Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 22/07/2012 14h32 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   

Bonjour
Cette approche de recherche de rente implique des investissements qui eux même impliquent une surplus de revenus sur les dépenses, bref des économies.
Bien sûr, dans ce domaine comme dans d’autre, tout est relatif mais je suppose que pour beaucoup, nous avons réduit ou minorons nos dépenses, ce qui implique un "décalage" avec la société actuelle et la majorité des personnes.

A partir de là, plusieurs sujets peuvent prêter à discussion:

- Comment concilier cela avec vos proches, amis, collègues (" ah tiens ton auto. a 150 000km et tu ne changes pas?" "tu as fait les soldes?" "tu pars au ski?" "mais qu’est ce qu il peut bien faire de ses sous Gérard"…)

-Comment concilier cela avec nos très proches, famille, conjoint? Bien loin de moi tout sexisme et ne me veux aucunement offensant à l’égard de la gente féminine, mais les croyances populaires laissent entendre que les filles sont plus dépensières. ( et il semble que ce forum soit composé majoritairement de membres masculins). Avez vous converti ou simplement sensibilisé votre moitié à votre gestion financière et vos objectifs? l’avez vous peut être même choisi en fonction de cela? (sic)

Pour ma part, l’une des raisons parmi tant d’autre pour lesquelles j’aime les actifs financiers est que cela est invisible pour les tiers.
A l’inverse de tout le monde, j’aime faire "modeste". Peut être cela me vient il des mes origines paysanes….

Voici à ne pas manquer quelques lignes à partir desquelles nous pouvons partager nos opinions respectives.

Bien à vous tous

Jean

Dernière modification par jean (22/07/2012 14h34)

Mots-clés : entourage, simplicité

Hors ligne

 

#2 22/07/2012 14h48 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   29 

Premièrement, en sélectionnant son entourage, cela peut permettre d’éviter d’entendre ce genre de questions assez superficielles. S’il s’agit de la famille, c’est bien sûr plus compliqué.

Pour le deuxième alinéa, ce n’est pas forcément la gente féminine qui est plus dépensière. Dans mon couple, je suis celle qui ne dépense rien avec au contraire, mon mari qui est assez dépensier (il peut sans problème commander pour 500 euros de CD par mois, et pour lui cela sera "normal"). Je laisse plus ou moins faire car on peut se le permettre, car après tout, les points de vue sur le sujet sont toujours subjectifs (mieux de profiter ? Mieux de tout économiser pour créer un patrimoine ? Juste milieu ?). J’estime que dans un couple, il faut éviter d’étouffer ou d’interdire à l’autre. J’ai essayé de l’initier à une stratégie patrimoniale, avec un succès disons… limité ! Après, il faut savoir faire avec et se souvenir du "pourquoi c’est lui que l’on a choisi et pas un profil financier".

Dernière modification par Myrtilles (22/07/2012 14h53)

Hors ligne

 

#3 22/07/2012 15h19 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   57 

La gente féminine plus dépensière me semble un bon gros cliché machiste. Ce serait d’autant plus surprenant que les femmes gagnent nettement moins que les hommes.

En tout cas, dans mon entourage, je n’ai rien constaté de tel.

Le rapport à l’argent n’est pas tant une question de genre que de personnalité, d’éducation et de valeurs profondes.

Personnalité : les "mentaux" contrôlent mieux leur porte-monnaie que les "émotionnels", de même un fort instinct de conservation porte à l’épargne, etc.

Education : quel sens les parents donnent à l’argent, a t-on appris à gérer un budget ?

Valeurs profondes : schématiquement consumérisme (avoir et paraître) ou post-consumérisme (être et expérimenter) ?

La culture française rend aussi le rapport à l’argent assez compliqué.

Selon moi, le mieux est de n’en parler qu’avec les gens impliqués (en gros son conjoint) et d’éluder avec tous les autres pour éviter incompréhension, jalousie, ou pire… leurs précieux conseils !

Hors ligne

 

#4 22/07/2012 15h37 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   512 

Il me semble que le sujet a deja ete traite.

S’entourer de gens de qualite, adeptes de plaisirs simples et de choses vraies est le meilleur conseil que l’on puisse donner a un rentier/aspirant rentier mis a mal par les quolibets de ses "amis".

Par rapport au cliche populaire, je rejoins l’avis des deux camarades qui m’ont precede. Ce sont  habituellement les hommes les depensiers ineptes - et ce, souvent au detriment de leur famille.

Ma mere, qui est avocate, ne se lassera pas de vous raconter toutes ces sordides histoires de menages en faillite pour cause de "chef de famille" adepte de grosse berlines.

Les femmes compulsivement depensieres que j’ai connu dans ma vie etaient toutes des femmes de mediocre qualite (paresseuses, volatiles, profiteuses et interessees par rien d’autre qu’elles-memes).

Savoir s’entourer, donc.

Dernière modification par thomz (22/07/2012 15h40)

Hors ligne

 

#5 22/07/2012 22h53 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   17 

Mes amis gagnent globalement moins bien leur vie que moi, le décalage de niveau de vie est donc totalement inexistant (ça serait plutôt "quoi, ta voiture n’a que 250 000 km et tu veux en changer ?") ; ma famille est plutôt économe, donc pas de décalage de ce côté-là non plus. Quant à ma compagne, elle est probablement un peu plus dépensière que moi, mais l’idée de devenir rentière et de pouvoir tout envoyer paître un jour a quand même tendance à la motiver un peu wink

Hors ligne

 

#6 22/07/2012 23h05 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   174 

Bonjour,

Le vrai tri, parmi vos proches, se fera le jour où vous serez rentier…


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#7 23/07/2012 00h18 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   74 

Personnelement j essaie de non plus pas rentrer  dans l’exces inverse c est a dire de rentrer dans l avarice (d argent, de cœur et de générosité )

Hors ligne

 

#8 01/08/2012 16h00 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   10 

thomz a écrit :

Les femmes compulsivement depensieres que j’ai connu dans ma vie etaient toutes des femmes de mediocre qualite (paresseuses, volatiles, profiteuses et interessees par rien d’autre qu’elles-memes).

Savoir s’entourer, donc.

…"volatiles" ?
Elles s’enflammaient subitement ? A moins qu’à force d’être volages elles finissaient par s’envoler ?

Blague à part, il me semble bien que l’aspect compulsif d’une dépense révèle souvent une insécurité que la personne cherche à combler par sa pulsion d’achat.
La manière dont un fumeur suce sa cigarette peut révéler la même chose (eh ! je sais, je suis fumeur !).

Hors ligne

 

#9 01/08/2012 16h13 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   313 

YP a écrit :

a manière dont un fumeur suce sa cigarette peut révéler la même chose (eh ! je sais, je suis fumeur !).

Source d’enrichissement par l’arrêt du tabac ….
De la rentabilité pour l’Etat de l’industrie du tabac…

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#10 01/08/2012 16h14 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   313 

francoisolivier a écrit :

Personnelement j essaie de non plus pas rentrer  dans l’exces inverse c est a dire de rentrer dans l avarice (d argent, de cœur et de générosité )

Un effort d’orthographe et de syntaxe permettrait de mieux vous comprendre …..

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#11 01/08/2012 16h43 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   21 

En termes de différence homme/femme, ce serait plus je pense sur le support d’épargne..où ces dames auraient plus tendance à viser des supports sécuritaires que ces messieurs (en moyenne biensur)..
Donc moins présentes généralement sur les supports actions…peut-être l’instinct ancestral de protection de la famille!…

PS: je n’ai pas d’étude à apporter comme source de cette affirmation mais il me semble l’avoir lu plusieurs fois..


Parrain Bourse Direct (50€ filleul), Boursorama Banque (80€ mini), Linxea - courtier AV (à voir selon l'offre du moment).  Me contacter par MP, merci !

Hors ligne

 

#12 01/08/2012 16h55 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   12 

+1 @Raphael : c’est également ce que j’observe, sans vouloir faire de généralité
Dans mon entourage, les femmes sont moins dépensières (sauf une) et elles ont une aversion au risque assez voire très élevée (cela expliquerait qu’elles soient moins présentes sur ce genre de forum?).

Dernière modification par pug (01/08/2012 16h56)

Hors ligne

 

#13 01/08/2012 18h09 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   17 

Thomz a écrit :

Les femmes compulsivement dépensieres que j’ai connu dans ma vie etaient toutes des femmes de mediocre qualite (paresseuses, volatiles, profiteuses et intéressées par rien d’autre qu’elles-mêmes).

Enfin C EST ARRIVE : avoir l occasion de contredire THOMZ , mais celà ne pouvait pas se produire sur un motif financier ou  de culture générale  -
Nous avons dans notre entourage une femme  (évidemment ) qui a tout perdu en raison de sa frénésie d achat -
-  Son emploi de fonctionnaire , la retraite qui allait avec ce statut , et s est engluée dans une   montagne de crédit revolving à rembourser jusqu à la fin de ses jours
suite logique : divorce , anti-dépresseur , mise sous tutelle , RMI - A cette occasion , nous avons appris qu il existe comme  il y a une dépendance au jeu, à l alcool , La dépendance à l’argent -
Avec une recherche sur Internet : Dépendance à l argent on obtient :
Comme on peut être dépendant aux drogues ou à l’alcool, on peut aussi être dépendant à l’argent. Cette dépendance implique une préoccupation de tous les instants qui peut aussi bien se traduire par de l’avarice que par des achats compulsifs. Une idée obsède la personne dépendante : amasser ou dépenser son argent. Tel le personnage d’Harpagon le dépendant est dominé par l’objet de sa dépendance et perd son autonomie.

Cette personne  est très logique et de bonne compagnie  mais il n y a aucun espoir de guérison : tout ce qui peut être fait c est la faire profiter  régulièrement  de services  qui ne sont pas  monnayables ,

Dernière modification par Swx (01/08/2012 18h12)

Hors ligne

 

#14 01/08/2012 18h28 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   60 

J’aime bien cette phrase de D.H. Lawrence :

"La cruelle insensibilité qui éclate dans les bavardages des gens conscients d’avoir de réconfortantes réserves d’argent"

Je pense que ceci est à avoir en tête dans ses rapports avec les autres (salariés, personnes au RSA …). Que l’on soit déjà rentier ou en phase d’épargne, nous avons ces "réconfortantes sommes". Il ne faut pas que ceci nous rende, en un mot, "supérieur".

Thomz a écrit :

Les femmes compulsivement dépensieres que j’ai connu dans ma vie etaient toutes des femmes de mediocre qualite

J’ai exactement la même expérience. Une personne bien élevée (sauf pathologie éventuelle décrite par Swx) ne saurait être une dépensière compulsive. Et, dans l’autre sens, en aucune façon une femme vulgaire dans son rapport à l’argent ne peut-être une personne autre que mal élevée.

(par rapport à la première partie de ce post, je ne me sens pas supérieur en prônant la bonne éducation, je considère seulement la bonne éducation comme facteur de compatibilité)

Dernière modification par placementapapa31 (01/08/2012 18h59)

Hors ligne

 

#15 01/08/2012 19h17 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   17 

L’apprenti rentier et son entourage proche…

Pour répondre à cette question ,
Nous n avons aucun problème , ni mérite , autant ma femme que moi-même n avons des goûts de luxe , ni   de vouloir donner dans le genre  tape à l oeil

Et la qualité de vie en Suisse se traduit par des petits riens :
Aujourd hui 1er Août en Suisse , est le jour de la Fête Nationale :
A cette occasion les Suisses de n importe quelle condition sociale ont pour coutume  de se réunir , toutes classes sociales confondues ,
pour déguster un bol de soupe - offert gratuitement  par les Autorités -
L usage est de payer le bol  en grès : montant au choix - Il est généralement peint aux couleurs de
l association charitable qui recevra les fonds :

A part si vous êtes vous même un malotru , quand  vous rencontrez une personne dans la rue  , il ne vous viendra pas comme  idée première   de vous inquiéter pour savoir si elle est milliardaire ou caissière de super-marché , elles ne porteront pas  de poinçon pour faire la différence :
Toutefois un changement d attitude    à ce sujet commence à s importer avec la levée des frontières ….

Dernière modification par Swx (01/08/2012 19h49)

Hors ligne

 

#16 01/08/2012 19h19 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   10 

placementapapa31 a écrit :

J’aime bien cette phrase de D.H. Lawrence :

"La cruelle insensibilité qui éclate dans les bavardages des gens conscients d’avoir de réconfortantes réserves d’argent"

Je pense que ceci est à avoir en tête dans ses rapports avec les autres

Tout à fait d’accord également.
Sur un ton plus polémique, tout cela me rappelle aussi une phrase de J.K. Galbraith qui disait que "Lorsque l’on n’a soi-même pas besoin d’aide, il est très facile d’affirmer que personne n’a besoin d’aide."

Galbraith parlait de cela pour décrire la psychologie des sympathisants de la droite américaine (républicains)…

Hors ligne

 

#17 01/08/2012 19h41 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   512 

YP a écrit :

…"volatiles" ? Elles s’enflammaient subitement ? A moins qu’à force d’être volages elles finissaient par s’envoler ?

[def.] Volatile

a. Susceptible de s’évaporer selon les variations de pression ou de température
b. Instable, qui tend à varier fréquemment
c. Inconsistant, ephémère
d. Sujet à une réaction violente, excessive ou imprévisible
e. Volant, ou capable de voler

Blague à part, il me semble bien que l’aspect compulsif du sarcasme révèle bien souvent une insécurité que la personne cherche à combler derrière un cynisme mal documenté et fort maladroit.

Bonjour chez vous monsieur le professeur.

Hors ligne

 

#18 01/08/2012 21h07 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   10 

Merci Thomz de me remettre à ma place.
C’est toujours un honneur de recevoir des leçons de vie de la part d’aussi estimables esprits.

Hors ligne

 

#19 01/08/2012 21h35 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   60 

YP a écrit :

une phrase de J.K. Galbraith qui disait que "Lorsque l’on n’a soi-même pas besoin d’aide, il est très facile d’affirmer que personne n’a besoin d’aide."

Galbraith parlait de cela pour décrire la psychologie des sympathisants de la droite américaine (républicains)…

Bien sûr, vous avez raison. Je précise cependant (parce que je ne tiens pas à soutenir par principe tel ou tel bord) que je ne trouve pas non plus la psychologie des sympathisants du centre-gauche social-démocrate français spécialement belle. L’extrême avidité aux prestations, ou la recherche systématique d’ "avantages" comme seul critère de décision, ce n’est pas quelque chose de très joli à mon sens. Ni très porteur de progrès. Ni propice à la vitalité et à la joie.

Dernière modification par placementapapa31 (01/08/2012 21h47)

Hors ligne

 

#20 01/08/2012 22h38 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   512 

YP a écrit :

Merci Thomz de me remettre à ma place. C’est toujours un honneur de recevoir des leçons de vie de la part d’aussi estimables esprits.

La charité, Monsieur, est une vertu décidemment indémodable.

Hors ligne

 

#21 03/08/2012 15h00 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   10 

Myrtilles a écrit :

Premièrement, en sélectionnant son entourage, cela peut permettre d’éviter d’entendre ce genre de questions assez superficielles.

Tout dépend sans doute de la personne qui pose la question.
Elle (la question) est superficielle si une personne non proche me demande pourquoi je n’ai pas telle ou telle objet/truc ou bidule. C’est du bavardage selon selon moi et la vérité de la réponse importe moins que le fait d’échanger quelques mots avec l’autre.
"Hein ? Pourquoi je n’ai pas d’écran plat de 6 mètres de large ? Mais tu sais combien ça coûte ?!"

Par contre la même question devient moins superficielle si elle émane d’une personne qui a déjà ma confiance.
"Je n’ai pas d’écran plat parce que l’argent, je préfère le garder. Les meilleures choses dans la vie sont gratuites de toute façon."

D’après ce que j’ai lu de vos réponses, cette notion de confiance est importante dans le fait d’aborder -ou pas- le sujet.
Bien.
Et à partir de quel seuil/quels signes quelqu’un serait susceptible de faire partie de votre "entourage proche" ?

Tout cela devient encore plus personnel, j’en ai conscience…

Dernière modification par YP (03/08/2012 15h03)

Hors ligne

 

#22 06/08/2012 10h45 → L'apprenti rentier et son entourage proche... (entourage, simplicité)

Membre
Réputation :   82 

pug a écrit :

+1 @Raphael : c’est également ce que j’observe, sans vouloir faire de généralité
Dans mon entourage, les femmes sont moins dépensières (sauf une) et elles ont une aversion au risque assez voire très élevée (cela expliquerait qu’elles soient moins présentes sur ce genre de forum?).

Je crois que ce sujet avait été étudié il y a quelques années, et la conclusion était que la réponse se situe au niveau de l’éducation.

En gros on apprends au garçon à être casse cou et à risquer et aux filles à rester sagement assis sans prendre de risque.

jean a écrit :

- Comment concilier cela avec vos proches, amis, collègues (" ah tiens ton auto. a 150 000km et tu ne changes pas?" "tu as fait les soldes?" "tu pars au ski?" "mais qu’est ce qu il peut bien faire de ses sous Gérard"…)

Là on se rapproche des sujets sur la simplicité volontaire ou le minimalisme, dont le but est de limiter la consommation, et donc se révèle souvent en différentiel avec les autres.

jean a écrit :

-Comment concilier cela avec nos très proches, famille, conjoint? Bien loin de moi tout sexisme et ne me veux aucunement offensant à l’égard de la gente féminine, mais les croyances populaires laissent entendre que les filles sont plus dépensières. ( et il semble que ce forum soit composé majoritairement de membres masculins). Avez vous converti ou simplement sensibilisé votre moitié à votre gestion financière et vos objectifs? l’avez vous peut être même choisi en fonction de cela? (sic)

Pour le conjoint, j’aurai envie de dire, qu’un projet de vie commune se fait à 2 et non s’impose de force. Donc je ne vois pas trop le problème à ce niveau là. (vu qu’il y aura eut échanges et discussions, les 2 comprendront le point de vue de l’autre).
Par contre, pour la famille plus éloigné, il peux y avoir des tensions, mais est ce que les tensions sont du uniquement à l’argent, où l’argent est il uniquement l’excuse de ces tensions?
Perso, je penche plus pour le second, car si il y a désaccord de caractère et jalousie, il faut juste un déclencheur. (et le statut de rentier sera parfait dans ce rôle)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech