Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 07/06/2012 14h42 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Administrateur
Réputation :   1307 

J’avais cité Microsoft et Cisco comme "vieilles" valeurs technologiques ultra-rentables, en croissance et pas cheres.

En évoquant Facebook sur son blog, Sergio évoque aussi Oracle.

Et effectivement, Oracle est aussi une machine à faire de l’argent, avec des capitaux propres et un Free Cash Flow qui ont quasiment doublé en 5 ans :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_oracle-annuel.gif

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_oracle-tri.gif

Les trois valeurs sont pourtant bon marché avec un EV/Ebidta à 6,44 pour Oracle ; 5,92 pour Microsoft et 4,13 pour Cisco.

L’EV/Ebitda est aussi artificiellement bas car les trois valeurs croulent sous la trésorerie, souvent bloquées dans des filiales étrangères en attendant une fenêtre fiscale pour rapatrier aux USA (autrement 35% de taxes).

En terme d’allocation d’actifs, Sergio nous dit qu’elle est meilleure chez Oracle que chez Microsoft (rachat de Skype super cher) ou Cisco (rachat trop systématique d’actions quelque soit le cours, diversification malencontreuse avant un recentrage récent). Ces gaspillages financiers, typiques des valeurs technologiques expliquent sans doute une partie de la décote.

En terme de barrières à l’entrée, Oracle est peut-être le mieux positionnée puisque les coûts de changement dans les bases de données sont élevées pour les entreprises clientes.

Microsoft est attaquable sur sa suite bureautique et un équipement réseau de Cisco (qui tire aussi 20% de son CA d’activités de services) est aussi plus facilement remplaçable.

MorningStar classe néanmoins les 3 entreprises en Wide-Moat.

Dans une optique de rente, les rendements sur dividendes sont rikiki, avec 0,9% pour Oracle, 1,9% pour Cisco et 2,7% (pas si mal finalement !) pour Microsoft.

Discussion sur Microsoft : Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?
Discussion sur Cisco : Cisco Systems : versera un dividende à partir de 2011

Déontologie : position longue sur Cisco et Microsoft. Envisage d’arbitrer la moitié des deux positions pour en créer une 3e sur Oracle

Mots-clés : cisco, microsoft, oracle, tech

Hors ligne

 

#2 07/06/2012 14h55 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   83 

Sur les bases de données Oracle me semble quand même en perte de vitesse par rapport à Microsoft qui monte pour une raison majeure de prix. Ils ont par contre bien diversifié dans le hardware avec le rachat de Sun.

Hors ligne

 

#3 07/06/2012 15h17 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   10 

Oracle avait une longueur d’avance sur les autres systèmes DB ce qui se réduit petit à petit et Microsoft gagne des parts de marché. Je peux dire que chez un grand compte aéronotique d’ici 5 à 10 ans il n’y aura plus aucune bd Oracle.

Sinon Oracle c’est aussi le rachat de SUN avec Java qui est quand même numéro 1 même si ils auraient pu gagner plus suite aux procès avec Google.

Sur les 3 je trouve Microsoft la plus diversifiée.

Déontologie : Je possède des actions Microsoft.

--

Et pourquoi pas IBM ou Accenture pour vous diversifier dans les "vieilles" valeurs technologiques?

Ah j’ai retrouvé la part des revenus :

http://www.oracle.com/ocom/groups/public/@ocom/documents/digitalasset/077982.gif

Hors ligne

 

#4 07/06/2012 20h26 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   104 

Personne ne parle de HP.

Plutôt bon signe. Je viens d’initier une position. Minuscule certes, mais qui pourrait croitre régulièrement si les résultats s’améliorent.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#5 07/06/2012 23h27 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   

Je suis développeur windows depuis 20 ans. Professionnellement j’ai toujours eu une confiance aveugle  envers Microsoft. Mais le retard sur les mobiles et les tablettes ébranle un peu mes convictions et me fait douter de l’hégémonie Windows. Certes ils sont diversifiés Xbox, OS client, serveurs et bureautique. Mais Xbox mis à part, tout repose sur l’omniprésence de l’OS. Le succès de Windows 8 sera déterminant sur l’avenir à mon avis.

Ma femme bossait chez Sun Microsystem et donc maintenant chez Oracle. D’abord il faut évacuer un mythe: java n’a jamais rien rapporter à Sun (sauf lorsqu’ils ont gagné leur procès contre Microsoft) donc il ne va pas rapporter plus à Oracle. Quand à se diversifier dans le hardware, je ne suis pas sur que c’était vraiment un bon move. Tous les constructeurs sont moribonds, ils se font la guerre des prix, il n’y a plus de marge. Chez Oracle, les seuls serveurs qui se vendent sont ceux spécifiques avec la base de données préinstallées. Actuellement Oracle arrive toujours à imposer sa politique tarifaire et faire des marges considérables sur sa DB. Il n’y a pas vraiment d’offre concurrente crédible. Personnellement j’utilise SQL Server dans mes projets depuis 15 ans et j’ai toujours était satisfait mais vendre moins cher n’a jamais apporté de crédit à une marque. Tous les projets qui ont du pognon prenne Oracle. En interne, Oracle n’accepte que des projets qui génére une marge confortable. Que peut demander de plus un actionnaire. Alors c’est vrai, c’est comme pour cisco, tous les clients en ont marre mais pour l’instant ils n’ont pas vraiment le choix. Et au moins Oracle n’a pas de concurrent chinois.

Déontologie: Je n’ai pas d’actions Microsoft. Ma femme détient des actions Oracle. J’ai des actions Cisco.

Dernière modification par GaroGarou (07/06/2012 23h30)

Hors ligne

 

#6 08/06/2012 08h12 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Administrateur
Réputation :   1307 

progfrance a écrit :

Et pourquoi pas IBM ou Accenture pour vous diversifier dans les "vieilles" valeurs technologiques?

IBM est super cher ! :-) D’ailleurs je ne comprends pas trop ce que Warren Buffet est allé faire dedans, tout comme le récent renforcement sur Wallmart. Mais bon c’est le maître, on ne discute pas ! :-)

Accenture n’a pas du tout le même profil, c’est une pure société de service qui n’a pas les avantages concurrentiels des 3 valeurs pré-citées.

progfrance a écrit :

Personne ne parle de HP.

HP est bcp plus spéculatif.

Ses revenues sont en baisse et elle ne bénéficie pas du tout des même barrière à l’entrée que Microsoft ou Oracle (en passant d’ailleurs, même la partie Hardware d’Oracle est en baisse) et dans une moindre mesure Cisco.

HP est plus un achat "value"/recovery, tandis que les autres sont plutôt Growth At A Reasonable Price.

De toute façon on voit bien qu’il est hyper difficile de conserver un leadership sur le hardware. Cf. aussi Dell, Nokia, RIMM.

Derival confirmera ou non mais Cisco y arrive car ils sont sur une niche et parce qu’ils imbriquent aussi une partie logiciel dans leurs équipements réseaux.

Hors ligne

 

#7 08/06/2012 08h59 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   48 

En quoi IBM serait très cher?
IBM a un PER équivalent à Oracle et surtout un beta de seulement 0.6 alors que toutes les autres technos cités sur cette file ont un béta d’au moins 1.1. Certes les Per sont à prendre avec des pincettes.

Je pose la question car au contraire elle me semblait à un prix correct sans être l’affaire de l’année non plus?

Hors ligne

 

#8 08/06/2012 09h36 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Administrateur
Réputation :   1307 

EV/Ebitda à 8,84 pour IBM

Le PER ne tient pas compte de la structure capitalistique/bilantiel.

Hors ligne

 

#9 08/06/2012 11h39 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour,

Je voudrais apporter une précision sur la position compétitive d’Oracle. Ses parts de marchés sur la DB augmentent chaque année et ont presque atteint 50%, contrairement à la croyance populaire à Wall Street, qui dit que ses concurrents lui bouffent des parts.
D’autre part, Oracle à 5 fois plus de parts de marchés que ses 5 prochains concurrents réunis. Cela ne présage rien pour l’avenir bien sûr, mais je n’ai aucune raison d’être pessimiste en me basant sur le passé.

Sinon, je trouve que MSFT est un pari très raisonnable pour l’investisseur prudent, malgré l’acquisition de Skype. A voir s’ils arriveront à la monétiser (à 50$ par abonné, ce n’est pas impossible), mais il y a en plus d’autres chantiers intéressants chez eux, comme WIN 8 et les smartphones/tablettes. Je pense en plus qu’une entreprise full MSFT aura qd même du mal à switcher sous linux ou open office… Les utilisateurs risquent de souffrir !
J’ai déjà planifié un article Microsoft VS Apple dans mon blog.

Hors ligne

 

#10 19/06/2012 14h01 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   554 

Résultats impressionnants une fois encore pour cette année chez Oracle. Cette entreprise est une vraie machine à cash avec une génération de Free Cash flow supérieure à 12 milliards.

Hors ligne

 

#11 16/08/2012 15h00 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   554 

Je viens de tomber sur une info Oracle en cherchant autre chose et me suis dit que cela pouvait vous intéresser : Le fonds Baupost (dirigé par le légendaire Seth Klarman) a investi dans Oracle. C’est sa plus grosse nouvelle position ce trimestre.
Il est vrai que Oracle a tout d’une valeur défensive conforme à la philosophie de Baupost.

Hors ligne

 

#12 16/08/2012 16h18 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Administrateur
Réputation :   1307 

Oui Baupost est surpondéré en technologique :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_oracle-2-baupost.gif
Source : Portfolio holdings of Super Investors - DATAROMA - Value investing

En proportion de son encours, Baupost est le fonds value qui a la conviction la + forte sur Oracle :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_oracle-1-baupost.gif
Source : Stock ownership listing of Super Investors - DATAROMA - Value investing

Hors ligne

 

#13 16/08/2012 16h31 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   554 

Ce n’est pas moi qui irait le contredire après les éloges que j’ai écrit sur la compagnie et Larry Ellison sur mon blog.
Et je n’irai pas non plus dire qu’il faut mettre quelques % seulement sur une telle position, ou même sur n’importe quelle position : je n’ai jamais compris pourquoi les managers professionnels avaient aussi peu de conviction dans leur séléction étant donné leurs compétences et leur expérience. Mettre 2% de leur portefeuille sur une valeur, c’est dire que l’on pense qu’il y a 51% de chances que l’action monte et 49% de chances que l’action baisse (par formule de Kelly)… Est-ce que ça vaut vraiment le coup de perdre beaucoup de temps sur un tel pari ?!
J’adhère donc entièrement à la pondération de Baupost.

Apparté pour les curieux : Genworth Financial est une situation intéressante à analyser dans ce portefeuille également.

Dernière modification par sergio8000 (16/08/2012 16h32)

Hors ligne

 

#14 16/08/2012 19h29 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   

Microsoft, je ne trouve pas que SQL server soit un concurrent d’ORCL pour les bases d’une certaine taille et complexité qui a une sérieuse  avance, mais j’ai l’impression que dans les petites applications ils sont mieux implanté.

Je n’ai pas compris l’acquisition de skype et je ne connais que des utilisateurs non payants (leur tarif est trop élevé par rapport aux autres), leur propre norme est difficilement interfaçable avec les standards  du marché de la VOIP (SIP, IAX) et ils n’ont pas encore, me semble t’il, rendu public la dite norme.   Google est en SIP et s’ils décident de mettre le paquet ils seront techniquement bien accueilli.

Leur seul atout c’est le grand nombre d’utilisateurs.

Il m’arrive d’expliquer à des day traders que investir 15.000$ dans les années 85 donnerait aujourd’hui 10M$, à l’époque j’aurai pu les trouver ces 15k$  !! mai on je suis quand même à +180% sur ORCL

Déontologie: ORCL une de mes plus grosse position 17.000 titres, MSFT= aucun

Dernière modification par PhbFr (16/08/2012 19h40)

Hors ligne

 

#15 16/08/2012 19h45 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   57 

sergio8000 a écrit :

je n’ai jamais compris pourquoi les managers professionnels avaient aussi peu de conviction dans leur séléction étant donné leurs compétences et leur expérience.

S’ils ne mettaient que 4 titres en portefeuille, comme vous à une époque - ce qui me parait tout à fait suffisant comme diversification sur des fortes convictions à haute marge de sécurité -, ils donneraient à la majorité des clients une impression de fous dangereux et ne collecteraient guère de fonds.

Et puis en multipliant les lignes, ils donnent l’impression de bosser. Imaginez qu’en plus de 4 lignes, ils ne fassent aucun arbitrage pendant 3 ans…

Hors ligne

 

#16 16/08/2012 20h17 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   554 

Peut être bien que vous avez raison. A une époque, j’ai même eu un seul titre… Ca ne me dérangeait pas plus que cela. D’ailleurs, j’aurais surement dû le refaire récemment… avec AIG par exemple.

Hors ligne

 

#17 22/10/2013 23h30 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour à tous,

Déjà abordée à plusieurs reprises dans les topics, Oracle n’a pas son post dédié.

Rappel de l’activité pris sur zone bourse :

Oracle Corporation est le 1er éditeur mondial de logiciels d’entreprise. Le CA par activité se répartit comme suit :
- vente de licences (73,4%) : logiciels de bases de données, de gestion d’applications (gestion de la relation client, des approvisionnements, etc.), d’aide à la décision, etc. ;
- vente de matériels (14,4%) ;
- prestations de conseil et de formation (11,8%).
La répartition géographique du CA est la suivante : Etats-Unis (43,1%), Royaume Uni (5,8%), Japon (4,8%), Allemagne (3,5%), Canada (3,3%), France (2,8%) et autres (36,7%).

Au niveau du bilan :

En dehors du ratio P/B et du versement récent des dividendes, Oracle répond à tous les critères d’investissement de l’investisseur défensif de Graham :
     _PE de 14,2.
     _PE moyen sur 3 ans de 15.
     _Aucune perte depuis 10 ans.
     _Croissance des revenus à 10 ans de 15%, des BPA de 18%.
     _Dettes / Fonds propres à 0.5

Autres points positifs :

     _Classée wide-moat par morningstar, elle offre une rentabilité stable et croissante avec un ROA de 13%, un ROE de 25% et un ROIC de 16% en 2013.
     _Introduction du versement d’un dividende depuis 6 ans, avec un ratio de distribution faible cependant.
     _L’action côte 10 fois son cash flow.
     _les multiples historiques (PE, P/B et Prix/Cash flow) sont proches des plus bas depuis 10 ans.
     _En faisant une estimation par les multiples, on obtient un cours moyen à 40$, et ce, en prenant en compte les 6 dernières années de résultats (et pas le début des années 2000 où l’on avait une croissance plus forte autour des 25% qui se traduisait par des PE élevés, alors qu’on tourne autour des 15% de croissance depuis plusieurs années).
     _Les catalyseurs de la croissance future sont au niveau géographique les USA (leur plus gros marché de loin à l’heure actuelle) et se font principalement sur les softwares.
     _Euro / dollar fort (pas un motif d’achat, mais toujours bien d’en profiter).

Au niveau des points négatifs :

     _Oracle est souvent critiquée depuis des années sur ses acquisitions (mais à la vue de la conservation des marges depuis 10 ans, j’ai plutôt tendance à trouver qu’il s’agit d’un point positif de profiter d’acquisitions correctes tout en ayant un pessimisme ambiant de la part des analystes sur celles-ci).
     _Croissance des revenus aux USA, mais baisse modérée partout ailleurs (surtout en Europe). Cette baisse se ressent fortement sur le hardware, alors que le software est moins impactée. Ce deuxième point laisse plus perplexe face à une éventuelle tendance à long terme.
     _Secteur très concurrentiel.

Et vous qu’en pensez-vous ?

PS : Je ne possède pas d’actions Oracle mais compte passer à l’achat.

Dernière modification par prudentinvest (22/10/2013 23h34)

Hors ligne

 

#18 23/10/2013 01h57 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour,

Vous dîtes que le secteur est très concurrentiel : Hormis Microsoft et IBM, qui sont très loin derrière Oracle en parts de marché, vous connaissez vraiment beaucoup de concurrents sérieux à Oracle ?
Oracle à quand même près de 50 % des parts de marché sur son créneau. Un peu moins de 5 fois plus que Microsoft et IBM réunis.

Pour les acquisitions, celle de Sun a en effet été très critiquée, mais elle a été intégralement remboursée par à peine plus de 2 ans de profits : moi, j’appelle cela une acquisition extrêmement relutive, même si elle fait baisser le profil de marge consolidé. Je pense qu’on ne devrait plus douter de la pertinence du deal à ce stade.

L’allocation du capital est à mon sens une des toutes meilleures du secteur tech (où elle est horrible en moyenne). Evidemment, faire du hard va rendre l’activité sensible au cycles de renouvellement / upgrade des parcs IT corporate, mais, fondamentalement, Oracle a un moat intact sur les softs, et peut fournir des solutions tout en un à ses clients.

La société a un bilan ultra solide, avec une position de cash net de dettes impressionnante, et génère autour de 10 milliards de cash par an. Si Oracle parvient à maintenir ses bénéfices constants, vous reverrez votre investissement dans à peine plus de 10 ans. Et si les bénéfices continuent de croître, ce sera bien sûr plus rapide. On peut noter que la société est profitable depuis plus de 30 ans. La croissance est assez phénoménale en moyenne pour une société de sa taille.

La capitaine, Larry Ellison, est brillant. Pour un actionnaires, le fait qu’il aime l’argent est une bonne nouvelle, car il veut devenir l’homme le plus riche du monde. Pour arriver à ses fins, il n’a pas d’autres moyens que de travailler à l’augmentation du bénéfice par action d’Oracle, pour faire monter le prix de ses actions. Ses intérêts sont tout à fait en ligne avec ceux des minoritaires !
Un bon allocateur de capital est très rare dans le domaine technologique. Il s’est engagé à utiliser le cash disponible pour racheter des actions Oracle afin ne pas laisser le bénéfice par action baisser et ses acquisitions ont été extrêmement bénéfiques aux actionnaires par le passé.

Voilà mes pensées en vrac.

Hors ligne

 

#19 23/10/2013 06h08 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour,

Thomz a écrit :

Au sujet d’Oracle, je vous conseille - ardemment - d’étoffer votre compréhension du dossier avec la lecture de Softwar: An Intimate Portrait Of Larry Ellison et de The Difference Between God & Larry Ellison.

j’ai suivi le conseil de notre camarade Thomz et franchement, je n’ai pas été déçu. Ce livre est excellent.


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#20 23/10/2013 09h42 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   

Bonjour ,

Travaillant dans l’informatique je me permet de vous donner mon point de vue

Certes Oracle est le N°1 mondial en base de donnée et à largement fait ces preuves mais il ne faut pas oublier le placement dans les nouvelles technologies. Un PDG doit aussi être un visionnaire.

Les base de données vont à terme devenir has-been pour de l’utilisation en mémoire, et la il y a une forte concurrence, le marché explose et j’ai l’impression qu’ils sont un peu à la traîne à ce sujet ( voir oracle Exalytics).

Quand au placement d’Oracle sur de l’ERP, du CRM ou de la BI , ce n’est pas l’activité ou il est le mieux situé.

Cordialement,

Mathieu

Hors ligne

 

#21 23/10/2013 10h51 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   74 

Lorsqu’on parle d’Oracle, beaucoup de gens ne voit que la base de données
Alors que cela représente un catalogue de + 100soft, une partie hardware, une partie service & formation, une partie hébergement de données Cloud (s’appuyant sur les soft et la partie hardware.)
Il ne faut pas aussi se focaliser sur les articles de journaleux axé sur le big data, le cloud, opensource.
Je relisais des articles en 2009 expliquant qu’en 2012, 80% du business serait du cloud.
D’autre part Oracle semble "se moquer" (enfin delaisé un peu)  de la partie hardware (héritée de Sun) et de certains de leur soft (Peoplesoft)

Dans le point positif, j’ajouterais :
Beaucoup de cash pour pouvoir acheter/tuer un concurrent de petite ou moyenne taille.
(Peu de nouveaux concurrents (à part le monde libre) arrivent à survivre. BO, sybase,  quest, Mysql ont fini par se faire racheter)

Au niveau des points négatifs :
-    Une inertie due à la taille (comme Microsoft, ibm et sap)
-    Une politique pas terrible pour l’action et l’actionnaire
-    Inventer une nouvelle révolution qui sera un blockbuster comme fut l’an 2000. (Online memory, Cloud ou Big data).  Mouais on verra.

>Oracle est souvent critiqué depuis des années sur ses acquisitions
Ce fut vrai pour de nombreux achats (Sunopsys, Sybase, Peoplesoft,…) ou les milliards depensés sur des projets foireux (Forms ).
Par contre l’achat de Sun, se révèle judicieux avec Java, MySQL, la partie hard de Sun qui leur a permis d’avancer seul dans le Cloud.   
>Quand au placement d’Oracle sur de l’ERP, du CRM ou de la BI , ce n’est pas l’activité ou il est le mieux situé
Siebel leader du CRM appartient à Oracle. Pour l’ERP et BI je suis d’accord.

>Innovation des PDG / DSI
Au contraire, (et malheureusement) 99%  veulent que des solutions éprouvées pour ne pas qu’on leur reproche un échec et préfère du cobol chiant sans avenir à un logiciel prometteur (mais avec quelques couacs)

Dernière modification par francoisolivier (23/10/2013 10h54)

Hors ligne

 

#22 28/07/2016 16h22 → Oracle : encore une cash machine chez les old techs ! (cisco, microsoft, oracle, tech)

Membre
Réputation :   102 

http://www.boursier.com/actions/actuali … 94098.html

La course au cloud continue . Vu les comptes de Netsuite , je suis satisfait que ce soit Oracle qui rachète cette société et pas IBM dont je suis actionnaire …

Tout le monde à compris que le cloud c’est une mode qui fait grimper les actions en bourse peu importe le retour sur investissement  et c’est à ce moment là que ça devient dangereux .

Dernière modification par vbvaleur (28/07/2016 16h25)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech