Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/04/2012 11h03 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   194 

Newsletter de l’investisseurheureux a écrit :

British Sky Broadcasting Group est le premier opérateur de télévision par satellite britannique (11 M d’abonnées). Il offre aussi un service de Video on Demand et depuis de triple play. Sa capitalisation boursière est de 13,5 MdEUR et il propose un rendement sur dividendes de 4%. Son ratio EV/Ebitda est de 7,8 d’après Bloomberg.

Sa position de leader se réflète dans ses chiffres (CA, FCF, RN, Capitaux Propres), tous en croissance depuis 2008 :

Mon calcul Discount Cash Flow maison avec une croissance de 7% sur les 5 prochaines années me donne une valorisation autour de 770 GBp.

Mais surtout, British Sky Broadcasting Group a fait l’objet d’une OPA de News Corp l’année dernière qui a avorté en juillet 2011, suite aux scandales des affaires téléphoniques liées à l’hebdomadaire News of the World.

Comme vous le voyez ici, le cours avait rapidemment atteint le plafond de 850 GBX.

British Sky Broadcasting était auparavant qualifié de "narrow-moat" par MorningStar et a été upgradé en "wide-moat" en 2011. Puisque nous en avons parlé plus haut, regardons ses marges :

Il y a une certaine volatilité, peut-être liée aux coûts des droits sportifs, typiques des chaines payantes. De fait, le qualificatif "wide-moat" par MorningStar est rassurant mais me paraît un peu excessif.

Quoiqu’il en soit, aujourd’hui News Corp détient 39% du groupe. James Murdoch (le fils de Rupert Murdoch propriétaire de News Corp) a démissionné de ses fonctions de président de BSY et donc il y a de la spéculation autour des 39%. Il y a des chances que News Corp solde sa position, ce qui pèse sur le cours de la valeur et permet à mon sens d’entrer à un prix correct.

Points forts
+ Leader de la télévision payante aux UK avec 11 M d’abonnés
+ En croissance
+ Cash machine
+ Etait valorisée 850 GBp via l’OPA avortée

Points faibles
- Incertitude sur les intentions de News Corp qui pèse sur le cours
- Dépendance aux droits d’acquisition sportif
- UK centré

Source : http://www.devenir-rentier.fr/newslette … 4--13.html

Merci IH de m’avoir fait découvrir BSY dans la dernière newsletter. Peut-être même merci de nous l’avoir fait découvrir.

Je suis allé regarder quelques éléments dans les publications de la société, notamment rapport annuel :
- Y a-t-il des programmes de rachat d’actions et d’options ? Quid de la rémunération des dirigeants ?
- Comment BSY cherche à se développer et à maintenir son avantage concurrentiel ?

Concernant les rachats d’actions, options et rémunération des dirigeants, j’ai été très agréablement surpris :

Sur l’exercice 2011 / 2012, il est prévu M£750 de rachat d’actions, soit plus de 6% du capital. On peut d’ailleurs le voir au jour le jour avec les déclarations de BSY.

Par contre, l’ensemble des programmes d’options représente 2.5% du nombre total d’action en circulation. Mais si j’ai bien compris, ce programme court sur plusieurs années : il y a notamment les « LTIP » awards (Long Term Investment Program), qui comptent pour plus de la moitié des options.

Pour la direction, les chiffres semblent se transférer du programme « Executive Share Option Scheme Options », vers les programmes « LTIP », long terme. D’ailleurs, pour le premier, plus de la moitié des options ont dû expirer entre 2010 et 2011.

Concernant la rémunération des dirigeants, le graphique page 51 (ci-dessous) illustre bien le positionnement souhaité : le salaire et les bonus ne représentent pas plus de la moitié de la rémunération possible.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/960_by.jpg

Pour le second point, de ce que j’ai compris, BSY a réussi à se diversifier suffisamment pour que ces clients ne soient pas attachés à seulement un produit (Services TV, Triple Play, etc.).

Les investissements concernent :
-    Le "contenu" : HD, 3D, service de VOD.
-    La "connectivité" : en 2011, l’acquisition de « The Cloud » va permettre de retrouver les services de BSY sur de multiples supports (TV, PC, Smartphones, etc.).

Hors ligne

 

#2 16/04/2012 12h03 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Administrateur
Réputation :   1307 

Oui !

En fait j’ai un peu de mal à appréhender cette valeur car en France, Canal+ n’a pas du tout la même croissance et Canalsat ne m’apparait pas vraiment connu.

Mais apparemment aux UK, il y a vraiment une domination de BSY :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_product-mixt-bsy.gif

Et on retrouve une vraie politique de rémunération des actionnaires, typiquement anglo-saxonnes avec des rachats d’actions et un historique de 15 ans de dividende en hausse :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_dividend-bsy.gif

Hors ligne

 

#3 16/04/2012 18h02 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   194 

Et pourtant, Canalsat a plus d’abonnés que Canal + :
-    CANAL+ entre 4 et 4.5 M abonnés (source : La tribune juin 2011)
-    CANALSAT  5 M abonnés (source : wikipedia)
Deux fois plus d’abonnés chez BskyB que pour Canal+ et Canalsat ! Et pourtant, la population est à peu près identique.

Je te rejoins sur la domination en UK. Chez BskyB, le décorrélation entre nombre de clients et nombre de produits vendus est très intéressante ! A voir comment cela peut progresser, mais la pénétration d’offres triple play et de la HD est éloquente :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/960_bsy.jpg

Je n’ai pas trouvé de chiffre concernant le service de VOD Sky Anytime +, lancé fin 2010.

Pour ma part, le poids de la dette au regard des capitaux propres m’a d’abord marqué : Dette / FP > 2 !
Pour l’histoire, Wikipedia nous apprend que BskyB a été bien très endettée lors de ses débuts : elle possédait ses propres satellites. Depuis, ils ont été cédés à SES, également cotée.

Plus rassurante, la dette nette représente moins d’une fois les capitaux propres ; et surtout peu ou prou une année de bénéfices.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/960_bsy2.jpg
Le calcul fait dans le rapport annuel est même plus avantageux, puisqu’il inclue les instruments de couverture : M£ 750 de dette nette, en diminution de 25% par rapport à 2010 (source : rapport annuel, page 34). D’après les données Yahoo Finances, ce chiffre représente la moitié de l’EBITDA sur 12 mois glissants.

Voici le détail et échéance de la dette de BSY, pour partie en USD, pour partie en GBP (source : rapport annuel, page 86).
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/960_bsy3.jpg
Sur ce point, j’aurais besoin d’un éclairage de comptabilité.
A quoi est due la baisse de certaines lignes entre 2010 et 2011 ?
Est-ce la valeur à rembourser en GBP, si l’emprunt était à rembourser à la date de rédaction du rapport annuel ?
Dans ce cas, la différence entre les 2010 et 2011 viendrait des taux de change GBP / USD et d’éventuels rachats anticipés. La variation des taux de change expliquerait que seuls les lignes en USD ont varié.

En page suivante (87), est expliqué le détail du « Hedging » sur la dette, dont voici un extrait :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/960_bsy4.jpg
Sur chaque ligne de dette, une partie est fixe, l’autre variable avec une indexation au taux LIBOR à 6 mois.
Cette indexation n’a bien un impact que sur le « coût » de l’emprunt, c’est-à-dire les intérêts ?

Enfin, une remarque plus naïve, subjective et absolument pas factuelle :  « et l’Apple TV dans tout ça » ? Les rumeurs fusent sur un lancement fin 2012. Philippe Starck bosserait sur un projet Apple révolutionnaire à sortir dans 8 mois. Etc…

Edit : faute d’orthographe corrigée

Dernière modification par Sylvain (16/04/2012 18h29)

Hors ligne

 

#4 16/04/2012 18h10 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   48 

Autant je ne peux qu’exécrer les méthodes et les idées plus que douteuses de Murdoch, autant il faut reconnaitre qu’il s’agit la d’un des grands patrons qui a eu le plus de flair au cours de sa carrière.
Et s’il était près à mettre 800 p par action pour racheter les parts de BSB , à un cours autour des 650 p je pense que le titre est une aubaine.

Hors ligne

 

#5 16/04/2012 18h20 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Administrateur
Réputation :   1307 

Sylvain a écrit :

Pour ma part, le poids de la dette au regard des capitaux propres m’a d’abord marqué : Dette / FP > 2 !

En fait, plus ça va, plus je me rends compte que ce ratio n’est pas forcément utile pour les groupes qui gagnent de l’argent.

Le ratio clé c’est la dette nette / EBITDA.

Philipp Morris a des fonds propres négatifs, mais son ratio total debt to EBITDA est de 1,29 et aucun acteur de marché ne considère sa dette comme un pb.

A l’inverse, ENEL a 44 MdEUR de dette nette pour 53 MdEUR de fonds propres, et un ratio dette nette / EBITDA de 2,5 et sa dette est considérée comme un pb par les acteurs de marchés.

Pour BSY, le ratio est de 0,7 et les acteurs de marché disent qu’il pourrait monter à 2 sans pénaliser la note du groupe (Source : http://www.ft.com/intl/cms/s/0/87af1e1e … z1sCtZRg3D)

Sylvain a écrit :

A quoi est due la baisse de certaines lignes entre 2010 et 2011 ?

Je vous avoue que je ne sais pas. :-)

Hors ligne

 

#6 17/04/2012 20h51 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   194 

Je suis entièrement d’accord que le ratio « Dette / FP » est inutile tel quel. Il doit vu au regard de ce que gagne l’entreprise, et de sa capacité à maintenir ses gains à l’avenir.

Justement, j’aimerais vraiment comprendre ce qui - culturellement ? - fait que :
- Il y a 2 fois plus d’abonnés chez BskyB que chez Canal+ alors que la population française et UK sont similaires ;
- Le nombre d’abonnés et de produits vendus croissent pour BskyB !

Concernant ma question sur la différence de montants des échéances de dette entre 2010 et 2011, j’ai naïvement envoyé un mail au service « relations investisseurs ». Sait-on jamais, j’aurai peut-être une réponse !

Je viens de faire un petit calcul de FCF yield. En prenant le FCF sur 12 mois (M£1 160) et la valeur d’entreprise fournie sur le screener (M£13 995), j’obtiens plus de 8%. C’est beaucoup. Et pourtant, le screener décompte  l’ensemble des dettes (y compris dettes fournisseurs) dans le calcul de la VE.

Dernière modification par Sylvain (17/04/2012 20h53)

Hors ligne

 

#7 17/04/2012 21h07 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   104 

Sylvain a écrit :

Justement, j’aimerais vraiment comprendre ce qui - culturellement ? - fait que :
- Il y a 2 fois plus d’abonnés chez BskyB que chez Canal+ alors que la population française et UK sont similaires ;
- Le nombre d’abonnés et de produits vendus croissent pour BskyB !

Je me lance :

1- La météo. Mes collègues en UK le demandent tous les jours le temps qu’il fait chez moi. Chez eux, c’est pas très clément. Ils ont peut être plus tendance à rester à la maison que nous ?

2- Le sport. Les anglais sont supporters. BskyB a une offre pléthorique, notamment au niveau du foot, sport roi en Angleterre. De plus, beaucoup de clubs mythiques sont anglais : Mancherster United, Liverpool, Arsenal, Totenham etc …. Les milliardaires achètent des clubs anglais : Chelsea, Manchester City et donc font venir les grands joueurs qui attirent les foules. Le sport anglais est également spectaculaire.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#8 17/04/2012 21h35 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Modérateur
Réputation :   1083 

3) les autres programmes (en France, l’offre hors Canal est pas mal déjà, et les 18 chaines de la TNT sont gratuites, alors qu’au UK, en dehors de SKY, les programmes ne doivent pas être terribles, …)

4) l’offre inclut aussi des services d’accès internet et de téléphonie (sur internet je suppose), j’imagine que ce sont des accès internet par satellite ou cable qui sont alors utilisé…. (pour les régions de UK et Ireland qui ne sont pas desservies par l’ADSL avec assez de débit)

Dernière modification par GoodbyLenine (17/04/2012 23h20)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#9 17/04/2012 23h09 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   25 

Bonjour
  Je vous suggèrerais si vous êtes anglophone de lire ce que dit  wikipedia version anglaise sur BSKYB.
  Wikipedia ne doit pas être pris pour argent comptant. Mais cela permet de mieux comprendre l’environnement si on s’intéresse a l’action. Notamment en 2010 un tentative de rachat par "news  corporation".
  L’action a chuté en juillet 2011 en raison du scandale des écoutes téléphoniques liées au groupe Murdoch. 845 a 692
  En tout cas cela n’a rien d’une action "tranquille" en 2008 elle perdait de l’argent. de 2008 a 2009 elle double ses profits.
  En tout cas cela n’a rien d’une action "tranquille" en 2008 elle perdait de l’argent. de 2009 a 2010 elle triple  ses profits. Les profits de 2011 sont en ligne avec ceux de 2010

  D’autre part le lien suivant donne des informations certes anciennes mais qui montre effectivement de grosses différences entre la france et la royaume uni.
La réception de la télévision via l’ADSL a doublé en 3 ans - JDN
Cordialement
Hervé

modification pour corriger les profits 2008 a 2011.

Dernière modification par HerveC (18/04/2012 13h36)

Hors ligne

 

#10 18/04/2012 08h21 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Administrateur
Réputation :   1307 

Sylvain a écrit :

Je viens de faire un petit calcul de FCF yield. En prenant le FCF sur 12 mois (M£1 160) et la valeur d’entreprise fournie sur le screener (M£13 995), j’obtiens plus de 8%. C’est beaucoup. Et pourtant, le screener décompte  l’ensemble des dettes (y compris dettes fournisseurs) dans le calcul de la VE.

Oui !

Bloomberg indique une EV de M£12 195, ce qui donne alors un FCF Yield encore plus élevé !

HerveC a écrit :

En tout cas cela n’a rien d’une action "tranquille" en 2008 elle perdait de l’argent. de 2008 a 2009 elle double ses profits.

L’exercice 2007-2008 c’était déjà il y a 5 ans…

Entre temps le nombre d’abonnées a bien augmenté et les chiffres ne sont plus les mêmes. Après il faut voir la fidélité des abonnés mais c’est peut-être la raison qui fait MorningStar qualifie l’action de "Wide-moat".

Plus d’abonnés = plus d’argent = possibilité d’acquérir des contenus que les autres opérateurs n’ont pas les moyens d’acquérir = plus d’abonnés = plus d’argent etc ===> cercle vertueux

BSY est ma valeur Growth At A Reasonable Price du moment. Croisons les doigts pour qu’elle baisse encore et hop j’envoi une rafale d’achats ! :-)

Hors ligne

 

#11 18/04/2012 08h58 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   48 

Dans le même profil que BSB, il y a actuellement Shaw communication au Canada qui se transige à des niveaux intéressant. (tv par cable, satellite, internet etc) et qui a la particularité de verser son dividende mensuellement (5 % de rendement actuellement)
Je n’ai pas creusé plus que ça mais leurs résultats ont été sanctionné la semaine dernière malgrè une croissance de leurs revenus.

Hors ligne

 

#12 23/04/2012 23h20 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   194 

Du nouveau dans l’affaire avec News Corp :

Les Echos a écrit :

[…] L’Ofcom, le régulateur de la communication britannique, a indiqué lundi enquêter sur une affaire de piratage d’e-mails par Sky News, la chaîne d’information de BSkyB, le bouquet de chaînes payantes de News Corp. au Royaume-Uni.
Cette décision tombe mal pour le groupe diversifié de médias australo-américain. L’Ofcom évalue en effet en ce moment le caractère «convenable» de News Corp. en tant que propriétaire d’une licence de diffusion. Si la réponse était négative, News Corp. pourrait devoir descendre au capital de BSkyB, actuellement détenu à 39 %, alors qu’il avait un temps voulu prendre le contrôle à 100 % de cette filiale aux cash-flows généreux.

Aucune idée de comment se passerait ce "désengagement" : en partie vente de titres sur le marché, gré à gré avec un gros repreneur, rachat de titres par BskyB, etc. Quoiqu’il en soit, cela pourrait être de gros volumes ! :-)

Hors ligne

 

#13 24/04/2012 07h53 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Administrateur
Réputation :   1307 

En tout cas la valeur ne baisse pas d’un iota ! :’-(

Hors ligne

 

#14 02/05/2012 11h15 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   194 

Hélas non !

Et elle publie aujourd’hui de bons résultats pour les neufs premiers mois de son exercice :
- Résultat opérationnel : +15%
- BPA : +24%
- +15 000 abonnés TV.

BskyB a écrit :

Le nombre de nouveaux abonnés de BSkyB a récemment baissé, le groupe se focalisant davantage sur la maîtrise de ses coût et sur la vente de produits à ses abonnés existants avec pour objectif d’améliorer sa performance financière.

Après mon court séjour à Londres, j’ai vu un certain nombre de publicités pour Sky dans le métro (moins que des pubs Tesco). Aucune ne faisait mention à de nouveaux produits, c’était pour capter de nouveaux clients : 6 mois offerts pour un nouvel abonné. Ce n’est donc que la partie immergée de l’iceberg. smile

Dernière modification par Sylvain (02/05/2012 11h15)

Hors ligne

 

#15 02/05/2012 13h19 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   25 

Je ne connais à peine cette valeur, mais êtes-vous totalement serein sur l’avenir de la télévision par satellite ?
Ne pensez-vous pas que la concurrence risque d’augmenter année après année avec l’arrivée de nouveaux fournisseurs de contenu basé sur des technologies telles que l’IPTV ou l’internet TV?
A court terme cela ne semble pas être le cas (les ratios de marge semblent tenir) mais à long terme, est-ce que cela ne va pas peser sur les marges ?


Investisseur Deep Value. Parrainage Binck
Ressources recommandées: Les daubasses|Old School Value|Graham Investor

Hors ligne

 

#16 03/05/2012 10h34 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Administrateur
Réputation :   1307 

HuntR a écrit :

Ne pensez-vous pas que la concurrence risque d’augmenter année après année avec l’arrivée de nouveaux fournisseurs de contenu basé sur des technologies telles que l’IPTV ou l’internet TV?

Justement BSY ce n’est pas juste de la télévision par satellite.

Ils ont une offre triple play, des services de VOD et sont présents sur Internet (cf. la ligne broadbrand ci-dessous) :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_bsy-03052012.gif

En fait ils réussissent le projet qu’avait Jean-Marie Messier avec Vivendi : convergence contenu et contenant.

Sinon comme l’a dit Sylvain, les résultats semestriels sont superbes :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_bsy-03052012-bis.gif

J’hésite presque à moyenner en hausse, car je doute qu’on retrouve le cours de 650 GBX d’il y a quelques semaines, à présent.

Hors ligne

 

#17 09/05/2012 14h28 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   194 

Et bien, je ne sais pas si c’est l’inquiétude liée à la Grèce, à l’attente d’une réaction de l’autorité britannique des télécoms concernant la participation de News Corp dans BskyB ou tout autre chose… Quoiqu’il en soit l’action vient de repasser sous les 680 GBX.
Personnellement, mon cours d’achat était aussi 650 GBX avant l’annonce des résultats sur 9 mois. Je m’y accroche et ne suis pas encore passé à l’acte.

Dernière modification par Sylvain (09/05/2012 14h28)

Hors ligne

 

#18 14/06/2012 10h09 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   194 

Aujourd’hui, BSY rechute sous les 650 GBX.
Je cherche si ce n’est pas le détachement d’un coupon, mais apparemment non :
3]0]E0WWE$$ALL&Id=0P00007O1Q&ClientFund=0&CurrencyId=GBP]Sky Dividends | SKY | Morningstar

Le volume d’échange est énorme pour un début de journée par rapport aux jours précédents.

Nous avons eu droit à des annonces :
- Les volumes de rachat d’action
- Les droits de diffusion du foot
- Une audition de Cameron pour ses liens avec News Corp

Avez-vous trouvé autre chose ?

Dernière modification par Sylvain (14/06/2012 10h10)

Hors ligne

 

#19 14/06/2012 10h29 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   35 

les droits du foot anglais hors de prix?

Droits du foot : les enchères s’emballent pour la Premier League

Dernière modification par faguoren (14/06/2012 10h31)

Hors ligne

 

#20 14/06/2012 10h45 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   17 

J’avais loupé le coche des 650 a l’époque et avais laissé traîner un ordre depuis quelques temps, du coup j’ai été exécuté a l’ouverture a 644 j’espère ne pas etre rentré trop tôt. Mais je suis contant d’avoir enfin eu cette action a un prix correct.


Parrainage Binck, ING et assurancevie.com

Hors ligne

 

#21 14/06/2012 11h31 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Administrateur
Réputation :   1307 

Oui les droits du foot ont fait chuté le titre :

FT a écrit :

BSkyB and ESPN are paying £1.8bn for their current three-year deal. BSkyB’s 116 matches will cost it £2.3bn, £700m more than it is paying for its current 115-match deal.

Source : http://www.ft.com/intl/cms/s/0/4bf99e6c … z1xl3Mym00

Donc si je lis bien c’est 700 / 3 = 233mGBP de dépenses supplémentaires / an pour les trois prochaines années.

Tout choses égales par ailleurs, si on table sur un bénéfice de 1 MdGBP, ça fait 20% du bénéfices quand même…

Mais cela devrait permettre de capter des abonnées supplémentaires.

Hors ligne

 

#22 16/06/2012 03h11 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   

Mais cela devrait permettre de capter des abonnées supplémentaires.

Surtout de maintenir les abonnés actuels…

Ne trouvez vous pas très risquée ce genre d’action. Au final, son succès ne tiens qu’à sa capacité à conserver les droits sur les évènements majeurs.
Du coup, on a de la visibilité sur 3 ans, mais pas sur la suite (capacité à gagner garder les droits de diffusion, inflation des prix du foot?)

Peut on analyser l’action d’un point de vue purement financier? Ne faut il pas intégrer une prime de risque importante pour cette valeur?

Autre avis: BSY fera toujours ce qu’il faut pour acheter ces droits, mais a la capacité d’augmenter ses prix.

Bref, hier, j’avais envie d’acheter, la je doute…

Dernière modification par NicoZ (16/06/2012 03h28)

Hors ligne

 

#23 16/06/2012 12h10 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Administrateur
Réputation :   1307 

NicoZ a écrit :

Ne trouvez vous pas très risquée ce genre d’action. Au final, son succès ne tiens qu’à sa capacité à conserver les droits sur les évènements majeurs

J’avais déjà souligné ce point :

Investisseurheureux, le 15/04/2012 a écrit :

Il y a une certaine volatilité, peut-être liée aux coûts des droits sportifs, typiques des chaines payantes. De fait, le qualificatif "wide-moat" par MorningStar est rassurant mais me paraît un peu excessif.

Investisseurheureux, le 15/04/2012 a écrit :

Points faibles
- Dépendance aux droits d’acquisition sportif

Concernant l’autre point :

NicoZ a écrit :

Peut on analyser l’action d’un point de vue purement financier? Ne faut il pas intégrer une prime de risque importante pour cette valeur?

N’est-ce pas déjà le cas, puisque l’OPA avortée l’année passée valorisait BSY à 850 GBX ?

Des droits élevés confèrent aussi un caractère monopolistique de fait à BSY. A un moment donné il n’y a plus de concurrent qui peut avoir les moyens de les acheter.

Hors ligne

 

#24 25/06/2012 15h13 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Administrateur
Réputation :   1307 

InvestisseurHeureux, le 18/04 a écrit :

Entre temps le nombre d’abonnées a bien augmenté et les chiffres ne sont plus les mêmes. Après il faut voir la fidélité des abonnés mais c’est peut-être la raison qui fait MorningStar qualifie l’action de "Wide-moat".

Plus d’abonnés = plus d’argent = possibilité d’acquérir des contenus que les autres opérateurs n’ont pas les moyens d’acquérir = plus d’abonnés = plus d’argent etc ===> cercle vertueux

Lu hier dans Le petit livre pour réussir en bourse de Pat Dorsey (MorningStar), publié en 2009 :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_bsy-pat-dorsey.jpg

Hors ligne

 

#25 25/06/2012 16h15 → British Sky Broadcasting : leader UK de la télévision par satellite

Membre
Réputation :   

J’adore la citation de fin


Forum généraliste ( gaming, cinéma, série, games of thrones,  etc …)http://www.generation-geek.fr/

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech