Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1326 14/07/2015 20h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   188 

Je croyais que vous vouliez dire que, puisque SHLD a reçu du cash alors les shorteurs devraient avoir moins envie de le shorter (implication qui ne me semble pas évidente).


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

En ligne

 

#1327 14/07/2015 20h06 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

AleaJactaEst a écrit :

Un avis sur le 40 - 4 = 23.5  ?

Le short interest a augmenté. Le cours a baissé en conséquence.


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#1328 14/07/2015 20h09 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   266 

AleaJactaEst a écrit :

Comment en arrive t ont à 40-4= 23.5 ?
Comment avoir envie de shorter un titre qui va recevoir sa capitalisation en cash ?

(1) Si l’entreprise brûle du cash, le cash qu’elle détient n’a pas forcément beaucoup de valeur.
(2) Comparer du cash (un actif) à une capitalisation boursière n’a pas vraiment de sens.
(3) Pour l’actionnaire rien n’a vraiment changé puisque la valeur était déjà "dans" le titre : il s’agit de la monétisation d’un actif, donc au final juste le passage d’une ligne d’actif moins liquide à une ligne d’actif plus liquide (un opération sur l’actif seul), et pas une "rentrée de cash" à proprement parler au sens de croissance de la ligne de cash (actif) et de l’equity en face (passif) dans le bilan (modulo quelques réévaluations sans doute).

Dernière modification par Geronimo (14/07/2015 20h12)

Hors ligne

 

#1329 14/07/2015 20h10 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   29 

En même temps, le cours de SHLD est tellement rationnel et efficient. Il y a quelques mois, l’action a bien pris +25% en un jour. Si les fondamentaux sont toujours intacts, il faut arrêter de se creuser la tête à expliquer la volatilité.

Hors ligne

 

#1330 14/07/2015 20h18 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   40 

J’ai pas vraiment réussi a vous faire réagir de la façon dont je le pensais.

Ce que je voulais souligné, c’est qu’en théorie (SHLD dont droit) = (SHLD) + (droits) , en pratique on en est loin.

Pour le cash, c’était pour donner un ordre de grandeur et souligner que cet ordre de grandeur était égale à la capitalisation actuelle.

Effectivement il peut s’agir d’une certaine forme de volatilité, pas facile à expliquer, mais à ce point, ça attire quand même l’attention, et éventuellement attire l’attention sur le fait que SHLD à 23.5 ca peut être intéressant.

Je pense en particulier à Bifidus, êtes vous revenu sur la valeur ?

Dernière modification par AleaJactaEst (14/07/2015 20h19)

Hors ligne

 

#1331 14/07/2015 21h32 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   188 

Peut-être que si nous n’avons pas saisi ce que vous vouliez dire c’est que nous avons déjà parlé de ce sujet il y a quelques pages plus haut dans la file.

Nous étions effectivement étonnés de cette baisse sans rapport avec le prix des droits. Une explication donnée qui m’a semblé plausible c’est que le cours avait augmenté avant le détachement parce que les shorteurs avaient préféré se racheter pour éviter d’avoir à acheter les droits dont ils ne connaissaient pas le prix. Après le détachement, l’action n’a finalement fait que retrouver la valeur avant l’annonce du REIT Seritage (33 $ moins 4 $ de droit) à ~5 dollars prêt, il est vrai.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

En ligne

 

#1332 16/07/2015 17h59 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Le cours est toujours sous pression, j’avais laissé traîner un ordre à 22 ce matin qui a été exécuté…

Hors ligne

 

#1333 16/07/2015 20h15 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   16 

La banque scotia  (scotia Itrade) n’est pas tres positive sur SHLD

SELL Providers Current rating on 7/07/15 The ResearchTeam Consensus is SELL based on the ratings from 9 research providers for SHLD.
Stronger Consensus with Negative Outlook for Sears Holdings Corp The ResearchTeam Consensus has moved from a strong Consensus with neutral sentiment 3 months ago to the current stronger Consensus of 0 positive, 3 neutral and 6 negative research provider ratings on SHLD.

Hors ligne

 

#1334 16/07/2015 21h24 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

D’un autre côté, ces temps ci c’est plus facile d’être négatif que positif sur Sears.
J’ai une confiance toute relative sur les analistes financiers dans les institutions bancaires.
Amusez vous à voir leurs reco, elles suivent en général les cours, avec un peu de retard.

Hors ligne

 

#1335 19/07/2015 14h28 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   145 

Petit jeu estival :

Bishop Research & Analytics a écrit quelques articles complets et bien documentés sur SHLD les 4 dernières années sur Seeking Alpha (malheureusement certains sont réservés à la souscription pro).

Dans l’article le plus récent du 28 mai 2015 ils écrivent :

Importantly, Bishop Research and Analytics has identified specific, granular, and quantitative valuations of ~$80 per share of non-real estate, non-insurance, non-NOL, and non-lease related value that FASB rules do not allow the company to carry on the books and Sears Holdings is unable to disclose publicly in pro forma presentations.

Des idées ?

Dernière modification par Thomas (19/07/2015 14h28)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#1336 19/07/2015 18h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   214 

Bishop a écrit :

specific, granular, and quantitative valuations

De la "valorisation granulaire", je ne sais pas ce que cela peut vouloir dire… Quand on en arrive à de tels concepts pour justifier ses investissements, c’est triste. Il y a de la valeur ou il n’y en n’a pas.

Pour avoir lu l’article en libre accès sur Seeking Alpha de Bishop, ils ont l’air d’avoir bien bossé leur dossier, mais se sont perdus tous seuls dans leur propre pseudo-complexité et novo-verbiage. Lire cet article m’a laissé la même impression que le film Inception, 2h30 de vide intellectuel que je ne récupérerai jamais. Beaucoup d’enrobage, peu de substance malheureusement.

Si nous devons ajouter aux $150 de valeur immobilière $80 dollars de valeur "granulaire", les NOL, les assurances, nous arrivons au moins à $300 dollars de granularisivité par action. Reste à savoir si cela vaut quelque chose dans la vie réelle.

Pour en revenir à votre question Thomas, il n’y a certainement que la même chose que d’habitude, KCD, les Sears Auto, Optical, les activités data et autres.

Hors ligne

 

#1337 19/07/2015 19h34 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Bonjour
Quand vous parlez des "activites data" vous pensez a quoi ?
Les datacenters ? Ce projet semble mort et enterré, Ubiquity CE , le site est inaccessible et le pdg est passé dans une autre boite.
Sinon y a metascale , la Ssii de Sears. Ca doit bien valoir quelques dollars. Mais pas plus si c’est eux qui ont developpé le site shop your way…

Hors ligne

 

#1338 20/07/2015 04h06 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   214 

Oui, Metascale, éventuellement Shopyourway d’ailleurs, pour arriver à 80 milliards, il doit bien falloir çà. Je ne sais pas ce que cela peut valoir non plus et préfère le compter pour 0. Pour Shopyourway, la plateforme progresse bien, même si on sent la pièce encore mal dégrossie.

Je me suis inscrit sur SYW récemment pour voir ce que cela donne et, n’étant pourtant pas un adepte du shopping, je pourrais presque me prendre au jeu. Il manque encore certaines catégories de produits et une interface un peu épurée, et je pense que cela peut fonctionner.

Après, chacun aura son jugement personnel sur SYW, le mien n’est pas si négatif pour ce croisement entre Twitter, Amazon, Blue Stamps, et Pinterest.

Dernière modification par Wawawoum (20/07/2015 04h13)

Hors ligne

 

#1339 20/07/2015 13h40 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Personnellement je n’aime pas, mais bon discuter des gouts et des couleurs …
Plus factuellement ca serait les problemes de bugs, de navigation (que j’ai constate) et pour la partie paiement (que je n’ai pas constate) certains sites web indiquent de gros bugs sur les promotions, il arrive soit que les promotions ne passent pas (utilisation de point shop your way impossible) et parfois au contraire que la promo de 10$ rende le produit totalement gratuit alors qu’il coute bien plus cher. Y a un peu de tout.
A parfaire donc.

Hors ligne

 

#1340 21/07/2015 01h29 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   214 

Oui, il y a des bugs, c’est certain, mais cela peut être ajusté relativement aisément. Ce qui me fait plus peur, c’est le concept global, celui de vouloir tout faire ; en général les concepts qui marchent sont les plus simples, et pour l’instant je trouve qu’il manque un concept central simple dans leur plateforme. Çà viendra peut-être, nous verrons bien.

Hors ligne

 

#1341 21/07/2015 07h40 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   266 

Un futur gros concurrent pour Shopyourway ?

Jet.com | Prices Drop As You Shop
27% moins cher qu’Amazon en moyenne sur les produits proposés via la plateforme et de gros cashbacks chez plus de 600 partenaires.

Hors ligne

 

#1342 21/07/2015 11h35 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   53 

Intéressant !

Jet a l’air de se positionner comme un concurrent potentiel à SYW puisqu’il s’agit également d’un intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur. Pour la somme de 50$/an, on vous propose les meilleurs prix du web et du cashback augmentant proportionnellement à la taille du panier.

LaTribune.fr a écrit :

Pour s’imposer face au géant Amazon et aux acteurs présents de longue date, Jet mise sur des clients plus intéressés par des bas prix que par une livraison rapide.

SYW pourra compter sur le maillage de ses magasins pour augmenter la rapidité de livraison et réduire les coûts de livraison au dernier kilomètre. Ce serait donc potentiellement la différence entre ces deux services


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#1343 21/07/2015 12h03 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   38 

De ma compréhension ce n’est pas du tout le même business model…  Jet se positionne comme un retailer et non un market place où il met en relation un acheter et un vendeur. Le modèle ressemble plus à un système de vente privée avec un droit d’accès pour acheter des produits de la boutique sans marge.

Jet.com attaque Amazon sur le terrain des prix

Personnellement je trouve le concept très intéressant…

Hors ligne

 

#1344 21/07/2015 12h06 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   125 

merci, c’est très interessant en effet

on voit que le nerf de la guerre est le coût/vitesse de livraison et c’est une super idée que de le moduler (ex: moins cher si j’attends plus etc..)

Ce que j’aime bien est aussi la valo évoquée de 3Mds :-)

(je fais un smiley pour pas qu’on me tombe dessus en disant "il a dit que SYW vaut 3Mds blablabla"

d’ailleurs voici un case study sur la logistique de Sears et la mise en place du "cheetah network" qui a permis de réduire considérablement les temps de transport via une decentralisation des fonctions "entrepots" dans  le reseau "cheetah"

(mamifère le plus rapide, c’est un faux-ami qui ne veut pas du tout un singe mais c’est bien guépard :-)

Cela date un peu et il reste évidemment de quoi faire (certains améliorations sont d’ailleurs arrivée entre temps)

http://www.transportation.northwestern. … _Sears.pdf

Dernière modification par Q2000 (21/07/2015 12h09)

En ligne

 

#1345 21/07/2015 12h13 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   53 

Pit a écrit :

Jet se positionne comme un retailer et non un market place où il met en relation un acheter et un vendeur

Le positionnement décrit par Marc Lore (co-fondateur) est le suivant dans cet article :

Marc Lore a écrit :

"Il s’agit plus d’un site de transactions en temps réel que d’e-commerce."

Dernière modification par monpersylv (21/07/2015 12h14)


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#1346 21/07/2015 12h29 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   38 

Effectivement mais cela ne remet pas en cause ma remarque. C’est le système pour fixer les prix qui est novateur. Pour reprendre la citation complète originale (parce que la traduction est bof bof et incomplète):

USA TODAY a écrit :

"It’s simply about undercutting everyone," says New Jersey native Lore, whose calm demeanor belies his boundless energy. "We make money only on the memberships, so we can cut profit margins to zero. But the real secret sauce is our technology. It’s more a real-time trading site than an e-commerce site."

Here’s how Jet works. As you add items to your basket, a discount tally starts accruing. The more you add, the bigger the discount, aided by specific choices such as opting out of a product return (a cost that Lore says is built into most shipped goods) and non-credit card payments (debit cards and linked checking accounts cut your final bill).

Amazon, Walmart rival Jet.com launches new e-commerce model

Et Jet fait aussi des tarifs préférentiels avec 16 000 partenaires identifiés. Donc là cela ressemble effectivement à un market place et se rapproche peut être de SYW.

En tout cas c’est bien foutu avec la comparaison à chaque fois avec Amazon :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1202_jet.jpg

Sinon c’est quand même perturbant parce qu’avec le système de fixation des prix en temps réel en fonction de paramètres qu’on ne comprend pas vraiment (qui dépendent aussi des achats des autres si j’ai bien compris), les réductions potentielles n’arrêtent pas de bouger…

Dernière modification par Pit (21/07/2015 12h30)

Hors ligne

 

#1347 21/07/2015 12h37 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   82 

Du yield management même dans le retail lol, à quand l’eau plus cher quand un algo déterminera qu’on aura soif wink

Blague à part, les cashback ça fait un moment que ça existe, et ça marche peu ou prou, SYW j’ai plutôt l’impression que c’est amazon avec une couche de fidélisation et d’intégration sociale en plus. Ce qui le rend plus sexy d’ailleurs. Et pour pénétrer un tel marché avec une telle entreprise en face, l’investissement initial est trés lourd. Aprés, rien ne dit que ça fonctionnera on est d’accord, mais l’avantage de SHLD c’est que cela reste une entreprise historiquement dans le retail, c’est pas non plus un new-dealer.

Hors ligne

 

#1348 21/07/2015 13h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   125 

de l’intéret d’avoir un inventaire et un exemple de couts que doivent supporter les nouveaux entrants pour présenter au client un catalogue étoffé

TIME.com a écrit :

A string of purchases made recently by the Wall Street Journal showed the most astonishing way that Jet is losing money. For the time being, it seems, Jet is actually purchasing many items from other retailers to complete member orders. “When a Jet customer buys items that aren’t in its inventory or available from partner merchants, a Jet employee buys the items from another website and has them shipped directly to the customer,” the Journal explained. “That is expensive for Jet because the company often pays high shipping costs plus any difference between its advertised price and the amount charged by the outside website.” Overall, the WSJ purchased 12 items in this manner via Jet, for a total of $275.55. The cost incurred by Jet, meanwhile, was $518.46, for a loss of $242.91

Jet.com: How Upstart Low-Price E-Commerce Site Compares to Amazon, Costco

Dernière modification par Q2000 (21/07/2015 13h04)

En ligne

 

#1349 21/07/2015 13h29 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   45 

En tout cas on voit bien à quel point la concurrence est féroce et innovante dans le domaine du retail et que l’acquistion de membres est souvent faite à perte, ce qui nécessite à la fois du temps et beaucoup d’argent dans l’espoir qu’une fois ces membres "acquis" par des offres à bas prix, ils restent fidèles.
Cependant il s’agit d’un pari risqué car le client visé est particulièrement attentif aux prix (plus qu’au service ou au temps de livraison), on peut alors se demander s’il n’ira pas effectuer ses prochains achats chez le nouveau concurrent prêt à vendre à perte pour le séduire.
D’ailleurs l’article du Times le dit clairement :

TIMES a écrit :

It’ll lose tons of money for years.

D’un point de vue légal, ce type de "vente à perte" peut être pratiquée aux US sous certaines conditions (hors solde)?
Proposer de baisser le prix si le client accepte d’attendre pour livrer en une seule fois me semble être une très bonne idée qui pourrait être reprise par d’autres retailers, c’est gagnant-gagnant dans le cas d’un client patient.
Même si Jet ne marche pas il va certainement rendre l’acquisition de membres pour les autres retailers encore plus dure et coûteuse.

Pour le coup je trouve que le système de fidélisation par points à durée limitée de SYW est une meilleure idée pour retenir le client à condition bien sûr qu’il arrive à avoir des tarifs compétitifs et une plateforme fonctionnelle ce qui n’est pas (encore) le cas.
Il faut aussi garder à l’esprit que SYW est un peu différent puisqu’il veut être avant tout un programme de fidélité en partenariat avec les autres retailers : vous pouvez passer par lui pour aller faire vos achats sur WalMart online.

Dernière modification par gilgamesh (21/07/2015 14h00)

Hors ligne

 

#1350 21/07/2015 23h45 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Annonce de la renégociation de la dette

On July 21, 2015, Sears Holdings Corporation (the “Company”), Sears Roebuck Acceptance Corp. (“SRAC”) and Kmart Corporation (together with SRAC, the “Borrowers”) entered into a Third Amended and Restated Credit Agreement (the “Credit Agreement”) with a syndicate of lenders, including Bank of America, N.A. (the “Bank”), as agent. The Credit Agreement amends and restates the Company’s existing asset-based credit facility. The Credit Agreement provides a $3.275 billion asset-based revolving credit facility, including a $1.0 billion letter of credit sub-facility. The maturity date for $1.971 billion of the revolving credit facility has been extended to July 20, 2020, while $1.304 billion retains the existing maturity date of April 8, 2016. The Credit Agreement also governs the Company’s existing term loan, which retains its maturity date of June 30, 2018. The Credit Agreement includes an accordion feature that allows the Borrowers to use existing collateral for the facility to obtain up to $1.0 billion of additional borrowing capacity, subject to borrowing base requirements, as well as a “FILO” (“first in last out”) tranche feature that allows an additional $500 million of capacity. The Credit Agreement also increases the Company’s ability to undertake short-term borrowings from $500 million to $750 million.
Revolving advances under the Credit Agreement will bear interest at a rate equal to, at the election of the Borrowers, either the London Interbank Offered Rate (“LIBOR”) or the Bank’s prime rate (“Base Rate”), in either case plus an applicable margin dependent on the Company’s consolidated leverage ratio (as measured under the Credit Agreement). The margin with respect to borrowings under the extended commitments ranges from 3.25% to 3.75% for LIBOR loans and from 2.25% to 2.75% for Base Rate loans. The margin with respect to borrowings under the non-extended commitments remains 2.00% to 2.50% for LIBOR loans and 1.00% to 1.50% for Base Rate loans. The Credit Agreement also provides for the payment of fees with respect to issued and undrawn letters of credit at a rate equal to the margin applicable to LIBOR loans and a commitment fee with respect to unused amounts of the facility at a rate, depending on facility usage, between 0.375% and 0.625% per annum, with a minimum of 0.50% applicable to commitments under the extended tranche. From and after April 8, 2016, such commitment fees with respect to the extended tranche will change to a flat 0.50%.
The Credit Agreement is secured by a first lien on substantially all of the domestic inventory and credit card and pharmacy receivables of the Company and its subsidiaries and determines borrowing availability pursuant to a borrowing base formula. The Credit Agreement is guaranteed by all domestic subsidiaries of the Company that own inventory or credit card or pharmacy receivables.
At July 20, 2015, the Borrowers had cash of $2.1 billion, no revolver borrowings and $659 million of letters of credit outstanding under the Credit Agreement. The Borrowers’ availability under the Credit Agreement was approximately $1.2 billion


Parrain boursorama

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech