Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 12/05/2012 12h30 → Expatriation : conversion vers une retraite par capitalisation ?

Membre
Réputation :   

Bonjour,

je débute une réflexion sur le frein que peut constituer le système des retraites par répartition en France pour une éventuelle accession à un statut de rentier dans plusieurs années…(en tous cas nettement avant l’age légal de la retraite).

Je constate que mes revenus salariés en France sont certes plutot comfortables mais inconciliables avec une indépendance financière à court ou moyen terme. En travaillant à l’étranger, j’aurais probablement la possibilité d’accélérer une telle évolution. Je souhaite néanmoins prendre en compte dans ma réflexion les aspects cotisations retraite payées au cours des 10 dernieres années en France.

Dans un monde idéal, je souhaiterais donc trouver une solution qui me permette de :
1) convertir mes droits à retraite français dans un système de capitalisation à l’étranger (existe-t-il des accords permettant de solder ces droits via une soulte payée à un système de capitalisation à l’étranger, dans le cadre d’une expatriation ?)
2) bénéficier d’un système de retraite moins pénalisant qu’en France sur les dates à partir desquelles il est possible de toucher une rente (peut on se voir verser une rente calculée de manière plus ou moins actuarielle en fonction des versements et nombre d’années de cotisation?)

Vous allez peut être trouver ma réflexion un peu naïve, d’autant plus que si une telle solution existait, elle permettrait également de contourner la diminution/disparition anticipée des retraites françaises…mais je tente ma chance !

Merci de votre aide et longue vie à ce forum !

Dernière modification par Julien81 (12/05/2012 12h31)

Hors ligne

 

#2 12/05/2012 15h05 → Expatriation : conversion vers une retraite par capitalisation ?

Membre
Réputation :   29 

A mon avis, les réponses aux deux questions sont négatives.

A priori chaque pays a son propre système de cotisation à la retraite avec ses règles propres. Même lorsqu’il est possible de cotiser moins longtemps, il ne me semble pas possible de partir en retraite avant 60 ans dans le meilleur des cas (Québec, Luxembourg) car il faut cotiser un nombre d’années minimum qui est souvent de 40 ans au total dans le meilleur des cas. Et chaque caisse de retraite du pays dans lequel tu as travaillé, te verse la retraite pour laquelle tu as cotisé dans le pays au prorata du nombre d’années travaillées.

Même lorsque tu cotises à ta propre retraite dans un système privé (exemple du libéral), on ne te verse pas ta retraite avant un certain âge, souvent 65 ans.

Dernière modification par Myrtilles (12/05/2012 15h06)

Hors ligne

 

#3 12/05/2012 15h48 → Expatriation : conversion vers une retraite par capitalisation ?

Membre
Réputation :   17 

Bonjour,

Ce que vous cherchez n’existe pas. Pour les expats soit les systèmes sont coordonnés /soit ils sont propres à chaque pays, en fonction de la présence ou non d’une convention, mais il n’y a pas de possibilité de toucher un capital.

Si vous voulez être libre, la seule solution est la capitalisation à titre privé dès maintenant et de croiser les doigts pour que le capital amasser soit suffisant avant 60 ans.

J’ai traité la retraite des expats dans cet article si vous voulez en savoir plus : http://www.epargne-en-france.com/expatr … e-retraite

En espérant que cela vous aidera.

Hors ligne

 

#4 13/05/2012 05h51 → Expatriation : conversion vers une retraite par capitalisation ?

Membre
Réputation :   31 

Et si vous souhaitez profiter de l’etranger tout en cotisant en France, vous pouvez alors cotiser a la CFE (Caisse des Francais a l’Etranger)…

Hors ligne

 

#5 13/05/2012 10h41 → Expatriation : conversion vers une retraite par capitalisation ?

Membre
Réputation :   

merci pour vos réponses, donc pas de solution miracle a priori.

J’en déduis donc, avec la lecture complémentaire de la file suivante : Cotisations retraites Arrco et Argic : quel rendement ? que la meillleure approche dans mon cas est peut etre la suivante :

1) constituer son propre systeme de capitalisation, avec une epargne régulière en considérant les cotisations retraites versées en France comme une perte sèche probable

2) en cas d’expatriation, choisir (dans la mesure du possible) le système de retraite local le plus léger en terme de cotisation et éviter les systèmes de retraite complémentaires, en particulier si celles ci ne sont pas réalisées par capitalisation. Dans une optique où les retraites en France n’auront pas grande valeur, je ne vois pas vraiment l’utilité de cotiser à l’étranger pour la CRE /Arco ou à l’Ircafex/Agirc puisque la cotisation à ces régimes deviennent optionnels

3) au moment du départ en "rente", faire ses calculs en fonction du pays d’implantation sur le meilleur moyen de cotiser à moindre cout pour atteindre les seuils de départ à la retraite qui seront en vigueur et ainsi toucher le peu qu’il y aura à toucher.
Je comprends qu’en France, pour ces dernieres années du moins, la meilleure option est probablement d’avoir une activité permettant de générer des revenus d’environ 7000€ / an (probablement réalisable via une activité LMP mais je ne retrouve plus sur cette info)

Cela reste encore un peu approximatif de mon côté, mais je vais continuer à travailler ce sujet et surtout travailler tout court car le chemin sera long !

Hors ligne

 

#6 23/05/2012 08h09 → Expatriation : conversion vers une retraite par capitalisation ?

Membre
Réputation :   17 

Julien81 a écrit :

1) c en considérant les cotisations retraites versées en France comme une perte sèche probable

?? je ne vois pas pourquoi vous ne pourriez pas toucher la retraite de votre régime que vous choisissiez de vivre en France ou à l’étranger.


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "expatriation : conversion vers une retraite par capitalisation ?"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech