Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#551 13/10/2014 00h34 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   512 

AleaJactaEst a écrit :

En tout cas, le dossier Sears promet de devenir un cas d’école quoiqu’il arrive, et personnelement j’ai hate de voir comment cela va se terminer.

Amen.

A vrai dire, je pense que cela ne fait que commencer - et c’est tant mieux, car nous n’investissons pas en faveur du scénario de liquidation (hautement improbable, et ce depuis le début).

Accessoirement, les jours de la séquence du moment (le Sears Holdings "incompréhensible" et haï du marché) sont comptés.

Présentation aux actionnaires Q2 2014 a écrit :

In the next 6-12 months, we intend to work with our lenders and others to evaluate our capital structure with a goal of achieving more long-term flexibility and may act sooner if appropriate.

Robert A. Schriesheim (CFO), la semaine dernière a écrit :

Over the next six to 12 months, Sears Holdings intends to work with its lenders and others to evaluate its capital structure with a goal of achieving more long-term flexibility, and may take other actions as appropriate.

Le dénouement est proche.

Hors ligne

 

#552 13/10/2014 09h49 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   55 

La these longue sur Sears est une profession de foi.

(i) je me suis "amuse" a calculer la Sum Of The Parts de Sears. La valeur fluctue tellement suivant les hypotheses que je suis tente de considerer qu’il n’ya pas de Marge de Securite (ou MOS comme diraient nos cousins quebecois) tangible dans ce dossier. En effet, la valeur des inventaires, des titres securises par KCD, de l’immobilier, serait sous pression en cas de liquidation ou bien de vente par bloc; on l’a bien vu avec la vente ratee de Sears Canada, les requins encerclent Eddie Lampert. Il faut appliquer une decote significative. Une valeur liquidative residuelle nulle de l’entite SHLD pour l’actionnaire est alors tres vite atteinte (il suffit de prendre le bas de fourchette des nombreuses estimations disponibles). Dans ces conditions, impossible d’acheter sans deroger a la regle #1 de l’investissement value.

(ii) j’entends bien le CFO et le CEO evoquer une Grande Manoeuvre de Capital d’ici 12 mois. C’est bien long; et pas forcement positif pour l’actionnaire. Comment exclure une augmentation de capital dilutive, une emission d’actions preferentielles, un retrait de la cote, un petard mouille du style jumbo secured loan?

Dernière modification par ChevalierdAven (13/10/2014 09h53)


"He who lives by the crystal ball will eat shattered glas." Ray Dalio

Hors ligne

 

#553 13/10/2014 14h19 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   145 

CA a écrit :

Une valeur liquidative résiduelle nulle de l’entité SHLD pour l’actionnaire est alors très vite atteinte (il suffit de prendre le bas de fourchette des nombreuses estimations disponibles).

ChevalierdAvan, comme vos avis sont généralement argumentés et intéressants, pouvez-vous détailler les bas de fourchettes que vous prenez et pourquoi ?

Personnellement ce que je trouve intéressant c’est qu’a priori, les fourchettes basses sur chacune des parties permettent d’arriver à un multiple de la valorisation actuelle.

-Comment les marques pourraient valoir moins de 3 milliards?
-Comment l’immobilier pourrait valoir moins que sa valeur au bilan : 11 milliards ?
-Pensez-vous que Sears Canada pourrait valoir durablement moins que ce que deux investisseurs "values" informés et de premier plan- Lampert et Berkowitz -sont prêts à y mettre : environ 1 milliard ?

-Reste les valorisations de Sears Reinsurance, SYW, Home Services, Autocenters, et probablement bien d’autres auxquels on peut attribuer un bas de fourchette raisonnable pour être conservateur : zéro.

Il y a certes des passifs mais comme vous le savez ils ne sont pas adossés a l’ensemble des actifs.


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

En ligne

 

#554 13/10/2014 14h58 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   401 

Thomas a écrit :

-Pensez-vous que Sears Canada pourrait valoir durablement moins que ce que deux investisseurs "values" informés et de premier plan- Lampert et Berkowitz -sont prêts à y mettre : environ 1 milliard ?

Sur ce point au moins, la réponse est claire: la valeur de Sears Canada n’aura bientôt plus aucune importance pour l’actionnaire de SHLD, puisque SHLD va bientôt vendre la grande majorité de ses actions Sears Canada à ses propres actionnaires. SHLD n’aura donc bientôt que très peu du capital de Sears Canada.

A noter (mais c’est désormais un sujet bien distinct de SHLD) que Sears Canada présente des caractéristiques similaires à SHLD, mais avec un bilan beaucoup plus simple et peu de dettes financières:
- des chaines de magasin qui perdent de plus en plus d’argent sur le plan opérationnel, avec un CA qui baisse tendanciellement de 7 à 8% par an.
- des actifs valent plus que la capi boursière actuelle. Ces actifs sont:
* le cash au bilan,
* mais aussi la valeur de marché des magasins détenues en propres,
* la valeur de marché de certains terrains,
*et des magasins loués mais avec des baux à des loyers parfois inférieurs au marché et pouvant alors être monétisés en obtenant de l’argent des propriétaires en échange de l’arrêt de ces baux.

Bref, un dossier comme SHLD, mais en plus simple et sans doute en moins risqué (pas de dette financière et donc pas de risque de dépôt de bilan à l’horizon 2 à 5 ans et pas de rating de crédit et donc pas de rating faible comme celui de SHLD qui pourrait effrayer les fournisseurs). Seuls hics:
- la valeur des actifs (sauf le cash au bilan) est très difficile à estimer, car les rapports annuels ne donnent aucun estimé et aucun moyen de faire un calcul de coin de table. Par exemple, ce n’est pas parce que la rupture anticipée d’un bail a rapporté 100 M$ que ce sera pareil pour les autres, d’autant que la valeur est fortement dépendante de la durée du bail restant à courir et de l’écart entre loyer contractuel et actuel loyer du marché.
- l’opérationnel brûlant du cash, et de plus en plus, plus la liquidation est lointaine et moindre sera le rendement de l’actionnaire.
- l’absence de dette financière est un avantage mais peut-être aussi un inconvénient car cela réduit la pression sur le management pour arrêter l’opérationnel foyer de pertes et pour liquider tant qu’il y a encore beaucoup d’actifs.

Au fait SYW existe aussi au Canada?

Dernière modification par parisien (13/10/2014 15h00)

Hors ligne

 

#555 13/10/2014 15h25 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   55 

Thomas voici mes reponses:

-Comment les marques pourraient valoir moins de 3 milliards?"

-en ce moment de stress, pourquoi les valoriser a plus d’1 millard? qui serait assez temeraire pour payer plus?

-Comment l’immobilier pourrait valoir moins que sa valeur au bilan : 11 milliards ?"

Baker Street (analyse bottom up): 7 mds, Baskerville 6.3 mds, Mac Ginley valorise 4 mds. Prendre 11 milliards me semble fort imprudent.

-Pensez-vous que Sears Canada pourrait valoir durablement moins que ce que deux investisseurs "values" informés et de premier plan- Lampert et Berkowitz -sont prêts à y mettre : environ 1 milliard ?"

last time I looked, la capi de SCC etait de 872m CAD donc la part de SHLD est de 397m USD!

"Il y a certes des passifs mais comme vous le savez ils ne sont pas adossés a l’ensemble des actifs."

il faut arreter de s’anesthesier avec cette histoire de garantor/non garantor, cest de la poudre aux yeux, en cas de defaut ca ne protegera pas grand chose il faudra bien bradasser le reste a qui veut.


"He who lives by the crystal ball will eat shattered glas." Ray Dalio

Hors ligne

 

#556 13/10/2014 17h22 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   145 

CA, vos fourchettes basses sont assez violentes.

-Les marques :
2.5B c’est la moitié de la valorisation faite par un cabinet indépendant en 2005 pour ~5.5B de dollars (valo qui représente probablement moins d’une année du CA KCD)
Je ne pense pas que leur valeur ait pu fondre de moitié en 9 ans.
De plus le business de licensing est une alternative très intéressante pour ces marques franchement très présentes aux US.

-Immobilier : nous n’allons pas refaire le débat qui a eu lieu quelques pages plus haut dans cette même file. Je dors bien avec les 11B au bilan.

-SCC je ne parlais pas de la market cap actuelle au cours du jour, mais du prix que Lampert et Berkowitz, des investisseur informés et plutôt avertis sont prêt à mettre. A un cours de 10.6 CAD (cours de l’offre en cours), SCC serait valorisée ~0.9Milliards US.(soit ~0.5b à 51%)
(Mais comme mentionné par Parisien une bonne partie sera bientôt en dehors de la holding)

Dernière modification par Thomas (13/10/2014 19h26)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

En ligne

 

#557 13/10/2014 18h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Thomas a écrit :

-Si guarantor et non guarantor sont de la poudre aux yeux, quel intérêt juridique d’opérer cette distinction selon vous ? aucun ?

attention a ne pas confondre guarantor/non guarantor (pour les dettes financieres) et la notion de bankruptcy remote de certaines entites.
Cela etant dit en cas de liquidation la partie guarantor/non guarantor ne vaudra effectivement pas grand chose,mais les entites bankruptcy Remote devraient valoir quand meme quelque chose et surement (j’espere smile ) plus que 3 mds…

Hors ligne

 

#558 13/10/2014 18h43 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   51 

A mon sens il est surtout important de ne pas confondre non garante et indépendante. Est ce que les activités non garantes seront capables de poursuivre leurs activités en mode standalone.

Auront elles la capacité de maintenir une partie suffisamment significative de leur activité éco et passer le cap de la crise de liquidité qui les frappera quand leur créances interco perdront tout ou partie de leur valeur ?

Rien ne le démontre.

Hors ligne

 

#559 13/10/2014 19h28 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   83 

Est-ce que les comptes sociaux de SHLD sont disponibles quelques part? je n’ai pas trouvé.

Car finalement si SHLD tombe, peut importe ce qu’il y a en dessous, dans tous les cas ça disparaît pour les actionnaires SHLD. Le rapport consolidé nous apprend néanmoins qu’une bonne partie de la dette est dans la holding.

Donc si Sears et Kmart chutent, cela n’éteindra aucunement la dette de SHLD. C’est pour cela que dans le private equity on met en place une structure intermédiaire entre la holding et la société opérationnelle qui porte la dette.

Hors ligne

 

#560 14/10/2014 23h13 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   512 

Hors ligne

 

#561 17/10/2014 11h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   197 

Sears est un cas passionnant. Outre l’analyse de la société, qui provoque des débats passionnés ici et ailleurs, l’intérêt réside aussi dans le fait que ce dossier permet de se familiariser avec les aspects les moins connus de l’investissement en options.

Je me permet de citer en intégralité le mémo de l’OCC, suite à l’émission des droits Sears Canada, qui a des implications sur les calls/puts en circulation. Un petit rappel est fait des ajustements précédents, liés aux spin-offs.

Bonne lecture !

Information Memos

OCC a écrit :

#35405
DATE: OCTOBER 16, 2014
SUBJECT: ADJUSTED SEARS HOLDINGS CORPORATION - FURTHER ADJUSTMENT
ADJUSTED OPTION SYMBOL: SHLD1/1SHLD1
DATE: 10/17/14
Adjusted Sears Holdings Corporation (SHLD) options were adjusted on April 7, 2014. The new deliverable became 1) 100 Sears Holdings Corporation (SHLD) Common Shares, 2) 30 Lands’ End, Inc. (LE) Common Shares, and 3) $2.36 Cash (See OCC Information Memo #34494).
Sears Holdings Corporation (SHLD) has declared a Rights distribution to Sears Holdings Corporation Shareholders, as described below:
RIGHTS: One (1) Right entitles the holder to purchase 0.375643 of a share of Sears Canada Inc. (SRSC)
PRICE: $9.50 per whole SRSC share
DISTRIBUTION
RATIO: One transferable Right per each SHLD Common Share
RECORD DATE: October 16, 2014
EXPIRATION: 5:00 p.m. New York City time on November 7, 2014, unless extended
SUBSCRIPTION
AGENT: Computershare, Inc.
GUARANTY PERIOD: Unknown
Adjusted SHLD1/1SHLD1 options must be further adjusted to reflect the Rights Distribution as described below.
CONTRACT ADJUSTMENT
EFFECTIVE DATE: October 17, 2014
OPTION SYMBOLS: SHLD1 remains SHLD1
1SHLD1 remains 1SHLD1
CONTRACT
MULTIPLIER: 1
STRIKE DIVISOR: 1
MULTIPLIER: 100 (e.g., a premium of 1.50 yields $150; a strike of 30 yields $3,000.00)
NEW DELIVERABLE
PER CONTRACT: 1) 100 Sears Holdings Corporation (SHLD) Common Shares
2) 30 Lands’ End (LE) Common Shares
3) $2.36 Cash
4) 100 Sears Holdings Corporation Rights (SHLDR)
CUSIP: SHLD: 812350106
LE: 51509F105
SHLDR: 812350130
SETTLEMENT
The SHLD and SHLDR components of the SHLD1/1SHLD1 exercise/assignment activity will settle through National Securities Clearing Corporation (NSCC). The cash amount will be settled by OCC.
NOTE: It is anticipated that the Rights will be suspended from trade on NASDAQ on November 5, 2014. The Rights are expected to expire on November 7, 2014. The SHLDR component of adjusted options SHLD1/1SHLD1 will remain a part of the SHLD1/1SHLD1 deliverable until the Rights have expired. Once the expiration of the Rights has been confirmed, the SHLDR component will be removed from the SHLD1/1SHLD1 deliverable. This change to the deliverables is expected to be effective on November 10, 2014.
PRICING
The underlying price for SHLD1/1SHLD1 will be determined as follows:
SHLD1 = SHLD + 0.30 (LE) + 0.0236 + SHLDR
FURTHER CONTRACT ADJUSTMENT
When the Rights expire, further adjusted SHLD1/1SHLD1 options will be further adjusted to no longer call for the delivery of the Rights. No adjustment will be made to the adjusted contracts to compensate for any in-the-money value the SHLD Rights may have at the time of their expiration.
EXERCISE CONSIDERATIONS
The Rights are anticipated to be suspended from trading on November 5, 2014 and expire on November 7, 2014. Call option holders who wish to exercise their adjusted options to obtain the Rights for subsequent exercise, sale or other purposes bear sole responsibility for determining when to exercise their options as well as complying with all terms and conditions of the Rights offering applicable to Rights exercise or delivery. It is unknown if provisions for guaranteed delivery are available.
DELIVERY SETTLEMENT AND PROTECT PROVISIONS
Option contracts which are exercised, and physically-settled security Futures contracts which mature, will require the settlement of all component securities included in the contract deliverable at the time of the option contract exercise, including rights, warrants, or similar instruments. Additional entitlements (such as due bills, eligibility to participate in tender offers, elections, etc.) may also automatically attach to securities deliverable upon option exercise. Conversely, exercised calls and or matured Futures contracts may be unable to realize the benefit of securities or entitlements not associated to the contract deliverable at the time of the option exercise or Option contract maturity.
Except in unusual cases, securities deliverable as a result of equity option exercises and or Option contract maturity are settled through National Securities Clearing Corporation (NSCC).
Rights and obligations of Members with respect to securities settling at NSCC as a result of an option exercise/assignment are governed by the rules of NSCC. NSCC has its own rules which enable purchasers of securities to protect themselves for value which may be lost if timely delivery is not made to them of securities subject to specific deadlines, such as the expiration of a tender offer, rights offering, election, or similar event. These rules are generally called protect or liability notice procedures, and are intended to protect purchasers by binding the delivering parties to liability if such value is lost because timely delivery is not effected. Purchasers of securities must observe the rules and procedures of NSCC to avail themselves of such protect provisions of NSCC. Questions regarding these provisions should be addressed to NSCC.
SPECIAL RISKS
Call Holders/ Put Writers
As a result of the adjustment described above, the Rights will be part of the further adjusted SHLD1/1SHLD1 options deliverable, but only until the Rights expire, after which time they will be dropped from the deliverable of the option contract. When the Rights expire and are dropped from the deliverable of the option contract, any value the Rights may have had will no longer be associated with the option contract. As a result, holders of in-the-money calls may be disadvantaged unless they exercise in sufficient time to obtain the Rights. After the Rights expire and are dropped from the deliverable of the option contract, holders of short put positions who are assigned will be required to purchase SHLD stock whose value may have been substantially diminished by the Rights distribution.
Uncovered Short Obligations
Holders of assigned calls or exercised puts, and holders of short positions in physically-settled security Futures at maturity who do not possess the underlying security at the time of assignment or exercise are subject to special risk. Suspension of trading of the underlying security, inability to borrow the security, or similar events may preclude the possibility of effecting timely delivery, thereby exposing persons with an obligation to deliver to liability if timely delivery is not effected (See Delivery Settlement and Protect Provisions above).
DISCLAIMER
This Information Memo provides an unofficial summary of the terms of corporate events affecting listed options or futures prepared for the convenience of market participants. OCC accepts no responsibility for the accuracy or completeness of the summary, particularly for information which may be relevant to investment decisions. Option or futures investors should independently ascertain and evaluate all information concerning this corporate event(s).
The determination to adjust options and the nature of any adjustment is made by a panel of The OCC Securities Committee pursuant to OCC By-Laws, Article VI, Sections 11 and 11A. The adjustment panel is comprised of representatives from OCC and each exchange which trades the affected option. The determination to adjust futures and the nature of any adjustment is made by OCC pursuant to OCC By-Laws, Article XII, Sections 3, 4, or 4A, as applicable. For both options and futures, each adjustment decision is made on a case by case basis. Adjustment decisions are based on information available at the time and are subject to change as additional information becomes available or if there are material changes to the terms of the corporate event(s) occasioning the adjustment.
ALL CLEARING MEMBERS ARE REQUESTED TO IMMEDIATELY ADVISE ALL BRANCH OFFICES AND CORRESPONDENTS ON THE ABOVE.
For questions regarding this memo, call Investor Services at 1-888-678-4667 or email [email protected] Clearing Members may contact Member Services at 1-800-544-6091 or, within Canada, at 1-800-424-7320, or email [email protected]

Hors ligne

 

#562 17/10/2014 12h22 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   29 

Merci !
Le lien pour les SHLD2 (hors LE) : http://www.theocc.com/webapps/infomemos … %3A42%3A03

Les vendeurs de Put avant émission des droit vont être désavantagés après expiration des droits, puisque, si exerces, ils ne donneront droit qu’a des a des actions SHLD (ou SLHD+cash+LE pour le SHLD1).

Ya-t-il une façon smart de se couvrir la dessus ?

Hors ligne

 

#563 20/10/2014 10h12 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

Bon on en a pas reparlé, mais vous avez reçu les droits de souscription pour Sears Canada vous ?

Vu que Sears Canada est maintenant coté au Nasdaq, j’imagine qu’ils ont du être émis; étant chez boursorama je n’ai rien reçu.


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#564 20/10/2014 10h20 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   53 

Droit reçus en date du 17/10 chez Saxo.
Sylvain


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#565 20/10/2014 10h48 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

Oui chez IB, non chez les autres hors Saxo : comme d’habitude, il va falloir faire des relances…

Hors ligne

 

#566 20/10/2014 16h16 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   23 

Sears Holdings Corp. , the struggling one-time U.S. retail stalwart, unveiled two new measures Monday in a bid to raise cash, one of which again taps into the hedge fund of its billionaire chief executive.

The company said that it would lease seven locations to European fashion retailer Primark, while it also unveiled an offering of debt rights and warrants that could generate as much as $625 million and help fund operations during the holiday-shopping season.

Sears said the hedge fund run by CEO Edward Lampert has said it intends to exercise its portion of the subscription rights in the offering in full, which would result in at least $303 million.

Meanwhile, Fairholme Capital Management LLC—the investment firm run by Bruce Berkowitz that owns about a quarter of the company’s stock—has also advised Sears that it expects some of its clients to participate in the rights offering, the company said.

Sears also said that Primark, which is owned by Associated British Foods , will lease about 520,000 gross square feet of retail space over the next 12 to 18 months in mall-based Sears locations in the Northeastern U.S., Sears said.

Financial terms of the Primark deals were not disclosed.

The Primark agreements and the debt offering mark the latest capital-raising moves in Sears’s efforts to survive. In addition to selling assets, Sears recently received a $169 million cash injection as Mr. Lampert’s hedge fund bought some of the company’s shares in Sears Canada.

The company said Monday that it would continue to maintain a presence at six of the locations in the Primark agreements, with streamlined store formats of as much as 100,000 selling square feet at each store.

As part of the agreements, Sears will no longer have a presence at the Simon Properties Group-owned King of Prussia Mall near Philadelphia. Dick’s Sporting Goods already leases space in the upper floor of the location, and Primark will operate on the lower level.

The Staten Island Mall Sears location will make room for Primark, as well, Sears said. Sears will continue to operate about 70,000 square feet of selling space, while Primark will lease about 70,000 gross square feet, joining former Sears unit Lands’ End as a tenant. The Primark location at the mall, which is operated by General Growth Properties, is expected to open in 2016, Sears said.

The other five locations in the deal will be announced later, Sears added.

Source : Sears Seeks New Cash Via Two Paths - WSJ


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#567 20/10/2014 16h36 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   129 

Serieusement Corsaire00 vous voulez pas essayer de donner votre avis au lieu de faire un pauvre copié collé?? (tout le monde ici sait taper "Sears" dans google news..)

Je vous ai déjà mis un "-1" la dernière fois pour vous encourager à avoir une certaine valeur ajoutée sur le forumn, à donner votre avis et à argumenter quelquchose.. mais là vous exagérez

Hors ligne

 

#568 20/10/2014 16h42 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   266 

L’article du WSJ, cité en intégralité, est-il libre de droit ?
Chez moi l’accès est payant.

Hors ligne

 

#569 20/10/2014 16h44 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   129 

Donc comme le l’a cité Corsaire

C’est encore la distribution de bons chez Sears avec pour les actionnaires en date au 30/10

Distribution de droits sur:
  * bond 2019 à 8%
    => 0,2$ de dette 2019 pour chaque $ de stock possédée actuellement à ~30$

  * warrant à 28.41$
    => 20% de warrants pour les actions possédées

Avec ces warrants à longue échéance (5-y), on va pouvoir rajouter du levier au levier je pense!
La volatilié du warrants va être sympa a observer je pense.

En revanche si l’on juge que Sears est sous valorisé et comme l’émission de warrants est un AK différée dans le temps.. ne pas souscrire a priori entrainera une certaine dilution

SHLD PR d’aujourd’hui a écrit :

Each subscription right will entitle the holder thereof to purchase, at a subscription price equal to the principal amount of each note, one unit, consisting of (a) a 8% senior unsecured note due 2019 in a principal to be determined and (b) a number of warrants equal to that principal amount divided by the strike price for the warrants, with each warrant entitling the holder thereof to purchase one share of the Company’s common stock at a strike price of $28.41

SHLD PR d’aujourd’hui a écrit :

warrants will be exercisable for a period of five years following the offering

Sears Holdings Corporation Announces Intent to Conduct Rights Offering of Units Consisting of Senior Unsecured Notes and Warrants - Oct 20, 2014

Dernière modification par Q2000 (20/10/2014 17h01)

Hors ligne

 

#570 20/10/2014 17h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   23 

Merci pour l’accueil, votre convivialité et vos encouragements Q2000.

C’est une file Sears ici et une information comme celle-ci est à sa place. Vous n’êtes pas le seul membre de ce forum.

Dernière modification par corsaire00 (20/10/2014 17h28)


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#571 20/10/2014 18h03 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour à tous,

Il me semble utile d’expliciter et de reformuler un peu le deal afin de clarifier ce qui est fait.

En clair, Sears nous donne une obligation (senior unsecured) à 8% convertible en action à 28,41 $ (on peut convertir ou non selon notre choix, l’obligation doit nous être remboursée de toute manière - donc c’est même un peu mieux qu’une "vraie" obligation convertible).

Le coût du financement long terme est ainsi inférieur à celui que Sears aurait en se finançant sur le marché au vu de sa notation, et permet à tout actionnaire qui pense que Sears vaut substantiellement plus que 28,41 $ par action d’être rémunéré pendant 5 ans et de racheter des actions à ce prix sur cette durée.

Ce deal est donc a priori avantageux pour toute personne qui pense que SHLD vaut substantiellement plus que 28,41 $ (car elle a un coupon en sus des actions à un prix qui lui paraîtrait alors attractif).
Il n’est pas aussi avantageux pour des personnes plus négatives sur SHLD.

Dernière modification par sergio8000 (20/10/2014 18h26)

Hors ligne

 

#572 20/10/2014 18h46 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Merci pour les explications Sergio. Comment acheter l’obligation ? Quel est l’intérêt maintenant d’acheter des actions Sears si on peut acheter une obligation offrant 8% de rendement convertible en action à 28,41 dollars ? Je pense que je n’ai pas dû bien saisir la chose.

J’avais mis un ordre limite à 25 dollars, j’allume mon ordinateur et vois le cours de Sears à 33 dollars, drôle de surprise… Je ferai attention aux ordres limites désormais, je ne me doutais pas que ça pouvait couter aussi chers !

Hors ligne

 

#573 20/10/2014 18h53 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   554 

Des droits seront distribués le 30 octobre aux actionnaires existants et permettront de réaliser l’achat. Il suffit donc d’exercer ses droits post distribution pour conclure le deal autrement.

Une personne qui n’est pas actionnaire de Sears ne peut avoir accès à ce deal qu’en achetant les droits sur le marché.

--

En ce qui me concerne, j’achète au marché autant que possible.

Hors ligne

 

#574 20/10/2014 18h54 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   266 

huit a écrit :

J’avais mis un ordre limite à 25 dollars, j’allume mon ordinateur et vois le cours de Sears à 33 dollars, drôle de surprise…

Eddie Lampert a plus d’un tour dans son sac pour trouver des liquidités, ça c’est clair. Il ne faut pas non plus perdre de vue que SHLD est depuis très longtemps un titre TRÈS volatile. C’est un peu comme investir sur une small caps ou le cours change de 10% dès qu’un type bouge un doigt, mais avec une market cap de 3G$ smile.

Le vrai déterminant pour SHLD c’est est-ce que Eddie Lampert arrivera à ses fins où est ce que les oiseaux de mauvaise augure auront raison ; tout ce qui se passe entre temps n’a que peu d’intérêt pour une raison simple : personne (E.Lampert le premier) ne mise plus sur la partie retail pure de Sears. Soit Shop Your Way réussi à s’imposer, soit il arrive à créer de la valeur via l’immobilier/spinoffs, soit ça se finit en cata….

Sergio8000 a écrit :

Des droits seront distribués le 30 octobre aux actionnaires existants et permettront de réaliser l’achat. Il suffit donc d’exercer ses droits post distribution pour conclure le deal autrement.

Le deal a sans doute pour but d’avoir des liquidités, mais aussi d’avoir une part de l’actionnariat qui devient elle aussi créancière. Ca permet de déminer un peu le deal de septembre qui posait question sur l’alignement entre les intérêts de Lampert et ceux des actionnaires.

En tout cas, ça commence à faire pas mal d’argent à aligner pour éviter de se faire diluer (à CT pour le deal Sears Canada, à MT pour ce deal si le cours de l’action grimpe).

Dernière modification par Geronimo (20/10/2014 19h01)

Hors ligne

 

#575 20/10/2014 19h39 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   331 

Corner ?


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech