Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 30/03/2012 16h00 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   224 

Autre forum vidé suite au départ d’un pilier qui malgré un tempérament bien trempé avait réponse à pratiquement tout sur l’immobilier et la location meublée en général.


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#27 30/03/2012 18h23 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Pour vous inscrire en tant que LMNP, vous devez remplir un imprimé POi (Cerfa 11921*01).

Il ne faut pas prendre pour argent comptant les propos du SIE et là, je parle en tant qu’EC.

Jajave

Hors ligne

 

#28 30/03/2012 21h44 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   313 

ZX-6R a écrit :

Autre forum vidé suite au départ d’un pilier qui malgré un tempérament bien trempé avait réponse à pratiquement tout sur l’immobilier et la location meublée en général.

Oui je le connais personnellement , il est parti car il en avait marre de passer beaucoup de temps à répondre sans aucun remerciement , avec toujours des remarques acerbes.

Ce forum à perdu beaucoup de son intérêt , les questions et les réponses sont devenues très courtes comme vous le savez.

Les forums fonctionnent par l’implication de leurs membres et notamment de quelques membres que l’on peux nommer des piliers de forum.

Certains devrait être attentif dans leur remarque car il ne faut pas oublier que les intervenants sont bénévoles et ce n’est pas les bonnes ou mauvaises notes qui me motive, ma motivation est d’aider les autres.

Ce n’est pas la première fois que je suis attaqué par un donneur de leçon qui pense tout savoir et dont la  présence s’est fait discrète pendant une dizaine de jours , aucun post mais un passage vers 5 heures du matin probablement du fait d’un décalage horaire.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#29 30/03/2012 22h23 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   25 

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1709_demandedinformationbicnov2007-r.jpg

Bonjour
En tout cas pour moi le fisc m’a demandé de remplir l’imprimé P0.
  MAIS le document a remplir était le POi  (N°11921*01) *

Et il est a noter qu’il faut remplir le document P2P4i en cas de cessation d’activité pour cesser de payer la  Contribution Foncières des Entreprises CFE.

cordialement
Hervé

* EXERCICE D’UNE ACTIVITE NON SALARIEE INDEPENDANTE RELEVANT DU CFE IMPOT Cet imprimé ne concerne pas les activités commerciale, industrielle, artisanale, batellerie, agricole,  libérale et assimilée, agent commercial

Dernière modification par HerveC (30/03/2012 22h32)

Hors ligne

 

#30 31/03/2012 01h06 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Modérateur
Réputation :   171 

La location meublée est très particulière car c’est une activité civile à but patrimonial sur le plan juridique et une activité commerciale sur le plan fiscal.

Après relecture de la présentation de Freesas, et de son statut professionnel particulier, il semblerait qu’il lui soit en effet préférable actuellement de s’enregistrer sur une Pzéro i.

Tout en gardant à l’esprit que lorsque le doigt est mit dans l’engrenage de cette activité, la "boule de neige" fait son oeuvre et le nombre de locations se multiplie rapidement. Suffisamment pour préférer le statut LMP et quitter son emploi (ou réduire son temps de travail salarié) plutôt que de travailler de janvier à septembre pour l’état et seulement 3 mois pour soi.

D’une part parce que le déficit en LMNP n’est déductible et reportable QUE sur des revenus de même nature contrairement au LMP pour lequel le déficit est imputable sur l’ensemble des revenus du foyer fiscal. D’autre part le régime des plus value immobilières est plus favorable au statut LMP qu’au statut LMNP dans l’état actuel des lois de finances.

Donc, si Freesas voit loin et grand, il faut préférer remplir une Pzéro cmb ; le CFE ne sera plus le centre des impôts, mais la Chambre de Commerce et d’Industrie.

Ce lien de l’insee peut vous aider à trouver le CFE compétent pour déclarer la création de votre entreprise.

En remplissant une Pzéro i, dans certaines communes de France, le fisc n’hésite pas à faire payer à la fois la CET (anciennement taxe professionnelle) ET la taxe d’habitation, alors que je n’ai jamais rencontré cette situation en déclarant l’activité sur une Pzéro cmb….puisque le CFE ne "dispatche" pas aux mêmes organismes ; bien qu’encore une fois les pratiques soient différentes de la normandie à l’alsace en passant par les cevennes ; il est donc important de vous renseigner préalablement des pratiques locales en la matière. Dans certaines villes, pour du meublé de tourisme, il faut même parfois adresser tous les 5 ans au préfet un certificat de visite de son meublé délivré par un organisme accrédité.

Freesas, vous resterez dans tous les cas le décideur final pour choisir votre Pzéro en fonction de vos objectifs personnels.


Peu de choses sont impossibles !  … mais à quel prix !

Hors ligne

 

#31 31/03/2012 01h27 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Modérateur
Réputation :   1082 

Pour info sur la Taxe pro (et la CFE, son successeur) en cas de meublé géré (EHPAD, résidence étudiante ou d’affaire, etc.) :

"Taxe professionnelle et location meublée Le ministre de l’Economie et des Finances vient d’indiquer que l’administration se conformera à la solution retenue par le Conseil d’Etat le 24 mars dernier (L’Agefi Actifs, n°256, p.7) concernant le régime de taxe professionnelle pour la location de meublés. «Des instructions ont été données aux services afin que les litiges en cours soient réglés conformément à cette solution», a-t-il précisé. Pour rappel, n’est pas redevable de la taxe professionnelle le donneur à bail, propriétaire ou locataire, dont l’action se limite à fournir un logement garni de meubles à un preneur, locataire ou sous-locataire. Dans cette hypothèse, l’activité professionnelle, qui implique la mise en œuvre de moyens matériels ou intellectuels, est exercée par le preneur lui-même qui dispose du local en vue de le sous-louer à des tiers et pour son propre compte. A ce titre, le preneur à bail est, seul, redevable de la taxe professionnelle. JOAN n° 92.787 du 28 novembre 2006 "
(source : Actualité financière et économique - Information finance avec l’Agefi)

Ceci m’a même permis de réclamer un dégrèvement de la taxe pro. J’avais à l’époque écrit au fisc que "Notre cabinet comptable nous informe qu’en vertu de la jurisprudence du conseil d’Etat (CE 24/03/06, n°269716) nous sommes totalement exonérés de la taxe professionnelle. En effet, notre activité est la location meublée exploitée par l’intermédiaire d’un bail commercial.", le fisc avait demandé une copie des baux commerciaux, puis à réception procédé au dégrèvement de la taxe pro (pour l’année N et l’année N-1 pas encore prescrite) que j’avais sollicitée, et je n’ai plus reçu d’avis de taxe pro ou de CFE depuis.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#32 31/03/2012 06h15 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   313 

SKy a écrit :

Tout en gardant à l’esprit que lorsque le doigt est mit dans l’engrenage de cette activité, la "boule de neige" fait son oeuvre et le nombre de locations se multiplie rapidement. Suffisamment pour préférer le statut LMP et quitter son emploi (ou réduire son temps de travail salarié) plutôt que de travailler de janvier à septembre pour l’état et seulement 3 mois pour soi.

Mais les inconvénients du statut LMP sont au niveau de cotisations sociales assises sur le résultat avec un minimum annuel à payer.
Une fois vos emprunts terminées vous allez devoir payé une forte somme pour ces cotisations.

Pouvez-vous nous détailler le montant minimum des cotisations à payer en LMP et les pourcentages de paiement sur le résultat ?

Merci

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#33 31/03/2012 13h53 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Modérateur
Réputation :   171 

En effet il y a des cotisations à payer, mais est-ce réellement un inconvénient ?
au contraire c’est plutôt bien pour qq’un qui arrête son emploi salarié et souhaite compléter ses annuités pour la retraite.

Sinon je parle d’engrenage car afin d’être toujours en résultat fiscal déficitaire, (et payer le minimum de cotisations pendant la phase de constitution de capital), les nouveaux projets s’enchaînent pour recréer du déficit au fur et à mesure que les déficits antérieurs s’amenuisent. C’est le chat qui court après sa queue.

La cotisation minimum, qui est à payer lorsqu’il y a déficit, est différente dans chaque région (ou département ?) et s’échelonne entre 150€ et 500€ par an.

Il se peux aussi que certains tribunaux de commerce refusent d’accepter l’immatriculation au RCS d’un LMP. Souvent le cas dans les régions touristiques du sud pour garder une cohérence locale par rapport aux hôteliers et autres loueurs saisonniers.

A noter aussi que la CET (Contribution Economique Territoriale) (ancienne taxe Pro) reste la même quelle que soit le nombre de biens en location meublée dans la même région, même si c’est dans des communes ou départements distincts.


Peu de choses sont impossibles !  … mais à quel prix !

Hors ligne

 

#34 01/04/2012 06h42 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   313 

Concernant le statut LMP , il y a des avantages et des inconvénients.

Les avantages concernent l’imputation des défit dans ses revenus et l’avantage fiscal pour la plus value et valider ses annuités , inscrit à la sécurité sociale

Pour les inconvénients , je vois les cotisations dont le montant est faible ( au forfait ) au début mais qui va aller en s’accentuant avec l’augmentation du résultat ( baisse des intérêts d’emprunts , remboursement de crédits )

Bien sur que vos cotiser pour vos annuités mais je me pose la question , est-ce utile dans une optique de devenir rentier de cotiser pour la retraite et les autres caisses de prévoyance alors que nous savons pertinemment que l’ensemble du système est programmé pour imploser et passer en mode privé.

Je m’étais renseigné sur la partie sécurité sociale pour laquelle il est possible d’être rattaché par le biais de la CMU en cotisant au % de ses revenus ( 8 ou 10 % )

Oui si vous avez un refus d’inscription de votre activité , il faut conserver ce refus qui vaut pour inscription auprès des caisses de cotisations …fantastique système.

A titre personnel, je n’ai jamais reçu de demande de paiement pour la taxe pro , ni pour la CET.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#35 01/04/2012 16h26 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Modérateur
Réputation :   1082 

A propos des "cotisations dont le montant est faible ( au forfait ) au début mais qui va aller en s’accentuant avec l’augmentation du résultat (baisse des intérêts d’emprunts , remboursement de crédits )" : qu’est-ce qui empêche de céder un bien une fois largement amorti et son crédit largement remboursé, pour en acquérir éventuellement un autre (différent, plus grand/petit, situé ailleurs) avec une autre emprunt, et recommencer. Ceci permet de maintenir un résultat assez faible. Les frais de l’opération de vente + achat sont largement amortis, et il suffit de faire ceci tous les 15 ans par exemple. Il n’y a pas de forfait, mais un minimum de cotisation, et si un jour vous déteniez vraiment beaucoup de biens, vous devriez aussi découvrir qu’il existe des plafonds pour les cotisations (ce n’est pas mon cas, hélas smile), et ce montant ne sera alors sans doute plus votre principal souci….

A propos de "est-ce utile dans une optique de devenir rentier de cotiser pour la retraite et les autres caisses de prévoyance alors que nous savons pertinemment que l’ensemble du système est programmé pour imploser et passer en mode privé." : je ne partage pas votre avis sur le devenir de "l’ensemble du système" et je pense que si le "rendement" pour les futurs retraités va baisser, ça ne sera pas une implosion. Pour une personne qui a déjà cotisé 25 ou 30 ou 35 ans, la rentabilité des années de cotisations restantes reste élevée, même en cotisant au minimum.  Pour les autres , la visibilité est plus faible, mais s’ils ne cotisent pas durant par exemple 10 ans, ce sera sans doute irrattrapable ensuite.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#36 01/04/2012 17h36 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   313 

GBL a écrit :

A propos des "cotisations dont le montant est faible ( au forfait ) au début mais qui va aller en s’accentuant avec l’augmentation du résultat (baisse des intérêts d’emprunts , remboursement de crédits )" : qu’est-ce qui empêche de céder un bien une fois largement amorti et son crédit largement remboursé, pour en acquérir éventuellement un autre (différent, plus grand/petit, situé ailleurs) avec une autre emprunt, et recommencer. Ceci permet de maintenir un résultat assez faible. Les frais de l’opération de vente + achat sont largement amortis, et il suffit de faire ceci tous les 15 ans par exemple. Il n’y a pas de forfait, mais un minimum de cotisation, et si un jour vous déteniez vraiment beaucoup de biens, vous devriez aussi découvrir qu’il existe des plafonds pour les cotisations (ce n’est pas mon cas, hélas smile), et ce montant ne sera alors sans doute plus votre principal souci….

Oui pourquoi pas

GBL a écrit :

A propos de "est-ce utile dans une optique de devenir rentier de cotiser pour la retraite et les autres caisses de prévoyance alors que nous savons pertinemment que l’ensemble du système est programmé pour imploser et passer en mode privé." : je ne partage pas votre avis sur le devenir de "l’ensemble du système" et je pense que si le "rendement" pour les futurs retraités va baisser, ça ne sera pas une implosion. Pour une personne qui a déjà cotisé 25 ou 30 ou 35 ans, la rentabilité des années de cotisations restantes reste élevée, même en cotisant au minimum.  Pour les autres , la visibilité est plus faible, mais s’ils ne cotisent pas durant par exemple 10 ans, ce sera sans doute irrattrapable ensuite.

Moins certain de l"avenir des retraites , j’ai peur que nous continuons à payer de plus en plus pour de moins en moins de retraite.
Déjà aujourd’hui les montants versés le sont après 42 ans de cotisations pour un montant d’environ la moitié de votre brut en montant de retraite.

Pour un salarié touchant entre 3000 et 4000 brut cela fait une retraite de 1500 à 2000 € , soit l’équivalent de 8 studios loué à 300 € …..les studios sont un exemple

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#37 01/04/2012 18h19 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Modérateur
Réputation :   1082 

Si la durée de vie (moyenne) à la retraite augmente plus vite que la durée (moyenne) d’activité (et de cotisation), le ratio pension/salaire va logiquement baisser, tout comme le ratio pension/salaire*taux-de-cotisation (sauf si la population augmente rapidement, ou si on a une forte croissance des salaires, ce qui est peu probable dans un pays développé comme la France). C’est des mathématiques relativement simples (mais pas juste de l’arithmétique).

Mais ça ne veut pas dire que le système implosera, car on n’a pas besoin que ces ratios restent constants.

Je pense qu’il faut, et qu’il est possible de :
   - assurer la pérennité du système,
   - que le système garantisse un niveau de pension minimal décent (la "solidarité"),
   - que le système assure que ceux qui cotisent plus aient plus de pension (pas forcément en proportion)
     dans une génération donnée (et pas forcément de manière identique dans toutes les générations),
en plus de simplifier le système actuel souvent proche du kafkaïen.

mais ce n’est pas vraiment le sujet de cette discussion.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#38 01/04/2012 19h12 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   313 

GBL a écrit :

Je pense qu’il faut, et qu’il est possible de :
   - assurer la pérennité du système,
   - que le système garantisse un niveau de pension minimal décent (la "solidarité"),
   - que le système assure que ceux qui cotisent plus aient plus de pension (pas forcément en proportion)
     dans une génération donnée (et pas forcément de manière identique dans toutes les générations),
en plus de simplifier le système actuel souvent proche du kafkaïen.

mais ce n’est pas vraiment le sujet de cette discussion.

Je ne pense pas que les politiques et notamment les dirigeants actuels n’ont pas comme volonté de faire perdurer le système bien au contraire , la tendance est à la privatisation et la remise en question des acquis issus du CNR.
Le frère de notre président bien aimé , guillaume n’a t’il pas pris en charge un grand groupe d’assurance et de mutuelle de retraite peu de temps avant  la reforme des retraites …..

Mais vous avez raison ce n’est pas le sujet mais je n’ai plus confiance dans le système actuel et j’ai peur que nous allions tous vers une baisse des retraites.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#39 02/04/2012 10h22 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   

Merci à tous pour vos commentaires pertinents et du temps consacré à mes questions, j’ai maintenant une bonne vision des choix qui s’offrent à moi smile
Entre la théorie et la pratique il y a parfois bien des écarts et vos expériences partagées ici font pour moi tout l’intérêt de ce forum.

Pour l’instant je ne possède que 3 studios meublés dont 2 partiellement à rénover, c’est le début et si cela fonctionne je vais probablement acquérir d’autres biens (l’effet boule de neige…wink )

L’objectif principal étant d’abord un complément retraite/salaire et si je le "sens" bien pourquoi pas diminuer mon activité principale (indépendant en informatique) pour passer LMP et m’occuper plus de mon patrimoine immobilier.

A horizon de 10 ans je pense maintenir mon activité principale voir au besoin repasser salarié (enfin j’en doute une fois qu’on a goûté à la liberté…).

Hors ligne

 

#40 02/04/2012 10h51 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   313 

freesas a écrit :

L’objectif principal étant d’abord un complément retraite/salaire et si je le "sens" bien pourquoi pas diminuer mon activité principale (indépendant en informatique) pour passer LMP et m’occuper plus de mon patrimoine immobilier.

De l’informatique à l’immobilier , je connais le chemin…..
Tu gagnes en sérénité et en tranquillité de vie

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#41 09/08/2012 18h58 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   

Il faut faire une P ZERO, meme en LMNP.
ZX-6R a raison , Freesas vous devez remplir un P0 pour pouvoir louer en tant que Loueur en Meublé Non Professionnel.

Bonjour,

Moi aussi j’ai appelé mon centre des impôts cet apm, et la personne m’a confirmé qu’il fallait bien remplir un P0, mais un PO I et non un PO CMB ………
et qu’il m’affecterait un numéro SIREN suite à cette déclaration
(je précise que dans mon cas c’est pour un LMNP et que c’est mon 1er appartement en location)

Hors ligne

 

#42 10/08/2012 14h23 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   

Bonjour,

comme ce sujet remonte à la surface je confirme que dans mon cas (LMNP) j’ai rempli une P0i dont voici l’exemple qui pourra vous servir (validé par un EC au passage mais cela ne prouve rien):

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/521_cerfa_p0i_exemple1.jpg

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/521_cerfa_p0i_exemple1_suite.jpg

Néanmoins à ce jour je n’ai encore reçu aucun papier de l’administration (avec mon numero de siren), déjà 2 mois que j’ai reçu l’accusé de réception, wait and see…

Hors ligne

 

#43 10/08/2012 21h21 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   

Bonsoir,
Mon imprimé devait être envoyé ce matin, je verrai bien si je l’ai demain … et il me semble qu’il m’a dit qu’il accuserait réception de mon dossier dans 1 mois ….

J’ai une autre question : un lien de ce forum m’a renvoyée vers un autre forum
Universimmo.com - LMNP déclaration BIC+compta  Réel Super simplifié
qui détaille bp le calcul des amortissements :

Je comprends tout à fait que le gros-oeuvre, second-oeuvre, etc… soit soumis à des durées différentes, par contre j’ai une interrogation :
- les durées sont-elles les mêmes dans le cas d’un bâtiment ANCIEN et d’un bâtiment RECENT ?
Ce qui ne serait pas logique…
J’ai acheté un studio dans un immeuble datant d’avant 1949, dans lequel au fil des années des transformations de lots, créations de mezzanines, etc , ont été effectuées…

Quid de la durée du gros-oeuvre dans ce cas ? il ne peut pas être estimé à 50 ans comme ce serait le cas pour un immeuble récent ?    ça m’interpelle, et je me demande bien comment les experts comptables font leurs calculs, d’ailleurs, il est quasi-sûr que le calcul ne serait pas le même d’un EC à l’autre, non ?  Qu’en pensez-vous ??
Bonne soirée à tous et merci de vos éclairages …

Hors ligne

 

#44 14/08/2012 07h24 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   313 

cocobi a écrit :

J’ai une autre question : un lien de ce forum m’a renvoyée vers un autre forum
UniversImmo.com - Le site communautaire de l’immobilier … C_ID=12625
qui détaille bp le calcul des amortissements :

Je comprends tout à fait que le gros-oeuvre, second-oeuvre, etc… soit soumis à des durées différentes, par contre j’ai une interrogation :
- les durées sont-elles les mêmes dans le cas d’un bâtiment ANCIEN et d’un bâtiment RECENT ?
Ce qui ne serait pas logique…
J’ai acheté un studio dans un immeuble datant d’avant 1949, dans lequel au fil des années des transformations de lots, créations de mezzanines, etc , ont été effectuées…

Quid de la durée du gros-oeuvre dans ce cas ? il ne peut pas être estimé à 50 ans comme ce serait le cas pour un immeuble récent ?    ça m’interpelle, et je me demande bien comment les experts comptables font leurs calculs, d’ailleurs, il est quasi-sûr que le calcul ne serait pas le même d’un EC à l’autre, non ?  Qu’en pensez-vous ??
Bonne soirée à tous et merci de vos éclairages …

Ce forum est très bien documenté et spécialisé dans l’immobilier.
L’amortissement est une opération comptable par de distinction entre le neuf ou l’ancien.
Un achat = un amortissement dans le meublé

Vous pouvez amortir un bien et vous le revendre via une structure morale et repartir en amortissement sur ce même bien.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#45 14/08/2012 13h58 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   

freesas a écrit :

Bonjour,

Néanmoins à ce jour je n’ai encore reçu aucun papier de l’administration (avec mon numero de siren), déjà 2 mois que j’ai reçu l’accusé de réception, wait and see…

@ Freesas merci pour l’imprimé : le fonctionnaire des impôts me l’a transmis vendredi dernier, avec une notice sur les LMNP, mais la Poste ne me l’a toujours pas transmis ! Aussi j’ai regardé sur votre imprimé ce qu’il fallait compléter :
vous avez un numéro d’APE parce que vous avez déjà d’autres appartements en location ?

@ Philippe : je suis surprise qu’on puisse ré-amortir à l’infini, mais bon, puisque c’est ainsi ! J’espère qu’on ne déduit pas 15% du prix pour le terrain lorsqu’il s’agit d’un studio dont la surface CARREZ n’est que de 15 m2 !

Hors ligne

 

#46 14/08/2012 19h38 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   313 

cocobi a écrit :

@ Philippe : je suis surprise qu’on puisse ré-amortir à l’infini, mais bon, puisque c’est ainsi ! J’espère qu’on ne déduit pas 15% du prix pour le terrain lorsqu’il s’agit d’un studio dont la surface CARREZ n’est que de 15 m2 !

Réamortissement possible en cas de changement de propriétaire suite à une vente avec mutation du bien.
La règle énoncée 20 % par rapport au terrain est simplifié mais s’applique quelle que soit la surface.
Autre point à prendre compte , imaginons que vous ayez acheté un bien il y a 5 ans sans faire d’amortissement puis vous passez en meublé , i lest alors possible de l’amortir à compter de la date du jour et à la valeur du bien en 2012.
Il est préférable de faire appel à une évaluation de la valeur du bien.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#47 15/08/2012 11h16 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   

Bonjour,

C’est quand même pas très juste qu’on ne tienne compte ni de l’âge du bâtiment, ni de la surface au sol (forcément une maison avec 3000 m2 de terrain et un T1 en duplex n’occupent pas la même surface au sol …)
D’autre part, la toiture sera très certainement à refaire d’ici quelques années,
et la plomberie, fenêtres, électricité (convecteurs) ont plus de 15 ans d’âge.
Pensez-vous que TOUS les comptables me feront un calcul similaire (j’en ai sélectionné 4 ou 5 à proximité de mon quartier) :
en effet, j’aimerais que l’amortissement moyen soit calculé sur une vingtaine d’années maxi …
Je pensais appeler chacun des comptables et leur demander des renseignements sur leur tarif et leur mode de calcul, mais je ne sais pas si c’est possible d’avoir ces précisions AVANT d’opter pour tel ou tel comptable …
Merci à ceux qui me renseignent !

Hors ligne

 

#48 15/08/2012 16h56 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   

Je vois que l’ amortissement génère quelques questions donc j’en profite.

En LMNP il est intéressant de procéder à un amortissement pour réduire l’imposition de ses revenus locatif.

Si l’on décide de procéder à un amortissement de ses meubles et de l’appartement, à quoi cela nous engage t il? Si on souhaite vendre avant la fin des amortissements pour différentes raisons, cela poserait des problèmes?

Je m’excuse par avance si mes questions peuvent paraître ridicules mais malgré pas mal de recherches j’ai vraiment du mal à appréhender la notion d’amortissement.

Merci par avance.

Hors ligne

 

#49 15/08/2012 22h47 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   

@Kentin
Dans une activité commerciale classique la plus value imposable serait  (Prix de vente - la valeur nette comptable);
la Valeur Nette Comptable ou VNC étant le prix net des amortissements.
Il viendrait aussi se greffer des considération de court terme et long terme.

Mais le statut LMNP est identique au statut de loueur privé la plus value = prix de vente - prix d’achat  d’où l’intérêt de l’amortissement qui n’a donc pas d’effet pervers (que je sache… )

Dernière modification par PhbFr (15/08/2012 22h48)

Hors ligne

 

#50 16/08/2012 07h24 → LMNP régime réel simplifié et option comptabilité super-simplifiée

Membre
Réputation :   313 

Nous parlons d’amortissement comptable utilisant des règles comptables précises.

Les bâtiments sont amortissables sur 20 ans.
Le mobilier est amortissable sur 7 ans.
Quand on évoque un amortissement du bien à 80 % de sa valeur , c’est une approche empirique car
Il faut regarder dans le détail les règles comptables mais cela permet d’avoir une estimation.
Les règles d’amortissement se font par composant ( murs , plomberie , électricité etc …)  mais c’est complexe.
C’est mon comptable qui s’occupe de cela , je ne peux pas apporter sur les amortissements.

L’amortissement en LMNP réduit la fiscalité et n’est pas impactant sur la revente du bien car comme l’a indiqué PhbFR le calcul de plus value se fait par prix de vente- prix d’achat

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech