Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1051 23/04/2015 19h51 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Justement, vous ne semblez pas avoir idée du nombre de personnes qui tentent les concours de la fonction publique, souvent d’ailleurs pour occuper des postes bien en-dessous de leur qualification.

Exemple dans mon entourage : bac+5, concours catégorie A raté plusieurs fois (les meilleurs prennent les places, ça me parait tout à fait logique jusqu’ici) ; puis concours catégorie B et C sans lien avec les compétences -> obtention d’un concours C, plutôt bien payé vu le niveau de qualification demandé pour ce concours (aucun diplôme requis), mais mal payé au vu du niveau de qualification réel.

Je ne compte pas le nombre de personnes qui tentent toute une salve de concours de la fonction publique un peu au hasard, dans l’espoir d’en décrocher un, quitte à ce qu’il ne soit pas en rapport avec le domaine ou le niveau de compétences.

La solution serait, peut-être, de supprimer le statut de fonctionnaire, à la fois pour la retraite et pour la sécurité de l’emploi (pour la sécurité de l’emploi, on peut envisager de la conserver pour des cadres exerçant certaines fonctions régaliennes).
Ceci aurait plusieurs effets bénéfiques : fin de l’engorgement des concours, fonctionnaires plus motivés, avancement au mérite, salaires plus élevés pour certaines catégories, et surtout… Fin de l’éternel débat sur la différence public / privé, sur les privilèges des fonctionnaires, leurs régimes spéciaux, etc.

Hors ligne

 

#1052 23/04/2015 20h00 → Francois Hollande président...

Banni
Réputation :   -3 

Bonsoir,

Si l’on supprime les avantages attachés au statut, l’Etat risque de devoir payer ses agents beaucoup plus cher, surtout pour les spécialités qui sont déjà très réclamées sur le marché de l’emploi.

Quel ingénieur voudra être payé 20 à 30% moins cher que dans le privé s’il n’a plus la sécurité de l’emploi ?

Si l’Etat a garanti l’emploi à vie à ses agents, ce n’est pas par bonté d’âme mais parce qu’il avait du mal à recruter pendant les 30 glorieuses ; le "deal" consistant à échanger la garantie d’emploi contre un petit traitement, surtout en début de carrière.

Hors ligne

 

#1053 23/04/2015 20h10 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   157 

Autant la fin des débats publics/privés seraient positifs, autant croire que passer du public au privé changerait quoi que ce soit à la motivation et à l’efficacité des employés est une douce illusion…

Sans sécurité d’emploi, on aura les mêmes employés que dans n’importe quelle énorme boite, et il faudra les payer davantage qu’actuellement (ce qui devrait équilibrer le gain qu’on pourrait retirer sur les retraites)
Il faut avoir travaillé dans des grandes boites privées pour se rendre compte que la motivation et l’efficacité ne se créent pas en un coup de baguette magique. Et ce n’est certainement pas de retirer des avantages qui vont améliorer ces points là.

Pour les fans des cultures plus libérales (genre anglaise) c’est encore pire: dans les grosses boites on voit que l’insécurité d’emploi rend les employés totalement désengagé (dans les faits, contrairement aux sondages): pouvoir se faire virer du jour au lendemain (et retrouver un travail aussi facilement) incite à ne pas s’attacher à un boulot chiant (c’est à dire la plupart de ceux de l’administration) et à ne rien faire pour améliorer la qualité.

La motivation, elle vient d’une bonne ambiance de travail, d’un travail dont on comprend le but, de managers qui savent se battre pour vous, pas de la peur de perdre son emploi.

Ceci dit, je serait quand même pour une uniformisation des statuts, mais ne croyez pas que ça arrangerait quoi que ce soit.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#1054 23/04/2015 20h12 → Francois Hollande président...

Modérateur
Réputation :   1084 

Ledep a écrit :

Juste comme ça, mais que personne ne se sente obliger de répondre mais y réfléchisse de son côté.

Si la place de fonctionnaire est, selon certains, si bonne, pourquoi tout le monde n’a pas comme objectif d’être fonctionnaire (on y trouve souvent tout les corps de métiers pour y trouver son bonheur) ?
Pourquoi ne le sont-ils pas ? Pourquoi n’y sont-ils pas arrivés ?

Pourquoi vouloir être fonctionnaire (ou autre chose d’ailleurs) si vous avez trouvé (ailleurs) une place et une activité qui vous plait ?

PS : Je ne comprend pas pourquoi ce débat fonctionnaires/privé a été inséré dans cette discussion sur Hollande. C’est un tout autre sujet…


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#1055 23/04/2015 21h11 → Francois Hollande président...

Modérateur
Réputation :   168 

Plutôt que tout le monde, j’aurais dû ajouter "ceux qui râlent sur les fonctionnaires (enfin leur statut)".

Bien souvent ce qui en ressort, c’est une méconnaissance (de l’histoire, des contreparties, des statuts, des évolutions etc) ou une sorte de jalousie…

Edit: C’est IH qui a déplacé le message ici


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#1056 23/04/2015 21h12 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   74 

Pour faire le lien entre fonctionnaire et francois hollande, lorsqu’il était candidat à la primaire et bon dernier dans les sondages, il a évoqué le fait qu’il faudrait avoir un débat sur ce qui est du domaine du service public ou pas.

Malheureusement cela a été vite enterré, dommage car c’est une vraie source d’économie.

Hors ligne

 

#1057 24/04/2015 11h48 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Ledep a écrit :

Si la place de fonctionnaire est, selon certains, si bonne, pourquoi tout le monde n’a pas comme objectif d’être fonctionnaire (on y trouve souvent tout les corps de métiers pour y trouver son bonheur) ?
Pourquoi ne le sont-ils pas ? Pourquoi n’y sont-ils pas arrivés ?

J’ai l’impression d’entendre mon oncle qui est retraité SNCF à 50 ans ou mon frère qui bosse chez EDF avec tous les avantages qui vont biens. => "S’il y en a qui ne sont pas contents, ils n’ont qu’à travailler dans notre boite" => C’est sur qu’en raisonnant ainsi on va aller de l’avant.

Je ne suis clairement pas pour un nivellement par le bas mais il y a une réalité économique à prendre en compte avant de vouloir mettre à la retraite tout le monde à 50/55 ans…

Hors ligne

 

#1058 24/04/2015 14h15 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   157 

bnose a écrit :

Je ne suis clairement pas pour un nivellement par le bas mais il y a une réalité économique à prendre en compte avant de vouloir mettre à la retraite tout le monde à 50/55 ans…

Ne pas oublier qu’à travail comparable un employé du public est payé 10-15% de moins qu’un salarié du privé (presque 20% pour les cadres).
Gagner 15% de moins pendant toute sa carrière, avec les intérêts composés ça doit compenser un départ à la retraite anticipé.

Pour ce qui est des avantages, va jeter un oeil aux employés de banque: j’ai gagné 40K sur mon premier crédit et 60/70K sur mon second… Il y en aura peut-être d’autre pour les 30 ans de carrière qu’il pourrait me rester à faire.

Bref, à chacun ses avantages. Essayons de ne pas nous jeter mutuellement la pierre.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#1059 24/04/2015 14h44 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Faith a écrit :

Ne pas oublier qu’à travail comparable un employé du public est payé 10-15% de moins qu’un salarié du privé (presque 20% pour les cadres).
Gagner 15% de moins pendant toute sa carrière, avec les intérêts composés ça doit compenser un départ à la retraite anticipé.

J’entends souvent cet argument mais quand on regarde de plus près les chiffres (équivalent temps plein, vacances comparables, secteur, …), on est très loin des chiffres que vous annoncez et cela peut même s’inverser…)

Faith a écrit :

Pour ce qui est des avantages, va jeter un oeil aux employés de banque: j’ai gagné 40K sur mon premier crédit et 60/70K sur mon second… Il y en aura peut-être d’autre pour les 30 ans de carrière qu’il pourrait me rester à faire.

Il est certain que l’on peut aussi opposer entre eux les salariés du privé (un salarié d’un grand groupe est bien souvent mieux loti qu’un salarié de TPE/PME)

Faith a écrit :

Bref, à chacun ses avantages. Essayons de ne pas nous jeter mutuellement la pierre.

Je ne jette la pierre sur personne, mais un peu plus d’égalité pour les travailleurs ne ferait pas de mal à mon humble avis. Si l’on ne veut plus qu’il y ait de combat privé/public, il suffit que tout le monde soit logé à la même enseigne… (je simplifie au maximum le raisonnement bien entendu)

Hors ligne

 

#1060 24/04/2015 15h21 → Francois Hollande président...

Modérateur
Réputation :   168 

@bnose

Je n’avais pas envie de répondre, mais après tout, il ne faut jamais laisser pour lettre morte des propos populistes et quelques poncifs.

Je ne suis ni votre oncle ni votre frère, donc ne me prêtez pas leurs propos et ne leurs prêtez pas les miens non plus. Si ça peut vous mettre à l’aise aussi, je n’ai pas moi-même le statut de fonctionnaire (statut et pas métier, car fonctionnaire n’est pas un métier…). Il me semble que je posais des réflexions, des questionnements et pas des réponses ou affirmations, tout comme vous n’apportez pas plus de réponses à mes réflexions.

Au passage moi aussi j’ai un oncle (plusieurs mêmes, pas de frère désolé) mais cela n’en fait pas un argument pour autant, les cas particuliers ne doivent pas guider une pensée.
Pour vous répondre tout de même à votre niveau, je peux vous parler de ma mère qui n’a pas vu son salaire évolué les 15 dernières années de sa carrière car déjà au plafond et touchait donc il n’y a pas encore si longtemps 2200€/mois pour gérer plus de 10 personnes et un service complet dans un hôpital psy (Éclairez-moi, qui fait ça pour cette somme dans le privé avec un même niveau de responsabilité ?).

Pour revenir sur votre frère et votre oncle, parlons donc du présent et du futur plutôt que de se retourner sur le passé. Si dans ces 2 entreprises ils ont eu cet avantage à un instant t de leur embauche, il est normal que cette parole soit respectée, que je sache aujourd’hui un employé EDF ne rentre pas avec le même statut et les mêmes avantages et même avenir.

Les avantages ? vous avez raison supprimons-les, mais aussi pour ceux du privé alors, la voiture de fonction à utilisation perso, les frais de repas, les bonus, l’intéressement et puis la participation tant qu’on y est, et puis le 13ème, 14ème…mois. Toujours d’accord ?
D’ailleurs comment faîtes-vous pour encore prendre des vacances alors qu’avant 36, c’était une autre histoire.

La réalité économique, ah oui parlons en, combien de personnes dans le privé arrive à l’âge de la retraite en étant toujours en activité ?? Là aussi il y a la théorie et la réalité des chiffres. Moins de 40% à priori avec un âge moyen d’arrêt d’activité autour de 59 ans.

La réalité est que reculer l’âge fait qu’on recule le moment où on va commencer à payer des retraites et ça c’est un nivellement par le bas, c’est même une hypocrisie.
Faire croire que les personnes vont continuer à travailler si on recule l’âge est un pis-aller, les entreprises mettent dehors les "séniors" par charrettes complètes, qui plus est les ruptures conventionnelles aidant à cela en remplaçant les plans sociaux divers et variés par un paiement via l’assurance-chômage très favorable au + âgés et faisant office de "pré-retraite". (article de 2ans)

Avant de vouloir s’occuper de reculer l’âge de la retraite à tout prix, il faudrait déjà s’occuper de l’emploi des "séniors". Quand on voit qu’un plan senior démarre à 45 ans alors qu’on est censé travailler encore 17 ans, il y a quand même un soucis !!

Oui vraiment, vous avez raison, il y a une réalité économique à prendre en compte, mais il faut tout prendre et pas seulement ce qui arrange et ne pas regarder les choses par le petit bout de la lorgnette.

bnose a écrit :

J’entends souvent cet argument mais quand on regarde de plus près les chiffres (équivalent temps plein, vacances comparables, secteur, …), on est très loin des chiffres que vous annoncez et cela peut même s’inverser…)

Nous attendons donc avec impatience vos chiffres et vos sources.


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#1061 24/04/2015 15h38 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Ledep a écrit :

Les avantages ? vous avez raison supprimons-les, mais aussi pour ceux du privé alors, la voiture de fonction à utilisation perso, les frais de repas, les bonus, l’intéressement et puis la participation tant qu’on y est, et puis le 13ème, 14ème…mois. Toujours d’accord ?

Aucun soucis là dessus, je parle d’égalité donc même condition de salaire, retraite, avantages, …
Je ne fais en aucun cas une cabale contre les fonctionnaires… Vous me prêtez pour le coup des propos qui ne sont pas les miens.

Ledep a écrit :

D’ailleurs comment faîtes-vous pour encore prendre des vacances alors qu’avant 36, c’était une autre histoire.

Où ai-je mentionné le fait de retirer tous les acquis sociaux ? Je demande juste un minimum d’égalité de traitement pour tous les travailleurs…

Ledep a écrit :

La réalité est que reculer l’âge fait qu’on recule le moment où on va commencer à payer des retraites et ça c’est un nivellement par le bas, c’est même une hypocrisie.
[…]

Je partage votre avis sur l’age de départ à la retraite.

Ledep a écrit :

Nous attendons donc avec impatience vos chiffres et vos sources.

Une simple recherche google sur "écart salaire public privé" me donne entre autres ces liens :
Fonctionnaires ou salariés du privé, qui est le mieux loti ? Partie 2 : les salaires | Atlantico.fr
Salaires : l'écart se creuse entre public et privé
Quels sont les fonctionnaires les mieux payés? - L’Express L’Expansion

Je ne vais pas rentrer dans le détail des chiffres vu que j’ai juste voulu nuancer les chiffres de Faith en indiquant que cette généralité sur l’écart de salaire n’était pas juste.

Hors ligne

 

#1062 24/04/2015 15h41 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   12 

Bonjour,

Ledep a écrit :

@bnoseLes avantages ? vous avez raison supprimons-les, mais aussi pour ceux du privé alors, la voiture de fonction à utilisation perso, les frais de repas, les bonus, l’intéressement et puis la participation tant qu’on y est, et puis le 13ème, 14ème…mois. Toujours d’accord ?
.

Incroyable de lire cela !
Je me permet de faire remarquer une ENORME différence :
Pour les entreprises publiques ou tout emploi "collectiviste" , les avantages sont payés par tous et sans possibilité de s’y soustraire .
Pour le privé , l’entreprise finance elle même .
(On me rétorque) Oui , mais c’est nous en tant que consommateur qui réglons la note en achetant leur produit !
Cqfd , nous ne sommes pas contraints d’être client chez eux .

Hors ligne

 

#1063 24/04/2015 16h16 → Francois Hollande président...

Modérateur
Réputation :   168 

Et non Langoisse, c’est parfaitement croyable puisque vous venez de le faire !
Donc selon vos dires, il serait "normal" que des salariés du privé aient des avantages mais pas ceux du public ? C’est ça votre idée d’égalité et de nivellement par le haut ?

C’est quand même marrant d’être face à des contradictions telle que celle-ci, c’est sans doute ce qu’on appelle aller de l’avant…

@bnose, nous voyons bien tout les 2 que l’idée n’est pas de polémiquer de manière stérile mais dans ce cas, pesez vos mots lorsque vous ajoutez "…bosse chez EDF avec tous les avantages qui vont biens" vous mettiez bien en avant ces avantages pour les "dénoncer", voilà pourquoi je grossissais le trait sur ces mêmes avantages qui sont en fait des acquis sociaux en l’occurrence et que je poussais encore plus loin sur les congés.

D’autre part vous avez raison à nouveau de ne pas rentrer dans le détail des chiffres, sans quoi vous auriez vu que dans les articles on parle de moyenne et aucunement de comparer des postes équivalents dans des domaines équivalents etc… comparer des choux et des carottes c’est aisé. Franchement parlons d’une vrai analyse, pas de moyenne tout corps confondus, tout âge, toutes fonctions.  Du même tonneau, je vais vous sortir un scoop équivalent, la moyenne des salaires du secteur bancaire gagne plus que les salariés de la construction !

Rien qu’en rentrant un tout petit peu dans le détail on peut lire dans l’article d’Atlantico: Les cadres du privé gagnent en moyenne 47 850 euros par an, contre 33 780 euros dans la FPE.

Prendre une moyenne n’a pas de sens puisque la composition (le mix des fonctions) n’est pas la même entre le privé et le public (qui comporte un plus forte proportion de cadres)


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#1064 24/04/2015 16h37 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   214 

Et pendant ce temps-là, les députés ne votent pas l’amendement "transparence" :

Le Monde a écrit :

Le sort de cet amendement avait été scellé en commission des finances de l’Assemblée nationale quand Christian Eckert, rapporteur général (PS), avait émié un avis défavorable, appuyé par Gilles Carrez, président (UMP) de la commission. L’adoption de cette proposition aurait, il est vrai, impliqué que les parlementaires fournissent à l’administration fiscale des justificatifs de leur frais pour qu’lle puisse déterminer ce qui devait - ou non - échapper à l’impôt sur le revenu. Ils n’en voulaient pas et l’ont fait savoir en votant contre en séance.

Ces députés qui acceptent le contrôle de leur frais professionnels

Bien sûr, on rétorquera qu’un patron du CAC40 est bien mieux payé que nos 577 députés qui étaient 35 pour voter la dernière loi Touraine.

Le problème n’est pas forcément la paye par personne, mais aussi le nombre de personnes employées, le nombre d’organismes et l’utilité de ces organismes. Comme par exemple l’assemblée nationale où visiblement 35 personnes sont nécessaires pour voter les lois alors que l’on en emploie 577. En comparaison, aux États-Unis, il n’y a qu’un maximum de 435 représentants. Même l’assemblée chinoise avec ses 3000 représentants fait pâle figure lorsque ramenée au nombre d’habitants… Sur l’utilité, on peut se demander à quoi sert cette assemblée pléthorique puisque Bruxelles est censée prendre une bonne partie des responsabilités de la dite assemblée. C’est juste le haut de la pyramide, mais tant que le haut donne un tel exemple, le bas suit… Nous assistons à un nivellement du haut par le bas, malheureusement pas l’inverse.

Dernière modification par Wawawoum (24/04/2015 16h45)

Hors ligne

 

#1065 24/04/2015 16h41 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

@Ledep
C’est là que je remarque que vous ne percevez pas ce que je dénonce dans mes messages, pour faire simple : "je dénonce l’inégalité de traitement et non les avantages".
Si l’on peut donner tous les avantages de chacun à tous les travailleurs, allons-y gaiement ! Sauf qu’économiquement cela n’est pas tenable et vous le savez très bien.

Effectivement vous relevez le chiffre qui vous conforte dans votre idée (les cadres représente moins de 15% des travailleurs). A contrario vous trouverez dans d’autres articles que "Les employés et les ouvriers du secteur privé sont légèrement moins rémunérés que leurs homologues de l’Etat : respectivement 1 547 euros net contre 1 588 euros." (source : Salaires: le match public-privé)

Bref il n’y a pas de règles générales entre privé et public donc je me suis permis de nuancer ces propos. Comme vous dîtes, comparons les carottes entre elles et ne généralisons pas à partir d’exemples choisis.

Hors ligne

 

#1066 24/04/2015 16h44 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   330 

Après avoir donné l’autonomie aux universités quand à leur gestion financière, le gouvernement décide que les bons élèves seront punis en devant donner leur argent de poche aux mauvais.

AFP a écrit :

Le gouvernement officialise vendredi une ponction de 100 millions d’euros sur les réserves de près d’une cinquantaine d’universités et écoles afin de boucler le financement des dotations 2015 de l’ensemble des établissements de l’enseignement supérieur, qui seront notifiées lundi avec plusieurs mois de retard.

L’université d’Artois à Arras fournira à elle seule un quart de la somme, soit plus de 24 millions d’euros. Parmi les plus concernées par cet "exercice de solidarité" figurent aussi l’université de Lille II (8,75 millions d’euros), Paris II (7,66 millions d’euros) et Grenoble II (6,68 millions d’euros). Les chancelleries d’université contribueront à hauteur de 5%.

Au total, 11 des 76 universités, 25 des 36 écoles d’ingénieurs et une dizaine de grands établissements verront leurs fonds de roulement mis à contribution, indique le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur. Il affirme que cela n’affectera pas les projets d’investissement des établissements concernés et que leurs réserves dépasseront encore 65 jours de fonctionnement, là où 30 jours lui semblent suffisants.

L’université d’Artois affichait ainsi un fonds de roulement de 161 jours et "n’avait pas de projet d’investissement qui lui permettrait d’utiliser cette ressource", fait-on valoir. Le ministère dit vouloir encourager une "culture de l’investissement" dans l’enseignement supérieur.

http://www.afp.com/fr/info/cent-million … udget-2015

C’est magnifique.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#1067 24/04/2015 17h35 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   57 

Cela fonctionne ainsi dans biens des domaines. Dans le social, les structures qui arrivent à dégager des excédents par une bonne gestion voient ceux-ci repris afin de financer ceux qui ont des déficits. Le problème, c’est que ce sont toujours les mêmes qui ont des déficits. Du coup, les bons font en sorte de ne plus trop faire d’excédents…


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#1068 28/05/2015 22h43 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   43 

Bonsoir,

Il y a quelques jours je me demandais pourquoi Michel Sapin était si prévenant envers le consommateur en souhaitant qu’il n’y est plus d’obstacles aux paiements par carte bancaire en dessous du fameux seuil de 15€
Bien entendu Mr le ministre veut lutter contre cet incroyable blocage français qui freine la consommation et encourage la fraude,il faut comprendre par la que s’il peut tracer l’intégralité de ce que vous faites avec votre argent ça l’arrange.

Fini, le seuil des 15 euros pour régler par carte bancaire

Dans ma recherche,sur fond de croissance économique et de simplification des transactions j’ai vu qu’au Danemark le gouvernement a déposé une proposition de loi pour que certains types de commerces refusent les espèces.

Le cash est-il en voie de disparition au Danemark ?

La France malgré son CICE perd 5 places au classement des pays les plus compétitifs (32ème).

Le cash est-il en voie de disparition au Danemark ?

La cour des comptes pointe le dérapage du déficit de l’état en 2014.

Déficit de l?Etat : la Cour des comptes pointe un dérapage de 10 milliards en 2014

Une étude française financée a 90% par la commission européenne se propose d’évaluer le coût de la prostitution et du manque a gagner fiscal pour faire gonfler le PIB,quelques pays l’ont déjà intégré.

Peut-on évaluer le coût réel de la prostitution ?

N’est on pas tout doucement en train de se diriger:1-vers une suppression du cash et 2-vers une fiscalité qui va encore s’alourdir l’État semblant chercher a racler des fonds.

J’ai noté aussi que le prélèvement a la source de l’IR est dans les tuyaux,ça permettrait d’avoir du cash tous les mois même si a mon avis beaucoup de monde est déjà mensualisé.

Et vous avez vous un avis sur la politique du moment?FRANXIT ou pas ;-)

A bientôt.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#1069 29/05/2015 00h28 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   10 

Bonjour,

L’économie souterraine, le "black", puise sa force dans la perte de légitimité de l’impôt.

Comment accepter l’impôt sur le revenu quand on regarde l’utilisation de l’argent public et l’efficacité des administrations ?

Comment accepter le prélèvement des URSSAF alors qu’Amazon, Apple et consorts donnent un euro symbolique en guise d’impôt ?

Exiger l’exemplarité des élites, avoir pour objectif l’intérêt général, assurer une justice sociale (et fiscale), c’est déjà faire un pas dans la diminution des fraudes et des stratégies de contournement de l’impôt.

Même si le niveau d’impôt est élevé, si vous êtes assuré que tout le monde le paie et qu’il va profiter à tous (écoles, routes, services publics…), il sera beaucoup plus acceptable.

A l’inverse, même avec un niveau d’impôt faible, si vous savez que beaucoup y échappent et qu’une partie sert des intérêts particuliers, vous serez beaucoup moins enclin à le payer.

De même, l’Histoire est très intéressante : la révolte des bonnets rouges en 1675 vient de la contestation d’un impôt, mais s’est surtout nourrie d’une hostilité envers les seigneurs.

Ce qui était vrai hier l’est encore aujourd’hui : le problème n’est pas l’impôt, mais le dirigeant qui le recouvre.

Nos rois modernes se tirent une balle dans le pied en essayant d’imposer ce prélèvement par tous les moyens possibles (suppression du cash, des chèques), cela ne fait qu’alimenter la révolte.

Cordialement,

doug

Hors ligne

 

#1070 29/05/2015 13h42 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   20 

Un sujet qui est passé inaperçu sur ce forum : Gaspillage alimentaire: l’Assemblée vote des mesures pour empêcher les supermarchés de jeter de la nourriture invendue

Tout le monde a applaudi des deux mains. C’est vrai que c’est une belle idée, empêcher le gaspillage alimentaire alors que des gens ont du mal à se nourrir. Maintenant, si on creuse un peu et qu’on essaie d’aller plus loin, on observe qu’on empêche le supermarché de disposer de sa propriété comme il l’entend. Ce à quoi on va répondre "Oui mais ça ne lui coute rien". Et bien si, si les Restos du coeur par exemple récupèrent suffisamment de nourriture comme ça, pourquoi en achèterait il avec les dons qu’ils reçoivent ?

En y réfléchissant, on se rend compte qu’on bafoue un droit essentiel qui est celui de disposer de sa propriété comme on l’entend tant que ça n’empiète pas sur la liberté d’autrui.

Quelles sont les prochaines étapes ?

- Réquisitionner les logements vacants parce que c’est vrai quoi, ça coute rien aux propriétaires vu qu’ils n’occupent pas leurs logements ? Mais attendez, il y’a des associations (financées par nos impôts) qui se battent déjà pour çà. Cf l’association droit au logement, je cite :
"Droit Au Logement revendique notamment  l’application pleine et entière de la loi DALO, du droit à l’hébergement et de la loi de réquisition sur les locaux vacants appartenant à de riches propriétaires, des spéculateurs, des sociétés, des institutions publiques, ainsi que la baisse des loyers."
Source : Squat à Rennes: mise au point du Droit Au Logement | Droit Au Logement

- Réquisitionner les maisons secondaires car les gens ne les occupent que très peu.

Allez soyons fous et continuons sur la même idée :

- Réquisitionner les chambre vides dans les maisons.
- Réquisitionner les voitures qui ne sont pas utilisées.

Cette loi, sous un prétexte humaniste, est totalement liberticide. Malheureusement, personne ne peut s’y opposer sous peine de passer pour un monstre dénué de sentiments. Qui en effet est pour le gaspillage de nourriture ?


Parrain : Binck (frais de courtage offerts)/Investisseur Français (2 mois offerts)

Hors ligne

 

#1071 29/05/2015 14h06 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   157 

Jakarta a écrit :

Tout le monde a applaudi des deux mains. C’est vrai que c’est une belle idée, empêcher le gaspillage alimentaire alors que des gens ont du mal à se nourrir. Maintenant, si on creuse un peu et qu’on essaie d’aller plus loin, on observe qu’on empêche le supermarché de disposer de sa propriété comme il l’entend. Ce à quoi on va répondre "Oui mais ça ne lui coute rien". Et bien si, si les Restos du coeur par exemple récupèrent suffisamment de nourriture comme ça, pourquoi en achèterait il avec les dons qu’ils reçoivent ?

Soyez rassuré, les supermarchés ne seront pas obligés de faire des dons allant à l’encontre de leurs intérêts:
"Ils devront s’efforcer de prévenir tout gaspillage, ou à défaut d’utiliser leurs invendus, au travers de dons, ou pour l’alimentation animale ou encore à des fins de compost pour l’agriculture, valorisation énergétique…"

En y réfléchissant, on se rend compte qu’on bafoue un droit essentiel qui est celui de disposer de sa propriété comme on l’entend tant que ça n’empiète pas sur la liberté d’autrui.

Il faudrait lire la DDH avec un peu de recul:
"Art. 4. -
La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.
Art. 5. -
La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas. "

Détruire de la nourriture quand des gens souffrent de la faim ne fait pas partie des libertés fondamentales protégées par la constitution.

Cette loi, sous un prétexte humaniste, est totalement liberticide. Malheureusement, personne ne peut s’y opposer sous peine de passer pour un monstre dénué de sentiments. Qui en effet est pour le gaspillage de nourriture ?

Il se trouve que la liberté n’est pas le seul concept dirigeant une société.
La fraternité est au même niveau d’importance dans notre culture.

Dernière modification par Faith (29/05/2015 14h07)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#1072 29/05/2015 14h30 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   57 

Tout ceci glisse doucement vers un débat politique…
Je comprends les deux points de vue. Toutefois, je vais être provocant : ce qui nuit à autrui, ce n’est pas que de l’eau de javel soit mise sur les invendus. C’est l’existence d’invendus, donc que les consommateurs n’aient pas tout acheté. Faudrait-ils les y obliger ?
Pire : les fournisseurs : faudrait-il les empêcher de produire autant puisque tout n’est pas vendu ?

Quant à la fraternité, elle est arrivée après les notions de liberté et d’égalité et cette devise repose sur la famille (déconstruite), le Travail (quand il y en a), la Propriété (de moins en moins évident) et l’Ordre public (qui se délite)…

Enfin, en rappel de définition, la fraternité est un sentiment, appartenant à la sphère des obligations morales plutôt que du droit ! Il ne peut donc pas être au même niveau que la liberté….

En tout cas, il y a clairement un problème puisque tout le monde ne peut manger à sa faim mais il me semble que l’on prend le problème à l’inverse.


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#1073 29/05/2015 14h42 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   157 

Geoges a écrit :

Enfin, en rappel de définition, la fraternité est un sentiment

Autant que la liberté.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#1074 29/05/2015 14h55 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   43 

Bonjour,

Sauf erreur de ma part le don de nourriture se déduit de l’imposition des magasins donc je pense que c’est un faux débat,elle sont 32% a pratiquer le don et c’est leur intérêt.

Pour les denrées aspergées il se dit que c’est pour éviter que les gens tombent malades en consommant,j’imagine que si il jettent c’est qu’il ne peuvent pas en faire don,avant par chez moi il y avait toujours quelqu’un pour faire les poubelles l’eau de javel est arrivée après avec l’augmentation des fouilleurs.

Il y a aussi une part de responsabilité du client qui cherche les dates les plus longues même s’il veut consommer tout de suite au détriment de la date courte qui reste dans le rayon.J’avoue moi même être rebuté par une DLUO dépassée,ça tombe bien elle va être supprimée sur les denrées non périssables:Le paquet de BN restera Ad vitam en rayon et on aura évité le gaspillage même si les magasin ne donnent pas plus,dans le fond si ça passe quoi qu’il arrive c’est un bon plan pour François mais je ne suis pas sur que ça ne soit pas un cadeau:on "revalorise" l’ensemble de ce qu’on ne peut pas vendre et on déduit l’ensemble de ses "dons"

Edit:un petit mot sur le DAL c’est du n’importe quoi,vous partez en vacances 1 semaine et si les squatteurs sont la depuis plus de 48H vous êtes bon pour passer quelques mois a l’hôtel le temps de faire fonctionner la justice.

Dernière modification par mehdi57 (29/05/2015 15h01)


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#1075 29/05/2015 16h19 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   57 

Je ne suis pas d’accord avec vous Faith : la définition de la fraternité est un sentiment. La  liberté est encadrée par le droit. Le droit ne peut définir la fraternité, il ne peut le faire que sur la solidarité.

Dernière modification par Geoges (29/05/2015 16h24)


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech