Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#101 24/03/2012 20h48 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Modérateur
Réputation :   1083 

Pyrrho,

Quand j’ai écrit "Les lois du Droit ne me semblent pas être quelque chose de  "naturel"" je pensait faire preuve de beaucoup de modération, ou plutôt faire usage d’un euphémisme.

En fait, comme ces "lois du Droit" varient selon les pays, voire les provinces ou "state" ou "Land", et également dans le temps (au fur et à mesure que nos députés les modifient, pour la France), je pense que les considérer comme quelque chose de "naturel" serait vraiment faire preuve de myopie ou de mauvaise foi ou d’incompréhension (sauf à considérer que le "naturel" varie aussi de la même manière, selon le lieu et le temps).

Le fait d’être libéral n’a rien à voir là-dedans.
Et certaines lois du Droit sont clairement liberticides aussi.
Et une loi à tendance "libérale" ne sera pas plus "naturelle" qu’une autre…. (et je ne souhaite pas philosopher sur le fait que la nature soit ou non libérale, je m’en fiche un peu à vrai dire).

Dernière modification par GoodbyLenine (24/03/2012 20h53)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#102 24/03/2012 23h15 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   60 

GoodbyLenine a écrit :

Les lois du Droit ne me semblent pas être quelque chose de  "naturel" (comme le sont les lois de la physique)

Les lois du Droit non bien sûr, ce sont des conventions nécessaires qui permettent l’existence d’une collectivité. Freud dans Malaise dans la culture ne dit pas autre chose. Même s’il apporte aussi une chose que personne ne veut voir aujourd’hui : le malaise créé chez l’individu par cette répression nécessaire. De ce point de vue, le titre Anglais est beaucoup plus explicite : "Civilization and its discontents." (là au moins c’est clair).

Par contre, il me semble que l’économie a à gagner à être appréhendée, même si ce n’est pas l’habitude dans les (mauvais) manuels, sous l’angle de lois physiques (ex la rareté : si il n’y a qu’un kg de pain il n’y en a qu’un kilogramme, après on peut procéder à des partages différents, mais non le multiplier).

(désolé si je me répète sur Freud, je ne me souviens pas si j’ai déjà cité ce texte)

Dernière modification par placementapapa31 (24/03/2012 23h30)

Hors ligne

 

#103 25/03/2012 09h04 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   

GBL : j’ai du mal m’exprimer ou vous ne voulez pas comprendre : je ne dis pas que pour les libéraux les lois du droits sont naturelles, je dis que pour eux, des droits, dont le droit de propriété, sont des lois naturelles, en amont des conventions humaines.
La constitution française de 1789 ou celle américaine font bien cette distinction :

Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789 a écrit :

Article 2 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

Ce texte fondateur ne définie pas des droits, il définie que le but de cette convention est de protéger des droits préexistant. Ce caractère libéral disparaîtra des versions ultérieures pour devenir de plus en plus égalitariste et sanguinaire.
Vous pensez que la propriété est une convention, ce n’est pas mon avis et je ne suis pas le seul. Droit naturel - Wikiberal
Ce sont 2 conceptions différentes du droit :  droit naturel versus droit positif. Cette différence de conception implique des grosses divergences sur ce que l’état peut faire, dans notre cas, avec la propriété privée. Aucun consensus, aucune majorité de 99,99% ne peut m’enlever ce droit.

Si l’on veut disposer de ce qui m’appartient sans mon accord, j’appelle cela du vol.

placementapapa31 a écrit :

Par contre, il me semble que l’économie a à gagner à être appréhendée, même si ce n’est pas l’habitude dans les (mauvais) manuels, sous l’angle de lois physiques (ex la rareté : si il n’y a qu’un kg de pain il n’y en a qu’un kilogramme, après on peut procéder à des partages différents, mais non le multiplier).

Il me semblait justement que c’était la base de l’Economie,  la gestion de la rareté.
A mon avis il faut faire attention, même si l’économie parle aussi de la Réalité, il ne faut pas vouloir appliquer le moule des lois physiques,réductrices, à la complexité de l’économie, sinon on court à la catastrophe. C’est d’ailleurs un peu ce qui arrive avec la mathématisation et la modélisation (en dehors du cercle académique) de l’économie. Un modèle économique colle beaucoup moins bien à la réalité qu’un modèle physique mais peut faire beaucoup de dégats. J’ai beaucoup plus confiance en la microéconomie qu’en la macroéconomie.

PS : placementapapa31, ne perdez pas trop de temps avec Freud : ce qu’il dit d’intéressant ne lui est pas propre, ce qui lui est propre est au mieux daté voir  délirant.

Dernière modification par Pyrrho (25/03/2012 09h29)

Hors ligne

 

#104 25/03/2012 11h08 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   166 

Pyrrho a écrit :

C’est d’ailleurs un peu ce qui arrive avec la mathématisation et la modélisation (en dehors du cercle académique) de l’économie. Un modèle économique colle beaucoup moins bien à la réalité qu’un modèle physique mais peut faire beaucoup de dégats. J’ai beaucoup plus confiance en la microéconomie qu’en la macroéconomie

A mon sens ce n’est pas la mathématisation en tant que tel qui cause un problème. C’est que afin de pouvoir rester dans un cadre purement formel les économistes aient choisi de simplifier de nombreuses hypothèses de manière non réaliste. En gros, pour pouvoir obtenir une jolie formule ils ont dû faire des hypothèses pas réalistes. Mais ce n’est pas du fait d’utiliser des maths (nécessaires très souvent pour obtenir des résultats précis), simplement de chercher toujours une solution "élégante", on dirait une forme fermée en maths. Les économistes doivent utiliser des maths pointues, mais pas se considérer comme des physiciens qui eux peuvent plus raisonnablement rechercher une "formule" simple qui explique un grand nombre de phénomènes.

Et si la micro semble plus pertinente que la macro, c’est qu’elle se permet de considérer de nombreuses choses comme exogènes, à la différence de la macro qui par définition doit fonctionner en vase clos et expliquer à peu près tout de manière endogène. Donc la pertinence de la micro est toute relative.

Dernière modification par crosby (25/03/2012 11h14)

Hors ligne

 

#105 25/03/2012 16h32 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   60 

Pyrrho a écrit :

ne perdez pas trop de temps avec Freud

Pouvez-vous nous en dire un peu plus?

placementapapa31 a écrit :

A mon avis il faut faire attention, même si l’économie parle aussi de la Réalité, il ne faut pas vouloir appliquer le moule des lois physiques,réductrices, à la complexité de l’économie, sinon on court à la catastrophe.

Il me semble que les lois physiques ne sont pas réductrices, mais qu’elles donnent simplement une base solide à l’économie (ex. encore une fois : la rareté).

Bien sûr, les équilibres économiques semblent souvent (mais je bien semblent) si près de basculer dans un sens ou dans l’autre (ex inflation/déflation), qu’on peut se demander s’il n’est pas possible de toujours rattraper une situation par un bon choix de politique économique, ce qui rendrait l’économie moins "inéluctable" que la physique. Mais je ne sais pas si c’est bien ce que vous voulez dire.

Hors ligne

 

#106 26/03/2012 03h03 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Modérateur
Réputation :   1083 

Pyrrho a écrit :

GBL : j’ai du mal m’exprimer ou vous ne voulez pas comprendre : je ne dis pas que pour les libéraux les lois du droits sont naturelles, je dis que pour eux, des droits, dont le droit de propriété, sont des lois naturelles, en amont des conventions humaines.
La constitution française de 1789 ou celle américaine font bien cette distinction :

Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1789 a écrit :

Article 2 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

Ce texte fondateur ne définie pas des droits, il définie que le but de cette convention est de protéger des droits préexistant. Ce caractère libéral disparaîtra des versions ultérieures pour devenir de plus en plus égalitariste et sanguinaire.
Vous pensez que la propriété est une convention, ce n’est pas mon avis et je ne suis pas le seul. [url=Wikiberal/wiki/Droit_naturel]Droit naturel - Wikiberal[/url]
Ce sont 2 conceptions différentes du droit :  droit naturel versus droit positif. Cette différence de conception implique des grosses divergences sur ce que l’état peut faire, dans notre cas, avec la propriété privée. Aucun consensus, aucune majorité de 99,99% ne peut m’enlever ce droit.

Si l’on veut disposer de ce qui m’appartient sans mon accord, j’appelle cela du vol.

Effectivement, nous ne sommes pas d’accord.

Pour vous, si j’ai bien compris, tout impôts serait un vol. Chaque fois qu’on vous interdirait de disposer à 100% de quelque chose que vous considéreriez comme votre propriété (sur quelle base d’ailleurs ?), y compris après votre mort, ce serait aussi du vol.

Pour moi (comme ça semble être le cas chez certains auteurs (Hobbes, Spinoza, Stirner…) "Le terme de "droit naturel" désigne les "droits" dont l’homme dispose à l’état de nature (sans règles sociales) : c’est un autre nom pour la loi du plus fort." (cf wikipedia). J’ai la faiblesse de penser que les sociétés/cultures/civilisations progressent avec un peu plus que cette "loi du plus fort". 

Ce n’est peut-être aussi pas par hasard que le texte que vous citez de la constitution française de 1789 que vous citez n’a pas été repris dans les constitution ultérieures…. Sur ce point, j’ai le sentiment qu’on a progressé (mais pas vous, je l’ai compris).   

En passant, je ferai remarquer au lecteurs de ce forum que le lien indiqué par Pyrrho pointe sur le site Wikiberal (qui s’annonce comme "Projet collaboratif d’encyclopédie libérale et libertarienne", donc légèrement partisan….), qui, s’il ressemble sur la forme à wikipedia, n’est pas l’original (lequel traite du même sujet sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_naturel, avec un texte qui me semble plus clair d’ailleurs).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#107 26/03/2012 07h42 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   

GBL sous vos airs modérés vous avec une tendance à systématiquement déformer les propos de ceux qui ne sont pas d’accord avec vous qui est assez désagréable.
Je n’ai pas dis que je considérais tout impôt comme un vol : j’accepte un impôt qui couvre les justes dépenses d’un état bien administré, pas ceux d’une gabegie servant à acheter un électorat à  des politiciens professionnels.
Ce que je considère un vol, c’est comme vous, que l’on me prenne se qui m’appartient sans mon accord.

Concernant wikiberal, un wiki est un terme  technique informatique : Un wiki est un site web dont les pages sont modifiables par les visiteurs afin de permettre l’écriture et l’illustration collaboratives des documents numériques qu’il contient.
D’ailleurs un des fondateur de wikipedia, Jimmy Wales , se dit ouvertement libertarien, ce qui montre bien que les libéraux ne sont pas que des égoïstes seulement obsédés par l’argent : ils peuvent aussi travailler ensemble pour le plaisir de partager !

Hors ligne

 

#108 26/03/2012 11h44 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   60 

Pyrrho, qu’est-ce que vous trouvez délirant dans Malaise dans la culture de Freud? (j’aimerais d’autres avis que le mien sur ce livre très particulier)

Pyrrho a écrit :

j’accepte un impôt qui couvre les justes dépenses d’un état bien administré, pas ceux d’une gabegie servant à acheter un électorat à  des politiciens professionnels.
Ce que je considère un vol

C’est même incroyable de refuser de voir ça : l’impôt électoral (et nous sommes en plein en moment, comme jamais!) n’est plus ni moins que du vol institutionnel.

Dernière modification par placementapapa31 (26/03/2012 11h48)

Hors ligne

 

#109 26/03/2012 13h49 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Modérateur
Réputation :   1083 

Pyrrho a écrit :

GBL sous vos airs modérés vous avec une tendance à systématiquement déformer les propos de ceux qui ne sont pas d’accord avec vous qui est assez désagréable.

Je ne sais pas qui déforme, mais c’est bien vous qui nous amenez sur des discussions du concept (controversé) de "droit naturel" que je n’avais pour ma part pas évoqué en écrivant 

GoodbyLenine a écrit :

Les lois du Droit ne me semblent pas être quelque chose de  "naturel"

(le terme "naturel" se rattachant dans cette phrase au mot "lois", et non à "Droit").

En écrivant "Ce que je considère un vol, c’est comme vous, que l’on me prenne se qui m’appartient sans mon accord." vous interprétez de façon erronée ma position : ce que je considèrerai comme du vol, c’est ce qu’on me prenne ce qui m’appartient en enfreignant la loi. Si la loi dit "impôt = 75% au dessus de 1 M€/an de revenu, je ne considérerais pas ceci comme du vol. 

Ceci dit, je pense à présent avoir compris votre position (que je veux bien respecter, sans la partager), et certaines de ses conséquences (dont celles sur la légitimité de l’héritage, thème de cette discussion), mais je n’ai qualifié personne de "égoïstes seulement obsédés par l’argent".

Dernière remarque un peu taquine : Je pense aussi comprendre pourquoi nous n’avons aucun candidat à la présidentielle qui soit "libertarien". C’est déjà dur d’obtenir 500 signatures, puis de financer et assumer une campagne, alors si au bout on se retrouve avec un score décevant, on risque en plus de démontrer que sa position est marginale.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#110 26/03/2012 13h57 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   224 

GoodbyLenine a écrit :

vous interprétez de façon erronée ma position : ce que je considèrerai comme du vol, c’est ce qu’on me prenne ce qui m’appartient en enfreignant la loi. Si la loi dit "impôt = 75% au dessus de 1 M€/an de revenu, je ne considérerais pas ceci comme du vol.

Il n’est pas interdit de réfléchir et d’avoir une opinion différente de la loi…

Des gens qui obéissaient à la loi ont rempli des trains il y a quelques décennies… On peut aussi réfléchir par soi même.


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#111 26/03/2012 14h44 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Administrateur
Réputation :   1307 

ZX-6R a écrit :

Il n’est pas interdit de réfléchir et d’avoir une opinion différente de la loi…
Des gens qui obéissaient à la loi ont rempli des trains il y a quelques décennies… On peut aussi réfléchir par soi même.

Sans aller jusqu’à cet exemple et éviter le point Godwin, les simples faits que :
1) les lois divergent de façon importante d’un pays à un autre (euthanasie autorisée en Belgique mais pas en France par exemple)
2) les lois changent régulièrement
suffisent pour en annihiler la portée universelle et ipso-facto la "justesse".

Hors ligne

 

#112 26/03/2012 14h59 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   60 

InvestisseurHeureux a écrit :

les lois changent régulièrement
suffit pour en annihiler la portée universelle et ipso-facto la "justesse".

Et rajoutons : pour en annihiler :

1- toute légitimité

2- toute efficacité.

A ce sujet l’Ordre des experts comptables vient d’interpeller les candidats sur ce problème selon lui très grave de l’instabilité fiscale…

BFMTV Economie : la chaîne TV et Radio 100% Economie sur BFMTV.COM

Dernière modification par placementapapa31 (26/03/2012 15h00)

Hors ligne

 

#113 26/03/2012 16h41 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Banni
Réputation :   

Le talent inné est il legitime? et taxable?
Etre née angelina jolie (ou autres) est totalement injuste pour toutes les filles moches, et c’est une future rente, quon peut savoir plus ou moins mettre en valeur, comme un patrimoine, mais ce n’est meme pas taxable.
La nature n’est pas égalitaire certains naissent rothschild, d’autres bratt pitt, et d’autre naissent avec rien et reussissent quand meme.C’est pour que ce dernier cas puisse se produire que la société doit se battre.
Mais il ne faut pas oublier que la richesse n’est pas un stock  limité a redistribuer, apple ou google c’etait rien, mais c’est de la richesse crée ex nihilo.
Ce n’est pas en prenant les sous de ceux qui ont bossé pour les gagner, a eux meme , ou a leurs descendant qu’on enrichiera les pauvres, c’est en leurs donnant toutes les chances de s’enrichir par leur travail(entre autre en arretant de massacrer les classes moyennes), sans subvention, mais sans blocage.
Je suis d’accord pour que mes impots , ou les frais de scolarité de mes enfants soient plus eleves pour offrir des bourses d’etudes aux plus demunis, s’ils le meritent. Mais piquer l’heritage que je veux laisser a mes gosses alors que d’autres ont préfére tout depenser et vivre de subsides publiques, c’est immoral.

Hors ligne

 

#114 26/03/2012 16h52 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   60 

foxbat a écrit :

Etre née angelina jolie (ou autres) est totalement injuste pour toutes les filles moches, et c’est une future rente

Bien vu! C’est la question que j’appelle de la "rente symbolique" (rente d’image, à relier au concept de pricing power des entreprises à forte image - avec cependant la différence que certaines entreprises ont construit leur image par de très lourds investissements immatériels, marketing, com, durant des décennies).

Cette question est très rarement abordée. Je suppose qu’elle est trop dérangeante.

foxbat a écrit :

Mais piquer l’heritage que je veux laisser a mes gosses alors que d’autres ont préfére tout depenser et vivre de subsides publiques, c’est immoral.

C’est justement une des raisons centrales qui me font apprécier Freud et (entre autre) "Malaise dans la culture": ce qui est montré ce sont les origines peu glorieuses (peu morales si on veut!) de la morale (morale pourtant ciment incontournable de la collectivité). La morale est donc au centre d’un paradoxe : peu glorieuse ET POURTANT indispensable. Je crois que beaucoup de gens en occident catholique ont du mal à vivre et gérer ce paradoxe.

Dernière modification par placementapapa31 (26/03/2012 17h11)

Hors ligne

 

#115 26/03/2012 19h11 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   82 

Parler de liberté en y introduisant freud est assez rigolo.

Personnellement avec les années et les analyses critiques de sa vie comme de ses théories, j’en viens à légèrement abhorrer ses principes.

Hors ligne

 

#116 26/03/2012 19h35 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   60 

Pouvez-vous développer, ça m’intéresse. Je ne connais pas tous les textes de Freud, mais ce que je connais m’aide il me semble à comprendre ce que j’observe.

Il est vrai que Freud ne s’intéresse pas tellement je crois à la question de la liberté, ou du moins un jugement moral sur la liberté n’est pas son propos. Il se contente, à mon sens, de décrire un fonctionnement, une "économie" (il emploi ce mot constamment) de l’individu aussi bien que la collectivité. Dans ce contexte, la liberté de l’individu est ce qu’elle est : un compromis hautement prosaïque.

Mais on va me dire que je suis hors sujet vu qu’on parle de la légitimité, ou moralité, de l’héritage… Cela étant, l’héritage et sa régulation sont bien au coeur de l’ "économie" (dans tous les sens) des sociétés.

Dernière modification par placementapapa31 (26/03/2012 19h38)

Hors ligne

 

#117 26/03/2012 23h38 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Modérateur
Réputation :   1083 

ZX-6R a écrit :

GoodbyLenine a écrit :

vous interprétez de façon erronée ma position : ce que je considèrerai comme du vol, c’est ce qu’on me prenne ce qui m’appartient en enfreignant la loi. Si la loi dit "impôt = 75% au dessus de 1 M€/an de revenu, je ne considérerais pas ceci comme du vol.

Il n’est pas interdit de réfléchir et d’avoir une opinion différente de la loi…

Des gens qui obéissaient à la loi ont rempli des trains il y a quelques décennies… On peut aussi réfléchir par soi même.

Je suis bien d’accord.  On peut tout à fait estimer qu’une loi est contestable, et même décider de ne pas la respecter, et d’assumer les éventuelles conséquences (comme Antigone, pour prendre un exemple plus ancien et moins polémique que les trains, ou Ponce Pilate). Une alternative est de quitter (si on en a la possibilité) le territoire sur lequel cette loi s’applique, mais ça ne résout pas toujours le dilemme.

On pourrait peut-être en revenir à la discussion initiale

Golliwogg 24/03/2012 08h32 a écrit :

…./…
Pour le visiteur de passage qui n’aurait pas le courage de relire tout du début, je dois tout de même recadrer le débat, qui dérive immanquablement …./…..

Ma question ne portait pas sur les inégalités, ni sur la quantité d’argent à redistribuer.
Ma question était : Pour une redistribution donnée, où est-il plus légitime de la ponctionner ? Il me semble alors qu’on prend vite conscience qu’il semble plus légitime de taxer MOINS le travail et la consommation et PLUS l’héritage.

Cela me semble relativement peu normal de savoir que mon employeur paye le double de ce que je touche, après quoi on me prend encore des impôts, puis une TVA sur ce que j’achète avec… Alors que ça ne me poserait moins de problème que tout cet argent soit pris à ma mort.

On peut aussi se demander s’il est plus légitime (ou plus facile) de taxer le patrimoine lors de la succession (ou d’une donation) ou régulièrement du vivant de son propriétaire (à la mode ISF par exemple, avec tout l’arbitraire des estimations, voire la rareté des contrôles).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#118 26/03/2012 23h58 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   57 

Golliwogg a écrit :

(…) je dois tout de même recadrer le débat, qui dérive immanquablement vers communisme vs. capitalisme.

Vous venez d’énoncer une des difficultés de ce type de discussion. Comment exposer une idée et être compris (et ne pas finir catégorisé grossièrement communiste ou ultralibéral) sans également préciser le cadre, les hypothèses, les concepts liés ?

Le fil de discussion monothématique n’est pas adapté. La conception de l’héritage est irrémédiablement liée à la vision du monde.

Derival a écrit :

Tous ces beaux principes de redistribution partent de l’idée que l’homme est bon et aime son prochain.

Non. Chez moi, cela part de l’idée que la misère et les trop fortes inégalités engendrent la violence, le crime et la corruption et par là même des coûts très élevés pour le système, et qu’une redistribution appropriée est efficiente économiquement.

Derival a écrit :

Malheureusement ce n’est pas la loi de la nature. Depuis la nuit des temps, l’homme va faire la guerre à la tribu voisine pour piller le grain, la viande et l’or. Cela ne changera pas.

C’est justement pour s’élever au dessus de leur état de nature que les humains ont forgé un ensemble de concepts et de pratiques, qu’on appelle la civilisation, et qui nous permet de vivre de plus en plus instruits, prospères et en harmonie avec les autres.

Et c’est lorsque la misère est trop forte que disparaissent instruction et pacifisme.

Il est également intéressant de noter que beaucoup ne voient dans la nature que la compétition comme mode de survie, alors que la coopération intra et inter espèces est au moins aussi importante.

ZX-6R a écrit :

Donc on oublie le "travailler plus pour gagner plus". Avec vous, ça devient "gagner sans travailler".

Une illustration parfaite d’une catégorisation hâtive pour ne percevoir qu’une petite partie du tableau conceptuel.

Le "gagner sans travailler" est une conséquence de la dérive d’un système avec 0% d’incitation à la performance, telle que l’expérimentation soviétique.

Le "travailler plus pour gagner plus (pour consommer plus)" est le credo du monde libéral-consumériste. L’incitation y est forte, mais les trous noirs de la pauvreté y sont nombreux. Cela reste le système de valeurs dominant en Occident, avec des variantes en intensité selon les pays.

Impôt minimal = incitation maximale ? Si je prends mon propre exemple, c’est faux ! Mon dégoût pour le système social actuel est tel que je ne veux plus travailler dans 95% des entreprises (manque de valeurs et de sens, trop de violence et de conflits, trop de bureaucratie, trop de produits/services inutiles) et que je ne chercherai pas à gagner un centime de plus que nécessaire. Mon seul salut est de trouver quelques uns de mes semblables et d’oeuvrer avec eux, pour moi et pour eux et pour le système monde, ce que j’ai fait en créant ma première boite.

Pour moi, incitation = argent x sens x harmonie

Le "travailler moins et mieux pour produire plus et mieux, partager un plus gros gâteau", telle est mon credo. Travailler moins, car à quoi bon 5.000 ans de progrès si c’est pour trimer comme un damné ? On a besoin de 2% de paysans pour nourrir le pays, j’ai vu tourner des cimenteries géantes avec moins de 10 personnes. Et il faudrait travailler plus ? Travailler mieux, c’est simplifier, supprimer la bureaucratie, s’organiser plus intelligemment, élaguer les activités parasites (la sécurité, ça coûte cher à cause de la pauvreté, la publicité c’est globalement inutile voire nuisible, la finance dérégulée c’est le chaos et la corruption, etc.).

Il me faudrait encore des centaines de pages pour brosser complètement cette vision du monde, que vous en perceviez la cohérence (ou pas ^^), et que vous puissiez jugez réellement.

Alors s’il vous plait, stop aux étiquettes !

Hors ligne

 

#119 27/03/2012 01h47 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   166 

Sinclair a écrit :

une redistribution appropriée est efficiente économiquement

Oui, mais le mot clé est "appropriée", c’est là dessus qu’il y a débat précisément, et que de nombreux avis divergent.

Et la question posée sur ce fil n’est pas tant la détermination du niveau total de redistribution, mais bien quel est la répartition "idéale" à un niveau de prélèvement donné, entre héritage et autres impôts et taxes.

Hors ligne

 

#120 27/03/2012 11h30 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   224 

Sinclair, une chose me turlupine quand même dans vos propos…

Que faite vous de l’évolution démographique?

Qu’il s’agissent d’humains ou d’animaux, les famines régulent le surnombre. (j’espère ne choquer personne)

Je vais schématiser et simplifier au maximum, imaginons qu’on ponctionne aux riches (au nord) pour donner aux pauvres (au sud)

La population de certains pays pauvres est régulée par le manque de nourriture, d’eau, de soins, d’hygiène…
Si ces besoins sont comblés par les taxes prélevées sur les riches du nord, la mortalité baissera au sud.

Moins de mortalité = besoins plus importants car plus de bouches à nourrir, donc il faudra ponctionner plus au nord, et donner plus au sud.

Ma question est qu’adviendra-t-il quand le nord n’aura plus d’argent? Les capacités financières du nord n’étant pas illimités?


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#121 27/03/2012 12h48 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   82 

On en avait déjà discuté sur un autre post en plus…mais le cancer de l’humanité sera sa démographie.

Moins d’épidémies, moins de famines, moins de maladies, moins de mortalité…

Vive les religions qui prônent la reproduction, vive les pays qui se targuent d’avoir un taux de natalité supérieur à tout autre…et aprés on vient nous parler d’écologie.

L’écologie c’est vivre en harmonie avec la terre, et pas faire des gamins, avoir la CAF, faire des usines (il faut employer ce mot à présent) à vache comme en allemagne, j’en passe des vertes et des pas mûres.

La nature tend à s’équilibrer, MAIS, l’équilibre parfait c’est la mort assurée. Je pense que c’est transposable à l’économie mondiale.

D’ailleurs en vulgarisant un peu, on est toujours le pauvre de quelqu’un, on est toujours le riche de quelqu’un.

Hors ligne

 

#122 27/03/2012 13h23 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Modérateur
Réputation :   1083 

Vous remarquerez aussi qu’au nord, sans doute un peu avec le développement, la démographie augmente beaucoup moins.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#123 27/03/2012 13h36 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   60 

BorderLine a écrit :

faire des usines (il faut employer ce mot à présent)

" USINES - Il faut en construire "  (Flaubert - Dictionnaire des idées reçues)

(bon je rigole, je fais du mauvais Flaubert!)

Eh oui, il y a tant de mots, à chaque époque, que la Culture nous enjoint d’employer.

Il y aussi des idées reçues du moment en finance, méfions-nous en aussi… La propagande est partout (je le répète, lire l’Argent de Zola…)

Laissons les mots de com’ à leurs cibles, et n’écoutons qu’une chose : le retour historique des dividendes! smile

Dernière modification par placementapapa31 (27/03/2012 13h41)

Hors ligne

 

#124 27/03/2012 14h06 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   224 

placementapapa31 a écrit :

(je le répète, lire l’Argent de Zola…)

Disponible gratuitement en pdf sur le blog esprit riche, toujours sympa de signaler les bons plans…


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#125 27/03/2012 15h41 → Hériter : l'héritage est-il légitime ? (hériter)

Membre
Réputation :   57 

ZX-6R a écrit :

Qu’il s’agissent d’humains ou d’animaux, les famines régulent le surnombre. (j’espère ne choquer personne)

C’est vrai dans les sociétés sous développées (zéro contrôle familial). Avec le développement, l’Etat centralisé contraint la population (Chine), puis la fécondité diminue sans intervention (Europe, Japon, US, Russie).

ZX-6R a écrit :

Je vais schématiser et simplifier au maximum, imaginons qu’on ponctionne aux riches (au nord) pour donner aux pauvres (au sud). Ma question est qu’adviendra-t-il quand le nord n’aura plus d’argent? Les capacités financières du nord n’étant pas illimités?

Le système que je souhaite est applicable directement en France, en plus largement dans les pays développés.

Pour les pays pauvres, il y a un trop grand gap culturel pour que ça fonctionne. Je pense qu’il faut les aider à se développer d’abord. Leur apprendre à pêcher et non leur donner des poissons. Cela implique néanmoins un effort financier accru de la part du Nord, essentiellement vers l’éducation, tout particulièrement des femmes !

BorderLine a écrit :

vive les pays qui se targuent d’avoir un taux de natalité supérieur à tout autre…et aprés on vient nous parler d’écologie.

Oui, c’est un problème. Dans la compétition inter-nations, une démographie forte est un atout, alors que c’est une plaie à l’échelle globale. Comme quoi l’égoïsme de chacun de sert pas forcément l’intérêt général (ça c’est fait…).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech