Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1076 12/06/2015 18h36 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   188 

Attention toutefois à deux choses.

Faire l’achat-vente avant les 2 ans depuis votre achat sinon la moins-value constatée fiscalement est de 50 % de la moins-value réelle.

D’autre part cela a un intérêt si vous pensez probable de vendre vos actions dans plus de 2 ans. Si vous aviez une bonne occasion de vendre vos actions avec plus-value dans un an vous perdrez les 50 % d’abattement pour durée de détention.

Le pire serait bien sûr de cumuler les deux erreurs, là vous auriez tout faux.

Dernière modification par JeromeLeivrek (12/06/2015 18h37)


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#1077 13/06/2015 11h57 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   12 

Bonjour,

J’ai lu que l’on parlait que Sears allait recevoir 2,5 milliards en cash.  Quel est l’origine de ce montant?
Il  y a 106,6 millions de titres.  Chaque Titre donne droit à 1 droit et il faut 2 droits pour un titre Seritage.
Ceci nous donne donc  53,3 millions de titres Seritage (53 298 899 pour les puristes).  La valeur sur le marché du droit ne va pas dans la poche de Sears Holdings.  Seul le pris de vente du titre sera encaissé.
Si Sears nous les vend à 29,58 USD, cela représente un montant brut perçu de:

1,577 MILLIARDS (1,576,581,432 exactement)

Dans ce prix perçu sont inclus, 235 propriétés  (140 KMART, 84 SEARS et quelques locations à des tiers) qui étaient détenues et non louées mais également les 50% de Sears des propriétés issues des 3 joint ventures récentes (31 propriétés).   Soit un total de 266 propriétés.
On peut considérer ce montant comme la partie fonds propre de la nouvelle entité Seritage.  Le montant exact étant:  1,644 MILLIARDS (1,643,840,000 exactement)

Dans cette nouvelle entité Seritage va y adjoindre une nouvelle dette (leverage) d’un montant de 1,161,196,000   

La valeur de pied de bilan de Seritage au démarrage sera donc de 2,805,036,000.

De ce montant, Sears Holdings va recevoir 2,677,300,000 en cash et aura par contre à verser des locations pour un montant de 140 millions de USD par an initialement (montant indiqué dans le prospectus).  Ce montant devrait réduire au fur et à mesure que l’empreinte physique de Sears Holding va diminuer. 

Il restera encore dans la holding:  425 propriétés détenues et 1065 louées ( qui sont pour certaines monetisables car avec des baux bons marchés)

Si on compare ceci à une valorisation actuelle en bourse de +- 3 milliards, cela signifie que le marché ne donne actuellement pas cher de la peau de ce qu’il reste dans la holding.  Si Sears parvient à rendre son modèle Shop your way rentable alors l’upside est important.  Si Sears continue à accumuler les pertes alors il y aura une liquidation à un certain moment dans le temps.   D’ici là il reste à sortir de la holding les marques Craftsman, Kenmore, Sears Service plus les propriétés encore détenues ou les meilleurs baux.
Je m’attends également à ce que Kmart accélère au travers de Seritage son arrêt progressif.

Au vu du cours actuel, je me renforce sur Sears Holdings même si je trouve un peu fort de devoir renflouer les caisses de Sears en rachetant des propriétés que je détenais déjà. 

Et vous qu’en pensez vous?  merci

Hors ligne

 

#1078 13/06/2015 12h35 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Ils vont aussi recevoir pres de 400 millions de la part de Simon, GGP et Macerich pour les joint ventures.


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#1079 13/06/2015 12h52 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

Je pense que ce deal profite bien plus à E.Lampert qui a des liquidités (et qui ne peut plus investir dans la holding en achetant des actions sur le marché) qu’aux petits porteurs.

Le deal est assez intéressant pour que Lampert soit impliqué dans celui-ci (les magasins de Seritage valent plus que 2.5 milliards) mais pas assez intéressant pour les petits porteurs qui ont meilleur intérêt à rester dans Sears Holding.

Heureusement que les droits sont cotés mais 1) on se tape de l’impôt dessus et 2) ils auraient pu ne rien valoir sur le marché, malgré leur valeur intrinsèque.

Bref, comme pour le deal de Sears Canada on a un deal qui arrange surtout E.Lampert.

Bien sur, on ne peut pas lui reprocher d’agir selon ses intérêts, de plus, les deals restent honnêtes vis à vis des minoritaires.

Cependant, je m’attendais à mieux.

Un peu déçu de mon coté mais rien de grave malgré tout.

Dernière modification par Lazard (13/06/2015 12h53)

Hors ligne

 

#1080 13/06/2015 14h21 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   188 

peterbuffet a écrit :

Au vu du cours actuel, je me renforce sur Sears Holdings même si je trouve un peu fort de devoir renflouer les caisses de Sears en rachetant des propriétés que je détenais déjà.

Pour ceux qui exerceront leurs droits, cela sera effectivement la même chose, financièrement parlant s’entend, qu’une augmentation de capital sur la somme SHLD+SRG. Par contre pour ceux qui ne gardent que SHLD on ne rachète rien : on a monétisé de l’immobilier. Pour ceux qui pensent que SRG n’est vraiment pas cher ils peuvent acheter les droits. Et comme on a le choix entre les trois options je ne me sens pas du tout floué, bien au contraire.

Lazard a écrit :

Je pense que ce deal profite bien plus à E.Lampert qui a des liquidités (et qui ne peut plus investir dans la holding en achetant des actions sur le marché) qu’aux petits porteurs.

Pourquoi dites-vous qu’il ne peut plus investir dans la holding ?


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#1081 13/06/2015 14h24 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

JeromeLeivrek a écrit :

Lazard a écrit :

Je pense que ce deal profite bien plus à E.Lampert qui a des liquidités (et qui ne peut plus investir dans la holding en achetant des actions sur le marché) qu’aux petits porteurs.

Pourquoi dites-vous qu’il ne peut plus investir dans la holding ?

Trop d’argent à investir et plus assez de flottant.

Si je ne dis pas de bêtises, Lampert a investit environ 800 millions$ dans Seritage. (on ne parle même pas des autres deals de l’année dernière).

800 millions c’est plus de 20% de la market cap de Sears Holding. Le flottant de Sears Holding doit être inférieur à 10% même si je n’ai pas vérifié précisément.

Dernière modification par Lazard (13/06/2015 14h28)

Hors ligne

 

#1082 14/06/2015 00h17 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Réputation :   1309 

En parcourant le document SEC, je relève :

La structure actionnariale est compliquée (déconnexion entre les droits de vote et le nombre d’actions, etc) :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sgg-20150613.gif

Et surtout :

Sears Holdings will initially represent approximately 90% of existing rent. The Master Lease will contain provisions requiring Sears Holdings to provide Seritage Growth with financial information about it which is intended to help Seritage Growth monitor Sears Holdings’ creditworthiness, including certain audited annual

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sgg-20150613bis.gif

On même temps, on se doutait que par essence, une externalisation des murs allait conduire à ce type de répartition de loyers.

Les actifs sont en juste valeur sur le compte de bilan : $2,42 Md pour environ $0,8 Md d’endettement net, soit 33% de LTV.

C’est inférieur au 40% habituel, mais ça laisse peu de marge pour des acquisitions.

Du coup, même si les emplacements sont intéressants, ça nous laisse une foncière dont + de 80% des loyers vient d’un retailer qui perd de l’argent (et qui maintenant va devoir payer des loyers) et noté Junk.

Les prévisions de revenus de la foncière, hum… (même si on a bien compris que c’était pour la pure forme du document) :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_sgg-20150613loyer.gif

Hors ligne

 

#1083 14/06/2015 08h45 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   197 

Je suis vraiment curieux de voir le multiple de FFO qui sera appliqué à Seritage par le marché.

Le potentiel de redéveloppement est très intéressant (pour ce que j’en comprends) mais si la négativité absolue du marché à l’égard de SHLD transpire sur Seritage, on pourrait vite se retrouver sur des multiples de 7-8 x les FFO (comme WPG actuellement).

Hors ligne

 

#1084 14/06/2015 08h52 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   13 

Les droits ont presque triplé en quelques jours, il y a une demande assez forte du marché - pour le moment et à ce prix en tout cas.

Hors ligne

 

#1085 15/06/2015 16h37 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour,

Pour les personnes qui sont chez BD, ne soyez pas trop pressés : les droits Seritage devaient arriver au mieux le 15 juin. Je viens en effet de les appeler et ils n’ont toujours pas d’informations à ce sujet. Aucune indemnisation n’est prévue pour l’instant et pourtant le montant des droits a bien chuté…

Bien cdlt


"The greatest obstacle to discovery is not ignorance, it's the illusion of knowledge".

Hors ligne

 

#1086 15/06/2015 16h43 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   30 

En même temps, le 15 juin, c’est aujourd’hui…


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#1087 15/06/2015 17h06 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Quelque chose de sympa pourrait bien arriver ce trimestre…un rachat d’action.

Dans le rapport annuel, il est fait mention de restriction liées au domestic credit agreement qui les empêcherait de racheter des actions.

The domestic credit agreement (described in Management’s Discussion and Analysis of Financial Condition and Results of Operation - "Uses and Sources of Liquidity" section below) limits our ability to make restricted payments, including dividends and share repurchases, subject to specified exceptions that are available if, in each case, no event of default under the credit facility exists immediately before or after giving effect to the restricted payment. These include exceptions that require that projected availability under the credit facility, as defined, is at least 15% and an exception that requires that the restricted payment is funded from cash on hand and not from borrowings under the credit facility. The domestic credit agreement also imposes various other requirements, which take effect if availability falls below designated thresholds, including a cash dominion requirement and a requirement that the fixed charge ratio at the last day of any quarter be not less than 1.0 to 1.0.

Or, ce trimestre, la dette va être renégociée. Avec les liquidités générées via l’opération Seritage, il est très probable que Sears puisse à nouveau racheter des actions. .

Avec le programme de rachat d’action initié en 2005 (pas de date d’expiration), il reste un peu plus de 500 millions de $ disponible pour racheter des actions. A un cours de $30, ça fait plus de 16 millions d’actions qui pourraient être rachetées. A ce prix là cela serait particulièrement relutif…mais pas seulement. Cela pourrait provoquer un short squeeze d’une ampleur phénoménale.

Il y a 106 millions d’actions Sears.
Edward Lampert en détient 51 millions
Berkowitz en détient 26.5 millions

Ca fait un flottant de 28.5 millions d’actions. Probablement moins avec les 5 millions que détient Force Capital Management.
Si Sears rachetait 16 millions d’actions, on aurait un flottant réduit à 12.5 millions d’actions.

Il y a 15 j, il y avait 11 millions d’actions shortées. On a pas les chiffres de ces derniers jours, mais je suis prêt à parier qu’on a atteint les 15 millions.

Tout cela n’est qu’hypothèse bien sur, et si Sears rachetait des actions il est peu probable qu’autant d’actions soient rachetées….mais cela ne fait pas de mal de rêver un peu smile

Dernière modification par Aelthen (15/06/2015 18h50)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#1088 15/06/2015 17h50 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   145 

Bien vu Aelthen, un rachat d’actions serait en effet probablement “un arbitrage” intéressant a ce cours et Lampert n’est pas un amateur en la matière (s’il ne choisit pas le rachat d’actions c’est probablement qu’il verra une meilleur opportunité de ROI..)

Concernant un potentiel short squeeze, cela serait finalement une assez mauvaise nouvelle pour de nombreux actionnaires patients qui veulent continuer d’accumuler tranquillement a ce prix wink

Sears vaut 2.87 milliards au cours du jour… et va rentrer pas loin de l’équivalent de sa capitalisation en cash avec le deal Seritage (!)… tout en conservant probablement au moins l’equivalent d’immobilier dans la holding.

Le couple risque/bénéfice “semble” une nouvelle fois relativement disproportionné.


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#1089 15/06/2015 17h51 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   125 

Hum, je pense que le 1436 indiqué dans le 10K est pas exprimé en milliers mais en actions rachetées :-)

10K page 45 a écrit :

During 2014, 2013 and 2012, we did not repurchase any of our common shares under our share repurchase program

10K page 20 note de bas de page "(1)" a écrit :

Consists entirely of 1,436 shares acquired from associates to meet withholding tax requirements from the vesting of restricted stock.

Dernière modification par Q2000 (15/06/2015 17h53)

Hors ligne

 

#1090 15/06/2015 17h54 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Bonjour Aelthen,
je ne savais pas qu’il y avait eu un rachat d’actions fin 2014/debut 2015 ??! avez vous la page precise du rapport annuel ?

En effet cela m’etonnerait que Sears rachete des actions avec le cash de Seritage, ils ont d’autres problemes a gerer en priorite. Mais revons un peu … ! smile

Hors ligne

 

#1091 15/06/2015 18h42 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   188 

Bien vu, un short-squeze ce serait chouette. Mais si Lampert est fair-play il doit nous avertir avant de provoquer un short-squeeze, histoire qu’on arrête de prêter nos actions. Je n’ai pas envie de me retrouver avec juste les 28 $ de collatéral si l’action monte à 100 $ (je ne suis toujours pas au clair sur le fait de savoir si le vendeur à découvert a obligation de rendre les titres ou s’il peut juste dire "garder le cash en collatéral").


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#1092 15/06/2015 18h47 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Q2000 a écrit :

Hum, je pense que le 1436 indiqué dans le 10K est pas exprimé en milliers mais en actions rachetées :-)

Oups, la boulette smile Effectivement j’ai lu un peu vite ! J’edit du coup

Thinkpad a écrit :

Bonjour Aelthen,
je ne savais pas qu’il y avait eu un rachat d’actions fin 2014/debut 2015 ??! avez vous la page precise du rapport annuel ?

Page 20, comme précisé par Q2000, mais je me suis trompé sur le nombre ! Le montant racheté en 2014 est anecdotique.

Dernière modification par Aelthen (15/06/2015 18h48)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#1093 15/06/2015 19h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   132 

Chez Fortunéo, aucune nouvelle des droits. ne les voyant pas arriver ce week end, j’ai envoyé un email ce matin. J’attend toujours la réponse. Fortunéo a bien reçu ma demande.
Quand va-t-elle être traitée, ça c’est une autre histoire!
Pour ceux qui ne sont pas chez IB, avez-vous reçu les droits?


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#1094 15/06/2015 19h11 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

Aelthen a écrit :

Quelque chose de sympa pourrait bien arriver ce trimestre…un rachat d’action.

Dans le rapport annuel, il est fait mention de restriction liées au domestic credit agreement qui les empêcherait de racheter des actions.

The domestic credit agreement (described in Management’s Discussion and Analysis of Financial Condition and Results of Operation - "Uses and Sources of Liquidity" section below) limits our ability to make restricted payments, including dividends and share repurchases, subject to specified exceptions that are available if, in each case, no event of default under the credit facility exists immediately before or after giving effect to the restricted payment. These include exceptions that require that projected availability under the credit facility, as defined, is at least 15% and an exception that requires that the restricted payment is funded from cash on hand and not from borrowings under the credit facility. The domestic credit agreement also imposes various other requirements, which take effect if availability falls below designated thresholds, including a cash dominion requirement and a requirement that the fixed charge ratio at the last day of any quarter be not less than 1.0 to 1.0.

Or, ce trimestre, la dette va être renégociée. Avec les liquidités générées via l’opération Seritage, il est très probable que Sears puisse à nouveau racheter des actions. .

Avec le programme de rachat d’action initié en 2005 (pas de date d’expiration), il reste un peu plus de 500 millions de $ disponible pour racheter des actions. A un cours de $30, ça fait plus de 16 millions d’actions qui pourraient être rachetées. A ce prix là cela serait particulièrement relutif…mais pas seulement. Cela pourrait provoquer un short squeeze d’une ampleur phénoménale.

Il y a 106 millions d’actions Sears.
Edward Lampert en détient 51 millions
Berkowitz en détient 26.5 millions

Ca fait un flottant de 28.5 millions d’actions. Probablement moins avec les 5 millions que détient Force Capital Management.
Si Sears rachetait 16 millions d’actions, on aurait un flottant réduit à 12.5 millions d’actions.

Il y a 15 j, il y avait 11 millions d’actions shortées. On a pas les chiffres de ces derniers jours, mais je suis prêt à parier qu’on a atteint les 15 millions.

Tout cela n’est qu’hypothèse bien sur, et si Sears rachetait des actions il est peu probable qu’autant d’actions soient rachetées….mais cela ne fait pas de mal de rêver un peu smile

Malheureusement vous pouvez oublier cette option Aelthen même si comme vous j’en serais ravi.

Les crédits limitent toujours les rachat d’actions et les dividendes (et cela ne changera pas pour le prochain) mais en l’occurrence il y avait beaucoup d’exceptions à ces restrictions comme le dit bien votre citation.

Si E.Lampert avait voulu racheter des actions, il l’aurait déjà fait je vous assure, et c’est pas un malheureux crédit qui allait l’en empêcher.

Il y a beaucoup moins de place que vous le prétendez pour racheter des actions.

Lampert/ESL ==> 62.3 M d’actions
Tish              ==> 4.6 M d’actions
Fairholme      ==> 26.4 M d’actions
Force Capital ==> 7.2 M d’actions
Baker Street ==> 1.5M/2M d’actions
Francis Chou ==> 0.9M d’actions

Ça fait 103.4 M d’actions ! Soit 97% des actions en circulation…

Je vois pas comment il pourrait acheter ou faire racheter des actions dans ces conditions !!

Dernière modification par Lazard (15/06/2015 19h18)

Hors ligne

 

#1095 15/06/2015 19h46 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Baker street a liquidé sa position depuis longtemps. Chou ne se prive pas pour faire des arbitrages. Concernant Tisch, de mémoire il avait quelques millions d’actions  mais en cherchant les sec filings je n’en trouve plus que quelques centaines de milliers et je n’ai pas creusé plus. Force Capital a plus de 5% du capital mais je ne connais pas leurs intentions vis a vis de Sears. Si Chou et baker street ont revendu, pourquoi pas eux ?

Berkowitz et Lampert sont dans le bateau jusqu’au bout par contre, enfin à mon avis.

Dernière modification par Aelthen (15/06/2015 19h47)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#1096 15/06/2015 19h54 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

Même en prenant que Lampert et Berkowitz ça fait 90 M d’actions déjà.

En tout cas je suis prêt à parier un billet qu’il y aura pas de rachat d’actions significatif. ;-)

On verra, je peux me tromper…

PS : Pour Baker Street vous avez un lien ? ça m’étonne beaucoup, auraient-ils  vendu en moins-value ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je me pose une question, si il y a des gens qui peuvent m’aider à y répondre je veux bien.

Je perçois Lampert comme un expert en allocation de capital qui cherche constamment le meilleur rendement pour son capital (parmi des centaines voir des milliers d’options)

Et sur la base de cela, j’ai du mal à croire qu’il ne trouve pas mieux que Seritage pour les 800 millions qu’il s’apprête à investir dedans…

Des explications ?

Dernière modification par Lazard (15/06/2015 20h14)

Hors ligne

 

#1097 15/06/2015 20h51 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   35 

JeromeLeivrek a écrit :

Bien vu, un short-squeze ce serait chouette. Mais si Lampert est fair-play il doit nous avertir avant de provoquer un short-squeeze, histoire qu’on arrête de prêter nos actions. Je n’ai pas envie de me retrouver avec juste les 28 $ de collatéral si l’action monte à 100 $ (je ne suis toujours pas au clair sur le fait de savoir si le vendeur à découvert a obligation de rendre les titres ou s’il peut juste dire "garder le cash en collatéral").

Le short seller ne peut évidemment pas décider de vous laisser le cash en collatéral.
Je me suis posé la question: le short-seller peut-il faire faillite à cause du short queeze, ce qui serait le seul cas où il ne peut pas rendre les titres empruntés? En fait je ne crois pas, car il y aurait un appel de marge chez son broker en cas de souci.
J’ai posé la question sur le chat technique d’IB: y’a t-il un risque de ne pas revoir ses titres prêtés? Ils m’ont juste répondu non, aucun risque.

En revanche je vais tout de même laisser trainer un ordre de vente à un prix très élevé avec un trail, en cas de Mother Of All Short Squeezes.


A mon grand dam

Hors ligne

 

#1098 15/06/2015 21h14 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   23 

Toujours rien chez Binck.

Réponse reçue ce jour :

Nous faisons suite à votre demande relative au spin off sur Sears Holding.

Nous vous informons que notre service Opérations sur Titres fait le nécessaire
pour livrer les droits le plus rapidement possible.

Nous vous prions de nous excuser pour le désagrément occasionné et restons à votre disposition pour toute demande d’information complémentaire.

Dans l’espoir d’avoir répondu à vos interrogations.


Biskeo, infos pour gagner de l'argent

Hors ligne

 

#1099 15/06/2015 21h36 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   225 

J’ai toujours plaisir à lire cette file même si je ne comprends pas tout.
Les intervenants ont l’air de s’amuser comme des fous sur les dernières acrobaties financières réalisées et encore possible de Lampert.

Mais ne pensez-vous pas sérieusement que le patron qu’il faudrait à Sears est un industriel, professionnel de la distribution? Il est fort possible qu’à la fin de toutes ces acrobaties, vous vous retrouviez nu à marée basse comme dirait l’autre… Je ne suis pas inquiet pour Lampert il aura sûrement bien pressé le citron à son profit. Lampert respecte les minoritaires? Je vous le souhaite. Mais ce simple doute ne me permettrait pas de dire que SHLD est du zéro risque.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#1100 15/06/2015 21h45 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

parentier a écrit :

Je me suis posé la question: le short-seller peut-il faire faillite à cause du short queeze, ce qui serait le seul cas où il ne peut pas rendre les titres empruntés? En fait je ne crois pas, car il y aurait un appel de marge chez son broker en cas de souci.
J’ai posé la question sur le chat technique d’IB: y’a t-il un risque de ne pas revoir ses titres prêtés? Ils m’ont juste répondu non, aucun risque.

En revanche je vais tout de même laisser trainer un ordre de vente à un prix très élevé avec un trail, en cas de Mother Of All Short Squeezes.

Il est techniquement possible que vous ne revoyez pas vos titres si le short perd plus que son avoir net à l’ouverture. Le collatéral est justement là pour ça. Dans un tel cas, soit le courtier doit vous payer en titres (il n’est pas obligé), soit vous gardez le collatéral. Pour rappel, IB n’a rien pu faire face aux appels de marge sur la forte baisse du franc Suisse à l’ouverture post annonce de la BNS, ce qui lui a coûté plus de 100 millions de pertes. Dans le cas du prêt de titres aux shorts, ils ont le même risque sur un squeeze.

Jef56 a écrit :

Mais ne pensez-vous pas sérieusement que le patron qu’il faudrait à Sears est un industriel, professionnel de la distribution?

Ne faudrait-il pas aussi chez Amazon un industriel, professionnel de la distribution dans ce cas ? Bizarrement, Amazon est un des meilleurs retailers au monde alors que son patron est un financier…

Dernière modification par sergio8000 (15/06/2015 21h50)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech