Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 21/06/2012 10h57 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   24 

Petite question sur la GRL que je n’ai jamais prise; il me semble qu’il faut que le taux d’effort du locataire pour payer le loyer soit inférieur à 50% de ses revenus.

Cela peut être difficile dans certains cas pour les chômeurs mais c’est presque impossible pour les étudiants ?!? Du coup vous ne louez jamais à des étudiants ? Ou vous ne fonctionnez qu’avec la caution parentale

Hors ligne

 

#27 21/06/2012 11h01 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   104 

Effectivement, le taux d’effort ne dois pas dépasser les 50%, au moment de la souscription de l’assurance.
Pour une personne au chomage, si elle touche des indemnités, celles-ci sont prises en compte dans les revenus. Le montant des aides de la CAF est également pris en compte. Donc il est finalement assez facile de répondre à cette condition.
Dans l’exemple que je cite, il suffira que le locataire touche au moins 2 fois le montant du loyer restant à sa charge.

Pour les étudiants, je ne sais pas comment celà fonctionne… vu qu’il n’y a pas d’étudiants là où j’investis !


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne

 

#28 21/06/2012 11h07 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   313 

Erwan a écrit :

Petite question sur la GRL que je n’ai jamais prise; il me semble qu’il faut que le taux d’effort du locataire pour payer le loyer soit inférieur à 50% de ses revenus.

Cela peut être difficile dans certains cas pour les chômeurs mais c’est presque impossible pour les étudiants ?!? Du coup vous ne louez jamais à des étudiants ? Ou vous ne fonctionnez qu’avec la caution parentale

Jamais de problème avec les étudiants car les parents sont derrière donc pas de GRL

Je ne prend pas de chômeurs.
J’hésite beaucoup pour les CDD  , il faut une activité régulière en intérim qui est reconnue par les GRL.
Pas de souci pour les CDI avec toujours le risque de perte d’emploi

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#29 21/06/2012 12h43 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   82 

Sans vouloir polémiquer, une personne de plus de 60 ans, qui touche le revenu de solidarité, qui est handicapée et aidée par une association et, pour couronner le tout, qui vous paie 50 euros par mois malgré tout…c’est pas deux ans que vous allez la garder en cas d’impayés.

Hors ligne

 

#30 21/06/2012 12h44 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   82 

Siocnarf a écrit :

Effectivement, le taux d’effort ne dois pas dépasser les 50%, au moment de la souscription de l’assurance.
Pour une personne au chomage, si elle touche des indemnités, celles-ci sont prises en compte dans les revenus. Le montant des aides de la CAF est également pris en compte. Donc il est finalement assez facile de répondre à cette condition.
Dans l’exemple que je cite, il suffira que le locataire touche au moins 2 fois le montant du loyer restant à sa charge.

Pour les étudiants, je ne sais pas comment celà fonctionne… vu qu’il n’y a pas d’étudiants là où j’investis !

L’avantage des étudiants, c’est qu’on sait qu’ils ne posent pas valises en général. Et bien entendue, les parents sont derriéres, sans compter le fait qu’ils ne sont pas au courant de la législation parfaite également.

Hors ligne

 

#31 21/06/2012 13h18 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   313 

BorderLine a écrit :

Sans vouloir polémiquer, une personne de plus de 60 ans, qui touche le revenu de solidarité, qui est handicapée et aidée par une association et, pour couronner le tout, qui vous paie 50 euros par mois malgré tout…c’est pas deux ans que vous allez la garder en cas d’impayés.

Il s’agit d’un chômeur de 20 ans.

Mais effectivement le cas que vous évoquez est l’apothéose des problèmes que l’on peux se créer avec un locataire et en passant en plus pour un méchant bailleur car il faut pingre comme bailleur pour 50 euros par mois dans la situation physique et financière d’une personne au rsa de plus de 60 ans.

J’ajoute qu’un retraité locataire au rsa , c’est l’assurance de problème par aigreur et jalousie envers votre statut de bailleur riche.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#32 21/06/2012 13h20 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   313 

BorderLine a écrit :

L’avantage des étudiants, c’est qu’on sait qu’ils ne posent pas valises en général. Et bien entendue, les parents sont derriéres, sans compter le fait qu’ils ne sont pas au courant de la législation parfaite également.

Le problème est qu’ils salissent souvent très vite en une année scolaire.
Ils peuvent aussi être bruyant car première indépendance dans un studio.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#33 21/06/2012 14h30 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   69 

Philippe30 a écrit :

en une année scolaire.

oui, petit inconvénient de la vacance d’été avec un ou deux mois sans loyer ?


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#34 21/06/2012 14h34 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   313 

job a écrit :

oui, petit inconvénient de la vacance d’été avec un ou deux mois sans loyer ?

Peinture pendant ce temps ……c’est l’avantage de la vacance d’été…..

Studios point trop n’en faut car sinon c’est chronophage …..

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#35 21/06/2012 14h37 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   

Philippe, vous avez oublié de dire que cette même personne est bien entendue aidée par une association de soutien aux cas sociaux qui lui donne conseils, soutien d’un avocat et aide le cas échéant.

Bonjour,

je rebondis sur ce fil pour ne recréer un doublon, avez vous le même retour d’expérience pour de la location vers une personne épaulée par une association FSL (fond de solidarite logement) ?
J’ai le cas de figure, cela semble "attractif" sur l’aspect financier:
- paiement du 1er mois par le fond
- caution avancée par le fond
- APL versée en direct

complément à la charge du locataire, en cas d’impayé le fond est là pour régler (délai flou…)
bémol: bail de 3 ans (je précise pour un studio meublé).
Mon intérêt ici est que le studio est en RdC et j’ai qque difficulté pour le louer actuellement.
Le risque que je vois est plutôt coté dégradation.

@Siocnarf: quel est le type d’appart?

Il logerait seul pour le moment et le bail serait à son nom uniquement. Mais son amie travaille en CDI. Elle devrait venir habiter avec lui par la suite…

Pourquoi ne pas louer à la copine…?!

Hors ligne

 

#36 21/06/2012 15h02 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   104 

Je vous trouve quand même pessimistes et je pense qu’il ne faut pas (trop) généraliser non plus.

Personnellement, nous avons 2 très bons exemples de locataires qui auraient été refusés selon les critères "normaux" :

- un couple d’intérimaires : des locataires en OR, qui malgré les apparences "cas sociaux" m’avaient fait bonne impression quand ils avaient visité.
Ca fait 3 ans qu’ils occuppent le logement, il n’y a jamais un retard de loyer. A leur arrivée, j’ai changé la cuisine équipée. C’est monsieur qui l’a posée lui-même (je lui ai fait confiance car il avait l’air de toucher en bricolage). Résultat : des pros n’auraient pas fait mieux (je leur ai fait 1 mois de loyer gratuit en contrepartie). Ils ont carrelé à leurs frais la cuisine (j’avais pourtant proposé de participer). Lors d’un gros coup de vent en décembre dernier, des tuiles ont bougé sur le toit, causant une petite fuite. Il est monté lui-même pour les replacer (il faut dire qu’à l’origine, il est couvreur). Il m’a consolidé (toujours gratuitement) une poutre qui fatigait , etc….

- un retraité qui touche le RSA justement. Ce monsieur m’a expliqué que payer son loyer était un devoir et qu’il se considérerait déshonoré s’il ne le payait pas (propos confirmés par l’ancien propriétaire qui m’avait prouvé qu’il n’avait jamais eu de problème avec lui)

Bien sûr, nous avons certainement de la chance, et beaucoup de cas prouvant le contraire de ce que je raconte existent, mais je persiste à croire que tout le monde n’a pas un mauvais fond et qu’il faut aussi laisser leur chance à des personnes qui doivent déjà galérer dans la vie.

Je précise aussi que je n’ai jamais eu de cas de loyers impayés (juste quelques retards, rattrapés à l’amiable), et qu’il n’est pas impossible que mon discours change au cas où celà m’arrive.
Mais les assurances sont là pour ça.


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne

 

#37 21/06/2012 15h05 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   104 

freesas a écrit :

@Siocnarf: quel est le type d’appart?

Pourquoi ne pas louer à la copine…?!

C’est un f2 de 55m2 environ.
Pour le bail, j’ai posé la question à sa copine, mais elle ne veut pas. Je peux comprendre, ils ont a peine 20 ans et je ne sais pas depuis combien de temps date leur relation (celà ne me regarde d’ailleurs pas du tout)


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne

 

#38 21/06/2012 15h29 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   313 

Siocnarf a écrit :

Je vous trouve quand même pessimistes et je pense qu’il ne faut pas (trop) généraliser non plus.

L’épreuve des faits ….

Siocnarf a écrit :

A leur arrivée, j’ai changé la cuisine équipée. C’est monsieur qui l’a posée lui-même (je lui ai fait confiance car il avait l’air de toucher en bricolage). Résultat : des pros n’auraient pas fait mieux (je leur ai fait 1 mois de loyer gratuit en contrepartie).

Les locataires doivent toujours payer leur loyer et ensuite vous vous arranger pour les rétribuer sur leur travail indépendamment.
Hormis le fait que c’est du travail dissimulé , il faut bien dissocié le loyer et les petits travaux sinon votre locataire trouvera toujours quelque chose à vous proposez en échange d’une remise de loyer.

Siocnarf a écrit :

Mais les assurances sont là pour ça.

Au bout de deux mois d’impayés et après avoir respecter les relances après 10 jours puis 20 jours … par recommandé sinon pas de paiement et vous savez une assurance trouvera toujours un détail dans le dossier pour limiter le remboursement.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#39 21/06/2012 15h37 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   313 

freesas a écrit :

je rebondis sur ce fil pour ne recréer un doublon, avez vous le même retour d’expérience pour de la location vers une personne épaulée par une association FSL (fond de solidarite logement) ?
J’ai le cas de figure, cela semble "attractif" sur l’aspect financier:
- paiement du 1er mois par le fond
- caution avancée par le fond
- APL versée en direct

complément à la charge du locataire, en cas d’impayé le fond est là pour régler (délai flou…)
bémol: bail de 3 ans (je précise pour un studio meublé).
Mon intérêt ici est que le studio est en RdC et j’ai qque difficulté pour le louer actuellement.
Le risque que je vois est plutôt coté dégradation.

Le risque reste le même  , ce n’est pas parce que le FSL prend le dépôt de garantie et le premier mois à sa charge que vous serez payé le 3 ième ou 4 ième mois.
Le scénario possible est un premier mois de paiement par le locataire , puis un retard  ensuite et puis plus de paiement….

Fin du scénario 2 ans après et 1.500 € de frais d’huissier plus les dégradations et le non paiement du loyer et l’arrêt du paiement par la CAF.

Sachez qu’il suffit que le locataire aille faire profil bas à la préfecture pour que la procédure d’expulsion soit suspendu , il suffit qu’il s’engage sur un échéancier et hop c’est reparti pour 6 mois , l’hiver arrive monsieur reste bien au chaud et au printemps revoilà le profil bas auprès de la préfecture.

Croyez moi le social peux vous coûter très très cher …..

Maintenant chacun fait sa propre expérience , j’en ai eu des pas trop bonne mais aussi des supers locataires c’est une question de personnes mais on peux difficilement le savoir à l’avance.
C’est le casino mais je vous rappelle que vous n’êtes pas la banque par contre vous êtes entre la banque et la loi pour le locataire.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#40 21/06/2012 15h39 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   104 

@Philippe : concernant le travail dissimulé :
- serait-il juridiquement interdit de faire une remise de loyer ? Même si (pour un autre cas) c’était précisé dans le bail ?
- quels sont les risques que j’encours ?

Sinon pour les assurances, voir ici pour la procédure à respecter dans mon cas. Franchement, ça n’est pas tellement compliqué. Par contre le dossier locataire doit être complet


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne

 

#41 21/06/2012 15h45 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   313 

Siocnarf a écrit :

@Philippe : concernant le travail dissimulé :
- serait-il juridiquement interdit de faire une remise de loyer ? Même si (pour un autre cas) c’était précisé dans le bail ?
- quels sont les risques que j’encours ?

Pour quelle raison allez vous faire une remise de loyer au mois de juin ????
Fiscalement pourquoi une remise de loyer ????
Comment expliquer un loyer de 400 € par exemple avec des fluctuations mensuels en fonction des travaux du locataire ??

La remise de loyer n’a de justification que lorsque le bien a un problème qui pénalise gravement le locataire.
Mais dans ce cas vous risquez d’avoir l’obligation de le reloger.
Mon propos est surtout de dire qu’une remise de loyer ne peux être faite pour des travaux , le relogement etc ….est plus complexe à gérer.

Les risques sont simples requalification du montant du loyer à sa valeur normal pour votre imposition

Siocnarf a écrit :

Sinon pour les assurances, voir ici pour la procédure à respecter dans mon cas. Franchement, ça n’est pas tellement compliqué. Par contre le dossier locataire doit être complet

Oui le dossier doit être complet mais charge à vous de le réclamer au locataire à l’entrée dans les lieux sinon vous êtes cuit…..
La procédure n’est pas contraignante mais doit être faite dans les délais sinon vous êtes cuit …..

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#42 21/06/2012 15h54 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   104 

Philippe30 a écrit :

Comment expliquer un loyer de 400 € par exemple avec des fluctuations mensuels en fonction des travaux du locataire ??

Dans mon cas, il s’agissait d’une remise "extraordinaire" qui n’est arrivée qu’une fois.
Je comprends votre message : en fait, j’ai en quelque sorte rémunéré un travail au noir…
Dans le cas d’une participation à l’achat de matériaux (pour l’exemple du carrelage que je cite), celà aurait été différent.

Mais franchement, suis-je le seul à agir de la sorte ?

Dans un autre appartement que nous avons acheté, le bail de la locataire en place précisait que le loyer bénéficierait d’une remise de 50€ par mois pendant 1 an, en contrepartie de la remise en peinture du logement (il n’y avait eu que la sous-couche de faite suite à la rénovation)


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne

 

#43 21/06/2012 16h09 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   104 

Après une rapide recherche :

Il est tout à fait légal de diminuer le loyer en contrepartie de travaux effectués par le locataire.

Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs - article 6 a écrit :

à lire ici pour les courageux ;-)

Le bailleur est obligé :

a) De délivrer au locataire le logement en bon état d’usage et de réparation ainsi que les équipements mentionnés au contrat de location en bon état de fonctionnement ; toutefois, les parties peuvent convenir par une clause expresse des travaux que le locataire exécutera ou fera exécuter et des modalités de leur imputation sur le loyer ; cette clause prévoit la durée de cette imputation et, en cas de départ anticipé du locataire, les modalités de son dédommagement sur justification des dépenses effectuées ; une telle clause ne peut concerner que des logements répondant aux caractéristiques définies en application des premier et deuxième alinéas

A défaut d’avoir prévu la clause dans le bail initial, elle doit être précisée dans un avenant.


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne

 

#44 21/06/2012 19h59 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   313 

Siocnarf a écrit :

Il est tout à fait légal de diminuer le loyer en contrepartie de travaux effectués par le locataire.

Merci pour cet apport de l’article de la loi de 89.

Effectivement c’est possible légalement.

J’ai toujours pensé que c’était limite sans réfuter le fait que c’est pratiqué probablement souvent.

La problématique concernant le travail au noir même avec la loi 89 est comment géré un accident de travail lorsque le locataire fait des travaux ?

Autre chose me gène , je l’ai déjà indiqué s’est la possibilité d’abus du locataire pour faire des petits travaux pour alléger son loyer , toujours trouver des choses qui ne vont pas et se retrouver pris dans un engrenage.

Un autre problème réside dans la qualité des travaux effectué , je pense à votre exemple de remise de loyer de 50 € pour la peinture des pièces , tout le monde ne sait pas forcement bien peindre.

Dernière chose un locataire qui part doit remettre le logement en état probablement refaire la peinture , il ne faudrait pas qu’il prenne l’habitude de vous solliciter des remises de loyer à chaque qu’il doit procéder à des travaux qui pour certains sont uniquement de son ressort.

J’espère que vous comprenez mes réticences même si la loi le permet moi je ne suis pas d’accord pour ce type de pratique.
Il faut à mon sens que les choses soit bien distinctes

Philippe

Dernière modification par Philippe30 (21/06/2012 20h04)


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#45 21/06/2012 21h16 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   82 

Je crois surtout que chacun doit avoir son métier.

Hors ligne

 

#46 21/06/2012 22h37 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   

les personnes au chomage ne sont pas forcément de mauvais locataires !! et je sais de quoi je parle , gigi vous vous trompez j ai plusieurs logements en locations , c est pour cela que je me permets de répondre a certaines questions , j ai une locataire qui est passé au tribunal le jugement est pour le 1 décembre , alors les impayés je connais !!

Hors ligne

 

#47 22/06/2012 08h03 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   104 

Philippe30 a écrit :

La problématique concernant le travail au noir même avec la loi 89 est comment géré un accident de travail lorsque le locataire fait des travaux ?

D’après l’interprétation que je fais, on ne peut pas parler d’accident du travail dans ce cas. L’appartement du locataire étant son domicile, il s’agirait plutôt d’un accident domestique, de la même manière que si l’on se blesse en bricolant à la maison.


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne

 

#48 22/06/2012 09h19 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   313 

Siocnarf a écrit :

D’après l’interprétation que je fais, on ne peut pas parler d’accident du travail dans ce cas. L’appartement du locataire étant son domicile, il s’agirait plutôt d’un accident domestique, de la même manière que si l’on se blesse en bricolant à la maison.

Un accident domestique dans sa RP lorsque je suis sur le toit entrain de refaire la toiture à la rigueur mais le même type d’accident ou s’entailler la main en changeant une fenêtre lorsque l’on est locataire c’est moins courant , je ne suis pas sûr que l’assurance prenne ça pour un accident domestique.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#49 22/06/2012 11h46 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   39 

Philippe30 a écrit :

Dernière chose un locataire qui part doit remettre le logement en état probablement refaire la peinture , il ne faudrait pas qu’il prenne l’habitude de vous solliciter des remises de loyer à chaque qu’il doit procéder à des travaux qui pour certains sont uniquement de son ressort.
Philippe

Vous exigez une réfection de peinture à chaque changement de locataire ???
Sauf erreur, une vétusté s’applique et pour exiger une remise à neuf, il faut quand même de sacrées dégradations !
Sauf erreur, les traces de cadres dues au jaunissement sont considérées comme usure normale à la charge du propriétaire. De même, je crois que le locataire a obligation de reboucher tous els trous faits dans les murs (chevilles) mais pas de repeindre par dessus.


"We judge a book by its cover ; And read what we want ; Between selected lines"

Hors ligne

 

#50 22/06/2012 12h00 → Louer un appartement à un chômeur ? (chomeur, location)

Membre
Réputation :   313 

Lemouz a écrit :

Vous exigez une réfection de peinture à chaque changement de locataire ???
Sauf erreur, une vétusté s’applique et pour exiger une remise à neuf, il faut quand même de sacrées dégradations !
Sauf erreur, les traces de cadres dues au jaunissement sont considérées comme usure normale à la charge du propriétaire. De même, je crois que le locataire a obligation de reboucher tous els trous faits dans les murs (chevilles) mais pas de repeindre par dessus.

Bien sûr qu’il y a un coefficient de vétusté mais un locataire en 9 mois peux vous pourrir un appartement surtout les studios pris par des étudiants.

Raisons dans le désordre : Soirée , cigarettes , manque d’aération , poster avec punaise , mur avec impact.

Les trous rebouchés à la va vite autant ne rien demandés car le remède est souvent pire que le mal , c’est comme la peinture à la va vite avant de quitter un logement , je vous raconte pas comment les pauvres plinthes changent de couleur ….

Je n’exige pas une réfection de peinture , je donnais mon avis sur les travaux en contrepartie d’une baisse de loyer et je prenais l’exemple d’une remise en état avant un départ.

Les agences sont très pointilleuses lors des départs au détriment des locataires mais cela permet de les responsabiliser car certains locataires ont tendance à exagérer.

Je ne demande pas de remise en état mais si le bien est dégradé je retiens sur le dépôt de garantie  si celui-ci existe encore et n’a pas servi à payer le dernier mois…..
Merci d’avoir réduit le dépôt de garantie à 1 mois au lieu de 2 mois maintenant en meublé avec un préavis de 1 mois et 1 mois de dépôt de garantie , croyez moi les remises en état sont à mes frais….

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech