Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 09/07/2012 16h30 → Le service militaire comme expérience du management ! (armée, management)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour,

je réagis à la sympathique arrivée de Jphmilitaire, en constatant aussi que quelques uns parmi nous ont traîné leurs guêtres dans l’une des trois armées.

Quand je dis expérience de management, je confirme tout le bien acquis :
d’abord les rudiments en préparation militaire supérieure,
puis à Coët(quidan) lors de mon passage en école comme élève-officier
puis comme chef de section dans un régiment d’infanterie.

On dira tout ce que l’on veut comme plaisanteries sur le service mais cela reste grisant quand vous avez 20 ans et que l’on vous confie 30 gus à former ou/et à encadrer, sous le regard d’autrui.

Vous expérimentez à ce moment-là ce que l’on appelle "servitude & grandeur" ou "solitude du chef", la décision à peser ou à mûrir concernant une mission à mener avec des moyens appropriés, et la responsabilité qui en découle (en particulier quand il faut sanctionner !)

Cela m’a tjrs été utile pour la suite de ma carrière professionnelle, encore faut-il être motivé et avoir pu choisir librement sa voie.

D’ailleurs, de nombreuses vocations ont pu naître pendant le service militaire.

Mais je parle d’un temps que les - de 35 ans n’ont pas pu connaître ! (en mettant les engagés à part, bien entendu, depuis)

Dernière modification par Job (09/07/2012 16h30)

Mots-clés : armée, management


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#2 09/07/2012 18h34 → Le service militaire comme expérience du management ! (armée, management)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Effectivement l’institution militaire offre de réelles possibilités pour des gens jeunes (et moins!) en terme de management. D’ailleurs ce terme est de plus en plus employé en parallèle du terme commandement.
Il est vrai que se retrouver à la tête d’une section est une expérience forte. Toutefois, la professionnalisation a fait changer pas mal de choses par rapport à l’époque du service national.
Quoi qu’il en soit, à niveau égal, un cadre dans l’armée (de terre) aura vraisemblablement beaucoup plus de responsabilité d’encadrement que son équivalent civil. Je ne connais pas de collègues de ma promotion civile à avoir eu la responsabilité de 30 pax (sans compter le matériel).

"Quand le chef s’assoit, les hommes se couchent"

Hors ligne

 

#3 24/07/2012 15h59 → Le service militaire comme expérience du management ! (armée, management)

Membre
Réputation :   17 

Wilkipedia a écrit :

Une armée de milice est une armée où les civils sont formés pour participer à des missions militaires en complément de leurs formations professionnelles. Il s’agit d’un type d’armée principalement utilisé en Suisse.

Un parcours militaire différent :
Sursitaire , j ai été appelé dans une école de l Armée de l air française ,: Base aérienne d Auxerre 
ou j ai donné des cours  d instruction générale  à des Engagés qui voulaient grader
Pour moi  attribution d un  grade fictif pour faire  respecter la hiérarchie .
Je me suis beaucoup investi dans ce travail , et je n ai pas compté mes heures dans la semaine , contrairement à d autres, genre sous-lieutenants  qui en faisaient …le moins possible ….
J ai  profité d un statut  d Enseignant qui avait   un peu moins de  congés -
Je n ai donc jamais …oui jamais porté  une arme . excepté un 14 Juillet ou la Direction de cette Base  a voulu  inclure dans le Défilé une délégation d Enseignants -
Expérience unique : lever à 4h , recevoir une arme graisseuse  qui sort d un arsenal et que vous porterez  toute la journée en gants blancs -

J ai porté  une tenue militaire  uniquement le week end pour faire de l auto-stop -
Pas de sadisme à craindre à l époque , les gens rencontrés étaient sympa ,   et je dormais  le soir dans des Auberges de Jeunesse -
J ai donc visité scientifiquement toute la France -.
Mes élèves-Engagés  ayant obtenu les meilleurs résultats  de l  école  à leurs  examens , je fus gratifié d un certificat auquel je n avais pas attaché beaucoup d importance -

J ai changé trois fois de job en Suisse ou je suis non-résident .
Les autres candidats avaient les mêmes diplômes que moi , mais  c est chaque fois ce certificat qui a été un plus pour me faire  engager
En effet à cette époque , les Directeurs de Sociétés Suisses étaient tous des Militaires  de milice  gradés  : un certificat flatteur signé d un Colonel a toujours été du meilleur effet .

Dernière modification par Swx (24/07/2012 20h58)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech