Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#376 20/09/2014 18h45 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   55 

J’ai plutot confiance dans la capacite a l’IF de denicher des grosses cap mispricees, meme si les marches actions sont dans l’ensemble efficients, mais probablement moins que les marches des changes, des taux ou des matieres premieres.

Pour des observateurs qui se donnent la peine de lire les rapports financiers, les possibles exemples d’ecart entre Fair Value et Prix de Marche abondent aujourd’hui, meme sur les grosses caps. Pas besoin d’etre grand clerc pour douter de la solidite de valorisation d’un Tesla, d’un FIAT, d’un Amazon, d’un Banco Popolare, d’un Athena, d’un Barrix Gold, d’un Sears.

De quoi largement construire un portefeuille qui ait des chances de superformer l’indice ou en tous cas un profil rendement/risque plus attractif.


"He who lives by the crystal ball will eat shattered glas." Ray Dalio

Hors ligne

 

#377 20/09/2014 19h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   20 

Pardonnez moi parisien, mais je m’interroge.

Le but premier de ce forum n’est il pas de partager des thèses d’investissements ? Je ne doute pas de la qualité de vos interventions sur ce forum à propos de fiscalité, mais enfin pour moi l’intérêt du forum c’est les différents portefeuilles, les thèses d’investissement, les obligations …

De plus, je ne vois pas en quoi publier vos thèses d’investissements sur un titre que vous possédez peut vous nuire. Si la thèse d’investissement est de qualité, d’autres investisseurs pourront s’y intéresser et y investir ce qui fera mécaniquement monter le cours. Je ne vois pas ce qui vous empêcherait d’en sortir quand vous l’aurez voulu ?

Enfin vous dites chercher un intérêt avant de publier. Mais alors pourquoi venir critiquer la thèse sur Sears, quel est votre intérêt ?


Parrain : Binck (frais de courtage offerts)/Investisseur Français (2 mois offerts)

Hors ligne

 

#378 20/09/2014 22h00 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   401 

Jakarta a écrit :

Pardonnez moi parisien, mais je m’interroge.

Le but premier de ce forum n’est il pas de partager des thèses d’investissements ? Je ne doute pas de la qualité de vos interventions sur ce forum à propos de fiscalité, mais enfin pour moi l’intérêt du forum c’est les différents portefeuilles, les thèses d’investissement, les obligations …

Ne croyez pas que vos buts sont forcément ceux des autres.
De toute évidence, beaucoup de personnes ne sont pas sur ce forum (que) pour partager des thèses d’investissement, mais pour les autres sujets abordés. Et énormément sont là seulement pour lire et ne vont jamais intervenir sur aucun sujet.

Jakarta a écrit :

De plus, je ne vois pas en quoi publier vos thèses d’investissements sur un titre que vous possédez peut vous nuire. Si la thèse d’investissement est de qualité, d’autres investisseurs pourront s’y intéresser et y investir ce qui fera mécaniquement monter le cours. Je ne vois pas ce qui vous empêcherait d’en sortir quand vous l’aurez voulu ?

Vous vous trompez et j’ai déjà répondu à ce genre de questions  4 fois, dont plus haut dans ce fil. Je ne vais pas perdre mon temps à répondre une cinquième fois.

Jakarta a écrit :

Enfin vous dites chercher un intérêt avant de publier. Mais alors pourquoi venir critiquer la thèse sur Sears, quel est votre intérêt ?

Que préférez-vous? ne lire que des avis confortant votre thèse d’investissement ou lire, non pas un avis différent (car je n’ai jamais écrit un avis négatif sur SHLD, pour la bonne raison que je ne suis pas intéressé à regarder à fond ce dossier, qui à premier vue me parait comporter un upside élevé mais aussi beaucoup trop d’incertitudes), mais un rappel de quelques questions qu’il est bon de se poser?

Cela ne peut qu’aider ceux qui ne se sont pas encore posé ces questions (même si d’autres s’en ficheront ou penseront qu’ils se les ont déjà posé et donc que ces questions ne leur apportent rien)?

En tout cas, prendre les questions des autres pour des critiques négatives n’est pas très sain et en dit davantage sur celui qui écoute la question que sur celui qui la pose  …

Hors ligne

 

#379 20/09/2014 22h49 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   265 

Quand vous aurez tous finis les discussions sur les intentions de chacun, on pourra revenir à des points sur Sears comme ma question au message 367 ou l’article sur la class action au message 354.

Hors ligne

 

#380 21/09/2014 06h55 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   100 

Geronimo a écrit :

Une question : pourquoi un crédit en deux temps avec la première tranche dès le 15 septembre ?

Vous avez raison Geronimo. Probablement pour matcher leurs vagues d’approvisionnement/ restockage en 2 temps pour la Holiday Season - qui je le rappelle aux US commence avant Thanksgiving, et est donc plus longue qu’en France.

Hors ligne

 

#381 21/09/2014 09h51 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   265 

Bonjour,

J’avais pensé aussi à ça mais Thanksgiving c’est le 27 novembre, donc relativement tard. Or là on a un crédit en deux temps le 15 septembre et le 30 septembre, ça veut dire qu’il fallait sécuriser 200 millions pour passer la deuxième quinzaine de septembre.

Par ailleurs les clients paient pour l’essentiel cash (500 millions en poste client) alors que Sears a un délai de paiement moyen de ses fournisseurs de 5 semaines (un peu plus de 3 milliards en poste fournisseur) et 10 semaines de stocks.

Alors ok il faut s’approvisionner pour la saison des fêtes, mais ces deux tranches négociées avec l’actionnaire principal et non une banque laissent surtout penser que Sears avait un besoin urgent de cash. Les fournisseurs seraient ils en train de revoir leurs conditions de paiement vis à vis de Sears ? Ca m’en a tout l’air. Et vue l’importance du poste fournisseur, l’impact peut être majeur. Si on passe de 5 semaines à 3 semaines de délai fournisseur (ce qui est très possible avec le nouveau crédit rating), Sears n’a plus de cash disponible.

Dernière modification par Geronimo (21/09/2014 10h11)

Hors ligne

 

#382 21/09/2014 11h07 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

ESL pouvait aussi utiliser sa ligne de papier commercial de 500 m$ qui est inutilisée aujourd’hui (cf commentaire de Fitch et du CFO). Il pouvait l’utiliser entièrement au 15 septembre ou avant.
Par ailleurs, étonnant que Berkowitz veuille participer à un crédit d’une société exangue pour un rendement de 10% à 5 mois.

Hors ligne

 

#383 21/09/2014 11h50 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

parisien a écrit :

SHLD […] me parait comporter un upside élevé mais aussi beaucoup trop d’incertitudes

Je pense que vous confondez risques et incertitudes.

Hors ligne

 

#384 21/09/2014 12h44 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   265 

prevalou a écrit :

ESL pouvait aussi utiliser sa ligne de papier commercial de 500 m$ qui est inutilisée aujourd’hui (cf commentaire de Fitch et du CFO). Il pouvait l’utiliser entièrement au 15 septembre ou avant.
Par ailleurs, étonnant que Berkowitz veuille participer à un crédit d’une société exangue pour un rendement de 10% à 5 mois.

De ce que j’ai compris, les 500 M $ de papier commercial sont unsecured alors que là il y a 25 propriétés en collatéral.

Hors ligne

 

#385 21/09/2014 12h51 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

C’est vrai mais ce serait étonnant qu’il ait un probleme de trésorerie avant même d’avoir utilisé les différentes possibilites (papier commercial et ligne de trésorerie )

Hors ligne

 

#386 21/09/2014 14h19 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   100 

Geronimo a écrit :

Bonjour,

J’avais pensé aussi à ça mais Thanksgiving c’est le 27 novembre, donc relativement tard. Or là on a un crédit en deux temps le 15 septembre et le 30 septembre, ça veut dire qu’il fallait sécuriser 200 millions pour passer la deuxième quinzaine de septembre.

Par ailleurs les clients paient pour l’essentiel cash (500 millions en poste client) alors que Sears a un délai de paiement moyen de ses fournisseurs de 5 semaines (un peu plus de 3 milliards en poste fournisseur) et 10 semaines de stocks.

Alors ok il faut s’approvisionner pour la saison des fêtes, mais ces deux tranches négociées avec l’actionnaire principal et non une banque laissent surtout penser que Sears avait un besoin urgent de cash. Les fournisseurs seraient ils en train de revoir leurs conditions de paiement vis à vis de Sears ? Ca m’en a tout l’air. Et vue l’importance du poste fournisseur, l’impact peut être majeur. Si on passe de 5 semaines à 3 semaines de délai fournisseur (ce qui est très possible avec le nouveau crédit rating), Sears n’a plus de cash disponible.

C’est fort possible. Seule la ste a la reponse exacte. Mais a CC de LT Issuer Default Rating il est probable que le nombre de fournisseurs qui veulent etre payes "au cul du camion" augmente chaque jour. Si vous etiez un industriel, preterriez-vous a un distributeur note CC a travers un credit fournisseur non securise et non remunere? Moi non.

En tout cas la ste a des difficultes d’acces au credit, il faudrait vraiment etre sectaire pour le nier. Le comportement des fournisseurs est a verifier.

Dernière modification par SerialTrader (22/09/2014 12h32)

Hors ligne

 

#387 22/09/2014 00h21 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   218 

Je n’ai pas de position sur SHLD.

Les analyses du site seekingalpha.com sont plutôt négatives concernant le prêt de 400M$.
Les arguments négatifs que l’on peut lire ici sont repris (spoliation des actionnaires, manque de cash qui mène à la banqueroute). Il semble même que le montant du prêt soit supérieur aux bénéfices de la saison des fêtes 2013, donc si 2014 n’est pas meilleure…

La conclusion semble être d’attendre la fin de l’année pour voir si le prêt sera remboursé, si le collatéral sera perdu ou si ce sera la banqueroute. La fin de l’année c’est demain.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

En ligne

 

#388 22/09/2014 17h29 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   96 

Il semblerait également qu’il n’y ait peu d’interêt pour la vente des 51% restants de Sears Canada et que les fonds attendent maintenant une liquidation.

source : Sears Canada auction flop darkens outlook

Hors ligne

 

#389 22/09/2014 18h39 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   145 

roudoudou a écrit :

Il semblerait également qu’il n’y ait peu d’interêt pour la vente des 51% restants de Sears Canada

Je pense que c’est de l’intox.

Lampert a annoncé depuis un moment qu’il souhaiterait se séparer des 51% de Sears Canada cette année si possible.

Si j’étais un acheteur potentiel qui lit la presse, je me dirais que l’occasion est trop belle pour négocier un prix au rabais en pensant que Lampert n’a pas d’autre choix et qu’il a un besoin de cash pressant.

Il ne faut pas avoir fait Havard pour savoir que c’est dans de tels cas qu’on fait les meilleures affaires….

Mais Lampert a plus d’une corde à son arc.
Le prêt récent d’ESL rappelle à qui veut l’entendre qu’il a parfaitement les moyens de patienter (n’en déplaise au marché à court terme)
Si nécessaire, il n’aurait d’ailleurs pas eu grand mal à emprunter davantage. Soit auprès d’ESL. Soit auprès de Berkowitz qui a annoncé à plusieurs reprises qu’il serait ravi de faire crédit a Sears et qui achète d’ailleurs sa dette en plus de ses actions ordinaires.

Concernant la vente de Sears Canada, il y a une market cap, nous verrons bien si la vente se fait au-dessus ou au-dessous du prix de marché.

Mon avis est que Lampert patientera jusqu’à en obtenir un prix convenable. D’autant que l’immobilier commercial au Canada est loin de se porter au plus mal.

Il n’est probablement pas aussi désespéré que ce que laissent croire les articles récents.

Il déclarait en Mai 2014 "The company is like a patient in a surgery. It usually looks worse before it looks better".


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#390 23/09/2014 15h53 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Crédit Suisse : ’This Is The End’ For Sears Holdings Corp

benzinga a écrit :

In a note released Thursday morning, Credit Suisse analyst Gary Balter referenced The Doors’ song "This is the End" when speaking about Sears Holding Corp (NASDAQ: SHLD). Balter currently rates Sears at Underperform with a $20 price target.

Looking at 2014, Balter noted that Sears in generating negative operating cash flows somewhere in the upper range of $1-$2 billion. He continued by saying unless the company can somehow sell off real assets while maintaining the cash flow of those assets, this story won’t have a happy ending.

Balter also pointed to three events that "had to shake supplier confidence":

Sears reported another "disastrous" quarter, posting EBITDA well below Balter’s "pessimistic" predictions.
The company doesn’t have any new tricks in terms of financing and instead is reverting back to the "sell Canada" mantra.
The company said it will not fully commit to apparel buys for the Christmas season. A comment Balter says suggests Sears is worried about handling the logistics of resupplying a popular product.
Amid the note from Credit Suisse, Sears shares kicked off Thursday’s session down two percent.

Hors ligne

 

#391 23/09/2014 16h47 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Encore un signe négatif pour le marché:
Sears Canada auction flop darkens outlook

Hors ligne

 

#392 23/09/2014 16h59 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   116 

C’est du réchauffé vos 2 derniers articles la ! On en a parlé 2 messages plus haut pour l’un, 3-4 jours avant pour l’autre smile

Quand on voit le nombre d’articles qui tirent sur l’ambulance ces derniers jours (même un article français hier !! Sears: quand un président prête de l’argent à sa société), moi ça a tendance à titiller mon esprit contrariant tout ça…

Dernière modification par Aelthen (23/09/2014 17h00)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#393 23/09/2014 17h23 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

ben oui, soyons contrarian, n’ayons peur de rien

Hors ligne

 

#394 23/09/2014 21h39 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   82 

Si c’est pour poster des articles limite AFP que chaque investisseur dans une valeur sait parfaitement trouver, s’abstenir n’est pas plus mal.

Hors ligne

 

#395 24/09/2014 09h44 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Réputation :   1307 

Aelthen a écrit :

Quand on voit le nombre d’articles qui tirent sur l’ambulance ces derniers jours (même un article français hier !! Sears: quand un président prête de l’argent à sa société), moi ça a tendance à titiller mon esprit contrariant tout ça…

L’article met en exergue le potentiel conflit d’intérêts dans le prêt d’EL à Sears, c’est plutôt factuel…

Quand un dirigeant est également actionnaire majoritaire, d’un côté cela favorise un alignement des intérêts, mais de l’autre cela peut finir comme Dell, même si Serge rappelait qu’EL a un historique favorable concernant son égard pour les minoritaires.

Hors ligne

 

#396 24/09/2014 10h34 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   401 

@IH: tout à fait d’accord.
Le problème de cette valeur, ce n’est pas l’absence d’upside, bien au contraire (apparemment beaucoup d’actifs monétisables, même si le montant total est très difficile à évaluer). Le problème est plutôt les incertitudes qui sont des facteurs de risque:
- alignement ou non des intérêts des minoritaires et du majoritaire ?
- credit rating extrêmement faible, susceptible de déclencher une crise de liquidité à tout moment, si par ex. le crédit fournisseur s’assèche ?
- attitude de l’actionnaire majoritaire difficilement compréhensible: pourquoi ne pas engager une liquidation amiable rapidement, puisque chaque trimestre qui passe entraîne une destruction de valeur visible dans les états financiers, alors que rien ne dit que l’éventuelle hausse de valeur non visible au bilan (par ex. chez Shop Your Way) lui est supérieure?

Ce n’est surtout pas une appréciation négative, mais juste trois grands points d’interrogation. Ceux qui sont confortables avec les réponses qu’ils ont à ces questions peuvent évidemment acheter et renforcer.

Dernière modification par parisien (24/09/2014 10h38)

Hors ligne

 

#397 24/09/2014 11h11 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   213 

Je crois que l’on peut faire une croix sur une liquidation, en tout cas au sens classique du terme. Lampert semble vouloir aller au bout de SYW.

Lampert peut très bien ne chercher qu’une seule chose, sortir du float pour investir; pour cela, il doit sortir Re et Shopyourway. Le reste, immo compris, ne l’intéresse pas, enfin, c’est ce que je comprends, surtout après la com du Directeur financier et le "asset light". Problème, que valent Shopyourway et Re si Sears et Kmart ne sortent pas la tête de l’eau? Il a besoin de les garder en vie pour cracher des assurances, des points et des cash de licence.

Hors ligne

 

#398 24/09/2014 22h22 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   60 

Je crois qu’il s’intéresse à SYW comme moyen de libérer l’immobilier (fermeture et réduction de taille des magasins) et d’avoir moins d’employés. Accessoirement, il commence à voir la valeur importante du modèle de vente en ligne et multi Channel.

Plus il laisse les magasins qui sont non rentables ouverts longtemps, plus il a de temps pour faire passer les clients sur SYW et de les fidéliser sur le réseau. Donc il peut utiliser l’immobilier du magasin tout en gardant une partie des clients. A chaque magasin qui ferme, c’est aussi des revenus en moins pour les branches "non guarantors" qui dépendent de revenus inter branche.

La question est : Est ce que Lampert essaye de maintenir des magasins non rentables consciemment pour augmenter les membres sur SYW et en flirtant en permanence avec la limite, ou bien il est dépassé par le nombre de magasins non rentables et les couts fixe au niveau de la holding (approvisionnement). Je pense plutôt que Lampert sait qu’il est limite sur la rentabilité mais qu’il avance sa stratégie néanmoins, qu’il doit avoir un plan de secours pour réduire la voilure en cas d’urgence.

Effectivement la liquidation semble être l’option de secours. Parisien, en cas de liquidation rapide, l’aspect social est terrible déjà et je pense que cela est important pour Lampert, ensuite les marques perdront de la valeur, le business online pourrait être perdu, Sears RE, donc le potentiel est moindre. Il perdra aussi la face.

Je suis Bulle mais je ne sais pas combien de temps cela peut durer avant de tourner. Je crois que je vais attendre avant d’augmenter ma position car on risque d’avoir de la panique dans le Q3 et Q4, je ne vois pas d’urgence et voudrais voir un peu si Lampert va expliquer plus précisément sa stratégie afin d’améliorer les relations fournisseurs et créditeurs. Si je perds un peu au niveau prix mais que cela se dénoue favorablement je serais très content.

Dernière modification par BulleBier (24/09/2014 22h25)

Hors ligne

 

#399 25/09/2014 04h48 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   145 

La dette de 400m émise par Sears n’intéresse visiblement pas que Berkowitz.

La société PYOF 2014 Loans LLC ( David Radunsky, Perot Investments) se porte acquireuse de 12.5% du prêt ($50m).

Intéressant de constater que Sears n’a pas besoin de frapper à la porte des banques pour émettre de la dette. 
Quelques personnes aux poches bien remplies et probablement bien informées n’hésitent pas à prêter à une société dont la dette est pourtant notée junk. Et pour un rendement qui n’est pas mirobolant.

Cela éloigne aussi la probabilité que ce prêt soit une manoeuvre de Lampert pour transférer un peu d’immobilier chez ESL.

http://imarketreports.com/pyof-buys-a-p … -talk.html

Dernière modification par Thomas (25/09/2014 04h50)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#400 25/09/2014 08h05 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   188 

Aïe, mauvaise nouvelle si ça implique que le cours va arrêter de baisser.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech