Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 09/05/2012 19h18 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   174 

placementapapa31 a écrit :

Pourriez-vous nos dire ce que vous appréciez particulièrement dans Valeurs actuelles?

L’avant dernière page: Les lettres de Monsieur Rastignac.
Beaucoup d’anecdotes sur les réunions en petit comité des politiques sauce 19e un vrai régal.

A la dernière lecture, chez mon médecin, j’y ai appris que NKM avait déclaré lors d’un dîner avec des barons UMP qu’elle briguerait l’investiture suprême en 2017 et que l’on serait avec elle ou contre elle.

Implosion, implosion quand tu nous tiens…

(Note: avec la fine écriture de Rastignac, l’anecdote ci-dessus est beaucoup plus plaisante et elle était datée d’avant le premier tour)


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#77 10/05/2012 09h14 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   104 

Michael a écrit :

Les réformes Hartz sont un des piliers du système Allemand. Ces reformes n’ont pas été faites sans résistances (et pour cause) et l’un des aspects controversés c’est le fait qu’il n’existe pas de salaire minimum au sens où nous le concevons en France.
Ces réformes ont aussi passé la durée d’indemnisation des chômeurs de 32 à 12 mois.

Ce qui choque en France, c’est que dans certaines conditions les chômeurs longue durée peuvent travailler pour 1 € de l’heure mais ce n’est pas leur seul salaire, il vient en complément de la prise en charge par l’état du logement, de la santé et d’un versement d’une sorte de RSA. Ils ont totalement abolit le principe "age = expérience = compétence = haut revenu" aux antipodes de notre approche.

Il faut aussi noter que dans la majorité du pays le coût de la vie est inférieur à celui en France (notamment pour le logement et l’alimentation).

En complément de Michael
Les mini job sont limité à 15h semaine et ont comme but de réinsérer le chômeur de longue durée dans le circuit du travail, généralement le salaire se situe entre 1 et 5€/h.
Le but n’est donc pas de créer une classe de sous-travailleur. Ils reçoivent également des formations pour qu’ils puissent réintégrer le circuit normal du travail.

Le chômage n’est pas une fin en soit, mais à pour but de retrouvé un travail et non de faire des
chômeurs de 3è génération.

En ligne

 

#78 10/05/2012 09h42 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   104 

k9 a écrit :

Je ne peux pas vous laisser dire ça sur Law (par contre, sur le culte indécent de la révolution française, je suis assez d’accord). Law s’est quand même attribué le privilège de battre monnaie et d’en avoir le monopole. Il s’est permis d’imprimer des billets en fonction de ses besoins et désirs propres. Il a eu besoin du soutien de l’état pour mener à bien son projet. C’est l’antithèse de toutes les idées libérales ! Si sa monnaie était réellement la meilleure, pourquoi en imposer l’usage ? Pourquoi faire appel à l’état ? Pourquoi exiger un monopole ? Quel entrepreneur libéral ferait jeter en prison ceux qui refusaient d’utiliser sa marchandise ?

Je cite wikipédia (ce n’est pas une référence absolue, certes, mais les éléments évoqués sont factuels)

pour briser la traditionnelle thésaurisation française de l’or et de l’argent, Law interdit la possession de plus de 500 livres de métaux précieux par foyer, sous peine de confiscation et d’amende. Une récompense est promise aux dénonciateurs, et des perquisitions ont lieu, même chez les ecclésiastiques. Le 11 mars, pour décourager le public de la monnaie métallique, il suspend la valeur libératoire de l’or, à dater du 31 décembre. Alors que l’opinion publique gronde, il fait arrêter les « semeurs de faux bruits », qui sont déportés aux colonies, ce qui crée un scandale.

Pour vous, c’est ça le libéralisme ? Pas pour moi en tout cas. Ça a l’odeur du totalitarisme. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la pire dictature que notre pays aie jamais connue (celle que vous dénoncez d’ailleurs, issue des mouvements de 1789) a eu recours aux même artifices via les trop fameux assignats.

A l’époque de John Law le mot même de libéralisme n’exitait pas encore, la révolution industrielle n’avait pas encore débuté en Angleterre, c’était un mercantiliste comme le défini Adam Smith qui en effet demande des privilèges à l’état.
Il est connu pour avoir été le 1er à tenter d’appliquer ses théories économiques en grandeur réelle, d’avoir inventé le concept de banque centrale. Et même s’il a échoué, si cela à dégénéré dans la spéculation et fini dans une immense faillite, son nom est resté pour avoir fait progresser les connaissances économiques et finalement c’est lui qui est à l’origine du billet de banque actuel.

En ligne

 

#79 10/05/2012 11h04 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   421 

Voila la conclusion de Wikipedia :

Son système a appauvri ou ruiné 10% environ de la population française, principalement les riches actionnaires. Quelques autres par contre, bénéficiant de renseignements de première main, purent s’enrichir considérablement. Cependant, son système, s’il a fait perdre confiance dans le papier-monnaie et dans l’État, a paradoxalement assaini la dette de celui-ci en la faisant prendre en charge par de nombreux épargnants, et sauvé l’économie de la France en un moment où le pays était paralysé par l’endettement généralisé et par la pénurie de liquidités. Les agents économiques ont été en effet libérés de l’endettement chronique, et l’inflation a permis d’alléger les dettes privées d’au moins 50 %. Les grands perdants ont été les rentiers – hors immobilier – mais, a contrario, les petites gens ont vu leur situation générale s’améliorer.

Je n’ai jamais dit que sa théorie était parfaite, mais c’était extrêmement novateur et finalement dans l’ensemble assez positif pour le Pays… Il faut se replacer dans la France de Louis XIV ou on ne peut pas faire un pas sans l’accord du Roi.

Je remarque juste qu’on nous présente comme "Roi Soleil" un tyran rétrograde et sanguinaire qui a ruiné le Pays et massacré une partie de l’Europe et qu’on ne parle d’un dirigeant ouvert aux idées nouvelles, qui a rétabli la paix et redressé les comptes de l’état en 8 ans que comme d’un débauché.

Créer de la Richesse est en France mal vu. Affamez et massacrez le peuple au nom de grandes idées et vous serez célébré.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#80 10/05/2012 11h07 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   17 

Effectivement, il a eu le mérite de se lancer le premier (en tout cas pour la notion de banque centrale, pour les billets il n’était pas le premier, sauf peut-être à cette échelle), ce qui n’est pas une mince affaire, mais ce fut un échec cinglant, et au vu des méthodes employées je ne trouve pas le personnage très recommandable (c’est également l’inventeur de la collusion entre chefs d’état et grands capitaines d’industrie, du monopole légal privé, du "too big to fail", de l’orgueil démesuré qui fait prendre des risques avec l’argent des autres, …)

Hors ligne

 

#81 10/05/2012 14h54 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   60 

bifidus a écrit :

Voila la conclusion de Wikipedia :

son système a paradoxalement assaini la dette de celui-ci en la faisant prendre en charge par de nombreux épargnants, et sauvé l’économie de la France en un moment où le pays était paralysé par l’endettement généralisé et par la pénurie de liquidités.
l’inflation a permis d’alléger les dettes privées d’au moins 50 %. Les grands perdants ont été les rentiers – hors immobilier – mais, a contrario, les petites gens ont vu leur situation générale s’améliorer.

Inutile de remonter si loin pour assister au même mécanisme! (France 1918-1950)

C’est pour ça que, je le répète, en tant qu’épargnants il faut vraiment veiller au grain… Surtout avec ce nouveau gouvernement vu qu’il a été élu par des gens qui ne sont pas des épargnants mais des débiteurs. Et que toute l’Europe risque de virer socialiste :

RAY DALIO a écrit :

"Pendant les booms tout le monde est capitaliste pendant les deleveragings tout le monde est socialiste."

Dernière modification par placementapapa31 (10/05/2012 14h57)

Hors ligne

 

#82 10/05/2012 15h21 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   17 

Vous avez raison, à cause de l’inflation qui profite généralement au plus grand nombre (quoi qu’on en  dise), celui qui veut être rentier, surtout durant des périodes comme celle que nous connaissons, a intérêt à être assez peu investi en actifs liés à une devise (dans notre cas, livrets bancaires, fonds euro, obligations d’état ou privées) et autant que possible dans les autres actifs : actions, or, immobilier… Quoique dans ce dernier cas aussi, attention au résidentiel : les loyers peuvent être plafonnés par l’état, il en est d’ailleurs question.

Paradoxalement, dans la mentalité (et ça se retrouve dans la législation) française, ce sont les actifs sensibles à l’inflation et autres décisions gouvernementales qui sont valorisés alors que les actions et l’immobilier commercial sont voués aux gémonies. Allez comprendre.

Hors ligne

 

#83 11/05/2012 12h23 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   48 

Histoire de recentrer un peu vers le sujet initial qui est l’élection de François Hollande à la présidence, comme vous avez dû l’entendre dans les médias, sa déclaration de situation patrimoniale a été publiée sur le Journal Officiel dont voici le contenu intégral:

Déclaration de situation patrimoniale de M. François Hollande proclamé Président de la République | Legifrance

Sans vouloir rentrer dans un débat stérile, et sachant que je m’étais fait la même réflexion pour la déclaration de n. Sarkozy, j’ai la désagréable sensation de :

1°) Soit me faire prendre pour un abruti.
2°) Soit avoir une peur effrayante quant à l’avenir de la France en matière de gestion financière.

Comment peut on avoir un patrimoine de plus de 1 million d’euro tout en n’ayant que 8259.58€ de liquidité en totalité sur des comptes courant, pas même un simple Livret A pour au moins toucher quelques intérêts?
Allez, je monte jusqu’à 11809.58€ en comptant le contrat d’assurance vie qui reste quand même bien plus liquide que de l’immobilier.

Je n’ose même pas calculer la répartition de ses actifs tant la part d’immobilier doit tendre vers 100%.

Comment fera-t-il s’il doit changer sa voiture?

Dernière modification par Saydji (11/05/2012 15h15)

Hors ligne

 

#84 11/05/2012 12h26 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   

Je me suis fait exactement la même réflexion !
Sans compter qu’il à 60 k€ de crédit à la consommation en cours (source BFM ce matin) !

Hors ligne

 

#85 11/05/2012 12h39 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   19 

Il est aussi frappant de voir qu’il ne détient aucune valeurs mobilières dans son patrimoine! Espérons qu’il n’ait pas une mauvaise idée image de l’investissement boursier en particulier.


Celui qui meurt de honte meurt de faim _ mon blog

Hors ligne

 

#86 11/05/2012 12h54 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   69 

Saydji a écrit :

Comment fera-t-il s’il doit changer sa voiture?

Voiture de fonction, mon cher; je crois que c’est Citroën !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#87 11/05/2012 14h02 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   421 

Saydji a écrit :

1°) Soit me faire prendre pour un abruti.
2°) Soit avoir une peur effrayant quant à l’avenir de la France en matière de gestion financière.

Je pense que les deux sont vrais…

120.000 un appartement à Cannes, soyons sérieux.

Je ne discute pas la bonne foi de FH qui est je pense un brave type. Mais tous les hommes politiques vivent dans un autre monde.

Pourquoi avoir de l’argent de coté quand on peut facilement gagner 100 euros de l’heure pour des conférences ou je ne sais quoi payés sur des fonds public (je parle du menu fretin politique que je connais) ?

La seule facon de produire de la richesse qu’ils connaissent est de faire des demandes de subventions un peu partout… Et ca ne les choque absolument pas, ils ont l’impression que c’est normal.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#88 11/05/2012 14h33 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   313 

bifidus a écrit :

120.000 un appartement à Cannes, soyons sérieux.

La maison est détenu en nom propre.
L’appartement de 54 M2 est détenu en indivision à hauteur de 70% de sa valeur.
L’appartement de 80 m2 est détenu via une SCI à hauteur de 30% des parts sociales

Le patrimoine immobilier de François Hollande évalué à 1,17 million d?euros

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#89 11/05/2012 14h35 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   48 

Job a écrit :

Voiture de fonction, mon cher; je crois que c’est Citroën !

*Prenant un ton snob*

Hmmm En effet !
Nous n’avons décidément pas les mêmes valeurs !

bifidus a écrit :

120.000 un appartement à Cannes, soyons sérieux.

C’est noté 140 000€ qui ne représentent que les 30% qui lui appartiennent via la SCI
La totalité est donc plutôt vers les 450K€

Sinon il y aurait une grosse incohérence entre 2 appartements situés à la même adresse.
Il est impensable qu’un 80m² puisse valoir 40% de moins qu’un 54m².

Concernant les crédits, il est quand même à plus de 1500€ par mois pour moins de 10000€ de liquidité.
Je suis encore plus effaré que pour la déclaration de N. Sarkozy…

Edit : Grillé par Philippe30 pour les appartements smile

Dernière modification par Saydji (11/05/2012 14h36)

Hors ligne

 

#90 11/05/2012 14h39 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   34 

Concernant l’appartement à 140 000 EUR, je pense qu’il s’agit seulement des 30% qu’il a dans la SCI. En faisant le calcul sur les trois propriétés, on tourne à environ 6000 EUR par metre carré, je ne connais pas les prix dans cette région, donc à voir si c’est cohérent avec les prix réels.

J’espère simplement qu’il ne va pas gérer la France comme il gère son patrimone !

Hors ligne

 

#91 12/05/2012 00h20 → Francois Hollande président...

Modérateur
Réputation :   171 

En tous cas lorsque Môsieur FH dîne avec 4 de ses amis au restaurant le Bon (rue de la pompe, Paris16), c’est 3 bouteilles de Cristal Roederer rosé qui terminent le repas ; dans cette gamme de restos, ça doit être dans les 5 ou 600€ par bouteille. C’est sûr que c’est plus discret que le Fouquet’s.


Peu de choses sont impossibles !  … mais à quel prix !

Hors ligne

 

#92 12/05/2012 08h14 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   10 

Les prix  des appartements sont cohérents  avec les prix réels - compte tenu de la décote d’usage.

Il y avait jadis une sous estimation de la maison de Mougins - mais pas non plus si scandaleuse que ça. Cette fois ci, F.H. a pris ses précautions et a demandé  des estimations à des agences locales.

Hors ligne

 

#93 12/05/2012 08h27 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   17 

HOLLANDE et PLUS VALUES :
Pour rester positif , je verrais un point  favorable dans son programme ….
Si il est en mesure de l appliquer …..
Les plus values indexées sur le revenu et non un massacre généralisé  à 41 % .
Celà me paraîtrait nettement plus juste ,

Hors ligne

 

#94 12/05/2012 09h45 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   19 

A en croire le lien suivant, une nouvelle réforme de la plus valu immobilière pourrait apparaître bientôt: Plus-values immobilières : ce que les propriétaires gagneront en cas de victoire du PS - Capital.fr

…. Avec les socialistes, l’abattement serait de 5% par an, dès la 3ème année de détention. Ce qui aboutirait à une exonération totale au bout de 22 ans.

Enfin, si Hollande est élu, les propriétaires pourront revaloriser leur prix d’acquisition en fonction du coefficient d’érosion monétaire (calculé chaque année à partir de l’évolution du coût de la vie). De quoi baisser significativement les plus-values imposables

Au vue du capital fortement investi dans la pierre, ceci est peut être de bonne augure (cela ne restera peut être pas qu’une promesse de campagne).


Celui qui meurt de honte meurt de faim _ mon blog

Hors ligne

 

#95 12/05/2012 12h29 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   231 

Swx a écrit :

HOLLANDE et PLUS VALUES :
Pour rester positif , je verrais un point  favorable dans son programme ….
Si il est en mesure de l appliquer …..
Les plus values indexées sur le revenu et non un massacre généralisé  à 41 % .
Celà me paraîtrait nettement plus juste ,

Il faut aussi ajouter les prélèvements sociaux aux TMI… A la tranche 30%, on payera désormais 45,5%.

Les tranches 0, 5,5 et 14% y seront avantagées, mais combien ont un portefeuille titres en plus values ?

A moins que ce soit un moyen de favoriser ceux qui ont un gros capital et souhaitent vivre uniquement de leurs intérêts et plus-values smile

Hors ligne

 

#96 12/05/2012 12h46 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   12 

Personnellement, je suis d’accord avec Dendy.
Je suis favorable à l’idée d’intégrer les dividendes et plus-values dans le barème classique de l’impôt sur le revenu.

Déjà cela simplifie vraiment les choses et en plus c’est vraiment gagnant pour quelqu’un qui a fini de rembourser sa résidence principale et se contente d’une petite rente qui lui génère un smic.

Il serait grosso-modo au plafond de la tranche 5.5% + CSG/CRDS.

Ou bien 2 smics, soit la tranche 14% + CSG/CRDS.

La notion de progressivité de l’impôt entre "petits rentiers" et "gros rentiers" me semble "juste".

Par ailleurs, je trouverais cela normal de fusionner IR et CSG/CRDS. Toujours dans la logique de simplification et de progressivité de l’impôt.

Hors ligne

 

#97 13/05/2012 16h48 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   60 

bifidus a écrit :

La seule facon de produire de la richesse qu’ils connaissent est de faire des demandes de subventions un peu partout… Et ca ne les choque absolument pas, ils ont l’impression que c’est normal.

Là vous avez touché un point essentiel j’en ai bien peur. On voit par exemple des élus locaux ayant une "brillante" idée (genre pôle de recherche en développement durable subventionné), idée rejetée au début car sans intérêt, mais comme le gars, en général un médiocre local, tient à ses idées comme tous les médiocres (et est intéressé comme tous les médiocres, de plus il a des amis et de la famille à caser comme tous les médiocres), il profite des changements politiques lors d’élections pour remettre l’idée sur le tapis, et souvent en quelques années l’idée finit par être mise en oeuvre, tout cela avec de l’argent qui n’est pas à eux.

Swx a écrit :

HOLLANDE et PLUS VALUES :
Pour rester positif , je verrais un point  favorable dans son programme ….
Si il est en mesure de l appliquer …..
Les plus values indexées sur le revenu et non un massacre généralisé  à 41 % .
Celà me paraîtrait nettement plus juste ,

Ben oui ce ne serait que de simple bon sens. Puisqu’il s’agit de supprimer certains PFL comme il a dit ce serait très logique. Moi je suis partant vu mon TMI! Je me demande d’ailleurs depuis longtemps s’il y a une raison occulte sous cette disposition fiscale rendant le PFL seule possibilité pour les PV sur actions…

Dernière modification par placementapapa31 (13/05/2012 16h52)

Hors ligne

 

#98 13/05/2012 17h00 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   60 

Dendy a écrit :

Enfin, si Hollande est élu, les propriétaires pourront revaloriser leur prix d’acquisition en fonction du coefficient d’érosion monétaire (calculé chaque année à partir de l’évolution du coût de la vie). De quoi baisser significativement les plus-values imposables
Au vue du capital fortement investi dans la pierre, ceci est peut être de bonne augure (cela ne restera peut être pas qu’une promesse de campagne).

Je n’y crois pas du tout! Quel intérêt pour un état gourmand?? Ne pas intégrer l’érosion monétaire c’est un moyen invisible de pratiquer une double imposition : par l’inflation et sur la PV nominale. Proprement écoeurant je vous l’accorde : de la "progression à froid" de la pire espèce, mais c’est idem sur les PV actions sauf erreur de ma part!! (vu que le % s’applique sur la PV nominale brute ; c’est sûr ça changerait si les PV étaient imposées au barême IR - enfin si tant est qu’on ne bloque pas les bornes des tranches comme récemment, remarquez c’est un peu limité car ça la fout mal parce que ça touche aussi les salariés, les seuls qui vaillent qu’on s’occupe d’eux selon la doctrine "socialiste…

k9 a écrit :

l’inflation qui profite généralement au plus grand nombre (quoi qu’on en  dise)

Oui il est bon de le rappeler : la logique "démocratique" du plus grand nombre!

Cependant, je me demande qui est le "plus grand nombre" aujourd’hui? Est-ce toujours les salariés?

Il serait intéressant je crois de voir la part des agent ayant une rente à revenu variable (salaires, actions, immo locatif) ou à revenu fixe (obligataires). Où placer les retraités (bientôt majoritaires?), en revenu fixe ou variable? Certes, leur pension est plus ou moins "idexée" par le bon vouloir des gestionnaires publics, mais si les retraités sont très nombreux cette indexation n’est-elle pas trop lourde pour un état endetté, et la tentation de ne pas faire suivre l’inflation ne peut-elle être grande?…

Dans ce dernier cas les agents à revenu fixe seraient majoritaires, et ne "voteraient" sûrement pas pour l’inflation.

De plus, avec l’internationalisation des flux d’épargne, on a dans le monde des centaines de millions d’électeurs dont les pensions de retraites par capitalisation n’auraient peut-être pas intérêt à l’inflation (si les fonds sont très investis en obligations), peuvent-ils ces "électeurs internationaux" avoir un poids sur le cours des choses?

J’espère être assez clair… smile

Dernière modification par placementapapa31 (13/05/2012 17h16)

Hors ligne

 

#99 13/05/2012 23h18 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   113 

placementapapa31 a écrit :

Je me demande d’ailleurs depuis longtemps s’il y a une raison occulte sous cette disposition fiscale rendant le PFL seule possibilité pour les PV sur actions…

Ce n’est pas à proprement parler du PFL puisque ce n’est pas libératoire (à la différence de l’imposition sur du revenu de valeur mobilière, par exemple, sur lequel le PFL est prélevé à la source (= teneur de compte)). C’est davantage un taux d’imposition forfaitaire.

Certains diront que je joue sur les m(aux)ots mais en cas de suppression du PFL ça prendrait tout son sens puisque ça n’induirait pas, stricto sensu, l’arrêt de l’imposition forfaitaire sur les PV.


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#100 14/05/2012 10h11 → Francois Hollande président...

Membre
Réputation :   17 

placementapapa31 a écrit :

k9 a écrit :

l’inflation qui profite généralement au plus grand nombre (quoi qu’on en  dise)

Oui il est bon de le rappeler : la logique "démocratique" du plus grand nombre!

Cependant, je me demande qui est le "plus grand nombre" aujourd’hui? Est-ce toujours les salariés?

Il serait intéressant je crois de voir la part des agent ayant une rente à revenu variable (salaires, actions, immo locatif) ou à revenu fixe (obligataires). Où placer les retraités (bientôt majoritaires?), en revenu fixe ou variable? Certes, leur pension est plus ou moins "idexée" par le bon vouloir des gestionnaires publics, mais si les retraités sont très nombreux cette indexation n’est-elle pas trop lourde pour un état endetté, et la tentation de ne pas faire suivre l’inflation ne peut-elle être grande?…

Dans ce dernier cas les agents à revenu fixe seraient majoritaires, et ne "voteraient" sûrement pas pour l’inflation.

De plus, avec l’internationalisation des flux d’épargne, on a dans le monde des centaines de millions d’électeurs dont les pensions de retraites par capitalisation n’auraient peut-être pas intérêt à l’inflation (si les fonds sont très investis en obligations), peuvent-ils ces "électeurs internationaux" avoir un poids sur le cours des choses?

J’espère être assez clair… smile

Oui, le "plus grand nombre" a tendance a se réduire. On constate d’ailleurs qu’avec l’arrivée à la retraite des baby boomers, l’inflation, qui était vue comme un "don" permettant de facilement rembourser les crédits immobiliers dans les années 80, est vue comme un "cauchemar" aujourd’hui que les débiteurs sont devenus des créanciers.

Ces agents à revenu fixe, cela dit, n’auraient pas non plus forcément intérêt à trop pousser dans le sens de la désinflation / déflation ; certes leur pouvoir d’achat en profite, mais cela augmente mécaniquement le risque de défaut de tous les agents économiques, ce qui n’est pas non plus dans leur intérêt.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech