Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 29/04/2012 20h51 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   45 

Bonjour,
Je recherche des actions éligibles PEA qui ne sont pas endettés et qui peuvent résister à un krach boursier type 1929, pour cela je regarde l’évolution du cours des actions qui n’ont rien perdu en 2008-2009 ou qui ont aussitôt rattrapés leurs baisses en moins de 1 mois.

L’idée c’est d’avoir une action de rendement "en attendant" la baisse possible du CAC liée à la crise de l’endettement des pays de l’UE.Comme on ne sait pas comment cela se traduira : sortie de certains pays de l’UE suivie d’une dévaluation de leurs nouvelles monnaies, inflation liées au rachat de dettes par la BCE, récession type Japon sur 10-20 ans…

Pour le moment j’ai repéré (merci à Bifidus pour l’info) Pharmagest (Graphique PHARMAGEST INTERAC., cours PHARMAGEST INTERAC. - Boursorama):
février 2008 - 42 euros
mars 2008 - 31,59 (25% de baisse)
avril 2008 - 41 euros
En 1 mois elle a presque repris un cours normal, y a t-il d’autres actions aussi sûres sur PEA ?

Dernière modification par gilgamesh (29/04/2012 21h06)

Hors ligne

 

#2 29/04/2012 21h06 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   17 

Bonsoir,
Si quelqu un à une réponse fiable à cette question , elle m intéresse  :
Fiable : je veux dire plus sérieuse que les prévisions documentées  que l on pouvait trouver dans la plupart des  Canards à  vocation économique il y a trois mois -

Hors ligne

 

#3 30/04/2012 01h25 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   25 

gilgamesh a écrit :

Bonjour,
Je recherche des actions éligibles PEA qui ne sont pas endettés et qui peuvent résister à un krach boursier type 1929, pour cela je regarde l’évolution du cours des actions qui n’ont rien perdu en 2008-2009 ou qui ont aussitôt rattrapés leurs baisses en moins de 1 mois.

Moi, je serais vous, plutôt que de regarder l’évolution du prix (le cours de bourse), je regarderais plutôt l’évolution du résultat net, du dividende et du free cash flow pendant cette période. Ensuite, une fois que vous avez une liste d’entreprises qui économiquement traversent bien la crise, je regarderais les multiples (P/E, EV/FCF, P/B) pour acheter à un prix correct.


Investisseur Deep Value. Parrainage Binck
Ressources recommandées: Les daubasses|Old School Value|Graham Investor

Hors ligne

 

#4 30/04/2012 08h07 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Administrateur
Réputation :   1313 

HuntR a écrit :

Moi, je serais vous, plutôt que de regarder l’évolution du prix (le cours de bourse), je regarderais plutôt l’évolution du résultat net, du dividende et du free cash flow pendant cette période. Ensuite, une fois que vous avez une liste d’entreprises qui économiquement traversent bien la crise, je regarderais les multiples (P/E, EV/FCF, P/B) pour acheter à un prix correct.

Exactement !

Attention à ne pas mélanger le business opérationnel de l’entrepris et les cours boursiers.

Hors ligne

 

#5 10/05/2012 10h55 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   45 

Toujours à la recherche d’un placement sûr pour traverser la crise, autre que l’or qui me paraît déjà contenir au moins en partie une valeur liée au risque qui pèse sur l’économie mondiale et la possible explosion de la zone euro, je me pose maintenant la question : que sepasserait-il en cas de sortie d’un pays la Grèce par exemple) de la zone euro ?
Autre soucis de l’or : frais d’entrée et de sortie et frais de garde élevés sauf à acheter de grosses quantités, pas de rendement j’ai l’impression que c’est juste un moyen spéculatif en cas d’aggravation de la crise.
Les marchés se demanderaient-ils alors quel sera le prochain pays à sortir (Espagne, Portugal…)?
Conséquences : explosion de l’euro et dévaluation de la nouvelle monnaie, il faudrait alors avoir des devises étrangères pour en profiter, les cours de la bourse chuteraient fortement j’imagine.

Au contraire de l’or une société côtée en devise étrangères sur un secteur stable avec des infrastructures déployées sur un territoire (réseau de fibres qui ne va pas disparaître…) me paraît plus sûre, mais comme tous les actifs en cas de crise son cours chuterait-il ?
Je pense par exemple à Teliasonera, 1er opérateur scandinave de télécommunications détenue à 37% par l’Etat Suédois et 13% par l’Etat finnois qui a un CA relativement diversifié dans les pays du Nord de l’Europe (donc moins impacté par la crise de l’UE, à priori) : Suède (34,4%), Finlande (15,2%), Norvège (9,3%) et autres (41,1%).
PER autour de 11 et 6% de rendement.

En 2008 son cours est passé de 6,15 euros à 3,39 euros.

Hors ligne

 

#6 10/05/2012 11h19 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   421 

Il est extrêmement difficile de prévoir qu’un cours ne va pas baisser et ce n’est pas forcément en regardant le comportement de 2009 que l’on y arrive.

Pour reprendre l’exemple de Pharmagest, la société est en principe défensive mais… Sur ces micro capitalisation si un gros cherche a sortir le cours va s’effondrer quelles que soient les qualités de la société.
En période de crach il n’y a plus d’acheteur… Il suffit qu’un institutionnel ait besoin de cash pour que le cours s’effondre. J’attends avec gourmandise que ca se produise.
On peut aussi trouver des entreprises assez moyennes dont le cours n’a pas baissé car personne ne les regards et qu’il n’y a pas eu de vendeur.

Je ne trouve d’ailleurs pas spécialement souhaitable que le cours reste stable car il ne présente pas de grosse opportunité d’achat.  L’idéal c’est une société peu impactée par la crise dont le cours s’effondre.

La seule société sensée profiter de la crise et versant un gros dividende est ABC Arbitrage. Attention quand meme c’est une boite noire.

Je citerai aussi TESSI pleine de cash et dont les activitées profitent du cours de l’Or. Il y a aussi SMTPC dont le cours est redevenu attractif (vendre au dessus de 26 et acheter au dessous de 24).

Mais le cours de ces sociétés peut baisser considérablement (sauf pour ABCA dont le cours est encadré par les dirigeants)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#7 10/05/2012 11h21 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   17 

À la question initiale, je répondrais "celles qui ont traversé sans trop de dégât la crise de 1929". Dans les actions éligibles PEA, je ne sais pas s’il y en a, mais certains gros dividend aristocrats US rentrent clairement dans cette catégorie. Je crois que Procter & Gamble distribue des dividendes sans interruption depuis plus de 120 ans (!) et que ce dividende est en augmentation depuis une cinquantaine d’années. Probablement qu’une très grosse crise ne ferait pas chuter un tel colosse.

Ça doit existe aussi en Europe (donc éligible PEA), mais c’est assez difficile à trouver. Si quelqu’un a ça, je suis intéressé.

Par contre, pourquoi des valeurs éligibles PEA ? Si c’est pour réaffecter de l’argent qui est déjà sur un PEA, bon, vous n’avez pas le choix, il faut qu’il y reste à moins de cloturer le plan, mais si c’est pour investir de l’argent qui n’est pas encore sur le PEA, il me semble plus prudent de diversifier géographiquement, quitte à y perdre un peu fiscalement, plutôt que de tout miser sur l’Europe, surtout au vu du contexte actuel. Et a fortiori sur la seule zone euro !

Hors ligne

 

#8 10/05/2012 11h52 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   45 

Merci pour tous vos conseils, je vais regarder Tessi de plus près.
ABC arbitrage je vois bien qu’il y a des résultats convaincants mais je ne sais pas trop si "l’arbitrage" est quelque chose qui permetra de conserver ce rendement à l’avenir…

Je n’ai que 10% environ de mon capital sur un PEA, je peux éventuellement ouvrir un compte titre mais vu que la fiscalité n’est pas encourageante et qu’à l’avenir ça risque d’être pire je ne suis pas trop motivé.
Procter & Gamble : la société est intéréssante est à l’air solide même si le cours a bien chuté en 2008.
Le soucis c’est qu’en réalité les Etats-Unis sont aussi endettés que l’UE et que le marché est gonflé par les QE, même si l’attention médiatique est pour le moment sur l’UE, si l’euro éclate je suis pas sûr que les marchés se porteront vers les Etats-Unis…

Hors ligne

 

#9 10/05/2012 12h07 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   17 

Sortie de l Euro :
Un projet concocté par des Economistes qui ont voix au chapitre :
Je résume :

Prenons l exemple de la Grèce , valable pour d autres pays .
La Grèce sort de l Euro reprend sa monnaie  nationale la Drachme :
Parité à la date de l opération :  - Une drachme = un Euro -
La drachme perdra rapidement sa parité   par rapport à l euro , entrainant une dévaluation de fait  et ce sera aux Grecs de résoudre leurs problèmes , parmi lesquels le remboursement des prêts qui leur ont été consentis
Exemple valable pour les autres candidats à la sortie de l Euro -
Avantage  supplémentaire : celà permettra aux populations  des pays concernés de  se rendre compte si le fait de récupérer sa monnaie nationale résoudra tous leurs problèmes -
- Les  pays qui conservent l euro adapteraient la voilure  pour traverser  cette période sans trop de casse :
- l Euro  sauf erreur est la deuxième monnaie de réserve mondiale après le dollar  Un grand nombre
d opérations internationales ont lieu en Euro  , parce que  dans les faits le dollar perd régulièrement de sa valeur -

Hors ligne

 

#10 10/05/2012 15h37 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   17 

gilgamesh a écrit :

Je n’ai que 10% environ de mon capital sur un PEA, je peux éventuellement ouvrir un compte titre mais vu que la fiscalité n’est pas encourageante et qu’à l’avenir ça risque d’être pire je ne suis pas trop motivé.

À vous de voir, mais dîtes-vous bien qu’une catastrophe sur la seule zone euro ruinerait votre capital. Mais c’est vrai que les USA ne sont pas en grande forme non plus. Disons qu’en investissant un peu des deux côtés, vous diminuez la volatilité de votre portefeuille, au prix d’un rendement net moyen probablement légèrement moindre.

Pour rester sur le PEA, il y a quelques pays éligibles PEA dont la monnaie n’est pas l’euro, mais les seuls qui me paraissent un tant soi peu solides ce sont l’Angleterre (encore qu’ils ne sont pas dans une meilleure situation que nous) et la Norvège (qui a les reins semble-t-il plus solides, mais l’univers d’investissement est assez limité).

Procter & Gamble : la société est intéréssante est à l’air solide même si le cours a bien chuté en 2008.

Oui, mais le dividende a augmenté contre vents et marées. Si vous voulez conserver votre capital coûte que coûte en pleine méga-crise… Eh bien, bon courage. L’or ferait probablement le moins mal l’affaire, mais c’est un actif qui n’est à l’heure actuelle pas bon marché. Mais si vous ne vous souciez pas spécialement de la conservation du capital à moyen terme et que vous vous préoccupez surtout des revenus y compris pendant la période difficile, les mega-caps de ce genre sont à mon avis le placement idéal.

Je ne serais pas non plus rassuré par les approches indicielles (trackers) en pleine crise type 1929 ; quand les faillites se multiplient, moins il y a d’intermédiaires entre votre argent et vous, mieux c’est.

Hors ligne

 

#11 10/05/2012 15h45 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   45 

k9 a écrit :

À vous de voir, mais dîtes-vous bien qu’une catastrophe sur la seule zone euro ruinerait votre capital

Par contre l’argent que j’ai sur mon PEA n’est pour le moment pas investi en actions, j’ai déposé l’argent trop tôt pensant qu’il allait y avoir des opportunités, du coup je suis en attente d’un possible évènement qui ferait chuter le cac avant de rentrer sur des actions.
La plupart de mon argent est pour le moment sur des livrets et assurance-vie, bien sûr je compte retirer l’argent des AV ( vu que les rendements vont diminuer et le risque sur les dettes euro augmenter) dès l’année prochaine pour profiter des abattement sur les plus values.
Je ne suis pas intéréssé par les trackers pour les raisons que vous avez mentionnés en plus des frais et du fait qu’il n’y a pas de dividendes.

Hors ligne

 

#12 10/05/2012 20h03 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Modérateur
Réputation :   1084 

"Je ne suis pas intéréssé par les trackers pour les raisons que vous avez mentionnés en plus des frais et du fait qu’il n’y a pas de dividendes."

Ces arguments me semblent assez peu convaincants :
    - je nai pas trouvé les "les raisons que vous avez mentionnés" de k9;
    - les frais sur les trackers sont très faibles (typiquement 0.25%/an), quasiment négligeables;
    - il y a des trackers qui distribuent des dividendes, d’autres qui capitalisent, mais de toute manière, ça ne change pas grand chose au rendement de l’investissement (à la fiscalité prêt, qui sera sans impact sur un PEA) et ça ne peux en aucun cas constituer une raison de rejeter les trackers. Autrement dit : si j’investis 100 et que, soit je récupère (par exemple) 110 de capital à terme, soit je touche 5 de dividendes et récupère 105 de capital, le choix dépend surtout de comment je serais imposé sur les 10 gagnés, et pas vraiment de l’existence d’un dividende, et sur un PEA ce sera équivalent.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#13 10/05/2012 20h55 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   45 

GoodbyLenine a écrit :

je nai pas trouvé les "les raisons que vous avez mentionnés" de k9;

k9 a écrit :

quand les faillites se multiplient, moins il y a d’intermédiaires entre votre argent et vous, mieux c’est

Je ne savais pas que certains tracker distribuaient des dividendes, du coup ça peut être une bonne idée  dans certaines stratégies mais pour le moment ce n’est pas ce que je recherche.

Hors ligne

 

#14 23/05/2012 17h29 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   45 

Quelqu’un à accès au blog de serfix, j’aimerais savoir quelle est son analyse sur Statoil pour se protèger de la crise de l’euro:

serfix - Recherche Google

Dernière modification par gilgamesh (23/05/2012 17h30)

Hors ligne

 

#15 23/05/2012 19h13 → Actions PEA qui peuvent résister à un krach boursier type 1929

Membre
Réputation :   71 

gilgamesh a écrit :

Je recherche des actions éligibles PEA qui ne sont pas endettés et qui peuvent résister à un krach boursier type 1929, pour cela je regarde l’évolution du cours des actions qui n’ont rien perdu en 2008-2009 ou qui ont aussitôt rattrapés leurs baisses en moins de 1 mois.

Une autre approche consiste à regarder les valeurs qui ont résister à la crise de… 29 justement. Un exemple célèbre est Homestake Mining.

Menthalo a écrit :

Homestake avait profité de l’engouement de la bourse et était montée de 39$ en 1924 jusqu’à 93$ en aout 29. Wall Street avait entraîné Homestake dans sa chute d’août jusqu’au 15 novembre, où l’action ne valait plus que 65$, date à laquelle Wall Street avait connu un rebond de 5 mois regagnant 20%.
Mais après avril 1930, chaque nouvelle chute de Wall Street voyait une nouvelle embellie de Homestake.
Au plus profond de la crise en 1932, Homestake avait doublé par rapport aux cours de 1929.

Lorsque Roosevelt a confisqué l’Or des américains, l’action s’est envolée pour atteindre 373$ en mai 1933, puis 526 en 1936, soit un cours multiplié par 8 depuis novembre 1929.

Entre 33 et 1940 le cours officiel de l’Or était passé de 20 à 35$.
Entre Novembre 1929 et 1935, Homestake a reversé un total de 128$ en dividendes soit remboursant deux fois le prix de l’action achetée en novembre 29. Il est vrai que le dividende de 1935 était de 56$ !

10.000$ investis au plus haut en octobre 29 avaient une valeur très différente en 1935 selon le type de valeur dans lesquelles ils avaient été placés.
.3.600$ sur le DJIA
.2.100$ sur le DJUA
62.000$ sur Homestake Mining

Leonard Sartoni a écrit :

Il y avait beaucoup moins d’actions de mines d’or à l’époque, mais si on prend l’exemple de Homestake Mining, le plus grand producteur d’or d’Amérique du nord, son cours était passé d’un creux de $65 en 1929, à un sommet de $544 en 1936, pour une hausse de +736%. Et le dividende passait de $7 par action en 1929, à $56 en 1935, soit plus de 10% de dividende par année. Une autre grande société, Dome Mines, était passée de $6 en 1929, à $61 en 1936, réalisant une performance de +916%. Pendant ce temps, l’indice Dow Jones des plus grandes sociétés américaines perdait jusqu’à 89% de sa valeur durant la pire période de l’histoire pour les actions.

Souces :
Forum-Gold.fr - Voir le sujet - Les Mines d?Or de 1929 à 36
http://www.objectifeco.com/bourse/matie … ationniste

Mais peu de mines d’or répondent à vos critères d’éligibilité au PEA et d’endettement.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech