Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 14/04/2012 13h24 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Modérateur
Réputation :   1084 

A propos de "blocage des loyers", j’ai passé quelques jours au Portugal, et en discutant avec des "locaux", j’ai appris que pas mal de locataires payaient des loyers de montants ridiculement faibles  (du genre 4 €ou 10€/mois pour un logement de 50 m²), montants non indexés sur l’inflation (donc les locataires en place depuis longtemps payent très peu… mais les biens sont aussi très peu entretenus, voire pas du tout, et j’ai aussi vu tout plein de biens à vendre). Même les récentes "réformes", qui ont permis certaines révisions importante des montants des loyers n’y changent pas grand chose (10€ + 250%, ça ne fait toujours que 35 €/mois).

Un lien que j’ai trouvé sur ce sujet : Au Portugal, les locataires menacés par le plan d’austérité

On en est vraiment très très loin en France,  et même si les loyers étaient bloqués 5 ou 10 ans, on en serait encore très loin…

PS: Les locations saisonnières sont à des prix plus "normaux". J’ai aussi été surpris de voir un T2 neuf commercialisé vers 200 k€… mais j’ai mieux compris en voyant qu’il faisait plus de 100 m².


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#52 15/04/2012 06h09 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   317 

Etonnant comme prix de location , le Portugal n’a pas le même "niveau" de vie mais ces montants  de loyers sont incroyablement bas , il reste à savoir que le salaire minimum Portugal est de 500 soit la moitié de notre smic cela ne justifie pas des prix aussi bas.
Je ne connais pas le prix de l’immobilier à l’achat mais cela ne doit pas faire des rentabilités extraordinaires, est-ce que la loi sur les locations ne serait pas du type loi 48 avec des baux très anciens non réindexables comme vous le dites.

Merci pour l’information

Philippe

Webmaster : merci de ne pas citer le msg précédent


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#53 15/04/2012 15h56 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Modérateur
Réputation :   1084 

Lisez l’article sur le lien que j’ai donné (et qqs autres facilement trouvés avec google), et vous apprendrez que les baux d’avant 1980 au Portugal étaient avec un montant de loyer fixé pour toujours, et même transmissible par héritage en cas de décès du locataire (Ca ressemble un peu à la loi de 1948, en bien pire !). Le Portugal semble le seul dans ce cas en Europe. .

Les baux plus récents n’ont plus cette caractéristique.

Parmi les exigences du FMI et de la Communauté Européenne, pour venir en aide au Portugal, figuraient une évolution législative réformant ces vieux baux d’avant 1980, et ça semble avoir commencé (mais ce n’est pas sans impact sur le budget de certains locataires, bien évidemment, et pas seulement sur celui de ceux qui s’offusquent de devoir payer plus de 60€/mois pour habiter un 150 m² en plein centre de Lisbonne).

L’harmonisation européenne ne concerne pas que l’impôt sur les sociétés ou sur le revenu ou la TVA…


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#54 16/04/2012 06h47 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   317 

GBL a écrit :

Lisez l’article sur le lien que j’ai donné (et qqs autres facilement trouvés avec google), et vous apprendrez que les baux d’avant 1980 au Portugal étaient avec un montant de loyer fixé pour toujours, et même transmissible par héritage en cas de décès du locataire (Ca ressemble un peu à la loi de 1948, en bien pire !). Le Portugal semble le seul dans ce cas en Europe. .

J’ai lu l’article après avoir répondu ( c’est pas bien ….) , j’ai été stupéfié de voir les modalités de location au Portugal par le biais de ces baux à vie sans augmentation possible.
L’article explique bien les effets pervers du système conduisant les immeubles à se dégrader car faute de moyens et d’un minimum de rentabilité  , les propriétaires n’entretiennent rien.

Ne pas investir dans le locatif au Portugal est une évidence.

Merci GBL pour cette information

Philippe30 a écrit :

L’Europe a pris l’option de se financer sur les marchés , nous avons à ce jour une dette dont nous arrivons à peine à payer les intérêts dont ne nous faisons pas d’illusion quand à parler de maillon de faible , c’est l’ensemble des pays europén ( Allemagne , France , Italie , Espagne , Grèce etc ..) qui sont faibles.
Bonne journée

Philippe

Pour compléter ce sujet et pour ceux qui auront le courage de lire le rapport de d’enquête parlementaire sur la spéculation   

N° 3034 - Rapport d’enquête de M. Jean-François Mancel sur les mécanismes de spéculation affectant le fonctionnement des économies

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#55 16/04/2012 10h38 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   

Philippe30 a écrit :

Ne pas investir dans le locatif au Portugal est une évidence.

C’est un peu définitif comme déclaration je trouve…
Le Portugal offre une bonne qualité de vie (climat, qualité de vie, coût de la vie) et c’est un bel endroit pour y passer sa retraite de rentier…
Mais comme Maroc, Espagne, Portugal, mieux vaut connaître un peu la langue, la législation, etc. dans ce genre de cas le fait d’avoir des origines du coin aide bien sûr.
Pour un rentier "français" (source des revenus française), pourquoi ne pas s’installer en Grèce en location?

Hors ligne

 

#56 16/04/2012 19h40 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   60 

Philippe30 a écrit :

L’Europe a pris l’option de se financer sur les marchés , nous avons à ce jour une dette dont nous arrivons à peine à payer les intérêts dont ne nous faisons pas d’illusion quand à parler de maillon de faible , c’est l’ensemble des pays europén ( Allemagne , France , Italie , Espagne , Grèce etc ..) qui sont faibles.

Je tombe sur ce post, désolé si le sujet est traité ailleurs.

Que voulez-vous dire Philippe30? Que condamnez-vous exactement : l’option de financement de la dette par les marchés, ou l’endettement?

Hors ligne

 

#57 17/04/2012 06h39 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   317 

placementpapa31 a écrit :

Que voulez-vous dire Philippe30? Que condamnez-vous exactement : l’option de financement de la dette par les marchés, ou l’endettement?

Les deux …..qui étant conjugués font qu’aujourd’hui la dette et surtout le coût de la dette nous mène vers des périodes difficiles en terme de fiscalité , de dépendance aux créanciers.

Le cout de la dette n’a cessé d’augmenter depuis 1973 , date à laquelle la France ne peux plus battre monnaie mais doit emprunter sur les marchés qui nous mettent en situation de dépendance des créanciers.

Récemment la BCE à émis 1.000 Milliards d’€uros  qu’elle à prêté  aux banques à 1% , les banques utilisent l’argent pour se refinancer et pour prêter aux états avec une marge à la clé.

Aujourd’hui on emprunte 100 Milliards par an pour boucler le budget de la France, les intérêts de la dette sont de 50 milliards.
L’impôt sur le revenu rapporte 50 milliards qui part directement dans la poche des créanciers mais le capital on le rembourse quand et comment ???
En empruntant bien évidemment.

A titre personnel , je n’emprunte pas pour finir le mois et je n’emprunte pas pour couvrir mes crédits , c’est situation est assimilable à du surendettement. 

Que va t’il se passer lorsque ces marchés vont renchérir le taux d’emprunt ????
Il va falloir réduire les dépenses de qui ??? des fonctionnaires , de la santé  ,des retraités ( pas trop car ils sont électeurs ) , de l’éducation , de la défense etc …..

Et le plus drôle dans cette dette est que de nombreuses sociétés Françaises ( banque , assurance ) détienne de la dette Française donc on ne peux pas dire que l’on cesse de rembourser sinon c’est le séisme.

Dette publique de la France ? Wikipédia

Ce que je condamne , terme un peu excessif est
- le mauvais usage fait des fonds publiques ( excès ) malgré les difficultés
- la poursuite par les politiques de l’accroissement de la dette années après années
- des paroles politiques électorales sans chiffrage depuis 10 à 15 ans et sans remise en cause de l’endettement
- l’explosion de la dette depuis 5 ans avec + 600 milliards soit 50 % d’augmentation
- la mauvaise gestion de la crise 2008 par une fuite en avant aux services des banques et non de la relance
- discours démagogiques sur le fait que nous soyons trop dépensier ( aide social , salaire , nombre de fonctionnaire , chômage , santé ) , qu’il faut se serrer la ceinture.
- Salaire et avantages des politiques ( retraite , logement etc … )
- Mauvaise attribution des fonds publiques et des défiscalisation vers les classes aisés. 

Une fuite en avant en culpabilisant la majorité des Français alors qu’eux même ont des difficultés

Allez je m’arrête car mon clavier s’use ……

Si une gestion équilibré du budget avait été mise en place plus tôt les effets insidieux de l’endettement serait mieux gérable alors que maintenant nous allons entrer dans une zone de turbulence similaire à certains pays du sud dont nous entendons parler.

La secousse est prévue après les présidentielles quelque soit la tendance politique.
Une tendance sociale et humaine  nous changera de la politique subi depuis 10 ans avec les résultats que l’on voit.

Désolé pour le mélange mais endettement , financement , politique budgétaire , politique suivie  sont liés

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#58 17/04/2012 18h22 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   39 

Perso, ce qui me fait le plus mal, c’est que la classe politique et gouvernante se soit voilée la face et n’ai jamais tenue compte de la réalité pour conduire une politique axée, à la base, sur un budget équilibré.
De mémoire, un seul politique majeur (deux en comptant Cheminade mais je le considère pas majeur…) a osé proposer un budget à l’équilibre comme base de toute politique nationale. Je cherche pas à faire sa pub car il a certainement lui aussi des mauvaises idées voire des casseroles (mais en tout cas peu de ses adversaires les lui sortent) mais ce qui me peine, c’est qu’il a été brocardé par tous pour défendre l’idée la plus universelle car la + simple : ne dépenser + que ce que l’on gagne (hors investissements d’avenir) !

Cela en dit long sur l’incohérence de nous tous. Car je considère que l’on a ce que l’on mérite. Si les politiques nous abreuve de promesses parfois crédibles, parfois évidentes de stupidité électoraliste et qu’ils finissent pas être élus, c’est bien que nous avons voté pour eux. Et donc avons cautionné leurs paroles.
C’est un peu comme le péquin moyen qui trouve inadmissible que les paysans français ne puissent vivre de leur travail mais qui font leurs courses en grande surface car c’est moins cher d’acjeter de l’avocat israélien…


"We judge a book by its cover ; And read what we want ; Between selected lines"

Hors ligne

 

#59 17/04/2012 20h02 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   317 

Lemouz a écrit :

Cela en dit long sur l’incohérence de nous tous. Car je considère que l’on a ce que l’on mérite. Si les politiques nous abreuve de promesses parfois crédibles, parfois évidentes de stupidité électoraliste et qu’ils finissent pas être élus, c’est bien que nous avons voté pour eux. Et donc avons cautionné leurs paroles.

On n’est pas seuls à décider donc on n’a pas toujours ce que l’on mérite du fait de la démocratie…..
Ce n’est pas parce que nous entendons des inepties ou des promesses que celles ci seront tenues.
On ne vote plus pour des programmes ou des politiques mais les élections sont devenues un casting télévisuel.
Écoutez les promesses actuelles surtout d’un certain candidat encore en poste , il raconte n’importe quoi sur son mandat  , sur ce qu’il va faire  , sur ce qu’il a changé alors franchement espérons qu’il ne soit pâs réelu.

Lemouz a écrit :

C’est un peu comme le péquin moyen qui trouve inadmissible que les paysans français ne puissent vivre de leur travail mais qui font leurs courses en grande surface car c’est moins cher d’acjeter de l’avocat israélien…

C’est la faute à la crise et au pouvoir d’achat mais vous avez raison

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#60 18/04/2012 08h48 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   39 

Philippe30 a écrit :

On n’est pas seuls à décider donc on n’a pas toujours ce que l’on mérite du fait de la démocratie…..

Je parlais de "nous" entant que peuple français.Car, malgré l’effort que cela me coute, je me solidarise des décisions des urnes et ne considère pas que si un candidat mauvais est choisi, c’est uniquement de la faute des autres. J’ai la faiblesse de considérer un peuple comme un et indivisible (même si ce n’est en rien la vérité mais un peu d’utopie et de principes intangibles font du bien à l’esprit).

Philippe30 a écrit :

C’est la faute à la crise et au pouvoir d’achat mais vous avez raison.

Je ne suis pas du tout d’accord.
J’en ai marre d’entendre de fausses excuses "c’est la faute à la crise, à pas de chance, au voisin, a la vache qui pète, à l’Allemagne, à la Chine….". Mon affirmation est vraie, au moins depuis les 32ans où je suis sur cette Terre. Ou plutôt au moins depuis que les supermarchés se sont développés. On ne me fera pas avaler que la crise dure depuis 25ans. J’ai TOUJOURS entendu ce refrain et vu du monde en supermarché (j’y vais aussi de temps en temps mais uniquement pour ce qui ne peut être trouvé sur mon marché). J’ai toujours entendu les gens chercher les soldes, les bas prix pour leurs fringues tout en maugréant contre la piètre qualité des produits textiles chinois… Des exemples comme ca, y’en a a la pelle et ils sont vrai quel que soit le contexte : de crise ou non.


"We judge a book by its cover ; And read what we want ; Between selected lines"

Hors ligne

 

#61 19/04/2012 05h38 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   317 

Lemouz a écrit :

Je ne suis pas du tout d’accord.
J’en ai marre d’entendre de fausses excuses "c’est la faute à la crise, à pas de chance, au voisin, a la vache qui pète, à l’Allemagne, à la Chine….". Mon affirmation est vraie, au moins depuis les 32ans où je suis sur cette Terre. Ou plutôt au moins depuis que les supermarchés se sont développés. On ne me fera pas avaler que la crise dure depuis 25ans. J’ai TOUJOURS entendu ce refrain et vu du monde en supermarché (j’y vais aussi de temps en temps mais uniquement pour ce qui ne peut être trouvé sur mon marché). J’ai toujours entendu les gens chercher les soldes, les bas prix pour leurs fringues tout en maugréant contre la piètre qualité des produits textiles chinois… Des exemples comme ca, y’en a a la pelle et ils sont vrai quel que soit le contexte : de crise ou non.

Vous avez lu ce que j’ai répondu "c’est la faute à la crise et au pouvoir d’achat mais vous avez raison"
Votre affirmation est en partie vraie MAIS de plusieurs éléments peuvent aussi expliquer pourquoi les gens cherchent des prix plus bas.

Citons dans le désordre :

- Passage à l’euro ( arrondi des prix et augmentation importante sur les centimes )
un T shirt à une dizaine d’euro , j’imagine la marge faite pour ce produit …..soit plus de 60 Francs , vous auriez acheté un T shirt en 2000 à 60 Francs ???? le prix à l’époque était de la moitié au moins ….

- augmentation régulière des prix ( essence , nourriture )
Je vous invite à regarder sur ces sites  les hausses de prix entre 2000 et 2006
http://www.impots-utiles.com/les-vrais- … puis-2000/
http://www.voseuros.com/finance.php/hau … -2000-2006
Baguette de pain + 86 %
laitue 118 %
Pomme de terre + 1786 %
etc ….
Personne n’a de souvenirs d’une augmentation de l’essence ou d’une denrée  alimentation pour une raison climatique ou ponctuelle mais jamais le prix ne redescend à son prix d’origine ensuite.

Je me souviens de course faite du haut de ma jeunesse lorsque je venais d’avoir mon premier enfant , un caddie à 1.000 francs à l’époque , le caddie débordait de partout et je crois même que j’avais du ne prendre un deuxième pour ne rien faire tomber , aujourd’hui vous faites quoi avec un caddie de 150 €uros à part prendre des packs d’eau sinon vous ne risquez pas de faire déborder le caddie.

Acheter du textile en France , surement , très bien mais où ????

Les biens qui ont baissé sont les biens de conforts  ( TV , machine à laver etc .. )
Nous sommes passé d’une société d’achat à une société de consommation à outrance pour lesquels la qualité baisse avec des durées de vie limités pour  ces produits.

Bien sur que les gens cherchent le moins cher mais le moins ou le cher est chinois dont autant prendre le moins cher.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#62 19/04/2012 10h48 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   224 

lemouz a écrit :

Cela en dit long sur l’incohérence de nous tous. Car je considère que l’on a ce que l’on mérite. Si les politiques nous abreuve de promesses parfois crédibles, parfois évidentes de stupidité électoraliste et qu’ils finissent pas être élus, c’est bien que nous avons voté pour eux. Et donc avons cautionné leurs paroles.

Uniquement si l’on considère que voter est un devoir!

Ceux qui considèrent que voter pour la bonne personne est un devoir, et s’abstiennent si aucun candidat n’est valable pour eux, ne peuvent être blâmés.


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#63 20/04/2012 06h30 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   317 

ZX-6R a écrit :

Uniquement si l’on considère que voter est un devoir!

Ceux qui considèrent que voter pour la bonne personne est un devoir, et s’abstiennent si aucun candidat n’est valable pour eux, ne peuvent être blâmés.

Même si il n’y a pas le candidat parfait il y a toujours un candidat moins mauvais.

J’estime qu’il faut voter , qu’il ne faut pas laisser les autres choisir , qu’il faut être une force de contestation , qu’il faut montrer que l’on s’intéresse même si vous  votez pour un extrême ou pour un milieu , le vote a son importance et ne pas voter c’est permettre au candidat vainqueur de disposer d’un fort pourcentage en terme de résultat avec peu de votant.

51 % pour le vainqueur de 30 millions de Français qui vote , n’est pas le même vainqueur que 60 % de 15 millions de votants……
Et pourtant on retient le pourcentage dans les résultats.

Philippe

Dernière modification par Philippe30 (20/04/2012 06h30)


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#64 20/04/2012 11h37 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   82 

Personnellement je trouve cela hallucinant que le vote ne soit pas obligatoire. C’est honteux envers notre histoire et les générations futures.

Dernière modification par BorderLine (20/04/2012 11h38)

Hors ligne

 

#65 20/04/2012 13h06 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   39 

Bah non, c’est quand même sacrément plus intéressant de partir à la plage pdt le we et de pester toute la semaine au taf que Untel est passé….

Le Français est ainsi, si on le fouette pas, il prends pas ses responsabilités. c’est malheureux de dire ca mais souvent seule la contrainte rend les gens responsables. On peut toujours gueuler sur la volonté de faire du fric facile, de pieger les gens etc etc…. mais force est de constater que l’installation de radars automatiques a fait baisser la vitesse sur les routes ! Toutes les autres contestations en sont que populisme !


"We judge a book by its cover ; And read what we want ; Between selected lines"

Hors ligne

 

#66 20/04/2012 19h16 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   60 

Philippe30 a écrit :

L’impôt sur le revenu rapporte 50 milliards qui part directement dans la poche des créanciers mais le capital on le rembourse quand et comment ???

Là je me demande si vous n’y allez pas un peu vite, il faut se méfier que nous le voulions ou non nous sommes tous imprégnés de la propagande médiatique dans laquelle nous sommes (moi-y compris). J’en ai parlé l’autre jour graphique de l’INSEE (ou de Sénat) à l’appui, la charge de la dette a stagné depuis des années malgré la hausse de la dette grâce à la baisse des taux, pour l’instant on s’endette donc à bon compte. De plus, 50 milliards dans la poche des créanciers, je pense que c’est faux : ce n’est pas 50 milliards réels, mais plutôt environ 0 milliard réel (taux obligataire 2,8%-3% et inflations dans ces eaux-là…°

Mais peut-être que mon raisonnement est trop simplisme…

Philippe30, dans un autre sujet vous parliez de votre pessimisme je crois concernant les divers investissements, y-compris l’immobilier (je ne reprouve pas le post, mais il est récent : qq jours).

Pourriez-vous développer un peu vos craintes, en particulier sur l’immobilier? (vu que vous êtes dedans c’est intéressant d’avoir un avis pessimiste! moi-même, étrangement, j’ai depuis quelque temps un avis optimiste, je ne sais pas pourquoi, alors que je n’ai que très peu d’immobilier)

Hors ligne

 

#67 20/04/2012 19h41 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   82 

Est ce le seul à avoir un avis pessimiste sur l’immobilier? Je pense pas, seul un inconscient ne le serait pas.

Après il y a pessimisme et pessimisme. Je pense que l’on est tranquille pour les 20 ans à venir sans trop de problèmes. C’est après que le problème se posera si l’on maintient un tel rythme de promotion immobilière par exemple.

Néanmoins, ce pessimisme pourrait être relativisé en cas de croissance démographique soutenue (ce qu’écologiquement je trouve aberrant), d’immigration sélective mais toujours ouverte etc.

En revanche, il suffit d’une guerre, d’une épidémie, d’une catastrophe naturelle, et, là aussi, l’immobilier locatif serait largement mis à mal.

Cela dit, je garde en mémoire la persistance de la sécurité de l’investissement dans la pierre depuis l’histoire humaine (hors cas de réquisition et autres). Mais l’histoire d’hier n’est pas celle de demain…

Hors ligne

 

#68 21/04/2012 03h12 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   31 

C’est après que le problème se posera si l’on maintient un tel rythme de promotion immobilière par exemple.

la aussi je pense qu’il faut relativiser.
Si tous les futurs investissements se font comme cela a été le cas avec Scellier, je pense qu’il y aura encore des investisseurs heureux… Construire beaucoup de logements dans des zones peu habités, cela fait "du chiffre" que ce soit pour l’etat (nombre annuel construit) ou pour les promoteurs (chiffre d’affaire), mais cela ne resoud pas vraiment le probleme de logement dans certaines regions (on parle souvent de Paris, mais c’est un peu pareil dans les Bouches-du-Rhones).

maintenant , je vous rejoins sur le fait que si le prochain president ne fait rien ou peu pour le logement, ce qui ne serait pas vraiment etonnant (si sarko, il a fait tomber les dernieres niches types Scellier et tuer le PTZ ou Hollande, qui ne va surement pas relancer l’immo a coup de niches fiscales pour relancer le BTP), je pense qu’on est tranquille pour encore 5 ans.

A moins d’une revolution Française (qui peut arriver, mais je serais fortement surpris)..

je ne suis peut etre pas objectif, etant a 88% immo (merci d’ailleurs a  Xls asset qui m’a permis de le chiffrer exactement) mais je ne pense pas etre un inconscient

seul l’avenir nous le dira

Hors ligne

 

#69 21/04/2012 05h41 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   317 

placementapapa31 a écrit :

50 milliards dans la poche des créanciers, je pense que c’est faux : ce n’est pas 50 milliards réels, mais plutôt environ 0 milliard réel (taux obligataire 2,8%-3% et inflations dans ces eaux-là…°

une seule réponse
Planetoscope - Statistiques : Intérêts de la dette publique française

Si c’est faux que cela n’empêche pas qu’il sortent quand même inflation ou autre raison et si ils sortent on ne les a plus plus alors que l’on pourrait faire autre chose avec.

placementapapa31 a écrit :

Philippe30, dans un autre sujet vous parliez de votre pessimisme je crois concernant les divers investissements, y-compris l’immobilier (je ne reprouve pas le post, mais il est récent : qq jours).

Pourriez-vous développer un peu vos craintes, en particulier sur l’immobilier? (vu que vous êtes dedans c’est intéressant d’avoir un avis pessimiste! moi-même, étrangement, j’ai depuis quelque temps un avis optimiste, je ne sais pas pourquoi, alors que je n’ai que très peu d’immobilier)

Sans avoir retrouver le lien , pour développer sur l’immobilier

L’immobilier a subi :
-  une hausse des plus values ( modalité de calcul )
- une hausse  de la csg ( en deux ou 3 ans passage de 11,2 à 15,5 )
- le foncier augmente
- les charges augmentent
- les prix d’achat sont toujours très haut
- les locataires sont de plus en plus précaires et moins solvables.   
- l’afflux de Robien et ensuite de scellier va plomber le marché de l’ancien en terme de prix ( même si la qualité de ces nouvelles constructions devra être analysés dans 10 ans)
- possible baisse des aides sociales ( APL moins 30 % probablement si le chancre de la libéralisation repasse )

Si d’autres férus d’immobilier veulent compléter cette liste …..

Pour la finance , je ne suis connait mais je constate que l’on est passé d’une investissement boursier pépère il y a 20 ans à une spéculation effrénée avec des cours  qui peuvent changer très rapidement , certains ont font surement leur choux gras  mais pour moi c’est hors de question de mettre les pieds dans ce type d’investissement qui tiens plus du loto ou de la roulette que d’un placement.
J’attend les tirs de barrage des pro bourse………

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#70 21/04/2012 08h45 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   31 

autant je peux comprendre votre reticence sur la bourse, autant, et ne vous vexez pas, je ne comprends pas trop votre position sur l’immo.

certes, le foncier, les impots, les charges augmentent, mais il y a toujours un manque cruel (pour certaines regions) de biens immo a l’achat ou location…

et si vous craignez pour l’avenir de l’immo, pourquoi vous ne vous diversifiez pas sur d’autres supports?

Cordialement

Hors ligne

 

#71 21/04/2012 10h47 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   82 

Parce que c’est le seul support qui permet le financement à crédit.

Hors ligne

 

#72 22/04/2012 06h23 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   317 

jeamb a écrit :

autant je peux comprendre votre reticence sur la bourse, autant, et ne vous vexez pas, je ne comprends pas trop votre position sur l’immo.

certes, le foncier, les impots, les charges augmentent, mais il y a toujours un manque cruel (pour certaines regions) de biens immo a l’achat ou location…

et si vous craignez pour l’avenir de l’immo, pourquoi vous ne vous diversifiez pas sur d’autres supports?

Cordialement

Les autres supports sont pires à mon sens.

Ce que j’ai exprimé sur l’immobilier est un avis réaliste de la situation ce qui n’empêche pas de continuer à investir sachant que comme l’a indiqué à juste titre BorderLine , c’est le seul support qui permet le financement à crédit.

Indiquez moi un fou qui va emprunter  100 K€ ou 200 K€ pour acheter des actions en bourses et surtout quelle banque va lui prêter ????

Ma position sur l’immobilier n’a pas changé et je connais les rentabilités , croyez moi petit à petit l’oiseau fait son nid mais il faut en connaitre les inconvénients et ne pas se voiler la face.

Quand je lis sur d’autres posts sur les retraites où des personnes évoquent des retraites de 1.000 € en ayant été architecte ou dirigeant de société , je sais que je suis sur la bonne voie.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#73 22/04/2012 10h41 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   31 

je ne doute pas que l’oiseau fait son nid petit a petit, ayant moi aussi choisi ce support comme investissement principal.

petite parenthese: comment faites-vous pour ne pas etre bloqué par les banques dans vos achats immo, partant du principe, peut etre a tord, que vos achats ne s’auto-finance pas (delta credit/loyer, impots divers, etc…) et que les banques ne prennent que 70/80% du montant du loyers commme base de ’travail"?
Je n’ai pour le moment pas été bloqué, et j’ai de toute facon du mal a convaincre ma famille d’en racheter "encore et encore"… (avez-vous eu les memes problemes?) mais je doute que les banques veuillent me suivre pour d’autres achats futurs, du moins tant que j’aurais encore le credit sur la RP le plus important et penalisant car c’est moi qui le paie a 100% celui la!!)

pour en revenir au sujet, quand je lis le programme sur l’immo de F.Hollande (presumant de sa victoire dans 2 semaines, meme si cela n’est pas forcement mon preferé), sachant qu’il veut construire 2,5 millions de logement en 5 ans, je me dis que certes, si les logements sont construits intelligemment en terme d’emplacement, il y aura peut etre une baisse des prix locatifs (plus de choix), mais qu’il y aura egalement peut etre des opportunités d’investissement a faire (je ne vois pas l’etat finance a 100% 500000 logements tous seul, le privé devra forcement participer).

Qu’en pensez-vous?

Hors ligne

 

#74 22/04/2012 12h02 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   317 

jeamb a écrit :

petite parenthese: comment faites-vous pour ne pas etre bloqué par les banques dans vos achats immo, partant du principe, peut etre a tord, que vos achats ne s’auto-finance pas (delta credit/loyer, impots divers, etc…) et que les banques ne prennent que 70/80% du montant du loyers commme base de ’travail"?

Oui pour les 80 % pris en compte par la banque.
Prenez un courtier en prêt qui vous fera gagner du temps et optimisera vos résultats pour obtenir des emprunts quand j’évoque un courtier pas un courtier en ligne ( meilleuxtaux etc …) mais un courtier , un vrai , une personne physique situé dans votre région que vous pourrez rencontrer sur des salons immobiliers ou par connaissance ou par recherche sur annuaire.

Comment je fais pour obtenir des prêts :
- Première méthode utilisé au début , je vais dans ma banque et j’obtiens un prêt.
- Deuxième méthode quand ma banque ne veux plus , je vais dans une autre banque , je délocalise mon salaire et j’obtiens un prêt dans une nouvelle banque.
- Troisième méthode j’invoque des prêts dans plusieurs banques pour ne pas délocaliser mon salaire et je fais plusieurs achats en même temps dans plusieurs banques.
-Quatrième méthode , je vais dans des banques sans domiciliation de compte ( GE money , credit immobilier de France )
- Cinquième méthode , je prend un courtier car je craque de passer un temps fou dans les banques.

Dans tout les cas , je présente un dossier complet avec un solde locatif positif afin d’être crédible.

Au début j’ai pris des crédit court afin de rembourser vite maintenant je prend des crédits longs afin de dégager du positif et je bénéficie de certains emprunts courts remboursés donc cela donne plus de consistance à mon dossier.

Meilleur conseil , trouvez un bon courtier , cela coute mais plus de soucis , instaurez une relation de confiance  , consultez le avant d’acheter afin d’être sur d’avoir un crédit vous aurez ainsi plus de poids pour négocier le bien si vous avez un document de pré accord de prêt.

jeamb a écrit :

pour en revenir au sujet, quand je lis le programme sur l’immo de F.Hollande (presumant de sa victoire dans 2 semaines, meme si cela n’est pas forcement mon preferé), sachant qu’il veut construire 2,5 millions de logement en 5 ans, je me dis que certes, si les logements sont construits intelligemment en terme d’emplacement, il y aura peut etre une baisse des prix locatifs (plus de choix), mais qu’il y aura egalement peut etre des opportunités d’investissement a faire (je ne vois pas l’etat finance a 100% 500000 logements tous seul, le privé devra forcement participer).

Faudra déjà trouver le financement , même si il s’appuie sur les terrains appartenant à l’état , ça fait beaucoup de logement à construire en 5 ans mais c’est une bonne chose car les prix de l’immobilier vont baisser ainsi que les loyers et les gens pourront plus facilement se loger.
L’état mettrait à disposition des terrains et ensuite charge aux communes de faire construire.

Ces constructions seront dans des lieux hors des centres villes donc pas de problèmes pour continuer à louer en centre.

Il y a beaucoup de type de logement et de type de locataire , je n’ai pas d’inquiétude mais c’est certain que les prix d’achat et les loyers vont baisser cela n’impactera pas la rentabilité car si j’achète moins cher pour louer moins cher j’aurais toujours ma rentabilité par contre pour les biens acheté avant cela risque de créer des tensions pour relouer et rembourser les crédits encore une raison de plus pour toujours investir en se gardant un solde positif.

Dernière remarque , c’est pas encore fait ………………

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#75 22/04/2012 12h13 → Achat immobilier locatif et élection présidentielle

Membre
Réputation :   

Hollande parle beaucoup comme tous les politiciens d’ailleurs mais c’est face au mur qu’on voit le maçon. Le scellier est déjà passé sous Sarkozy d’un régime qui pouvait être intéressant dans de rares cas à un régime totalement inintéressant alors je vois mal Hollande, vu l’ensemble de ses engagements et l’état des finances motiver sérieusement les investisseurs immobiliers à participer à la croissance du pays. Je pense d’ailleurs que çà va être le mandat de la grande démotivation et du grand découragemment de l’ensemble des forces actives de ce pays mais ce n’est qu’un avis personnel et je saurais critiquer mon manque de lucidité et de clairvoyance si l’avenir me donne tort. we will see..comme on dit

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech