Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/10/2010 21h27 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Bonjour a tous,

Ce portefeuille actions est detenu au sein d’un PEA :

Les pourcentages sont donnés avec un arrondis approximatif, donc la somme ne fait peut etre pas 100%.

Liquidités : 17%

Sodexo : 12%
Vivendi : 9%
Sanofi : 8%
France Telecom : 14%
Air Liquide : 12%
Rallye : 28%

Le poids de Rallye est due a sa tres forte performance depuis son achat au printemps 2009.

Aujourd’hui, je destine mes liquidites à :

1- Renforcement de Air Liquide
2- Unibail Rodamco
3- L’Oreal

Une fois ces valeurs en portefeuille, j’orienterais mes achats a prioris sur des valeurs su SBF250.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#2 28/10/2010 08h38 → Portefeuille d'actions de Zeb

Administrateur
Réputation :   1307 

Je ne connais pas vos PRU, mais j’aime bien votre portefeuille.

Du solide et une certaine diversification malgré seulement 6 lignes.

Hors ligne

 

#3 28/10/2010 09h34 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Bonjour,

Merci pour ce compliment.

Pourquoi ce portefeuille ?

Comme évoqué dans ma presentation, j’ai essayé quelques trucs avant de me focaliser sur la gestion LT voir TLT.

Ayant tenté sans succès l’approche swing trading (heureusement, mes pertes ont été très faibles), je me suis orienté vers une approche plus LT basé sur le versement de dividendes. Finalement entre Philippe Fischer et Benjamin Graham, j’ai fait mon choix smile

Je suis positif sur toutes les valeurs, meme si Sanofi laisse une PV de quelques % et Rallye de plus de 200%.

Quand je parle de PV, c’est toujours par rapport a mon point mort. Le point mort est calculé sur la base du PRU, mais deduction faite des dividendes et credits d’impots. Par contre, je n’integre pas la fiscalite a la sortie, ne sachant pas quand je sortirai, ni quelle sera la fiscalite associée. Cela me permet de savoir plus precisemment ou j’en suis sur une valeur.

Concernant les valeurs :

- Sodexo : * Qualité du management * Internationale * Contrats recurrents * Marché de niche avec barriere a l’entrée concernant les bases logistiques en zones difficiles (chantiers miniers ou abses petrolieres offshore apr exemple) * Effet $

- Vivendi : * Management nommé pour sauver l’entreprise * Contrats recurrents * Cartel des telecoms en France * Investissements emergents (Bresil, Afrique) * Thematique jeux accès sur l’abonnement recurrent * Anticipation d’integration a 100% de certaines filialles (SFR, Canal) * Le rendement

- Sanofi : * Defensive * Politique d’achat ciblé * A prioris, capacité à integrer les nouvelles société achetées * Secteur du vaccin tres porteur a mon avis * Diversification dans la santé

- France Telecom : * Rente de situation (operateur historique) * Poids fort au niveau politique * Rendement

- Air Liquide : * Qualité du management * Savoir faire industriel * Investissement dans les pays emergents * Politique qui valorise l’actionnaire

- Rallye : * Grande distribution * Activité dans les pays emergents * Structure Naouri avec l’emboitement de poupées russes qui font remonter le cash (Casino, Rallye, Euris, Fonciere Euris etc …) * Naouri est loi d’etre un con (ne jamais s’opposer a Nouri ou Bolloré par exemple) * Le rendement

- Unibail Rodamco : * Qualité du management * Savoir faire certain * Diversification immobiliere * le rendement

- L’Oreal : * Qualité du management * Image de marque tres forte * investissement dans les pays emergents * Savoir faire marketing tres fort

A+
Zeb

Hors ligne

 

#4 19/02/2011 13h58 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Bonjour,

Depuis la présentation de mon portefeuille PEA, trés peu de mouvements :

- Accroissement des liquidités (versement des primes de fin d’année, bonus divers, partie déblocable du PEE).

- Achat de Recylex (RX) : * Je joue le haut niveau de prix du zinc et du plomb * Remise en route d’une fonderie * Risque juridique (affaire Metaleurope) * Configuration graphique favorable (cassure a la hausse d’une oblique baissière le tout avec des volumes * Les derniers résultats ont confirmés mon anticipation.

- Achat SQLI (SQI) : * Configuration graphique intéressante (Sortie de phase 1 avec volumes et vigueure) * Secteur des SSII en recovery * Restructuration des activités par un nouveau management * Les annonces de CAP et ATOS m’ont fait penser que le secteur repartait fort * J’ai eus un gros coup de bol pour que le titre grimpe quelques jours après mon achat, j’attendais les résultats de mars en fait.

Aujourd’hui, je ne compte pas accroitre la part spéculative de mon portefeuille, ces 2 titres suffisent.

Prochains objectifs sur consolidation du marché :

* Total (raisons inchangées)
* Renforcement Air Liquide (stratégie bluffante, l’interview de Benoit Potier sur BFM la semaine passée ma définitivement convaincu de renforcer ma position).

Ces 2 titres au détriment de L’Oreal et Unibail qui me paraissent moins solides (résultats et anticipations).

Performance YTD : 3.45%
Performance 2010 : 18.58%

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (19/02/2011 14h01)

Hors ligne

 

#5 19/03/2011 21h06 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Cette semaine je suis rentré sur le titre Total.

Il me reste a renforcer ma ligne Air Liquide. Cela m’a démangé lorsque le titre évoluait vers 86 euros, mais je ne prendrai position que lorsque nous aurons des certitudes sur le problème nucléaire. Le marché japonais étant un marché important pour Air Liquide, il faut que la situation se stabilise avant d’investir.

Performance YTD : -4,62%

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (19/03/2011 21h10)

Hors ligne

 

#6 02/04/2011 13h42 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Dernierement, je suis sortis de mes 2 positions spéculatives, Recylex et SQLI.

Je n’ai pas su prendre mes 10% de benef sur Recyclex, et j’ai beaucoup trop attendu la décision du Conseil d’Etat. Moralité, quand une opportunité de sortie favorable se présente, il ne faut pas faire la fine bouche.

Sur SQLI, l’annonce d’une opération financière surprise m’a pris de court. J’ai donc préféré sortir plutôt que de me lancer dans une opération qui m’engagerait sur 3 années.

Ces 2 ventes me laissent un bénéfice de quelques dizaines d’euros, beaucoup moins qu’espéré.

Je n’ai donc à ce jour, plus aucune position spéculative.

Sur ma liste des valeurs cibles, j’ajoute Thermador et Essilor.

A+
Zeb

Performance YTD : 2,29%
Liquidités : 22%

Hors ligne

 

#7 08/04/2011 13h27 → Portefeuille d'actions de Zeb

Kiceca
Invité

zeb a écrit :

Bonjour a tous,

Ce portefeuille actions est detenu au sein d’un PEA :

Les pourcentages sont donnés avec un arrondis approximatif, donc la somme ne fait peut etre pas 100%.

Liquidités : 17%

Sodexo : 12%
Vivendi : 9%
Sanofi : 8%
France Telecom : 14%
Air Liquide : 12%
Rallye : 28%

Le poids de Rallye est due a sa tres forte performance depuis son achat au printemps 2009.

Aujourd’hui, je destine mes liquidites à :

1- Renforcement de Air Liquide
2- Unibail Rodamco
3- L’Oreal

Une fois ces valeurs en portefeuille, j’orienterais mes achats a prioris sur des valeurs su SBF250.

A+
Zeb

28 % sur une seule et même valeur, même d’excellente qualité c’est beaucoup trop risqué.

 

#8 08/04/2011 13h44 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Kiceca,

Il faut comprendre pourquoi RAL represente 28%.

J’ai acheté cettevaleur lorsque la fin du monde et du capitalisme etait annoncée sur toutes les ondes au premier trimestre 2009. Lorsque que le sang coule, comme le disait Buffet, je pense que c’est a ce moment que l’on fait les meilleurs achats.

J’ai acheté cette valeurs vers 11,7euros. Elle vaut aujourd’hui 32 ou 33, sans compter les nombreux versements de dividende.

La tendance haussiere sur ce titre est toujours tres forte. Pourquoi vendre ce titre ? Les fondamentaux pour lesquels je l’ai acheté sont toujours vrai (attention a la remontée des taux tout de meme). Graphiquement, rien ne vient annoncer un retournement a la baisse.

Donc même si cette valeur represente une grosse partie de mon portefeuille, je ne vais pas me priver de plus values potentielles parce que j’en ai trop (relativement) en portefeuille.

Quand jachete un titre, je prends toujours une ligne de la même valeur. Celle ci a beaucoup crus, tant mieux.

Il ne faut pas s’enfermer dans des regles trops strictes, meme si elles sont de bon sens.

A une epoque, j’ai eus jusqu’a 80% de mon captal sur un titre. Celuici avait fait x4 par rapport a mon prix d’achat. Aurais je du le vendre lorsque j’avais atteint 30% de plus value sous pretexte que la ligne etait trop grosse par rapport aux autres ?

Bien sur, si les raisons qui  ont fait acheter un titre ne sont plus valables, il faut vendre, quelle que soit la taille de la ligne.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (08/04/2011 13h46)

Hors ligne

 

#9 08/04/2011 14h16 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   143 

Je rejoins kiceca. Il est très facile de tout perdre, mais se refaire avec presque rien, c’est une autre histoire.

Si le cours du titre s’était effondré (divisé par 4), quelle conséquence ?

Hors ligne

 

#10 08/04/2011 14h47 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   231 

Vous avez pas vu Million Dollar Baby ou quoi ?

Moi ca m’a carrément marqué pour la gestion de portefeuille : "Always protect yourself".

Ca sert à rien de tenter un gros coup si c’est pour risquer de pas pouvoir se relever. Doubler son portefeuille en ayant risqué gros, même si le risque s’est pas avéré, ca me laisse un sale goût, comme si c’était pas mérité ou si j’avais pas gagné la confiance dans ma capacité à reproduire la même chose une nouvelle fois.

Le "Always protect yourself", ca peut se matérialiser de différentes façons. Le 11 septembre, tout mon portefeuille a sauté sur des stops. A l’époque, je mettais systématiquement des stops.

De nos jours, je n’ai plus de stops, mais un portefeuille hyperdiversifié, j’ai du mal à imaginer un scénario qui le ferait vraiment morfler. Je laisse quelques % par an sur la table à cause de la diversification, mais ca va faire ma 13e année de bourse et je sais que je me relèverai de tout.

Tout le monde est différent, cela dit. Buffett dit que la première règle c’est de ne pas perdre, mais la grosse concentration ne lui pose aucun problème big_smile Quand on dort tranquille, c’est qu’on est encore dans les clous !

28% y’a de la marge quand même pour que ca plombe durablement un patrimoine.
80% par contre, faut avoir des sacrées cojones pour garder ça longtemps.

Dernière modification par Nikki (08/04/2011 14h55)

Hors ligne

 

#11 08/04/2011 15h43 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Mais quel est le risque ?

Tu mets 5 000euros, ils valent 20 000 euros aujourd’hui (exemple).

Quels sont mes risques ? Quels sont les risques sur la valeur ?

Il faut deja commencer par repondre a cette question.

Aujourd’hui, j’estime que le risque sur la valeur est faible. Le risque de valeur est d’environs 30% du risque total d’apres les differentes etudes.

La majeure partie du risque est portée par le marché, et represente donc 70% du rsque que l’on prends sur un titre.

Demain nous vivons un krach. Déjà, quel est la probabilité dque ce krach arrive ? En cas de krach, qu’elle est la robustesse de mon titre ?

OK, le titre dévisse de 30%. Donc, de 20 000 euros, il me reste 14 000 euros. Je fais donc encore une plus value de 9 000 euros.

Ou est le risque ?

Aujourd’hui, je considere que l’esperance de gain est bien superieure, non pas à l’esperance de perte, mais à l’esperance de moindre gain.

Je prefere laisser courrir des gains, que de laisser courrir des pertes.

Les pertes, je les coupe.

Ou je ne vous rejoins pas c’est par rapport à la notion de protection. C’est le capital qu’il faut protéger a tout prix. Aujourd’hui, les 5 000 euros de départ sont protégés de par l’ampleur des gains.
Si je vends un titre prometteur qui est en tendance fortement haussiere des que j’ai  5, 10, 20 ou 30% de gain et qu’aucun signal n’est invalidé (raison d’achat), quel est l’interet d’investir en actions ?
Dans ce cas, il vaut mieux acheter des obligation d’Etats non ?

Donc tout dépends de ce que l’on recherche.

A coté de ma poche action en PEA, j’ai d’autres actifs, moins volatifs, plus sures etc …. Mais sur la poche action, je ne vois pas l’interet de couper ses gains sous pretexte que l’on en a trop fait.

Car si j’extrapole vos raisonnements, cela revient à couper ses gains car on a trop gagné. Ce n’est pas ma logique.

Interessant d’en discuter.

Pour info, RAL represente hier soir 24% du PEA, et mis à part une attention à apporter à la hausse des taux, je reste haussier sur le titre.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#12 08/04/2011 15h52 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Super_Pognon a écrit :

Je rejoins kiceca. Il est très facile de tout perdre, mais se refaire avec presque rien, c’est une autre histoire.

Si le cours du titre s’était effondré (divisé par 4), quelle conséquence ?

Premièe chose, je ne serais pas rester les bras croiser à regarder le titre dévisser.

Mes investissements sont dans une optique LT. Mais je ne suis pas marrié avec mes actions smile

Donc si un evenement majeur sur les marchés ou sur le titre survient et que celui ci ne fait partie du plan, je vends.

De plus, les règles de marché (très interessant et utile de les apprendre) font qu’un titre ne peut pas être divisé par 4 comme cela. C’est techniquement impossible. Il y a les réservations etc …

Maintenant, il y a toujours le cas exceptionnel. La guerre, l’explosion nucléaire qui entrainent la fermeture des bourses, la radiation des titres   etc …. Dans ce cas, ces questions ne se posent même plus.
Si l’on batit sa stratégie en fonction de ce type d’évenement, alors c’est que le marcgé action n’est pas le bon support pour ses investissements.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#13 08/04/2011 15h54 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   231 

Bah voilà : tu raisonnes par rapport au capital de départ, et moi en terme de patrimoine en valeur de marché.
Les plus-values non réalisées, je les compte déjà comme "à moi". En fait, ma feuille de suivi de titres ne mentionne même pas les prix de revient.

Mais je comprends ton approche, si tu dors bien avec et t’es à l’aise, y’a pas vraiment de problème…

Et pour parler un peu d’autre chose que des pondérations, je trouve le choix des titres très bon.

Hors ligne

 

#14 08/04/2011 15h59 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   143 

Toute estimation, quelle soit fine, grossière, recherchée ou qu’importe, a ses limites. Personne n’a prévu, ou estimé, le risque de faillite d’Enron ou de Lehman Brothers.

Le risque est certes très faible. Mais que fais-tu si par malchance il tombe sur le titre qui fait 80% de ton portefeuille ?

Je ne suis pas un exemple avec ma multitude de lignes, mais il faut un minimum de diversification.

On ne maîtrise pas grand chose. Des initiés ont accès à bien plus d’info que nous, les comptes peuvent être truqués, un loi peut changer la donne dans un secteur, spéculation sur le titre et manipulation du marché… Il y a un risque "entreprise".

edit : je raisonne comme Nikki, en terme de valeur de marché, pas de capital de départ.

Dernière modification par Super_Pognon (08/04/2011 16h00)

Hors ligne

 

#15 08/04/2011 17h14 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Tu parles de diversifcation.

Mais cette diversfication ne doit pas être cantonnée au compte titre ou au PEA.

A coté de mon PEA, ou à l’époque de mon compte titre, j’ai (cf  ma presentation) des AVs, un PEE, de l’immobilier etc ….

Donc une ligne qui fait 28% du PEA ne fait pas 28% de l’ensemble de mon patrimoine, mais 28% du PEA qui est la poche reservée aux actions en directe.

Maintenant, si je perds la totaité de cette ligne en raison de la fin du monde par exemple smile smile Qu’ai je perdu ?

Ma mise initale : 5000 euros par exemple.

Maintenant je vends ma ligne car mes signaux haussiers sont invalidés (chute du benef, provisions, baisse dividende etc …). Je vendsma ligne de 20 000 euros, et j’achete 4 lignes de 5 000 euros, qui elles seront protéger.

Je trouve ce mécansime beaucoup plus souple et efficace que de se fixer des règles gravées dans le marbre, qui au final, n’exploite jamais au mieux la situation du moment, et qui empechent de faire bon nombre de plus valus.

Bien sur, je ne suis pas comme deja explique dans le "buy & forget". Il faut un minimum de "money management".

On a rien sans rien.

Et après plus de 10 ans de bourse, je suis arrivé à la conclusion que les regles sont faites pour se donner un cadre,, mais pas s’enfermer dans celui ci. Ces regles doivent aussi être adaptées en fonction de la situation.

Donc couper des gains parceque l’on a trop gagné, n’est pas ma méthode. Couper des gains car les criteres qui ont pousses a l’achat du titre ne sont plus respectes, est ma methode.
Couper des gains car le risque de marché est trop important est ma methode. A ce titre, je n’ai quasiment rien perdu pendant la crise des subprimes. J’etais sortis du marché quelques semaines avant. J’ai cert eus de la chance, mais j’ai l’outrecuidance de penser qu’il n’y a pas que lachance smilesmile

A+
Zeb

Hors ligne

 

#16 09/04/2011 07h55 → Portefeuille d'actions de Zeb

Kiceca
Invité

zeb a écrit :

Super_Pognon a écrit :

Je rejoins kiceca. Il est très facile de tout perdre, mais se refaire avec presque rien, c’est une autre histoire.

Si le cours du titre s’était effondré (divisé par 4), quelle conséquence ?

Premièe chose, je ne serais pas rester les bras croiser à regarder le titre dévisser.

Mes investissements sont dans une optique LT. Mais je ne suis pas marrié avec mes actions :)

Donc si un evenement majeur sur les marchés ou sur le titre survient et que celui ci ne fait partie du plan, je vends.

De plus, les règles de marché (très interessant et utile de les apprendre) font qu’un titre ne peut pas être divisé par 4 comme cela. C’est techniquement impossible. Il y a les réservations etc …

Maintenant, il y a toujours le cas exceptionnel. La guerre, l’explosion nucléaire qui entrainent la fermeture des bourses, la radiation des titres   etc …. Dans ce cas, ces questions ne se posent même plus.
Si l’on batit sa stratégie en fonction de ce type d’évenement, alors c’est que le marcgé action n’est pas le bon support pour ses investissements.

A+
Zeb

Exemple d’un cas que j’ai vécu en 2003 : Alstom que je venait d’acquérir à ouvert en chute plus de 50 % t il n’y avait ni guerre ni explosion nucléaire.

 

#17 09/04/2011 10h43 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Kiceca,

Mais tu trouveras toujours des exemples et des contre exemples.

Ton but en bourse c’est quoi ?

Gagner de l’argent en moyenne, sur l’ensemble de tes positions, ou bien gagner a tous les coups sur toutes les positions ?

Si ton aversion au risque est a ce niveau, pourquoi investis tu directement en actions ?

J’accepte de gagner de l’argent, donc il faut accepter d’en perdre.

Je me repete, mais si ton objectif n’est de jamais perdre 50% sur un titre lors d’un evenement exceptionnel, donc par nature imprevisible, n’achete pas d’actions.

Ceci dit, en 2003, sur Alstom, je ne serai jamais rentrer sur le titre en raison de sa configuration graphique. Ceci dit, il est toujours facile de le clamer maintenant, on est bien d’accord.

Pour ma part, j’ai même eus un titre radié de la quote. Perte seche et totale de la ligne et sans moyens de sortir car le titre etait suspendus. C’est la contrepartie qu’il faut accepter, et qui se trouve en face de gains de 50, 100, 200 ou 300%.

Maintenant, je pense avoir suffisamment détailler ma méthode, le pourquoi et le comment.

Pour terminer, je suis convaincu que la performance sur la poche action, c’est à dire plus risquée du patrimoine, est meilleure sur les portefeuille focalisées (5 à 15 titres par exemple), que sur les portefeuilles larges, style 20, 50 ou 100 titres. Bien sur, cette strategie n’a de sens que si l’invesstisseur a d’autres poches d’investissement en dehors de ses actions.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (09/04/2011 10h50)

Hors ligne

 

#18 09/04/2011 14h32 → Portefeuille d'actions de Zeb

Kiceca
Invité

c’était juste un point de vue. Maintenant, c’est votre portefeuille…. Libre à vous de le gerer comme vous l’entendez.

 

#19 09/04/2011 22h17 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   20 

Bonsoir.

Deux choses :

Perdre 50% sur un titre… c’est aussi parce que vous l’avez maintenu. Savoir accepté une perte, savoir sortir, est pour moi primordial.

Zeb, je suis surpris qu’en tant qu’utilisateur de l’analyse technique, vous n’ayez pas parlé du risque de marché.

Qu’une ligne représente 28% du portefeuille ne signifie pas que l’on va perdre 28% du portefeuille en cas de… (chute?).

Si le risque de marché est jugé faible par l’investisseur, la ligne a beau représenter 28%, ça n’indique en rien la prise de risque réel.

Seul compte le risque pris.

Personnellement, quand je prends une position, je ne prends que sur des repli au sein d’une tendance. Acheter une tendance, c’est avoir un faible risque de marché contre soit. J’entends déjà dire "mais on ne sait pas si elle va continuer ou s’arrêter"… et alors? tant que la tendance est caractérisée, pas de souci… bien sûr les dernières entrées seront sans doute perdante, mais on en aura déjà très bien profité.

J’ai personnellement profité à mort de mes positions sur RHA, POM ou AKE l’an dernier. J’ai perdu toutes mes dernières positions dessus, mais j’ai énormément gagné avant avec. Et quand je perds, je ne perds que 0.4% de mon capital INITIAL.

Bien sûr quand on ne met pas de stop, qu’elle qu’en soit la raison, que l’on fait du buy & hold, que l’on est en mode espoir, ou que l’on fait confiance aux fondamentaux en faisant fi de ce que veut le marché, qu’on est observateur plutôt qu’acteur, on n’utilise pas ce concept.

Avant chaque entrée, je mesure mon risque de marché (j’établi deux scénarios : celui où j’ai raison, et celui où j’ai tord. J’analyse à partir de quel prix j’ai eu tord d’entrer sur le titre, c’est ça mon risque de marché).

Si mon risque de marché est de 10%, et que je ne compte risquer que 1% de mon capital, je vais calibrer ma position en fonction de cela : quel nombre d’actions dois-je acheter pour que si le marché décale de 10%, je ne perde que 1%.

Si mon risque de marché est de 5%, et que je risque toujours ce 1%, bien entendu, ma position sera DEUX fois plus importante que précédemment. Elle représente donc DEUX fois plus de mon portefeuille. Pourtant j’ai le même risque.

Si mon risque de marché est de 2% (ce qui arrive souvent sur les ETF personnellement), ma position sera 5 fois plus grosse !!

Dans tous les cas, j’aurais risqué la même somme. Et si je suis victime d’un méchant gap, ce sont les règles du jeu.

Deuxièmement :

Investir, c’est prendre un risque, chacun a une résistance au risque.

Je ne vois pas en quoi prendre plus de risque est déméritant.

Dans tous les cas, zeb a réalisée une superbe transaction. Le résultat est là.

Au final, seul compte le résultat sur le long terme. Je ne comprends donc pas vos réactions.

Qu’importe le risque, tant que l’on sait ce que l’on fait, et que l’on sait le rentabiliser.

Dernière modification par DM (09/04/2011 22h18)


Trader - analyste technique, et je le vis bien. Formation Trading - Gestion portefeuille - Mon portefeuille boursier

Hors ligne

 

#20 09/04/2011 23h02 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Yo DM,

Le risque de marché, au sens de "qu’est ce qui peut faire dévisser mon titre", j’en parle dans mon message de 15h43 hier.

Content de te lire.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (09/04/2011 23h04)

Hors ligne

 

#21 09/04/2011 23h16 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Nikki a écrit :

Bah voilà : tu raisonnes par rapport au capital de départ, et moi en terme de patrimoine en valeur de marché.
Les plus-values non réalisées, je les compte déjà comme "à moi". En fait, ma feuille de suivi de titres ne mentionne même pas les prix de revient.

Mais je comprends ton approche, si tu dors bien avec et t’es à l’aise, y’a pas vraiment de problème…

Et pour parler un peu d’autre chose que des pondérations, je trouve le choix des titres très bon.

Merci pour le compliment Nikki.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#22 09/04/2011 23h18 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Kiceca a écrit :

c’était juste un point de vue. Maintenant, c’est votre portefeuille…. Libre à vous de le gerer comme vous l’entendez.

Oui, il me semble avoir encore cette liberté.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#23 14/05/2011 18h52 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

Bonsoir,

Je suis un infâme spéculateur. Rentré à la hier soir sur Rodriguez. Critères purement techniques.

Le PEA est constitué à ce jour de :

Liquidités 23%
Rodriguez 4,1% / -0,29%
Sodexo 9,67% / +45,35%
Vivendi 6,24% / +19,83%
Sanofi 6,57% / +12,94%
France Telecom 9,40% / +3,18%
Air Liquide 8,93% / +80,96%
Rallye 24,73% / +307%
Total 7,92% / -2,38%

La plus value n’est pas calculée par rapport au PRU, mais par rapport au point mort, c’est à dire, PRU moins les dividendes déjà versés et crédits d’impôts encaissés.

Performance YTD : 5,16%

A+
Zeb

Hors ligne

 

#24 14/05/2011 19h36 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   

A ta place j’allègerais quand même Rallye.
En vendre 1/3 par exemple, ou la moitié.

Hors ligne

 

#25 14/05/2011 19h46 → Portefeuille d'actions de Zeb

Membre
Réputation :   104 

FCP a écrit :

A ta place j’allègerais quand même Rallye.
En vendre 1/3 par exemple, ou la moitié.

Pour quelle raison ?

A+
Zeb

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech