Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#251 02/03/2016 16h16 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   97 

Je ne réagissait pas par rapport aux coûts d’acquisition versus les gains de cessions, mais par rapport à votre remarque sur l’évolution du CA vs les acquisitions.

Wawavoum a écrit :

Nous avons donc environ 200 acquisitions réalisées pour un chiffre d’affaire qui a baissé de 5 milliards

Je faisais simplement remarquer que la baisse du CA que vous constatez est aussi dû à des cessions d’activités à fort CA mais à faible marge, non compensée par le CA provenant des acquisitions.

Je ne pesne pas qu’IBM fasse des acquisitions pour maintenir ou augmenter un CA, mais bien pour se positionner sur ds techno qui feront leur rentabilité de demain, et se débarrasse d’activités qui "plombent" leur rentabilité aujourd’hui avec un faible potentiel pour l’avenir.

En revanche je ne sais pas si ces 172 acquisitions sont toutes pertinentes ou pas pour cet objectif. Probablement pas toutes, mais si parmi ces acquisitions il y a de futures pépites, ce sera de l’argent bien dépensé!


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#252 03/03/2016 05h15 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   214 

Kohai a écrit :

Je ne pesne pas qu’IBM fasse des acquisitions pour maintenir ou augmenter un CA, mais bien pour se positionner sur ds techno qui feront leur rentabilité de demain, et se débarrasse d’activités qui "plombent" leur rentabilité aujourd’hui avec un faible potentiel pour l’avenir.

Nous sommes d’accord, c’est bien pour cela que ces dépenses, ou plutôt la différence Acquisitions - Cessions devraient être prise en compte comme cash-flow de maintenance, ou en simili-dépenses de R&D. IBM a absolument besoin de ces dépenses pour maintenir ses cash-flows (et sa rentabilité). Ils sont donc à déduire dans le calcul de Free Cash-flow (enfin, selon celle que j’utilise)

J’avais choisi le CA car il est le mieux placé pour illustrer la croissance, étant donné que la capacité bénéficiaire peut beaucoup varier en fonction de différents facteurs. Le CA comme la capitalisation sont, selon, moi de meilleurs indicateurs de la croissance ou non d’IBM (même s’ils ne doivent pas se faire au détriment des cash-flows).

AKohai a écrit :

En revanche je ne sais pas si ces 172 acquisitions sont toutes pertinentes ou pas pour cet objectif. Probablement pas toutes, mais si parmi ces acquisitions il y a de futures pépites, ce sera de l’argent bien dépensé!

Encore une fois, je me répète, je ne critique pas la politique d’acquisition d’IBM, au contraire, cela fait 130 ans qu’ils en font et réussissent très bien comme çà. Je dis juste que les 15 milliards de FCF longtemps trompétés par le management n’y sont pas, on serait plutôt autour de 12. C’est ce que j’aurais dû prendre dans ma valorisation, pas 15. Le P/E est lui aussi gonflé car les dépenses de R&D sont capitalisées par le biais de ces acquisitions.

IBM prend bien en compte les CAPEX dans son calcul de FCF, mais pas les acquisitions, c’est un peu moyen. Ils prennent en compte aussi avec les Receivables de la division Financing. Personnellement, je préfère mettre la division Financing de côté pour la valoriser, et calculer le reste sur la base des FCF, soit OCF - Capex - Acquisitions, ce qui fait à la pelleteuse 20 - 4 - 4 = 12 milliards. Soit une valo prudente à 10 fois les FCF hors Financing de 120 milliards.

Dernière modification par Wawawoum (03/03/2016 06h21)

Hors ligne

 

#253 16/03/2016 14h02 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   78 

Que penser de la valorisation actuelle d’IBM ?

On est presque à la fair value de Morningstar (+16% depuis mon achat mi-janvier), mais j’y vois encore un potentiel d’upside, compte tenu du repositionement et en particulier  de la grosse progression dans les applications médicales. C’’est encore une petite partie des activités d’IBM, mais avec un potentiel énorme.

Ce n’est pas une société facile à analyser, et je suis un peu perdu là. Normalement, je serai tenté d’encaisser au moins une partie des plus-values mais je me tâte pour renforcer en fait.

En ligne

 

#254 16/03/2016 15h40 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1307 

Gaspode a écrit :

Que penser de la valorisation actuelle d’IBM ?

La vérité c’est qu’évaluer IBM est difficile.

Il y a une transition vers le cloud dans l’informatique d’entreprise et IBM est à la traine sur cette activité.

Le moat d’IBM et son flux de trésorerie encore énorme devraient lui permettre de réussir la transition, au besoin en rachetant d’autres entreprises, mais les derniers résultats trimestriels (pas folichons) montrent que ce n’est pas si évident.

En ligne

 

#255 16/03/2016 18h58 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   103 

wawawoum a écrit :

Nous avons donc environ 200 acquisitions réalisées pour un chiffre d’affaire qui a baissé de 5 milliards. Je ne vois pas en quoi ces acquisitions étaient des acquisitions de "croissance". Donc oui, je peux savoir si ces acquisitions sont faites pour maintenir le chiffre ou pour faire de la croissance. Je pense que les chiffres parlent d’eux-mêmes.

IBM a dépensé 33 milliards $ pour acheter plus de 140 entreprises de 2000 à 2012.
Soit 2.75 MDS par année
- De 1999 à 2012 le FCF est passé de 4 Milliards à plus de 16 Milliards .

Alors en moyenne était-ce des acquisitions de croissance ou pas ?

IBM est un leader ou "le" leader des données de santé grâce à ses acquisitions .
IBM à récupéré un grenier de données météorologiques grâce à l’achat Truven Health Analytics

Les clients d’IBM sont frileux mais l’entreprise à les moyens de les forcer à se réinventer grâce à ces acquisitions .

Dans ses vieilles activités IBM se réorganise avec force mais cela a un coût :
IBM pourrait supprimer 14.000 emplois dans le monde

J’ais de plus s’en plus de respect pour Virginia Rometty , elle prend des décisions durs et de lg terme là ou d’autres dirigeants seraient moins efficace et plus court termiste ..
Sa position est très difficile mais elle ne perd pas le cap . C’est la femme de la situation . Pour moi elle n’a fait aucun faux pas pour le moment et je trouve un sens à chaque $ dépensé par IBM que ce soit en rachat d’actions ou en acquisitions.
Seul le dividende est un peu trop fort à mon goût mais c’est une vieille habitude de la maison .Ça ne tiendrai qu’a moi , je le supprimerai et je rachèterai des actions profitant ainsi de la baisse du cours provoquée .

Gaspode je vous conseille de vendre l’action si vous avez de meilleurs opportunités ailleurs .

Dernière modification par vbvaleur (16/03/2016 19h50)

Hors ligne

 

#256 18/03/2016 12h20 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   103 

Le cloud, le cloud , le cloud .
Apple choisit de stocker des données de ses clients chez Google
Franchement même Apple avec tout ses milliards préfère limiter ses investissements dans les datacenters et laisser Amazon s’en charger ..
Ba oui parce que pour Amazon la rentabilité ce n’est pas ce qu’il y’a de plus important .

Hors ligne

 

#257 18/03/2016 13h03 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   13 

vbvaleur a écrit :

Franchement même Apple avec tout ses milliards préfère limiter ses investissements dans les datacenters et laisser Amazon s’en charger .

En l’occurence, c’est Google qui récupère la gestion cloud d’Apple.
Dropbox quitte également AWS, eux pour faire monter leurs serveurs internes.

Est-ce que ces deux départs auront un impact sur la top line d’AWS ? Pas sur…

Hors ligne

 

#258 18/03/2016 13h09 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   78 

@vbvaleur. Pas exactement.

Apple est en train d’investir massivement dans les datacenters :

Apple, Inc. massively expanding its iCloud data centers in Nevada, Oregon

Apple’s Data Center Buildout Could Mean Bad News for Amazon - Fortune

Le site de Reno a déjà doublé et va quadrupler d’ici 2017.
Prineville va doubler lui aussi.

2 projets en Europe, Irlande et Danemark, chacun étant >1Md.

Il y a aussi 3 ou 4 projets en cours en Chine.

Amazon avec AWS avait à un moment quasi la totalité des ressources Apple, c’est en train de changer rapidement et la transition vers Google n’est que temporaire. Une fois complétés, les projets existants couvriront 120% des besoins actuels estimés d’Apple, donc en tenant compte de la croissance et de futurs projets, il est probable qu’il seront à terme autosuffisants.

C’est à rapprocher aussi de la fin progressive des contrats akamai pour les besoins CDN (téléchargement et live streaming).

En fait, la nouvelle est potentiellement très mauvaise pour AWS, car Apple était estimé pour 5-10% de leur revenus.

Un point à noter est que les datacenters Apple sont 100% énergie renouvelable avec en particulier des fermes de panneaux solaires à côté.

Edit : j’avais oublié le site de Mesa en Arizona où il y a un projet de 2Md pour transformer l’usine d’écrans sapphire en banqueroute et y faire un datacenter.

edit2 : un article d’AppleInsider soutenant ma thèse :
Apple plans self-sufficient cloud infrastructure with ’Project McQueen’

Dernière modification par Gaspode (18/03/2016 19h54)

En ligne

 

#259 19/03/2016 07h31 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   214 

vbvaleur a écrit :

IBM a dépensé 33 milliards $ pour acheter plus de 140 entreprises de 2000 à 2012.
Soit 2.75 MDS par année
- De 1999 à 2012 le FCF est passé de 4 Milliards à plus de 16 Milliards .

Alors en moyenne était-ce des acquisitions de croissance ou pas ?

Comme je disais plus haut, on ne peut pas dire. 1999 n’était pas une bonne année pour IBM, n’oubliez pas que la crise des années 90 est passée par là : IBM réalisait déjà 4.4 milliards de profits nets en 1982, soit plus qu’en 1999 ! Si vous refaites votre calcul avec 1982 comme point de départ et corrigez de l’inflation, ce n’est pas glorieux, puisque vous êtes à un ou deux % de croissance au-dessus de l’inflation.

Il est difficile de prendre le bénéfice ou les FCF pour juger de la croissance, ces chiffres peuvent varier beaucoup, il est plus simple de prendre la market cap ou les ventes qui fluctuent moins. Selon ces chiffres la croissance d’IBM est d’environ 5-6% pour une inflation US pendant cette période de 4% (1970 - 2015). Il y a donc en moyenne bien une croissance d’IBM, mais celle-ci est très faible, et je pense que la majeure partie (pas tout) des acquisitions devraient être comptée en dépenses de R&D.

Gaspode a écrit :

Apple est en train d’investir massivement dans les datacenters :

C’est l’avantage d’avoir du cash aux 4 coins du monde…

Il se passe plein de choses intéressantes chez les grosses techs en ce moment, j’ai remplacé google par Qwant (Qwant) depuis quelques jours, et c’est le premier moteur de recherche (français de surcroit) que je trouve assez solide pour tenir tête à Google. À voir sur plusieurs mois d’utilisations..

Dernière modification par Wawawoum (19/03/2016 07h33)

Hors ligne

 

#260 19/03/2016 11h47 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   103 

chlorate, Gaspode
Bien entendu je n’ai pas dit que Apple n’investissait pas dans des Datacenters et ayant vu l’article que j’ai cité plus haut , je suis au courant qu’il concernait aussi Google ^^
Ce qui m’intéresse c’est surtout le fait que Apple avec tout ses milliards à préféré externaliser ses dépenses en immobilisation chez Amazon et maintenant Google .
Pour moi cela confirme le fait que le cloud c’est super pour la croissance du chiffre d’affaire mais c’est peu rentable et c’est pour ça que des entreprises comme Apple (soucieuse de sa rentabilité) préfèrent externaliser .
Je veux que IBM ce concentre sur l’analytique et la collecte de données stratégiques car pour moi c’est dans ce secteur que je vois l’avenir de l’entreprise .Le MOAT d’IBM c’est aussi son portefeuille clients et je pense que grâce à l’analytique IBM va pouvoir leur proposer des nouveaux produits et services adaptés .

Wawawoum , Vous avez raison d’être conservateur .

J’ais analysé la société selon le contexte son prix et ses perspectives et je trouve que les probabilités sont de mon coté pour m’enrichir , si je trouve mieux ailleurs j’arbitrerai .

Hors ligne

 

#261 19/03/2016 13h25 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   51 

Pour rebondir encore une fois sur ma thèse qu’IBM est complètement hors jeu sur le cloud:
- Apple a abandonné son secteur infrastructure au profit d’Amazon AWS. Tout iCloud était dessus à un moment.
- Ils se sont diversifié, pour minimiser les risques et passé ensuite principalement sur Microsoft Azure. Amusant:

Azure won’t be able to handle the growth of Apple’s workloads in the future

(source)
- Ils passent désormais à Google
- Ils vont reconstruire une division infrastructure qui serait rentabilisé en 3 ans, pour rappatrier tout iCloud en interne, et économiser plus de 300 millions de dollars par an. Toujours selon cet article,

Executing on the plan would put Apple on the same path that Dropbox recently took, and Facebook’s Instagram before it

Où voyez-vous une présence d’IBM dans le lot?

vbvaleur a écrit :

Je veux que IBM ce concentre sur l’analytique et la collecte de données stratégiques

IBM est un sous-traitant, il est évident que l’entreprise cliente va garder ce qui a le plus de valeur, la donnée! Sur le cloud, Apple encrypte toutes les données placées sur iCloud. Personne d’autre que lui a la clé. Le modèle économique d’IBM qui fournit des outils d’analyse mais ne reçoit pas les données ne peut pas fonctionner pour les grands comptes. Et les NDA vous connaissez? Si l’on doit envoyer des données à un service externe, on fait d’abord signer un Non-Disclosure Agreement pour être certains que ces données ne seront pas utilisées à d’autres fins. Ce n’est pas Facebook!

Amazon et Azure n’ont pas la prétention d’analyser les données clients (hormi traffic et facturation). Ils ont pour ambition de se donner la meilleure infra. Point.

Dernière modification par Stibbons (19/03/2016 13h32)

Hors ligne

 

#262 19/03/2016 16h26 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   97 

Stibbons a écrit :

Le modèle économique d’IBM qui fournit des outils d’analyse mais ne reçoit pas les données ne peut pas fonctionner pour les grands comptes

Donc IBM est hors-jeu sur le Cloud, et maintenant à coté de la plaque sur le Big Data ou l’analytique…

Pour le Cloud, tout dépend des chiffres que l’on regarde. Par exemple : IBM: Cloud 2016.
Mais admettons.

Pour l’analytique, je vous avoue que votre affirmation me surprend.

IBM fournit des outils d’analyse et je ne vois pas en quoi ça ne peut pas fonctionner sur les grands comptes. Oracle fait de même, ça a l’air de très bien fonctionner… En quoi les fournisseurs d’"outils", les "sous-traitants" ne seraient pas rentables? Ce n’est pas parce que les données qui partent sur ces outils dans le cloud PUBLIC sont anonymisées que les outils eux-mêmes n’ont pas de valeur! (je vous assure que les grosses sociétés ne se contentent pas d’un NDA… Et le Cloud, c’est aussi le cloud privé que vous oubliez) C’est comme si vous disiez que la base de données Oracle n’a pas de valeur car Oracle ne possède pas les données.

D’ailleurs IBM ne fait pas que fournir des outils, ils rachètent aussi des sociétés qui possèdent des données. Certes pas pour la musique, mais pour la météo ou les données médicales…
Source : Santé : IBM s’offre Truven Health Analytics

Apple est une formidable société, vous adorez Amazon, Google ou Microsoft, pas de problème.  Vous avez parfaitement le droit de ne pas croire qu’IBM soit une société intéressante, mais j’ai l’impression que vous vous laissez aveugler par votre désir de convaincre tout le monde que vous avez raison, en avançant des propos un peu trop à l’emporte-pièces…

PS : Je suis actionnaire d’IBM. Sans penser non plus que c’est la meilleure société informatique du monde …


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#263 19/03/2016 16h33 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   78 

stibbons a écrit :

IBM est un sous-traitant, il est évident que l’entreprise cliente va garder ce qui a le plus de valeur, la donnée! Sur le cloud, Apple encrypte toutes les données placées sur iCloud. Personne d’autre que lui a la clé. Le modèle économique d’IBM qui fournit des outils d’analyse mais ne reçoit pas les données ne peut pas fonctionner pour les grands comptes. Et les NDA vous connaissez? Si l’on doit envoyer des données à un service externe, on fait d’abord signer un Non-Disclosure Agreement pour être certains que ces données ne seront pas utilisées à d’autres fins. Ce n’est pas Facebook!

Amazon et Azure n’ont pas la prétention d’analyser les données clients (hormi traffic et facturation). Ils ont pour ambition de se donner la meilleure infra. Point.

Justement, l’infra doit être considéré comme de l’utility et les marges y sont(seront) forcément faibles après la phase de croissance initiale. Les gros clients stables comme Apple vont soit adopter des solutions internes soit exiger des tarifs au ras de plancher.

IBM ne se positionne pas là dessus à raison, mais contrairement à ce que vous dites, ne se contente pas non plus de fournir des outils d’analyse. Le client reste bien sûr propriétaire des données initiales mais la valeur  ajoutée est dans le retraitement en données statistiques. Un des derniers rachats d’IBM, Truven Health en est le parfait example. Leur trésor de guerre n’est pas leurs solutions software, mais les données agrégées sur l’ensemble de leurs clients qui leur permet de fournir des analyses impossibles autrement. Il y avait un papier récemment (désolé pas de référence) sur une analyse de données  Truven de 70 marqueurs d’état biologiques permettant d’inférer les risques long terme cardiologique de façon remarquable sans qu’aucun de ces marqueurs ne soit hors norme en soi.

IBM est présent dans d’autres domaines de ce genre, circulation, météo, données sismologiques qui intéressent les  pétroliers. Ils non aucun intérêt pour les données grand public, mais ont amassé des tonnes de données pour les entreprises.

Le problème du big data à ce jour est moins du côté des données que du côté du traitement. IBM est juste dessus. Quand à savoir si un concurrent  fera mieux, nul ne le sait, mais de mon point de vue, leur direction est la bonne.

En ligne

 

#264 06/04/2016 23h50 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1307 

Morningstar (pas toujours de bons conseils toutefois…) a dégradé le moat d’IBM de Wide à Narrow :

Morningstar a écrit :

We have decided to lower IBM’s economic moat to narrow from wide. IBM’s moat continues to be based upon its intangible assets and customer switching costs, but we have concerns over the duration of these moat sources.

We expect the company’s core business to most likely buoy its industry position and returns on invested capital for the next 10 years, with the firm managing the margin and cash flow of these flatlining businesses.

However, with “strategic imperatives” becoming the cornerstone of the company’s new long-term complexion, we have concerns about IBM’s long-term competitive position in these increasingly competitive fields and the future economics of pricing and margins. In our opinion, there is too much uncertainty surrounding these newer endeavors to assume that excess normalized returns on capital will be more likely than not 20 years from now.

Almost every other software and/or services provider has the same investment agenda and we cannot guarantee that competition will be rational, or that IBM will be able to differentiate itself from the array of emerging social, mobile, analytics, cloud, and security products and services likely to flood the market over the coming 10 to 20 years.

Source : Why We Downgraded IBM

Leur fair value est à $145.

En ligne

 

#265 07/04/2016 02h23 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   26 

Le problème de morningstar, il me semble, c’est qu’il abaisse leur cours ou leur "wide moat" un peu après la bataille, quand ça devient plus flagrant.

Hors ligne

 

#266 07/04/2016 10h26 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1307 

Il y a de cela, et aussi que bcp semble dépendre de l’analyste et qu’il change parfois.

Je suis aussi abonné à la newsletter MS de Josh Peters, qui est beaucoup plus consistent (il avait dégagé Kinder Morgan en juillet 2015), et cela fait un moment qu’il écrit à propos d’IBM :

Josh Peters a écrit :

Turnaround efforts face uncertainty, and stock no longer looks cheap, but moderate payout ratio & decent balance sheet allow div to keep rising.

Ce qui a mis IBM sur le devant de la scène, c’est surtout la position initiée par Berkshire Hathaway/Warren Buffett. On a l’impression qu’ensuite les analystes ou investisseurs value (cf. Barrage Capital) ont oublié qu’IBM était une société technologique et toutes les difficultés que cela implique ; et ont peut-être surestimé sa résilience, sur la base de la confiance portée à la "caution" de Warren Buffett.

L’avenir le dira !

PS : actionnaire d’IBM

En ligne

 

#267 07/04/2016 11h17 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   78 

Aucun analyste ne semble prendre en compte la valeur du big data qu’IBM est en train d’accumuler en direction des entreprises. Et pour moi, c’est là que ce trouve à la fois la valeur future des intangibles et la plus belle source de moat.

Je reviens encore une fois sur Truven, mais le capital à dépenser pour un concurrent afin d’acquérir des données équivalentes risque d’être extrêmement couteux et difficile, les autres acteurs étant dispersés.

AFM : j’ai du IBM

Dernière modification par Gaspode (07/04/2016 11h18)

En ligne

 

#268 07/04/2016 15h33 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   97 

Pour aller dans ce sens, et montrer les diverses applications de Watson, lu dans les Echos lundi 4 avril:

Les Echos a écrit :

Le Crédit Mutuel-CIC est ainsi une des premières banques de l’Hexagone à avoir signé un partenariat avec IBM pour utiliser son système d’intelligence artificielle Watson en langue française.

L’article est là: Watson et Crédit Mutuel

Actionnaire d’IBM.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#269 07/04/2016 17h07 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   78 

voir aussi le concierge robot (Nao d’aldebaran) aussi avec un backend Watson pour les hôtels Hilton.

En ligne

 

#270 19/04/2016 16h36 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   

Résultat du Q1 dans la tendance , pas de surprises. A dans 3 mois ….

Hors ligne

 

#271 19/04/2016 16h58 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   78 

Belle claque sur le cours quand même. -5.6% au moment où j’écris.

J’hésite à renforcer.

En ligne

 

#272 19/04/2016 17h57 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   74 

Gaspode a écrit :

Aucun analyste ne semble prendre en compte la valeur du big data qu’IBM est en train d’accumuler

C’est quoi le big data ?
Parce que honnêtement quand je pose cette question j’ai des réponses du style papa, maman et le café
Toute les boîtes ont ou ont eu des poc big data mais beaucoup cela n’a pas dépassé le stade du poc

Hors ligne

 

#273 19/04/2016 18h10 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   36 

Bof, bof… Depuis le temps que j’entends parler d’IBM censé faire des étincelles… Et le titre ne cesse de décevoir, il était déjà en gros à ce cours là en l’an 2000… Je crois vraiment qu’il y a mieux à faire ailleurs…

Dernière modification par nik66 (19/04/2016 18h11)

Hors ligne

 

#274 19/04/2016 18h44 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   

cela reste intéressant d’en avoir c’est sans trop de risque, ça fait du rachat d’actions et du dividendes et c’est leader écrasant dans son domaine. Après c’est sur que cela fera pas fois 2 …

La mutation est lente mais réelle les activités stratégiques ne cessent de progresser et le potentiel est là (Watson…)

Hors ligne

 

#275 19/04/2016 19h48 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   224 

nik66 a écrit :

Bof, bof… Depuis le temps que j’entends parler d’IBM censé faire des étincelles… Et le titre ne cesse de décevoir, il était déjà en gros à ce cours là en l’an 2000… Je crois vraiment qu’il y a mieux à faire ailleurs…

Je ne sais pas si c’est moi qui ai une vision partiale mais j’ai l’impression que tous vos commentaires sont négatifs. A vous lire c’est la cata à tous les niveaux (entreprises ou macroéconomique).

J’aimerais que vous me contredisiez, pas forcément sur cette file mais par exemple sur les files concernant les opportunités du ’mieux à faire ailleurs’.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech