Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1026 17/02/2015 18h17 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   157 

doug a écrit :

Le volontariat n’existe pas dans le droit, en revanche le contrat de travail précise la subordination du salariés envers l’employeur. A l’heure actuelle, le travail du dimanche est payé double dans la plupart des cas : après la loi Macron, aucune compensation pour les salariés des zones touristiques, et seulement 30% de salaire en plus pour les autres.

Etant marié à une femme travaillant tous les dimanches pour 0% de plus que la semaine, je garde un doute sur ces généralités.
Par ailleurs, avec déjà 30% des travailleurs qui sont amenés à travailler le dimanche, je crois que c’est un débat de privilégiés (si ces 30% sont répartis équitablement parmi les couples, ça faire 50% des couples dont au moins l’un des deux travaille le dimanche…)

- La réforme des prud’hommes entraîne une accélération des procédures organisée de telle sorte que la partie la mieux informée et la mieux armée prendra l’avantage : la jungle au lieu du droit.

Accélérer des délais délirants ne veut pas dire bâcler la procédure. Il y a un juste milieu, peut-être nous en rapprocherons nous.

Donc, là où le licenciement économique devrait résulter de pertes au niveau de l’entreprise

Euh… vous souhaitez qu’un licenciement économique mette la société dans une situation encore pire que celle dans laquelle elle se trouve ?
Je ne comprends pas votre position.

Je fais aussi des bons sur ma chaise lorsque j’entends que la création de lignes de bus ne coûtera rien à l’État : qui entretient les routes (un bus use 5 fois plus l’enrobé qu’une voiture) ?

Un bus contient plus de 5 passagers.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne

 

#1027 17/02/2015 18h27 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   88 

bifidus a écrit :

Tout le reste c’est du blabla, n’étant ni politicien ni professeur d’économie il doit être normal que je ne comprenne pas un mot de ce genre de phrase :

obliger les secteurs protégés de la concurrence internationale à faire les efforts de productivité que nombre d’entreprises ont déjà fait. Ce qui serait source d’efficacité, de compétitivité, et libérerait les énergies.

J’aime quand on pousse à appliquer cette phrase aux notaires, qui pour réduire au passage leur émoluments sur une vente ( qui ne représente que 0,8%, alors qu’en même temps) alors qu’en même temps, quasiment tous les départements ont augmenter les droits de mutation de 0,7%
Il va vraiment falloir qu’on m’explique comment on rend soit disant du pouvoir d’achat?
Ce qui étais l’objectif de la loi.

Par contre cette jolie phrase pourrait largement s’appliquer a la fonction publique qui me semble est un secteur bien protégé, car dés qu’il a un souci de finance, il augmente les impots ou les emprunts.
Le cas le plus caricatural, c’est bien l’imprimerie de Damartin qui été détruit lors de l’assaut des forces de l’ordre. L’état a dit qui ferait tout son possible.. Ou en est on un mois après?
Un mois c’est très long quand vous ne pouvez plus servir vos clients. Et bien Rien, pas un cents de versé.

Dans mon environnement proche, un certain nombre de personnes ont quitté leur emploi
pour monter des petites structures
( Société de réalisation de E-Learning / Société de traduction / Graphismes / Courtier / COnseil en reconversion ).
Et bien l’un des éléments majeurs de tout les Business Plan
C’est le personnel réduit, voir pas de personnel. toutes les activités annexes sont sous traitées.
Cela rejoint tout à fait le retour de Carpediem.

Hors ligne

 

#1028 17/02/2015 18h39 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   10 

Faith a écrit :

Je fais aussi des bons sur ma chaise lorsque j’entends que la création de lignes de bus ne coûtera rien à l’État : qui entretient les routes (un bus use 5 fois plus l’enrobé qu’une voiture) ?

Un bus contient plus de 5 passagers.

Encore faut-il que ces passagers soient des anciens utilisateurs de voitures. Si ce sont des nouveaux voyageurs ou des anciens usagers du train/covoiturage, alors votre argument ne tient pas. Pire si ces nouveaux voyageurs auraient choisi de prendre le train.

De plus, Macron a mis en place cette mesure pour "permettre aux pauvres" de voyager, donc j’en conclus plutôt que les bus n’enlèveront que très peu de voitures.

Donc, au-delà de l’argument économique, je pense que le seul coût écologique et environnemental devrait faire réfléchir sur cette mesure.

Faith a écrit :

- La réforme des prud’hommes entraîne une accélération des procédures organisée de telle sorte que la partie la mieux informée et la mieux armée prendra l’avantage : la jungle au lieu du droit.

Accélérer des délais délirants ne veut pas dire bâcler la procédure. Il y a un juste milieu, peut-être nous en rapprocherons nous.

Les conflits salariaux se retrouvent devant les prud’hommes : cela veut dire que le droit n’a pas été respecté par l’une des parties. Pour accélérer les délais, ce serait plus intelligent de s’intéresser à la complexité du code du travail plutôt qu’aux délais des tribunaux qui n’en sont que la résultante.

Dernière modification par doug (17/02/2015 18h45)

Hors ligne

 

#1029 17/02/2015 18h54 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   10 

coyote a écrit :

Par contre cette jolie phrase pourrait largement s’appliquer a la fonction publique qui me semble est un secteur bien protégé, car dés qu’il a un souci de finance, il augmente les impots ou les emprunts.

Exactement : Montebourg ne projetait de réformer que les professions réglementées, mais ma remarque sur la faible productivité de certains secteurs peut s’appliquer à beaucoup d’administrations.

Là-dessus, je trouve que la démarche gouvernementale est intéressante, avec des mesures de simplification et de modernisation. Diminuer la file d’attente dans les préfectures ou les CAF, voilà un élément qui peut agir sur la croissance et l’activité !

Hors ligne

 

#1030 17/02/2015 18h58 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   23 

Pour moi la loi macron avec la possibilite de travailler le dimanche est un exemple parfait de quelque chose qui est une evidence dans le monde entier, les magasins n’ont aucune raison d’etre fermes le dimanche, mais qui va prendre un delai incroyable pour etre discute et va finir comme toujours en usine a gaz sur le plan de la loi.

La France a vraiment du mal a se mettre a jour au 21eme siecle.

Hors ligne

 

#1031 17/02/2015 19h06 → Francois Hollande président...

Modérateur
Réputation :   1084 

doug a écrit :

- La réforme des prud’hommes entraîne une accélération des procédures organisée de telle sorte que la partie la mieux informée et la mieux armée prendra l’avantage : la jungle au lieu du droit.

- La réforme de la procédure et des indemnités de licenciement économique : ces indemnités vont être divisés par 2 en moyenne, et surtout fixées par la loi. Ainsi, les entreprises vont pouvoir calculer à l’avance les coûts d’une procédure. Donc, là où le licenciement économique devrait résulter de pertes au niveau de l’entreprise, il pourra dépendre d’un vulgaire coût d’opportunité. - See more at: [url=http://www.devenir-rentier.fr/viewtopic.php?pid=131487#p131487

]Francois Hollande président… (41/46)[/url]
Objection : j’ai souvent vu l’argument des longs délais au Prudhomme avancé par les RH en face de salariés pour leur "imposer" un accord pas vraiment équilibré. Le long délai n’est pas en faveur du plus fragile… Entre un salarié isolé, aux ressources potentiellement limitées, et qui sera "stressé" tant que la procédure durera, et l’entreprise, je ne crois pas que les longs délais soient à l’avantage du salarié…

Pour avoir connu pas mal de salariés allant au Prudhomme, je peux vous dire que l’incertitude sur le résultat (c’est souvent la roulette… et il n’y a que si on est prêt à faire appel -donc rajouter encore du délai- que le résultat est un peu plus prévisible) joue aussi beaucoup en leur défaveur.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

En ligne

 

#1032 17/02/2015 20h52 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   88 

doug a écrit :

Là-dessus, je trouve que la démarche gouvernementale est intéressante, avec des mesures de simplification et de modernisation. Diminuer la file d’attente dans les préfectures ou les CAF, voilà un élément qui peut agir sur la croissance et l’activité !

Et bien on est pas sur la même ligne.. de mon coté, je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas
faire cela à distance ( WEB/CHAT/CONF) et je vais pas aller jusqu’a demander à pouvoir le faire de
7h00 à 22H00 comme dans un certain nombre d’activité pro.
Pour ne citez qu’un méchant, le nombre de problème que je peux résoudre par chat avec Amazon
entre 20h30 et 22h00 le soir.. D’ailleurs cela marche aussi avec mes 2 banques ( une de reseau et une internet jusque 22h00)

Alors voir une réduction de la durée d’attente comme une mesure de simplification et de modernisation..
On ne vit pas dans le même monde…

Dans mon domaine "high tech", nos clients n’acceptent pas d’attendre quand une ligne de production
est bloquée donc on organise le support pour des résolutions pouvant durer plusieurs jours en utilisant en utilisant les 3 time zone ( Europe China / West cost ) et en alignant en temps réels les ingénieurs
des 3 time zone…

Hors ligne

 

#1033 18/02/2015 12h41 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   10 

GoodbyLenine a écrit :

doug a écrit :

- La réforme des prud’hommes entraîne une accélération des procédures organisée de telle sorte que la partie la mieux informée et la mieux armée prendra l’avantage : la jungle au lieu du droit.

Objection : j’ai souvent vu l’argument des longs délais au Prudhomme avancé par les RH en face de salariés pour leur "imposer" un accord pas vraiment équilibré. Le long délai n’est pas en faveur du plus fragile… Entre un salarié isolé, aux ressources potentiellement limitées, et qui sera "stressé" tant que la procédure durera, et l’entreprise, je ne crois pas que les longs délais soient à l’avantage du salarié…

C’est vrai, mais la réforme ne change pas tellement le rapport de force, et j’aurai tendance à dire qu’elle le renforce. A voir dans l’application de la loi. Encore une fois, le réel problème est ailleurs : la complexité du code du travail.

coyote a écrit :

doug a écrit :

Là-dessus, je trouve que la démarche gouvernementale est intéressante, avec des mesures de simplification et de modernisation. Diminuer la file d’attente dans les préfectures ou les CAF, voilà un élément qui peut agir sur la croissance et l’activité !

Et bien on est pas sur la même ligne.. de mon coté, je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas
faire cela à distance ( WEB/CHAT/CONF) et je vais pas aller jusqu’a demander à pouvoir le faire de
7h00 à 22H00 comme dans un certain nombre d’activité pro.
Alors voir une réduction de la durée d’attente comme une mesure de simplification et de modernisation..
On ne vit pas dans le même monde…

Au contraire, je trouve que nous sommes exactement sur la même ligne, cependant vous prenez au premier degré la "file d’attente" !

Par exemple, depuis 2/3 ans, la demande d’APL pour les étudiants se fait entièrement en ligne. Donc inévitablement, la file d’attente se réduit…

Après, vous ne pouvez pas supprimer à 100% l’accueil humain, non ? Là, effectivement, nous ne serions pas sur la même ligne. Mais nous sommes assurément dans le même monde…

Hors ligne

 

#1034 18/02/2015 14h05 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   88 

doug a écrit :

Exactement : Montebourg ne projetait de réformer que les professions réglementées, mais ma remarque sur la faible productivité de certains secteurs peut s’appliquer à beaucoup d’administrations.

Là-dessus, je trouve que la démarche gouvernementale est intéressante, avec des mesures de simplification et de modernisation. Diminuer la file d’attente dans les préfectures ou les CAF, voilà un élément qui peut agir sur la croissance et l’activité !

Pour la simplification… ce sera pour plus tard
Location : signer un bail ne sera plus aussi simple

Hors ligne

 

#1035 18/02/2015 14h14 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   10 

coyote a écrit :

Pour la simplification… ce sera pour plus tard
Location : signer un bail ne sera plus aussi simple

J’écoutais Bayrou chez Ruquier, bon c’était au sujet de l’éducation nationale, mais il avait dit cette belle phrase :

"Il est toujours extrêmement difficile de prendre des mesures simples" !

Hors ligne

 

#1036 18/02/2015 14h27 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   421 

Je fais aussi des bons sur ma chaise lorsque j’entends que la création de lignes de bus ne coûtera rien à l’État : qui entretient les routes (un bus use 5 fois plus l’enrobé qu’une voiture)

Cet argument me laisse sans Voie big_smile


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#1037 18/02/2015 17h49 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   10 

bifidus a écrit :

Je fais aussi des bons sur ma chaise lorsque j’entends que la création de lignes de bus ne coûtera rien à l’État : qui entretient les routes (un bus use 5 fois plus l’enrobé qu’une voiture)

Cet argument me laisse sans Voie big_smile

Mais il ne manque pas d’en Train…

Hors ligne

 

#1038 19/02/2015 15h58 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   10 

Bonjour,

Un article du Monde présentant la partie "réforme des licenciements économiques" de la loi Macron.

Loi Macron : un détricotage discret du droit du licenciement économique

J’affirme donc une nouvelle fois que, d’une loi Montebourg qui voulait s’attaquer aux rentes et distribuer les gains à l’ensemble de l’économie (entreprise et salariés), on est passé à une loi Macron qui s’attaque aux salariés.

Après, on peut juger de l’utilité ou non de retirer des droits salariaux, mais je pense qu’il faut d’abord demander des efforts à ceux qui n’en ont peu ou pas fait, et qui en plus sont protégés de la concurrence. Ce que Montebourg envisageait au départ.

Hors ligne

 

#1039 19/02/2015 17h18 → Francois Hollande président...

Modérateur
Réputation :   1084 

J’approuve votre dernière phrase, mais on peut aussi l’appliquer en retirant quelques droits aux salariés, bien plus protégés que les demandeurs d’emploi, surtout si ces droits sont assez théorique et qu’en pratique on peut en discuter la portée, et que leur existence est de nature à freiner des créations d’activité ou des embauches (de demandeurs d’emploi).

J’ai le sentiment, même si cette loi n’est évidemment pas parfaite, quand je constate le nombre de lobby et autres qui se plaignent qu’on leur retire tel ou tel "avantage", (certain parvenant même à les préserver d’ailleurs), je suis assez tenté de considérer qu’elle doit être pas si mal que ça, ni si déséquilibrée (les dites-plaintes venant des différents cotés)… si on se place au niveau de l’intérêt général.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

En ligne

 

#1040 19/02/2015 17h31 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   10 

Bonjour,

Pour la protection des salariés, ce n’est pas la bonne procédure que de détricoter en catimini les droits au sein d’une loi fleuve.

Il suffit de poser les choses clairement dans une loi sur le contrat de travail. Et écouter nos économistes, Jean Tirolle en tête, sur le contrat de travail unique.

Pour les politiques de l’emploi, pareil. Il faudrait renforcer les politiques actives et changer l’esprit des politiques passives. Par exemple, mettre en place une dégressivité des allocations chômage, mais dans le même temps renforcer la formation, le suivi et la mobilité pour retrouver un emploi le plus rapidement possible. Avant de penser à créer de l’emploi supplémentaire, il faut déjà que toutes les offres d’emploi soient pourvues.

GoodbyLenine a écrit :

J’ai le sentiment, même si cette loi n’est évidemment pas parfaite, quand je constate le nombre de lobby et autres qui se plaignent qu’on leur retire tel ou tel "avantage", (certain parvenant même à les préserver d’ailleurs), je suis assez tenté de considérer qu’elle doit être pas si mal que ça, ni si déséquilibrée (les dites-plaintes venant des différents cotés)… si on se place au niveau de l’intérêt général.

Quant à ceux qui se plaignent, il faut aussi savoir pourquoi. Réformer la politique tarifaire des notaires, des greffiers, des pharmaciens, c’est dans l’intérêt général. Mais dérèglementer ces professions, c’est beaucoup plus contestable.

C’est ce qui me gène dans la loi Macron : on y passe de l’utile au désagréable.

Dernière modification par doug (19/02/2015 17h41)

Hors ligne

 

#1041 23/04/2015 14h43 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   15 

Bonjour a tous .
" Le particulier" numero 1109 , mai 2015
Rubrique "un patrimoine a la loupe"
Dame de 51 ans 3 enfants cadre sup dans une entreprise publique qui envisage de prendre sa retraite a la fin de l’année et devrait toucher une pension annuelle de 60 000 euro tout de suite.
Vous avez bien lu, 52 ans et 60 000 euros
C’est cette inégalité public - privé qui m’exaspère.
La france est ce pays qui dénigre les entrepreneurs et les gens du privé au profit des gens du public.
C’est bien vrai qu’il n’y a pas que la fiscalité qui me fera partir mais bien cette spoliation du privé  par le public.
On en revient toujours là: le statut, le statut, le statut
                                      le court terme,le court terme….
allez encore quelques petites années et j’aurai enfin moi aussi un statut: RNH (résident non habituel)
Tiens une idée qui me vient!
En basket on parle de l’évaluation d’un joueur qui tient compte des points marqués, des fautes , des balles perdues etc..
Pourquoi ne pas faire l’évaluation d’un individu sur le même principe.
Je précise qu’en basket un joueur   qui a mis zero point peut avoir une meilleure évaluation qu’un autre qui en a mis 30 si ce dernier a perdu beaucoup de balles  par exemples.
Donc qu’elle évaluation donner a un retraité de 52 ans qui touche 60 000 sans rien faire par comparaison  ne serai ce qu’avec un artisan de 52 ans qui touche péniblement 30 000 avec 60 heures de travail et mini 30 000 de cotisations diverses.
bien entendu cette évaluation est faite au  profit de l’équipe France.
Pardon, gros mot: je voulez dire dans l’intérêt de l’équipe france.
J’ai un peu peur des réponses quand je vois comment l’équipe france laisse sur le banc de touche,voire envoie dans d’autres pays beaucoup de "joueurs"avec une grosse évaluation.
Il arrive aussi que l’on fasse de la généralisation a partir de généralité
Bien a vous
Feu

Hors ligne

 

#1042 23/04/2015 15h16 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Parce que je ne comprends pas cet acharnement contre les fonctionnaires :

J’ai failli vous mettre un -1, mais je me suis ravisé, car en effet, vous exprimez un point de vue et la phrase ci-dessous est forte de sens :

Il arrive aussi que l’on fasse de la généralisation a partir de généralité

A poste et qualification égale, un salarié du privé touchera, en général, bien plus qu’un fonctionnaire.
Je suis désolé de vous l’apprendre, mais j’ai un proche en RH, qui est a été responsable d’une bonne centaine de personnes, avec 30 ans de boite, son revenu net dépassait à peine les 2300€. Oui oui, vous avez bien lu.

Quiconque connait ce milieu vous dira que c’est largement "sous-payé". Dans le privé, il émargerait au moins au double pour de telles responsabilités.

Je fais peut-être l’inverse de vous, à savoir prendre un cas particulier pour une généralité, mais attention à ne pas faire d’amalgame. Arrêtez donc de taper toujours sur le fonctionnaire. Sans lui, vous n’auriez ni éducation, ni système de santé, ni armée…

Dans l’article dont vous parlez, cette Dame a peut-être fait ces études à l’X, ou bien encore à Normale Sup… Pensez un instant à sa rémunération si elle avait été dans le privé… Je pense que vous pourriez rajouter un zéro à son salaire.

Après, je suis d’accord qu’il faudrait peut-être créer un "système" de points comme au basket. Mais sur quels critères ? Comment "comparer" des métiers différents ?

Bref… Pour moi, à notre époque, le SEUL avantage d’être fonctionnaire, c’est la pérennité de l’emploi.


Investisseur Novice - Parrain Serein pour Bourse Direct et Boursorama

Hors ligne

 

#1043 23/04/2015 15h38 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   57 

Tout dépend où dans le privé aussi…


Portefeuille | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir le mois prochain"

Hors ligne

 

#1044 23/04/2015 16h32 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   28 

Gtaman81 a écrit :

Parce que je ne comprends pas cet acharnement contre les fonctionnaires :

Bref… Pour moi, à notre époque, le SEUL avantage d’être fonctionnaire, c’est la pérennité de l’emploi.

Huumm c’est aussi la retraite à 52 ans dans ce cas ….soit 10 ans de moins que dans la privé.

Dernière modification par mercators (23/04/2015 16h32)

Hors ligne

 

#1045 23/04/2015 17h07 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Gtaman81 a écrit :

Bref… Pour moi, à notre époque, le SEUL avantage d’être fonctionnaire, c’est la pérennité de l’emploi.

C’est aussi : une pension de retraite calculée sur les six derniers mois d’activité (25 meilleurs années dans le privé), des prêts à taux réduits (Casden), des organismes qui se portent caution et remplacent l’hypothèque lors d’achat immobilier (Mgen)…

France terre d’égalité et de contraste : comprenne qui pourra !

Hors ligne

 

#1046 23/04/2015 17h22 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

C’est clair qu’entre le cadre sup fonctionnaire, et l’artisan, l’injustice est flagrante…

Ce n’est pas que le fonctionnaire ne mérite pas son traitement, mais plutôt que l’artisan est à mon humble avis spolier, eu égard à son travail bien souvent long et pénible.

Hors ligne

 

#1047 23/04/2015 18h12 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Et faut-il niveler par le bas en retirant des droits acquis aux fonctionnaires ou plutôt essayer de niveler par le haut ?
Il y a certes des choses plutôt étonnantes dans la fonction publique (doux euphémisme) mais je ne pense pas que ce soit en leur tapant systématiquement dessus que l’on réglera les problèmes du privé.

Comme cela a déjà été écrit, les salaires dans le public ne sont pas folichons (là aussi doux euphémisme), il ne me paraît pas illogique que cela soit compensé à la retraite.

Quant à la sécurité de l’emploi absolue, certes elle est très discutable, mais je n’ai rien lu au sujet des personnes contractuelles de la fonction publique pendant 15 ans finalement titularisées sans reprise d’ancienneté et avec le petit cadeau qui va bien : la baisse de salaire.
Quand on a trimé pendant 10-15 ans avec des contrats de 3 mois renouvelables, j’estime qu’avoir la sécurité de l’emploi derrière est un juste retour des choses.

La situation vue de l’extérieur semble enviable mais ne l’est en fait pas toujours.

Dernière modification par MartinGale (23/04/2015 18h13)

Hors ligne

 

#1048 23/04/2015 18h53 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

MartinGale a écrit :

Il y a certes des choses plutôt étonnantes dans la fonction publique (doux euphémisme) mais je ne pense pas que ce soit en leur tapant systématiquement dessus que l’on réglera les problèmes du privé.

Il ne s’agit pas de taper sur qui que ce soit, ne vous méprenez pas. Ma femme est fonctionnaire à l’éducation nationale et depuis de nombreuses années, je fréquente ce milieu qui, d’ailleurs n’est plus si homogène qu’il y a vingt ans.

Mais si nous nous mettions à penser à une société plus juste où il n’y aurait qu’un seul régime de retraite par exemple ? Ou le clientélisme guiderait moins nos élus que la vision long terme d’une société juste et équitable pour les générations à venir ?

Que penser des norvégiens qui, grâce à la manne pétrolière, ont constitués un fonds souverain en prévision des besoins futurs, lorsque cette manne viendrait à se tarir. Douce vision de long terme dont visiblement nous sommes dépourvus. 

Est-ce trop demander que tous, fonctionnaires et privés nous soyons à égalité au moins, par exemple, lors de la liquidation de la retraite ? Je sais, je ne suis qu’un doux rêveur…

Hors ligne

 

#1049 23/04/2015 19h20 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   15 

IH ,  DONT ACTE:Veuillez accepter mes excuses.
Compte tenu que 25 millions de travailleurs du privé , chiffre qui ne bouge pas, n’arrivent déjà pas a subvenir aux besoins du public , comment voyez vous l’avenir?
Dans une vision a long terme je suis désolé pour les fonctionnaires il sera impératif de revoir l’équilibre des choses et comme cet équilibre penche en faveur du public ….
Imaginez simplement les centaines de millier d’euros qu’il faut pour faire une rente a vie de 60 000 euro et vous verrez de quel coté penche la balance.
cordialement

Dernière modification par fifi55 (23/04/2015 21h24)

Hors ligne

 

#1050 23/04/2015 19h27 → Francois Hollande président...

Modérateur
Réputation :   168 

Juste comme ça, mais que personne ne se sente obliger de répondre mais y réfléchisse de son côté.

Si la place de fonctionnaire est, selon certains, si bonne, pourquoi tout le monde n’a pas comme objectif d’être fonctionnaire (on y trouve souvent tout les corps de métiers pour y trouver son bonheur) ?
Pourquoi ne le sont-ils pas ? Pourquoi n’y sont-ils pas arrivés ?


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech