Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#576 20/10/2014 20h25 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Corner ou Mr le Marché a totalement changé d’avis sur Sears…

Hors ligne

 

#577 21/10/2014 04h59 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

En tout cas je suis d’accord avec Thomz, c’est un dossier fascinant et passionnant à suivre.


Le bonheur n'est pas au bout du chemin, le bonheur c'est le chemin

Hors ligne

 

#578 21/10/2014 10h56 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   401 

La très forte hausse du cours hier a une explication toute simple, qui paradoxalement risque bien d’avoir des implications négatives pour les actionnaires minoritaires.

En effet, beaucoup pariaient jusqu’à présent sur un dénouement proche:
- les vendeurs à découvert, très nombreux, pariaient sur une faillite rapide, en raison du rating de SHLD tombé à deux crans de la cessation de paiement et de l’impossibilité désormais pour SHLD de s’endetter auprès du marché obligataire ou des banques
- certains actionnaires comme IF qui pour les mêmes raisons, pariaient sur un dénouement rapide, mais heureux bien sûr.

Eh bien, tout ce monde s’était lourdement trompé. Les actionnaires vont devoir prêter 625 M$ sur 5 ans à SHLD, en achetant des bonds qui ne seront pas cotés en bourse.
Et ceux qui ne le feront pas:
- parce qu’ils ne veulent pas dans leur portefeuille d’instruments non cotés
- parce qu’ils veulent pas investir dans des obligations
- parce que la fiscalité française (pour les investisseurs IF) est très lourde sur les revenus d’obligations: pas d’abattement de 40% comme pour les actions
- etc.
ceux là seront fortement dilués, car ils n’auront pas les warants (BSA) qui vont venir avec ces bonds et verront d’autres actionnaires obtenir du 8% d’intérêt alors qu’eux n’auront ni intérêts ni dividende.

Bref, Lampert, de manière assez machiavélique je pense, s’arrange pour forcer les minoritaires à remettre de l’argent au pot et pour diluer la majorité des minoritaires qui ne pourront pas suivre, pour les raisons indiquées ci-dessus.
Si Lampert avait réellement voulu apporter du cash à SHLD sans diluer ceux qui ne veulent pas ou n peuvent pas souscrire, il aurait prévu des bonds secs, pas des bonds avec des BSA. Et il aurait également prévu que ces bonds soient cotés en bourse, pour encourager les minoritaires à acquérir ces bonds.

En tout cas, grâce à ce cash qui va lui arriver, SHLD ne risque pas une rapide cessation de paiement. Les vendeurs à découvert, qui avaient parié ce scénario, ont dû racheter leur position en catastrophe, d’où corner car énormément de vendeurs à découvert, d’où forte hausse du cours.

Mais un dénouement lointain est aussi une mauvaise nouvelle pour les minoritaires et pour leur TRI, sauf succès rapide de SYW, qui semble peu probable.

Par contre, pour ceux qui croient fortement à ce dossier, je pense que le mieux n’est pas d’acheter les droits qui seront bientôt détachés (et qui permettent de souscrire aux bonds et aux warrants), comme le préconise Sergio8000, mais d’attendre que les warrants soient émis et cotés pour en acheter, de préférence sur un creux de marché.
Pourquoi en effet s’embarrasser des bonds qui seront non cotés et en plus ont une fiscalité défavorable pour un résident français?

Hors ligne

 

#579 21/10/2014 11h38 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   125 

n’empêche moi j’admire les vendeurs à découvert:

1. ils empruntent à 15% des titres
2. ils ne peuvent au max faire que 100% de PV si faillite (sauf s’ils ont du levier mais là c’est explosif et sauf qu’il faut déduire le coût d’emprunt des titres)
3. Ils sont à la merci de E. Lampert qui peut sortir à tout moment un truc du chapeau genre un détachement de droits, spinn-off etc..
(cf. hier mais depuis plusieurs années il avait déjà montré une certaine créativité)

Serieusement il faut avoir des nerfs solides!

Dernière modification par Q2000 (21/10/2014 11h39)

Hors ligne

 

#580 21/10/2014 12h39 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

sergio8000 a écrit :

Oui chez IB, non chez les autres hors Saxo : comme d’habitude, il va falloir faire des relances…

Certains ici ont-ils déjà relancés Binck ?

PS: Le dossier est de plus en plus passionnant à suivre.
Je ne suis pas convaincu à 100% d’une fin heureuse, mais je suis en tout cas content d’y avoir mis une louchette, au moins pour m’obliger à suivre le dossier… très enrichissant intellectuellement (à défaut de financièrement) !
Merci à tous les participants de qualité qui par leurs opinions parfois contrastées contribuent à notre éducation financière.

Hors ligne

 

#581 21/10/2014 12h49 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   33 

Message de Binck sur l’émission de droits Sears Canada par Sears Holding Corp :

Binck a écrit :

Nous faisons suite à votre demande relative à l’émission de droits Sears Canada par Sears Holding Corp.

Nous vous informons que notre service Titres procéde actuellement à l’affectation de vos droits.
D’autre part, nous reviendrons vers vous trés prochainement pour vous communiquer les modalités de prise d’instruction.

Enfin, nous relançons notre dépositaire concernant la réception des droits Sears Holding, détaché le 30/10/2014, vous permettant de souscrire à des obligations 2019 et warrants.

Dans l’espoir d’avoir répondu à vos interrogations.

Hors ligne

 

#582 21/10/2014 13h15 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   95 

Les warrants sont effectivement un moyen intéressant (AMHA) d’être long SHLD… mais reste à voir le flottant et la liquidité. Le flottant SHLD est déjà faible ; je soupçonne que les gros actionnaires utiliseront le privilège de sursouscription si possible : pas sûr que les warrants soient très liquides.
A l’inverse, il est possible que les droits puis les warrants soient très liquides : parfois, les règles de fonctionnement des fonds les empêche de détenir des valeurs mobilières "hybrides", ce qui les forcerait à vendre.

A titre personnel, je me suis renforcé sur SHLD hier, pour avoir accès à plus de droits, donc plus de warrants. Effectivement, les bonds ne m’intéressent pas plus que ça.
J’attends bien sûr de voir les conditions définitives de l’offre.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#583 21/10/2014 13h53 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   145 

zParisien,

Je suis déçu par votre dernier poste qui contient, et c’est inhabituel, des poncifs dignes du forum Boursorama.

Parisien a écrit :

La très forte hausse du cours hier a une explication toute simple

Bon voyons, c’est bien connu, c’est "tout simple" d’expliquer la hausse ou la baisse d’un cours.

Parisien a écrit :

Mais un dénouement lointain est aussi une mauvaise nouvelle pour les minoritaires et pour leur TRI

Belle certitude. Méfiez-vous, Lampert n’est probablement pas insensible à son TRI et pourrait vous surprendre. En tout état de cause, ce genre de prévision me semble bien imprudente et n’est pas à la hauteur de vos interventions habituelles.

Parisien a écrit :

certains actionnaires comme IF qui pour les mêmes raisons, pariaient sur un dénouement rapide, mais heureux bien sûr.

En tant que membre de l’IF je n’ai jamais lu personne chez l’IF parier sur un dénouement rapide de cette affaire.
Au contraire, il est rappelé à de nombreuses reprises que cet investissement s’envisage sur plusieurs années et n’est pas "un coup". Plutôt tout l’inverse.
Quiconque n’a pas une lecture trop sélective et a charge de leur propos l’a parfaitement compris.

La structure financière de la holding avait besoin d’etre revue "rapidement" en tout cas avant les prochaines échéances majeures de dette et c’est ce qui est en train de se passer progressivement.

Votre IF bashing se dilue à mesure que le temps passe par la faiblesse et l’inexactitude de vos attaques.

Parisien a écrit :

Bref, Lampert, de manière assez machiavélique je pense, s’arrange pour forcer les minoritaires à remettre de l’argent au pot et pour diluer la majorité des minoritaires qui ne pourront pas suivre, pour les raisons indiquées ci-dessus.

Plutôt que de parler d’un CEO machiavélique pourriez-vous aussi considérer l’autre face du miroir ?

C’est-à-dire que les actionnaires qui raisonnent en chef d’entreprise et à long terme (et non en financier prédateurs à la recherche de coups rapides) se voient offrir par Lampert du 8% par an (la fiscalité française est malheureuse mais pas du fait de Sears) pour avancer de l’argent et la conversion possible de warrants.
Je pense que tout actionnaire long-terme est satisfait d’un tel deal. Pour ceux qui n’ont plus de cash je suis d’accord avec vous c’est dommage et dilutif. Mais enfin, quand on investit dans une société qui tente une transformation aussi gigantesque, on peut s’imaginer qu’il y aura quelques deals de ce genre pour accompagner la transformation. Autrement il faut choisir une autre histoire. Pas celle d’une transformation titanesque.

Faire appel aux actionnaires ne me semble pas particulièrement machiavélique. Certes il faut remettre au pot mais si le deal est avantageux c’est plutôt très respectueux des minoritaires et Lampert s’il était réellement machiavélique aurait pu recourir à une palette d’autres mécanismes autrement plus défavorables aux minoritaires.


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#584 21/10/2014 14h42 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

La dette ne sera pas cotée.

Il ne sera donc pas possible pour un particulier de la vendre après y avoir souscrit ?

Hors ligne

 

#585 21/10/2014 14h46 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   125 

+1 avec Thomas

J’aime bien quand les commentateurs commentent, ils ont toujours quelquechose à dire  (par définition)

Ex1: Lampert fait un pret à 3 mois en faisant appel uniquement à certains actionnaires
        => on crie au scandale car cela se fait au détriment des minoritaires

Ex2: Lampert fait un pret à 5 ans en faisant appel à TOUS les actionnaires
        => on crie au scandale car cela se fait au détriment des minoritaires pour qui blablabla (cf. plus haut)

Moi je vois juste un mec (Lampert) qui met des sous dans une boite qu’il gère et qui demande à d’autres de participer aux même conditions que lui, pour le coup je trouve cela plutot reglo.. après c’est peut être un abruti mais ça c’est une autre question

Les perles du post de Parisen

"CEO machiavélique"
=> Je pense qu’il faut attendre quelques posts et on va avoir droit à une théorie du complot complète.. il me tarde!!

"La très forte hausse du cours hier a une explication toute simple"
=> mythique cette phrase: aujourd’hui vous le voyez comment le cours?
(ah il faudra attendre demain pour l’explication "toute simple" sans doute..)

Ce qui est interessant avec Sears c’est qu’il y a un faisceau de scenari qui peuvent se produire, l’important est d’avoir baqué les scénari limites.. et lorsqu’il y a un lapin (ou plutot bond/warrant) qui sort du chapeau c’est amusant d’écouter les commentateurs expliquer "simplement"

ex: Si/Quand Lampert va spinner un gros morceau (Home Services?) et que ça vaudra la moitié de la capi actuelle, la hausse du cours aura aussi une explication toute simple!

Mauvaise foi sur le prétendu dénouement rapide du "Turnaround" de Sears
=> habituellement c’était amené avec plus de finesse.. mais là cela devient vraiment drôle

Dernière modification par Q2000 (21/10/2014 14h50)

Hors ligne

 

#586 21/10/2014 15h00 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   401 

@Thomas,
C’est vous qui êtes décevant par ce que vous montrez d’incompétence et de mauvaise foi. Toute critique de SHLD est comprise par vous et vos semblables comme du bashing de votre IF adoré.

Complètement ridicule, erroné, irrationnel et peut-être pathologique.
Car vous devriez me remercier de vous donner un autre son de cloche. Plus vous aurez d’opinions différentes (et argumentés - et les miens le sont), meilleures seront vos décisions, même si la décision est de renforcer encore et encore SHLD.

Tout d’abord, il était clair que la partie de mon message relative à SHLD est une opinion personnelle, comme le montre l’usage à plusieurs reprises de "je pense".  J’ai bien le droit de donner mon opinion, non?

En revanche, concernant l’IF, il n’y a pas d’IF bashing contrairement à ce que vous affirmez imprudemment, car je n’ai fait que citer des faits:
- Sergio a bien écrit hier qu’il allait acheter plein de droits permettant de souscrire à des bonds, 
- le Thomz a bien écrit il y a peu, le 10/09/2014, sur le site de l’IF: " A mon humble avis – spéculation encore une fois – nous sommes (relativement) proches du dénouement."  C’est donc lui et pas moi qui a parlé de dénouement proche.
Cf http://linvestisseurfrancais.com/2014/0 … mbre-2014/ dans la partie Commentaires.

Enfin, il n’est pas exagéré de penser (mais ce n’est évidemment qu’une opinion) au machiavélisme de Lampert qui:
- oblige les minoritaires, pour ne pas se faire diluer, à mettre la main au portefeuille à plusieurs reprises sur une courte période, notamment pour acheter des actions Sears Canada puis pour souscrire aux bonds+warrants. Il est objectivement rare qu’une société cotée sollicite autant ses actionnaires et donc certains finissent logiquement par ne pas répondre présents et se font diluer.
- les intérêts de bonds sont bien plus lourdement taxés que les dividendes, chez les personnes pysiques US, tout comme chez les Français, augmentant la probabilité de ne pas voir ces personnes souscrire et donc être diluées
- pourquoi les droits et les futurs warrants sont cotés mais pas les bonds (alors que c’est simple de les faire coter), sinon pour inciter/forcer certains minoritaires à ne pas souscrire?

Dernière modification par parisien (21/10/2014 15h09)

Hors ligne

 

#587 21/10/2014 15h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

On voit dans ce deal quelques mécanismes financiers "à la Malone" repris par Lampert - des motifs assez familiers pour ceux qui ont étudié la galaxie Malone.
Les transactions de recapitalisation apparemment complexes mais équitables pour l’ensemble des actionnaires font intégralement partie de ce répertoire.

Avouons que ce n’est pas commun : on nous vend une dette à 8% qui est unsecured sur le papier, mais qui sera intégralement remboursée par l’exercice de warrants par les actionnaires dans les 5 ans qui viennent - en leur évitant ainsi une dilution.

Hors ligne

 

#588 21/10/2014 16h17 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   73 

Cher Parisien,

Certains points de votre discours sont interessants
Mais c’est plus fort que vous, il a fallu remettre de l’huile sur le feu en parlant d’IF.
Etait ce bien necessaire car cela vous decrédibilise complement

Hors ligne

 

#589 21/10/2014 16h27 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   73 

> ceux là seront fortement dilués, car ils n’auront pas les warants (BSA) qui vont venir avec ces bonds

Il faudra voir avec les details de cette offre et ce qui se passera à l’avenir
( A quel prix vont-ils s’exercer, a quel horizon, est ce que SHLD va racheter ces warrants plus tard… )

Il y a aura une dilution certes mais sera t-elle petite, moyenne ou forte, c’est un peu trop tot pour le dire.

Hors ligne

 

#590 21/10/2014 19h33 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   40 

Au delà de toutes polémiques, la question de la « non cotation » des bonds Sears émis est à mon sens intéressante.

Quels auraient été les avantages et les inconvénients de laisser côtés ces bonds ?

Je suppose que les fonds d’investissement préfèrent des bonds non côtés, peut être est ce plus ’facile’ à mettre au bilan. Quelqu’un aurait t il une réponse plus précise ?

Concernant les particuliers, je pense que si Lampert avait voulu écarté/lésé les minoritaires, il aurait eu sans doute bien d’autres moyen de le faire.

Dernière modification par AleaJactaEst (21/10/2014 19h33)

Hors ligne

 

#591 21/10/2014 19h59 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   401 

Quand je dis que l’opération future n’est pas à l’avantage des actionnaires particuliers (fiscalité désavantageuse des bonds et non cotation des bonds), il faut comprendre actionnaires particuliers + equity mutual funds (les fonds actions de droit US). Ce qui signifie la grande majorité des actionnaires hors Lampert et Fairholme.

En effet, aux Etats-Unis, les mutual funds n’ont pas le droit de capitaliser et doivent distribuer l’ensemble de leurs revenus (dividendes et intérêts). Donc les personnes physiques souscripteurs d’un mutual fund qui détient des actions SHLD vont être taxés lourdement sur les intérêts des futurs bonds, intérêts qu’ils vont toucher via ce mutual fund. Plus lourdement en tout cas que s’ils reçoivent des dividendes.

Par ailleurs, un mutual fund actionnaire de SHLD va être dans la quasi-obligation de ne pas exercer le futur droit qui va être détaché par SHLD. Car ce mutual fund peut difficilement exercer et ensuite détenir des bonds SHLD, qui seront des instruments non cotées donc non cessibles (sauf de gré à gré à un prix probablement décoté) et remboursables seulement dans 5 ans.

Enfin, je vais faire à certains le grand plaisir de leur annoncer que je ne vais plus intervenir sur ce thread. A quoi bon présenter un autre point de vue à certains actionnaires SHLD fanatiques et intolérants, qui ne veulent entendre que des louanges. En rapellant pour finir que je n’ai jamais affirmé que SHLD va sur ou sous performer le marché, mais que vu le nombre d’incertitudes / risques, je préfère d’autres dossiers avec un plus grand ratio potentiel / risque.

Hors ligne

 

#592 21/10/2014 20h42 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

Personne ne peut me répondre ?

La dette sera t-elle "vendable" (sur le marché OTC par exemple) ?

Une autre petite question : la vente de droits (comme dans ce cas et dans le cas des droits SCC) c’est considéré comme un revenu imposable je suppose… ? Comme un dividende ?

Dernière modification par Lazard (21/10/2014 20h44)

Hors ligne

 

#593 21/10/2014 21h10 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   23 

@Lazard
Tous les détails ne sont pas encore connus.
Les informations sont publiées au fur et à mesure ici.


Biskeo, infos pour gagner de l'argent

Hors ligne

 

#594 21/10/2014 21h24 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   39 

Vous ne trouvez pas que le cours est peu volatile pour un lendemain de short squeeze ? Avec la hausse d’hier on aurait du avoir ce matin quelques liquidations de positions par les brokers suite a appel de marge non satisfait, et pourtant le cours reste au niveau de la cloture d’hier ?

Hors ligne

 

#595 21/10/2014 23h42 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

Lazard a écrit :

La dette sera t-elle "vendable" (sur le marché OTC par exemple) ?

La dette ne sera pas vendable car non cotée, mais les warrants le seront.

Hors ligne

 

#596 22/10/2014 00h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

Pour ceux qui n’ont pas de cash et qui regrettent l’impossibilité de participer au deal préférentiel, je signale une possibilité "d’arbitrage".
Les droits sont attribués post clôture du 30 octobre. Le 31, selon le cours de SHLD, il peut être envisageable de vendre l’action ordinaire pour lever du cash pour participer au deal. Si le prix ne bouge pas trop, ce sera un quart de la position environ (on raisonne ici de manière approximative). Si vous estimez qu’il est plus avantageux d’être exposé via le deal, alors vous pouvez ajuster votre position.

Il peut bien entendu être envisageable là aussi de vendre un peu plus que nécessaire pour acheter des droits et les exercer - mais nous ne connaissons pas a priori la cotation des droits, de même que nous ne connaissons pas celle des warrants.

Cela étant dit, je ne fais que présenter la possibilité - comme je l’ai toujours fait jusqu’à maintenant : à aucun moment je n’ai dit ce que j’allais faire dans cette offre ni conseillé de faire quoi que ce soit. Ne prenez aucun de mes messages pour des recommandations - je ne fais que dire que je détiens des titres SHLD et explique pourquoi - ainsi que les possibilités vis-à-vis des transactions un peu spéciales que nous voyons récemment.

Hors ligne

 

#597 22/10/2014 00h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   265 

sergio8000 a écrit :

Les transactions de recapitalisation apparemment complexes mais équitables pour l’ensemble des actionnaires font intégralement partie de ce répertoire.

Avouons que ce n’est pas commun : on nous vend une dette à 8% qui est unsecured sur le papier, mais qui sera intégralement remboursée par l’exercice de warrants par les actionnaires dans les 5 ans qui viennent - en leur évitant ainsi une dilution.

On est quand même dans un situation où un investisseur qui souhaitait investir X milliers de dollars dans SHLD se retrouve en moins d’un trimestre à être forcé à mettre 2 fois la main au portefeuille (Sears Canada et maintenant) uniquement pour ne pas de se faire diluer.

Je ne vois pas vraiment ce qui est shareholder friendly dans le deal, on est juste dans une situation où Lampert doit trouver intelligemment un maximum de cash frais au coût le plus faible possible.

Dernière modification par Geronimo (22/10/2014 00h06)

Hors ligne

 

#598 22/10/2014 00h19 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

sergio8000 a écrit :

Lazard a écrit :

La dette sera t-elle "vendable" (sur le marché OTC par exemple) ?

La dette ne sera pas vendable car non cotée, mais les warrants le seront.

Merci de votre réponse Serge,

Mais honnêtement je ne comprend pas comment cela peut être autorisé ce genre de procédé ? Comment peut-t-on enlever le droit à quelqu’un (ici le particulier) de vendre un actif ?
Vous êtes sur que même sur le marché OTC, la dette ne sera pas échangée ?

D’accord avec Geronimo, je ne comprend pas trop la façon de faire de Lampert. Je comprend que son fond peut encore avoir du cash, mais lui comment fait-t-il personnellement pour injecter tout ce cash malgré tout ce qu’il a déjà investi ?

Je n’était pas content du deal SCC, apriori cette fois je ne suis pas satisfait non plus, on vera comment cela se déroule…

A suivre…

Hors ligne

 

#599 22/10/2014 00h46 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

Vous avez parfaitement le droit de ne pas être content… Heureusement que vous n’avez jamais investi avec John Malone alors (s’il y a un type que vous devriez éviter, c’est bien lui dans ce cas) !

Bon, évidemment, je n’ai pas écrit pour dire uniquement cette platitude : notez quand même que vos warrants seront quant à eux tradable et, si le cours ne baisse pas sévèrement, rembourseront votre avance pour l’obligation. On a quand même connu bien pire comme risk / reward en termes de transaction. En gros, si je paie, je suis remboursé directement si je le veux…

Si vous préférez une émission d’actions ou une vente précipitée de tous les actifs possibles, c’est votre droit.
En l’occurrence, voici comment je vois les choses : en me propose de participer à une recapitalisation à des conditions qui me semblent équitables… Enfin non, que dis-je, c’est un deal de refinancement digne de ce qu’on propose habituellement à Warren Buffett avec des intérêts bien au-dessus du marché et une option d’achat à long terme (cf. sa préférentielle Bank Of America et ses warrants qui lui permettent d’acheter des actions à 7$) ! Vous auriez peut-être préféré qu’il propose cela à Warren ou à un autre (lui-même ?) et vous dilue comme partout où les chevaliers blancs arrivent ?

En fait, en tant qu’investisseur, je cherche des situations où je peux déployer mon cash avec un risque que j’estime minimal et une récompense potentiellement intéressante : le deal en question répond à ces deux critères d’après mon analyse (que nul n’est obligé de partager). Si vous en connaissez d’autres de ce type, n’hésitez surtout pas à me le faire savoir, je vous en prie :-).

Dernière modification par sergio8000 (22/10/2014 00h59)

Hors ligne

 

#600 22/10/2014 07h33 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

"notez quand même que vos warrants seront quant à eux tradable et, si le cours ne baisse pas sévèrement, rembourseront votre avance pour l’obligation. On a quand même connu bien pire comme risk / reward en termes de transaction. En gros, si je paie, je suis remboursé directement si je le veux… "

Je dois bien avouer que je n’avais pas vu le deal sous cet angle.

Merci d’apporter cette perspective.

J’ai peut être mal lu les documents (ou alors c’est vous que j’ai mal lu), mais où avez vous vu que l’entreprise allouera le produit des warrants au remboursement de la dette ?

Dernière modification par Lazard (22/10/2014 07h35)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech