Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/05/2012 13h13 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   25 

Je ne suis pas encore un fan de radins.com - mais là, j’ai envie de pousser un petit coup de gueule.

Je suis en train d’organiser une semaine de vacances en France profonde (le Morvan, patrie de François M. - un ami de tous les rentiers) et je me rend compte que les petits déjeuners - facturés à part par les hôtels (moyens - type 2*) - le sont entre 8 € et 12 € par personne !

Ceci pour un (mauvais !) café, un bout de pain voire un jus d’orange….

Bref, à ce niveau, coût de revient de l’ordre de 2 € - ou prix au PMU local pour 3 €… bref, autant chacun a le droit de gagner sa vie, autant ça sent l’abus.

Bref, je boycotterais !


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

#2 11/05/2012 13h16 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   69 

le petit dej’ inclus ou non dans le prix, c’est la grande différence entre les hôtels et les chambres d’hôtes.
Il faut arracher quelque chose par la négociation, s’en faire offrir un ou plusieurs, tentez votre chance, s’ils vous veulent vraiment ils craqueront !  bon courage !

Dernière modification par Job (11/05/2012 13h32)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#3 11/05/2012 13h19 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   113 

Je suis d’accord avec vous Michel, autant sortir de l’hôtel et prendre le petit déjeuner en terrasse d’un café (si café il y a …).


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#4 11/05/2012 13h35 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   69 

… et si la voisine de table est attrayante…)

un peu de sérieux, on est sur "investisseurs heureux" : je négocie systématiquement sur le budget petit dej’ quand je dois aller à l’hôtel en famille (à 4 ou 5)

Dernière modification par Job (11/05/2012 13h37)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#5 11/05/2012 14h36 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   158 

Ben début avril dans un relais et château dans la Drôme avec madame j’ai vu mieux  :
23€-pers le petit dej !

Résultats :
- Le 1er jour on a pris le petit dej à 10h et on a fait un véritable brunch. On a ensuite sauté le repas du midi !
- le second jour on ne l’a pas pris et on a acheté un croissant et un jus de fruit dans la boulangerie du coin le tout pour 4 €!

Dernière modification par Shagrath (11/05/2012 14h37)

Hors ligne

 

#6 11/05/2012 14h49 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   48 

A l’arrivée, ca vaut plus le coup d’aller dans des 4* en réservant un peu à l’avance par le net et en payant à l’avance que d’aller dans certains 2 ou 3*.

Alors évidemment, dans la France profonde il est compliqué d’aller trouver des chaines d’hôtel 4* mais d’une manière générale, en comparant les prix entre un 3* à 80 voir 85€ la nuit hors petit déjeuner et un 4* qu’on peut trouver selon les endroit aux alentours de 110/115€ la nuit (en s’y prenant bien, on en trouve pas mal à ce tarif) avec les petits déjeuner occidentaux (donc buffets salés & sucrés), le choix est très vite fait.
En ajoutant le petit déjeuner, on arrive vite aux alentours des 100€ pour une chambre en 3* par couple.

Dernière modification par Saydji (11/05/2012 15h50)

Hors ligne

 

#7 11/05/2012 15h40 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   25 

Autant payer un repas au resto qui nécessite un vrai savoir-faire - un vrai cuisinier - OK, autant j’ai du mal à comprendre le prix et la plus value apportée par la préparation d’un petit déjeuner quand cela se limite à un café + pain. (je ne parle pas d’un PDJ dans un relais et châteaux - là, c’est autre chose et le prix peut se justifier)

Sur l’aspect négociation, je répugne à le faire - on n’est pas à Marrakech - et je préfère voter avec mes pieds - sans donner d’informations aux hôteliers abusant.


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

#8 29/04/2015 09h44 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   

Je vois bien que la discussion est très ancienne - 2012 - mais je la ressorte puisque je suis en train de créer un hôtel. wink

Alors, la petite explication pourquoi un petit déj’ à l’hôtel coûte si cher - peu importe si c’est 12 € dans un 2* ou 36€ dans un 5*+) n’est pas seulement que b**king.com bouffe une bonne partie des revenus*  mais qu’il est tout simplement très difficile de faire du bénéfice avec un hôtel…

Je parle du résultat net de l’exploitation. La plupart des hôtels sont pas des entreprises et rassemblent plus à des associations de passe-temps; ils sont plus au bord de la faillite qu’autre chose…

Quand on voit les prix des nuitées "200,00€" et le prix du petit déj "25,00€", on pense que le propriétaire devrait être riche pourvu les prix qu’il encaisse ..
et en réalité, la boite est souvent déjà sous sauvegarde et même les employés ne le savent pas (en partie).
Je parle des R&C que je viens d’inspecter.
Si le sujet vous intéresse: les bilans des hôtels sont accessibles sur le net.
Je sais que cela nuit à notre image d’hôtel de luxe de le dire publiquement mais .. le luxe souvent là que pour les clients.

Je vois bien votre mécontentement quant au prix du petit déj’ et pourtant: 
45% des hôtels ne font pas de résultat net.

*Quant au résultat de la boite Priceline (propriétaire de B**king.com): elle a fait un CA de 53 Mrd $ en 2014 si je m’rappelle bien ..

Dernière modification par maprovence (29/04/2015 09h50)

Hors ligne

 

#9 29/04/2015 09h54 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   51 

Au sujet des R&C le gros problème est qu’ils ont pour beaucoup vécu trop longtemps abrités derrière cette marque prestigieuse sans prendre en compte l’essor des sites comme tripadvisor qui permettent aux clients de connaitre la qualité du produit.

Si vous regardez les notes qu’ont les r&c elles sont nettement inférieures à ceux d"hotel de standing prix équivalent.

Bcp de gens dont moi sont okays pour payer 200-300€ pour un chouette moment mais sont exigeants et ça bcp d’hotelier ne l’ont pas compris.

Pour revenir au ptit déj j’ai du payer celui du royal de la baule lors de la thalasso de madame qqchose comme 30-40€ / pers. et cela ne me dérange nullement car le contenu/cadre justifiaient cela.

Hors ligne

 

#10 29/04/2015 09h56 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   

En ayant moi meme deja regarde a reprendre un hotel … J’etais effare de voir les depenses enormes de sous traitance , les factures folles pour la nourriture ou les produits de lessive.. plus chers car livres plutot que d’aller chez auchan une fois par semaine!!
Et lorsque j’aborde le sujet avec un des patrons , il m’a repondu " pas que ca a faire d’aller faire les courses".. mais c’etait pareil pour tout!

je suis actuelleement aux usa, ici mes hotels "minables", a 60 dollars la nuit,
propose lit king size, propre, climatisation, tv, internet, parking gratuit et petit dejeuner continental ( comprendre: cafe, jus d’orange, cereales, toast, donuts, rien de chaud genre oeuf/gaufres) inclus.. Prix formule 1 mais gestion "famille", bien plus agreable!! et ils s’en sortent sans soucis!

Hors ligne

 

#11 29/04/2015 10h36 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   

Entièrement d’accord.
Les R&C ont surtout un problème d’image - l’âge moyen du client …c’est un retraité.  ;-)

On ne parle même pas du standard des hôtels moyens de 4* en France.
Je pense qu’ils vont disparaître tôt ou tard, les chaînes américaines sont en train de créer des vrais 4 et 5* (notamment en Provence et à la Côte) qui seront efficaces et là pour faire de l’argent.

@ jcdesusa
Félicitations!
Je suis ja-lou-se ;-)
Je n’aurais pas cette possibilité d’aller aux US mais j’ai passé un bon bout de temps à NY à la fac.
Je vais devoir créer un hôtel dans le sud de la France; les hôtels à vendre le sont pour des bonnes raisons… Je n’y vois pas l’intérêt.

Quant à la gestion des coûts fixes et variables…
Moi aussi, j’avais l’impression qu’il les gèrent très mal. 
En calculant les prix des produits de nettoyage par jour, je suis même arrivé dans un hôtel à vendre à X Mio € à 300 € pour les produits par jour (!).
Non, ce n’était pas un Palace; il y avait juste une surface total de 900 m2 à nettoyer.
Que faut il pour couvrir cette surface des produits?
J’ai fait le calcul avec une couche de 2 mm: 3 bouteilles au grand maximum. Donc la bouteille de produit de nettoyage à 100 € - autant de prendre du Châteaux d’un domaine!

Autrement dit, il n’y avait pas seulement les produits de nettoyage et toutes les sous-traitances qui étaient hors de prix. Les prix des fonds de commerces le sont également.

Pour tout dire, je crois que nous allons faire les courses une fois par semaine chez Aldi.

En dehors du fait que ces produits sont fortement cancérogènes…
J’ai travaillé pendant mes études dans la fabrication de ces produits en Chine; ils sont livrés en Europe sous les noms des marques .. bien connues. Je n’achèterais jamais cela.
Je vais faire utiliser uniquement du concentré de citron, le vinaigre, du savon de Marseille et l’eau de javel à la limite.

Au niveau de l’efficacité, c’est bien la même chose et surtout pour le concentré de citron et l’essence de vinaigre, c’est bien plus écologique.

Hors ligne

 

#12 29/04/2015 10h49 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   219 

Question béotienne : Le modèle économique de la chambre d’hôte n’est-il pas aujourd’hui plus intéressant ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#13 29/04/2015 15h47 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Banni
Réputation :   -3 

La France est quand même l’un des rares pays au monde où le petit-déjeuner ne soit pas compris dans le prix de la chambre : il faut compter au moins 5€ et l’on peut facilement arriver jusqu’à 15€, tout cela pour une piètre qualité. Le pire ce sont sans doute ces ignobles confitures sous cellophane et sans saveur, comme si un hôtelier ne serait pas capable de se fournir en pots de confiture de bonne qualité comme on en mange à la maison.

J’ai résolu le problème simplement : je ne prends plus le petit-déjeuner à l’hôtel, mais vais acheter un pain au chocolat à la boulangerie avant de prendre un café au comptoir le plus proche. C’est un peu pingre mais je m’en sors pour 2,20€. Evidemment, le taulier fait un peu la gueule…

Dernièrement à Chamonix en période de ski hors scolaire, j’ai trouvé un 3 *** qui ne facturait que 57€ pour la chambre mais réclamait 13€ pour le petit-déjeuner. Chaque matin, je me faisais un plaisir de faire un grand sourire à la patronne avant de me précipiter à la boulangerie juste en face. Quelle bonne surprise quand j’ai demandé ma note : les petits-déjeuners étaient facturés car, à en croire la dite patronne, tous les clients le prennent ! Cela s’est arrangé car j’ai bien sûr réclamé !

Hors ligne

 

#14 29/04/2015 15h51 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   146 

Ce n’est pas qu’en France que ça arrive, c’est le cas aussi dans la plupart des grandes villes où une bonne partie de la clientèle y vient pour du business et se fait payer l’hôtel plus le petit déjeuner par leur société.
J’ai déjà eu le cas à Londres où le petit déjeuner coûtait dans les 25£ ou à NY avec un petit déjeuner à 30$ alors qu’il y a des starbucks un peu partout.

Hors ligne

 

#15 29/04/2015 16h04 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   51 

Avez vous vérifier que les mauvais résultats des hôtels ne sont pas simplement liés à un choix juridico-fiscal consistant à faire posséder les murs par une autre entité légale.

Si j’achetais ce genre d’actifs ce serait ma premiere décision de gestion.

Hors ligne

 

#16 29/04/2015 19h36 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   28 

Goupil

je ne suis pas d’accord, dans beacoup de pays au monde les petis dej sont payants et les prix sont équivalents entre 25 et 40 € ou $ pour une categorie élevée.
Ce n’est pas un probéme de pays mais de catégorie. Effectivement aux US dans les motels c’est compris mais pas au Sofitel à New york ou au Four Seasons de San Fransisco.
Aprés c’est juste une maniére de presenter les chose, les hoteliers pourraient offrir le petit dej et monter le prix de la chambre comme les chambres d’hotes. Au final ça ne change pas grand chose.

PS. Je suis actuellement en Corse dans un Relais Chateaux et je suis trés heureux de payer 32€ le petit dej que nous prenons face à la mer au bord de la piscine °°).

Hors ligne

 

#17 29/04/2015 21h00 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Banni
Réputation :   -3 

Bonsoir,

13€ cela me fait bondir mais 32€ ou 40$ je crois que le petit-déjeuner ne serait pas digéré. Je comprends bien que la Corse est magnifique, mais que peut-on bien manger pour ce prix-là au petit-déjeuner ?

Je ne fréquente pas les hôtels que vous citez, mais me dirige plutôt vers le 1er prix. Dans cette gamme, le petit-déjeuner n’est jamais compris en France ; à l’étranger, autant que je puisse me souvenir (Europe, Amérique du nord et latine, Afrique australe, Océanie), il est inclus la plupart du temps.

Lorsque je travaillais, étant agent public, j’avais doit en tout et pour tout à 60€ par nuitée ; à ce prix-là on devient regardant et même en faisant attention, il est difficile de se loger pour ce prix dans certaines villes.

Hors ligne

 

#18 29/04/2015 22h35 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Modérateur
Réputation :   168 

Bonsoir,

Pour un peu fréquenter le "milieu", le PDJ dans un hôtel représente 50% de la rentabilité.
Actuellement et depuis quelques années, il y a une baisse du taux d’occupation:
- que ce soit loisirs (baisse du pouvoir d’achat, vacances moins longues, moins loin, concurrence Airbnb & co, chambres d’hôte)
- ou business (baisse des coûts des budgets déplacement, moins de séminaires/conventions/réunions, dématérialisation des moyens de communication, moins de commerciaux divers et variés…).

A cela se rajoute:
- Une baisse du taux de prise du PDJ de plus de 10% pour à nouveau une raison économique avec substitution par de la consommation extérieure (supermarché, café, boulangerie etc…)
- Une baisse des revenus des chambres phagocytés par les différentes plateformes de réservation (Booking, Expedia, Hotels…) qui non seulement font baisser le prix des chambres mais également prennent des marges colossales (jusqu’à 30%…).

Bilan de la chose, les hôtels ont 2 choix (enfin se les imposent eux-même), soit faire monter les prix (difficile en contexte crise) soit baisser la qualité du PDJ dans sa composition (foodcost). Sur ce dernier point, vous achetez une prestation complète sans savoir ce qui la compose, alors qu’on vous mette un jus d’orange premium ou un 1er prix concentré congelé reconstitué, vous ne le savez pas à l’avance ni même sur le coup puisqu’il n’y a pas de marques. Alors comme beaucoup, après coup vous vous dîtes que le rapport qualité/prix est dispendieux et vous n’en prenez pas la fois d’après.
Je pourrais d’ailleurs vous parler d’une chaîne qui proposait les mêmes qualité de produits que ce soit en bas ou haut de gamme, et le pire dans le tout, c’est que les clients ne se plaignaient pas !

Peu d’hôteliers prennent le pari de monter la qualité sans changer le prix afin d’avoir par la suite une augmentation du taux de prise et du taux d’occupation. Ils voient le cash immédiat car les charges courent quoi qu’il en soit.
Certains on même essayé la formule comme au troquet du coin café/croissant et ça n’a pas plus fonctionné pour autant, bien au contraire, ils vendaient autant de PDJ avec moins de revenus !

Ensuite il faut savoir que la notion de luxe comme cité précédemment ne vaut souvent que pour le client, on fait plus de marge et de résultat net avec un fast food qu’avec un restaurant gastronomique, souvenez-vous Loiseau…


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#19 29/04/2015 23h11 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   60 

Dans les pays anglos saxons la prestation est différente avec un veritable repas, oeuf, fruits, charcuterie, semi plats, souvent une attention du détail supérieure. Alors que dans les pays latins un jus d’orange immonde (90% sucre 10% orange), de mauvaises céréales, du pain. Je ne le prends pas, et dejeune mieux pour 5 Euros grand maximum en ville.
C’est difficile pour les hoteliers mais que peut on y faire?

Hors ligne

 

#20 30/04/2015 06h53 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   96 

Alexis92 a écrit :

Au sujet des R&C le gros problème est qu’ils ont pour beaucoup vécu trop longtemps abrités derrière cette marque prestigieuse sans prendre en compte l’essor des sites comme tripadvisor qui permettent aux clients de connaitre la qualité du produit.

Si vous regardez les notes qu’ont les r&c elles sont nettement inférieures à ceux d"hotel de standing prix équivalent.

Bcp de gens dont moi sont okays pour payer 200-300€ pour un chouette moment mais sont exigeants et ça bcp d’hotelier ne l’ont pas compris.

Pour revenir au ptit déj j’ai du payer celui du royal de la baule lors de la thalasso de madame qqchose comme 30-40€ / pers. et cela ne me dérange nullement car le contenu/cadre justifiaient cela.

Rien ne justifie un ptdj à 40 euros, même au Royal de la Baule…

Hors ligne

 

#21 30/04/2015 08h37 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   28 

roudoudou,

alors j’imagine que vous ne comprennez pas non plus une coupe de champagne à 22€, une bouteille d’eau à 9€….et encore moins une chambre à 500€. Ce sont les tarifs pratiqués dans ce ce genre d’établissements. 30-40€ le petit déj, ce n’est méme pas le prix d’un plat à la carte du restaurant.

Et franchement entre le lieu souvent trés sympa, le service au top ( oeufs ou crépes  souvent préparées par un cuistot à la demande), jus de fruits frais, pain et croissant frais et bons, buffets salés….ce n’est pas du vol.

Si vous passez une semaine au club med tout est compris  effectivement vous n’allez pas voir le  détail du petit dej mais au final l’adition sera sensiblement la méme.

Et puis cela crée des emplois, c’est trés positif.  Je ne vois vraiement pas ou est le probléme.

Hors ligne

 

#22 30/04/2015 10h43 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Banni
Réputation :   -3 

mercators a écrit :

roudoudou,

Et puis cela crée des emplois, c’est trés positif.  Je ne vois vraiement pas ou est le probléme.

Votre altruisme mérité d’être salué. C’est en effet un point auquel je ne pense pas vraiment quand j’achète quelque chose ; la seule chose qui me préoccupe quand j’achète c’est ce que cela va me coûter…il m’arrive d’ailleurs de faire des études de prix en en fin de compte de me réjouir de l’économie que je réalise en n’achetant pas.

En l’espèce, au vu des tarifs que vous relatez, les employeurs pourraient avoir la décence de proposer des bons salaires ; compte-tenu des difficultés qu’ils ont à recruter, même en période de chômage massif, je crains qu’ils ne soient beaucoup moins altruistes que vous.

Hors ligne

 

#23 30/04/2015 11h41 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   146 

goupil a écrit :

Bonsoir,
13€ cela me fait bondir mais 32€ ou 40$ je crois que le petit-déjeuners ne serait pas digéré. Je comprends bien que la Corse est magnifique, mais que peut-on bien manger pour ce prix-là au petit-déjeuner ?

Certains petits déjeuners ( surtout dans les pays anglo-saxons ) méritent largement les 30€ voire plus vu qu’il y a du jus frais pressé sur place, 36 sortes de pains frais, de viennoiseries … sans oublier la partie salée avec omelettes, œufs brouillés, bacon …

Par contre certains hôtels Français proposent des petit-déjeuners à 15 euros mais avec un jus industriel, des viennoiseries surgelées … et là effectivement ça ne vaut pas le coup.

Hors ligne

 

#24 30/04/2015 11h44 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Membre
Réputation :   51 

roudoudou a écrit :

Alexis92 a écrit :

Au sujet des R&C le gros problème est qu’ils ont pour beaucoup vécu trop longtemps abrités derrière cette marque prestigieuse sans prendre en compte l’essor des sites comme tripadvisor qui permettent aux clients de connaitre la qualité du produit.

Si vous regardez les notes qu’ont les r&c elles sont nettement inférieures à ceux d"hotel de standing prix équivalent.

Bcp de gens dont moi sont okays pour payer 200-300€ pour un chouette moment mais sont exigeants et ça bcp d’hotelier ne l’ont pas compris.

Pour revenir au ptit déj j’ai du payer celui du royal de la baule lors de la thalasso de madame qqchose comme 30-40€ / pers. et cela ne me dérange nullement car le contenu/cadre justifiaient cela.

Rien ne justifie un ptdj à 40 euros, même au Royal de la Baule…

Qu’est ce que vous en savez ? Y avez vous seulement été ou est ce seulement un avis basé sur du vent ?

Hors ligne

 

#25 02/05/2015 13h40 → Petit déjeuner à l'hôtel : pas donné !

Banni
Réputation :   -3 

Il n’y a pas que le petit-déjeuner qui est cher ; le prix de la chambre continue de grimper année après année.

Il y a 30 ans, la piaule 1er prix coûtait 50 francs avec douche et WC sur le palier, télévision en salle commune. Ce n’était pas toujours très reluisant et il fallait supporter le bruit des ivrognes au bar du rez-de-chaussée jusque tard dans la nuit, mais cela permettait de se loger pour pas trop cher. A cette époque, les hôteliers faisaient leur marge sur le bar davantage que sur le petit-déjeuner.

Désormais, il faut compter 40€ avec douche WC et TV dans la chambre ; quant aux ivrognes, ils sont morts ou le patron a fini par fermer le bar suite aux plaintes des clients ! Ce qu’il ne gagne plus sur le dos des poivrots, il essaye de le gratter sur le petit-déjeuner.

Passer de 50 F à 40 € en 30 ans, c’est sans doute beaucoup plus que l’inflation, mais c’est vrai que l’on ne compare pas la même chose puisque le confort de la chambre s’est accru.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech