant démarre à 1300 € brut par mois. Le salaire d’un indépendant peut varier en fonction des saisons, de l’activité générale, des périodes de vacances, de la zone géographique ou de la concurrence. Ainsi, ils peuvent évoluer entre 2800 € et 5000 € par mois.

évidement le gros point d’interrogation est la part du revenu non déclaré qui change tout … et j’imagine que 20% est une estimation plutôt basse et qu’on ne pourra pas généraliser dans ce domaine.

la conclusion que je retiens est qu’un entrepreneur sans diplôme peut tout à fait mieux s’en sortir financièrement parlant qu’un salarié bardé de diplôme. Ce qui d’ailleurs est une partie du message contenu dans le livre  Père riche, Père pauvre .

Hors ligne

 

#3 08/11/2010 12h52 → Plombier freelance ou informaticien freelance pour devenir rentier ?

Membre
Réputation :   69 

bon, quand on verra un informaticien se bousiller la colonne vertébrale comme les plombiers pliés en 4 sous un évier inaccessible, vous m’appellerez !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#4 08/11/2010 13h59 → Plombier freelance ou informaticien freelance pour devenir rentier ?

Membre
Réputation :   

la position assise toute la journée devant un écran n’est pas non plus très bonne pour le dos smile

sinon gagner sa vie en enchainant des visites à domiciles soirs et weekend, ca n’a rien de reposant et ca n’est pas bon non plus pour la vie familiale

Hors ligne

 

#5 08/11/2010 15h27 → Plombier freelance ou informaticien freelance pour devenir rentier ?

Membre
Réputation :   

Je crois que le problème est mal posé…
N’oubliez pas que nous sommes dans un marché d’offre et de demande. S’il y avait pléthore de plombiers, le prix horaire du plombier ne serait pas le même. En effet, il y aurait tellement de concurrence que les prix seraient très bas.
Mais voilà, allez trouver un BON plombier de nos jours !
Je pense qu’il y aura bientôt plus d’informaticiens que de plombiers et je ne serais pas surprise de devoir, un jour, payer plus cher pour faire réparer ma fuite que mon problème informatique…

Hors ligne

 

#6 08/11/2010 15h43 → Plombier freelance ou informaticien freelance pour devenir rentier ?

Administrateur
Réputation :   1309 

cecpars a écrit :

Mais voilà, allez trouver un BON plombier de nos jours !
Je pense qu’il y aura bientôt plus d’informaticiens que de plombiers et je ne serais pas surprise de devoir, un jour, payer plus cher pour faire réparer ma fuite que mon problème informatique…

Pas faux ! :-)

JOB a écrit :

bon, quand on verra un informaticien se bousiller la colonne vertébrale comme les plombiers pliés en 4 sous un évier inaccessible, vous m’appellerez !

Oui de la même façon que le peintre respire aussi des vapeurs toxiques toute la journée. Mais la pénibilité n’était pas mon propos, pas plus que je ne maitrise les métiers manuels, bien au contraire !

gdo a écrit :

la conclusion que je retiens est qu’un entrepreneur sans diplôme peut tout à fait mieux s’en sortir financièrement parlant qu’un salarié bardé de diplôme. Ce qui d’ailleurs est une partie du message contenu dans le livre  Père riche, Père pauvre .

Voilà, c’était exactement ce que je voulais souligner. Tous les travaux manuels qui peuvent être fait en freelance ont un potentiel rémunérateur et ça "paye" d’être à son compte.

Hors ligne

 

#7 10/11/2010 08h16 → Plombier freelance ou informaticien freelance pour devenir rentier ?

Administrateur
Réputation :   1309 

InvestisseurHeureux a écrit :

Je regardais une pub pour une entreprise de plomberie/serrurerie près de chez moi.

40 TTC l’heure de main d’oeuvre et 45 € TTC le déplacement. Si on considère que chaque déplacement aller et retour prend environ 30 minutes * 2, on va dire que le plombier tourne à 40 € TTC l’heure soit 32 € HT / heure. Multiplié par 8 on arrive à 256 € HT / jour.

J’ai relu la plaquette, et je me suis trompé, c’est 50 € TTC l’heure de main d’œuvre et non 40… :-)

Hors ligne

 

#8 10/11/2010 16h05 → Plombier freelance ou informaticien freelance pour devenir rentier ?

Membre
Réputation :   151 

Effectivement, beaucoup de métiers du bâtiment, ne payent pas forcément de mine, mais payent bien lorsque l’on est indépendant et que l’on maîtrise son affaire et son parfaitement indélocalisable.

Il est possible de gagner très correctement sa vie avec le métier d’électricien ou de plombier, par exemple, lorsque l’on est à son compte. De même, un bon charpentier a souvent un carnet de commande plein pour un ou deux ans, ce qui lui permet de choisir ses chantiers…

Si on compare cela avec un informaticien, il peut y avoir une concurrence des ingénieurs à bas cout de l’Inde qui parlent aussi bien l’anglais et ont fait d’aussi bonnes études, mais acceptent un salaire cinq fois moindre.

Allez délocaliser votre plomberie ou votre charpente en Inde, pour voir !

Dernière modification par stephane (10/11/2010 16h09)

Hors ligne

 

#9 10/11/2010 22h25 → Plombier freelance ou informaticien freelance pour devenir rentier ?

Membre
Réputation :   12 

Pourquoi pas une reconversion

En plus plombier en province c’est tout à fait jouable contrairement à informaticien freelance

Le coût de la vie n’est pas le même…

Hors ligne

 

#10 30/11/2010 13h21 → Plombier freelance ou informaticien freelance pour devenir rentier ?

Modérateur
Réputation :   1084 

InvestisseurHeureux a écrit :

…./…
De mon point de vue, sauf situation particulière (PEE hyper avantageux, expatriés, poste de direction), il est très difficile de s’enrichir comme salarié.
…/….

Le "freelance" cumule en fait deux casquettes : il est "travailleur" (et à ce titre susceptible de s’enrichir autant qu’un salarié lamda, d’ailleurs comme freelance il est aussi à un "poste de direction" ;-)) et "investisseur" (dans son entreprise, dont il recueille des fruits si elle se développe).  Chacune de ces casquettes peut générer de l’enrichissement.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech