Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#126 15/10/2012 18h12 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   21 

theblackcarpet a écrit :

, est ce normal que quelqun qui n’a fait que détenir 200m2 à Paris (non loués !!) de 1999 à 2010 a gagné l’équivalent de 9090 euros par mois net d’impots pendant 10 ans ?

sauf erreur de compréhension de ma part, j’ai saisi que si vous parliez de quelqu’un qui n’a fait que détenir, donc sans travailler pour l’obtenir, c’est qu’il en a hérité, ou qu’on lui a donné.

Hors ligne

 

#127 15/10/2012 18h35 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Quand je dis détenir ca n’est pas hérité, il n’y a aucun lien…

Détenir ca peut être :

Avoir acheté cash ou a crédit sa résidence principale.

Ca veut juste dire que quelqun qui n’a fait qu’acheter sa résidence principale et simplement la détenir a gagné 9000 euros par mois pendant 11 ans net d’impot.

Par rapport a quelqun qui bosse, qui créé son entreprise etc… et qui est taxé (et qui prend des risques donc, en plus) je trouve ca tellement injuste et contre productif. En plus une pierre qu’elle valle 5 ou 5000 euros ca reste une pierre, une immobilisation non productive donc plus la pierre est chere plus elle absorbe de la richesse qui ne va pas ailleurs…

Hors ligne

 

#128 15/10/2012 18h36 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   60 

jeamb a écrit :

interview "effrayante" de L.Parisot… je ne sais pas ou on va, mais le message me semble assez clair

Laurence PARISOT a écrit :

Extrait:

Nous savons tous que la situation économique est gravissime. Moi-même, je disais avant l’élection que la situation était préoccupante. Mais aujourd’hui, nous sommes passés d’un avis de tempête à un avis d’ouragan. Certains patrons sont en état de quasi-panique

Il y a dix ans, l’Allemagne était l’homme malade de l’Europe et si nous ne faisons rien, bientôt ce sera au tour de la France.

30 milliards d’euros, ce serait le minimum pour réduire l’écart avec l’Allemagne

Je qualifierais même de trompe l’œil la réduction de 10 milliards qu’il affiche. Elle consiste seulement en un ralentissement de la hausse habituelle des dépenses. Imaginez une personne qui, après avoir grossi chaque année de deux kilos, croirait maigrir en n’en prenant qu’un!

L’ignorance économique dans laquelle les Français ont été maintenus depuis des années est scandaleuse et explique ce grand «bordel» intellectuel.

Il faut dire les choses clairement. L’article 6 n’est pas acceptable, même modifié. Nous ne serons pas les complices d’une erreur économique fondamentale et désastreuse. Sur ce refus vient de se constituer pour la première fois de l’Histoire ce que l’on pourrait appeler une interpatronale de vingt organisations, qui toutes demandent le retrait pur et simple de cet article.

Source : Laurence Parisot : «La situation est gravissime»

Je ne comprends pas ce que vous voulez dire, en quoi trouvez-vous cette interview "effrayante"?

GoodbyLenine a écrit :

c’est la fiscalité de tous ceux qui permettent de créer ou développer des entreprises générant de l’activité en France en général, que ce soit par leur travail ou par leur capital. Je ne sais pas trop comment, par contre.

Pour une fois nous sommes exactement en phase. Moi je dirai simplement : FACILITER TOUTE ACTIVITE, qu’elle soit travail, initiative, ou investissement, TOUTE ACTIVITE.

Mais tout comme vous, je ne vois pas comment cela est possible en France. Cela suppose une libéralisation, un changement du paradigme de l’Etat en France, et NI LES POLITIQUES NI LES CITOYENS ne sont prêts pour cela. A chacun d’en tirer ses conclusions.

Pour répondre à votre interrogation GBL, comment?, moi je ne vois qu’une voie, hélas impraticable: une baisse PREALABLE des dépenses sociales, permettant une baisse RADICALE (en fait totale) des prélèvements sur les activités récemment initiées et n’ayant pas encore "produit" (au sens de couvrir la mise initiale). Dans un deuxième temps, les prélèvements viendraient puiser leur quote-part, mais seulement après que la richesse aurait été produite.

Mais ceci est inconcevable. Donc inutile d’en parler.

Dernière modification par placementapapa31 (15/10/2012 18h50)

Hors ligne

 

#129 15/10/2012 23h23 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   31 

Je trouve cela effrayant car ce qui s’annonce n’est pas tres prometteur… c’est "effrayant" car on ne peux pas dire qu’on n’aura pas été prevenu… et c’est toujours affrayant car je ne suis pas sur qu’en face (politiques de tout bord) on ecoute ce qui remonte du terrain…

Je vais faire tres basique, vous m’en excuserez, mais je ne comprends pas trop en quoi il est insurmontable de gerer un budget: on le fait tous a la maison, et le but n’est pas compliqué: vous devez avoir moins de depenses que de revenus.

Ce n’est pas le cas: vous reduisez les depenses, vu que vous ne pouvez pas (ou difficilement en un temps tres court) augmenter votre salaire. point barre.

Pour l’etat, la marge de manoeuvre est selon moi facilitée, normalement, de part le fait qu’ils peuvent, en plus de reduire les depenses, augmenter les revenus (impots direct & indirect, etc…).

Donc je ne comprends pas la premiere demarche: on depense plus que ce qu’on a, donc on augmente les revenus. NON ! reduisez d’abord les depenses,comme chacun le fait dans sa compta perso.

Je ne juge pas le gouvernement actuel (enfin si en fait), mais les autres avant celui-ci ont fait surement plus ou moins pareil pendant les 20/30 dernieres années…

pourquoi 99,9% de la population arrive a gerer un budget (non sans mal mais y arrive) et pas l’etat depuis 30 ans?

Hors ligne

 

#130 16/10/2012 00h14 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   554 

Parce que la population n’a pas besoin de gagner des voix pour la prochaine éléction ? L’objectif principal d’un homme politique est de gagner un maximum de voix, n’est-ce pas ?

Imaginez que demain, je vous propose le plan de réduction des dépenses suivant : j’enlève toutes les allocations de solidarité ainsi que la sécurité sociale, CMU et assimilés, et que je passe à un système de retraites 100% privé où chacun cotise pour soi.
Je suis à peu près certain de réduire significativement les dépensesde l’Etat, je pense que nous sommes d’accords là-dessus. En revanche, je suis encore plus certain que je ne gagnerai pas de voix indépendamment du fait que je résouds un problème de fond. Je suis même assuré d’avoir la fronde dans les rues.

Voilà caricaturalement le problème qui se pose aux politiques.

Hors ligne

 

#131 16/10/2012 00h53 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   60 

Bonne synthèse (hélas) de la problématique des élus.

Il existe toutefois des élus qui se sacrifient à l’intérêt du pays, baisse à l’extrême les dépenses quelques années, le Peuple (comme il doit est pas content), mais au bout du compte le pays se remonte (car il n’y a pas plus efficace et d’action rapide, que la baisse des dépenses n’es déplaise), mais à la fin l’élu est tout de même sacrifié et certainement ne sera pas réélu (15% de popularité aujourd’hui) : je pense à l’exemple de la Lituanie.

Mais un gouvernement ferme doit aussi savoir gérer la fronde dans les rues, et n’est pas arrêté dans ses réformes nécessaires par cette potentialité. Le peuple ne peut-être souverain dans des questions qui le dépasse : macroéconomie, finance, investissement, management, gestion des comptes public … (un peu comme si moi je prétendais être souverain dans les questions de sous-marins nucléaires, quoi! Quelle blague).

Dernière modification par placementapapa31 (16/10/2012 00h58)

Hors ligne

 

#132 16/10/2012 01h08 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   31 

Je comprends bien, mais naivement, on met des gens au pouvoir pour qu’ils, dans notre periode actuelle, redressent les comptes du pays, pas pour qu’il disent ce que certains veulent entendre non?

moi, je veux bien etre solidaire, et payer la CMU, la secu, l’AME et tout le reste… mais aujourd’hui, peut-on encore se le permettre? je ne dis pas qu’il faut tout supprimer demain (je n’ai pas dit supprimer les depenses, mais les reduire).

Quand je lis ca, je me dis qu’il faut bien faire quelque chose non? Parce que si on ne fait rien, et bien les choses se feront d’elles-memes, une fois devant le mur, et ca sera ancore plus dur… et on peux pas dire qu’on etait pas prevenu

le figaro a écrit :

D’après les dernières prévisions, les caisses de l’Arrco (pour les salariés non cadres) seront vides en 2020 alors qu’elles devraient finir cette année à près de 42 milliards d’euros. Celles de l’Agirc (pour les cadres), qui devraient conclure 2012 avec plus de 6 milliards dans les tiroirs, seront, elles, asséchées dès 2017

Il faut sauver les retraites complémentaires

Les politiques ne devraient pas faire des reformes pour faire plaisir au peuple, mais faire des reformes pour leurs biens (beaucoup on manifesté contre la reforme de la retraite, mais finalement, beaucoup disent maintenant qu’il n’y avait pas trop d’autres choix)

Je pense qu’il faut maintenant admettre qu’on ne peux plus vivre comme on l’a fait pendant les 30 dernieres années… c’est certes dur, mais c’est ainsi.

Hors ligne

 

#133 16/10/2012 02h04 → Francois Hollande président...

Modérateur
Réputation :   1084 

sergio8000 a écrit :

L’objectif principal d’un homme politique est de gagner un maximum de voix, n’est-ce pas ?

C’est peut-être le cas d’une minorité d’homme politique, mais pas de tous. A mon avis, la majorité pense quand même à faire le bien du peuple, et considère être plus en mesure d’y parvenir que les autres (d’où la volonté d’être élu) peut-être souvent à tord. (Pour ma part, je pense qu’il n’est pas facile du tout de diriger pour faire le bien de tous.) 

Si cette motivation "être ré-élu" était vraiment l’objectif principal, il faudrait juste interdire de se représenter 2 fois à n’importe quel mandat électif, pour rendre les hommes politiques plus raisonnables.

sergio8000 a écrit :

Imaginez que demain, je vous propose le plan de réduction des dépenses suivant : j’enlève toutes les allocations de solidarité ainsi que la sécurité sociale, CMU et assimilés, et que je passe à un système de retraites 100% privé où chacun cotise pour soi.

Je suis à peu près certain de réduire significativement les dépenses de l’Etat, je pense que nous sommes d’accords là-dessus. En revanche, je suis encore plus certain que je ne gagnerai pas de voix indépendamment du fait que je résouds un problème de fond. Je suis même assuré d’avoir la fronde dans les rues.

Il n’est pas du tout évident qu’un tel plan améliore la situation économique d’un pays.
La "fronde dans les rues" ne serait pas la seule difficulté. Même sans fronde, il y aurait aussi une explosion de la pauvreté et de la précarité, et du nombre de personnes incapables de se soigner, voire se loger, avec tout ce qui va avec. Etes-vous certain de préférer vivre dans un tel pays, même en faisant partie de ceux qui financièrement en tireraient avantage ? 

Vous remarquerez d’ailleurs que les pays qui ont bien réussi y sont généralement parvenu, non pas en privilégiant uniquement le "chacun pour soi", mais en s’occupant aussi des plus faibles des leurs, tout en maintenant une incitation suffisante pour ceux qui créent le plus de valeur pour l’ensemble. Selon les pays, leur tradition et la mentalité de leurs habitants, l’équilibre entre le "chacun pour soi" et le niveau d’aide aux plus faibles est différent, mais les extrêmes (100% chacun pour soi, 100% tout à tous) n’ont pas vraiment donné de bons résultats.
"La valeur d’une société se mesure à la place qu’elle réserve aux plus faibles et aux plus démunis des siens." a dit FB (homme politique ayant pris de grosses vestes récemment).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#134 16/10/2012 04h57 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Pour moi, il est clair que l’homme politique ressemble au cadre de grosse boite. Il est individualiste et ambitieux, cherche à faire avancer la boite non pas comme un but, mais comme un moyen de parvenir à une reconnaissance de son management et d’obtenir une promotion (donc à des fins personnelles)
L’homme politique est le même.

Qu’est ce qui permet à l’homme politique d’assouvir ses ambitions? les voix des électeurs.

A partir de la tout est dit. Ils ne prennent pas une décision parce qu’elle est bonne à prendre, mais parce que le ratio perception / communication / efficacité est bon.
Je ne veux pas croire que nos politiques soient stupides, seulement leur métier n’est pas de gouverner dans le bien de l’intérêt général, mais de se faire élire.

Pourquoi Hollande mène-t-il sa politique actuelle?  car un contre pouvoir est apparu, les marchés. Imaginez ce qui se passerait si les taux d’emprunt augmentaient?

La France n’a rien fait depuis 20 ans ou plus, droite ou gauche.

La France ne fera rien avant d’être au pied du mur.

Et si un politique veut faire, il aura peu de temps, car le scrutin ne le lui pardonnera pas.

Une chose que je ne comprends pas d’ailleurs, si quelqu’un pouvait m’expliquer. Pourquoi fait on tout ce qu’on peut pour maintenir sous perfusion l’immobilier en France?
Les prix sont délirants dans les grandes villes, et les politiques ne semblent pas s’en inquiéter outre mesure.
Par exemple, je ne comprends pas pourquoi on ne taxe pas les plus values de cession des résidences principales. Pour moi l’immobilier est la plus grosse injustice des 10 dernières années. Pensez un couple qui n’achète pas en 90 à Paris pour privilégier leur mobilité professionnelle, pendant que d’autres achètent. 20 ans plus tard, on a un couple riche et un couple pauvre. (Le riche ayant peut être bénéficié de prestation chomage & Co, alors que l’autre a déménagé pour s’adapter)

Dernière modification par NicoZ (16/10/2012 04h58)

Hors ligne

 

#135 16/10/2012 08h41 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   69 

Je ne puis m’empêcher de penser à Gerhardt Schröder qui a su prendre de bonnes décisions pour l’avenir économique de l’Allemagne dès 2002, au prix de sa défaite aux élections de 2005.
Voilà quelqu’un que l’on peut qualifier d’Homme d’Etat.


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#136 16/10/2012 10h56 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   554 

GoodbyLenine a écrit :

Il faudrait juste interdire de se représenter 2 fois à n’importe quel mandat électif, pour rendre les hommes politiques plus raisonnables.

C’est une excellente idée, au moins à titre préventif. Je vous souhaite d’avoir raison sur les motivations de chacun.

GoodbyLenine a écrit :

Il n’est pas du tout évident qu’un tel plan améliore la situation économique d’un pays.
La "fronde dans les rues" ne serait pas la seule difficulté. Même sans fronde, il y aurait aussi une explosion de la pauvreté et de la précarité, et du nombre de personnes incapables de se soigner, voire se loger, avec tout ce qui va avec. Etes-vous certain de préférer vivre dans un tel pays, même en faisant partie de ceux qui financièrement en tireraient avantage ?

Je donne simplement un exemple caricatural de plan immédiat de réduction de dépenses. Je ne souhaite pas que cela arrive (la seule partie que je pourrais défendre est que les allocations n’incitent pas à travailler dans les banlieues du type Galion 3000 / 4000 en région parisienne, ce dont un homme politique ne peut pas vraiment se rendre compte parce qu’il n’y a jamais vécu), et ce même si je ne vis pas en France et ne souhaite pas y vivre de manière permanente. Je suis tout à fait pour une solidarité, mais moins imposée et plus sélective.

Hors ligne

 

#137 16/10/2012 20h04 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   60 

Ricklatrick a écrit :

theblackcarpet a écrit :

, est ce normal que quelqun qui n’a fait que détenir 200m2 à Paris (non loués !!) de 1999 à 2010 a gagné l’équivalent de 9090 euros par mois net d’impots pendant 10 ans ?

sauf erreur de compréhension de ma part, j’ai saisi que si vous parliez de quelqu’un qui n’a fait que détenir, donc sans travailler pour l’obtenir, c’est qu’il en a hérité, ou qu’on lui a donné.

Ces "calculs" empreints d’idéologie de doivent pas faire oublier de déflater la PV éventuelle du propriétaire par le taux d’inflation de 99 à aujourd’hui, ni de déflater le revenu financier qu’il tirerait de son nouveau capital, compte-tenu à la fois de l’inflation donc, mais aussi de la baisse des taux nominaux et de la hausse des prélèvements sur les revenus du capital dans la même période.

De cette façon on aurait une estimation plus juste et objective de son enrichissement réel.

Hors ligne

 

#138 17/10/2012 07h38 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   31 

theblackcarpet a écrit :

Quand je dis détenir ca n’est pas hérité, il n’y a aucun lien…

Détenir ca peut être :

Avoir acheté cash ou a crédit sa résidence principale.

Ca veut juste dire que quelqun qui n’a fait qu’acheter sa résidence principale et simplement la détenir a gagné 9000 euros par mois pendant 11 ans net d’impot.

Par rapport a quelqun qui bosse, qui créé son entreprise etc… et qui est taxé (et qui prend des risques donc, en plus) je trouve ca tellement injuste et contre productif. En plus une pierre qu’elle valle 5 ou 5000 euros ca reste une pierre, une immobilisation non productive donc plus la pierre est chere plus elle absorbe de la richesse qui ne va pas ailleurs…

je suis d’accord avec vous sur la comparaison avec un entrepreneur, mais a la base, je ne pense pas qu’on achete sa RP dans l’idee d’en faire un business pour gagner de l’argent.

Il y a quelque personne sur le forum qui sont locataires et pourtant qui aurait les moyens d’acheter. Ils ont fait un autre choix. Je ne pense pas que ceux qui ont acheté en 99 pensait que les prix allaient s’envoler ainsi. Idem en 2008. Si on pouvait connaitre les evolutions des prix futurs (immo ou bourse), on serait tous millionnaire

L’achat de sa RP est aussi un risque financier et je ne suis pas sur que ceux qui achete maintenant auront les memes chiffres que vous annoncez dans 10 ans.

Pour moi, l’achat d’une RP comprend aussi une part de risque, donc de dire ’ne fait qu’acheter’ ou ’simplement detenir’ me parait un peu…dedaigneux (meme si ce n’est pas trop le terme recherché)

Diriez-vous pareil de quelqu’un qui "n’a fait qu’acheter" pour 150K€ d’action ACA il y a 3 mois et puis "simplement les detenir"… Il aurait pourtant multplié par 2 sa mise, juste en 3 mois (et non 10 ans)…

Je comprend votre point de vue mais je cherche a vous donner le mien: l’achat d’une RP (pour moi, GBL aura surement un autre avis) est un investissement comme un autre, avec ses risques et ne doit pas etre fait pour gagner de l’argent (a la base). Si vous en gagnez tant mieux, mais je ne pense pas que ce soit le premier objectif…

Cdlt

Hors ligne

 

#139 17/10/2012 07h45 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   21 

rappelons aussi que si votre RP voit sa valeur multipliée par 3 en 15 ans, vous n’en retirez une plus value que si vous ne rachetez pas sur le même marché.

dit autrement, les gens qui ont acheté à Paris il y a 15 ans font 0 de plus value s’ils vendent pour racheter un bien à Paris (bien dton la valeur a elle aussi été multipliée par 3). et ne constatent de PV réelle que s’ils vont s’installer en Haute Marne /Meuse. ce qui n’arrive pas tous les jours.

ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant.

Hors ligne

 

#140 17/10/2012 08h35 → Francois Hollande président...

Administrateur
Réputation :   1309 

Je partage absolument l’avis de Rick theblackcarpet (me suis mélangé) et ce sujet de la fiscalité de la RP me sort pas les yeux.

C’est absolument SCANDALEUX que la +Value sur la RP soit totalement exonérée de prélèvements sociaux.

Voir qu’on augmente encore la fiscalité de l’imposition sur les +Values de session d’entreprises (alors que 50% des entreprises sont mortes au bout de cinq ans) tandis que la RP reste un havre fiscal m’écœure complètement.

J’ai plusieurs exemples dans mon entourage de +Value de 300 000 EUR, totalement net d’impôts et prélèvements sociaux, juste en ayant acheté en 1998-2003 sur Paris avec éventuellement l’aide de papa-maman.

Pour accumuler le même patrimoine, j’ai du bosser 60 heures par semaine pendant des années comme freelance et payer des tonnes et des tonnes d’impôts en tout genre, sans compter la prise de risque.

C’est notre fiscalité et notre système social qui encourage à la bulle immobilière et à la paresse française, où il est plus rentable (en terme de rdt/risque) d’acheter sa RP, d’avoir deux enfants et pantoufler comme salarié dans un grand groupe avec PEE et avantages en tout genre que d’être locataire, célibataire et monter sa boite !

Et sachant que dans les grands groupes, la carrière se joue en partie au diplôme, nous avons un parfait exemple de reproduction sociale (tout comme les jeunes qui peuvent acheter à Paris sont aidés par leur parents).

Ricklatrick a écrit :

dit autrement, les gens qui ont acheté à Paris il y a 15 ans font 0 de plus value s’ils vendent pour racheter un bien à Paris (bien dton la valeur a elle aussi été multipliée par 3). et ne constatent de PV réelle que s’ils vont s’installer en Haute Marne /Meuse. ce qui n’arrive pas tous les jours.

Certes, mais selon la même logique, dans ce cas dès lors que je réinvestis mes plus-values boursières elles ne devraient pas être taxées…

jeamb a écrit :

[…] Si vous en gagnez tant mieux, mais je ne pense pas que ce soit le premier objectif…

Nous sommes bien d’accord que la motivation de l’achat de la RP n’est pas forcément la +Value et qu’il y a une part de risque, mais je ne vois pas en quoi cela justifie l’exonération de prélèvements sociaux ?

Hors ligne

 

#141 17/10/2012 08h51 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Vous voulez dire que vous partagez mon avis plutot non ? ;-) car rick ne dit pas du tout ca smile

En effet je pense aussi.

Pour repondre a jeamb sur les actions alcatel, ca n’est pas comparable et je l’ai dit :

1)  ca n’est pas le meme risque sur l’action alcatel
2) si vous achetez alcatel justement et vous gagnez vous allez refiler 50% dela pv a l’etat….

Hors ligne

 

#142 17/10/2012 09h42 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   31 

non non pas alcatel surtout pas !!! :-) ACA (credit Agricole)

si vous le mettez au sein d’un PEA, vous payez (dans 8 ans) 15,5% de PS…

IH a écrit :

Nous sommes bien d’accord que la motivation de l’achat de la RP n’est pas forcément la +Value et qu’il y a une part de risque, mais je ne vois pas en quoi cela justifie l’exonération de prélèvements sociaux ?

vous voulez niveler de cette facon, moi je dirais pourquoi a t-on tout simplement des PS?

IH a écrit :

J’ai plusieurs exemples dans mon entourage de +Value de 300 000 EUR, totalement net d’impôts et prélèvements sociaux, juste en ayant acheté en 1998-2003 sur Paris avec éventuellement l’aide de papa-maman.

oui d’accord mais comme cela a été dit plus haut, a moins de changer de region pour une moins cher, votre PV est reinvesti dans votre nouvelle RP, donc vous ne la voyez pas.

Et tout les saliriés avec deux enfants dans des entreprises avec PEE (en gros moi) ne pantoufle pas (la richesse de ces entreprises ne se fait pas toute seule non plus) ;-) Mais je suis d’accord avec vous que monter sa boite est bien plus risqué…

Hors ligne

 

#143 17/10/2012 09h54 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Oui c’est juste pour les PS si cest au sein d’un PEA mais vous prenez plus de risques et vous etes plus impose. plus de risques car au moins votre RP a une valeur d’usage

Pour l’immo je suis d’accord que si c’est reinvesti on ne voit pas la pv. C’est pour cette raison que comme je disais plus haut je ne comprends pas pourquoi on a pas un systeme de taxation si l’argent de la vente n’est pas reinvesti dans l’achat d’une nouvellle RP : systeme en vigeur aux US

Beaucoup de gens revendent leur RP a Paris pour aller ailleurs et surtout la generation 55-65 ans pour leur future retraite. En vendant a des prix astronomiques actuellement il y a un transfert de richesse de cette classe d’âge vers les plus jeunes qui s’endettent beaucoup et longtemps pour acquerir le logement. C’est d’autant plus injuste que cela touche les jeunes qui ont reussi mais n’ont pas d’aide parentale (les autres le transfert de richesse est compense par les donations qui sont elles meme souvent construites avec la hausse du patrimoine immobilier)

Dernière modification par theblackcarpet (17/10/2012 09h57)

Hors ligne

 

#144 17/10/2012 16h20 → Francois Hollande président...

Modérateur
Réputation :   1084 

jeamb a écrit :

l’achat d’une RP (pour moi, GBL aura surement un autre avis) est un investissement comme un autre, avec ses risques et ne doit pas etre fait pour gagner de l’argent (a la base). Si vous en gagnez tant mieux, mais je ne pense pas que ce soit le premier objectif…

Si, si : je suis d’accord avec jeamb wink.

En plus, on n’investit ainsi pas sans but/objectif : acheter sa RP permet de répondre à un besoin concret (se loger, loger sa famille) pendant pas mal d’années (tant qu’on conserve cette RP). Ca permet de ne pas avoir besoin de financer pendant toute cette période la location de son logement, en plus de "stocker" de la valeur (qui pourra servir à acquérir autre chose quand on vendra cette RP). Ca ne permet bien sur pas d’être certain de préserver cette valeur, ou de la faire croitre, mais ça présente quand même souvent un profil de risque/rentabilité favorable.

Mais, si on n’est pas convaincu qu’on souhaitera occuper la même RP pendant pas mal d’années, les frottements (les frais liés à l’achat) pourront être trop importants, et il vaudra mieux rester locataire.
De même, si les prix d’achat sont trop élevés par rapports aux loyers (relativement à la rentabilité d’autres placements) et qu’on n’anticipe pas une hausse encore significative de ces prix d’achat, alors  d’autres investissements seront meilleurs (auront un meilleur couple rentabilité/risque) il vaudra aussi mieux rester locataire. 

Cependant, je comprend mal la logique qu’il y a à exonérer la plus-value sur la RP de toute imposition et prélèvement sociaux. Les justifications habituellement avancées (on a besoin de tous les fonds obtenu de la vente de sa RP pour financer une nouvelle RP, tout le monde a besoin d’une RP, telle RP est dans la famille depuis X années, etc.) ne me semblent tenir bien longtemps , et ne sont pas suffisants à la justifier.
Cette exonération est susceptible de donner lieu à pas mal d’abus (du genre : je transforme tel bien locatif pendant quelques temps en ma RP juste avant de le vendre avec PV), et fige la répartition des richesses dans la société.
Il n’est pas forcément facile d’y remédier sans créer une autre usine à gaz (ex : limiter le montant de la PV exonérée, obliger à réemployer les fonds retirés pour acquérir une autre RP, etc.), ou inquiéter voire mécontenter bon nombre d’électeurs, mais ça permettrait à tout le monde de comprendre certains anachronismes du système actuel d’imposition des plus-values (immobilières et mobilières) qui ne tiennent pas compte de l’inflation. Peut-être d’ailleurs que ça mettrait aussi en pleine lumière certaines limites du principe d’imposer le capital comme le travail (la RP, c’est bien du capital, donc la PV sur la RP, c’est …).

InvestisseurHeureux a écrit :

J’ai plusieurs exemples dans mon entourage de +Value de 300 000 EUR, totalement net d’impôts et prélèvements sociaux, juste en ayant acheté en 1998-2003 sur Paris avec éventuellement l’aide de papa-maman.

Pour accumuler le même patrimoine, j’ai du bosser 60 heures par semaine pendant des années comme freelance et payer des tonnes et des tonnes d’impôts en tout genre, sans compter la prise de risque.

C’est notre fiscalité et notre système social qui encourage à la bulle immobilière et à la paresse française, où il est plus rentable (en terme de rdt/risque) d’acheter sa RP, d’avoir deux enfants et pantoufler comme salarié dans un grand groupe avec PEE et avantages en tout genre que d’être locataire, célibataire et monter sa boite !

Ca s’est un peu vérifié sur les 10 dernières années (avec l’immobilier faisant x3 en 7-8 ans), mais ça n’a pas toujours été la norme, et on peut penser qu’elle ne le sera pas dans le futur.
Vous sous-estimez peut-être aussi la pénibilité et les inconvénients de pas mal de jobs de "salarié dans un grand groupe".


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#145 17/10/2012 17h37 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   60 

GoodbyLenine a écrit :

comprendre certains anachronismes du système actuel d’imposition des plus-values (immobilières et mobilières) qui ne tiennent pas compte de l’inflation

Oui mais attention : arme à double tranchant pour le percepteur, en cas de déflation du prix des actif, héhé (si pv = 0, un taux forfaitaire sur 0 ça fait 0)

Par contre, en cas d’intégration des pv au barème IR, un barème ça se gèle, et je suppose donc que ça peut aussi se contracter…

Hors ligne

 

#146 17/10/2012 18h51 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   21 

@ IH et "letapisnoir" :

vous me faites dire ce que je n’ai pas dit !

je ne dis pas que c’est bien et économiquement juste de ne pas être imposé sur la PV de sa RP !

Hors ligne

 

#147 17/10/2012 19h13 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   17 

GBL a écrit :

Il faudrait juste interdire de se représenter 2 fois à n’importe quel mandat électif, pour rendre les hommes politiques plus raisonnables.

Sergio8000 a écrit :

C’est une excellente idée, au moins à titre préventif. Je vous souhaite d’avoir raison sur les motivations de chacun.

Je pense que le  délai d un seul mandat est trop court pour mener à terme un projet - De plus bien avant la fin du premier mandat on sera en campagne électorale généralisée ,  plus personne n ose prendre d initiative
Une limitation a deux mandats me paraît  plus adéquate :

GBL a écrit :

En plus, on n’investit ainsi pas sans but/objectif : acheter sa RP permet de répondre à un besoin concret (se loger, loger sa famille) pendant pas mal d’années (tant qu’on conserve cette RP). Ca permet de ne pas avoir besoin de financer pendant toute cette période la location de son logement, en plus de "stocker" de la valeur (qui pourra servir à acquérir autre chose quand on vendra cette RP).

Je partage cette opinion : lorsque j ai acquis ma RP , c était pour avoir un toit sur la tête pour moi et ma famille : L idée que je puisse réaliser une plus value était le dernier de mes soucis à ce moment là
Si c est ce qui se produira en cas de revente , tant mieux , mais celà n est  pas plus garanti qu en Espagne aujourd hui…
Vous n êtes pas non plus à l abri de certaines déconvenues : vu que vous étiez dans un coin tranquille , l idée de vous installer une usine de traitement des égouts dans votre voisinage , ou une bretelle d autoroute peut venir à l administration communale..
Gérer une résidence principale n est pas de tout repos : réparations qui peuvent être onéreuses ,   variété  de taxes pleine d imagination et qui augmentent chaque année  :  fonciere , participation aux aménagements de  la Commune ,  les branchements de ceci ou celà…

Hors ligne

 

#148 30/12/2012 23h52 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   43 

Bonjour,
ce genre de file ne sert à rien (car notre levier est limité)… si ce n’est que partager des exemples de ce qui me semble être une mauvaise gestion ou du clientélisme pas trés glorieux :

exemple 1 = celui qui me fait réagir et créer cette file :
4623 ? de prime de chauffage pour les fonctionnaires du Sénat ! - Ça m’intéresse
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/748_prime_chauffage.jpg

On parle régulièrement des revenus des hommes politiques et beaucoup moins de certains autres métiers proches qui me semblent anormalement exhorbitants (chauffeur en moyenne rémunéré 5000 €).
La "Prime de chauffage" objet de l’article et dont bénéficie le personnel du Sénat semble également complètement ahurissante par son existence et son montant = plus de 4600€ / an.
Elle est doublée si les 2 conjoints travaillent au Sénat . … moi qui pensait qu’à deux on se tenait plus chaud et que cela faisait baisser les besoins de chauffage.

Ce qui est aussi remarquable :
- dans notre monde d’hyper communication : il s’agit d’une affaire sans suite : les quelques articles datent du 6 décembre … mais mystérieusement il n’y a rien sur le dénouement après la réunion du 11 décembre.
Je n’ai rien trouvé sur Google .. et pour cause il se dit que après réflexion la prime était maintenue et qu’en ces temps un peu difficile, il n’était peut être pas nécessaire de communiquer.
- que les parties ne communiquent pas, soit … mais les journalistes n’ont pas besoin d’un communiqué pour faire leur travail . Que fait le Canard Enchaîné, et autres papiers prêts à monter au créneau ?
La réponse est peut être là : Le président du syndicat des fonctionnaires du Sénat entendu par la police  | Public Sénat

exemple 2 = un communiqué du maire d’Ajaccio qui réagit à la décision du Conseil Constitutionnel d’annuler la fiscalité dérogatoire : apparemment les droits successoraux n’existeraient pas sur les biens corses .
J’adore la phrase L’élu craint que "de nombreux Corses (soient) obligés de revendre leurs biens, pour s’acquitter de droits successoraux faramineux"
C’est certain que vendre  des biens pour s’acquitter des droits successoraux est une coquetterie à réserver aux français du continent.
M Renucci aurait dû avoir la pudeur de ne publier ce communiqué que sur des médias corses … et pas sur des médias nationaux

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/748_desarroi_corse.jpg

Listing des articles :  - Orange Actu

Dernière modification par stef (30/12/2012 23h54)

Hors ligne

 

#149 31/12/2012 09h44 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   147 

Personnellement j’ai toujours pensé que le sénat, le conseil économique et social, les communautés de communes… ne sont que des plaques pour les copains/soutiens/maitresses… des hommes politiques.

A titre personnel, je connais une personne qui habitait une cité dans le 91, il a monté une liste électorale pour les municipales et a rallié tous ses potes, il avait eu dans les 15% de voix au premier tour, ensuite l’équipe sortante l’a contactée et il a négocié pour lui et ses potes des postes à 2500 euros sans jamais mettre les pieds, contre son ralliement.

Hors ligne

 

#150 31/12/2012 10h55 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   17 

STEF votre mail m a arraché des sanglots :
La "Prime de chauffage" objet de l’article et dont bénéficie le personnel du Sénat semble également complètement ahurissante par son existence et son montant = plus de 4600€ / an.
Elle est doublée si les 2 conjoints travaillent au Sénat . … moi qui pensait qu’à deux on se tenait plus chaud et que cela faisait baisser les besoins de chauffage.


En effet :

Le salaire des sénateurs.
a )Un sénateur perçoit chaque mois une indemnité de fonction s’élevant à 7008,65 euros brut.
Elle est composée :
- d’une indemnité de base de 5 443,61 €
- dune indemnité de résidence de 163,31 €
- d’une indemnité de fonction de 1401,73 €
Après les diverses retenues, leur salaire net s’élève à 5415,05 € par mois.

b) Les pensions versées aux sénateurs sont trois fois supérieures au montant de la cotisation. En outre, la Caisse continue à assurer des pensions aux conjoints veufs et aux orphelins mineurs des anciens sénateurs.

c) Les avantages en nature des sénateurs. :     Les facilités de circulation :
En termes de transport aérien, les sénateurs ont droit à 40 allers-retours par an entre Paris et leur circonscription en métropole et à 6 allers-retours entre Paris et une destination métropolitaine située hors de leur circonscription.
Pour les transports par voie ferroviaire, les sénateurs disposent d’une carte de circulation valable sur l’ensemble du réseau national.
Pour leurs déplacements de courte durée liés à l’exercice de leur mandat dans Paris et les communes voisines, les sénateurs peuvent être conduits par un véhicule du parc automobile du Sénat. Dans l’hypothèse où aucun véhicule n’est disponible, le Sénat fait appel aux taxis parisiens pour les mêmes déplacements

d)    La restauration des sénateurs :
Un restaurant est réservé en priorité aux sénateurs et à leurs invités. Les prestations sont à la charge des sénateurs, mais à des prix avantageux : on y trouve notamment le café le moins cher de Paris (25 centimes d’euros) et des menus gastronomiques à 14,10 € pour les élus et 20,50 € pour les invités.

e) Le logement :
Des prêts d’aide au logement en région parisienne et dans leur circonscription peuvent être accordés aux sénateurs. La durée maximale de remboursement est de 18 ans et le taux moyen est de 2 % pour un prêt moyen d’environ 75 000 €.
Seuls le président et les trois questeurs du Sénat disposent chacun d’un logement  de fonction.

f)  Correspondance :
Les sénateurs peuvent actuellement bénéficier de quatre lignes téléphoniques. Pour ces installations, les sénateurs disposent d’un forfait global de communications pris en charge par le Sénat, dont le montant annuel est calculé en fonction de l’éloignement du département d’élection.

g)Equipement informatique :
Chaque Sénateur dispose d’une dotation micro-informatique pour son équipement de bureau.

h)Les jours où le Sénat siège, les Sénateurs peuvent faire prendre en charge, dans la limite d’un montant plafonné, leur hébergement dans un hôtel à Paris.

i)Cotisez 19 ans, votre retraite sera calculée sur 36 années ,
il y a à ce sujet un bon nombre d  autres avantages

x) Etc , dont l exemple cité par ZeBonder et il y en a d autres du même genre .

Et ici je ne mentionne que   ce que chacun peut savoir  au sujet du statut des Sénateurs. :

Si on voit à la Télévision un reportage sur un vote au Sénat, la présence de plus d une vingtaine de Sénateurs sur 343 -est  une performance
-
Que l on paie des impôts en proportion de ses revenus est logique , sur sa fortune dans une proportion équitable  aussi -
Mais l usage que l  ETAT FRANCAIS  en fait  est intolérable .

Dernière modification par Swx (31/12/2012 14h13)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech