Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#126 27/03/2012 15h56 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   224 

Je crois que la famine sévit en Corée du Nord où l’état est pourtant bien centralisé. Seulement quand ya pas de sous (ou qu’il est réservé à l’élite) et bien le peuple souffre.

Quand à l’application de votre système en France ou dans n’importe quel pays, je n’y crois pas une seconde. J’avais déjà cité Cuba dans un autre thread. Pillage des entreprises, motivation zéro (pourquoi se fatiguer, on est payé pareil si on travaille ou pas), marché noir omniprésent, débrouillards mieux payés que des médecins…


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#127 27/03/2012 17h47 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   57 

ZX-6R a écrit :

Je crois que la famine sévit en Corée du Nord où l’état est pourtant bien centralisé. Seulement quand ya pas de sous (ou qu’il est réservé à l’élite) et bien le peuple souffre.

L’Etat centralisé permet le contrôle des naissances, ce qui n’empêche en effet pas les famines, parfois terribles comme en Chine. Le problème n’est pas le manque de nourriture, mais sa distribution inefficiente due essentiellement à l’absence de démocratie et de liberté de la presse. Ce sont les conclusions d’Amartya Sen. Un exemple intéressant tiré de son étude est celui de l’Inde, qui était souvent sujette à la famine sous la domination britannique, et qui n’en a plus vécu une seule depuis son indépendance (et son passage à la démocratie) en 1947.

ZX-6R a écrit :

Quand à l’application de votre système en France ou dans n’importe quel pays, je n’y crois pas une seconde. J’avais déjà cité Cuba dans un autre thread. Pillage des entreprises, motivation zéro (pourquoi se fatiguer, on est payé pareil si on travaille ou pas), marché noir omniprésent, débrouillards mieux payés que des médecins…

Mais ça n’a rien à voir avec Cuba, qui est une dictature et n’a pas d’économie de marché.

Hors ligne

 

#128 27/03/2012 18h21 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   421 

Ce ne sont pas des monuments comme Le Maitre et Marguerite, mais pour ceux qui apprécient l’humour soviétique (je ne dis pas communiste mais soviétique car c’est avant tout très russe) je recommande "L’avenir radieux" et "Les hauteurs béantes" d’Alexandre Zinoviev.

Plus prés de nous Andrei Kourkov raconte la "démocratie" Ukrainienne avec l’humour incomparable et le zeste de rêve noyé de Vodka qui aide les slaves a supporter leurs épreuves.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#129 14/05/2012 12h23 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   25 

Un article argumenté qui montre que l’héritage (et les donations) a permis le gonflement d’une bulle immobilière improductive.

http://www-lipn.univ-paris13.fr/~boudes … article183

Les revenus des plus de 65 ans sont anormalement plus hauts que les revenus des moins de 65 ans (qui comptent parmi eux les actifs). Cela donne à une bonne part d’entre eux une situation confortable qui leur permet de transmettre à leur proches des quantités importantes de patrimoine pour leurs achats immobiliers. Et ce faisant de reproduire les inégalités sociales. La transmission par héritage et dons représente un flux financier de 15% des revenus en 2011 contre 5% en 1950 et 6 ou 7% en 1980 (Piketty). La part des dons dans ce flux a progressé, elle était sur le long terme de 20-30% elle est désormais aux alentours de 50%.


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

#130 15/05/2012 09h24 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   104 

N’oublions pas que les états ont intérêt que les pensionnés soient propriétaire de leur logement et aient épargné pendant leur vie de travailleur ; ainsi ils pourront suppléer à leur maigre pension et ne dépendrons pas de l’aide sociale.
Ce patrimoine acquis est ensuite transmis à leur héritier moyennant un impôt.

Dans la pensée libérale chaque individu doit avoir les mêmes chances de départ et conquérir sa réussite, son bonheur par son propre mérite. L’héritage introduit l’inégalité, pensons à l’ancien régime.et au privilège de par la naissance.
Logiquement une société authentiquement libérale devrait abolir l’héritage ou tout au moins fortement le limité notamment par l’impôt.
D’autres parts le libéralisme reconnait aux individus la motivation d’agir pour leur plus grand bien et leu plus grand profit.
Le principe de la libre propriété implique que chaque individu puisse jouir librement de sa propriété et donc la liberté de transmettre ses richesses.

L’héritage risque de reproduire des castes héréditaires dont l’origine de leur richesse n’est pas leur propre mérite et réintroduit l’inégalité de naissance.

Hors ligne

 

#131 12/03/2013 01h24 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   16 

Je suis en total désaccord avec le créateur de cette ligne et certains d`autres.

C`est incroyable que ces questions de "justice", "redistribution" etc. reviennent tout le temps sur le tapis,
on dirait qu`il n`y a pas autre chose a penser.

Perso super d`accord avec Thomz :

’Cette discussion n’est-elle pas insensée? Le principe fondamental d’une société moderne, c’est la liberté. Que chacun fasse ce qu’il veut avec son patrimoine, et que la collectivité se mêle de ce qui la regarde!

MichelPlatini a écrit :

Vous êtes des apôtres d’une société de la rente - de la reproduction sociale et de l’immobilisme.
Ne seriez-vous pas l’apôtre de la caricature? "

Moi, je ferai tout pour laisser le maximum aux mes enfants sans interventions de l`état et je le fais déjà.
Je travaille pour ma famille et en aucun cas pour l`état. J`ai un instinct maternel normal et j`ai envie de protéger ma progéniture. C`est comme ça. Les autres, s`ils le souhaitent, peuvent faire des dons a l`état chaque année même.

Heureusement pour les enfants de Bernard Arnault qu`il pense a eux et a déjà bien préparé sa future succession, bien joue !

Et moi je pensais du mal au sujet du gouvernement… en fin compte je le préfère largement que certaines ici a sa place.


L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence a se faire sentir. T.Bernard

Hors ligne

 

#132 12/03/2013 03h59 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   21 

Personnellement, je trouve que l’injustice de l’impot sur la succession/heritage reside dans le fait que le patrimoine a deja ete frappe par l’impot (impot sur l’epargne, revenu, impot foncier, etc).

Dans mon cas perso, je proviens d’une famille modeste, suis parti de rien et je construis mon patrimoine petit a petit avec mon epargne salariale. Mon salaire est frappe de l’impot sur les revenus, mes dividendes et interets sont tous taxes. Donc, le jour ou je dois leguer ma fortune a mes enfants ou proches, l’etat interviendra une 2e fois voire une 3e fois.

Pour moi c’est de la confiscation. Pourquoi devrais-je etre penalise parce que j’ai pu mettre de l’argent de cote?! Par solidarite? Je suis deja largement solidaire avec l’impot sur le revenu, qui est proportionel au revenu, donc 100% solidaire.

Hors ligne

 

#133 12/03/2013 04h42 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Modérateur
Réputation :   1080 

@exilefiscal :
Entre les positions extrêmes "aucun héritage" et "aucune taxation sur l’héritage", n’y a-t-il pas des positions intermédiaires bien meilleures (selon différentes grilles d’évaluation, dont l’intérêt général, la cohérence de la société, et même l’intérêt des héritiers) ?

Que pensez-vous de Warren Buffet ou de Bill Gates (et pas mal d’autres) qui ne souhaitent laisser à leur enfants qu’une fraction infime de leur fortune (même si ça reste une somme coquette) ? 

Vous écrivez "Le principe fondamental d’une société moderne, c’est la liberté". Mais de quelle "liberté" parlez vous (lire Cours de philosophie - Cours sur la liberté par exemple) et qu’est ce qui caractérise une "société moderne" pour vous ?  Tout ceci est loin d’être trivial ou "fondamental"….

@stockjunkie :   
Et en quoi votre situation "d’une famille modeste, parti de rien" a-t-elle une influence ? Vous croyez que si vous aviez aussi hérité, les biens hérités n’auraient pas déjà subi des taxations (au minimum une sur le revenu du décédé dont vous avez hérité, et une lors de la succession) ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#134 12/03/2013 05h18 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   243 

Je n’en crois pas mes yeux!

Je vais citer Carpediem, car il est plus eloquent que moi!

"Bonjour, je suis effaré des propos que j’ai pu lire dans cette discussion.

Le fait que le décès d’un proche soit une chance pour certains, que la consolation puisse venir du nombre de zéro, qu’il faut que l’état punisse es enfants de ceux qui ont fait des efforts dans leur vie…NON, messieurs nous n’avons pas les mêmes valeurs et je suis heureux de constater que vous êtes minoritaires.

La liberté d’un être humain à disposer librement de ses excédents de revenus est un droit ancestral reconnu dès la plus haute Antiquité par delà les continents.

Vous vous comportez en liberticide avec une facilité déconcertante et qui personnellement me fait très peur.

Quand la confiscation des héritages ne suffira pas à faire le bonheur du peuple malgré lui, quelle sera la prochaine étape, la liberté d’expression, de posséder, de respirer??????

Des millions de personnes sont mortes parce que l’on souhaitait faire le bonheur du peuple par des mesures confiscatoires. Vous allez me répondre " Non, moi je parle juste d’héritage!" Mais comment savez-vous jusqu’où iront les gens qui partagent votre opinion sur l’héritage?Franchement?

Je suis heureux que nous ayons la chance de vivre dans un pays qui permet l’expression de nos opinions, j’espère que vos prochaines propositions seront issues d’une réflexion de toutes les conséquences possibles. Si ce n’était pas le cas, je vous fais part de mon plus grand mépris."

PS Heureusement il y a des pays ou l’etat ne se mele pas de la succession!

Dernière modification par sissi (12/03/2013 05h28)

Hors ligne

 

#135 12/03/2013 08h18 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   21 

@GBL,

Vous m’avez mal compris. J’ecris juste que l’injustice dans cette forme d’impot est que c’est une sorte d’impot sur l’impot. En suite, je parle de mon cas personel qui, je le concede, a pu induire en erreur. Mais je suis d’accord avec vous.

A noter que je ne suis nullement contre l’impot. Je trouve juste qu’il y a des impots plus justes que d’autres, mais on ne pourra pas mettre d’accord tout le monde sur ce vaste sujet.

Hors ligne

 

#136 12/03/2013 08h26 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   313 

Est-il légitime dans une société que les plus riche s’enrichissent de plus en plus ?

Est-il légitime dans une société que les services publiques déclinent par manque de moyens mettant à mal les soins , l’éducation , la retraite ?

Est-il légitime dans une société que les pauvres n’est pas de perspective, d’avenir nu pour eux ni pour leurs enfants  alors que les riches qui puissent disposer de tout , de s’arranger avec certains , de quitter le pays avec leur fortune ?

Il faudrait s’interroger d’où vient la fortune de Bernard Arnault ?
Reprise d’entreprises avec la complicité de l’état , cession d’actif  lucratif puis licenciement …
Bernard Tapie avec l’aide d’un certain Borloo Jean Louis ont beaucoup pratiqué ce sport dans les années 80-90 consistant avec l’aide de tribunal de commerce , d’aide publique, de soutien de banque à reprendre des entreprises puis liquider le plus lucratif et "jeter" le reste comme les personnes ….

La question est qu’attendons-nous d’une société ?
Nous sommes dans une cadre de vie où la sécurité est assurée par les fonds publiques ,l’éducation permet en théorie de donner la même chance à tous , la justice est la même pour tous ( toujours en théorie ) , la santé , la retraite.
Ces points sont la base d’une société moderne , juste et équitable !

En quoi une personne disposant de plusieurs millions ne pourrait pas aider les autres , en quoi une personne qui disposerait de autant d’argent pourrait se prévaloir d’avoir gagné cet argent sans l’aide des autres ( entreprise , banques , rachat , salariés ).

Que l’esprit entreprendre soit respecter , c’est normal  mais permettre dans l’Europe que des différences de fiscalité permettent des montages de holdings en Belgique pour permettre l’évasion de plusieurs milliards pour le cas de Arnault ou de plusieurs millions de fonds publiques pour Tapie ( c’est pas fini cette histoire de 420 millions versés avec l’aval d’une certaine ministre des finances …)

Si l’on regarde l’histoire depuis 150 ans , nous avons vécu l’époque industriel avec le début du capitalisme puissant , l’émergence des banques dont le pouvoir n’a fait que croitre.
Ce capitalisme a survécu aux guerres européennes, très bien survécu et en à même profité alors que de pauvres gens allait se faire tuer sur des principes de patriotisme pendant que d’autres s’enrichissaient…

Si l’on continue à accroitre les écarts de niveau de vie des personnes dans un même pays nous allons créer une fracture qui nous ramènera à des périodes de troubles.

L’héritage doit exister , c’est normal que les parents transmettent à leurs enfants , une société ne peux pas progresser sans qu’un but , sans qu’une envie d’une vie meilleure pour ses enfants soit un moteur pour constituer un capital pour ses enfants mais une juste proportion de transmission doit être appliquée.

On ne peux pas demander à une famille qui a difficilement réussit à réunir 10.000  € pour ses deux enfants de verser la moitié à l’état par contre une famille disposant de plusieurs millions doit pouvoir  en verser la moitié voir plus sans mettre en péril l’avenir de ses enfants fussent ils nombreux…!

Sinon cette société n’a plus de base , de structure , de moralité  et son avenir est réduit dans le temps car elle court à sa perte quand les gens n’ont plus rien à perdre c’est là que la danger est le plus grand.

Une société doit être juste et équitable , doit permettre à tous de vivre dans un minimum de confort sinon c’est la loi de la jungle et le retour au moyen age car il y aura toujours un plus fort pour vous manger.

Je m’attend à une fronde des capitalistes sauvages , des investisseurs libéraux , d’atteinte à la liberté du marché , des partisans de libertés et de dérégulations totales.


Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#137 12/03/2013 09h00 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   21 

Philippe,

On est tous d’accord sur les besoins d’avoir une societe juste et equitable et sur le fait que l’impot est "le prix de la civilisation".

La ou on ne va pas se mettre d’accord, c’est sur les baremes a appliquer. Dans votre example, la famille qui parvient a mettre de cote EUR 10k ne devrait pas etre taxe de la meme facon que celle qui met de cote, disons, EUR 2mio. On est d’accord.

Par contre, pourquoi vouloir confisquer la moitie voire plus de la fortune transmise de EUR 2mio?

Moi je raisonne en terme absolu et non relatif. Si la famille "riche" est imposee as 10% sur le patrimoine transmis et la famille "pauvre" a 0% cela fait une difference de EUR 200k. Voila pour moi de la solidarite!

Les heritiers de la famille "riche" disposeront encore de EUR 1.8mio qu’ils pourront depenser (TVA), investir (impot sur le revenu, taxe fonciere, etc) et de toute facon l’impot qu’ils paieront sur la fortune/ISF sera d’une maniere absolue, encore une fois, bien plus importante que les heritiers de la famille "pauvre" qui ne paieront pas d’impots.

Dernière modification par stockjunkie (12/03/2013 09h04)

Hors ligne

 

#138 12/03/2013 09h00 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   66 

Je découvre ce sujet sur le forum et les passions qu’il déchaîne
Pour ma part je me range sans hésitation du côté de ceux qui pensent qu’il faut limiter de façon claire le montant des héritages

A mon sens l’avidité est une des sources de la plupart des dysfonctionnements de nos sociétés et cette course aux bonus, parachutes, retraites de toutes sortent me fait penser au concours de "celui qui a la plus grosse voiture"… bref niveau petite section école maternelle
L’autre raison est que l’héritage crée cette illusion d’immortalité que crée l’idée de dynastie, douce illusion que l’on va se perpétuer dans le temps à travers son oeuvre qui sera poursuivie par ses héritiers

Savoir qu’à sa mort (qui je me permets de le rappeller est inéluctable) les cartes seront redistribuées me parait être une mesure plus efficace et raisonnable que toutes les lois, limites, taxes diverses et variées que nos politiques de tous bords imaginent à l’encontre (le choix du mot est significatif) de ceux qui s’enrichissent

Ce positionnement peut à la fois être celle d’un affreux collectiviste qui va confisquer le fruits du dur labeur de l’entrepreneur au profit d’assistés de plus en plus nombreux, ou celle d’un libéral pur sucre où tout se rejoue à tout moment

La vraie question à mon sens n’est pas de savoir si les héritages sont à limiter (pour moi oui !) mais que deviennent et qui gère les fonds ainsi récupérés ?
Pour moi à l’innovation, la création d’entreprise, la prise de risque et accessoirement au soutien de ceux qui n’ont rien. Au pif (je ne connais aucun chiffre) 70% pour un fond "souverrain" gérté par des pro, 30% pour le budget de l’état


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#139 12/03/2013 09h27 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   28 

Effectivement ce sujet, comme les impots, déchaine les passions.

Tout d’abord, je n’ai jamais hérité et pas de gros héritages à venir.

S’il peut paraitre juste de limiter le montant de l’heritage pour plus de justice, il faut aussi se demander si ce systeme serait efficicace.

En effet quel interet de gagner de l’argent, de creer des grosses entreprises de les faire grossir…si au final il ne reste rien ou presque rien à laisser apres sa mort…. Pourquoi posséder sa residence principale si au final elle est confisquée par l’etat ? Pourquoi posséder un portefeuille boursier ? mettre de l’argent de coté ? Faut il en arriver là aussi à complétement décourager ceux qui veulent gagner de l’argent ?

Rappellons que dans ce pays le montant des donations est tres faible et qu’il n’est pas possible de transmettre de son vivant de grosses sommes. Peut étre faudrait il creuser de ce coté ci.

On ne peut pas comparer la France aux USA ou effectivement certains milliardaires donnent une grosse partie de leur fortune et ne laissent qu’une toute petite portion à leurs enfants. Dans ce pays les fortunes sont faites rapidement , le climat des affaires est plutot porteur, les taxes sont assez faibles et la reussite est montrée en exemple. On peut comprendre que les milliardaires Americains souhaitent que leurs enfants connaissent la reussite par eux méme. En France c’est l’inverse, l’argent est durement taxé à la base ( salaire…) puis aussi lourdement taxé lors de la phase d’épargne et encore bien taxé lors de l’heritage, sans parler de la perception de ceux qui reussissent….on peut comprendre aussi que l’on souhaite épargner ce parcours du combatant à ses enfants.

Dernière modification par mercators (12/03/2013 09h31)

Hors ligne

 

#140 12/03/2013 09h28 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   42 

christian a écrit :

vous avez le mérite d’avoir une opinion franche et concise.
Puisque vous évoquez votre cas personnel, permettez-moi d’évoquer le mien :
mes parents ont intégré au début des années 70, un collectif de type "Castors", en gros à peu près 300 familles qui ont emprunté pour acheter du terrain et des matériaux de construction. Pendant plusieurs années, en + du travail journalier (cheminot), mon père continuait avec les autres "familles", soirs et week-ends, à construire leurs maisons. Quand il fallait rallonger un peu à la fin de mois difficiles, le paternel acceptait, en plus de tout cela, de faire ce que l’on appellait des "gâches", ce qui amenait aisément les journées à un nombre d’heures de boulot compris entre 12 et 15. Mes parents ont fini de payer leurs emprunt il y a seulement une dizaine d’années.
Entre le coût de revient du projet à l’époque, et la valeur de la maison aujourd’hui, on peut aisément dire que cette valeur a été multipliée par 30 ou 40 depuis.
Dire que mon père ne m’a pas trop vu grandir pendant 4 ou 5 ans, n’est pas exagéré. J’ai souvenir de lui, les reins cassés avec à peine la force de diner le soir. Ou les samedi et dimanche à attendre un père qui n’était pas là pour ne serait-ce que taper dans un ballon avec moi, parce que "papa construit la maison". Au niveau de la santé, il le paye aussi maintenant qu’il entre dans un âge appréciable.
Libre à vous de penser que tout cela doit partir à l’Etat. Pour ma part, je n’en suis pas foncièrement convaincu. Un bien destiné à être soumis à héritage, ne représente pas qu’une valeur brute et intrinsèque, une série de chiffres sur un bout de papier… ça peut être aussi le fruit d’efforts considérables, de privations, motivé par un souci, non de spéculer ou de faire fructifier un bien, mais simplement de se surpasser et de se risquer dans un projet incertain, pour pouvoir offrir à ses enfants, autre chose qu’une location d’appart pourri dans les quartiers nord de Marseille.

Plutôt d’accord avec Christian, pour ma part 37 ans, je n’ai jamais reçu d’héritage, pas d’héritage en vue et je ne suis pas sûr du tout d’en avoir un, un jour. Je n’ai pas d’enfants pour le moment, mais si j’en avais un jour, mon point de vue serait le suivant sur l’héritage :
1) j’aimerais que ce soit plus facile pour eux que ça l’a été pour moi, et si le fruit de mon travail peut les aider dans ce sens, j’aimerais bien pouvoir le faire.
2) comme le souligne christian, quand on a pas hérité soi-même, tout ce qu’on arrive à gagner, mettre de côté, c’est le fruit d’un travail de longue haleine sur pas mal d’années voire une vie entière dans certains cas, je ne vois pas en quoi l’état serait plus légitime dans le fait de récupérer les fruits de ce travail que ceux que j’aurais désigné ?

Pour moi il s’agit aussi d’un problème de liberté :
1) Dans le cas de l’héritage confisqué par l’état, le fruit de ton travail est confisqué de force par un inconnu (l’état) qui se prétendrait au dessus de tout.
2) Dans le cas de l’héritage non confisqué par l’état (et cela me semble légitime), on transmet à qui on le souhaite (l’état peut déjà en prendre d’autorité une partie conséquente dans le système actuel) les fruits de son travail. Sachant que la confiscation est déjà partielle, je pense que c’est suffisant.

Dernière modification par zetrader (12/03/2013 09h29)

Hors ligne

 

#141 12/03/2013 10h37 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   39 

Tout les arguments ont suremenr dejà étés donnés.

Au delà du fait qu’on puisse avoir une vision à plus longue échéance que sa propre vie qu’on travaille et prenne des risques pour ses enfants en leur transmettant le gout de l’effort et l’envie  de créer en ayant un meilleur départ que le sien,on transmet souvent autre chose que de simples valeurs financieres;un cadre de vie et surtout un outil de travail.

On peut aussi penser(hors accident et mort prématurée) qu’il serait assez facile de contourner les choses en transmettant de façon plus ou moins légale de son vivant(ce que j’espere bien pouvoir faire avant de mourir pauvre ou presque)


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#142 12/03/2013 10h52 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   104 

Il n’y a pas seulement l’héritage.

Les droit d’auteurs dont bénéficient les héritiers 70 ans après la mort de l’auteur, alors qu’il y a un siècle les droit d’auteurs étaient limité a 9 ans après la publication de l’oeuvre.

Ceci est un cas flagrant de perpétuation de caste par la naissance, les fils de…
C’est un privilège démesuré qui recréent de nouvelles inégalités, une aristocratie de naissance.

Cela ne correspond en rien à la jouissance de revenu du a son propre mérite.

Hors ligne

 

#143 12/03/2013 10h59 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   16 

Je suis entièrement d`accord avec Zetrader.

Si je peux éviter certaines difficultés a mes enfants (que j`ai connu moi-même ) je vais le faire sans hésitation. Dans mes plans est d`acheter un logement a chacun et donner maximum d`argent, en commençant par les donations de mon vivant.

Et a se poser des questions comme pourquoi on veut donner le maximum a nos enfants c`est pareil que de se demander pourquoi la terre est ronde.
Parce que quand on aime quelqu`un (enfant, homme, femme )c`est le sentiment le plus fort, on a envie de tout faire pour cette personne et tous les raisonnements comme "justice", "égalité" etc. passent bien après. En tout cas pour moi c`est comme ça.

@GoodByLenine : taxer l`héritage n`est pas honnête car il a déjà été taxe plusieurs fois avant. Beaucoup de membres de ce forum l`ont déjà dit plusieurs fois.
Je ne suis pas d`accord avec "l`injonction d`altruisme " (superbe phrase dite par Placementapapa il me semble ).
Concernant Warren Buffet et Bill Gates - ils sont libres de faire de leur argent tous ce qu`ils veulent, le donner ou garder. C`est pas a moi de leur dire ce qu`il faut faire. Si Bernard Arnault n`a pas envie de faire des dons c`est son droit !
Et ça m`étonne que certains ici le qualifient comme malhonnête et se posent des questions comme :

"Il faudrait s’interroger d’où vient la fortune de Bernard Arnault ?
Reprise d’entreprises avec la complicité de l’état , cession d’actif  lucratif puis licenciement "

Alors pour moi il il y a une presemption d`innocence. De quel droit peut-on accuser quelqu`un de ces choses ? Si c`est un criminel pourquoi n`est-il pas en prison alors ?

Je pense qu`il faut arrêter d`être jaloux de la réussite des autres et penser plutôt comment réussir soit-même.


L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence a se faire sentir. T.Bernard

Hors ligne

 

#144 12/03/2013 11h20 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   87 

Pour un début de journée, je suis effaré par ce que je lis sur la préférence de façon claire à limiter l’héritage, voir supprimer l’héritage…

Si vous voulez travailler toute votre vie pour les autres, je trouve cela très louable, charitable et respectable mais alors soyez en accord avec l’expression de vos idées : pourquoi chercher à augmenter votre capital, votre rente ? cela n’a aucun sens ! donnez votre argent aux autres dès maintenant  ils seront plus heureux puisqu’à terme vous estimez que vos biens doivent retourner à la collectivité : vous serez en accord avec vous mêmes.

Oui, bien sur je partage les avis qu’une société doit être juste et équitable et doit permettre à tous de vivre dignement : c’est le rôle de la gestion et de l’administration de la société et de la redistribution des revenus/impôts (ie des flux! pas des stocks) : cette fonction est assurée par la quantité d’impôt que l’on paye tout au long de sa vie et qui représente votre contribution à la société.

De mon côté, Je n’ai jamais eu d’héritage et je n’en aurais pas mais
je dis Oui à l’héritage !
je dis oui j’ai le droit de vouloir donner à mes enfants une existence matérielle plus confortable (ce qui ne les rendra peut être pas plus heureux, ce qui ne les exonèrent pas d’apprendre à travailler et à construire pour eux-mêmes et contribuer pour autrui) ;
je dis oui à la liberté du choix de disposer librement de ses biens qui ont déjà supportés les prélèvements et impôts, la contribution à la solidarité avec autrui, à la participation aux systèmes sociaux.

Est-ce une position de capitaliste sauvage, d’investisseur libéral ?
Non je ne le pense pas c’est une position sur le droit de pouvoir disposer librement de ses biens une fois que ces derniers ont déjà supportés la contribution solidaire ;
Non je ne le pense pas car je trouve également juste et solidaire, dans une certaine mesure, une progressivité de l’impôt successoral ;
Non je ne le pense pas sinon je quitterais la France, j’accepte de payer ma contribution à la société mais si l’impôt sur la succession devient confiscatoire (aujourd’hui c’est déjà énorme mais il existe pas mal de moyens pour organiser une transmission patrimoniale en minimisant cet impôt sur l’impôt) alors oui la solution du départ trouvera sa place sinon autant vivre dans une société d’assités attendant son obole et ses deniers solidaires puisque le capital familial n’a plus sa place.


Parrainage : Boursorama

Hors ligne

 

#145 12/03/2013 11h35 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   21 

je comprends les arguments des tenants d’une absence de fiscalité ou d’une fiscalité légère sur les héritages et j’entends les arguments liés au désir tout à fait compréhensible de protéger ses enfants.

mais je ne suis pas d’accord et me rangerai une fois de plus du côté de GBL (nous ne sommes pas pacsés ni encore mariés) :

la taxation d’un héritage ne doit pas être totalement confiscatoire mais elle doit être significative et ce, à mes yeux, pour plusieurs raisons :
tout d’abord, il est je pense faux de dire que cet argent (ou ces biens) est taxé plusieurs fois. en effet, pour les enfants qui héritent, il n’est taxé qu’une fois, lors de l’héritage.
ensuite, s’il est normal de vouloir "aider" ses enfants, l’est il de les "gâter" (au sens premier du terme), de vouloir faire le bonheur ou en tout cas leur richesse à leur place ? je crois très sincèrement au mérite et au travail, et l’héritage c’est le contraire de cela. je ne crois pas que fournir de gros héritages c’est favoriser et protéger ses enfants.

bien sûr ce sont là des propos où le trait est forcé à dessein. cela ne veut pas dire qu’il faut tout supprimer. en toute chose il faut un équilibre et une bonne mesure.

Hors ligne

 

#146 12/03/2013 11h35 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Administrateur
Réputation :   1307 

BearBullCarpeDiem a écrit :

Pour un début de journée, je suis effaré par ce que je lis sur la préférence de façon claire à limiter l’héritage, voir supprimer l’héritage…

Oui, cette discussion m’apparaît systématiquement surréaliste, pour ne pas dire effrayante, compte-tenu de la thématique de notre forum…

S’arroger systématiquement le droit de prendre aux autres sous des prétextes moraux d’égalité ou de redistribution alors que la France détient déjà le palmarès de tous les prélèvements et impôts malgré un déficit qui ressemble au tonneau des Danaïdes.

Est-ce que Bernard Arnault et Liliane Bettencourt ont jamais gêné votre ascension social ? Au quotidien, c’est plutôt l’Etat qui me casse les pieds plutôt que les héritiers…

Hors ligne

 

#147 12/03/2013 11h40 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   69 

Ricklatrick a écrit :

tout d’abord, il est je pense faux de dire que cet argent (ou ces biens) est taxé plusieurs fois. en effet, pour les enfants qui héritent, il n’est taxé qu’une fois, lors de l’héritage.

Nuance, on va dire "une fois par génération" car sauf erreur de ma part, un bel appartement familial transmis de génération en génération depuis 100 ans aux héritiers est taxé à chaque décès !

Dernière modification par Job (12/03/2013 11h41)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#148 12/03/2013 11h49 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   21 

bien sûr.

mais pour celui qui en hérite, il ne paie qu’une fois les frais de succession.

Hors ligne

 

#149 12/03/2013 12h13 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   554 

Je ne suis pas un défenseur des impôts et taxes français (que je qualifie explicitement confiscatoires et démotivants pour une personne qui trime dur, surtout quand on se prive de tout pour essayer d’accumuler du capital et que celui-ci est taxé comme un revenu alors qu’il a déjà été taxé… mais bon, passons tout cela).

Je voudrais simplement insister sur un fait que je ne retrouve pas beaucoup dans cette discussion : La France, aussi difficile soit-elle à vivre aujourd’hui pour un salarié "moyen", donne tout de même la possibilité à une personne de faire son chemin dans la vie. Vous pouvez lancer des projets, créer des entreprises, et capitaliser qqch dedans. On ne se rend pas forcément compte à quel point c’est énorme. Nul n’est obligé de travailler quasi gratuitement, comme en Union Soviétique à une époque ou en Corée du Nord aujourd’hui. Nous avons, pour le moment, un droit à la propriété privée. Nous avons aussi la liberté de partir voir si l’herbe est plus verte ailleurs, ce qui n’est pas forcément aisé en Corée du Nord. Rien que tout cela doit avoir un prix (des impôts) : après, il est peut être excessif en France.
Je dirais qu’une ponction sur ce que j’ai réussi à accumuler au cours de ma vie me paraît juste. Après, pour ce qui est de ce qu’on paie tout le long de sa vie, je suis moins positif sur la chose aux niveaux d’aujourd’hui du moins. Cela dit, rien n’empêche de faire qqch pour éviter une taxation maximale systématique sur ses revenus par un système de société / holding par exemple : évidemment, c’est pas hyper pratique, mais enfin, ça a le mérite d’exister et d’être relativement stable (pour le moment).

Je dirais en tout cas qu’il est dommage de passer autant de temps à pester et se lamenter contre un système qu’on ne peut changer sauf en faisant une révolution. Il me semble plus constructif d’exploiter les avantages de ce système pour avoir une vie heureuse, ce que pas mal d’entre vous font déjà, et bravo pour cela d’ailleurs !

Hors ligne

 

#150 12/03/2013 12h47 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   51 

L’héritage est avec les prix de l’immobilier un des sujets les plus passionnels.

Il ne faut pas chercher la moindre rationnalité dans des débats guidés avant tout par l’affectif et la situation personnel de chacun.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech