Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 03/06/2012 03h01 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Membre
Réputation :   43 

On veut partout nous faire croire que tout va aller de plus en plus mal, que tout va péter. Gave termine son dernier post par "Je crois sincèrement, de toute mon expérience, que nous sommes à la veille d’une panique magistrale." Mais je crois qu’il ne faut pas oublier une chose : la bourse est toujours une anticipation. Peut-être qu’on ira plus mal demain mais ce n’est pas une raison pour que la bourse baisse. Au contraire je parierais même sur le scénario suivant : ça ira effectivement plus mal demain (faillite de pays et/ou de banques, + de chômage, etc…) MAIS dans la foulée on aura été obligé de prendre des mesures fortes pour améliorer l’avenir, la bourse pourrait alors monter par optimisme pour l’avenir, même si ça va encore plus mal à ce moment précis.

En résumé, il me semble qu’il ne faut pas oublier que ce n’est pas parce que ça ira plus mal demain que la bourse ne va pas monter, a fortiori quand il y a un consensus comme maintenant (ce consensus étant la garantie que les cours actuels reflètent déjà ce pessimisme par anticipation de l’avenir). J’enfonce des portes ouvertes mais ce n’est peut-être pas inutile de remettre un peu d’optimisme dans le coeur des investisseurs :-)

Question subsidiaire : quel était le sentiment général avant le krach de 1929 ? Je vais lire sur le sujet et on en reparle.

Dernière modification par Golliwogg (03/06/2012 03h01)

Mots-clés : bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme

Hors ligne

 

#2 03/06/2012 06h18 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Membre
Réputation :   

Un petit documentaire sur la crise de 1929, je l’ai trouvé vraiment intéressant :

en 2 parties :



Hors ligne

 

#3 03/06/2012 09h39 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Membre
Réputation :   43 

Je suis en train de regarder le documentaire, merci pour le lien. Ils parlent effectivement d’un optimisme général avant le jeudi noir, c’est donc très différent d’aujourd’hui.

Hors ligne

 

#4 03/06/2012 11h01 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Membre
Réputation :   44 

Certes mais les cours sont bien plus haut qu’en mars 2009 et pourtant qu’est ce qui s’est amélioré depuis ?
Les banques sont toujours très vulnérables, les Etats (Europe et Etats-Unis) sont encore plus endettés et ont émis davantage de monnaie, il n’y a pas eu non plus de régulation de la finance et les CDS continuent d’être échangés…

Dernière modification par gilgamesh (03/06/2012 11h01)

Hors ligne

 

#5 03/06/2012 11h31 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Membre
Réputation :   554 

Bonjour,

Il me semble qu’il faut penser à un truc très important : la décennie 1929 est la seule période étendue de l’histoire où les profits des entreprises ont baissé. Ce n’est pas le cas aujourd’hui.

Toutefois, nul ne sait si le marché va monter ou baisser, et j’ai envie de dire peu importe : si le marché baisse, on est heureux de se renforcer à bon compte, s’il monte, on est malheureux de ne plus pouvoir se renforcer à bon compte, n’est-ce pas ? :-)

A long-terme, les niveaux des marchés ne sont pas dangereux par rapport au risque de perte permanente en capital. Mais rien n’exclut une baisse avant un gros bull market, ou n’importe quoi d’autre !

Hors ligne

 

#6 03/06/2012 13h34 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Membre
Réputation :   57 

Un meilleur point de comparaison me semble plutôt 1929/2007.

Les  grands bear markets depuis un siècle :
The Four Totally Bad Bear Recoveries:  Where Is Today’s Market? - dshort - Advisor Perspectives

Vous avez tout à fait raison de dire qu’on ne peut pas prévoir l’évolution future des marchés financiers. Je suis convaincu qu’il s’agit un processus chaotique et que d’infimes différences à un instant t peuvent totalement modifier son évolution.

Hors ligne

 

#7 04/06/2012 22h42 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Membre
Réputation :   70 

Je pense aussi que si l’on veut comparer à 1929 il faut prendre 2007 comme point de départ, voire 2008 avec la faillite de Lehman mais pas 2012.

A propos de bear market, le topix a atteint un plus bas de près de 30 ans…
Bourse de Tokyo : Fort recul à Tokyo, plus bas de près de 30 ans pour le Topix
Topix ? Wikipédia

Hors ligne

 

#8 04/06/2012 22h56 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Membre
Réputation :   60 

okavongo a écrit :

Je pense aussi que si l’on veut comparer à 1929 il faut prendre 2007 comme point de départ

Pourquoi pas 2000?

Hors ligne

 

#9 04/06/2012 23h19 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Membre
Réputation :   70 

Il me semble que 2000 n’a pas le coté "krach général" de 2008 avec Lehmann. On parle plus de l’éclatement de la "bulle techno" que de Crise. Par contre, c’est vrai que si l’on parle de bear market alors 2000 est un bon point de départ…

Hors ligne

 

#10 05/06/2012 01h35 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Membre
Réputation :   60 

okavongo a écrit :

Il me semble que 2000 n’a pas le coté "krach général" de 2008 avec Lehmann. On parle plus de l’éclatement de la "bulle techno" que de Crise. Par contre, c’est vrai que si l’on parle de bear market alors 2000 est un bon point de départ…

Oui, et il y aurait "1937=2007"

Hors ligne

 

#11 05/06/2012 09h54 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Membre
Réputation :   104 

La crise débute aux US dans la seconde moitié de 2007 avec la crise des subprimes et non lors de la faillite de Lehman, faillite qui avait été précédée par d’autres banques liée à un encours de crédit hypothécaire trop important.
Elle ne ressemble pas à la crise de 1929 d’abord de par son ampleur et par la gestion de la crise.
Lors de la crise de 29 la seule mesure qui avait été prise était le protectionnisme ce qui avait encore aggravé la crise et le ‘new deal’ n’a pas eu de grand effet, il intervient quand la crise est finie.

La crise actuelle voit une intervention, plus ou moins concertée, des états pour aidé les banques dont la faillite aurait des conséquences systémique.

D’abord l’intervention des états est Keynésienne, augmentation des dépenses, mais avec la longueur de la crise les états déjà endetté ne peuvent plus financer la relance par les dépenses et adoptent des mesures d’austérités, de réformes structurelles afin de dégager de nouveau moyens pour relancer les investissements productif.

Les politiques actuelles ont été initiées par la Suède (93-94) suite au choc causé par la faillite de l’URSS et par L’Allemagne (2003-05) suite à l’indigestion provoquée par l’absorbation de l’Allemagne de l’est. La plupart des pays de l’Europe du nord ont déjà effectuée les réformes structurelles nécessaires.
L’Allemagne après 10 ans d’austérité relève nettement ses salaires, avec l’assentiment du ministre des finances Wolfgang Schäuble.

Je ne pense pas comme certains qu’il suffit de ne rien faire et d’attendre que la locomotive Allemande se remette en marche à toutes vapeur, les wagons sont surchargé, vétuste ; débordent et fuient de toutes part.

Les recettes sont connues, ce qu’il faut c’est du volontarisme politique.
On peut toujours accuser l’Allemagne de courir trop vite, mais la cause réelle est notre surpoids.

Hors ligne

 

#12 26/06/2012 09h55 → Crise de 1929 vs 2012 : optimisme vs pessimisme (bourse, boursier, crise 29, krach, pessimisme)

Administrateur
Réputation :   1307 

Comme promis, voici quelques extraits du livre La crise de 1929 Anatomie d’une catastrophe financière qui montrent je trouve bcp de similitudes avec ce que nous avons connu récemment.

Sur la bulle pré-1929 (similitude avec la bulle de 2000, voir 2007)

Des personnes qui ne connaissent rien à la bourse, se mettent à acheter, et même à crédit :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_crise-1929-1.gif

Sur le biais "systématiquement" haussier des médias

Pendant la bulle et tout au long de l’éclatement de la bulle, c’est le moment d’acheter, tout va bien :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_crise-1929-2.gif

Sur les magouilles des banquiers

Cela ne s’est pas trop vu en France, mais aux USA post-crise subprime, il y a eu quelques brèves sur des hauts dirigeants de banques, qui ont utilisé des ressources de leurs banques pour spéculer à titre privée via des fonds offshore. Ici en 1929 :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_crise-1929-3.gif
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_crise-1929-4.gif
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_crise-1929-5.gif

Sur les banquiers qui ne sont pas responsables

Cela rappelle étrangement l’audition de Lloyd Blankfein devant le Sénat américain en 2010 :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_crise-1929-6.gif

Sur les banquiers, leur rémunérations et l’analyse post-bulle

Quelque chose de familier :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_crise-1929-7.gif

1929 était il y a 83 ans. :-)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech