Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#401 25/09/2014 09h08 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   100 

Thomas a écrit :

La dette de 400m émise par Sears n’intéresse visiblement pas que Berkowitz.
La société PYOF 2014 Loans LLC ( David Radunsky, Perot Investments) se porte acquireuse de 12.5% du prêt ($50m).
Intéressant de constater que Sears n’a pas besoin de frapper à la porte des banques pour émettre de la dette. 
Quelques personnes aux poches bien remplies et probablement bien informées n’hésitent pas à prêter à une société dont la dette est pourtant notée junk. Et pour un rendement qui n’est pas mirobolant.

Si j’etais un hedge fund, je prendrais de ce pret egalement, 1st lien [je ne connais pas le LTV / asset coverage, mais je parie qu’il est favorable aux preteurs], particulierement si je peux shorter la 2nd lien bond a rendement inferieur. Si Sears Holding reste current, je fais du carry. Si elle fait faillite, c’est encore mieux, je gagne la difference entre le recovery rate sur mon first lien et celui, bcp plus faible, de la 2nd lien bond.

Thomas a écrit :

Cela éloigne aussi la probabilité que ce prêt soit une manoeuvre de Lampert pour transférer un peu d’immobilier chez ESL.

Absolument.

Dernière modification par SerialTrader (26/09/2014 04h43)

Hors ligne

 

#402 26/09/2014 06h42 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   12 

Pour ceux que cela intéresse, il y a une file dédiée aux magasins qui ferment sur le site corner of berkshire & fairfax.
Dernièrement il me semble qu il y ait une forte accélération des fermetures au niveau de Kmart.
Le principal problème que je vois à court terme c est que tant la dette que l émission de nouvelles actions pour lever du cash massivement  a un coût qui est financièrement trop élevé.
Leur seul moyen de rester à flot est donc soit:

De monétiser les leases des magasins fermés en se focalisant sur ceux générant des pertes et ayant un potentiel de redéploiement rapide.
De réduire les inventaires
De diminuer leur coût selling and administrative via des licenciements massifs
De vendre de nouveaux actifs immo ou sears canada ou sears auto

Je reste actionnaire, en perte désormais et envisage d acquérir de nouveaux titres ou d émettre acheter des options.

Bonne journee

Hors ligne

 

#403 26/09/2014 10h41 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   23 

article intéressant

Lundi dernier, Sears Holdings a annoncé qu’elle avait emprunté 400M$US de ESL Investments, le hedge fund de son président, chef de la direction et président du conseil Edward Lampert et son principal actionnnaire.

La dette vient à échéance dans trois mois et servira à financer les achats de stocks pour la cruciale période des Fêtes.

Le titre a perdu près de 20% dans les jours qui ont suivi, car Wall Street a fait une lecture assez négative de cette annonce. Je dois dire que je suis bien d’accord.

Ce n’est pas la première fois que M. Lampert prête de l’argent à sa société. C’est toutefois la première fois que l’emprunt est garanti. En effet, le président s’est assuré d’appuyer son investissement d’une garantie de 25 propriétés de Sears, advenant que cette dernière ne soit pas capable de rembourser.

Cet élément multiplie l’inconfort, mesurons nos mots, chez les investisseurs. Il y a bien le fait que la situation financière de Sears se dégrade en même temps que sa performance économique empire. Le détaillant a perdu près d’un milliard de dollars (G$) US pour ses six mois clos le 2 août alors que ses revenus ont chuté de plus de 8%.

Depuis trois ans et demi, Sears a perdu environ 6,4G$US. Pendant tout ce temps, M. Lampert a promis à ses actionnaires qu’il réussirait à redresser la performance de ses magasins Kmart et Sears. La thèse de bien des investisseurs c’est que Sears Holdings n’a pas besoin d’être très rentable pour être un bon placement en raison de la valeur élevée de ses actifs immobiliers.

Or, les pertes ont forcé la direction à vendre de ses actifs juste pour empêcher de couler.

Et lorsqu’on voit le président ne plus vouloir prendre le risque de prêter de l’argent sans garantie, tous les intervenants réalisent que le niveau d’incertitude vient d’augmenter d’un cran. Pour un, les fournisseurs se posent des questions et sont inquiets.

«Pourquoi ESL se donne-t-elle le droit de passer en premier quand vient le temps de mettre la main sur des actifs immobiliers soi-disant précieux alors que bien des fournisseurs comptaient sur cette possibilité si la situation de Sears continue de se détériorer», a commenté l’analyste Gary Balter, de Credit Suisse.

C’est une question brûlante de pertinence.

Sears a généré plus d’un milliard jusqu’à maintenant cette année, entre autres en vendant des actifs. Et elle a encore une marge de manœuvre de ce côté. Par exemple, elle étudie la possibilité de vendre sa participation de 51% dans Sears Canada. Selon l’analyste Monica Aggarwal, de Fitch, elle pourrait générer entre 4 et 6G$US lui permettant de se rendre jusqu’en 2016. Mais après, c’est l’impasse financière.

La direction a donc seulement deux ans pour redresser ses activités. Si on se fie au travail fait depuis les dernières années, il est difficile d’être optimiste. Ce n’est pas pour rien que le titre a perdu 60% de sa valeur en un an!

Bernard Mooney

Source : Sears: quand un président prête de l’argent à sa société | LesAffaires.com


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

#404 26/09/2014 10h52 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   10 

Corsaire, je ne vais pas être "méchante" et vous mettre un -1 mais l’article a déjà été cité 2 fois.

Nouveau je crois et pas très encourageant, Fairholme qui vend…
http://www.sec.gov/Archives/edgar/data/ … _13d-a.htm

Et le CEO de Sears Canada qui démissionne sous une raison bidon "personal matter".

Il y a de l’action sur cette valeur…

Hors ligne

 

#405 26/09/2014 11h09 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Quand je vois tout à coup tout ces articles négatifs sur sears, ça me donne vraiment envie de me pencher sur le dossier !

J’ai même envie d’utiliser une expression chère à Thomz: "Les chiens aboient, la caravane passe…"

Hors ligne

 

#406 26/09/2014 11h42 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   100 

SerialTrader a écrit :

Geronimo a écrit :

Une question : pourquoi un crédit en deux temps avec la première tranche dès le 15 septembre ?

Vous avez raison Geronimo. Probablement pour matcher leurs vagues d’approvisionnement/ restockage en 2 temps pour la Holiday Season - qui je le rappelle aux US commence avant Thanksgiving, et est donc plus longue qu’en France.

Bon ce n’etait pas cela la bonne explication, mais c’est bcp plus drole. Le tirage etait prevu en 2 temps tout simplement parce que… le deal (2nd tranche) n’etait pas squared avec St Joe. La, ca devient vraiment comique/ de l’impro: annoncer publiquement au marche une transaction avant qu’elle ne soit signee! Et maintenant St Joe fait machine arriere. Sears doit subir une grosse pression de la part des fournisseurs pour faire une telle bourde.

Dernière modification par SerialTrader (26/09/2014 14h14)

Hors ligne

 

#407 26/09/2014 12h24 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Vente de Berkowitz. Son slogan c’est "ignore the crowd" ou " follow the crowd" ?
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6758_ffairholme_logo.png

Souce: http://www.fairholmefunds.com/

Dernière modification par WebRiche (26/09/2014 12h27)

Hors ligne

 

#408 26/09/2014 12h24 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   213 

Oui, c’est tellement bancal tout ca… Le fonds qui vient a la rescousse, PYOF a ete cree le le 19/09/2014, et on ne sait pas qui est aux commandes. Le cafouillage St Joe.

S ils essayent de faire croire que tout va mal et qu ils ne savent pas trop ou ils vont, chapeau bas, c est reussi!

Pour la vente de Fairholme, c’est tres relatif, il vend regulierement des petites quantites de 20 000, mais au final est acheteur jusqu a present.

Hors ligne

 

#409 26/09/2014 12h32 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Oui c’est négligeable. Il a vendu 26,400 actions et il lui en reste 24,593,273.

Pour les ventes régulières dont tu parles, j’’ai pas trouvé

Dernière modification par WebRiche (26/09/2014 12h46)

Hors ligne

 

#410 26/09/2014 12h34 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   35 

Wawawoum a écrit :

Pour la vente de Fairholme, c’est tres relatif, il vend regulierement des petites quantites de 20 000, mais au final est acheteur jusqu a present.

Ca peut être une bonne stratégie pour se renforcer d’ailleurs.
Fairholme vend 20 000 -> panique "houlala même fairholme vend" -> le cours baisse -> fairholme rachète plus bas.
(ceci est un message fiction)


A mon grand dam

Hors ligne

 

#411 26/09/2014 12h38 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Ca peut être une bonne stratégie pour se renforcer d’ailleurs.
Fairholme vend 20 000 -> panique "houlala même fairholme vend" -> le cours baisse -> fairholme rachète plus bas.

ça par contre je sais pas si c’est très légal, ça ressemble à de la manipulation de cours

Dernière modification par WebRiche (26/09/2014 12h41)

Hors ligne

 

#412 26/09/2014 12h44 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

SHOS baisse bien aussi. A ce rythme, ça sera bientôt une netnet profitable.

Hors ligne

 

#413 26/09/2014 15h28 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   401 

@WebRiche

Si vous recommandez SHOS, il serait intéressant de savoir pourquoi, chiffres détaillés à l’appui.

Bien sûr, comparé à SHLD, SHOS présente l’avantage d’être profitable aujourd’hui et d’avoir une valo à première vue très intéressante  suite notamment à la division en gros du cours par deux depuis un an.

Mais en tant que vendeur principalement d’électroménager, articles de jardin, etc., surtout dans des magasins physiques, souvent proches ou adjacents à ceux de Sears, SHOS a deux facteurs de risque évidents:
- métier en perte de vitesse, l’électroménager se vendant de plus en plus sur internet, où SHOS est moins présent et avec bien moins de part de marché
- chaque magasin Sears qui ferme signifie moins de clients pour le magasin SHOS éventuellement adjacent.

Hors ligne

 

#414 26/09/2014 16h49 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   266 

SerialTrader a écrit :

Bon ce n’etait pas cela la bonne explication, mais c’est bcp plus drole. Le tirage etait prevu en 2 temps tout simplement parce que… le deal (2nd tranche) n’etait pas squared avec St Joe. La, ca devient vraiment comique/ de l’impro: annoncer publiquement au marche une transaction avant qu’elle ne soit signee! Et maintenant St Joe fait machine arriere. Sears doit subir une grosse pression de la part des fournisseurs pour faire une telle bourde.

En effet, c’est pas mal….

De mon coté je ne suis pas investi sur Sears.
Je n’exclus pas d’y rentrer si la dynamique s’inverse (car l’upside est énorme cf la thèse de Sergio et une market cap actuellement à 2.7B$), mais ça n’est clairement pas pour tout de suite et peut-être pas non plus pour 2015. Là le risque est vraiment important que l’avenir ne se déroule pas comme E. Lampert l’aurait souhaité, aussi intelligent et milliardaire soit-il. On a quand même un paquet de mauvais signaux, tant quantitatifs (pertes, prêt par l’actionnaire, etc.) que qualitatifs (départ du CEO de Sears Canada, St Joe, etc.).

Dernière modification par Geronimo (26/09/2014 16h52)

Hors ligne

 

#415 26/09/2014 17h00 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   125 

Je viens de vendre des put 15 Jan 2016 @15$ pour 4.5$
=> pile ma marge bloquée a ete rémunérée à 30% en 1 an face mon prix d’achat sera de 10.5 soit une valo de shld de 1b $

évidemment en cas de spinoff il faudra racheter le put avant détachement

j’imagine que la vente de put comme le pret de titre permet profiter du coût d’emprunt élevé des titres shld (sauf qu’avec les put IB ne prend pas 50% du premium alors qu’il prend 50% de la rémunération lorsqu’on est en location sous gérance si j’ose dire)

Hors ligne

 

#416 26/09/2014 17h24 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   96 

Non, les prix élevés des options sont liés à la volatilité (Implied Volatility) de SHLD.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#417 26/09/2014 17h32 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   125 

Je comprends bien mais celui qui a une stratégie "short" va soit acheter des put soit emprunter à 15% les titres… Donc il y a un arbitrage évidemment location vs achat put si le borrow est trop élevé?

Donc il y a forcément un lien car je crois avoir compris qu’il y en a quelques un qui shortent l’action..

Dernière modification par Q2000 (26/09/2014 17h34)

Hors ligne

 

#418 26/09/2014 19h09 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   28 

Bonsoir,

Ou peut on trouver l’évolution des shorts au cours du temps ?
Il serait interessant de voir l’évolution du tx des shorts sur les derniers jours et de comparer par rapport aux volumes d’achat/vente.
En gros, qui vend ? les Buy & Hold qui fuient le bateau ou les spéculateurs qui shortent ?

a +

Hors ligne

 

#419 26/09/2014 20h22 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   39 

Essayez ici. C’est relativement stable, mais on n’a que les données jusqu’a la veille du plongeon lié au pret : attendons les données de la fin du mois.

Dernière modification par kmo (26/09/2014 20h25)

Hors ligne

 

#420 26/09/2014 21h00 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   29 

Bonjour,

A propos des options, quand est ce que les options 2017 sont elles disponibles ?

Hors ligne

 

#421 26/09/2014 21h45 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   188 

Salut,
un temps j’ai vendu des put SHLD à +3mois et j’ai gagné plusieurs fois 10% en 1 ou 2 mois mais j’ai arrêté parce que le risque était trop grand d’être exercé pour un montant trop élevé à mon gout (1 put = 100 actions, je préfère acheter par petites touches).
Mais j’avoue que je ne sais pas trop quoi faire, j’ai du mal à rationaliser le rendement/risque de ces ventes de put : je ne suis pas très confortable à ne gagner "que" 500 $ pour risquer de devoir dépenser 5000 $ (même à un prix qui m’intéresse), j’ai du mal à mettre un prix à cet inconfort.
Après, si SHLD descend à 10 ou 15 $, je pense que je m’y remettrai.
JL

Dernière modification par JeromeLeivrek (26/09/2014 21h46)


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#422 26/09/2014 22h49 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   197 

10% en annualisé ou tous les 2 mois… ce qui fait quand même 60% annualisé et donc une rémunération tout à fait substantielle ?

Il y a une règle simple quand on vend des puts : on ne les vend que si on est acheteur du sous-jacent. Sinon on se couvre, par exemple en initiant un bull put spread (vente d’un put et achat d’un autre, même maturité, le premier à un strike plus élevé que le second).

Hors ligne

 

#423 26/09/2014 22h58 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   188 

10 % en 2 mois. Soit 60 % annualisé… si la performance était reproductible ce qui est impossible : quand je rachete mes puts à quasi 0 $ c’est que le sous-jacent est élevé et donc je ne peux pas revendre des puts de suite derrière.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#424 26/09/2014 23h38 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   512 

WebRiche a écrit :

Vente de Berkowitz. Son slogan c’est "ignore the crowd" ou " follow the crowd" ?

Dixit le 13f, il s’agit de deux transactions "in shares by accounts advised by Fairholme Capital Management, LLC" - pas d’une vente du fond Fairholme.

Avec le décodeur: certains de ses clients (pas nécessairement actionnaires de Fairholme) n’ont pas la même fortitude que Berkowitz, ou rencontrent un besoin urgent de liquidités.

Pour l’anectode, les deux transactions en question portent sur vingt-cinq mille actions. Fairholme détient vingt-cinq millions d’actions.

Pour l’anectode encore, quand Berkowitz concentra Fairholme sur AIG sur 2011 (de mémoire, à hauteur de presque 40% du portefeuille), ses actifs sous gestion fûrent divisés par trois… AIG en 2011, rien de moins que the most hated company in America….

Bis repetita?

Dernière modification par thomz (26/09/2014 23h41)

Hors ligne

 

#425 28/09/2014 10h23 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Thomz a écrit :

Dixit le 13f, il s’agit de deux transactions "in shares by accounts advised by Fairholme Capital Management, LLC" - pas d’une vente du fond Fairholme.

Merci pour votre lien 13F, l’information est plus explicite dans le Form 4 "The securities were held in an account managed indirectly by Bruce R. Berkowitz ("Mr. Berkowitz") and were sold pursuant to client instructions.”

Thomz a écrit :

Pour l’anectode, les deux transactions en question portent sur vingt-cinq mille actions. Fairholme détient vingt-cinq millions d’actions.

Pour l’anecdote, c’est ce que j’ai écrit juste en dessous de mon premier post. En effet, il s’agit d’une forte conviction de Berkowitz qui a estimé la valeur intrinsèque à plus de $150 en début d’année. "Fairholme research estimates that the fair value of Sears’ net assets exceeds $150 per share. If our research is accurate, we expect Sears’ market price of $38 to increase to this value over time."

Thomz a écrit :

Pour l’anectode encore, quand Berkowitz concentra Fairholme sur AIG sur 2011 (de mémoire, à hauteur de presque 40% du portefeuille), ses actifs sous gestion fûrent divisés par trois…

Je ne vois pas le rapport entre volatilité de SHLD et mon premier message portant sur la vente d’initiés.

Dernière modification par WebRiche (28/09/2014 10h32)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech