Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 06/06/2012 12h11 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   

J’ai un contrat d’assurance-vie chez Prédica qui me permet de choisir moi-même les obligations sur le quel je suis investi. A peu de chose prés, c’est équivalent à avoir des obligations en direct mais avec la fiscalité de l’assurance-vie. J’investi dans des obligations high-yield et j’obtiens des rendements supérieurs à ceux des fonds en euro. Ce contrat me convient très bien même si le minimum à investir est assez élevé.

Je suis investi en fonds en euro sur mes autres assurances-vie. Les rendements actuels ne me conviennent plus mais je n’ai pas une souplesse équivalente. Je n’ai clairement pas envie de concentrer tous mes oeufs dans le même panier Prédica qui par ailleurs est déjà trop gros à mon gout.

Connaissez vous un contrat d’assurance-vie équivalent à celui que j’ai chez Prédica qui me permettrait de choisir moi-même mes obligations?

Mots-clés : assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica

Hors ligne

 

#2 06/06/2012 18h40 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   

Bonjour

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie luxembourgeois, je propose ce type de contrat à mes clients.

Cependant il est accessible à partir de 300 k de versement et 50 k par obligation
Frais sur versement 0 % (possible)
Possible d’opter pour un mandat obligataire (vous pouvez choisir vous même les oblig ou en déléguer la gestion)
Une liste d’obligation et communiqué chaque semaine, par exemple en ce moment :
CONTINENTAL échéance 15/09/2017  6,42 %
WENDEL  échéance 20/04/2018  6,04 %
LAFARGE échéance 29/11/2018  6.71 %

Hors ligne

 

#3 06/06/2012 23h34 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   

Bonjour Garougarou, je suis également à la recherche d’un contrat d’assurance vie permettant d’investir sur les obligations de mon choix en direct (sur le marché secondaire).  Pouvez vous m’indiquer une personne à contacter chez Predica pour souscrire un contrat similaire au votre ? Pouvez vous nous donner un peu plus de détails sur les frais de gestion / versement / souscription minimum qui s’appliquent à ce contrat ? Avez vous des restrictions sur les obligations éligibles ?

Merci pour vos précisions.

Hors ligne

 

#4 07/06/2012 08h58 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   174 

@sebastien

Appâter avec 0( possible)  frais de versement c’est bien mais avoir l’obligeance de donner le détail de tous les frais  ( gestion, arbitrage, rachat etc..) est plus gentleman.

Sinon je suis aussi intéressé par ce type d’AV mais jusqu’à présent les frais totaux plombent tellement le rendement que la rentabilité est péniblement celle d’un fond euro, le risque en plus.


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#5 07/06/2012 09h58 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   

Le contrat est personnalisable, les frais de gestion sont fonction du montant du placement, du mode de gestion choisi … donc variable selon le dossier.

Dans le cadre d’un mandat de gestion obligataire et pour au dossier de 300 à 500 k, il faut compter 0,80 % de frais de gestion du contrat + environ 0,40 % de frais de mandat et taxe. Soit environ 1,20 %.

Concernant les arbitrages dans le cadre d’un mandat de gestion obligataire il faut compter 40 € par arbitrage.

Hors ligne

 

#6 07/06/2012 10h50 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   

@Julien81,
Pour moi le ticket d’entrée minimum était 400K€ (peut-être 300K en négociant). Les frais de gestion sont de 0.6% annuel. Mais c’est très opaque sur les prélèvements, on ne peux pas avoir de relevé de compte avec les débits et les crédits. Je peux demander un état du portefeuille à tout moment. Donc lorsque je fais une transaction pour vérifier que l’opération c’est bien effectué au prix annoncé, je demande un état avant et après et j’en déduis le coût de la transaction. Mais si on me fait un prélèvement arbitraire à tout moment, je n’ai aucun moyen de m’en apercevoir. C’est très spécial. Sinon je peux vendre à tout moment une obligation et pour acheter une nouvelle, je contact mon interlocuteur qui m’envoie une sélection suivant mes recherches (maturité, qualité de l’émetteur,…) puis on traite comme avec un courtier normal au téléphone. Il faut savoir que les obligations sont le plus souvent avec des quotités minimum de 50 000€. Je n’ai pas de contact direct avec Prédica, je passe par LCL banque privé. Si tu es toujours intéressé je peux te donner mon contact chez LCL en mail privé. (mais je ne sais pas comment envoyé un email sur ce site).

@Carpediem,
Pour avoir une idée de la rentabilité. Je viens de faire l’achat d’une obligation émise par Faurecia avec une échéance au 15/12/2016. Son rendement actuel est de 7.5% - 0.6% de frais = 6.9%. Bien sur j’ai le risque de défaut de paiement de la société Faurecia. Et pour dire vrai, je n’ai aucun moyen pratique de vérifier que les frais sont effectivement seulement de 0.6%. Je suis obligé de demandé régulièrement l’état de mon portefeuille.

@Sebastien,
Je suis à priori interessé. Pour moi ce serai sans mandat. Pouvez vous me communiquer la liste exhaustive des obligations accessibles en ce moment en mail privé. Et me donner plus de précision sur la manière de procéder en cas d’arbitrage et le moyen que j’ai de vérifier la réalité des frais. Avec les obligations, on est sur un marché gris et les écarts de cours sont pratiques malheureusement trop courantes. Il faut beaucoup de confiance. J’ai besoin de savoir qui est l’assureur derrière ou le dépositaire… Qui garantie une partie de mes fonds en cas de dépôt de bilan de l’assureur?

Dernière modification par GaroGarou (07/06/2012 11h28)

Hors ligne

 

#7 07/06/2012 14h07 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   174 

Les AV que j’ai jusqu’à présent contacté ne permettaient pas une grande liberté dans le choix des obligations ( en général notation supérieure à BBB et minimum 500 millions d’émission)

Quand est-il de Prédica et de l’AV de Sebastien?

Au passage, quel est l’assurance de l’AV de Sébastien ( réponse en mp si vous ne souhaitez pas trop en dire sur le forum) wink


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#8 07/06/2012 15h02 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   

@carpediem

Quand je veux acheter une obligation, je demande la sélection des obligations HY et je choisis parmi cette liste. Je ne pense pas qu’il soit possible de traiter en dehors d’une liste. Cette liste est présentée comme les meilleurs opportunités du moment mais c’est assurément marketing. Personnellement depuis 3 ans ça ne m’a pas vraiment dérangé. Lors de ma dernière demande le 02/05/2012 la liste que l’on m’a proposé était composé d’un 20aine d’obligations dont les rendements allaient de 3.24% à 6.74% et les notations de BBB+ à B+. Je t’ai envoyé un mp si tu veux cette liste.

A titre d’exemple, j’ai acheté en 2011 une perpétuelle Crédit Agricole. Mais quand j’ai voulu reprendre une perpétuelle BNP en fin 2011, on m’a répondu qu’il n’était plus possible d’acheter de perpétuelle sur mon contrat…

@Sebastien

J’ai à priori un réel intérêt pour votre produit. Pouvez-vous me donner plus de détails par MP? Si vous avez besoin de plus d’info, dites le moi par MP et je vous répondrai.

Dernière modification par GaroGarou (07/06/2012 15h22)

Hors ligne

 

#9 07/06/2012 15h24 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   128 

Je me suis également renseigné sur la possibilité de détenir des obligations en direct dans un contrat d’assurance-vie, et ai eu des retours similaires aux autres membres du forum.

Pour commencer, je n’ai pas eu l’impression de demander quelque chose "d’extraterrestre", ce qui est une évolution par rapport à ne serait-ce qu’il y a deux ans. Je suppose que l’agitation sur les marchés ont amené un nombre certain de clients des banques / assurances à faire des demandes en ce sens …

Ils ont donc des offres bien réglées pour y répondre.

Frais de gestion de 0,6 % à 0,7 %, et choix des titres parmi une liste préparée par leurs soins. La restriction aux émissions de 500 M€ minimum m’a été mentionnée. Ils peuvent vous ajouter un titre sur demande s’il ne figure pas sur leur liste, du moment qu’il correspond à leurs critères.

On m’a également indiqué que les assureurs n’aiment pas constituer des portefeuilles trop risqués, et que si on vous donne accès à du spéculatif / high yield, il doit y avoir une partie du portefeuille en investment grade pour compenser.

Dernier point, les assureurs semblent plus à l’aise avec des maturités courtes. Il faut donc se voir régulièrement avec son intermédiaire pour faire vivre le portefeuille.

Les intérêts peuvent être réinvestis lorsque leur montant cumulé le permet … Avec des tranches à 50000 €, et dû au fait qu’ils ne souhaitent pas que le portefeuille soit trop concentré, il faut donc un minimum de capital.

On m’a annoncé de 500 k€ à 1 M€ suivant les assureurs …

Hors ligne

 

#10 07/06/2012 16h40 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   

@Derival

Mon assurance-vie actuelle avait aussi un montant minimum de 500K€ mais il m’on pris avec 400K€. Si tu as des contacts pour avoir plus de renseignements, je suis preneur en mail privé. Merci.

Hors ligne

 

#11 09/06/2012 16h42 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   23 

Sauf erreur, il n’est pas possible d’acheter des obligations dans une assurance-vie : ce qui est proposé, ce sont des unités de comptes indexés sur des obligations (exemple : Panthea).
Dans le même ordre d’idées, on peut acheter des unités de compte indexés sur des actions (exemple : Titres à Vie).


Biskeo, infos pour gagner de l'argent

Hors ligne

 

#12 11/06/2012 11h03 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   

@ BISKEO

Il est possible d’acheter des obligations dans une assurance vie dans le cadre d’un mandat de gestion (à partir de 300 000 €). Vous pouvez vous même choisir les obligations dans la liste proposé par le gestionnaire, les obligations ne sont pas directement dans votre contrat d’assurance vie, elles sont dans le mandat.

Pour des budgets plus petits, il est possible d’investir dans le cadre de l’assurance vie sur des paniers d’obligations à partir de 5 000 € de versement.
Exemple en ce moment un panier d’obligation offrant 6 % brut est disponible. Il est composé d’obligations de 8 entreprises différentes à échéance 2020.

Hors ligne

 

#13 11/06/2012 11h53 → Assurance-vie avec obligations en direct (assurance vie, assurance-vie, direct, obligation, predica)

Membre
Réputation :   128 

Biskeo a écrit :

Sauf erreur, il n’est pas possible d’acheter des obligations dans une assurance-vie : ce qui est proposé, ce sont des unités de comptes indexés sur des obligations (exemple : Panthea).

C’est exact, vous disposez d’un encours chez l’assureur égal à la valeur de marché de vos titres. J’en avais parlé dans un autre fil. Cela veut dire aussi que vous n’êtes ni actionnaire, ni créancier des sociétés que vous avez retenues.

Pour un particulier, ce peut être gênant pour les actions, si vous voulez vous rendre à l’AG, bénéficier des primes de fidélité ou du club des actionnaires. Ca l’est moins pour les obligations.

Vous subissez en revanche un double risque, celui sur vos titres et celui sur l’assureur. En cas de faillite de votre courtier, vous récupérez votre papier, du moins en théorie. Dans le cas du défaut de votre assureur, les actifs qu’il détient (pour votre compte) pourraient être utilisés pour rembourser des créanciers prioritaires, comme l’Etat ou ses salariés …

Il y a toutefois la possibilité de souscrire un contrat luxembourgeois pour parer à ce risque. Vous trouverez quelques précisions sur Internet.

Enfin je précise également (car j’aurais aimé moi-même le savoir lorsque j’ai commencé à investir) que la plupart des compagnies proposent aussi leurs services sous la forme de contrats de capitalisation, qui suivant votre cas et vos objectifs à long terme, peuvent être fiscalement plus intéressants.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech