Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#926 11/04/2015 12h39 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   132 

Bonjour
etant en voyage, je decouvre a l’instant que sears va enfin proposer le REIT.
J’ai lu le resume du prospectus (un peu en travers, je l avoue, car je ne peux pas monopoliser l ordinateur de l hotel).
Par contre sauf erreur de ma part, je ne vois pas de date de realisation. Sur le formulaire figure juste l annee. Ai-je mal compris? Cela signifierait qu on pourrait encore acheter des actions et profiter de l’apport des proprietes au REIT avec l’octroi des droits?
J espere que ma question ne paraitra pas trop basique…
Bon week end a tous

PS desolee pour la syntaxe pas terrible du message, je maitrise mal les subtilites du clavier qwerty vietnamiem


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#927 11/04/2015 12h46 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Le prospectus est une version provisoire, d’où l’absence de date et de prix. Il est encore temps d’acheter des actions pour avoir des droits supplémentaires. La date exacte n’est pas connu mais ils ont parlé de fin mai / juin.

Dernière modification par Aelthen (11/04/2015 12h47)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#929 14/04/2015 22h54 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Au passage, Simons va acheter pour $33 M d’actions Seritage. Exactement le même montant que GGP.
Ils vont payer le même prix que les actionnaires de SHLD.
Ce n’est que pure spéculation à ce stade, mais il est possible que $33 M corresponde à 9.8 % des actions SHLD via le right offering, soit le pourcentage maximum autorisé pour les actionnaires de Seritage.

Dernière modification par Aelthen (20/04/2015 13h37)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#930 21/04/2015 14h56 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Sears annonce que l’une des 10 propriétés de la joint venture avec Simon Property Group accueillera Primark, le géant irlandais du prêt-à-porter qui fait fureur en Europe.

Sears Holdings Announces Remaining Stores Included In Primark Lease Agreement

A part ça, je réfléchissais à la probabilité que GGP et Simon achète 10 % des actions Seritage pour $ 33 M chacun.
En me replongeant dans le S11, j’ai trouvé ça :

S11 a écrit :

Seritage Growth will issue and sell these Seritage Growth common shares to GGP concurrently with the closing of the rights offering, subject to the satisfaction of certain other related closing conditions. The shares to be issued and sold in the GGP Private Placement are not registered as part of, and are in addition to the Seritage Growth common shares offered in, the rights offering.

Il y aura donc une émission de nouvelles actions pour GGP, probablement la même chose pour Simon.
Cela m’étonnerait que cela représente 20 % de nouvelles actions en tout, cela serait trop dilutif.


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#931 23/04/2015 11h34 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Un nouveau CEO annoncé à la tête de Seritage: http://www.twst.com/update/106611-sears … properties

Il s’agit de Benjamin Schall. A priori un bon choix, il est jeune mais expérimenté. Il détient un Masters of Business Administration de la Harvard Business School.

Il était Senior Vice President chez Vornado Realty Trust (VNO), une grosse foncière spécialisé dans le commercial real estate, sous la directive de Sandeep Mathrani (Executive Vice President de la Retail Division).

Mathrani quitte VNO début 2011 pour devenir CEO de General Growth Property (GGP), et en 2012 Schall obtient la position de numéro 2 (Chief Operating Officer) de Rouse Property (RSE), un spin-off de GGP.

Maintenant GGP investit dans Seritage et fait une joint-venture avec Seritage, et c’est Schall qui est appelé pour diriger tout ça.

Dernière modification par Aelthen (23/04/2015 12h45)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#932 23/04/2015 15h23 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   129 

Surtout Vornado (un REIT aujourd’hui) est un super exemple d’un retailer essouflé qui a super reussi à faire ressortir toute la valeur de son parc immobilier en arretant ses opérations retails

=> à la base Vornado opérait les magasins Two Guys qui étaient ’has been’ mais dont le foncier avait beaucoup de valeur…
=> Vornado a aussi fait un coup énorme en rachetant Alexander’s une autre chaine retail juste après sa faillite  en 1992 pour des cloipinnettes vers les 10$, les opérations retails ont été arrétées et c’est devenu un REIT. Maintenant ALX (tjs coté) vaut 445$

Vornado Realty Trust - Wikipedia, the free encyclopedia
Alexander’s - Wikipedia, the free encyclopedia
Two Guys - Wikipedia, the free encyclopedia

Wikipedia "Two Guys" a écrit :

As Vornado’s commercial fortunes declined throughout the mid-to-late 1970s, they began selling off Two Guys stores to various companies. In late 1980, Vornado (later renamed to Vornado Realty Trust) was acquired by Interstate Department Stores, Inc. after Interstate won a proxy fight. Interstate began the process of liquidating its Two Guys outlets by closing the stores and leasing the physical locations to other retailers, which had posted a loss of $20 million for the first half of 1981.[4][5]

Wikipedia "Alexander’s" a écrit :

]Vornado, a realty trust firm (which itself in a previous form was another discount department store chain, Two Guys), bought a controlling share of Alexander’s at bargain prices and refocused the company on development of its land holdings.

Donc c’est plutot cool que Lampert fasse appel à quelqu’un qui connait un peu ce genre de truc et surtout qui est passé chez Vornado!

Dernière modification par Q2000 (23/04/2015 15h26)

Hors ligne

 

#933 24/04/2015 11h46 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   129 

Bon la seule chose que l’on connait pour le moment sur Seritage (yc le partnerships sous-jacent) est la somme Equity Emise+Dette ~2.7b$ (incluant les rachats des 2 JVs @50%)

Afin de savoir si 2.7 est décotée ou non, regardons ce que l’on peut acheter pour la même somme….
Réponse: Rouse Properties (Seritage CEO a été justement débauché de chez Rouse)

=> Rouse est le spinoff de GGP qui incluait ses malls de "2nd division"

Wikipedia a écrit :

Rouse Properties is a publicly traded real estate investment trust headquartered in New York City. Plans to create a spin-off entity of General Growth Properties, Inc. ("GGP") were announced in August 2011, after GGP filed a Form 10 registration statement with the Securities and Exchange Commission. Rouse Properties formally debuted on the New York Stock Exchange on January 13, 2012, following the completion of the spin-off from General Growth Properties.

Focused on management, redevelopment, repositioning, and acquisition of Class B regional malls, Rouse Properties owns 35 malls in 22 states encompassing approximately 24.5 million square feet of retail space

Regardons justement plus en detail:
source March 2015, Ivestor Presentation

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1697_rouse_1.png

=> 2.7b$ aussi :-)

A noter que le revenus 2014 sont de 300m$ vs un estimé de 200m$ pour Seritage

Ainsi pour résumer:

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1697_rouse_2.png

Donc les écarts principaux pour moi sont:

1. Loyers:
Rouse 50% supérieurs mais Seritage a un gros upside de ce côté là, au fur et à mesure que de nouveaux locataires remplaceront Sears et que les malls seront redeveloppés

2. Surface et Mall qualités:
Dur d’avoir immédiatement une idée mais
  - Seritage :
         > comporte un gros lot de Kmart sans trop de valeur
         > possède certaines pépites

  - Rouse: sans doute de proprités de qualité plus homogènes mais sans pépites (restées chez GGP)

3. Capital
  - Il faudra voir la part de dette chez Seritage, le collateral semble plus important que chez Rouse ce qui pourrait permettre un levier supèrieur?
  - le taux de financement de Seritage prendra sans doute en compte un prime de risk lié au rating de Sears..
  - les flux de revenus plus faibles limiteront aussi la capacité de payer des interets de Seritage


Donc rien de nouveau je pense, chez Seritage on aura un flux initial de revenus nettement inferieurs à ses pairs mais au fur et à mesure de la "dé-Searsation" il y a vraisemblablement un gros upside sur la valeur des actifs

D’ailleurs SPG et GGP ont largués leur malls de seconde zone via spinnoff alors pourquoi investiraient-ils chez Seritage?
mais bon faut relativiser aussi car 33M$ d’investissement pour eux ce n’est que de la menue monnaie pour eux aussi

Dernière modification par Q2000 (24/04/2015 11h49)

Hors ligne

 

#934 27/04/2015 15h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Une petite histoire concernant Sears et GGP, qui présage, je l’espère, de ce qui pourra se passer avec Seritage (vu que GGP sera actionnaire de Seritage d’une part, et a créé une co-entreprise avec Seritage pour gérer 12 de ses propriétés d’autre part).

1999 – GGP achète le Ala Moana Center à Honolulu, qui devient en 2009 le top n°2 des malls les plus profitables aux US.

Début 2012, GGP rachète 11 propriétés à Sears pour $ 270 M. Le but de l’opération est en fait de récupérer le bail du Sears localisé au Ala Moana Center, qui vaudrait à lui seul $ 200 M.

2013 – Sears du Ala Moana Center ferme ses portes et GGP mets un place un vaste programme de redéveloppement, dont le coût estimé est de $ 573 M, et qui doit se terminer au Q4 2015.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1528_sans_titre.jpg

Ils prévoient un retour sur investissement de 9%-10% et une création de valeur de $800 M (après déduction du coût du projet de $ 573 M).

Mars 2015, le Ala Moana Center est évalué à 5.5 milliards de $ (une telle somme pour un seul mall!), et GGP forme un partenariat avec AustralianSuper, qui inclue la vente de 25% des parts du Ala Moana Center pour $ 907 M. Les 2 entités opéreront ensemble le mall.

GGP annonce par la même occasion envisager revendre 12.5% supplémentaire pour financer une nouvelle acquisition en cours. L’histoire ne dit pas encore si l’acquisition en question concerne Seritage…

Dernière modification par Aelthen (27/04/2015 16h49)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#935 28/04/2015 10h08 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Pour faire écho au post précédent: l’Aventura Mall localisé à Miami fera partie de Seritage (elle est listée comme la propriété n°7 de la liste type 1 property, page 76 du S-11).
Aventura fait partie du top 10 des malls US (il est même devant l’Ala Moana d’honolulu dans ce classement).

En novembre 2014, Sears a annoncé des plans pour redévelopper le mall Aventura en un open-air village avec des magasin (dont Sears), restaurants, bureaux, et un hotel.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1528_sears-aventura.jpg

Il est indiqué dans le S-11, page 86, que l’obtention des droits pour ce projet est actuellement en cours.

Un tel re-développement pourrait créer des dizaines de millions de valeur ajoutée à cette propriété. Si l’equity de Seritage est de l’ordre de $ 500-600 M (pour le moment, ce n’est pas sur), ce seul re-développement serait déjà très significatif.

Dernière modification par Aelthen (28/04/2015 10h12)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#936 30/04/2015 01h20 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   71 

Parlons du cash nécessaire à exercer ses droits pour Seritage.
En se basant sur une valorisation de SHLD autour de $4B et une levé de fond $2.5B pour Seritage, l’argent levé représente environ 62% de SHLD. Cependant, vu qu’il y aura aussi de la dette sur le REIT, on peut essayer plusieurs scénarios (à l’aune des infos connu aujourd’hui !) afin de déterminer la somme à mettre de côté pour exercer ses droits.

- 50/50* => 30% de sa position SHLD
- 60/40* => 25%
- 70/30 => 19%
- 80/20 => 13%
*Un REIT étant souvent levrager au maximum, ces 2 propositions (50/50 et 60/40) me paraissent peu réalistes.

Pour les gros actionnaires de SHLD, cette opération peut donc demander un apport en cash non négligeable. Maintenant, reste à voir comment le marché valorise tout ça. De plus, l’ajustement du strike des warrants après cette opération est très certainement une des informations la plus intéressante à suivre après ce spinoff immobilier (on en apprends des chose en lisant le S-11 smile )

EDIT : J’ai modifié le poste pour qu’il redevienne généraliste et non plus lié au post sur le portefeuille de thomz

Dernière modification par slayner (30/04/2015 10h48)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#937 30/04/2015 17h40 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   71 

Nouvelle JV, cette fois-ci avec Macerich.

Sears Holdings a écrit :

HOFFMAN ESTATES, Ill. and SANTA MONICA, Calif., April 30, 2015 /PRNewswire/ -- Sears Holdings Corporation (NASDAQ: SHLD) ("Sears Holdings") and The Macerich Company (NYSE: MAC) ("Macerich") today announced that they have formed a joint venture (the "JV") as part of Sears Holdings’ continued efforts to enhance its financial flexibility and generate value from its real estate portfolio.

Sears Holdings contributed nine properties where Sears currently operates stores located at Macerich malls to the JV, including property with space leased to third parties. Sears Holdings will lease back from the JV and continue to operate existing Sears Holdings stores at the properties contributed to the JV.  Macerich contributed $150 million in cash to the JV, which has been distributed to Sears Holdings.  The lease arrangements between Sears Holdings and the JV provide the JV with the ability to create additional value through recapturing certain space leased to Sears Holdings in the contributed properties and re-leasing that space to third-party tenants.

(…)

Under the Master Lease, the JV has the ability to recapture a specified portion of the space leased to Sears Holdings.  Following such recapture, the JV will be able to re-lease this space to other parties at potentially higher rents. The recapture provisions and termination rights within the Master Lease will enable Sears Holdings to continue its transformation into a more asset-light retailer with less dependence on physical store locations, and will allow the JV to create additional value through the re-configuration and re-development of its properties.

Voir le communiqué complet ici

Il y a de plus en plus de nouvelles chose qui s’ajoutent au portfolio de Seritage depuis le dernier S-11 smile . De plus, ceux qui voulaient expliquer que les leases de Sears ne valaient rien et devaient être compté pour zero sont de plus en plus contredit par les faits !

Dernière modification par slayner (30/04/2015 17h45)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#938 30/04/2015 18h07 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   14 

Slayner, votre analyse des liquidités nécessaires est intéressante, principalement les conclusions puisque je n’ai pas réussi à tout suivre dans votre calcul (50/50, 60/40 en terme d’argent levé par rapport à la capitalisation de Sears ?).

Qu’en serait-il d’après vous pour le JV avec Simons properties et celui avec Macerich ? Il est vrai qu’il est intéressant de commencer à faire quelques estimations pour prévoir en plage "haute" la poche de liquidité à mettre de coté.

Hors ligne

 

#939 30/04/2015 18h32 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   71 

Guilhem, c’est assez simple (voir simpliste) en réalité.

Nous savons que le Seritage va payer $2.5B de liquidité à Sears (enfin dans le dernier S-11 fourni). La première JV avec Simons faisait déjà parti de cette "levé de fond". Depuis, il y a eu la deuxième annonce avec Simons ($114M) et celle de Macerich ($150M) qu’il faudra bien payer un jour. On arrive donc un total de $2.8B.
Si on demandait la totalité de cet argent aux actionnaires de SHLD en se basant sur un cours actuel à $39.7, soit une valorisation de $4B, les actionnaires devraient sortir l’équivalent de 70% de leur participation (2.8 / 4). Ça c’est le cas où l’actionnaire doit tout payer ! Fort heureusement, Seritage va aussi prendre de la dette : avec des revenus aussi prévisibles, il serait dommage de s’en passer smile
On en arrive donc à mes fameux :
50% dettes / 50% actionnaires = 35% de sa participation dans SHLD à prévoir pour les droits
80% dettes / 20% actionnaires = 14% de sa participation dans SHLD à prévoir pour les droits

Les nouvelles JV, si elle reste dans cet ordre de grandeur (quelques centaines de millions), elle ne devraient pas trop impacter la poche de liquidité à prévoir… Mais rien n’est jamais sûr avec ce Lampert !

J’espère que j’ai été plus clair, dans le cas contraire n’hésitez pas à me le faire savoir smile

Dernière modification par slayner (30/04/2015 18h34)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#940 30/04/2015 19h40 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   14 

Merci beaucoup, c’est extrêmement clair.

Donc en réalité, pour Simons, ce serait 2.85% de la participation au cours actuel soit à 50/50 1.4% de la ligne SHLD à prévoir et pour Macerich, ce serait guère plus (1.8%). Mais qu’entendez-vous par on ne sait jamais avec ce Lampert, est-ce à dire qu’il y a des hypothèses dans lesquelles il pourrait ajouter plus de valeur dans le deal ?

Désolé pour mes questions qui peuvent être assez simple (admettant qu’il n’y a pas de question "bête") mais je n’ai pas trop d’expérience dans les spins-off smile

Hors ligne

 

#941 30/04/2015 21h57 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   71 

Guilhem,

Le "problème" (si on peut appeler ça un problème), c’est que Lampert trouve toujours une façon pour faire de l’argent (cet homme doit être haïe part un nombre incalculable de shorter) pour Sears. Entre l’annonce original du 01/04/2015 et aujourd’hui le 30/04/2015, 2 JV ont déjà été intégrée au deal de Seritage. Tant que nous n’avons pas le S-11 final, il est toujours possible que d’autres propriétés soient ajoutées.
En 2 semaines, Lampert a récupérer 263M$ supplémentaires et il a gardé une option sur l’évolution des propriétés en gardant 50% des JV. Le deal me semble génial pour Sears : je vous échange mes biens contre la moitié de leur valeur en cash (sans être sûr que se soit leur valeur "réelle"… Personne n’a intérêt à sur-payer les biens). Vous faites les rénovations, vous chercher les locataires et moi je garde 50% des revenues. Il faut quand même que les partenaires soient sacrément confiants pour accepter un deal pareil.

Pour les hypothèses, je n’ai pas plus d’informations que vous, mais je préfère prendre large. Prévoir 20 à 30% de sa position dans Sears pour les droits ne me semble pas complètement aberrant. Mais encore une fois, je ne me base que sur des suppositions qui, par définition, peuvent être complètement erronées.

Dernière modification par slayner (30/04/2015 22h09)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#942 30/04/2015 22h27 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

Je fais l’hypothèse que Lampert utilise la vente de participations dans des JV pour éviter de payer les impôts qui seraient dus en cas de ventes "frontales" des biens immobiliers.

Quelqu’un peut confirmer ou infirmer ?

Dernière modification par Lazard (30/04/2015 22h31)

Hors ligne

 

#943 04/05/2015 15h54 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   45 

Bonjour,
En cette période de déclaration d’impôts, je me permets de revenir sur la façon de déclarer la plus-value de cession des actions Lands’End effectuée en 2014 pour les personnes ayant vendu LE.
Après contact du service des impôts, la section du Bofip à considérer est le paragraphe suivant :
RPPM - Revenus de capitaux mobiliers, gains et profits assimilés - Champ d’application - Revenus distribués et assimilés de source franÀ§aise - Revenus exceptionnels distribués en cours de société À  la suite d’une modification du pacte social - Fusions, scissions, apports partiels d’actifs

[url=http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3424-PGP#3424-PGP_Par_contre,_lorsquune_sciss_076 a écrit :

RPPM - Revenus de capitaux mobiliers, gains et profits assimilés - Champ d’application - Revenus distribués et assimilés de source franÀ§aise - Revenus exceptionnels distribués en cours de société À  la suite d’une modification du pacte social - Fusions, scissions, apports partiels d’actifs[/url]]Par contre, lorsqu’une scission de sociétés intervient en dehors du champ d’application des articles 210, 210 A et 210C du CGI , et ne bénéficie pas par conséquent du régime fiscal des fusions, l’attribution directe aux actionnaires de la société scindée des actions émises par les sociétés nouvelles est considérée comme une distribution de revenus mobiliers (2° du 1 de l’article 109 du CGI ), dans la mesure où elle excède le montant des remboursements d’apports et de primes d’émission (Rép.Valentin, AN du 21 décembre 1967, n°4646).

Ce principe a été confirmé dans la réponse ministérielle (Rép. Hamel, AN du 15 septembre 1979, p. 7295 et 7296) qui précise que lorsqu’une société qui relève du statut fiscal des sociétés de capitaux s’est divisée sans que cette opération ait donné lieu à la délivrance de l’agrément prévu à l’article 210 B du CGI, l’attribution gratuite aux membres de la société scindée des titres représentatifs de ces apports est considérée comme une distribution de revenus mobiliers. Il en est de même en cas d’apport partiel d’actif n’ayant pas fait l’objet de l’agrément susvisé lorsque la société apporteuse répartit entre ses membres les actions reçues en rémunération des biens dont elle s’est dessaisie.

Cependant je n’avais pas fait attention au calcul du "boni de liquidation" :

S’agissant d’une scission, la détermination du montant de ces « dividendes » est effectuée en appliquant les règles d’évaluation applicables aux distributions faites en fin de société : le montant du revenu distribué imposable correspond au boni de liquidation de la société scindée. Ce boni est égal à l’excédent de la valeur réelle de l’actif net social, appréciée à la date de la scission, sur le montant des apports réels ou assimilés susceptibles d’être remboursés aux associés en franchise d’impôt. […]Elle permet à la personne physique ou morale intéressée de n’être soumise à l’impôt que sur son gain effectif, c’est-à-dire sur la différence entre la valeur réelle des titres des sociétés bénéficiaires des apports-scission qui lui sont remis et celle pour laquelle les titres de la société scindée sont entrés dans son patrimoine.

Quelqu’un peut-il me corriger mais de ce que j’ai compris si j’ai revendu toutes mes actions Lands’End je peux déduire du montant de cette vente la part que m’a "coûté" LE lorsque j’ai acheté Sears.
C’est ce nouveau montant qui est alors imposable, assimilé à un dividende (case 2DC de la déclaration 2042 +2047 car source étrangère).
Comment calculer le boni de liquidation de LE ?
Le document de référence sur le spin off est ici : http://www.searsholdings.com/invest/doc … -18-14.pdf
On sait aussi que Sears a acquis LE pour 1.9 milliards en 2002 mais cela n’a peut être rien à voir, car j’ai acquis SHLD bien après.
En fin de compte il est possible que ce soit à ça que correspondait le "PRU virtuel" inscrit chez Lynx/IB ?
Merci

Dernière modification par gilgamesh (04/05/2015 16h30)

Hors ligne

 

#944 05/05/2015 12h39 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

En exclu ! le S-11 a été mis à jour discretos le 1er mai.

Amendment No. 1 to Form S-11

Il s’agit encore d’une version provisoire, mais il y a de nouvelles infos  (mais pas sur le prix !)
Il semblerait que le nombre de propriétés ait été modifié, et qu’ils parlent des 2 nouvelles JV, de Benjamin Schall.
Il est aussi annoncé que Lampert fera partie du Board of Trustees.

Dernière modification par Aelthen (06/05/2015 00h20)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#945 06/05/2015 13h11 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   129 

bien joué Aelthen!

en plus il y a la liste detaillée des propriétés.. avec les valeurs comptables

Ainsi la book value totale est de 2,5b$ mais avec par exemple
- Aventura mall (une pépite) bookée à 15M$
- King of Prussia (autre pépite) à 10m$ (il y a 200ksf que Bruce B. annoce à 25$ pour un cap rate de 5% soit 100M$ pour le mall

etc..

Hors ligne

 

#946 06/05/2015 14h12 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

je vois que beaucoup parlent de Sears Hold Corp. J’ai fait des recherches et mon courtier en propose  plusieurs avec des noms assez proche. S’agit il bien de l’action coté actuellement à environ 40 dollars.

Si c’est le cas, Je remarque que certaines du forum ont commencé à parier sur cette action alors qu’elle était à 110 dollars. A l’époque déjà certains semblaient que c’était un très bon coup. Depuis ça ne fait que baisser. Quelqu’un peut me résumer pourquoi un tel optimisme? J’ai lu le topic, mais vu que ça s’étale sur plusieurs années, je suppose que les raisons pour les optimistes il y a 3 ans ne sont plus les même qu’actuellement vu l’énorme chute !

Hors ligne

 

#947 06/05/2015 14h35 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   45 

JBeurer, il vous faut tenir compte des spinn off qui ont eu lieu pour calculer le retour sur investissement : SHOS(Sears Hometown Outled Stores), SCC (Sears Canada), LE (Lands’End)…
D’autre part s’il y a autant de confiance dans cet investissement c’est aussi parce que des investisseurs values de renom y ont investi: Lampert et B.Berkowitz.
La thèse est aussi défendu par l’IF sur leur site, en partie expliquée :
http://linvestisseurfrancais.com/wp-con … -Grill.pdf

SHLD est une holding dont la partie retail Sears et Kmart est en pertes depuis de nombreuses années.
Par contre SHLD possède des activités profitables et surtout de l’immobilier valorisé dans le bilan à sa valeur d’achat, inférieure à sa valeur réelle sur le marché aujourd’hui.
Cet immobilier constitue la principale marge de sécurité avec Sears Re (la réassurance) et les marques KCD.
ShopYourWay constitue aussi une option pour "transformer" le business retail en une sorte de site type Amazon avec en plus un volet "réseau social" et un programme de fidélité récompensant les clients fidèles avec des points valables 1 an (inciter les membres à faire leurs prochains achats sur le site, cibler les offres promotionnelles selon leur préférences, collecter des informations clients spécifiques via des jeux concours…).Bien sûr, il y a un risque réel que SYW ne fonctionne pas malgré les milliards investis : Amazon et WalMart peuvent aussi améliorer leur plateforme si le concept est une réussite.
Il faudra sans doute plusieurs années pour voir la thèse se dérouler : c’est un investissement de long terme (Brekowitz est actionnaire depuis 2005 !).

Dernière modification par gilgamesh (06/05/2015 15h00)

Hors ligne

 

#948 06/05/2015 14h44 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Bien vu Q2000!

On apprend aussi que Lampert gardera un fort contrôle vu 1) qu’il sera le seul à récupérer des actions Class B (having     % of the voting power of Seritage Growth but not entitled to dividends or distributions) et 2) il sera Trustee, comme déjà dit.

Ce seront Simon, GGP, et Macerich qui auront la responsabilité de trouver de nouveaux locataires et redévelopper les propriétés de la joint venture; logique et pragmatique, vu que ces propriétés sont localisées dans des malls qu’ils gèrent déjà.

Cela devrait toujours rapporter $2,500 millions à Sears, alors que les 3 Joint-ventures ont été maintenant intégrées. Donc les $ 165 M (JV GGP) + $ 114 M (JV Simon) et $ 150 M (JV Macerich) font partie des $ 2,500 millions.

On apprend aussi au passage que Force Capital Management détient + de 5% des actions Sears. Donc 3 actionnaires détiennent à eux seuls 80 % des actions et warrants: 50 % ESL / Lampert, 25 % Berkowitz / Fairholme, et 5% Force Capital Management.

Last but not least: Operating income : $ 173 M  / an (au début), + $ 25 M avec les joints ventures, soit environ $ 200 M / an.
Y’a plus qu’à estimer les Interest expense (dur sans connaître le montant de la dette, mais on peut faire des simulations).

@JBeurer. Sears côte à 41 $ environ: Sears Holdings Corp: NASDAQ:SHLD quotes & news - Google Finance
Sergio a commencé à parler de Sears en 2012, mais ni lui ni personne ici n’a investit à cette époque là, il me semble.
Ca serait un peu long de vous résumer la thèse de Sears, alors je vous renvoie à l’aparté de l’Investisseur Français qui lui est consacré, disponible gratuitement ici. (edit: pris de vitesse par gilgamesh)

Dernière modification par Aelthen (06/05/2015 14h47)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#949 06/05/2015 15h09 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

Aelthen, pour être précis, mon premier investissement dans Sears date de fin 2012 au cours de 40 USD environ (avant le spin-off de SHOS et tous les autres). C’est vraiment ce spin-off de SHOS après celui de OSH où ils ont sorti pas mal de dette couplé au merger proxy de 2004 (et la lecture des rapports bien entendu) qui m’ont permis de compléter ma somme des parties initiée en 2011 et être plus à l’aise avec les résultats que j’obtenais (sachant que je n’avais pas les moyens de mon côté pour faire une évaluation précise de l’immobilier).

Hors ligne

 

#950 06/05/2015 16h56 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

J’ai calculé le rendement annuel potentiel de Seritage (acquis au prix préférentiel grâce aux droits de souscription), en fonction de différentes hypothèses. J’espère ne pas avoir oublié de paramètre important.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1528_yield.jpg

Dans mon calcul:
Taxable income = operating income - interest expenses
Dividend = 0.9 x taxable income
Dividend yield = dividend / equity

Dernière modification par Aelthen (06/05/2015 23h58)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech